Amy Mijako

Aller en bas

Amy Mijako

Message par Amy Mijako le 19/4/2012, 22:46

Nom : Mijako

Prénom : Amy

Age : 17 ans

Apparence physique : Pour son âge, Amy est relativement grande mais sans être maigre pour autant. Elle a un corps fin et racé (les mauvaises langues diraient une grande asperge qui a poussé trop vite) caractérisé par de longues jambes fines et un peu musclées par des courses répétées comme le prouvent les multiples écorchures sur ses talons et ses avants-bras une taille de guêpe et des forme en pleine évolution. Malgré son physique qui pourrait attirer les regards, ce qui est le plus flagrant chez elle est son visage. Il est fin, avec une peau un petit peu bazanée par le soleil. Deux grands yeux mauves pétillant d'espièglerie détonent au milieu de son visage. Généralement souriante même si elle est triste, son nez est lui aussi fin (elle tient cela de sa mère à ce qu'il paraît), sa chevelure par contre reste une énigme. Son père a des cheveux blonds et sa mère avaitdes cheveux bruns... Elle a réussi à en avoir des bruns foncés qui semblent mauves au soleil. Elle l'a laissée poussé et se fait souvent deux longues mèches à l'avant qu'elle tresse avec des rubans (mauves). Ses petite lèvres rosées peuvent passer du "o" curieux ou surpris à une éclat de rire cristallin la seconde suivante.

Description psychologique : Amy est une petite fille très curieuse, voire trop parfois. Elle veut toujours tout savoir, elle aime savoir, que le sujet soit matériel ou spirituel. Elle sait se faire discrète lorsqu'une conversation l'intéresse. Mais la plupart du temps, elle bouge, ne sachant pas rester en place, et parle, parle, autant qu'elle le peut. Souvent, ses phrases sont incompréhensibles, reprenant des mots qu'elle n'a pas compris et déforme ou alors elle parle tellement vite qu'on ne réussit plus à la comprendre. Elle a reçu le tempérament indiscipliné et sauvage de son père ; elle passe son temps à courir partout, une vraie boule d'énergie. Habituée à avoir ce qu'elle veut, elle peut-être vite boudeuse ou donner des ordres si on ne lui obéit pas rapidement. Elle est manipulatrice de nature, profitant de la corde sensible des autres personnes pour obtenir ce qu'elle veut. Souriante tout de même, elle est une grande indécise sur ce qu'elle aime. Mis à part sa couleur préférée : mauve. elle se montre aussi égoïste, refusant de partager ce qu'elle aime et est très susceptible et jalouse des personnes qu'elle apprécie (touchez pas à mon pôpa par exemple !)

Ambition personnelle/Projet d'avenir : Devenir naviguatrice dans la marine, c'est resté un rêve même s'il s'est compliqué depuis peu....

Fruit du démon : Fruit de coercition

Armes et style de combat : Combat grâce à son fruit du démon (ou utilise un pistolet).
Ses capacités sont de donner des ordres à voix haute. Toute personne entendant celui-ci se voit contrainte de l'éxécuter immédiatement même s'il est contre. Il y a tout de même quelques limites : tout d'abord il faut entendre Amy. Les sourds ou toute personne ayant un peu de cire dans les oreilles sont totalement immunisés à son pouvoir. Ensuite elle ne peut plus nager étant l'utilisatrice d'un fruit du démon. Et il ne peut pas tout faire : il lui est impossible d'influer sur les sentiments ou sur l'état d'une personne (impossible donc de transformer une pierre en pain, de faire tomber quelqu'un amoureux ou de ramener un cadavre à la vie). Pour les objets, elle peut leur donner un ordre simple comme obliger à un rocher de rouler sur le côté ou de se briser. Mais il lui est impossible d'interargir avec des cibles de plus lourds qu'une vingtaine de kilos.

Camp (Pirate/Marine) : Marine (flottante)

Prime : Aucune pour le moment mais une réputation minime...

Grade : Marine méconnue

Histoire du personnage :
Spoiler:
Amy est née dans une île de Grand Ocean contrôlée par la marine où un centre d'entraînement réputé (servant aussi d'école et de chantier naval pour l'île) se trouvait. Fille d'un lieutenant de la marine prometteur et d'une mère noble et douce, elle était confortablement installée dans une petite vie monotone, rythmée uniquement par les cours et les départs en mission de son père. Dans sa septième année, sa mère tomba malade d'une épidémie qui touchait presque toute l'île. Son père alors parti en mission et les domestiques ayant fort à faire avec leurs propres familles, elle resta à son chevet nuit et jour, apportant à sa mère ce qu'elle voulait, aussi bien de la nourriture un peu carbonisée qu'elle avait cuisiné elle-même à laquelle elle ne toucha presque pas qu'un simple verre d'eau... Son père apprit la nouvelle et put revenir avec un navire plein de médecins pour enrayer la propagation de l'épidémie mais ce fut trop tard pour un grand nombre d'habitants, dont sa mère. Son père en prit un coup, il réussit tout de même à ne pas sombrer dans l'alcoolisme grâce à ses amis et compagnons d'armes et surtout pour sa fille, à son tour clouée au lit par la maladie. Plutôt frêle pour son âge, elle manqua d'y passer, auquel cas elle aurait entraîné avec elle son père anéanti, mais grâce aux soins du nouveau corps médical, elle réussit à guérir mais pas sans séqueles : ses cheveux bruns clairs virèrent à un mauve étrange et elle grandit bien plus rapidement que les autres enfants de son âge. Elle n'était pas la seule à avoir été atteinte de ces symptomes mais restait un cas à part.
Elle grandit et reçut une bonne éducation, rêvant maintenant de devenir naviguatrice dans la marine à laquelle son père avait commencé à se vouer corps et âme après l'épidémie. Très impliquée, elle participa à un premier test pour pouvoir aller étudier dans un grand centre spécialisé quand son père rentra de mission avec une promotion...
Il était maintenant vice-amiral de la marine et avait reçu avec son nouveau titre un étrange fruit aux formes étranges... Alors qu'elle voulait lui annoncer la nouvelle, il se contenta de lui ébouriffer les cheveux avant de s'enfermer dans son bureau. Elle se faufila à l'intéireur pendant qu'il commandait à leur homme à tout faire un verre d'eau et un repas léger. Le temps qu'il revienne, elle avait ouvert la casette dans laquelle était précieusement stocké le fruit et en prit une bouchée, puis une autre... Dès qu'il revint, son père la vit, prise sur le fait. Elle voulut s'excuser mais il fut plus rapide : il la gifla... C'était la première fois qu'il portait la main sur elle... Elle ressentit en même temps surprise, incompréhension, colère. Alors qu'il retendait la main vers elle, voulant à son tour s'excuser pour ce qu'il avait fait, elle cria d'une voix rageuse et les yeux pleins de larmes de ne pas la toucher. Il fut alors pris d'un soubresaut avant de tomber an arrière, se cognant la nuque contre le bord de son bureau...
Elle crut d'abord qu'il s'était assomé mais elle dû se rendre à l'évidence : elle avait tué son père... Elle savait que ce n'était pas un accident, elle avait senti ce courant d'énergie traverser son corps quand elle avait prononcé ces mots... Elle s'enfuit, vers le port où elle embarqua paniquée dans un bateau à destination inconnue. Peu après, elle apprit qu'elle était recherché par la marine qui voulait la questionner sur la mort étrange de son père et la disparition du fruit, ils voulaient surtout savoir si celui-ci avait été volé ou mangé par son père avant sa mort...
Elle resta cachée autant qu'elle le put mais fut finalement découverte et rappatriée chez elle.
La marine la questionna sur son comportement étrange, elle leur avoua directement tout. Et alors qu'elle pensait qu'elle allait finir dans un cachot, la voix de l'amiral qui était chargé de l'affaire lui demanda simplement si elle désirait toujours entrer dans la marine...
C'était cela ou se faire arrêter...
Et son rêve était toujours réalisable.

Post RP :
Spoiler:
La porte claqua, Amy releva la tête en entendant ce bruit... Etrange, elle n'attendait personne ! Elle se leva, ravie de pouvoir quitter cette série d'exercices fastidieux qu'elle était censée résoudre et se prépara à descendre. Ses pieds nus sur le parquet émettaient de temps en temps de petits craquement dans le plancher. Elle descendit rapidement, levant le bord de sa robe pour ne pas se prendre les pieds dedans, et regarda qui venait d'entrer dans la maison avant de s'arrêter stupéfaite ! Son père se tenait dans l'embrasure de la porte. Elle le regarda, cela faisait trois mois qu'elle ne l'avait pas vu ! Comme toujours, son uniforme était impeccable et il avait une barbe de trois jours qui lui mangeait le visage marqué par la fatigue. Mais il y avait deux choses qui n'étaient pas normales : d'abord la cassette qu'il tenait sous un bras et sa tenue. Ce n'étais pas la sienne !

Il la vit et sourit d'un air triste, ses yeux brillaient de fierté et de joie d'être rentrée et de voir sa fille mais tout démontrait un problème de taille. Elle allait le questionner mais il s'avança vers elle, lui ébouriffant au passage ses cheveux et lui tirant une légère protestation... Elle avait passé une heure à les brosser et tresser ses deux mèches avec un superbe ruban neuf ! Elle se retourna pour ne plus voir que le dos de son paternel qui ouvrit la porte de son bureau et s'y enferma. Elle restait stupéfaite de cet accueil... D'habitude, il lui rapportait un cadeau et dès qu'il était rentré il venait la chercher pour lui raconter sa mission, prendre de ses nouvelles et passer du temps avec elle... Sauf que cette fois, il était différent...

Elle se demanda si cela avait un rapport avec la boîte qu'il portait et son nouvel uniforme... Peut-être. Elle entendit la serrure de la porte grincer quand son père l'ouvrit et sortit rapidement en cuisine pour demander à Maria, la cuisinière, de préparer un repas léger. Elle en profita pour se glisser rapidement et furtivement dans son bureau. Amy n'y allait jamais, c'était un domaine quasi sacré, qui ne s'ouvrait que pour un léger coup de brosse... La pièce sentait le bois et les vieux livres dont croûlaient les étagères. Au milieu de la pièce, un solide bureau en chêne sur lequel était posée la cassette. Elle s'avança vers elle, ses pieds s'enfonçant dans la moquette dont le sol était tapissé, puis la prit.

Elle l'ouvrit, curieuse de savoir ce qu'il y avait dedans. S'attendant à un trésor ou une relique, elle fut étonnée de voir que l'intérieur rembourré de velour rouge ne renfermait qu'un fruit. Elle le prit et le regarda, il était d'une forme allongée, un peu comme une banane mais d'un couleur orange et parcouru d'un réseau de formes déliées jaunes... Quel drôle de fruit... Il avait par contre une odeur si intense qu'elle donnait envie de mordre dans le fruit qui devait être délicieux... Ce qu'elle fit.

Le goût manqua de la faire vomir, mais machinalement, elle mastiqua et avala la chair qui semblait n'être plus qu'un bout de caoutchouc brûlé et avait un goût encore pire. Curieusement, elle en prit une autre bouchée, puis une troisième... Avalant le plus rapidement possible cet horrible fruit. Sa bouche se teinta d'un jus vermeil qui ressemblait à du sang... Ce fut ainsi que son père la trouva. Elle se retourna vers lui, prenant conscience de ce qu'elle avait fait et voulut immédiatement s'excuser quand il fut plus rapide... Sa main émit un bruit sec en rencontrant sa joue.

C'était la première fois qu'il la frappait. Il n'avait jamais osé, elle était totalement dépourvue... Pourquoi ? Ce fruit avait-il tant de valeur ? Déjà, son père semblait se calmer et être prêt à s'excuser, la gronder et vouloir mettre les choses au point... Avant qu'il n'ouvre la bouche, elle lui cria dessus en première !

-"Ne me touche pas ! Recule !"

Elle sentit en même temps une vague d'énergie parcourir son corps et son père ferma la bouche aussitôt, reculant avant de trébucher et tomber sur le coin du bureau. Sa tête émit un léger bruit en le cognant et un peu de sang colora la moquette. Horrfiée, Amy attendit un signe qui lui montrerait que son père était vivant, qu'il respirait encore... Mais rien ne vint, paniquée, elle traversa le couloir, fonçant dans la rue comme une folle et laissant la porte de la maison derrière elle grande ouverte. Du bureau provenaient les cris de la cuisinière qui venait dedécouvrir le cadavre. Amy, elle, courait toujours, ses pieds nus s'encrassant au fur et à mesure qu'elle avançait vers le port.
avatar
Amy Mijako
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 16
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Somewhere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum