Makaya Korove

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Makaya Korove

Message par Makaya le 27/6/2012, 22:13



I/ Présentation
Nom: Korove Mbengmane Biyogo
Prénom: Makaya Obame Michel Aristide Désiré Joseph
Age: 58 ans
Nationalité: Gabonaise
Organisation d'origine: Alliance Panafricaine pour la Coopération Animiste

II/ Description


*Physique: Force est de constater que le vieil homme est bien loin des canons de la convention qui devraient dicter l'attitude et l'apparence d'un agent mandaté par l'ONU.
Ses immenses dreads blanches et sa barbe fournie laissent malgré tout entrevoir un visage marqué, ridé, buriné par le temps, la météo et certaines rencontres hors du commun. Lorsqu'il rit, on voit un grand sourire, ou bien que certaines dents pointent absentes, on est forcé de se joindre à sa bonne humeur communicative, alimentée par sa voix rocailleuse aux tons emplis de sagesse, le tout distillé au travers d'un fort accent africain aux "r" marqués.
Pour le reste, Makaya s'avère être un grand homme, charpenté mais néanmoins en chair, au ventre apparent, à la démarche chaloupée et au geste lents. Avec son physique imposant mais néanmoins débonnaire, il s'impose immédiatement comme une figure charismatique, paternelle et sympathique.
Ceci s'explique par une vie de voyages, agrémentée par la dégustation de nombreux mets, de nombreux délices parfois savourés jusqu'à l'excès et une faible attirance envers le sport. Ainsi, l'âge n'explique pas tout quant à la condition physique disons perfectible de notre intéressé, en témoigne ses fortes quintes de toux, ses blocages d'articulations fréquents et son besoin grandissant de recourir à toute une pharmacopée.

Si l'on doit s'en tenir à sa simple apparence: il a tendance à systématiquement marcher pieds nus si ce n'est avec des tongues de fortunes. Au dessus, un short élimé et une chemise ouverte sur son torse velu; ou un boubou bariolé s'il fait froid. Dans le dos, toujours un important sac de voyage et une sacoche pendant à ses cotés, tous deux semblant chargés d'une quantité incommensurable de trucs variés (dont certains semblent bouger sans le truchement d'un quelconque moteur...).
Coté décorations: Makaya est constamment couvert de pendentifs, de bracelets de poignets, de chevilles, de babioles et d'anneaux, que ce soit sur ses bras, ses doigts ou dans ses cheveux.
Enfin, il semble porter un grand intérêt à l'aspect de ses cheveux, arborant des dreadlocks impeccables, parfois couvertes d'un grand chapeau de paille ou attachées entre elles de facon stylisée, avec un bandeau de couleur. Pour finir, il est constamment cramponné à un grand baton de marche recouverte d'inscriptions mystiques.

*Psychologique: Chaleureux, à l'écoute, bon vivant, curieux...sont autant de qualités qui tranchent avec ses défauts: irascible, impatient, prompt à l'excès et pouvant faire preuve d'une familiarité assez gênante.
Totalement dans son rôle de leader spirituel auprès de son ethnie, que de personne référente et aguerrie auprès de la communauté animiste, il se sait écouté, charismatique, respecté de par son âge et donc potentiellement imbuvable.
Mais la plupart du temps, il agit et aime agir comme un sage, une parole indispensable et comme un meneur apprécié, témoignage de son égo assez développé et de la confiance qu'il s'accorde, malgré sa grande crainte liée à la dégradation constante de son état physique, étant presque incapable de courir ou de porter de lourdes charges. En effet, en Afrique, les conditions sanitaires, le soin et l'attention portés aux personnes agées sont tels que l'espérance de vie et la qualité de vieillesse est raccourcie, ou à 59 ans, Makaya est déja considéré comme un vieux.

*Comportementale: Ainsi, Makaya peut paraître aussi bien adorable que détestable, suivant son humeur somme toute assez changeante. Refusant de se plier à toute forme de diplomatie élémentaire occidentale (réfutant donc le port de vêtements de circonstances ou l'usage du vouvoiement), il tutoie, touche, pique les serviettes de ses camarades de table en toute impunité.
En effet, d'une culture totalement africaine, il ne rentre pas dans les carcans éducatifs et psychologiques occidentaux et nordiques et s'avère déroutant pour tout européen ou américain standard.
De plus, son age et ses grandes connaissances ont généré chez lui un ego parfois pénible à gérer. Fort heureusement, conscient de ses faiblesses physiques, c'est un couard qui renonce à tout affrontement direct (et qui de toute manière ignore tout art du combat). Il est donc opportuniste, peu scrupuleux, vaniteux, egocentrique et susceptible. Mais il sait aussi se montrer blagueur, confident et fait preuve d'une incomparable tolérance.


III/ Histoire

*Biographie: Né dans l'ethnie Fang, dans un village reculé au nord du Gabon, en plein milieu de la forêt équatoriale, l'actuel agent du RIP fut, quelques jours après sa naissance, réquisitionné par le sorcier du village qui eut tôt fait de le soustraire à l'autorité parentale pour en faire le nouveau sorcier local.
Ainsi très tôt, le jeune Makaya fut versé dans les différentes pratiques animistes, mêlant animaux mystiques, forces de la natures et comportements inexplicables et eut très jeune ses premières rencontres avec les forces magiques.
Seulement, il existe trois manières de réagir face au paranormal (comme face à n'importe quelle situation étrangère à son quotidien): l'assimilation, la soumission ou le rejet. Alors que beaucoup de civilisations et de peuplades optèrent pour le rejet (avec comme exemple notable la guerre entre les aborigènes et les démons-dingos de 1854) et la soumission (en témoigne le poids des vampires bulgares, gérant plusieurs régions d'une poigne de fer); certaines autres préférèrent l'assimilation et une saine cohabitation.

L'apprenti sorcier ne fut donc jamais éduqué à craindre une force, une manifestation ou quelconque présage sortant de l'ordinaire, mais simplement à le considérer comme possédant d'autres repères culturels, sociaux, économiques, cabbalistiques ou cosmogoniques, qui ont fortement déterminés son positionnement face au paranormal.
Ainsi, plutôt que de les craindre, de se renseigner et de les approcher dans le but de les éradiquer, le Fang s'est toujours positionné en acteur curieux, désireux d'établir un dialogue sain entre l'humanité et les forces mystiques.

Fort de cette conviction, il quitta très tôt son village afin de s'aguerrir sur les conseils de ses pairs, et parcourut une immense part de l'Afrique, tout d'abord à pied et en taxi-brousse et finalement à dos d'ectoplasme Peul, une fois le pacte d'amitié signé avec cette communauté.
Il apprit ainsi une pléthore de langages, dialectes, expressions, et ce aussi bien auprès de ses compères humains -dont le statut de sorcier lui valait une certaine immunité baignée de crainte respectueuse- que des différentes peuplades fantastiques parcourant l'Afrique: esprits, créatures fabuleuses, manifestations d'outre-tombe et autres possédés et possédants.

C'est au cours de son périple qu'il fut approché par l'Alliance Animiste avec qui il compléta ses connaissances sur les différentes régions qu'il n'avait pas vu visiter ou sur les peuples qu'il n'avait pas pu approcher. Et c'est notamment au sein de cette organisation que ses capacités relationnelles furent connues et reconnues par tous et qu'il permit d'atténuer conflits et d'éclaircir certains malentendus, notamment en 1984 ou les fantômes de Yaoundé menaçaient les habitants locaux d'une malédiction si jamais ils continuaient à effectuer ces danses provocantes et blasphématoires, alors que ces derniers ne faisaient que pratiquer les pas du disco, dont c'était les heures de gloire.

Fort de ce palmarès et de cette connaissance des différents registres du paranormal présent notamment en Afrique noire, Makaya fut dès lors mandaté par l'Alliance Animiste pour qu'il défende leurs intérêts auprès de l'ONU et de la RIP. En effet, celle-ci voulait avancer sur la scène internationale un de leurs acteurs importants et érudits, totalement dévoué à la coopération et dont l'essence même du titre "Régulation" l'inquiétait. En envoyant le vieux sorcier et ses qualités d'orateur et de diplomate, l'ACPA espérait donc apaiser la tension relative à cette question délicate.

Néanmoins, lorsqu'il en a l'occasion, Makaya rentre à son village d'origine, Ebiane, pour assurer son rôle de sorcier, tout en assurant sa succession, son poste au RIP ne lui permettant pas de consolider les traités de paix entre les Caracundas de Mokomkwa et les Fang.


IV/ Organisation d'origine
L'Alliance Panafricaine pour la Coopération Animiste est une organisation remonte à 1956, également date de création de la Coupe d'Afrique des Nations. En effet, à ce moment et suite aux mouvements d'indépendances coloniales et autres revendications territoriales, un mouvement pro-africain balaya le continent et relativement affranchis de la tutelle des états colonisateurs, se manifesta en plusieurs instances. Outre donc le rassemblement footballistique donc, la création de l'APCA fut donc un moment fort pour les différents acteurs du paranormal africain, dont la multiplicité des formes n'avait d'égal que le nombre d'ethnies et de cultures présentes sur le territoire.
Le groupement, initialement défendu par les protecteurs de la culture animiste, se voulait être un mouvement belliqueux contre les organisations chrétiennes, qui avaient dénaturés l'animisme avec leur culte du dieu unique.
Mais très vite, les dirigeants se rendirent compte que pour beaucoup d'africains, mêler croyance envers le christ ressuscité et le grand serpent blanc M'balawo était tout à fait de l'ordre du possible.

Si bien que l'organisation se recentra en s'axant sur le recensement des différentes formes du surnaturel, leur compréhension et l'établissement d'accords de paix (même jusqu'ici, les suceurs de sang du Tchad ont malheureusement toujours refusés une alliance pacifique et continuent leurs exactions malgré les sacrifices de chèvres promis).

Fortement implantée en Afrique Noire, elle a néanmoins comme adversaires politico-paranormaux notables la Ligue du Culte de Mahomet, très présente en Afrique du nord, qui oeuvre à une islamisation progressive aux dépens des cultes animistes; mais aussi le clergé catholique qui réfute l'existence même d'autres formes de manifestations surnaturelles; et enfin le N'gwandombelemba, qui se positionne d'avantage sur une domestication sinon une éradication des manifestations animistes en Afrique noires (portée notamment par les Tchadiens aux sang sucé).


V/ Talents

*Spécialité:
La grande connaissance du champ paranormal en Afrique centrale et du sud, couplée à d'excellentes relations avec les principaux protagonistes (qu'ils soient humains, éthérés ou monstrueux).
Ainsi, l'art dans lequel Makaya excelle est la diplomatie et l'entente inter-espèces et inter-choses. Il parle donc le français (ancienne colonie française), une trentaine de dialectes ethniques différents et la langue des vingt-trois manifestations majeures d'Afrique Noire.
PS: en revanche, il affiche un niveau très passable en anglais et regarde d'un oeil très méfiant toutes les avancées technologiques.


Ainsi, grâce à sa double compétence sorcier + diplomate paranormal, l'agent du RIP est capable d'être efficace et pertinent sur le terrain de deux manières:


*En piochant dans les arts liés à la sorcellerie traditionnelle, il peut:
-Soigner: Avec un grand nombre de racines, de fleurs, d'organes et d'ingrédients en tout genre qu'il transporte en permanence avec lui, Makaya est capable de confectionner moult onguents et décoctions qui permettent une cicatrisation rapide, d'anesthésier une partie du corps ou de placer un individu dans un sommeil rapide et réparateur. Au passage, heureusement qu'il bénéficie d'un passe-droit spécial à la douane, sinon jamais il ne pourrait quitter de pays vu ce qu'il possède dans ses sacs...
-Protéger: Toujours à base d'ingrédients spécifiques, il est à même de créer talismans et gri-gris, efficaces contre des sorts, malédictions et afflictions mineures qui pourraient toucher les porteurs de ces amulettes, en en atténuant les effets sinon en les annulant. Makaya en trimballe une tripotée avec lui, le protégeant tant des sortilèges visant à le faire saigner des yeux, que des ongles incarnés.


*Grâce à ses excellentes relations avec certaines peuplades et ethnies versées dans la science des esprits, tout comme avec les esprits et autres créatures fantasques elles-mêmes, Makaya a obtenu certains cadeaux et présents, utiles dans la réalisation de ses diverses missions:
-Un baton en Okoumé, gravé de symboles primitifs, offert par la tribu des Nangalawa, qui catalyse ses aptitudes et son lien avec les esprits. Une fois en main, Makaya perçoit bien plus facilement les manifestations paranormales: êtres possédés, sceaux invisibles, créatures transparentes...tout cela devient plus visible.
C'est aussi une excellente canne de voyage.

-Un esprit Bantou nommé Awanjo, excellent camarade de discussion philosophique, ayant l'apparence d'un iguane tout noir. Ainsi, outre la qualité de sa reflexion, il est notamment utile pour certaines missions requérant infiltration et discrétion. Seulement, il est lié à l'un des talismans qui ornent le cou de Makaya, et ne peut pas s'en écarter de plus de 50m.

-Un esprit emprisonné dans une statuette par le peuple Karaba nommé Bokami, qui permet à celui qui a l'amulette correspondante autour du cou de pouvoir voir à travers ses yeux et de parler à travers sa bouche. Comme il ne dort jamais, il voit en permanence et peut aussi servir de réveil d'urgence. A savoir qu'il n'est pas affecté par la distance relative au porteur du talisman.

-Un dernier esprit, plus offensif, nommé N'spectwum, qui est capable de s'infiltrer dans les rêves d'autrui et ainsi de perturber son sommeil, créant épuisement, terreurs nocturnes, cauchemars et déséquilibres mentaux si il a l'occasion d'agir longtemps. Mais vu comment cet esprit est difficile à contenir, un rituel s'avère nécessaire avant de le libérer de son urne rouge et blanche, aux couleurs de l'ethnie qui l'a capturé, si bien que Makaya s'en sert que rarement.


*Enfin, après avoir arpenté une multitude de paysages et après s'être aventuré dans nombres d'endroits peu recommandables, souvent à la poursuite d'un monstre ou d'une activité animiste, Makaya dispose d'un excellent sens de l'orientation et de vrais talents de pisteur. Dommage que ses aptitudes physiques lui ai toujours permis de localiser sa proie mais jamais de ne pouvoir la rattraper une fois en mouvement...
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makaya Korove

Message par Sonaka le 28/6/2012, 12:41

Bokami me semble remplir le même rôle qu'Awanjo, mais ça ne concerne que toi. Rien à redire, c'est validé.

Les diplomates sont en quantité égale aux combattants dans la RIP, manque plus qu'à gonfler les rangs des chercheurs!
avatar
Sonaka
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 709
Date d'inscription : 04/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makaya Korove

Message par Makaya le 28/6/2012, 13:05

Ils sont proches mais occupent des fonctions différentes:
1/ Awanjo est dédié à l'infiltration et lorsqu'il s'éloigne de moi, je suis incapable de voir ce qu'il voit et doit attendre son retour pour avoir son compte-rendu
2/ Bokami est lui affecté à de la surveillance, comme une caméra. Mais autant je peux le laisser dans un endroit pour l'avoir continuellement en visu, que je peux le filer à mes camarades combattants et ainsi continuer à suivre leurs actions, pouvoir discuter avec un poltergeist récalcitrant si jamais tout en étant tranquillement dans le QG.

Plus clair ainsi?
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makaya Korove

Message par Ryosuke le 28/6/2012, 13:35

Donc le second reste dans la statuette, ok. J'avais raté ce point.

Validé en ce qui me concerne, j'attends quelques jours si des commentaires pointent avant de déplacer.

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makaya Korove

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum