L'organisation de Tsukiyo [RP]

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 25/3/2008, 18:40

Shimaru a écrit:(Shimaru) « Il ne reste plus que toi à présent… »

(Agent 1) « Il faut croire, héhé ! »

(Shimaru) « Que ce qui te fait rire comme ça ? »

(Agent 1) « Oh rien, c’est juste que tu vas avoir l’honneur de goûter à ma fameuse arme ! »

(Shimaru) « Et quelle est elle ? »

(Tasatsu) « Tu es si pressé que ça de mourir ? Ahah ! Et au fait, appelle moi… Tasatsu ! Hihihihihihihih »

Je m’avançais cette fois ci vers lui. Pendant ce temps, l’homme, possédant une bouteille de saké vide à la main, la brisa en deux contre un arbre. Il venait alors d’obtenir une arme plus que tranchante. J’arrivais enfin sur la terre ferme, l’homme s’avança à son tour, lorsque soudain il trébucha et tomba la tête la première sur le sol. Sûrement s’agissait t-il d’une ruse pour que je m’approche de lui sans soupçon, mais je décidais de prendre mes précautions avant cela. Je fis un clone, ce dernier s’approcha Tasatsu. Rien ne se passé, je fis donc signe au clone de ligoter autour de l’arbre l’homme, ce qu’il n’eut pas de problème à faire. Il fallait donc croire que le type était bel et bien bourré, heureusement pour moi.

* Pensée : Il semblerait que j’ai un peu trop surestimé ces hommes… *

Quelques secondes plus tard, je revenais au point de départ, là ou nous étions séparés. Sans surprise, certains étaient déjà là, sûrement depuis un bon bout de temps. Après que tout le monde soit revenu, le groupe reparti en direction des montagnes enneigées, un long chemin nous attendait, 2 jours de marches environ. Le premier jour se déroula sans encombre, bizarrement, les entraînements avaient cesses pour presque tout le monde. Il était à présent 7 heures du matin, tout le monde venait de se lever que nous étions déjà repartis. Quelques minutes, plus tard, quelque chose interpella quelques membres du groupe, donc moi-même.

(Shimaru) « Je ressens un puissant chakra… est ce pareil pour vous ? »

(Datenshi) « En effet. Soit la personne est puissance, soit ils sont plusieurs… voire même beaucoup. »

(Tetsuya) « Peut être bien même les deux… »

(Maes) « Vous pensez qu’il s’agit… du Zénith ? »

(Shimaru) « On va voir ça tout de suite… »

(Kagecam’s) « Chouette ! »

Au fur et à mesure que nous avancions, des silhouettes commençaient à faire leur apparition, il semblait d’ailleurs y avoir beaucoup de personnes. Quelques secondes plus tard, un homme se tenait devant nous, accompagné de beaucoup d’hommes, environ une 50ène, tout comme les sous fifres du jour d’avant-hier. L’inconnu qui dégageait une forte aura prit la parole.

(Inconnu) « Salut tout le monde !! »

(Tetsuya) « Hm… qui es tu, et que ce que tu nous veux exactement ? »

(Inconnu) « Je suis juste venu vous annoncer que… c’est ici que s’arrête votre parcours ! Je me présente, je m’appelle Kaen, et je suis en partie le chef des hommes que vous avez massacré avant-hier. * Smile * »

(Hakimux) « Que ce qu’on fait ? »

(Shimaru) « Attendons de voir comment évoluent les choses. »

(Kaen) « Désolé, je ne peut vous en dire plus. Et puis, de toutes façon, vous allez mourir dans quelques minutes, alors à quoi bon le savoir ? »

C’est après ces mots que le dit chef ordonna à sa troupe de se débarrasser de nous. Ces derniers exécutèrent l’ordre immédiatement et s’élancèrent sur nous, lorsque soudain, Kagecam’s s’interposa Ce dernier tenait un livre dans les mains.

(Kagecam’s) « Hey, c’est bien le bloc note que vous recherchez ? Si oui, c’est moi qui l’ai, ahah ! Vous ne l’aurez pas, à moins de me passer sur le corps !! Héhé ! »

C’est alors que ce dernier se mit à courir dans une tout autre direction. Il voulait sûrement attirer les hommes de mains à part, pour mieux les tuer ensuite. Sachant que le livre que tenait Kagecam’s était un faux.

(Kaen) « Vous tous, suivez le, récupérez le livre et tuez le ! »

(Agent) « Mais enfin, il est tous seul et puis… c’est un nain ! Pourquoi tous nous envoyer ? »

(Kaen) « Récupérer le bloc note est l’objectif principal de notre mission, alors ne discutez pas mes ordres. »

(Shimaru) « Kageshin… va donc suivre Kagecam’s, on ne sait pas ce qu’il est capable de faire. »

(Kageshin) « Ok ! »

Les hommes de Kaen partirent, Kageshin aussi. Le terrain était désormais libre, il ne restait plus que 6 membres de Tsukiyo, et en face, un seul lieutenant du Zénith, portant quant à lui 2 bracelets, sûrement du à son grade. Ce dernier retira ses gants et se prépara au combat, sur de lui. Sans que ce dernier ait le temps de terminer, Hakimux s’élança sur lui, lorsque soudain ce dernier tomba.

(Hakimux) « Arg, je sais pas ce que j’ai mais j’ai vachement mal au genoux droit… j’arrive pas à me relever… »

(Maes) « Erf, c’est pas le moment là. »

(Benihime) « Hakimux, tu ne changeras jamais. Laissez moi faire, je vais en finir vite avec cet individu ! »

Benihime s’élança à son tour sur Kaen, lorsque elle aussi tomba avant d’atteindre sa cible.

(Hakimux) « Ahah ! T’as vu que je l’ai pas fait exprès ! »

(Tetsuya) « C’est pas possible… comment fait-il ça ? »

(Shimaru) « Et si ce n’étais pas lui ? »

A ce moment là, tous les regards se tournèrent vers moi. Kaen quant à lui, semblait gêné. C’était signe que j’avais vu juste. Je ressentais une faible présence, pas loin de nous, mais il m’était impossible de voir d’où elle provenait. Il était tout à fait probable qu’une autre personne utilise un genjutsu pour se camoufler et nous attaque en toutes discrétions, avec des techniques pour le moins inconnus. Je m’apprêtais à activer mes pupilles dorées, lorsque soudain, Datenshi s’approcha de moi et chuchota :

(Datenshi) « Je ressens une faible aura…pas très loin de nous, tu penses qu’il s’agit de… ? »

(Shimaru) « C’est très probable. Tu saurais m’indiquer sa position exacte ?

(Datenshi) « Juste derrière moi… je dirais 5 mètres plus loin. »

(Shimaru) « C’est parfait. »

Rapidement, je pris 3 shurikens de ma poche et les lançais dans la direction indiquée par Datenshi. C’est alors qu’une personne apparue et fit un pas de côté pour esquiver les projectiles. Il s’agissait d’une femme, sûrement la complice de Kaen.

(Shimaru) « C’était donc bien ça… »

(Kaen) « Hoho, il semblerait que Ningyou et moi soyons découverts cette fois ci ! Ca ne change rien quand même croyez moi ! »

(Shimaru) « Hm… Hakimux, Benihime et Tetsuya… occupez vous d’elle. Datenshi, Maes et moi-même, on se charge de Kaen ! »

Ningyou fila à toutes vitesses, Hakimux, Benihime et Tetsuya lui coururent après pour espérer la rattraper. Pendant ce temps, le combat contre Kaen allait commencer.

(Kaen) « Vos amis n’ont aucune chance contre Ningyou.Vous savez, c’est une vodoo ! Ahah ! Il lui suffit pour elle de planter une aiguille dans la tête de chacune de vos poupées modèles, et l’effet est immédiat. Une fois planté dans le cœur ou dans le crâne, impossible d’y survivre ! »

(Maes) « Ils la battrons, tout comme nous allons te battre. »

(Shimaru) « Assez parlé d’elle, et si tu parlais un peu de tes capacités ! * Smile * »

(Kaen) « Héhé, je vais faire mieux que ça, je vais vous faire une démonstration ! »

(Datenshi) « Hm, t’aurais pas du dire ça je crois… »

Kaen s’élança sur moi. Avec une incroyable rapidité, il arriva derrière moi, me toucha l’épaule et dit :

(Kaen) « Voilà pour pouvoir… »

Ce dernier composa des signes. A la fin, une sorte d’objet venait d’apparaître sur mon épaule gauche, là ou Kaen m’avait touché.

(Shimaru) « Que ce que c’est que ça !? »

(Kaen) « Pour faire simple, il s’agit d’une bombe. »

(Maes) « Une bombe !!!? »

(Kaen) « En effet. En concentrant mon chakra dans la paume de ma main et en touchant par la suite quelque chose ou quelqu’un, une bombe, plus ou moins puissante apparaît à l’endroit touché. Plus j’y insuffle de chakra et plus elle est puissante. Il faut savoir que je possède 3 types de bombes différentes. La première, qui une fois sur le corps de la victime, peut exploser quand bon me semble. La seconde, quant à elle, possède une minuterie. Ainsi, à la fin du compte à rebours… BOOOM !

(Shimaru) « Et la dernière ? »

(Kaen) « La dernière… hm… c’est celle que tu as en ce moment même ! Ahah ! Il s’agit toujours d’une minuterie, sauf que celle-ci est relié à ton cœur… ainsi, plus ton cœur bat vite, plus la bombe explosera vite ! Ah et j’oubliais un petit détail. Si par quelqu’onque moyen tu essaye de retirer ce chef d’œuvre, alors il explosera avant même que tu n’es pu essayer ! N’est ce pas génial ? Ahaha !
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 25/3/2008, 18:40

Kageshin a écrit:Avec cinq adversaires en face de moi il allait être difficile de n'utiliser que des techniques traditionnelles cette fois ci, pas de taillage éclair donc. A peine quelques instants après avoir mis au point un plan pour la suite un autre bataillon de ninjas du Zénith nous étais tombés dessus. La fuite de Cam's nous avait créé une ouverture et en voyant les autres se séparaient j'avais fait de même, emmenant avec moi cinq des shinobis venus nous exterminer. Je m'étais arrétais dans cette clairière ou depuis nous nous regardions en chien de faillance.
J'étais détendu, l'esprit calme comme détaché du combat, l'affrontement dans les rues de Mahou m'avait comme qui dirait "mis dans le bain", je percevais les cinq combattants qui m'entouraient. Je n'attaquerai pas, il fallait mieux attendre puis placer un contre, histoire de se débarrasser rapidement d'un géneur.


(combattant) - Et tu sais, on est du Zénith nous ! Tu ferais mieux de te rendre tout de suite, on te fera pas mal, ahahah !


Ce fut celui qui se tenait derrière moi qui bougea le premier. Je pivotais tout en dégainant Dextre et le ceuillait au niveau du ventre, utilisant son élan je laissais le tranchant lui ouvrir le flanc, répendant par terre une flaque de sang. Cet idiot s'était jeté sur moi en voulant porter un coup de poing, soit il n'avait pas vu mes sabres, soit il pensait que venant de Chikara je préfererais le taïjustu. Je n'eus pas le temps de m'appesentir sur la question, un second se jetta sur moi lançant son pied au niveau de mon visage, je me baissais, sortis Senestre de son fourreau et la plaçant sur la trajectoire du fou volant je le laissais s'empaler dessus. Décidément ces zénithiens semblaient un poil stupide. Je tournais une dernière fois afin de dégager Senestre, me retrouvant ainsi à la même place qu'au début, avec maintenant mes deux sabres dégouttant de sang dans les mains. Les trois autres ninjas n'avaient pas bougés ni parlés pendant que leurs compagnons se faisaient découper. Le plus grand pris la parole:


(combattant) -Ainsi tu es un sabreur hein ?


- Et il vous a fallu seulement deux morts pour vous en rendre compte ? Woha je suis impressionné !


(combattant) - Rigole tant que tu veux, les sabreurs c'est notre spécialité ! Pas vrai les amis !


(les deux autres) - Sûr !!!


(combattant) - Vas-y Fumio montre lui ce que tu sais faire !


Le dénommé Fumio composa quelques signes et disparu dans un nuage de poussière. Merde où il est celui là ? Ne me laissant pas le temps de réfléchir, les deux autres me bombardèrent de projectiles en tout genre, shurikens, kunaïs, sembons, je les esquivais en bougeant sans cesse, parant ceux qui m'arrivaient dessus de mes deux sabres. Soudain l'un des deux lança un jutsu:


(Katon) - GOGAGE NO JUTSU !!!!


La boule de feu m'arrivait dessus à toute vitesse, pas le temps d'esquiver. Je concentrais du chakra dans Dextre et tranchais au milieu, la boule se sépara en deux parties qui passèrent à côté de moi. Je vis alors la chaîne que le gars utilisant le Katon avait du lancé juste après son jutsu, me tirais d'ici, vite ! Je voulus sauter quand mes pieds refusèrent de décoller du sol, baissant les yeux je vis avec horreur, deux mains sorties du sol m'agrippant fermement les chevilles.


(Katon) - Bien joué Fumio ! Ca marche à chaque fois ce truc !


Je ne pus qu'interposer Senestre entre la chaîne et ma tête, ce faisant elle s'enroula autour de mon sabre court et une simple traction de mon adversaire m'obligea à lâcher mon arme sous peine de voir cette dernière se rompre. Le grand ninja pris une arme pendue à son dos, ça ressemblait à un grand sabre, mais c'était bien trop épais, bien trop lourd, pas assez tranchant. Elle n'avait était forgée que dans un seul but, broyer les armures et les os, écraser les têtes, briser toutes les lames qui s'opposeraient à elle.


(Grand ninja) - Enfin à moi d'entrer en scène... Tu vas souffrir crois moi.


Il s'élança vers moi, arrivé à trois mètres il sauta dans les airs et contractant les muscles de ses bras il abattit son espèce de masse. J'étais toujours immobillisé au sol par Fumio, je n'avais d'autre choix que de simplement parer, je concentrais du chakra dans mes bras, mes jambes, ma lame, essayant d'absorber la plus grande partie du choc. Dextre tint bon.


(Grand ninja) - Hmpff... M'obliger à porter un second coup, ce n'est pas donner à tout le monde tu sais ?


Il posa son épée sur son épaule et se prépara à frapper de nouveau, Dextre ne résisterait pas longtemps à un tel traitement, je devais trouvais une solution, en premier lieu me débarrasser de ce Fumio pour retrouver ma mobilité, mais si je lui portais une attaque je serais alors sans défense contre la briseuse de lame du géant. Une idée germa dans mon esprit, une idée dangereuse, si je me surestimais c'était la mort assurée, le crâne défoncé. Le géant porta son coup, sa lame glissa sur la mienne et vint heurter la garde de mon sabre. Kotetsu, je te revaudrais ça mon vieux.


(Grand ninja) - Tu as survécu à deux de mes coups, mais le troisième sera le dernier.


Alors qu'il s'apprétait à porter un coup dévastateur, je laissais mon sabre tourner dans ma main, la pointe vers le bas, et le plantais rapidement dans les deux mains qui me retenaient, me libérant de leur étreinte. Mais la lame du géant était déjà sur moi, je mis alors en rotation le chakra accumulé dans ma paume et utilisant le disque noir qui était apparu sur ma main je réussis à dévier l'attaque. Le coup surpuissant fendit le sol et écrasa le pauvre Fumio qui n'avait pu s'échapper. Ne laissant pas le temps à mon adversaire de réarmer je me précipitais vers lui et lui écrasais la trachée d'un coup de poing renforcé d'un soupçon de Gyo. Je récupérais Dextre toujours planté au sol et dans un élan de miséricorde mis fin à la souffrance du géant en lui tranchant la tête d'un revers de sabre.
Il ne restait plus que mon ami Katon et sa jolie chaîne. Il l'envoya vers moi, je l'esquivais et continuais de me rapprocher de lui, il me lança alors quelques shurikens, je concentrais un maximum de chakra dans mes jambes et sautais. Je parcourus environ 6 mètres dans les airs, le sabre au clair, ne quittant pas des yeux Katon qui semblait subitement être frappé de paralysie. Il ne se départit pas de son air étonné lorsque son bras droit tomba au sol, tranché par Dextre, il n'avait même pas esquissé un mouvement lorsque, en remontant, j'avais sectionné son second membre. Je récuppérais Senestre et la rangeais après l'avoir essuyé sur les habits de Katon qui regardait toujours sans comprendre ses épaules d'où jaillissaient maintenant des jets de sang au rythme de ses battements cardiaques.
Alors que je me dirigeais vers les autres qui ne devaient pas se trouver très loin je remarquais que mes mains tremblaient. La tension du combat me submergeait encore, j'attendis en serrant les poings que le calme revienne en moi puis rejoignis le reste de Tsukiyo.


Le jour suivant une atmosphère bien différente régnait sur notre expédition, finit la rando au grand air, maintenant il s'agissait d'une mission où nos vies étaient menacés, même si jusqu'à présent nous avions eu à faire qu'à des sous-fifres cela ne durerait pas éternellement. Fatalement nous tomberions un jour sur les gros bonnets, et avec eux les règles du jeux seraient bien différentes. Finit les entraînements en marchant, tous nous observions les alentours, cherchant la moindre menace dans les fourrets avoisinants, afin de ne pas nous laisser surprendre. Cette attention soutenue était une véritable torture pour mes nerfs, et c'est épuisé mentalement que je rejoignis mon lit cette nuit là. Le lendemain j'eu à peine le temps d'avaler un petit déjeuner que nous étions repartis. Malgré ma vigilance constante je ne sentis rien venir, je compris que nous étions encerclés seulement quand Shimaru nous fit signe de stopper. Un homme s'adressa à nous, il se présenta sous le nom de Kaen, un gros-bonnet... Je ne m'attendais pas à en voir si tôt. Cam's leur présenta soudain un livre et s'enfuit sans demander son reste, finalement à part la couleur il avait tout du lapin. Kaen s'exprimait comme si notre vie allait prendre fin dans quelques minutes et je pris comme une délivrance l'ordre de Shimaru de suivre Cam's.
Je m'élançais à la suite de la troupe d'homme du Zénith, la piste n'était pas trop difficile à suivre, cinquante hommes évidemment ça se repère de loin. Cinquante ! Ca ferait dix fois plus que la dernière fois, un combat difficile en perspective, mais au moins j'avais mon arme de destruction massive de poche, Cam's le lapin ravageur. Et puis d'après ce qu'avait dit Shimaru mon rôle était plus d'éviter que le nain fasse des excès plutôt que de lui venir en aide. Faudrait-il que j'aide les gars du Zénith ?


- Et les gars c'est vraiment navrant de se mettre tous contre un seul, vous trouvez pas ?


(combattant1) - Ouais le chef abuse sur ce coup là...


(combattant2) - Et mais attends, on est censé être l'arrière garde ! T'es qui toi ?!


Je laissais les deux corps tombés au sol, un kunaï planté dans la gorge de chacun d'eux.
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 25/3/2008, 18:40

hakimux a écrit:Alors que je tombais par terre, benihime se ficha de moi et commença a courrir en direction de l'homme au 2 bracelets, Kane me semblait-il!
Seulement, elle tomba a son tour.


(Hakimux) « Ahah ! T’as vu que je l’ai pas fait exprès ! »

(Tetsuya) « C’est pas possible… comment fait-il ça ? »

(Shimaru) « Et si ce n’étais pas lui ? »

A ce moment là, tous les regards se tournèrent vers moi. Kaen quant à lui, semblait gêné. C’était signe que j’avais vu juste. Je ressentais une faible présence, pas loin de nous, mais il m’était impossible de voir d’où elle provenait. Il était tout à fait probable qu’une autre personne utilise un genjutsu pour se camoufler et nous attaque en toutes discrétions, avec des techniques pour le moins inconnus. Je m’apprêtais à activer mes pupilles dorées, lorsque soudain, Datenshi s’approcha de moi et chuchota :

(Datenshi) « Je ressens une faible aura…pas très loin de nous, tu penses qu’il s’agit de… ? »

(Shimaru) « C’est très probable. Tu saurais m’indiquer sa position exacte ?

(Datenshi) « Juste derrière moi… je dirais 5 mètres plus loin. »

(Shimaru) « C’est parfait. »

Rapidement, je pris 3 shurikens de ma poche et les lançais dans la direction indiquée par Datenshi. C’est alors qu’une personne apparue et fit un pas de côté pour esquiver les projectiles. Il s’agissait d’une femme, sûrement la complice de Kaen.

(Shimaru) « C’était donc bien ça… »

(Kaen) « Hoho, il semblerait que Ningyou et moi soyons découverts cette fois ci ! Ca ne change rien quand même croyez moi ! »

(Shimaru) « Hm… Hakimux, Benihime et Tetsuya… occupez vous d’elle. Datenshi, Maes et moi-même, on se charge de Kaen ! »

Ningyou fila à toutes vitesses, Hakimux, Benihime et Tetsuya lui coururent après pour espérer la rattraper.

Elle était rapide, mais par les entrainement de mon pere, je fus tout aussi assez rapide qu'elle. je pris donc la tete du groupe que formions, moi tetsuya et benihime. Je la suivait sans la perdre des yeux, mais d'un coup elle pris encore de la vitesse...elle était donc plus rapide que moi.

Au lieu de la perdre de vu, je preferai faire des grand bon pour etre plus rapide quitte a perdre un peu de chakra. je fis donc en disant a tetsuya et benihime de suivre mes trace de pas au cas ou il ne suivrait pas la cadence...


Au bout d'un instant je la revu,elle sauta au dessus du rocher et s'aretta. Quand a moi j'était en pleine course, je concentra mon chakra dans les pied, m'arretta de justesse et cria a Benihime et Tetsuya de ralentir

je la regardais dans les yeux alors que tetsuya et benihime m'avait rejoins

benihime chuchotant: laisse moi me la faire cette garce!!

tetsuya: attend, on ne sait pas de quoi elle est capable

hakimux: laissé moi l'interogger s'il vous plait

benihime: depeche je veu me defouller.

hakimux: Alors comme sa tu nous fait courrir dans les montagne, nan mes tu te crois ou, sache que je suis bien plus rapide que toi Razz

fille ninja: Et alors, cela ne veut il pas pour autant dire que tu es plus puissant que moi?

hakimux:Pfff elle me saoule deja, tuons la!!

benihime maitrisai le sang, il sufisait donc que je la coupe a n'importe qu'elle endoirt pour qu'on se debarasse d'elle pensai-je.

hakimux: Hime, je la combat au corps a corps, et toi tu la fini avec ta special okay?

Tetsuya: Argh, t'es vraiment un rapide toi, tu veu vraiment y aller comme sa, sans meme l'avoir tester. Pour ma part je proposerai une ruse afin de voir ce dont elle est capable, et ensuite nous l'eliminerons.

Pensé de hime* il a pas tort, puis hakimux est trop exité, on dirai qu'il ne c'est jamais battu!!*

au paroles de testuya, je reflechi a une ruse..simpliste, mais qui pouvait etre tout aussi efficace.

Je crais deux clones, et dans la foulé avnt que cette fille diabolique ne s'en apercoive utilisa une technique henge sur le "vrai" moi et me transforma en un insecte minusule pour ne pas me faire remarqué.

Tetsuya et hima avait compris la ruse, mais ne pensez pas que sa pourrai marché. enfin bref, 2"faux "hakimux se tenais debout et donc cette fille croyais seulement que j'avais crée un clone...

fille ninja: pfff, tu crois que tu peu m'avoir comme sa?

hakimux: quelle est ton nom sale fille diabolique

Ningyou: je m'apelle Ningyou, et maintenant montre moi de quoi tu es capable.

Mon premier clone dena des ordre au second, ce qui fit croire que c'était le vrai" moi". Le clone se diriga donc de toute vitesse vers Ningyou qui sorti une sorte de poupé qu'elle piqua avec une aiguille. mon clone disparu alors sous un nuage de fumé

Hime: Quoi?? mais qu'est ce qu'elle fou cette meuf

Tetsuya: Putain c'est une sorciere celle la ou quoi.

ningyou: Allez aprochez vous les enfant, que je m'amuse un peu avec vos corps.

clone hakimux: Pffff, on va te defoncé tu va voir

Tetsuya: hakimux calme toi...

hime: il a raison

Alors que ningyou ricanné, je réaparaissé sous ma vrai forme....decu de mon echec, je reflechis a un autre plan...dailleur je trouvé sa bizarre qu'elle ne joue pas de nous en se moment.Pendant que nous parlions elle commenca enfin a se raprocher de nous. Tamieu, pendant notre bavasserie j'avais prevu une petite attaque. j'avais laissé 3 clone au dessus d'elle acroché a la paroie de la montagne. tout a coup je leur ordonné e tourné le plus vite possible autour d'elle pour lui donné l'impression que j'était vraiment rapide.

Quand au vrai moi, je fit different signe pour effectué une ataque raiton. Je concentrai une impotante partie de chakra dans mes pied, puis le relacha brusquement pour sauté beacoup plus haut.
J'allais retombé sur elle avec une boule d'eletricité de plusieurs milliers de volt;seulement arrivant a quelque mettre d'elle, je vis mes 3 clones partir en fumé et senti une douleur affollante a l'abdomen. Je retomba sur le sol voyant une poupée me resemblant, un pique dans le ventre....

Je compris comment elle combattait, elle utilisé ses poupées pour maniers notre corps comme elle le voulais.
Il nous faudrait remedier a cela,mais comment? que faire? un combat eloigné? mais non cela ne sert a rien...

tout à coup je ressus un enorme coup de pied dans le ventre, qui me renvoya illico au coté de mes coéquipiers.



Tant mieu, dis-je d'une vois trmblante, tu m'evite de faire des efforts...

Tetsuya: bon hakimux, laisse moi faire maintenant, je pense avoir trouvé comme faire

hakimux/Hime: ah bon!!!

tetsuya: sa se voit que vous n'etes que de jeunes chunnin, si vous avez remarquer, elle n'a ataqué que quand hakimus se trouvé non nois d'elle.Cela veut dire que, bien sur c'est une hypotese, ces poupées n'aurai d'effet qu'a une certaine distance, et au dela de cette meme distance il n'aurai plus aucun effet...il nous faut donc verifier cette hypotese...car c'est peut etre le seul moyen de la vaincre...

(hrp) j'espere qu'il n'y a pas trop de fautes...faut que je recup office....(hrp)
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:04

Benihime a écrit:Hakimux était parti à l’assaut sans réfléchir, mais au moins avions nous commencé à acquérir des informations sur le style de combat de notre ennemie, cependant nous ne connaissions que vaguement son mode opératoire. Tetsuya avait sûrement raison quand il parlait de portée maximale, mais il nous fallait prier maintenant pour qu’elle soit assez courte pour que nos propres jutsus, principalement ceux de Tetsuya, nous permettent de la vaincre à longue portée…


« Il faut coûte que coûte savoir sa portée ! » (Tetsuya, parlant assez doucement pour ne pas être entendu par la furie d’en face)
« Entendu, restez en retrait ! » (Hime, pareillement)


Tetsuya et Hakimux se mirent alors à l’écart, s’abritant autant que possible tandis que je partis à l’assaut. Lames au clair, je m’avançais, cherchant à en connaître plus, à attirer son attention sur moi. Alors que la distance entre elle est moi se réduisait à vive allure, elle sortit nonchalamment une aiguille et une poupée. Quand je fus à cinq mètres d’elle, elle planta l’aiguille dans la tête de la poupée. Aussitôt, je me sentis migraineuse, comme si on jouait du tambour dans mon crâne. A quatre mètres, la migraine devint souffrance, et je ne pus plus que marcher,à trois mètres la souffrance devint douleur, mais je continuais à avancer, titubant,à deux mètres la douleur devint agonie, et je tombais à genoux.


« Oh, tu es coriace ! Voyons voir jusqu’à quand tu pourras rester consciente ! »


Dans l’instant d’après, j’eu l’impression désagréable qu’on me tailladait de toutes part, comme si une centaine de lames de rasoir me lacéraient la chair, cependant je parvint à ne pas perdre connaissance, malgré la lente et douloureuse agonie dans laquelle j’étais plongée. Voyant que cela ne suffisait pas, Ningyou eut une expression de joie non dissimulée, et enserra la poupée dans une fine cordelette. Aussitôt, je suffoquais, la respiration devenant extrêmement difficile et douloureuse, puis une douleur intense rayonna dans tous mes membres tandis qu’elle enfonçait son aiguille frénétiquement dans la poupée. Alors je commença à sombrer dans les ténèbres…


« Fuuton: Daitoppa » (Tetsuya)


La sadique fut projetée en arrière et s’écroula violemment sur un arbre, tandis que la douleur s’arrêta aussi subitement qu’elle avait commencé. Hakimux vint me chercher et m’aider à m’éloigner d’elle. Les membres endoloris et les jambes chancelantes, j’aurais été bien incapable de m’enfuir seule…


Je leur communiqua mes résultats, à savoir une distance qui semblait être de cinq mètres environ. Me laissant récupérer, ils prirent la suite des opérations. Tandis que Tetsuya enchaînait boules de feu et de vent pour affaiblir Ningyou, ou du moins l’empêcher d’agir, et ainsi couvrir Hakimux qui partait au contact. celui-ci s’arrêta à 7 mètres environ de la Zenithienne, et commença à lui tourner autour à grande vitesse tout en lui lançant kunais et shurikens.


Nullement incommodée par les projectiles qui avaient atteint leur but et étaient plantés dans sa chair, elle transperça une poupée de trois aiguilles et Hakimux tomba à genoux. Merde, nos calculs avaient été faux ?



« Héhé, imbéciles ! Comme si j’allais vous révéler ma portée aussi facilement… »


Le supplice d’Hakimux fut de courte durée. Ayant un peu repris, j’avais lancé quelques kunais entourés chacun d’un parchemin explosif. Voyant le danger, Ningyou fit quelques signes, et un vent tourbillonnant l’entoura, déviant les projectiles dans la nature, où ils explosèrent sans faire de victime. Profitant de la diversion, Tetsuya bondit et prit Hakimux, l’emmenant plus loin, et le soustrayant au supplice de cette folle.


Nous nous abritâmes de cette folle, et j’expliquais mon plan à Tetsuya ainsi qu’à un Hakimux un peu sonné, tandis que la cinglée s’excitait à dévaster le paysage environnant à grand renforts de lames de vent.



« Je vais utiliser un jutsus que j’ai lu à un campement, il devrait mettre fin au combat, mais si je la rate, je serais sûrement hors de combat, aussi ai-je besoin de vous: il me faut une diversion… »


Après leur avoir donné une pilule de Chakra et un antidouleur, nous nous séparâmes, Hakimux se mettant d’un côté de la clairière, Tetsuya se positionnant presque diamétralement à l’opposée de lui. Quant à moi, je me cachais à égale distance des deux, prête à porter le coup fatal.


« Katon: Goukakyuu » (Tetsuya)


Une boule de feu de taille respectable fondit sur Ningyou, qu’elle parvint à éviter à l’aide de sa grande vitesse. Cependant le vrai danger ne venait pas de Tetsuya…


Ignorant la douleur, Hakimux sortit de sa cachette et prit au dépourvu la malheureuse.



« Shoushitou » (Hakimux)


Un coup de pied fulgurant perfora les défenses de la sorcière, et la propulsa violemment en l’air, à au moins trois mètres du sol…


« Fuuton: Daitoppa » (Tetsuya)


Une nouvelle fois, une boule d’air percuta la mégère, l’expédiant encore plus haut.
Ne se laissant pas impressionner, Ningyou lança vers le sol une lame de vent phénoménale qui parvint à la freiner.


J’exécutais quelques rapides signes, puis je pris la position vue dans le livre des techniques feuilleté auparavant plaçant mes deux mains au même niveau, poignet contre poignet, et écartant les paumes.



« La lance sanglante ! » (Hime)


Aussitôt, quasiment tous mon sang afflua dans mes bras, et en fut éjecté avec violence par les paumes, avançant en tournoyant à grande vitesse. Le projectile ainsi formé, long d’un petit mètre et d’un diamètre avoisinant les 30 centimètres, fila en ligne droite vers la sorcière, pénétra dans son ventre et en ressortit presque aussitôt, laissant un trou béant là où il était passé, continua sa route et perfora un rocher avant d’exploser en une pluie de sang inoffensive.


Ningyou, le ventre transpercé et le sang absorbé par le projectile, était vaincue…



« Rappelle moi de ne plus t’embêter, tu veux bien ? » (Tetsuya, taquin)


Je souris bêtement et m'effondrait. J'avais perdu beaucoup de sang, ayant voulu amplifier l'attaque au maximum, et j'étais affaiblie par le manque de fluide vital. Celui ci ne tarderait pas à se régénerer, mais pendant quelques heures, je ne serais pas en forme, c'est le moins que l'on puisse dire...


Sur ces pensées, je tombait dans les ténèbres...
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:05

Maes a écrit:Ningyou fila à toutes vitesses, Hakimux, Benihime et Tetsuya lui coururent après
pour espérer la rattraper. Pendant ce temps, le combat contre Kaen allait commencer.

(Kaen) « Vos amis n’ont aucune chance contre Ningyou.Vous savez, c’est une vodoo !
Ahah ! Il lui suffit pour elle de planter une aiguille dans la tête de chacune de vos poupées modèles, et l’effet est immédiat. Une fois planté dans le cœur ou dans le crâne, impossible d’y survivre ! »

(Maes) « Ils la battrons, tout comme nous allons te battre. »

(Shimaru) « Assez parlé d’elle, et si tu parlais un peu de tes capacités ! * Smile * »

(Kaen) « Héhé, je vais faire mieux que ça, je vais vous faire une démonstration ! »

(Datenshi) « Hm, t’aurais pas du dire ça je crois… »

Kaen s’élança sur moi. Avec une incroyable rapidité, il arriva derrière moi, me toucha
l’épaule et dit :

(Kaen) « Voilà pour pouvoir… »

Ce dernier composa des signes. A la fin, une sorte d’objet venait d’apparaître sur mon
épaule gauche, là ou Kaen m’avait touché.

(Shimaru) « Que ce que c’est que ça !? »

(Kaen) « Pour faire simple, il s’agit d’une bombe. »

(Maes) « Une bombe !!!? »

(Kaen) « En effet. En concentrant mon chakra dans la paume de ma main et en touchant
par la suite quelque chose ou quelqu’un, une bombe, plus ou moins puissante apparaît
à l’endroit touché. Plus j’y insuffle de chakra et plus elle est puissante. Il faut savoir que je possède 3 types de bombes différentes. La première, qui une fois sur le corps de la victime, peut exploser quand bon me semble. La seconde, quant à elle, possède une minuterie. Ainsi, à la fin du compte à rebours… BOOOM !

(Shimaru) « Et la dernière ? »

(Kaen) « La dernière… hm… c’est celle que tu as en ce moment même ! Ahah ! Il s’agit
toujours d’une minuterie, sauf que celle-ci est relié à ton cœur… ainsi, plus ton cœur bat
vite, plus la bombe explosera vite ! Ah et j’oubliais un petit détail.
Si par quelqu’onque moyen tu essaye de retirer ce chef d’œuvre, alors il explosera
avant même que tu n’es pu essayer ! N’est ce pas génial ? Ahaha ! »

* Il faut l’écarter de nous le plus vite possible *

La bombe sur l’épaule de Shimaru faisait un bruit à chacun de ses battement de cœur.

Je pausais sans attendre ma main sur le sol , trois énormes branches sortirent alors du sol et fusèrent vers Kaen . Il recula et esquiva l’attaque sans s’arrêter de ricaner.

*Plus Shimaru serait tendu plus les rythmes de son cœur s’accéléré pensais je*

(Maes) Shimaru reste en retrait pour l’instant , tu dois absolument ne pas …

(Shimaru) Pas besoin de me le dire mais ne compte pas sur moi pour ne rien faire !!! *dit il d’un ton agacé sans me laisser terminer*

Mes paroles avaient eu l’effet totalement inverse …Le bruit qui sortait de la bombe s’était accéléré.

Les branches s’enlacèrent et poursuivait Kaen jusqu’à ce qu’il se retrouve le dos accolé à un mur ; les branches ne s’arrêtèrent pas . Il s’écarta au dernier moment . Les branches s’écrasèrent sur le mur creusant un large trou dans celui çi.

(Kaen) Qui vous a dit que j’allais le laissé simplement observé le spectacle ? Ahahaha!

>> Gokakyuu no Jutsu <<

Il cracha une boule de feu sur les branches que je lui avait lancé à coté de lui ; celles çi s’enflammèrent le feu se propageant le long d’elle et se dirigeant vers nous.

Datenshi , Shimaru et moi reculions au même instant , évitant de justesse les flammes.

Kaen lança alors 7 shurikens qui filèrent directement sur Shimaru au travers des flammes … Impossible de les voir correctement … Le bruit s’accélérait encore …

(Datenshi s‘adressant à Shimaru) Calme toi , aucune attaque de ce genre ne t’atteindra tant que je serais là.

Datenshi ,sortant un kunaï ,s’avança alors et les dévia tous.

Shimaru reprenait enfin son sang froid.

Datenshi et moi tournions alors la tête vers Shimaru … Il était néanmoins crispé . Kaen venait donc de réussir à neutraliser l‘un d‘entre nous en un instant. Qui plus est ,il s’amusait de nous … le combat rapproché face à lui semblait totalement déconseillé …

Je regardais alors mon bracelet de gravité …

* Et bien ce n’est pas vraiment comme si j’avais le choix *

J’avançais d’un pas et commençait à malaxer mon chakra.

Datenshi produisit 8 clones … Deux d’entre eux rejoignirent l’original et se mirent autour de Shimaru.

(Datenshi) Soit sans crainte je te l’ai dit aucune n’attaque ne t’atteindra

(Kaen) Tu es bien sur de toi … huhuhu

Les 6 autres m’emboîtèrent le pas en se dirigeant vers l’ennemi.

Les 2 premiers arrivant à son niveau , Kaen roula sur le coté et tout en restant sur le sol ; il aggripa leur chevilles.

(Kaen) BOUMM

Les deux Kage bunshin explosèrent et disparurent dans un nuage de fumée

Il se releva et pour narguer une fois de plus dit :

(Kaen) Qu’est-ce que vous attendez ???

Nous nous apprêtions à refoncer sur lui lorsque une dizaine de silhouettes apparurent près du feu.

(Inconnu 1)Chef nous sommes là , nous vous avons repéré grâce au flammes !

(Maes) Des renfort Zénithiens pour lui , il ne manquait plus que ça .

(Datenshi) Maes recule !!!

Il se mit en face de moi une flèche se planta sur lui … Le clone disparu.

Je relevais la tête en l’air et apercevait 3 shinobis ennemis de plus un peu plus haut.

Kaen plaçant ses bras autour des cous de deux des arrivant …

(Kaen) Vous êtes en retard les amis ! Pour deux responsable du groupe vous n’êtes pas très fiable

Son sourire devenait sinistre

(Kaen) Le groupe principal a déjà reçu des ordres vous auriez du être là …

(Inconnu 2 ) Désolé mais nous sommes là désormais !!!

Ils étaient tous en train de trembler de peur…

Deux bombes apparurent, un sur chacun des deux hommes.

(Kaen) J’ai horreur des incapables … Mais je vais vous laisser une chance …Vous avez 5 minutes pour éliminer les membres ici présent de Tsukiyo

*Des bombes à minuterie*


Les deux hommes se regardèrent puis se précipitèrent vers les 3 Datenshi à quelques pas de moi …

(Kaen) BOUMMM AHAHAHAHAH

Les deux hommes explosèrent , heureusement les 3 étaient des clones …

(Kaen) J’ai menti ce n’était pas une minuterie , c’est celle qui explose quand bon me semble … Vous autres là haut tirez leur dessus avec vos flèches !!!

Les hommes de mains commençaient à tendre leurs arcs.

(Maes) Datenshi fonce vers moi !!!

Un des trois Datenshi entourant Shimaru accouru dans ma direction.

J’apposa ma main à nouveau sur le sol et grâce à des branches qui poussèrent à une allure folle Datenshi atteignit le lieu ou était perché les 3 Archers avant qu’ils n’aient réussi à décocher leurs flèches … Il frappa le premier en pleine face , mit un coup de pied au niveau de la nuque du second et termina en frappant au niveau de la gorge le dernier qui le souffle coupé s’affala sur le sol.

(Kaen) Vous autres n’intervenez plus , vous êtes tous des incapables je vais me charger moi-même de les éliminer.

Étant le plus proche de lui , il commença à me fixer et se dirigea alors naturellement vers moi …

Je commençais à composer des signes mais trop tard sa vitesse dépassé (tout comme lors de la dernière bataille avec des membres du Zénith ) ce que je prévoyais …

Il s’apprêtait à poser sa main sur mon visage

(Maes) >> Mokuton no Yaiba <<

Une épaisse écorce apparut autour de moi me conférant ainsi une protection .
Il posa alors sa main sur mon visage.

(Kaen) BOUMM

L’explosion me fit m’écrouler à quelques pas de lui sur le sol

Je saignais … et ma vision était trouble

(Kaen) Encore vivant ? Les cafards sont tenaces à ce que je vois .

Posant ma main sur le sol je fis poussé un léger arbuste … Le choc m’empêchant d’user de mon mokuton correctement . Il s’approchait à nouveau de moi lentement cette fois çi tendit la main vers mon bras.
Je ne pouvais pas bouger , j’étais tétanisé …

*Intérieurement je criais mais réagit réagit réagit bon sang !!!*

Juste avant qu’il ne m’agrippe , une émanation glaciales et obscures apparut autour de moi ; la lune de mon avant bras luisait . Un des sceau lunaire était brisé. Je posais ma main sur l’arbuste .qui s’atrophia et explosa en des milliers d’échardes en direction de la main qu’il tendait vers moi.

(Kaen) AAAAAAAAAAHHHH

Il m’agrippa alors de sa main gauche au niveau du torse , une explosion se produisit . Je me retrouvais écroulé sur le sol bien que touché le chakra noir avait quelques peu atténué la force destructrice de la bombe apparut un instant avant l’explosion … Le Datenshi qui avait éliminé les trois archer s’interposa face à Kaen.
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:06

Datenshi a écrit:Je venais de m'interposer entre Kaen et Maes. Ce dernier semblait avoir prit de plein fouet la déflagration, mais n'en souffrait pas autant que l'on aurait pu s'y attendre. Je vis alors Kaen se concentrer sur la marque luisante apparue sur l'avant bras de Maes...


- "Tu viens d'user du Reversal Side ... Je pensais qu'il n'était que deux à posséder cette marque...", dit il, comme parlant pour lui-même

Il se mit à réfléchir quelques instants et s'insurgea :

- "Encore un coup de ce vieux Arkan on dirait qu'il..."

Profitant de ce moment d'inattention, je m'élançais vers lui à toute vitesse et lui envoyais mon poing en pleine face. Après un bref moment d'hésitation il bloqua, je sentis alors qu'il utilisait du chakra Katon et Raiton. Encore la même combinaison qui lui servait à créer des bombes. Je me reculais rapidement en sautant en arrière, le laissant faire exploser sa bombe dans le vide.

- "Intéressant... T'as de bons réflexes... Ou beaucoup de chance garçon.", me dit il se moquant à moitié

*"Je supporte pas les gens qui se moque de moi... Tu devrais le savoir en plus Daten!!"*, s'indigna Shin' dans mon esprit

"Je t'ai déjà dit de la fermer!! Laisse moi m'occuper de lui tranquillement!", lui répondis-je sur un ton égal

En effet, depuis le début des hostilités, la brutalité et la cruauté de Kaen avaient peu à peu réveillé mon psychopathe de locataire ( il était toujours dans mon corps après tout... ). Depuis, je le sentais gagner en puissance à chaque ignominie, chaque railleries proférées par Kaen... Ca sentait pas bon, si je le laissais prendre le controle, il pourrait s'en prendre même à Shimaru et Maes...

- "Alors les filles déjà fatiguées?", demanda Kaen

*"Je vais me faire.... Je vais me le faire!!! Laisse le moi!! T'as aucune chance contre lui!! En plus il est comme nous!!"*, explosa Shin'

"Arrêtes d'essayer de trouver des excuses bidons et laisse moi me battre avec mes coéquipiers!!", lui répondis-je

Je regardais les deux intéressés du coin de l'oeil. Maes se redressait péniblement après avoir encaissé l'attaque de Kaen, quant à Shimaru, il enrageait de ne pouvoir se battre, mais en même temps, semblait essayer de se calmer pour ne pas déclencher la bombe...

- "Alors fillette? On fait la tête?", continua Kaen

Je créais trois clones, en donnant deux à Maes et un à Shimaru qui en "possédait" déjà un de moi. Pendant que je repartais à l'assaut dans l'espoir de détourner l'attention de notre ennemi, j'expliquai mon plan à mes équipiers grace à mes clones.

- "Shimaru, même si tu ne peux pas te battre à fond, tu pourrais surement utiliser des techniques pour nous épauler tout en restant à l'écart...", à peine avais-je prononcé ces mots qu'il commença à former plusieurs signes, préparant une attaque Suiton

- "Mauvaise idée! MOuahahahahha", lui cria Kaen alors qu'il esquivait une balayette de la part du vrai moi, " Si tu utilise une technique mon ptit' chou, la bombe sera perturbée par le flux de chakra et BOOM! HAHAHAHAHAHHHAHA!", hurla t'il de rire tout en s'éloignant en sautant

- "L'enfoiré!", enragea Shimaru

- "On va trouver un moyen de t'enlever cette bombe, et après on lui fera sa fête t'inquiètes pas... Mais en attendant tu va devoir attendre désolé.", lui dit un de mes clones

- "Maes, ta marque là, c'est quoi au juste?", continua un de mes clones

- "J'en sais trop rien, elle est assez étrange pour tout te dire...et difficile à saisir dans sa globalité, je sais juste que c'est l'inverse du Mokuton si on veut: elle détruit la végétation, et je peux m'en servir comme arme.", me répondit il

- "Parfait, alors tu va me couvrir de loin, pour essayer de créer une ouverture, pendant que je m'occupe des attaques contre vous avec mes clones.", répondis-je avant de me concentrer pleinement sur le combat qui se déroulait devant nos yeux...

Je feintais à droite, puis bloquais sa main droite qu'il essaya de m'envoyer en pleine tête pour lui donner un coup de poing dans le foie. Il pivota sur sa jambe d'appui et nous nous retrouvâmes encore au corps à corps. Nous enchainions attaques, parades et esquives, cependant, il prenait peu à peu l'avantage... Deplus, les cris de Shin' pour que je lui laisse le controle nuisaient à ma concentration... Soudain, je sentis un chakra étrange, celui de Maes. Attaquant de plus belle, je réussis à repousser Kaen vers la montagne grace à un vicieux coup de pied rotatif. Alors qu'il s’apprêtait à m'envoyer une bombe, je me jetais sur le coté, le laissant face à d'innombrables projectiles envoyés par Maes. En y regardant de plus prêt, c'était en fait des brins d'herbes, à moitié morts mais qui semblaient aussi affutés que des rasoirs.

- "Katon, Gokakyu no jutsu!", s'exclama Kaen

Profitant qu'il se concentre sur l'attaque de Maes, je m'engouffrais dans l'ouverture que ce dernier m'avait fournie. D'abord, le Gyo, puis le Ten... Le Zetsu, et enfin le Ren! Ma maitrise du Kô s'était étoffée, je n'éprouvais plus aucun mal à l'utiliser rapidement: en à peine un pas, j'avais accomplis toutes les étapes, et je me préparais à frapper dans l'estomac de Kaen qu'il m'offrait sans s'en rendre compte.

- "Hakke Tenohira!", criais-je en lançant ma paume ouverte aussi vite que possible

Ce ne fut pas suffisant, il m'avait vu, et avait réussi à pivoter au dernier moment, ne m'offrant que ses cotes. Il fut néanmoins projeté par l'impact. Une expression de profonde surprise peinte sur le visage, il alla s'écraser quatre mêtres plus loin. Lorsqu'il se releva, un rictus de haine s'était dessiné sur son visage.

- "Comment as tu osé, vil asticot, cancrelat puant?!! Je vais t'exterminer comme un vulgaire insecte ainsi que tes ptit's copains là bas!! Vous autres descendez!!", hurla t'il avec rage à ses quatre hommes encore en vie.

Alors qu'ils s'exécutaient, je sentis avec horreur que son chakra changeait, il devint plus sombre plus... oppressant. Mes cheveux se hérissèrent lorsque je sentis qu'il utilisait du chakra Raiton et Katon. Soudain, il attrapa par le col deux de ses hommes et me les envoya en pleine tête. Horrifié, j'utilisais le Gyo dans mes jambes pour m'approcher de Maes et Shimaru. En vain, je fus soufflé comme un fétu de paille par l'explosion. J'avais néanmoins réussis à l'éviter, mais je ne pus que voir, complètement sonné, Kaen recommencer son ignominie, attrapant ses deux derniers hommes de la même manière il les projeta vers Shimaru et Maes. Instinctivement, deux de mes clones leur sautèrent dessus pour les arrêter dans leur vol plané, et finirent en fumée lorsque les malheureux explosèrent.

"Quel enfoiré!!", pensais-je

*"Je te l'avais dit!!!"*, répliqua Shin'

"J'tai pas sonné, laisse moi me concentrer!", lui répondis-je nerveusement

*"Comme tu veux, mais crois moi, tu finiras par m'appeler de toi même!"*, dit il avant que mon esprit retrouve un peu de calme

Soudain, je sentis qu'il s'approchait à toute vitesse derrière moi, alors que j'allais me prendre sa bombe sans avoir eu le temps de réagir, je sentis une forte utilisation de chakra Suiton.

- "Suiton, Mizu tama no jutsu!!", s'exclama Shimaru

Le jet d'eau percuta Kaen sans que ce dernier ne l'ai vu venir, trop occupé qu'il était à vouloir me tuer. En un éclair, un détail me percuta: Shimaru avait utilisé un jutsu?! m'éloignant rapidement du monstre qu'était devenu notre ennemi, je rejoignis mes coéquipiers et entendis Shimaru déclarer:

- "Enfin! Cette saloperie de bombe est enfin désactivée!"

- "Evidemment crétin!", répliqua Kaen," L'autre s'amuse toujours autant avec des Jutsus bidons. Tellement bidon que t'es toujours en vie après tout ce temps! J'en pouvais plus de voir une bombe sur un corps aussi longtemps sans qu'elle explose alors je te l'ai enlevé... pour t'en foutre une plus grosse!!", hurla t'il en se dirigeant à toute vitesse vers Shimaru

Le dernier clone confié à Shimaru se sacrifia pour envoyer paitre Kaen au pied de la montagne grace à une attaque de Kô alors même qu'il explosait. Kaen l'avait à peine touché, mais la déflagration était d'une telle violence que nous dûmes nous couvrir les yeux!

- "Daten, va l'occuper au corps à corps, Maes s'occupera de l'attaquer avec son Mokuton et moi je contrerai ses Katon avec mon Suiton!", nous glissa rapidement Shimaru

A peine son plan dévoilé que je créais cinq clones pour m'épauler dans l'attaque. Ni une ni deux, nous nous élançâmes tous sur notre ennemi qui venait de se relever. Il semblait avoir atteint le summum de sa fureur: ses yeux exorbités et injectés de sang nous regardaient arriver avec hargne. Les veines de son visage ressortaient tant sa haine le dominait, enfin un mince filet de bave ruisselait de ses lèvres, tel un animal enragé prêt à fondre sur sa proie...

- "Bande d'immonde vermisseaux!! Je m'en vais tous vous détruire!!", hurla t'il avant d'utiliser une attaque Raiton

- "Raiton, Nagareboshi no jutsu!" ( l'étoile filante )

Soudain, ce fut comme s'il disparaissait! Il se retrouva instantanément à coté du premier ennemi qu'il rencontra et frappa avec hargne. Mon clone explosa, alors que nous sautions pour éviter l'attaquer. Je sentis l'attaque de Maes arriver, et alors qu'elle allait le toucher, Kaen utilisa une attaque Katon:

- "Katon, Ryuuka no jutsu!!!", hurla t'il

- "Suiton, Mizu tama no jutsu!", contra Shimaru

La vapeur ainsi produite surpris notre adversaire, tant et si bien qu'il oublia d'esquiver et reçut l'attaque de Maes de plein fouet. Il se releva, couvert d'égratignures et semblait t'il encore plus furax... Il ne semblait même pas importuné par nos attaques!! Recommençant à le harceler, Shimaru et Maes retentèrent l'opération. Je sortais de ma torpeur et envoyait un clone sous terre pour attraper les pieds de Kaen et le bloquer. Pendant ce temps là, je courus vers lui avec mes trois autres clones, prêt à tenter la même attaque que lors du combat contre Hime. Un de mes clones m'aida à me propulser en l'air alors même que les deux autres se répartissaient autour de notre ennemi qui venait de se reprendre l'attaque combinée de Maes et Shimaru à cause de mon clone, enrageant encore plus. Mes deux clones hors de terre le frappèrent aux poumons et à l'estomac afin de l'empêcher de contrer ce qui allait suivre. Mon clone sous terre se propulsa hors du sol, et, aidé par les deux autres, éjecta Kaen en hauteur. Pour ma part, je créais un clone en l'air, pris appui dessus afin de foncer vers Kaen, paume en avant. Ce que je vis alors me glaça le sang. J'allais le toucher, lorsqu'il commença à exécuter des signes à une vitesse folle! Comment?! Je l'avais touché avec du Kô à l'estomac et aux poumons!! C'était impossible!!

- "Hakke Ten Batsu!!", criais-je sur le point de frapper

- "NINPO, BIG BANG!!!", rugit il

Avec horreur, je vis se préparer juste devant moi une formidable boule concentrant du chakra Katon et Raiton. Cependant, cette attaque n'avait rien à voir avec les précédentes: elle était dix fois plus importante!! Avant de frapper en plein dans cette énorme bombe, j'exécutais en vitesse une technique de substitution avec un de mes clones resté en bas. C'est alors que je fus soufflé par la gigantesque déflagration, et projeté à terre, allongé, sans pouvoir me relever. Alors que la lumière devint insupportable, j'entendis la voix de Shin' dans ma tête:

*"Crétin! On va tous crever à cause de toi!!"*

Je ne sais ce qui me prit, mais je m'entendis répondre:

"Exploses-le...", avant de lui donner le contrôle de mon corps

Ce fut sonné, titubant et couvert de brulures diverses mais légères que Shin' fit son apparition dans le combat. Notre adversaire quant à lui avait également eut le temps de se substituer à un de mes clones, si bien que les deux psychopathes se retrouvèrent à moins de deux mètres l'un de l'autre, chacun dans un piteux état.
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:06

Datenshi a écrit:- "T'es qui toi?", demanda alors Kaen à Shin'

Y avait il tant de différences entre nos deux apparences? Pourtant, lorsque je l’avais rencontré en esprit, on se ressemblait comme deux gouttes d'eau...

- "Le seul vrai démon ici!", répliqua t'il avant de le charger en rugissant

Même Kaen sembla surpris de voir Shin' reprendre si vite ses esprits, il ne put donc que bloquer le coup qui arrivait. Cependant, Shin' n'avait pas utilisé le Kô, c'était un simple coup, et Kaen s'en tira sans aucun mal. Shin' ne s'en tint pas là, bondissant tel un fauve, il harcela Kaen jusqu'à avoir repris complètement ses moyens, moment à partir duquel tout bascula.

- "T'es pas mauvais au corps à corps...", commença Shin'

- "Misérable ver de terre, je vais t'apprendre à te moquer!!", répliqua Kaen en lui lançant une bombe

C'est alors que Shin' utilisa une de mes technique, Hakke Hifu no jutsu, sur sa main entière, et dévia le projectile afin qu'il aille exploser dans les airs.

- "Que?!", hoqueta Kaen

- "Si tu veux te la jouer avec tes jutsus, on va être deux sale chnok!", ricana Shin'

"Eyh! Depuis quand tu peux utiliser mes jutsus?!", m'exclamais-je

*"La ferme! Laisse moi me concentrer, on en parlera plus tard!"*, répondit il d'un ton qui ne souffrait aucune contestation. Je le laissais donc entièrement à son combat

- "Je vais te montrer ce que c'est que le Taijutsu!", ricana Shin' en ramenant ses paumes l'une contre l'autre

*"Bon alors là tu ne dis plus rien... au fait, tes coéquipiers là, j'peux pas les tuer je suppose?"*

"Faut vraiment que je réponde?!", répondis-je outré

*"Bien ce que j'me disais... Prêtes moi ton chakra pour qu'on en finisse vite."*, répondit il avant de se concentrer

"Pourquoi je ferais ça?!", demandais-je

*"Si tu préfères qu'il nous tus tous..."*, dit il en continuant à utiliser ce qui ressemblait à du Ren

"Et je fais ça comment gros malin?"

*"Comme moi abruti..."*, me répondit il

Je m'exécutais, curieux de voir le résultat, mais également curieux qu'il connaisse tant de chose à propos de notre... Symbiose? Mouais... On n’était pas franchement en harmonie... Enfin. Je me concentrais donc tout comme lui, alors que Kaen, outré que Shin' semble l'ignorer fondit sur nous. Soudain, il fut projeté en arrière par un jet d'eau:

- "Suiton, Mizu tama no jutsu!"

"Faudra que je remercie Shimaru...", pensais-je

C'est alors que le chakra de Shin' entra en résonnance avec le mien. C'était étrange, cette sensation de puissance... Je n'avais jamais ressentis quelque chose qui s'en approchait!

*" Met toute la sauce un bon coup, et ne t'inquiètes pas je m'occupe de tout!"*, me demanda t'il

Utilisant le Ren à son maximum, je sentis presque tout mon chakra m'échapper! Je tombais alors à genou, et me rendis enfin compte que je me trouvais dans le monde en noir, blanc et gris. J'étais agenouillé du coté blanc. Je n’eus pas le temps de trop me questionner, je remarquais alors toute la puissance que dégageait Shin'!

"Comment ça se fait que t'es du chakra toi aussi?!", demandais-je remarquant enfin à quel point la chose était étrange

*"C'est ton chakra à la base, on causera une autre fois tu veux, l'autre fou furieux reviens à l'assaut!"*, répondit il

Je vis alors à travers ses yeux Kaen foncer vers nous, du chakra Raiton et Katon à profusion tout autour de lui. C'est alors que Shin' utilisa une technique qui m'était inconnue, il faudra vraiment qu'on discute...

- "Hakke Hakkyou Odori!" ( La danse de la démence du Hakke )

Tout le chakra qui émanait de notre être entra alors à l'intérieur de Shin', puis tout bascula. Le cours du combat bascula immédiatement! Utilisant le Gyo avec une intensité que je n'avais jamais ressentis dans ses jambes, Shin' parti en un éclair à la rencontre de Kaen, et lui rentra un coude dans l'abdomen. Le lieutenant du Zenith fut projeté contre la montagne, alors que Shin' poussait son avantage, courant à une vitesse folle vers lui. Utilisant un Kô monstrueusement puissant, Shin' frappa. Kaen esquiva en un éclair, utilisant du chakra Raiton, et notre poing entra en contact de la montagne. Le résultat ne se fit pas attendre: un trou de trois mêtres de diamètre, et une fissure énorme balafra la montagne. Rebondissant contre la paroi, Shin' reparti à l'assaut, utilisant seulement le Gyo et le Ten dans ses poings et ses jambes. Kaen luttait pour parer, cependant, à chaque fois qu'il touchait, il faisait mouche, propulsant Shin' grace à une formidable explosion. Cependant, si nous étions encore débout, c'était grace à ma technique de protection, qui absorbait la majeure partie des chocs.

Shin' et Kaen s'affrontaient telles des bêtes sauvages, fondant avec rage vers l'autre, frappant en rugissant, s'éloignant, puis recommençant. Bien vite, le combat rapproché tourna en la défaveur de Kaen. Il était spécialisé en Ninjutsu, pas en Taijutsu... Cependant, ses bombes nous empêchaient de lui porter des coups de grâce: il savait exactement à quel moment les utiliser pour nous forcer à reculer, et donc à ne pas pouvoir lui porter un coup vicieux. C'est alors que Maes et Shimaru entrèrent en jeu. Ils foncèrent au corps à corps sur lui. S'aidant du peu d'herbe qui restait, Maes lui envoya une rafale de brins d'herbes coupants comme des rasoirs. Shimaru empécha Kaen de riposter en contrant son Katon par un Suiton. Une ouverture se profila enfin! Maes et Shimaru le frappèrent de tout leur poids, le projettant contre la montagne. Nous arrivâmes alors à toute vitesse. Lui coinçant les bras et les jambes grâce à des kunais, nous concentrâmes notre Kô à son paroxysme, puis frappèrent en pleine tête, explosant littéralement le cerveau de notre ennemi. Je crus que Shin' allait s'évanouir tant le plaisir de tuer l'envahis. Pris d'une rage froide, il retira sa main et frappa à nouveau au niveau du coeur, envoyant une autre gerbe de sang sur l'herbe calcinée et la montagne fissurée...

*"Ca c'est ce que j'appelle un combat!!"*, explosa t'il en riant à l'intérieur de notre crane

"Un peu trop sanglant à mon gout...", répondis-je de la même manière

*"Rabat joie..."*, continua t'il en mimant quelqu'un qui boude

"J'espère que tu t'es bien amusé...", commençais-je

*"Ouep on ne peut plus! Tiens voilà notre corps!"*, me répondit il en me laissant le contrôle.

Je crus tout d'abord que je rêvais. Etait-ce bien le même Shin'? Celui contre qui j'avais du me battre dans la forêt pour récupérer mon corps? Mon instant d'hésitation sembla le surprendre.

*"Quoi t'en veux plus?"*, demanda t'il

"Si! Mais... Je suis étonné! Tu me le rends sans faire d'histoire... Alors que l'autre fois...", répondis-je

*"L'autre fois tu m'avais empéché de m'amuser!"*, répondit il d'une voix assez faible

"Ta voix faiblis.", répondis-je

*"On parlera plus tard, là j'suis fatigué... Oh et désolé d'avance pour ton corps."*, dit il avant que je sache qu'il était parti

"Mon corps?", pensais-je

- "Daten ça va?", me demandèrent mes coéquipiers

Retrouvant mes moyens j'essayais de me lever lorsqu'une cuisante douleur dans tout mon corps me fit hoqueter. Ma vue se brouillait, mais je m'accrochais fermement à la conscience.

- "Qu'est ce que j'ai?", demandais-je à bout de souffle

- "A vue de nez je dirais plusieurs cotes dans un sale état, des brulures sur tout le corps et plus une goutte de chakra...", répondit Shimaru

- "Mais au moins l'autre taré est mort!", ajouta Maes

- "Je crois que je me sens mal...", répondis-je tout en luttant pour garder les yeux ouverts

- "Eyh!! EYH!! Restes avec nous, meurs pas!", m'exhortèrent ils

- "J'suis crevé... Pas mourant, vous inquiétez pas...", répondis-je avant de sombrer dans l'inconscience...

Je me retrouvais encore une fois dans ce monde étrange... Toujours du coté blanc. Je franchis la limite plus ou moins évidente séparant le "monde blanc" du monde "gris", puis partis à la recherche de Shin'. Nous devions parler...
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:07

The Blood Divinity a écrit:Voila maintenant deux semaines que je suis a la solde du Zenith...bien qu'au debut j étais très retisant a l idée de cooperer avec eux...très rapidement je sus tiré profit de l organisation...voici mon histoire :

Après que le docteur m est endormi (cf post 10 page 1) il me retira le sceau et installa une bombe a l interieur de mon corps..je ne pourrais vous dire où...mais une chose est sure , elle était là!Au debut je cherchai un moyen de la desamorcer .... et très rapidement je me rendis compte qu il m'était quasiment impossible de la desamorcer...et que si je ne cooperais pas très rapidement , ils n'hesiteraient pas à faire exploser la bombe...
Quelques jours après l operation , une fois retablie j acceptai donc leur offre ...sans vraiment avoir eu la possibilité de choisir...un shinobi vint a ma rencontre...

{shinobi}Toi debout , tu dois faire quelques choses pour moi
{Blood}Ok...

Je suivis donc le shinobi ...je ne savais pas ce qui sa passait mais au vue de cette discussion , on aurait pu pensée que j avais perdu toute combativité...je n aurais jamais etait si...cooperatif si on m avais demaner de faire une mission aussi chiante a gensou... je pense que j avais peur de mourir...
Nous partîmes en direction d une grotte...je n avais aucune idée de ce qu on devait faire...Une fois arrivé, au bout de quelques heures de marche , j apercus une personne...on aurait dit un autre shinobi...blessé...

{Shinobi blessé}Vous..que faites vous ici?
{Shinobi}Tue moi ce renegat
{Blood}Pourquoi?
{Shinobi}Tu n as pas besoin de savoir...il est blessé ca devrait etre facile meme pour toi...
{Shinobi blessé}Ce n est pas parce que je suis blessé que je serai un adversaire facile!

Après cette phrase , il fonca sur le shinobi qui m accompagné ; celui ci fit un pas de coté esquiva l attaque et me cria dessus "Tu attends quoi?"

Je fonca sur le shinobi blessé et lui mit un coup de poing au niveau de l abdomen puis enchaina avec un coup de pied , allant de bas en haut ; au niveau du visage de l adversaire qui vola quelques emttres plus loin...

{Shinobi blessé}Vous m envoyé un bleu...un test alors...je pense qu il ne reussira pas l epreuve!
{Blood}Tu parirais ta vie la dessus?Je te conseille plutot de fuir!
{Shinobi blessé}De toute facon ton ami me tuera ...
{Blood}Non , tu es a moi!

J'étais très heureux , je pouvais faire ce qui me plaisait le plus , c est a dire me battre!Au final que je sois au zenith ou a gensou , je fais toujours la chose que j aime le plus!la seule difference c est qu a gensou je suis plus libre qu ici...la on dirai un chien enragé qu on met en cage et qu on laisse sortir des qu on a besoin de lui....et ca ne ma plait pas vraiment..il faut que je trouve un moyen de me liberer de cette bombe....
Le shinobi m envoya un jutsu futon...je m etais perdu dans mes pensées...je me retrouvais dans les airs...j étais une proie très facile il fallait que je reagisse et vite!

{Blood}Mizu bunshin no jutsu

Je crea deux clones ; un clone sur lequel je m appuya pour vite me retrouvé sur la terre ferme et un autre qui lanca quelques kunais pour faire reculer l adversaire...j avais quelque ecorgure au braas a cause de son attaque futon...mes deux clones disparurent...

{Shinobi blessé}Tu ne pourra pas me battre avec des attaque auussi faibles!
{Blood}Tu n as vu que mes clones!
{Shinobi blessé}Tes attaques ne pourront rien contre moi

Le shinobi m envoya plusieurs bourrasque que je contrit tant bien que mal avec des barriere d eau...helas ces attaque etait trop puissante et celles ci firent exploser ma barriere d eau ... de ce fait je recu de plein fouet une de ces attaque futon encore une fois...

{Shinobi blessé}Je t avais prevenu abvandonne...

Il n avait pas tout a fait tord , mon suiton est inefficace...mais j y pense mon sceau a été brisé!

{Blood}Bon je vauis m y mettre serieusement...
{Shinobi blessé}Tu bluff!

Je me concentrai .... j avais beaucoup de chakra en moi...je decidai de le concentrer au niveau de mes main et de mes pieds...ma vitesse va etre accrue et mes coup plus puissant...mais je n ai toujours pas reussi a reveiller mon pouvoir .. on dirait mon chakra de d habitude...non c est bien le bon chakra...alors pourquoi je n ai plus d exes de colere ou plus de sang qui coule par les yeux...

{Shinobi blessé}Tu revasse encore...je ne vois rien qui ai changé par rapport a 5 min...
{Blood}On va voir!

Je foncas sur lui , à une vitesse impressionnante , il m enovya une autre rafale de vent , pendant ma course je fit un pas de coté et esquiva son attaque et repris ma course en sa direction...il m en relanca une une beacoup plus forte que j esquiva une nouvelle fois en sautant par dessus....en atterissant je lui mit un coup de genou qu il para , je lui enchainai un coup de pied lateral qu il para a nouveau ...je fis un petit bond en arriere repris appui sur le sol et repartis a son assaut , un coup de poing qu il stoppa...il tenait fermement mon bras droit...avec ses deux bras ...il me tira vers lui pour me mettre un coup de tete...j esquivais de peu son coup de tete , en me penchant vers le sol et lui mit un coup de talon au niveau de la tete ..il recula....
Il concentra son chakra au niveau de son bras droit...la une sorte de tourbillon lui entoura le bras

{Shinobi blessé}Tu preferes le corps a corps...pas de probleme...

Il fonca sur moi et me donna un coup de poing avec son bras droit ...je le parai mais je me pris quand meme un coup et vola quelques metres plus loin...il continua a lme mettre plusieurs coups...je devais razpidement trouveer la faille de cette attaque...il retanta de me mettre un autre coup de poing mais j esquivis et fis quelques metres plus loin...

{Blood}Suiryuudan no jutsu (dragon acqueux)

Mon attaque avait reussi , il fut propulser plus loin mais je ne devais pas m areter!je devais le tuer!Je foncis donc droit vers lui , il etait en train d essayer de se relever , lui assena un uppercut , il vola dans les airs , je sautais a son niveau ; m apreta a lui plantait un kunai ...a la surprise general c est lui qui m en enfonca un!Nous retombimes tous deux lourdement...il ne m avait paas planté le kunai dans un de mes organe vitaux...je me relevis sans trop de problemes...meme si j avais très mal!

{Shinobi blessé}Tu as de la chance que j etais deja blessé...jamais tu n aurais pu gagner...

L autre shinobi arriva au dessus de mon adversaire et lui planta un kunai a la gorge...

{Shinobi}Rentrons.Tu vas suivre un entrainement intensif au taijutsu
{Blood}Pourquoi j ai toujours etais accès sur le ninjutsu


Le shinobi ne me repondit aps et reprit la route..je n avais d autre choix que de le suivre...
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:07

Shimaru a écrit:Après un long affrontement pour le moins difficile, le Lieutenant nommé « Kaen » venait d’être vaincu, et cela en partie grâce à Datenshi, qui étonnamment avait fait preuve d’une combativité exemplaire. Ce dernier quelques minutes avant la fin du combat, était tombé dans une rage pour le moins inhabituelle, et c’était sûrement ce qui lui avait permis d’empocher la victoire… mais à quel prix.

- "Daten ça va ?", s’exclama Maes

Bizarrement, Datenshi semblait peiner à se relever.

- "Qu'est ce que j'ai ?", demanda t-il à bout de souffle

- "A vue de nez je dirais plusieurs cotes dans un sale état, des brûlures sur tout le corps et plus une goutte de chakra...", répondis je

- "Mais au moins l'autre taré est mort!", ajouta Maes

- "Je crois que je me sens mal...", répondit Datenshi

- "Eyh !! EYH !! Restes avec nous, meurs pas !", lui répondîmes

- "J'suis crevé... Pas mourant, vous inquiétez pas...", rétorqua t-il

Il tomba alors dans les vapes. C’est à ce moment précis que les autres arrivèrent. Hakimux, Tetsuya et Benihime se dirigeaient vers nous, c’était signe qu’ils avaient battus leur adversaire. Néanmoins, le combat avait sûrement du être rude, tout comme pour nous d’ailleurs, car il suffisait de voir Hime tituber en marchant pour le comprendre.

- "Tout va bien ?" commenca Maes

- "A peu près oui. Moi et Hakimux n’avons rien, en revanche… Benihime a utilisé pas mal de son sang pour venir à bout de l’autre" répondit Tetsuya

- "Elle seule s’est battue ou quoi ?" rétorquais je

- "Ce n’est pas ça, c’est juste que les techniques que cette femme employait étaient très bizarres, nous ressentions la douleur à un certain périmètre autour d’elle, mais une fois en dehors de celui-ci, c’est comme si rien ne s’était passé. A l’heure actuelle, nous n’avons mal nulle part, et pourtant je te dis pas le nombre de fois qu’elle a tripoté notre poupée !" s’exclama Hakimux

- "Et pour Datenshi ? J’espère qu’il n’est pas..." repris Tetsuya

- "Non, heureusement d’ailleurs. On va juste dire qu’il s’est trop enflammé pendant le combat." répondis je

Epuisés par l’affrontement, les autres allèrent se reposer quelques minutes. Quand à moi, je décidais d’aller jeter vite fait un petit coup d’œil à Kaen, ou plutôt ce qu’il en restait. Je m’approchais donc du cadavre. Une fois à son niveau, je retroussais ses manches en espérant y trouver un bracelet en forme de serpent, que je pourrais par la suite essayer d’analyser. Quelle fut ma surprise en voyant qu’il ne possédait non pas seulement un, mais deux colliers. L’hypothèse la plus simple à cela était sûrement que le nombre de bracelet signifiait non pas seulement son grade, mais aussi sa puissance. Logique quand on y pense. Quelques minutes plus tard, Kageshin et Kagecam’s arrivèrent… ce dernier avait le sourire aux lèvres, sûrement parce qu’il avait enfin pu se dérouler sur de nombreux adversaires.

- "Tout va bien pour vous ?" Shimaru

- "Nickel, pas une égratignure pour moi !" Répondit Kagecam’s

- "En même temps, c’est un peu normal…" Rétorqua Kageshin, épuisé

- "Il en reste des vivants ?" Shimaru

- "Dans le lot, je dirais qu’il doit en rester 2 ou 3 vivants, tout au plus !" s’exclama Kagecam’s

Je demandais alors à Tetsuya et Maes d’aller essayer de me trouver un agent du Zénith encore vivant, qui serait apte et surtout consentant à nous révéler des informations à propos du repaire du Zénith se trouvant dans la région neigeuse de Kanryuu, plus précisément dans les montagnes enneigés du mont Fuji. M’enfin, qu’il soit d’accord ou pas de nous en donner, il y était forcer, dans le cas contraire Kagecam’s ou bien Benihime se feront un plaisir d’y remédier.

Un moment après, les deux acolytes revinrent, en compagnie d’un agent, encore en vie et pas tellement amoché. Ce dernier ne su pas nous expliquer ou était précisément situé l’entré de la base, nous décidions donc de le prendre avec nous, lui-même donc nous mènera à la base. C’est ainsi que 2 heures plus tard, Tsukiyo reparti enfin vers le Mont Fuji !
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:07

Datenshi a écrit:J'errais depuis un petit bout de temps dans ce monde étrange. Aucune couleur ne filtrait à travers cette atmosphère blanche, grise et noire. Enfin si, seule deux entités étaient colorées en ce bas monde: Shin' et moi-même. Cependant, je n'arrivais toujours pas à lui mettre la main dessus, marchant sans cesse dans la partie grise... Le plus étrange était que je ne semblais pas bouger, malgré le fait que je mette un pied devant l'autre depuis ce qui me paraissait être des heures, la tache blanche était toujours juste derrière moi...

- "Shin'!!", hurlais-je alors, désespérant de le trouver enfin

Seul le silence me répondit, et j'allais reprendre ma marche lorsqu'un détail me sauta aux yeux: une tache noire venait d'apparaitre. Elle grossit rapidement, jusqu'à finalement atteindre les mêmes proportions que ce que je considérais à présent comme mon domaine privée: ma tache blanche. A peu près sphèrique, les deux taches semblaient encrées dans le gris ambiant, et il était très difficile de déterminer où s'arrêtait le gris et où commençaient le noir et le blanc... Arrêtant de contempler bêtement les détails de ce monde, je jetais un coup d'oeil à l'intérieur de la tache noire. Shin' était debout, et me regardait d'un air fatigué:

- "Je suppose que tu veux qu'on parle?", me dit il

- "Quoi d'autre?", répondis-je sur le même ton

- "Ok, je t'écoute.", me dit il en s'asseyant par terre

L'imitant, je commençais à chercher mes mots. Bien vite je me rendis compte que je ne savais même pas par où commencer... Trop de questions en suspens se bousculaient à l'intérieur de ma tête, tant et si bien que je n'arrivais pas à me décider pour l'une ou l'autre. Il sembla s'impatienter, et j'optais pour commencer par le commencement:

- "Comment en est on arrivé là?", demandais-je alors de but en blanc

- "Tu veux dire ici, dans ce monde, ou du fait qu'on soit deux dans le même corps?"

- "A vrai dire je me pose les deux questions... Mais on va commencer par la seconde.", dis-je attendant avec impatience sa réponse

- "Pour tout te dire, tout ça c'est à cause de toi!", répondit il

- "Je te demande pardon?!", m'exclamais-je

- "Laisse moi finir. Donc, tout ça c'est... bon ok, un peu à cause de toi. En fait, contrairement à ce que t'as l'air de penser, je ne suis pas apparut comme ça, d'un coup. Le premier truc très clair dont je me souviens, c'est tes "camarades" de l'académie qui "s'entrainaient" sur toi au Genjutsu. Mais avant ça, j'ai comme des images flous de personnes, et je te vois pleurer... Tu devais avoir sept ans. Plus tard j'ai compris qu'on avait perdu nos parents.", m'expliqua t'il

- "Et alors? D'autres ont perdu leurs parents, tout comme moi, ils n'en sont pas devenu dingue pour autant!", répliquais-je ne comprenant pas où il venait en venir

- "J'y viens justement alors fermes là un peu tu veux. Donc, comme je disais, le fait est que lorsque t'as perdu tes parents on ne t'as pas donné de tuteur, et t'avais personne à qui parler car t'étais plutôt solitaire à l'époque. Alors tu t'es inventé un ami imaginaire avec qui tu discutais dans ta tête... Autrement dit: moi! Cependant, tes pleurnicheries incessantes ont finies par m'agacer. Je trouvais ça pathétique, aussi j'ai fait en sorte que t'attires l'attention sur toi afin que tu me lâches. C'était plutôt facile quand t'étais gamin de te forcer à faire des trucs, car à l'époque tu pouvais constamment m'entendre. Les problèmes ont commencé lorsque ton crétin de sensei à l'académie a demandé à tes idiots de camarades de classe de s'entrainer sur nous afin que tu "comprennes comment fonctionnait le Genjutsu", quelles conneries j'te jure...", continua t'il, "Bref, le fait est que même gosse, je détestais qu'on se foute de moi, ou qu'on essaye de me marcher sur les pieds. Alors les "entrainements" de tes p’tits copains ont vite tournés au drame lorsque j'ai moi aussi commencé à m'amuser avec eux. Mais bon une fois encore ton sensei est venu nous emmerder..."

- "Je me rappelle maintenant... Ca m'étonnes pas que sensei soit venu nous arrêter, on... Non, tu avais envoyé 3 personnes à l'infirmerie crétin!!", le coupais-je

- "C'était bien fait pour eux!! Tu te souviens pas de tout ce qu'il t'on fait subir, enfin si tu t'en rappelles, mais tu préférais encaisser et rien dire, croyant les pitoyables explications de ton sensei, croyant même que t'allais pouvoir améliorer ton Genjutsu comme ça!", répondit il en haussant la voix

- "Il n'empêche que ça a fonctionné! Je peux sentir presque tous les Genjutsus maintenant!", répliquais-je sur le même ton

- "Sois pas de mauvaise foi, tu sais très bien pourquoi tu le peux... Tu t'en rapelles j'en suis sur, de ce cours sur le chakra pas vrai?", me dit il," Oui, bien sur que tu t'en souviens, c'est à partir de ce moment là qu'on a commencé à leur rendre la monnaie de leur pièce à ces crétins!"

- "Le cours sur le Gyo...", murmurais-je

- "Parfaitement! C'est grace à ça que t'as développé inconsciemment le Byogen, pas grace aux conneries de ton profs! Ca me faisait enrager de te voir suivre aveuglément toutes ses instructions, alors je me vengeais sur les idiots qui essayaient de nous empêtrer dans du Genjutsu. Mais il a fallu que le sensei en ait marre, et aille cafeter au Kage...", grinça t'il

- "Quoi?!", m'exclamais-je surpris

- "A ton avis pourquoi tu m'as plus entendu pendant des années? Pourquoi t'es devenu social tout d'un coup, que tu t'es fais des amis?", me demanda t'il alors que je commençais à émettre une hypothèse... je la repoussais desuite. On n’aurait jamais fait subir ça à un gosse... Comme s'il avait lu dans mon esprit, Shin' continua," Et si, ils m'ont enfermé dans ce monde pendant des années. Comment? J'en sais foutrement rien, mais ils l'ont fait!"

- "Pourquoi? J'étais qu'un gosse, je ne pouvais pas causer plus d'ennui qu'un simple genin!", répondis-je abasourdi

- "T'es con ou quoi? T'as bien vu comment on a déboité l'autre mec du Zenith? Alors que ça fait quoi... Trois semaines qu'on se reparle? T'imagines en 11 ans?", me demanda t'il

- "D'ailleurs qu'est ce qui s'est passé à ce moment là? C'était quoi cette technique que t'as utilisé? D'ailleurs comment tu peux connaitre des techniques? Mes techniques? Et pourquoi tu possèdes du chakra toi aussi?", mon esprit était en ébullition, jamais je n'avais soupçonné tout ça... Je me croyais banal et faible comme tout...

- "Hola Hola! Une question à la fois ou tu va te griller les trois neurones qui te restent... Donc je continu mon histoire comme ça tu comprendras. Comme je le disais à l’instant, ces enfoirés m’ont enfermé dans la partie noire de ce monde, qui comme t’as du le deviner est séparé en trois parties : la blanche qui est la tienne, la noire qui est la mienne et la grise qui nous appartient à tous les deux.", devant mon air impatient il continua, "Donc, lorsqu'ils m'ont enfermé, tu te doute bien que j'ai pas accepté de bon coeur..."

- "Ca m'aurait étonné...", affirmais-je

- "Bref, le fait est qu'ils ont quand même obtenu ce qu'ils voulaient les saguouins... Mais ce que ces idiots avaient pas compris, ou alors ils l'ont pas fait exprès... Enfin bref, ce qu'ils nous ont fait a également séparé notre chakra en deux parties: la moitié pour toi et l'autre pour moi. Pourquoi? J'en sais rien, mais c'est comme ça. C'est pour ça que t'étais vraiment faible jusqu'à maintenant. Mais t'as quand même bien progressé, malgré ce handicap et t'es à peu près arrivé au même niveau que la plupart des ninjas de ton âge, bien qu'un peu en dessous...", se moqua t'il

- "Bon, et les techniques dans tout ça?", le coupais-je peu désireux de l'entendre divaguer pendant des heures sur ma prétendue faiblesse...

- "Tu crois quand même pas que je suis resté sans rien faire depuis tout ce temps?", me demanda il perplexe

- "Comment ça? T'as réussis à t'entrainer ici?!", lui répondis-je

- "Seulement à la maitrise du chakra, et j'ai passé énormément de temps à comprendre ce monde, encore plus depuis qu'on est rentré chez les Hyuugas. D'ailleurs j'adore notre sensei, très bon choix.", plaisanta t'il

- "On s'en fous de ça, comment ça se fait que tu puisse utiliser mes techniques? Et la technique que t'as utilisé contre Kaen? C'était quoi ce délire?!", le harcelais-je

- "Elle t'as plus hein? Comptes pas sur moi pour te l'apprendre héhé...", devant mon air renfrogné il continua," Hum... Bon pour les techniques bin lorsque tu t'entraines je vois tout, alors c'est pas compliqué de reproduire tout ce que tu fais...", m'expliqua t'il

- "Bin puisque tu ne veux pas que j'utilise tes techniques, ça sera pareil pour moi!", répondis-je à moitié furax

- "Cours toujours... Pour ton truc de protection là, je veux bien, mais les manipulations du chakra j'aime bien alors je garde!", me défia t'il

Je bouillonnais en silence, me calmant peu à peu. Puis je me souvint d'un détail:

- "T'as toujours pas répondu à ma question: la technique contre Kaen c'était quoi?", insistais-je

- "J'ai récupéré ton chakra pour le déboiter... Le seul inconvénient c'est qu'une fois que je te laisse à nouveau le contrôle ça fait un mal de chien...", dit il pensif

- "A ce propos, j'ai remarqué qu'après que tu te sois excité, tu peux plus garder le contrôle bien longtemps... C'est normal?", demandais-je

- "Ouais et c'est plutôt chiant! Comme je te l'ai expliqué au début, si je suis là c'est à cause de toutes les mauvaises pulsions, toute ta colère et ta haine que t'as systématiquement refoulé depuis que t'es gosse. Donc en fait, plus on est furax et plus je suis puissant, mais c'est à double tranchant. C'est comme... une autre énergie. T'as une réserve de colère, lorsqu'elle est épuisé bin j'ai plus de mal à rester maitre du corps...", me répondit il

- "Ca veut dire...?", commençais-je

- "Exact, avec un peu d'entrainement t'arriveras surement à me faire sortir n'importe quand, il suffira que tu t'énerves un minimum. Ensuite, vu que je me fous en rogne pour un rien, ça devrait aller.", dit il tout joyeux

- "Je doute que notre sensei apprécie cette double personnalité...", dis-je tout haut

- "Tu parles il sera fier qu'on soit comme lui ouais!", devant ma mine perplexe il déchanta," Ou alors..."

- "Ou alors il te renverra de là où t'es sorti il y a trois semaines...", répondis-je

- "Fait chier!", jura t'il

Curieusement, j'avais commencé à m'attacher à cet autre moi. Bien sur il était énervant, et complètement immature... Mais je l'aimais bien... Quand il ne faisait pas gicler de la viande sur les murs!

- "Il suffira de ne rien lui dire... Quoi que avec le tatouage qu'on a maintenant...", pensais-je tout haut, "Au pire tu n'y retournera que le temps de mon apprentissage. Si t'es sage je te laisserai même apprendre le Jûken.", ironisais-je

- "T'as déjà oublié ce que je t'ai dit? Même enfermé je peux voir ce que tu fais!", grogna t'il à moitié boudeur

- "Eh bin t'auras qu'à prendre ton mal en patience. Je me débrouillerai pour que l'entrainement dure le moins de temps possible. En plus, le fait qu'on soit deux dans ce corps m'a donné une bonne idée de technique...", dis-je dans l'espoir d'atiser sa curiosité

- "Racontes!", s'écria t'il les yeux brillants. Il avait mordu à l'hameçon si facilement...

- "On verra quand on aura appris le Jûken. Je n'ai pas trop aimé ce que tu m'as raconté à propos du Kage, alors faudra que j'ai des explications. Mais en attendant, tiens toi tranquille, prends ton mal en patience lorsque tu seras enfermé ici et réfléchis à des techniques sympa... Mais un peu moins sanglantes si possible!", le taquinais-je

- "Ecoutes petit agneau, t'as ton style et moi le mien, alors tes "mais un peu moins sanglantes si possible!", tu sais ou tu peux te les mettre?", me répondit il sur le même ton, un sourrire aux lèvres.

Je répondis à son sourrire en l'imitant. Nous avions ainsi l'air des deux conspirateurs que nous semblions être devenus. Cependant, notre fragile paix sembla chamboulée par des vertiges qui me prirent en un instant. Des nausées commencèrent à me submerger, je me retint de vomir et essayais de calmer mes sens en vain. J'entendis la voix de Shin' me dire:

- "Je crois que tu te réveilles. Bon, et bien à la prochaine!"

Une violente lumière m'aveugla alors... Cela commençait à être une habitude désagréable ces derniers temps. Lorsqu'elle décrut, je sus que j'étais parfaitement réveillé. En effet, un ciel bleu s'étalait sous mes yeux, quelques nuages le parsemaient ici et là. Cela me fis du bien de pouvoir admirer un paysage haut en couleurs. Ne voulant pas me brusquer, je tentais de bouger le petit doigt de ma main droite. Celui ci répondit exactement à mes demandes sans qu'aucune douleur ne me transperce le corps. Poussant l'expérience un peu plus loin, je fit trésaillir les muscles de mon corps un à un, jusqu'à être convaincu que j'avais récupéré de mon combat contre le Zenith. Je me redressais donc prudemment, et surpris mes coéquipiers en train de parler avec un membre du Zenith qui semblait avoir été fait prisonnier. Réjouis par cette nouvelle je me levais complètement, attirant ainsi sur moi les regards de tous les ninjas présents.

- "Notre grand malade va t'il mieux?", demanda Kagecam's, toujours une pointe d'ironie dans la voix

- "Super bien demi-portion, à part que je me sens un peu rouillé. Alors on en est où?", demandais-je avant de frissoner, "Eyh! Mais on se les gêle ici!!", m'exclamais-je alors, repensant avec envie à ma toge qui était à présent en lambeaux...

- "Comme tu viens de le remarquer, nous sommes arrivés aux monts enneigés, et le monsieurs ici présent va gentiment nous conduire au repaire de son organisation avant que je lui en colle une, n'est ce pas?", dit Hime d'un air entendu

- "Euh... Je pense que c'est par là!", s'exclama en vitesse notre prisonnier

Note invité devait avoir fait la connaissance de notre princesse aparemment... Quoi qu'il en soit, Tsukiyo commença à gravir la montagne enneigée, avançant d'un pas assuré vers la suite de notre mission...
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:08

Shimaru a écrit:Cela faisait désormais quelques heures que nous marchions péniblement dans les plaines enneigées du Yuukan. Le mont enneigé appelé Fuji n’était plus à présent qu’à quelques mètres devant nous, l’ascension qui s’annonçait difficile allait bientôt commencer. Mais d’après l’agent capturé, l’entrée serait situé non loin de l’endroit ou nous sommes actuellement et serait aussi très peu surveillé, ceci dit c’était improbable, vu que le Zénith devait déjà être informé de notre arrivé à l’avance.

Peu après, nous arrivâmes au pied de la montagne, à ce moment là il commenca alors à neiger. L’homme nous expliqua qu’il y avait un raccourci permettant d’atteindre plus vite la base, seulement il était plus difficile de l’emprunte, vu qu’il s’agissait d’escalader la montagne jusqu'à une certaine altitude. Néanmoins, Benihime était à peu près rétabli, quand à Datenshi, il venait de se réveiller depuis quelques minutes déjà, nous choisîmes donc le court chemin.

L’ascension se déroula sans encombre, nous ne mirent pas beaucoup de temps avant d’arriver à un premier sommet, qui semblait être celui ou logeait le laboratoire du Zénith tant recherché. Au loin, on pouvait apercevoir un grand manoir, la personne qui devait habiter là dedans devait être folle, pour rester dans un tel endroit. L’agent nous expliqua alors qu’il s’agissait de la base du Zénith secrète que nous recherchions, et que le manoir n’était autre qu’un camouflage pour dissimuler tout cela.

Alors que nous n’étions plus qu’à quelques pas du manoir, des hommes sortirent de la neige tout autour de nous. Il s’agissait probablement d’une embuscade. Ils étaient environ une 50ène, tout comme les autres agents que nous avions rencontrés auparavant. Sachant que nous étions dans leur domaine, en l’occurrence la neige, il était très difficile de s’en sortir indemne. Il ne fallait pas non plus exclure le fait que même si nous réussissions à les battre, d’autres hommes nous attendraient à l’intérieur.

C’est pourquoi il fallait trouver le moyen de rentrer par surprise, la seule manière pour cela à présent que nous étions découverts était de nous faire passer pour mort, un puissant genjutsu ferait l’affaire. Néanmoins, pour être sur que toutes les personnes gobent l’illusion, les pupilles dorées étaient nécessaires. Une fois activées, je commençais à composer quelques signes dans la plus grande discrétion. A la fin, l’illusion prit forme... aussi bien pour les Zénithiens, que pour les équipiers. L’illusion employait était très puissante, elle simulait une des plus grosses avalanches, et qu’elle emportait moi ainsi que mon équipe quelques mètres sous la neige. Et apparemment, les 60 personnes autour de moi n’y avaient vu que du feu, mis à part Kagecam’s qui lui, même s’il ne peut pas utiliser de genjutsu, savait très bien les reconnaître, même les plus puissants.

L’illusion continuait toujours, mais l’avalanche était soit disant passée. Quelques secondes plus tard, les agents, nous croyant mort, rentrèrent à la base. J’attendais encore quelques secondes avant de libérer le sort, si jamais quelqu’un avait compris la supercherie. Mais rien. J’annulais alors le genjutsu. Je leur expliquais alors à tous, ce qu’il s’était réellement passé, même si certains s’en doutaient.

L’utilisation de cette pupille est encore très délicate au stade ou j’en étais, en effet, je ne pouvais m’en servir qu’un seule moi par jour, du moins, pour un genjutsu de cette taille. Après que tout le monde se soit rétabli, camouflés dans la neige, nous discutions d’un plan pour infiltrer sans trop de problème le manoir.

- "C’est bien beau, ça. Mais comment on fait pour rentrer maintenant ?" dit Tetsu

- "On rentre en force et on défonce tout sans qu’ils aient le temps de régir ? " répondit Cam’s

- "Ca me va !" dit bizarrement Datenshi

- "Euh, je pense pas que ça soit une bonne idée ça !" rétorqua Maes

- "Hey, j’ai mieux. On peut faire comme Ulysse et son cheval de Troie, non ?! " s’exclama Hakimux

- "J’approuve cette idée !" dit Kageshin

- "C’est pas pour dire mais je crois que vous êtes naïfs les gars… " envoya Hime

Pendant ce temps, je réfléchissais…c’est alors qu’un plan me vint à l’esprit. C’était plus de l’improvisation qu’autre chose, mais ça devrait aller. Je demandais donc à tout le monde de se transformer en un… agent, habillé en noir avec un bracelet en forme de serpent au bras. Nous allions entrer et nous faire passer pour des agents du Zénith. Il fallait donc que tout le monde soit opérationnel. Après avoir tout vérifié, nous sortions de notre cachette, en vérifiant que personne ne nous ait remarqué.

Nous nous dirigions donc vers le manoir, puis nous y entrions. L’intérieur était toujours comme un manoir, le hall était gigantesque, sur les côtés il y avait 2 grands escaliers qui montaient et qui donnaient accès à une espèce de balcon intérieur, tout autour du hall, sûrement pour surveiller. Au milieu, entre les deux escaliers, se tenait une grande porte, probablement la vraie entré, qui logiquement devrait mener… dans la montagne.

Une dizaine d’hommes étaient postés en tout dans le hall. Juste avant d’emprunter la grande porte, l’un d’eux nous interpella.

- "Eyh vous, qui êtes vous !?"dit-il

- "Cela ne vous regarde pas. " répondis je

- "Justement si. Si vous ne nous déclinez pas votre identité, nous serons dans l’obligation de vous renvoyer dehors" s’exclama l’homme

" *Plaque l’homme contre le mur* Ecoute mon gars. C’est le Boss lui-même qui nous envoie pour une mission top secrète, on ne peut rien dévoiler. Alors maintenant, ta le choix : Soit tu acceptes gentiment de nous laisser passer, auquel cas nous passerons l’éponge, ou bien alors tu décides de nous renvoyer dehors, et à ce moment là je peux t’assurer que tu peux déjà commencer à chercher un autre boulot. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?" dit Maes qui était à côté de moi

"C’est bon, lâche le Johnny, tu en as trop dis. "

Après ça, l’homme ne dit plus rien, les autres s’étaient tue et avaient finalement décidés de nous laisser passer. Une fois la porte franchie, et sans surprise, nous arrivions dans une galerie à l’intérieur même de la grotte. Ici, deux passages s’offraient à nous, l’un à droite, l’autre à gauche. Nous décidions donc de séparer l’équipe en deux parties : A droite, moi-même, Tetsuya, Benihime ainsi que Kageshin. A gauche, Datenshi, Hakimux, Maes et Kagecam’s. C’est alors que le groupe se sépara, sans savoir ce qu’il se trouvait au bout des deux tunnels.
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:08

Maes a écrit:Datenshi , Hakimux Kagecam’s et moi continuions notre avancée dans les tréfonds de cette grotte. Étrangement les murs de la grotte semblaient devenir de plus en plus structuré … La grotte ressemblait désormais plus à un dédale qu’autre chose …

Hakimux et moi-même à l’avant ne pouvions nous concentrer sur ce qui nous attendez …


( Hakimux posant sa mais sur sa tête d‘un air exaspéré ) Ils s’arrêtent jamais … On passera jamais inaperçu avec eux …

( Maes ) Vous avez pas bientôt fini vous deux …


Datenshi et Kagecam’s ne pouvant s’arrêter de se balancer des piques à tout va … Ils nous regardèrent puis se jetèrent l’un à l’autre un regard noir mais ne dirent plus un mot .

Quelques centaines de mètres plus loin , en continuant de suivre les galeries de la grotte , hakimux un peu plus en avant tendit le bras nous faisant signe d’arrêter d’avancer , il y avait un peu plus de lumière par là haut … Mais surtout deux hommes armés de lance se tenaient à l’entrée d’une porte sur le coté …


( Kagecam’s chuchotant ) Allez on les zigouilles !

( Hakimux ) Pour qu’ils rameutent d’autres personnes alors qu’on a réussit à passer les autres gars juste avant …

( Datenshi ) tsss demi-portion tu as toujours des plans foireux comme ça ? On est là pour faire de l’infiltration … Comment Shimaru a fait pour rester vivant tout ce temps avec toi ?

( Kagecam’ s élevant la voix ) Tu sais ce qu’il te dit la demi - portion …


Il s’arrêta alors comprenant qu’il venait de nous faire repéré par les deux hommes qui se redressèrent du mur et pointèrent les lances vers nous .


( Kagecam’s termina en maugréant dans sa barbe en s‘adressant à Datenshi ) Toi tu perds rien pour attendre …


Chacun de nous toujours sous les traits d’agent, habillé en noir avec un bracelet en forme de serpent au bras …

Hakimux avança d’un pas , faisant semblant d’être naturel …


( Garde 1 ) Je ne vous connais pas vous ; annoncer les raisons de votre venue …

( Hakimux dit en rigolant) Yo les gars du calme on est là relève … On vient d’être nouvellement intégré … Vous pensez quand même pas que les gars de la grosse porte d’entrée nous aurez laissé passé comme ça sans rien dire

( Garde 1 ) A bah c’est pas trop tôt , on a pas encore dormi de la nuit …


Le reste d’entre nous avancions tranquillement vers eux …


( Garde 2 dit en pointant sa lance sur le cou d’ Hakimux ) Un instant pas un pas de plus … Il n’y a besoin que de deux gardes pour ici pourquoi êtes vous venue à quatre

( Hakimux comprenant que les gardes ne se laissaient pas berner ) Punaise z‘êtes bouché les gars ou quoi !!!

( Maes dis je mes mains unis et formant un signe ) Laisser tombé les gars , vous devriez rejoindre vos quartiers vous êtes fatigué la journée à été longue …

( Garde 1 ) Mais qu’est-ce que tu … racontes toi ?

( Garde 2 ) Tu te prends pour qui ? … Qu’est-ce que …


Ils avaient du mal à articuler la voie un peu pâteuse tout deux

Terminant la composition des signes tout en parlant . Je souriais … tant en voyant leurs yeux commençant à se fermer


( Maes ) Nous ne sommes personne d’où vous deviez vous souvenir …

>> Nehanshouja no jutsu (les plumes du sommeil). <<

Les deux hommes retombèrent sur les murs endormies .

( Kagecam’s ) T’aurais pu nous dirent que tu savais faire ça , j’aurais évité de prendre quelques somnifères les soirs ou j’ai du mal à dormir .


Datenshi se rapprocha de la porte et l’ouvra … Nous y entrions et continuons à avancer une fois de plus …

Cette fois çi de nombreuses portes et individus cheminant un peu partout, nous nous fondions dans la masse grouillante … Nous ouvrions quelques portes de tant en tant , et trouvions divers mini- laboratoires . Des scientifiques attelés à divers travaux ne se préoccupant même pas de nos entrés …


( Hakimux ) Mais qu’est-ce qu’il font ici ??? Je comprends rien à toutes ses fioles et tubes éprouvettes …

( Kagecam’s ) Pas la moindre idée mais … Y a comme une odeur de cadavres dans le coin …

( Datenshi s‘adressant de temps en temps à quelques scientifique ) Euh excuser moi , vous bosser sur quoi là ??


Aucun des scientifiques ne s’arrêter pour lui répondre … Trop attaché à leurs expériences comme si leur vie en dépendait …


( Maes ) Continuons je ne pense pas qu’on réussira à comprendre quoi que se soit avec eux …


Au bout d'un moment , nous arrivions au niveau de toutes une série de cellule …


( Kagecam’s ) Ca pue encore plus ici que dans les labo .


Je jetais un coup d’œil dans certaines , des cadavres étendus sur les sols des cellules .

Nous arrivions aux 3 dernières cellules ...


( voie inconnue ) Qu’est-ce que vous nous voulez encore … ça y es c’est notre tour ?


Nous nous mirent en garde mais comprenions alors qu’il y avait 3 individus encore vivants un dans chacune des 3 dernières cellules


( Une vielle femme dans un toge noire avec une triple cicatrice au niveau de son œil jusqu’à sa joue se mit à dire ) Nan c’est pas des gars du Zenith ceux là … Je voie vos véritables apparences .

( Un petit homme aux dents pointues se mit à sourire ) Sorteez nous de là !!! Vite avant que des gardes n’arrivent nous chercher

( Un garçon qui semblait avoir une quinzaine d’année accoudé aux barreaux et fixant le vide) Ne l’écoutez pas , il veut juste vous tuer de ses propres mains

(L’homme aux dents pointues ) Ferme là !!! Pourquoi tu l’as ramènes ? Pour une fois qu’il y a du sang frais pour moi


Rien à dire , il n’y avait vraiment rien de normal dans ses galeries des laboratoires , des cadavres et des prisonniers qui ,ne semblaient pas plus que ça vouloir être libéré ainsi qu’un psychopathe … Qu’allions nous faire d’eux ? Les laisser sur place ? Ou en libéré ? Des prisonniers du Zénith peut être avait il quelques informations utiles …
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:08

hakimux a écrit:( Une vielle femme dans un toge noire avec une triple cicatrice au niveau de son œil jusqu’à sa joue se mit à dire ) Nan c’est pas des gars du Zenith ceux là … Je voie vos véritables apparences .

( Un petit homme aux dents pointues se mit à sourire ) Sorteez nous de là !!! Vite avant que des gardes n’arrivent nous chercher

( Un garçon qui semblait avoir une quinzaine d’année accoudé aux barreaux et fixant le vide) Ne l’écoutez pas , il veut juste vous tuer de ses propres mains

(L’homme aux dents pointues ) Ferme là !!! Pourquoi tu l’as ramènes ? Pour une fois qu’il y a du sang frais pour moi

vraiment bizarre c'est individu

J'étais donc en compagie de Maes, un shinobi qui a mes yeux était surpuissant vu son affinité pour les éléments vegetaux.
je regardais attentivement ces trois dernieres cellules, ou s'abritai un homme aux dents pointues, une vielle laide et un gosse encore plus jeune que moi....

Il voulait sortir de ces cages, mais Maes n'était pas vraiment pour

hakimux: bon, on en fait quoi de ces trois là!?
Maes: Frachement il on l'air louche, et vu la reaction de Dracula, le gosse ne dit pasfaux, il veut vraiment nous tué
hakimux: Oue, mais bon, imagine que...enfin ecoute moi

disons que ces gens veulent vraiment partir d'ici et qu'il sont emprisonnés, alors nous pourront leur permettre de s'enfuir..et sa a mon avis, sa foutrez en l'air les exeprience bizarre du Zenith...Mais au pire, j'ai bien dit au pire...s'il font le moindre jeste suspet, on les degommes, apres tout on est des shinobi nan?

Maes: tu a pas tort, mais ne 'a ton jamais appris, ne sous estime jamais tes ennemis
hakimux: rahh t'es pire qu'un sensei de l'academie toi..moi j'vais ouvrir les cellules, si t'es pas content reste sur t'es garde!!

j'appuia alors sur le bouton qui debolqua les trois cellule...les trois personne encore vivante ce mis a sortir.
Dracula ricannai alors que la vielle sorti sans rien dire. Quant au gosse, il sourirai...

gosse: Merci, merci beaucoup
hakimux: Derien jeunhomme, tu vois Maes....allez baisse tes mains, aucun signe ne sera nécessaire

Maes: baisse toi hakimux!!!

je me baissai donc afin d'eviter l'ataque de la vielle. Elle controle sa longue robe grace a un chakra surpuissant, qui permettait de la rendre aussi éguisante et pointue qu'une lame de katana.

hakimux: MErci, j'ai eu chaud...erf j'ai du faire une gaffe.

MAes, bon je m'occupe de la vielle, je vais m'occuper d'elle en combat eloigner, pendant ce temps, essaye de tester les deux autres.

hakimux: t'inquiete je gere!!

je me mis donc face au gosse un kunai a la main, pedant que dracula se dirigais vers moi. Je lui lanca le kunai mais il l'evita sans aucun probleme. J'en pris un dexieme et fit quelque clone

Kage bushin no jutsu!!

trois clones était a mes cotés

hakimux: Allons y!!!!

Rous se dirigairent vers Dracula, qui se pris une rafale de coup de poing et de pied dans la face. Nous nous arretions quand il fut a terre. un seul de mes clones avait disparu dans un nuage de fumé blanche.

je reculais, et ne voulant pas gacher mes force, sorti plusieurs shurikens ainsi que kunai afin de le combattre a distance. je lui envoyé un premier shuriken, il se mis de coté et l'evita par la droite. Je refis la meme chose..pareil...

quel imbecile pensai-je

Pendant ce temps, Maes s'en sortez tres bien face a la vielle. Il évitait tout grace a mokuton puis avait balancer un genjutsu qui fit croire a la mémé etre encore dans sa cellule

hakimux:Pffff, il sont vraiment naze c'est mec serieu
Maes: a mon avis le Zenith les utilise pour cobay, on dirai qu'il on l'organisme modifié, regarde la geule de celui qui se trouve apr terre

apres ces paroles qui me firent sourrir, je repris le combat. En meme temps que je lancais un shuriken sur le gosse qui evite par la droite et donc se rerouvais en dessous de la bariere qui refermer la celule, j'enclancha la fermeture des cellules grace a un kunai que j'avais lancer.....

le gosse fut ecrasé par les barrieres tandis que Maes avait replacé la vielle dans sa " cage" je charga les bareau en raiton pour l'electrocuté

Quant a Dracula, Maes l'etoufa grace a un une tecnhique mokuton qui m'impressionnat...

hakimux:bon bah y'a plus rien ici, allons rejoindre les autres...

Maes: Pff t'es vraiment un boulet..bref allons-y

(hakimux pensée) quel naze, c'était des brelles, on les a torché aussi vite que je te torcherai la prochaine fois que tu me aprle comme ça!!


HRP: risque de y'avoir quelques fautes..trop dur sans Word....sorry: HRP
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:09

Shimaru a écrit:Du côté du groupe Shimaru, Tetsuya, Benihime et Kageshin :

Cela faisait désormais plusieurs longues minutes que nous marchions, l’équipe et moi-même. Tout au long de notre chemin, nous avions rencontrés moulte personnes, en grande majorité des scientifiques. Ces derniers semblaient très occupés et ne semblaient même pas nous remarquer, contrairement aux gardes qui eux étaient sous vigilance. De longs couloirs, des portes à droite, à gauche, voilà ce à quoi ressemblait le laboratoire.

Malgré quelques atrocités rencontrées de temps à autre, sûrement des cobayes, tout allait pour le mieux, notre couverture fonctionnait à la perfection. Du moins, c’est ce que l’on croyait. Arrivé dans une pièce, 4 hommes arrivèrent face à nous, ces derniers semblaient avoir démasqués la supercherie. L’un était assez petit et portait des lunettes assez grosses. Un autre, avait l’allure d’un samurai, et semblait porter dans son dos un sabre. Le 3ème, était carrément une momie. Quand au second, il s’agissait de l’alcoolo que j’avais rencontré quelques jours auparavant, juste avant la fuite de Mahou et qui s’était endormi juste avant de commencer le combat, un dénommé Tasatsu.

- « Vous pouvez dores et déjà enlever vos déguisements ridicules, ils ne vous seront plus d’aucune utilité face à moi. » Dit l’homme aux lunettes

- « Que ce que tu nous veux le binoclard ?! » S’exclama brusquement Maes

- « Hm… je me charge de lui. » Répondit le binoclard

C’est après ses mots que le type fonça à toutes vitesses sur Tetsuya, pour le faire reculer et donc sûrement combattre à part. Il était évident que cet agent était bon au genjutsu, au vu de la manière donc il nous a démasqué, il serait donc difficile pour Tetsuya de le battre. C’est alors que je m’apprêtais à la poursuivre, lorsque soudain, l’alcoolo m’interpella.

- « Hey gamin, c’est moi ton adversaire ! » Dit-il

- « On dirait que j’ai pas le choix… » Prononçais je

- « Oui, tu as tout à fait raison. Ne t’inquiète pas pour ton amis, Sangura va se charger de lui ! Ahah ! Bon sinon, Ryo et Keito, dépêchez vous de filer, ça risque de faire mal ! »

- « Je m’occupe de celui avec les 2 sabres dans le dos. » dit Keito, le Samurai

- « … » dit Ryo

- « Ok, t’auras qu’as te charger de la gentille demoiselle Ryo » Rétorqua Tasatsu

C’est à ses mots que chacun se sépara. Un combat rude s’annonçait pour le monde.

Du côté du groupe Maes, Datenshi, Hakimux et Kagecam’s :

4 hommes apparurent aussi. Parmi eux, Blood. Après quelques provocations de la part de Blood, Maes fonça sur ce dernier, laissant derrière lui 3 autres personnes. Un type habillé style année 80 s’interposa lorsque Datenshi voulu à sont tour le suivre. Ces derniers allèrent s’expliquer quelques mètres plus loin. Il ne restait plus à présent que Hakimux et Cam’s. Ce dernier, excité de combattre, s’élança sur l’un des types et l’expulsa à l’autre bout du couloir. Hakimux, quand à lui, se retrouvait désormais seul face à un homme, pour le moins mystérieux.
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:09

The Blood Divinity a écrit:[Je suis encore dans le flash back j explique mon entrainement par journée!]

A peine arrivé au QG ; le shinobi qui m accompagna fit son rapport ...le responsable m emmena dans les sous sol...nous arrivions dans une sorte de dojo...le responsable me laissa avec la personne..

{Inconnu}Si il t ammene ici c est que j avais raison
{Blood}Sur quoi?en faite pourquoi je suis la?
{Inconnu}Tu es ici pour suivre un entrainement en taijutsu..en fait je dirai plutot que tu vas apprendre un taijutsu que peut on reussi a maitriser et qui a sombré dans l oubli...
{Blood}Et si je n accepte pas?
{Incoonnu}Je suis ton maitre desormais et tu dois m obeir.De plus avec ce que je vais t apprendre tu deviendras plus fort!
{Blood}Je t ai dit que ....

Un frison me parcouru le dos , j etais comme paralysé ...etais ce lui?

{Maitre}Je me fiche de ce que tu as dis!cette enrtainement te fera aller plus vite et renforcera la puissance de tes coups...a long termes tu pourra tuer la plupart des gens en un coup!Maintenant suit moi...

Il se leva , je le suivis ...en chemin il mexpliqua en quoi consisterai mon entrainement...

{Maitre}Avec cette sorte de chakra que tu as en toi , je vais t apprendre a le concentrer a son paroxisme dans des poings et tes pieds et le relacher au moment oppurtun pour faire le pus de degats...cette entrainement sera basé surtout sur ton maniment du chakra...Nous sommes arrvié

Nous etions arrivé devant une chambre...le maitre me dit d aller me coucher et de me preparer mentalement pour demain...

Pendant 5 jours il m appris a controler mon chakra et le concentrer au maximun dans mes poings et mes pieds...il m appris aussi a le relacher au meilleurs moment...cette entrainement fut intensif mais pas particulierement difficile...maintenantj arrivai a aller encore plus vite qu avant et je compensais la faiblesse de mes coups par cette technique...
Le maitre m expliqua que j avais facilement reussi parce que j avais une quantité enorme de chakra et donc je ne m etais presque pas epuisé alors qu avec un chakra normal je n aurais aps tenu 2 jours avant d etre fatigué a ne plus pouvoir bougé...


Nous arriviames au sixième jour d entrainement...après un peu de meditation nous entendimes une alarme retentire....un shinobi vint me chercher

{Maitre}Attend 2 min j ai encore des conseils a te donner...Premierement l air nous entoure et est partout...si tu concentre assez bien ton chakra et que tu l expulse au bon moment tu pourra te servir de l air comme appui c étais censé etre la lecon du jour...et prend ce rouleau il t expliquera la suite de l entrainement
{Blood}Merci maitre et à tout à l'heure
{Maitre}On ne sait jamais..on a un commandant...enfin bref , le parchemein ne contient que la theorie , tu devras decouvrir la suite par tes propres moyens!

Le shinobi me tira et nous vers partimes vers le QG...j arrivai au centre de commande...des shinobis essayaient de rentrer dans le labo...il s était divisé en deux groupes.j avais pour ordre t interceptait un des deux groupes avec d autre shinobi...3 plus precisement...nous partimes en direction dun des deux groupes...

[HRP]J ai fait un small entrainement apr fautes de temps![hrp]
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:10

Datenshi a écrit:Maes s’était précipité à la suite de Blood, répondant aux provocations de ce dernier. J’avais voulu partir à leur suite, lorsqu’un drole de type s’interposa… Il se tenait devant nous, à moitié affalé sur lui-même. Shin’ l’avait détesté au premier coup d’œil, et je ne lui en tenais pas rigueur. Malgré les douces paroles qu’il nous lança au visage, tout lui en n’était que mépris et moquerie à mon égard :

- "Yo mon frère, on s'boxe un coup? Juste un coup ça devrait suffire mouahahahaha."

Son rire débile résonna longtemps dans notre tête, attisant un peu plus la colère qui poussait Shin' à vouloir l'étrangler, sans même attendre une seconde de plus. D'un geste fluide et qui se voulait sans doute "classe", il tira un peigne de son immense casque qui était en fait des cheveux, et se les coiffa de quelques coups frénétiques, avant de cacher à nouveau son peigne dans sa masse capillaire et de reprendre la discution.

- "Olalalala, t'es pas un rigolo toi c'est ça? Eyh man j'tai proposé un ptit' coup d'boxe t'en dis quoi?", continua t'il de sa voix si énervante...

Je ne répondis pas, préférant déclencher mon Byogen tout en l'entrainent à l'écart afin de l'étudier, dans l'espoir de trouver un indice qui m'aiderait à remporter plus facilement la victoire. La partie la plus impressionnante de son anatomie restait donc sans conteste sa gigantesque coupe afro. Une boule de cheveux d'un bleu immonde, le tout lui procurant 30 cm d'amortisseur tout autour de la tête... Tout de bleu vétu, et ce dans des teintes toutes plus hideuses et flashys les unes que les autres, ses habits moulant ici et bouffant là lui donnaient un air loufoque, ce qui contribua à nous énerver encore un peu plus...

"* Il se moque de nous jusque dans sa façon de s'habiller ou quoi?!*", tempêta Shin

"En tout cas ça a l'air de lui faciliter ses mouvements...", répondis-je en pensée

- "Rah j'ai compris t'es un muet c'est ça?! Qu'est ce que je suis beau. J'ai deviné tout seul t'as vu? J'suis pas trop fort? Eyh, mais réponds enfoiré! Ah merde t'es muet c'est vrai... Ou alors es tu sublimé devant ma magnifique dégaine? Je sais que je suis beau pas la peine de me le dire... De toute façon tu peux pas t'es muet... Au fait on devait pas se boxer? Alors t'es quoi toi? A ta tronche...

- "Ne devrait on pas se battre plutot que de parler inutilement?", répondis-je simplement avant de me mettre en garde.

- "Oula, t'es vraiment pas un rigolo toi... Même pas une 'tite blague? Eyh chef jpeux pas changer de partenaire le mien me fous les glande à pas rire!?", devant le manque d'attention de son chef il se renfrogna, tira ses cheveux gigantesques avec plusieurs coups de peignes frénétiques, le rangea, puis étudia ma posture de combat." Bon alors t'es quoi toi mon frère hmm? Une pale copie d'un Hyuuga c'est ça?", s'exclama t'il

Ne voyant pas notre réponse arriver, notre bouffon bleu de service s'empara encore une fois de son peigne et se peignit plus doucemement les cheveux, afin semblait il d'arranger quelques épis imaginaires, tout en nous fixant d'un air mauvais...

- "Tu sais que t'es pas drole toi?", déclara t'il enfin alors qu'il rangeait son peigne

"Il a l'air de tenir particulièrement à sa coiffure Shin'...", pensais-je sans esquisser le moindre mouvement

- "Bon on dance un coup avant de se boxer ou on s'boxe à froid? Personnellement une ptit coup de groove ça m'irait bien pour me mettre dans l'ambiance! Pas toi gros?", continua notre ennemi

"*Qu'est ce que tu veux que ça me foute?!*", répondit Shin' nerveusement

- "Tu préfère un coup de Funk? Nan ne dis rien j'vais deviner..."

"Si tu lui rase sa coupe dont il est si fière... J'ai vraiment besoin de te faire un dessin?", taquinais-je mon colocataire de tête

Si Shin' avait pu sourire à ce moment, nul doute que ce dernier aurait été effrayant. Devant mon mutisme totale quelque soit le style de musique, dont certains qui m'étaient totalement inconnus ( comme la "funky duck dance" ou la "groovy breaking ya neck attitude" ), le bouffon bleu commença à s'impatienter et me dit tout en redoublant d'efforts frénétique pour organiser son hideuse coiffure:

- "Eyh! T'as rien à répondre demi-portion? Tu te prends pour qui à m'ignorer moi et ma sublimissime groovy attitude?"

"*On va le tondre!!!*", décida Shin' subitement

"Entièrement d'accord il me soule... En plus si on commence pas bientot tous les autres auront fini et soit on pourra pas se battre soit on se retrouvera avec plein d'autres lieutenants dans les pattes...", approuvais-je, " Vu sa tronche, il y a de fortes chances pour qu'il soit Suiton...", continuais-je avant que mon hypothèse ne soit confirmée.

- "Suiton, mizu tama no jutsu!", s'exclama notre adversaire du moment

La quantité de chakra que ce dernier utilisa me fit même douter qu'il était réellement sous-lieutenant... Il semblait si faible comparé au niveau d'un lieutenant comme Kaen! Cependant, alors que j'esquivais sans peine le petit jet d'eau, je révisais mon jugement. Il n'y avait que très peu d'eau là où nous nous trouvions, ainsi, déterminer son niveau en se basant uniquement sur ses attaques Suiton aurait été une erreur... Et il le savait surement. Il devait avoir fait exprès de commencer par une attaque de ce type afin d'endormir notre vigilance. Je fis part de mes réflexions à Shin', mais ce dernier semblait plongé dans une simili "chanson de la tondeuse":

"*Tondu... Tondu... Le trou du c*l sera tondu!!*", répétait il avec allégresse

"Je l'affaiblis et tu le finis, comme d'hab quoi.", m'exclamais-je avant de lancer une volée de shurikens sur notre ennemi, l'empéchant ainsi de relancer une attaque Suiton.

- "Et on se la fait quand cette danse alors?", me demanda t'il comme si cela semblait inapproprié de se battre avant d'avoir danser... drole de type

- "Lorsque tu te sera rasé la tête, ta touffe hirsute me révulse...", lui avais-je répondu

- "QUOI?!!!!", avait il hurlé

"Parfait... Il s'énerve tout seul. Avec un peu de chance il va faire une erreur toute bête qui créera une ouverture. Tiens toi prêt Shin'... Et pour l'amour de dieu arrête de chanter!!", pensais-je

Cependant, tout ne s'était pas déroulé pour le mieux. Le bouffon bleu semblait axé sur le Ninjutsu, j'avais donc élaboré un plan simpliste pour l'amener au corps à corps, tout en me fatiguant le moins possible, afin que Shin' le finisse. Je le laissais donc s'entêter à m'envoyer frénétiquement toute sorte de projectiles aqueux, me fiant à mon Byogen pour les esquiver. Je laissais même Shin' finir de le taquiner à travers ma bouche:

- "Pour un sous lieutenant t'es vraiment faible... T'as récupéré ton grade car ils n'avaient personne d'autre sous la main ou t'as du utiliser une autre sorte de promotion un peu moins... "Conventionnelle? Quoi que avec ta coupe personne n'a du accepté..."

- "Enfoiré!!! Personne n'a le droit de se moquer de ma coupe!! T'entends?! Personne!!!", avait il hurlé en se jetant sur moi

"Imbécile", avait on pensé a l'unisson avec Shin'

Rapidement, j'esquivais son attaque avec un pas latéral boosté au Gyo afin de décupler ma vitesse. Puis, j'exécutais une balayette volontairement trop large. Enragé comme il était, il s'engouffra la tête la première dans mon piège pour le moins grossier. Alors qu'il s'élançait en hurlant sa rage, j'avais bloqué son coup en utilisant ma technique "Hakke Hifu no jutsu" à l'endroit où il comptait frapper. Puis, j'avais déporté tout mon poids sur ma jambe d'appui. Tout en jouant avec son élan, j'avais pivoté tout en utilisant le Kô et en me relevant. J'avais alors lancé mon poing en plein sur sa tête. C'est alors que l'impensable se produisit. Il se contorsionna en un éclair, prit appui au sol et m'envoya son genou dans le ventre d'un geste fluide, le tout en esquivant mon propre coup! J'avais tout juste eut le temps de contracter mes abdominaux, encaissant bon gré malgré. Je reculais précipitamment et me mis en garde, alors que mon adversaire se relevais à force de contorsions toutes plus étranges les unes que les autres dans un semblant de... danse?!

"*Il se fout de nous ou quoi?!*", éclata Shin'.

Je n'eus pas le temps de répondre, déjà le fou-furieux revint à l'attaque. Ses mouvements fluides et souples défiaient mes préjugés concernant la flexibilité du corps humain: c'était un véritable serpent! Il semblait danser tout en s'avançant, de la haine inscrite profondément sur son visage. Se contorsionnant à nouveau en tout sens, il me prit de court plusieurs fois, et ce malgré mon Byogen, avant que je ne puisse m'écarter. Ses attaques étaient trop imprévisibles et semblaient ne suivre aucune logique!! La seule raison pour laquelle j'étais encore debout était l'utilisation de ma technique défensive: "Hakke Hifu no jutsu".

Son style de combat était très interessant. Cependant, il ne me laissait pas le temps de réfléchir oui de souffler, et attaquait sans cesse avec une rage froide. Tantôt debout, souple et fluide il frappait sans jamais sembler vouloir s'arrêter. A chacune de mes parades, il se contorsionnait en tout sens tel un serpent, pour "rebondir" sur mon corps et frapper ailleurs. Lorsque par miracle, nous arrivions à en placer une, il se contentait d'attaquer à terre, sur les mains ou très bas sur ses appuis, envoyant ses pieds comme partout à la fois.

"T'aurais pas une idée pour nous sortir de là par hasard?", demandais-je à Shin'

"*Nan... Il mise tout sur la vitesse, et le caractère imprévisible de ses attaques, et nous... on est trop lent, et même avec le Byogen on a du mal à suivre ses mouvements depuis qu'il est dans cet état...*", il semblait enrager de se retrouver acculé, dos au mur à cause d'un être aussi loufoque. Je me doutais qu'il cherchait frénétiquement une solution. Tout d'un coup, alors que notre ennemi se relevait après une série d'attaque à terre, Shin' s'écria:

"*Laisses moi le contrôle!*"

"Quoi?! T'es dingue! J'arrive à peine à soutenir son rythme, même avec mes jutsus défensifs! Comment veux tu encaisser toi?...", répliquais -je en tenant de m'écarter un peu

"*Justement crétin! A force de subir on va finir par crever, et ça j'y tiens pas particulièrement tu vois! Laisses moi faire, j'ai trouvé!*", soutenu t'il avrec force
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:10

Datenshi a écrit: A court d'arguments, je m'écartais précipitamment afin de nous laisser un minimum de temps avant l'assaut suivant. De toute manière, il était inutile de chercher à discuter avec Shin' lorsqu'il était dans cet état... L'instant suivant, je me retrouvais dans le monde en noir, gris et blanc, à regarder le combat, priant pour que son assurance soir justifiée... Pour toute réponse à mes interrogations muettes, il utilisa le Ren. Tout doucement, il s'approcha de notre adversaire qui, à présent, semblait plus ou moins calmé... Mais se révélait calculateur et très observatif... Enfin c'était l'impression qu'il donnait avec son air concentré. Soudain, il s'élança à nouveau dans sa danse étrange, tout en se rapprochant. Quant à lui, Shin' s'était immobilisé. Je ne compris ce qu'il projetait de faire qu’au moment où le sous lieutenant se jeta sur nous de son pas endiablé. Tout en faisant un large pas de coté, Shin' exécuta rapidement la seule technique Katon de mon répertoire, boostée grâce au Ren:

- "Katon, Hosenka no jutsu!"

Pour une fois prit de court, le sous lieutenant vit des boules de feu voler à toute vitesse vers lui. Nous avions tiré à bout portant, aussi n'eut il pas le temps de s'occuper de toutes:

- "Suiton, Mizu tate no jutsu!", s'exclama t'il

Néanmoins, la faible proportion d'eau dans les parages et le peu de distance nous séparant permit à 3 boules de filer immanquablement vers leur cible, alors que déjà, Shin' enchainait avec la suite des réjouissances.

"*La meilleur défense, c'est l'attaque*", s'exclama t'il dans notre esprit tout en créant quatre clones et en s'enfonçant dans la terre grace à notre technique Doton: Shinju Zansho no jutsu. Le mince mur d'eau que notre adversaire avait érigé s'éfondra alors, le laissant face aux quatre clones. Il hurla alors, non pas de douleur, mais de rage qui le replongea dans sa folie:

- "Mes cheveux!!! Ma coupe afro!! Expère d'enfoiré j'vais t'étriper!!!"

Ce faisant, il s'élança vers mes clones, ou tout du moins il essaya. En effet, Shin avait profité de ses vociférations pour se faufiler sous lui. Dans son état, tout ce qui devait lui importer était de venger la mort de ses précieux cheveux, il en oubliait même les règles élémentaires de sureté. Ainsi, il se retrouva les pieds profondément fichés dans la terre, et une bonne moitié de cheveux en moins.

- "Tu devrais moins faire le malin avec tes gesticulations à présent.", se moqua un des clones avant que tous ne passent à l'attaque.

De son coté, Shin' resta sous terre, faisant preuve d'une prudence inhabituelle chez lui... Les quatre clones foncèrent donc, paume chargée de Kô en avant. Je ressentis alors toute la colère accumulée que Shin' vouait à notre adversaire. Je ne lui en tins pas rigueur: il nous avait tout bonnement humiliés tout le long du combat au corps à corps... Alors que les clones s'apprêtaient à frapper, le bouffon bleu s'était relevé, une lueur de haine profonde brulant dans ses yeux. Soudain, alors que le combat semblait gagné, il fut pris de violents tremblements, tant et si bien que je cru qu'il pétait une crise d'épilepsie... C'est donc stupéfait que je le vit laminer les clones. Shin' choisit ce moment précis pour sortir en trombe, lui envoyant un violent coup de pied chargé de Gyo dans les cotes. Notre ennemi ploya sous le coup, et cracha du sang, mais se releva presque instantanément et, dans la continuité de son mouvement, tenta de recommencer une nouvelle "crise d’épilepsie forcée". Cependant, grâce au Byogen nous pûmes éviter l'attaque, et prendre de la distance. En effet, il avait toujours les pieds sous terre. Devant le regard étonné qu'afficha Shin', le bouffon bleu s'exclama:

- "Le sommet des arts de la dance: " Crazy breaking noob dance of kung fu"!"

- T'as pas trouvé plus long?", ironisa Shin', cherchant visiblement à l'énerver encore un peu plus, et donc créer des ouvertures... Pour toute réponse, l'éberlué recommença une série de gesticulations semblables à des tremblements, mais cette fois nous pûmes clairement sentir qu'l utilisait du chakra Suiton!

- "Suiton, breaking Kankyu!"

Une véritable pluie de lames aqueuses fonça vers nous. Shin' eut juste le temps d'exécuter un Doton Shinju Zansho no jutsu. Je récoltais pourtant une balafre à la joue gauche... Afin de mettre un terme à tout ceci, Shin' enfonça encore un peu plus le corps du bouffon bleu sou le sol. Heureuse initiative! En effet, ses multiples contorsions avaient commencé à fissurer la terre un peu tout autour de ses pieds. Les cuisses à présent à moitié ensevelies, les secousses cessèrent et Shin' sorti de terre à 1mètre devant l'ennemi, prêt à lui porter le coup de grâce. Cependant, ce dernier ne s'avoua pas pour autant vaincu. Créant sept clones qu'il lança sur nous pour faire diversion, il s'élança dans une série de signes... Du genjutsu. Créant lui aussi rapidement sept clones, Shin' s'apprêtait à se jeter pour achever cette énergumène, lorsque je le retins.

"C'est exactement ce qu'il veut! Laisses moi faire!"

"*Pour que tu me le tues à ma place?! Jamais!*", s'exclama t'il

"J'men fou de le tuer, tu l'achèves si ça te fais plaisir mais pour le moment laisse moi faire!", répondis-je

L'échange n'avait duré qu'un petit instant, mais déjà, je sentis le genjutsu prendre forme, alors que les clones échangeaient de violents coups. Contrant rapidement l'illusion assez connue visant à nous étouffer, Shin' me laissa prendre le contrôle de notre corps, alors que le bouffon s'apprêtait à effectuer une autre technique du même type, tandis que ses clones gagnaient du terrain. La première chose que je fis fut de contrer la deuxième illusion. Puis, je fis utiliser à un de mes clone le Kô afin de produire une explosion qui souffla tous les autres clones lui y compris. Notre ami l'encastré dans la roche allait en recréer d'autres. Je l'en empêchais en lançant un kunai dans le bout de cuisse qui dépassait, ainsi qu'une volée de shurikens qu'il dévia grâce au kunai précédemment fiché dans sa cuisse et qu'il avait rapidement retiré. Sachant pertinemment que je n'étais pas encore de taille au corps à corps, je continuais à le harceler de la sorte, lui causant entaille sur entaille... Le vidant progressivement de son sang. Shin' marmonna quelques imprécations quant à cette manière bien lache de procéder. J'abondais dans son sens en temps normal. Cependant, ici, ce n'était plus une histoire d'honneur, mais bel et bien de survie et de réussite de la mission! Bien que cela m'insupporte, je continuais ce manège jusqu'à ce que le bouffon bleu ne prenne appui sur sa main, à bout de forces.

- "Tu t'es bien battu.", déclarais-je," Je suis désolé d'avoir eu recours à un tel stratagème, mais la mission en dépendait..."

Je laissais alors le contrôle à Shin' qui, sans un mot, s'approcha de notre ennemi, avant de lui demander:

- "Quel est ton nom?"

- "Douke...Mizuiro... Si tu me tues...t'as interêt à inventer une belle danse...pour remplacer celle que le monde perdra... à ma mort!", répondit il avec difficulté

- "Meurs donc en paix...", prononça t'il simplement avant de lui rompre le coup, le tuant instantanément.

"*Je te croyais un homme d'honneur, qui se battait en donnant une mort digne à son ennemi...*", me dit Shin' sur le ton du repproche

"J'ai déjà assez honte d'avoir eu recours à ce genre de procédé, inutile d'en rajouter... D'autant plus que t'es mal placé pour me faire la morale sur le respect...", répliquais-je

- "*Mutiler un corps lors d'un combat ne signifie pas forcément procurer une mort indigne à un guerrier...*", répondit il

"Quoi qu'il en soit faut qu'on devienne plus fort. Je veux plus jamais avoir à refaire un truc aussi lache...", annonçais-je avec dégout

"*Un ninja ne recherche pas la gloire, il essaye seulement de survivre et de réussir de son mieux la mission qui lui a été confiée. Néanmoins, il est vrai que je supporterais mal d'être considéré comme un lache...*"

"Allons retrouver les autres...", le coupais-je peu désireux de reparler de ce combat," il faudra que je parle de ça aussi au sensei, sinon je n'aurais pas la conscience tranquille...", dis-je coupant court à la discution.

Nous primes néanmoins la peine de dégager le corps de notre ennemi avant de le plonger totalement sous le sol, l'enterrant un peu à la va-vite, mais cela valait mieux que de le laisser pourrir...

"*Pour la dance t'as une idée?*" me demanda subitement Shin' alors que nous cherchions les autres des yeux. Nous nous étions plus éloigné les uns les autres que je ne le croyais, aussi eus-je le temps de lui répondre avant de tomber sur mes coéquipiers:

"Non... Mais on trouvera..."
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:11

Kageshin a écrit:Je suivais Cam's depuis quelques minutes maintenant, j'avais éliminé les cinqs ninjas qui formaient l'arrière garde et qui ne s'attendaient pas à une contre-attaque de notre part. Celui qui semblait être leur chef devait être réellement puissant et je me faisais du souci pour les autres, restés là-bas. Je n'eus pas le temps de réfléchir plus longtemps, Cam's s'était arrété dans une clairière et se retrouvait maintenant entouré par tous les shinobis partis à sa poursuite, il semblait heureux et un sourire narquois apparut sur son visage quand il leva le journal au-dessus de sa tête:


(Cam's) - C'est ça que vous voulez ? Et bien alors allez tous vous faire voir, bande de nazes !!!


Il déchira le calepin en plusieurs morceaux, devant les yeux ahuris et les cris de surprise des membres du Zénith, et les jeta au-dessus de lui, ils retombèrent lentement en une pluie blanche.


(Cam's) - On s'en fout, c'est un faux de toute façon ! Vous allez déguster maintenant ! Rien que pour vous voici ma dance spéciale " Tango pour des minables " en fa majeur, s'il vous plaît !


Il s'élança alors et d'un coup de poing enfonça la cage thoracique d'un adversaire, déboîta la tête d'un autre et fractura deux jambes avant que les confettis ne touchent le sol. A cette allure là il allait tous les tuer avant qu'aucun d'eux ne puisse réagir, Shimaru avait pourtant bien précisé l'importance de receuillir toutes les informations possibles sur Chooten Taiyo. J'allais devoir intervenir avant qu'il ne soit trop tard, heureusement personne ne m'avait encore remarqué. Je laissais donc Cam's s'amusait avec ses nouveaux amis et commençais à me rapprocher silencieusement du groupe d'attaquants, contrairement à ce que je pensais ils ne s'en tiraient pas trop mal, Cam's n'avait eu le temps de dessouder "que" vingt zénithiens et le reste des troupes s'était regroupé autour d'un shinobi qui semblait plus intelligent que les autres, moins bête en tout cas. Des petits escadrons de trois ninja se lançaient les uns après les autres sur Cam's pour le ralentir pendant que les autres se répartissaient tout autour de lui. Il extermina le troisième ninja quand une grêle de flèches s'abattit sur lui, ils les absorba comme à son habitude, puis... BOUUM !!!
Les flèches explosives repeignirent les bois alentour couleur Cam's, ce dernier essaya de se reconstituer quand un kunaï se planta au centre de la flaque et le renvoya à son rôle de peinture sur arbre et gazon. Nos ennemis semblaient avoir trouvé le point faible de Cam's, à savoir sa difficulté à garder son intégrité physique. Je laissais donc le Zénith s'initier à la joie de leur nouveau sport, la pulvérisation de nain pétrolé, et me dirigeais vers le groupe du chef qui se tenait un peu à l'écart. Il s'était assis et était entouré de trois gardes, tous regardaient le beau spectacle de Cam's explosant encore et encore. Je m'approchais d'eux discrètement en commençant à répartir mon chakra pour créer un bunshin, arrivé à leur niveau, j'assomais la première sentinelle tout envoyant mon bunshin de l'autre côté, l'effet de surprise me permit de mettre hors-service le deuxième garde. Je me retrouvais donc face au chef et à son dernier acolyte, j'allais devoir m'en occuper sans les tuer, dur, dur... Au moins les autres dans la clairière n'avaient rien remarqué.
Je me précipitais vers le garde et en tournoyant détachais ma cape et la projetais devant son visage, sa surprise fut totale et je pus ainsi l'envoyer au tapis d'un coup de pied en pleine tête. Au tour du chef maintenant, il m'envoya d'abord une volée de shuriken que j'évitais en sautant, puis ensuite ce fut une boule de feu. Je composais quelques signes et choisis de copier une attaque suiton avant de me jeter en avant dans une roulade, le jet noir traversa le projectile enflammé pour se diriger tout droit sur mon adversaire. Ce dernier l'évita en sautant de côté, comme prévu il se retrouva juste au-dessus de moi, je détendis mes jambes et lui assénais un uppercut au menton qui l'aligna aussi sec. Il ne me restait plus maintenant qu'à les traîner à l'écart et à bien serrer les noeuds, je pris le chef sur mes épaules, bon sang quel poid mort !
Une fois les quatres ligotés je me dirigais vers la clairière pour m'occupper de Cam's, il n'avait toujours pas réussi à se reconstituer, je m'avançais donc au milieu du cercle. Comme je m'y attendais je fus aussitôt la cible des assauts ennemis, j'esquivais les flèches tant bien que mal, lançant quand je le pouvais quelques kunaïs. Bientôt les tirs se firent plus espacés, jusqu'à s'arrêter complètement. "Ces idiots sont à court de munitions on dirait." pensais-je en mon fort intérieur, mais quand je relevais la tête se fut pour voir Cam's en train de retirer son tanto de la tête d'un archer cloué à un arbre.


(Cam's) - Me dit pas merci surtout, sans moi tu ressemblerais à un porc-épic maintenant !


- Parle pour toi, qui est-ce qui s'amuse à jouer les flaques de gelée ?

(Cam's) - Enfoiré.


C’est alors que retentit un sifflement strident.


(Cam’s) - C’est quoi ça ?


- J’en sais rien moi, ça vient de l’endroit où j’ai laissé les quatre autres…

A peine prononcées, je regrettais déjà mes paroles, mais trop tard Cam’s s’élança dans la direction du bruit, je le suivis et arrivais sur les lieux un instant après lui. Un instant trop tard pour le malheureux auquel il venait de trancher la gorge, il lança son tanto vers sa seconde cible, je le déviais alors avec Senestre et Cam’s se jeta sur moi, me rouant de coups. Je parais difficilement quand il s’arrêta d’un coup.


(Cam’s) - Ah c’est toi désolé je t’avais pris pour un des leurs.


Mes fesses oui ! Ce nabot se foutait vraiment de moi, j’allais dégainer mes sabres quand il fit volte face et démarra en trombe.


(Cam’s) - On doit rejoindre les autres, bouge toi !


Abandonnant là nos prisonniers, nous nous dirigeâmes alors vers le lieu de notre séparation d’avec Tsukiyo, de loin nous vîmes une colonne de fumée s’élever dans le ciel. Après avoir retrouvé les autres Shimaru prit le temps de faire une pause pour évaluer la situation, deux sergents du Chooten Taiyo morts, des blessures légères de notre côté. Il envoya Tetsuya et Maes récupérer un de nos prisonnier, je vis avec soulagement qu’ils avaient ramené celui qui semblait être le cerveau. Il pourrait certainement nous conduire au moins à l’entrée du repère.
Notre route continua à travers des montagnes enneigées et gelées. Comme je commençais à avoir froid je récupérais une sorte de gilet en laine de je-ne-sais-trop-quoi dans les affaires de Shimaru. Même si je ressemblais plus à un yéti qu’à un homme, au moins j’étais un yéti au chaud. Après nous être fais ensevelir sous une avalanche, qui finalement se révéla être une illusion de notre chef pour nous permettre d’entrer dans la base secrète du Zénith (dommage j’aurais préféré le cheval de Troie) Tsukiyo fut de nouveau séparée en deux groupes.
Notre infiltration nécessitant une fois de plus l’utilisation du Henge je me retrouvais fatalement avec Hime. Et oui Henge = Tetsuya = Hime, pas plus compliqué que ça. Nous avancions donc sous la forme de banals agents dans des laboratoires où des scientifiques travaillaient à des expériences toutes plus inexplicables les unes que les autres, et cela comme si leur vie en dépendait.
Notre périple au milieu de ce dédale de couloirs et de portes nous conduisit dans une petite salle. Nous nous apprêtions à avancer quand quatre hommes apparurent devant nous.


- « Vous pouvez dores et déjà enlever vos déguisements ridicules, ils ne vous seront plus d’aucune utilité face à moi. » Dit l’homme aux lunettes


- « Que ce que tu nous veux le binoclard ?! » S’exclama brusquement Maes


- « Hm… je me charge de lui. » Répondit le binoclard

C’est après ces mots que le type fonça à toutes vitesses sur Tetsuya, pour le faire reculer et donc sûrement combattre à part. C’est alors que l’alcoolo interpella Shimaru.

- « Hey gamin, c’est moi ton adversaire ! » Dit-il

(Shimaru) - « On dirait que j’ai pas le choix… »

- « Oui, tu as tout à fait raison. Ne t’inquiète pas pour ton amis, Sangura va se charger de lui ! Ahah ! Bon sinon, Ryo et Keito, dépêchez vous de filer, ça risque de faire mal ! »

- « Je m’occupe de celui avec les 2 sabres dans le dos. » dit Keito, le Samurai

- « … » dit Ryo

- « Ok, t’auras qu’as te charger de la gentille demoiselle Ryo » Rétorqua Tasatsu

C’est à ses mots que chacun se sépara. Un combat rude s’annonçait pour tout le monde.


Le dénommé Keito qui s’était autoproclamé mon adversaire s’approcha de moi, il avait tout du samouraï des vieilles légendes. Une armure en plaques de bambou conçue pour dévier les coups de sabres, des sortes de sandales tressées en paille, un masque de guerre représentant un tengu, ces demi-dieux guerriers, avec deux longues fausses moustaches, et enfin de son dos dépassait la garde de ce qui semblait être un katana de grande dimension.
Il pointa le doigt vers un large couloir qui partait de la salle et je compris qu’il me désignait là le lieu de notre duel, un duel à mort.


ACT 1 : Ignorance

Je me trouvais donc face à un samouraï des temps anciens, dans un couloir niché au fin fond de la cache du Zénith. La mission devenait vraiment intéressante, vraiment dangereuse aussi, «mortelle » même… mais je ne devais pas y penser, laisser entrer la mort dans son esprit, c’est l’envisager comme possibilité, hors cela n’est pas envisageable. Je calmais donc ma respiration et me préparais à combattre.


(Keito) - Tu portes un sabre, que tu le veuilles ou non tu marches désormais sur la voie du sabre. Moi aussi j’emprunte cette route alors voyons lequel de nous deux est au mieux de la servir.


Il dégaina enfin son propre sabre, un sabre pour le moins inhabituel, sa lame noire était très courte faisant à peine les trois quart de la garde. Pourtant Keito tenait fermement son arme avec ses deux mains, il se moquait de moi ou quoi ?
Je choisis Dextre et le chargeai lame au clair, j’avais une allonge plus importante que la sienne, je pourrais lui porter un coup avant même d’entrer dans son champ d’action, il s’agenouilla, dirigea son épée vers moi, se concentra un instant et prononça distinctement :

(Keito) - « fuyari no jutsu !» (la lance du vent) .


Chier ! Un utilisateur de ninjutsu. J’eu à peine le temps de pivoter pour tenter d’esquiver son attaque, je sentis néanmoins une morsure au niveau de mon flanc gauche, peu à peu une tache rouge s’étala autour de la déchirure du gilet de laine. Je fis passer la douleur au second plan et réfléchis, c’est un futon et son arme est courte donc si je l’attaque au corps à corps je devrais avoir l’avantage.
Je pris trois shuriken de la main gauche et les lançais vers lui.

(Keito) - « kamikaze tate no jutsu !» (bouclier du vent divin)


Il donna un coup du bas vers le haut et une sorte de mur de vent plaqua mes étoiles au plafond. Qu’importe j’étais déjà près de lui et je pus lui porter une série de coup de sabre… qu’il para entièrement. Et merde ! Il est aussi bon en Kendo, c’est un vrai samuraï ce type ! Ses mouvements n’ont quasiment aucun déchet, un peu trop d’ampleur peut-être… J’essayais toujours de percer sa garde quand je l’entendis parler.


(Keito) - « juujika no akuma ! » (la croix du démon)
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:11

Kageshin a écrit: J’avais intérêt à esquiver une technique qui portait un nom pareil. Je sautais en arrière alors que son couteau fendait les airs à l’endroit où je me trouvais une seconde avant. Raté ! Que… quoi ? A nouveau je sentis la morsure d’une lame coupant la peau, sur mon gilet s’étalait maintenant une croix sanglante à hauteur de ma poitrine. Mais comment il fait ça !
Je devais avant tout me débarrasser de son poignard, et j’avais la technique idéale pour ça. Je concentrais du chakra sur la paume de ma main gauche et le mis en rotation, le disque noir apparut. Je m’élançais de nouveau vers Keito, mais cette fois-ci je le laissais attaquer en premier et grâce à mon disque déviais son coup de sabre, cette feinte me laissa une ouverture sur tout son flanc gauche. Je décidais d’en profiter et frapper de toute mes forces avec Dextre dans un coup descendant, la lame taillada l’armure de bambou sur plusieurs centimètres, puis ralentit, elle ripa ne causant aucun dommage sérieux. Je ne me laissais pas abattre et retentais ma chance dans un coup ascendant cette fois, mais je n’avais le poids de l’arme avec moi cette fois et le sabre ne fit qu’égratigner la protection de mon adversaire.


(Keito) - Les armures des samuraï sont fabriquées spécifiquement pour ce genre de combat, qu’est ce que tu espérais ? La fendre d’un seul coup de ton bras surpuissant !


Cet enfoiré me raillait dans l’espoir que je m’énerve, mais plutôt que de gaspiller mon énergie en entrant dans son petit jeu je préférais me concentrer sur le combat en court. Je plaçais une attaque à la hauteur de ses hanches, il la para bien sûr. Mais au lieu de rompre tout de suite et de lançais une nouvelle attaque j’appuyais sur mon sabre, bloquant sa dague. Je dissipais alors le disque et attrapais Senestre, le dégainant pour porter une attaque au niveau de la tête. C’allait être bientôt fini… ma lame se bloqua dans les airs à quelques centimètres de sa carotide, dans la continuité de la lame de son poignard, comme si… non…impossible !
Surpris par cet imprévu je fus déstabilisé quand Keito repoussa mes sabres, je reculais de quelques pas alors qu’il levait son arme au-dessus de sa tête. Il était bien trop loin pour pouvoir me toucher, enfin normalement… je croisais mes deux épées quand il abattit la sienne, les plaçant en opposition. Je sentis la lame pesée sur Dextre et Senestre entrecroisées, finalement l’impossible s’était réalisé, il possédait bien une épée invisible…


- C’est quoi cette arme ?!

(Keito) - C’est Gekkou, une arme créée dans ce laboratoire par les scientifiques du Chooten Taiyo. Elle est unique et faite sur mesure, seul les vraies Samurai peuvent en tirer puissance et l'utiliser à son potentiel maximum.


-C’est cool… Mais maintenant que je suis au courant, tu n’as plus aucune chance.


Il attaqua. J’esquivais sa première attaque, puis bloquais sa lame avec Senestre. Je courus alors vers lui tout en maintenant sa lame hors de portée, des étincelles jaillissaient derrière moi. Il eu juste le temps de sauter en arrière pour éviter Dextre. Une pluie de fin filaments tomba doucement entre nous lorsque son masque fut amputé d’une de ses magnifique bacchante.


Act 2 : Fureur


(Keito) - Tu vas payer. « furyoku no jutsu !»


Il avait dit cela d’une voix calme, mais on sentait la haine filtrait sous le couvert de l’indifférence. Il était maintenant entouré d’une sorte de tornade, il tendit les bras droit devant lui et la tornade vint les enserrer. Je devais m’attendre à tout maintenant, je me mis en garde.


(Keito) - Tu vas contempler ma véritable force. Ce sera mon cadeau d’adieu. « Doshaburi no hasaki » (la pluie de lame)


Il se jeta sur moi et commença par placer une estoc que j’esquivais, puis une autre, et encore une, et une autre encore de plus en plus vite, j’eu bientôt l’impression qu’un mur d’épée m’arrivait dessus. Si j’essayais de tout esquiver je finirais fatalement par m’embrouiller, et me faire empaler. Je décidais de protéger seulement mes points vitaux, la pluie de coup devint déluge et me lacéra, je sentais l’acier de nos armes s’entrechoquer et ma peau se déchirer en une centaine d’endroit.


(Kaito) - « Shugeki ! » (le choc)


Je volais dans les airs, ébranlés jusque dans mes os par son attaque soudaine. J’entendais un sifflement suraigu, du sang coulait de mes oreilles, de mon nez et de mes yeux. Mon estomac se tordait et je contenais à grand peine ma nausée. Je pris appui sur ma main tremblante, puis plantant Senestre dans le sol je me hissais sur les genoux.


(Kaito) - Le corps humain n’est vraiment pas fait pour supporter les dépressions tu ne crois pas ? Quel dommage que je puisse en créer selon mon envie quand le furyoku est activé.


Il essayait vraiment de prendre un ton neutre, voire compatissant. Mais il ne parvenait pas à cacher son ironie, la cruauté dégoulinait dans ses mots, il me faisait gerber ce type.


(Kaito) - Fais attention, avec les compressions/dépressions le pire, c’est le contrecoup.


En effet, au moment où il prononça ces paroles. Un second choc me terrassa, venant de l’intérieur cette fois-ci, je ne pus retenir mon estomac et un flot de bile se répandit par terre. Ce gars, je ne pouvais pas le laisser gagner, il était trop… trop éloigné de ce que je considérais comme étant acceptable… il ne devait pas continuer à vivre. Et surtout je ne devais pas mourir.
La haine m’envahit de nouveau, mes vaisseaux sanguins s’emplirent d’adrénaline, dans le même temps mon cerveau relâcha de l’endorphine pour diminuer ma perception de la douleur. Je me relevais, et fis face, je me trouvais dans la salle où nous avions rencontré les quatre hommes, aucun de mes amis ne s’y trouvait mais on pouvait entendre des bruits de batailles dans les conduits avoisinants. Je me laissais submerger par ma colère et oubliais le monde autour de moi pour me concentrer sur mon adversaire du moment. Je commençais à marcher vers lui un pas après l’autre, concentrant de plus en plus de chakra dans mes deux sabres. Il se mit en position, le sabre au dessus de la tête :


(Kaito) - « Daitoppa no jutsu ! »


Je tranchais la boule de vent qui m’arrivait dessus. Concentrant encore du chakra dans mes sabres.


(Kaito) - « Daitoppa no jutsu ! »


Je coupais encore à travers sa technique, la dispersant. Mes lames noircissaient petit à petit. Ce petit jeu dura tout le temps que je m’approchais de lui, j’avais de plus en plus de facilité à contrer ses jutsus. Quand je me tins juste devant lui il changea de stratégie.


(Kaito) - « Shougeki ! »


Je m’étais préparé et mes sabres formaient déjà une croix protectrice devant moi. Je pris l’attaque de plein de fouet, elle me repoussa sur plusieurs mètres, je luttais pour rester debout, contractant au maximum tous les muscles de mon corps. Malgré tout mes efforts Senestre m’échappa de la main et alla se planter dans un mur. Merde. Je raisonnais froidement, sans laisser la panique m’envahir.


(Kaito) - Tiens c’est étrange ça ! Comment tu fais ?


De quoi il me parlait celui là ? Pour une fois son ton n’était pas emprunté, il semblait sincèrement surpris. Je regardais dans la direction de son regard, je vis ma main toujours serrée, serrée sur une réplique noire et nébuleuse de Senestre. Le chakra concentré dans la lame s’était matérialisé quand elle m’avait échappé des mains. Sans réfléchir plus que nécessaire je ramenais ma main gauche sur la garde de Dextre, la lame noire se fondit dans le métal, allongeant ma portée d’autant. Je me retrouvais donc avec un katana de près de deux mètres dans les mains, j’espérais que ce serait suffisant pour rivaliser avec Gekkou.


(Kaito) - Tu veux jouer à ça ? Alors on va être deux !
« Boufuuu no katana ! »


Le furyoku entourant ses bras se déversa dans Gekkou, une lame d’une blancheur éclatante apparue, je voyais des volutes dansaient à l’intérieur. Elle avait l’air aussi légère qu’une plume et aussi tranchante qu’un rasoir. Nous nous mîmes en garde, et l’assaut fut fulgurant. Nos deux lames s’entrechoquèrent, après avoir laissées des entailles profondes dans les murs. Nos attaques étaient furieuses, nous étions tous les deux des experts mais la longueur de nos armes nous empêchait de donner la pleine mesure de notre talent. Elles étaient bien trop ralenties par leurs rencontres avec les parois du couloir, puissantes mais trop prévisibles
Nous devions absolument changés de solution, en face, séparés d’une dizaine de mètres. Nous nous lançâmes dans notre dernière charge, une estoc frontale. Le plus fort en sortirait vainqueur, sauf que je ne l’entendais pas de cette oreille. Je lâchais Dextre de la main gauche, transférant le chakra dans un disque que j’utilisais pour dévier de la main la lame immense de mon adversaire. Emporté par son élan il ne put esquiver Dextre que je lui enfonçais dans le cou au défaut de l’armure. Il s’écroula sans un bruit et dans un dernier gargouillement.


(Kaito) - Les deux mains du samouraï ne doivent servir qu’à manier le sabre…


-Je ne suis pas samuraï…
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:12

Tetsuya Nomura a écrit:"Vous pouvez dores et déjà enlever vos déguisements ridicules, ils ne vous seront plus d’aucune utilité face à moi." (Homme aux lunettes)

"Que ce que tu nous veux le binoclard ?!" (Tetsuya)

"Hmm… je me charge de lui." (Homme aux lunettes)

A ces mots, le type fonça sur moi et tenta de me donner un coup de poing au visage, sans succès... Il était beaucoup trop lent et son coup n'étais pas assez puissant! J'esquivai ses coups très facilement tout en reculant...

"Tu sais, si tu veux juste m'éloigner de mes amis, tu peux juste me dire que tu veux te battre seul à seul contre moi et je t'aurais suivi!" (Tetsuya)

"Mais c'est moins drôle si tu me suis de toi même... Et puis... Le Loup nous suis quand même!" (Homme aux lunettes)

"Ne fais pas gaffe à lui, il observe seulement!" (Tetsuya)

Il s'arrêta soudainement ses tentatives de frappe et se tînt droit... Je fis de même et me retrouvai face à lui... Urah arriva tranquillement et s'assit dans un coin de la pièce où cet homme m'a poussé...

"Je m'appelle Sangura..." (Sangura)

"Moi c'est Tetsuya..." (Tetsuya)

"Pourquoi m'as tu traité de binoclard avant? Tu m'a l'air plus calme que ça en ce moment précis..." (Sangura)

"Tout simplement car je voulais me battre contre toi! Je savais que tu voudrais m'attaquer après une remarque aussi puérile..." (Tetsuya)

"Et pourquoi moi?" (Sangura)

"Tout simplement parce que tu à l'air d'être le plus calme des 4... et donc, je pense, le plus fort!" (Tetsuya)

"On verra si je suis le plus fort des 4... Lesquels survivrons et lesquels mourrons... Seul cette loi montre les plus forts, les plus aptes à survivre en période de guerre..." (Sangura)

"Nous sommes en guerre?" (Tetsuya)

"En guerre constante... Contre le monde qui nous entoure... Et moi plus que quiconque..." (Sangura)

Ne comprenant pas ce qu'il voulait dire par là, je lui proposai de commencer notre combat, ce qu'il accepta rapidement...

Je décidai de ne pas dégainer mon sabre dans un premier temps... pas avant de savoir comment il se battait... Je me mis donc en position de combat au corps à corps à main nue!

Soudain, tout devînt trouble autour de moi, et la pièce s'estompa lentement pour laisser place à...rien... Juste un sol noir et l'obscurité... Je ne pouvais voir à plus de 3 mètres autour de moi au bout de 5 minutes, une fois mes yeux habitués à l'obscurité...

Attendant un geste de la part de mon adversaire, j'attendis encore 5 minutes supplémentaires... Mais rien ne bougea, même pas le bruit d'un insecte, rien!

M'impatientant, je fis des signes avec mes mains et prononça les mots :


"Kaï!" (Tetsuya)

Mais rien ne se passa... Le Genjutsu dans lequel j'étais emprisonné ne se dispersa pas comme il devait...

C'est alors que la voix de Sangura retentit...


"Ceci n'es pas un Genjutsu ordinaire... Mes aptitudes me permettent de transformer un Genjutsu en réalité! En fait je créé une nouvelle dimension que je contrôle totalement, et il est impossible d'en sortir tant que je ne l'ai pas décidé, ou tant que je suis en vie...
C'est cela la puissance du Uchuu Soozoo no Jutsu!" (Sangura)

Alors tout ceci était un jeu... un jeu ou je suis un pion et il est le créateur... Il ne me reste qu'une chose à faire! Suivre les règles et remporter le combat!

"Alors, si tel est ton pouvoir, je te battrai sur ton propre terrain! Commence le combat!" (Tetsuya)

"Très bien..." (Sangura)

Je vis alors une sorte de lumière au loin. Je couru donc vers cette lumière et j'atterris dans une grande pièce baignée de lumière... Je fus aveuglé dans un premier temps après la grande pièce obscure, puis je vis l'arène du combat... Une grande pièce carrée et vide...

COMBAT 1 : Force

C'est alors que se matérialisa devant moi un guerrier tenant deux épées...

Je souris alors face à la perspective de m'entraîner au sabre... Je dégaina "Gatsu Wa Dai Mi" puis me mis en position de combat...

Il sourit à son tour, puis se rua sur moi tel un taureau enragé...

Je n'eus aucun mal à éviter ses attaques qui s'avéraient être puissantes mais d'une lourdeur sans pareille... C'est quand je l'attaqua et qu'il mis ses épées en croix au dessus de sa tête que je compris... Les épées qu'il tenait avaient l'air de peser guère plus d'un Kilo chacune, mais elles devaient faire un poids beaucoup plus important... En effet, le choc de mon sabre contre ses épées me secoua littéralement, comme si j'avais frappé une surface en diamant de toutes mes forces...

Je fis un saut en arrière tandis qu'il voulait profiter de ce court moment d'étonnement pour me décapiter... Il me fonça dessus une nouvelle fois et abattit ses épées sur moi verticalement mais cette fois-ci avec une vitesse incroyable... Je parai à l'aide de mon sabre et, lorsque les épées s'entrechoquèrent, je failli m'évanouir sous la puissance du coup... Le sol s'ébranla tandis que mes pieds s'enfonçaient dans le sol... C'était quasiment un miracle que mes jambes ne s'étaient pas cassés sous la violence du coup!

D'un geste, il réussi à me désarmer puis tenta à nouveau d'abattre ses épées sur moi... Je suivi mon instinct et avança afin de me coller à lui avant de lui donner un coup de poing au visage de toutes mes forces...

Ses épées touchèrent le sol et en détruisirent une partie tandis que mon poing était toujours dans son visage... Son visage tourna alors pour me faire face et un rictus cruel se dessina sur ses lèvres... Puis il me repoussa d'un bras à l'autre bout de la pièce, son épée me coupant au bras gauche...


*Ce n'est pas possible... Je lui donne un coup de poing, il ne sens rien! Ses épées pèsent trois tonnes et son tranchantes comme des lames de rasoir... Comment vais-je me débarrasser de ce type...* Pensais-je

C'est alors que je vis le trou créé par l'attaque ratée de mon adversaire... sous la pièce se trouvait de la lave en fusion!

*Pfff... Sangura à des idées tordues quand même... M'enfin, va falloir faire avec...* Pensais-je

Je me rapprochai alors du monstre de muscles devant moi et esquivai ses attaques afin qu'il détruise le sol autour de lui... Et mon idée porta ses fruits! L'imbécile sur muscles se retrouva dans la lave 20 minutes plus tard après m'avoir coupé au pied, au bras gauche deux fois et au torse une fois... Mais ces blessures n'étaient que superficielles... Je récupéra mon sabre dans un coin de la pièce et le remis dans son fourreau...

C'est alors que je vis une porte se dessiner sur le mur opposé à celui par lequel j'étais arrivé... J'ouvris cette porte et déboucha autre part, dans un tout autre monde...

Un monde ou la neige recouvrait toute la surface du sol...


Combat 2 : Ruse

Cela faisait un quart d'heure que je peinais dans ce monde de neige... Chaque pas était difficile car, en plus du froid, la neige n'était pas dense du tout. En fait, elle arrivait au niveau de la moitié de mes cuisses!

A chaque fois que je me retournais, je pestais contre la neige elle même laissant d'immenses traces dans la neige après mon passage... De plus, entre le désert de Chikara et la rivière de Gensou, je n'avais aucune connaissance de combat sur ce terrain...


*Rivière... de l'eau! Pourquoi cela ne marcherait pas non plus sur la neige...* Pensais-je alors

Je mis alors mon idée en action et je commençais à concentrer du chakra dans mes pieds comme lorsque je marche sur l'eau... Puis je tentais de me tenir au dessus de la neige friable... Mon pied semblait avoir trouvé une stabilité correcte, mais lorsque je m'appuyai dessus afin de me hisser sur la neige, mon pied se renfonça...

J'eus alors l'idée de donner une autre forme à mon chakra envoyé dans les pieds... En effet, la tentative précédente m'avait démontré que cela n'était pas impossible...

Après plusieurs essais, je trouvai la forme adéquate, qui s'avérait être en mailles.

Suite à ce fâcheux incident me donnant l'impression de redevenir Gennin, je continuais mon chemin avec plus de facilité. C'est alors que je sentais qu'on m'observai! Je jetai un regard aux alentours afin de détecter une présence ennemie mais rien... que de la neige à perte de vue...

Tandis que je reprenais ma route, je sentis une fluctuation dans l'air et je sauta de côté. Juste à temps pour éviter une flèche traçant à une vitesse incroyable, plus rapide que tout ce que j'avais pu voir auparavant! Elle disparu rapidement de mon champ de vision, sans même avoir perdu de la vitesse...

Tandis que je me retournais vers la source de cette flèche, une douleur me lança dans le bras droit... Une flèche venait de s'y planter, transperçant littéralement mon bras! Plus par réflexe qu'autre chose, je me jetai au sol et m'enfonça dans la neige, juste à temps pour éviter 2 flèches supplémentaires...

Quasiment sous la neige, je profitai de mon répit pour étudier la flèche qui était restée fichée dans mon bras! Je la retirais en prenant garde de ne faire aucun bruit, puis je l'examinai... A peine fût-elle dans ma main que je sentais mon chakra réagissait avec la flèche! Je tendis alors la main devant moi en y insufflant du chakra, paume ouverte, ne sachant pas à quoi m'attendre lorsque la flèche partit à une vitesse incroyable dans la direction que pointait son bout, c'est à dire à 2 centimètres de mon visage!

Connaissant maintenant l'arme de mon adversaire, il ne me manquait plus qu'à le trouver... Je me mis à me concentrer afin d'extérioriser mon esprit et ainsi pouvoir ne faire qu'un avec la nature, comme Urah me l'avait enseigné... Curieusement, cela marcha mieux qu'auparavant étant donnait que je ressentais tout l'environnement à 15 mètres à la ronde au lieu des 5 de ma dernière tentative...

C'est alors que je sentis une présence humaine dans ce rayon... Et je pus dire la position où il se trouvait... Mais je n'avais aucun moyen de l'atteindre avec une arme quelconque sans me faire repérer... Je décidai donc d'user de ses propres outils!

Je ne voulais pas en arriver là, mais je n'avais pas le choix... Je tendis alors mon bras gauche vers le haut, comme pour chercher à me hisser quand une douleur aiguë me lançai dans ce même bras... Je venais de récupérer une seconde flèche avec laquelle je pouvais répliquer! Je me concentrai à nouveau afin de connaître la position de mon ennemi, puis je pointai ma flèche vers lui... Il se trouvait en surface, ce qui me paru bizarre car je ne l'avais pas vu avant sa première attaque.

J'insufflai alors du Chakra dans la flèche, puis je la vis partir à travers la neige afin d'atteindre sa cible...

Après quelques secondes, je décidai de vérifier si cela avait fonctionné en risquant de tendre une main au dessus du niveau de la neige, mais aucune attaque ne me parvînt... Je me hissait alors à nouveau puis me dirigea vers une marque rouge grandissante...

A la vue de mon ennemi mort, je comprit immédiatement pourquoi je ne l'avait pas vu... Il s'agissait d'un albinos d'une pâleur incroyable vêtu de blanc! Bref, ses vêtements plus son corps naturel constituaient le parfait camouflage pour ce type de terrain...

Je vis alors une porte se dessiner devant moi. Je l'ouvris et la passa...

Je tombais alors dans un terrain avec une rivière à proximité...
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:12

Tetsuya Nomura a écrit:Combat 3 : Maîtrise

Sachant qu'un rude combat m'attendrait dans cet endroit, je me pressa de reconnaître les lieux et leur possibilité... Ce qui ne fût pas simple avec la douleur causée par mes blessure des deux combats précédents... Autant le premier ne m'avait laissé que des blessures minimes, autant du deuxième avait résulté des blessures plus importantes, mes deux bras ayant été transperçés par deux flèches...

Tenant compte du fait qu'il ne me restait plus comme affinités que Katon, Suiton et Fûton, je fus content de voir que les trois seraient utilisables ici grâce à la rivière juste à côté...

C'est alors qu'apparut une sorte de vieil homme avec une canne à ma gauche...

Instinctivement, je me tournai vers lui et porta ma main sur mon sabre, mais au vu de son état, ma main se ravisa rapidement... Je compris rapidement que j'avais fait une erreur quand il tendis sa canne vers moi avec une vitesse époustouflante et qu'elle s'allongeait afin de me frapper au plexus...

Le souffle coupé, je fais quelques pas en arrière sous la force de l'impact... Une fois remis de mon émotion, ma main tentai de prendre mon sabre mais mon bras me lança...


*Merde... mes blessures... je ne pourrais pas le battre au corps à corps avec ça... je vais devoir le vaincre avec le ninjutsu! J'espère que les 3 autres crétins n'essaieront pas de se libérer...* (Tetsuya, pensée)

*C'est qui le crétin???* (Voix intérieure, pensée)

*Merde, je l'ai réveillé ou quoi?* (Tetsuya, pensée)

*Oublie pas à qui tu t'adresse p'tit gars! Tu sais que je m'énerve pour un rien!* (Voix intérieure, pensée)

*Ouais Katon, je sais...* (Tetsuya, pensée)

C'est alors que je regardai le vieux qui semblai amusé de mon dialogue interne... la frustration devait se lire sur mon visage...

*Ces blessures te gênent?* (Voix intérieure 2, pensée)

*Suiton? Tu vois pas? Bien sur qu'elles me gênent! Je peux rien faire!* (Tetsuya, pensée)

*Sais-tu que j'ai la capacité de te soigner? De te régénérer totalement!* (Suiton, pensée)

*Peut être, mais je connais aussi le prix! Ta liberté, la perte de ton pouvoir, et un pas de plus vers votre réunification...* (Tetsuya, pensée)

*Certes... mais cela est ton destin...* (Suiton, pensée)

*C'est ton destin...* (Suiton, Katon et Fûton, pensée)

"FERMEZ LA!" (Tetsuya, à voix haute)

Le vieil homme éclata de rire... ce qui eut le don de m'énerver... Mais je me calmai rapidement devant la crainte de libérer Katon...

Luttant contre la douleur, je dégainai mon sabre et tentai d'attaquer de front mon adversaire en titubant à moitié...

Il en résultat un détournement de mon sabre qui se planta dans mes cuisses... le vieil homme était plus doué que ce que je pensais et je ne tardai pas à finir allongé dans une mare de sang.

Je me retournai alors afin de voir le ciel, et laissa mon esprit vagabonder...


*Tu sais que tu me libère en faisant ça?* (Suiton, pensée)

*Imbécile, ne lui dis pas!* (Katon, pensée)

*Je n'ai pas le choix... je te laisse faire...* (Tetsuya, pensée)

C'est alors que je me sentais sortir de mon corps à nouveau, comme tant d'autres fois, et que je vis mon corps se traîner dans la rivière juste à côté...

Le vieillard rigola à nouveau, croyant que je m'étais noyé, mais à ce moment, je revis mon corps changé réapparaître à la surface de l'eau... C'était l'apparence de Suiton...

Les blessures avaient disparues de "mon" corps et affichait un léger sourire mélancolique tandis que le sourire sur le visage du vieillard avait totalement disparu...

Soudain, je vis un déluge d'eau se verser sur le vieillard, mais celui-ci contra avec une attaque Suiton de même puissance... Mon alter-ego déclama alors:


"Navré, je ne peux en faire plus... c'est à toi de jouer maintenant!" (Suiton)

Je me sentais alors happé à nouveau dans mon corps, et je retrouvai toutes mes fonctions habituelles, sauf Suiton évidemment...

A nouveau en pleine forme, autant physiquement que mentalement, je fonçai vers le vieillard tout en récupérant mon sabre au sol et tentai de l'attaquer de front, mais il réussi encore à parer mon attaque...


*Bon sang, cela ne suffit pas... je vais devoir... oui... cela devrai marcher...* (Tetsuya, pensée)

Je créa alors un clone et fis les signes nécessaires à mon idée... :

"Katon : Gogage no jutsu" (Tetsuya)

"Futon : Akikaze no jutsu" (Clone)

"Kazekansei no jutsu" (Tetsuya, Clone)

Une grande tornade de feu s'éleva alors et lécha le corps du vieil homme qui n'eus pas le temps d'utiliser une technique Suiton assez puissante pour rivaliser...

Une fois mon attaque terminée, il ne restait plus de lui, et de l'environnement autour, que des cendres...

C'est alors qu'apparut une autre porte que je franchi... Derrière cette porte se tenait une lumière aveuglante, mais je ne voulais pas reculer!


Le Vrai Visage

La lumière s'estompa, et je me retrouvai dans la même salle qu'au départ, avant ces épreuves... devant moi se tenait un homme plutôt grand habillé de loques noires avec un bandeau gris fonçé sur les yeux et les cheveux longs et noirs...

"Qui es-tu? Ou est passé Sangura?" (Tetsuya)

"... Je suis Sangura!" (Homme en noir)

"Impossible... il est petit avec des lunettes!" (Tetsuya)

"Ceci était encore une illusion... seul mon chef et toi m'avez déja vu sous ma vraie forme... Tu m'as vaincu... Tue moi!" (Sangura)

"Hein? C'est quoi ce bordel?" (Tetsuya)

"Ma seule technique, tu l'as vaincue... Je ne vaux plus rien face à toi étant donné que je ne peux l'utiliser qu'une fois sur une personne... Tu as gagné! Tu dois me tuer!" (Sangura)

"Bien... Mais montre moi tes yeux... je ne peux tuer quelqu'un qui ne me vois pas!" (Tetsuya)

Sangura esquissa un sourire avant d'enlever son bandeau... Je fût pris d'effroi! Il n'avait pas d'œil! Il avait les deux orbites vides!

"Que... comment? Pourquoi?" (Tetsuya)

"Tel a été le prix à payer pour accéder à ma puissance actuelle... Une technique interdite de mon ancien clan expert de Genjutsu qui m'a valu de me faire exclure du clan et du village... J'ai sacrifié ma vie pour la puissance de l'Uchuu Soozoo no Jutsu et tu l'as vaincu... Je n'ai plus de raison de vivre à présent..." (Sangura)

"Ben, je te remercie... Adieu!" (Tetsuya)

Je le décapitai alors d'un coup net, sans qu'il ne puisse sentir la moindre douleur! Puis je me tournai vers Urah

"Il m'a laissé vaincre son jutsu... Ces adversaires n'étaient pas très forts..." (Tetsuya)

"Il voulais mourir ici... Par ta main... On dit que s'arracher les yeux donne le don de prescience... Peut-être avait-il vu son avenir, et à décidé de le suivre..." (Urah)

"Ou de le changer..." (Tetsuya)

Je regardai le loup et le caressa avant de repartir retrouver mes amis, le bandeau de Sangura entre mes mains...
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:13

Shimaru a écrit:Shimaru – Chuunin VS Tasatsu – Sous-Lieutenant

Tout le monde parti de son côté avec chacun un puissant adversaire à ses trousses. Devant moi, se dressait Tasatsu, un agent semble t-il puissant puisse qu’il était d’après lui, un sous lieutenant. Colosse de plus de 2 mètres de haut, à la fois gros et costaud, il portait à la taille 3 bouteilles, qui lors de notre précédente rencontre lui servaient soit disant à se battre. Ce dernier semblait ricaner dans son coin et devait donc être sûrement sur de lui pour réagir de cette manière face à un type ayant rétamé en un temps record ses 4 coéquipiers. Quelques minutes plus tard, l’homme s’approcha de moi.

- « Ahah ! Comme on s’retrouve mon p’tit gars ! » (Tasatsu)

- « Malheureusement… » (Shimaru)

- « Mwarf, j’espère que tu es prêt, car cette fois ci je compte bien en finir avec toi ! » (Tasatsu)

- « … » (Shimaru)

A ces mots, l’homme prit une bouteille vide qu’il portait à la ceinture, et, comme pour la dernière fois, la brisa contre le mur pour obtenir au final une demie bouteille plus tranchante que jamais. Son arme avait beau être bizarre, elle n’en était pas moins dangereuse. La meilleure chose à faire pour finir ce combat sans la moindre égratignure était un Genjutsu. Après avoir opté pour une illusion sans faille et avoir rapidement composé les signes, le genjutsu fut lancé en un rien de temps, sans que l’ennemi n’eu le temps de réagir.

Tasatsu étant immobile, je m’élançais alors vers lui à toute vitesse pour lui assener un puissant coup de sabre. Mais, au dernier moment, et à ma plus grande surprise, l’alcoolo esquiva la lame de peu et en une fraction de seconde pointa sa bouteille sur moi. Par réflexe, je m’étais reculé de quelques mètres, évitant ainsi de peu le coup. Un peu de sang s’écoula par terre, le type venait de m’érafler le visage.


- « Que penses tu de ça ? Ahah ! » (Tasatsu)

- « Hm… alors le Genjutsu n’a aucun effet sur toi ? » (Shimaru)

- « Tout juste ! Enfin, en réalité… c’est cet alcool très spécial qui me donne une certaine immunité face aux illusions. En le buvant, je deviens plus fort, plus résistant, plus rapide. » (Tasatsu)

- « Serait ce… de l’alcool de feu !? » (Shimaru)

- « Oh oh, un connaisseur… » (Tasatsu)

De toutes évidences, une illusion plus puissant aurait sûrement fonctionné sur lui, mais à l’heure actuelle il m’était quasiment impossible de faire mieux, en particulier depuis l’illusion de l’avalanche de tout à l’heure qui m’avait demandés beaucoup de ressources. De plus, l’eau étant plutôt limitée dans ce lieu, le seul moyen pour moi de le battre était le corps à corps, ce en quoi j’excellais le moins… et de loin.

Vu que nous étions dans un couloir pour le moins étroit, il était important de repousser Tasatsu dans un lieu plus libre. Je pris 3 kunai que je lançais sur l’homme. Ce dernier, n’eut autre choix que de reculer pour esquiver l’attaque. Je m’avançais à mon tour. A présent dans une grande salle, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Je m’empressais de faire 4 clones que je dispersais à travers toute la pièce, tout autour de l’homme.


- « Des clones ? Tu n’as donc rien trouvé de mieux ? » (Tasatsu)

- « Il faut croire. » (Shimaru)

Je donnais donc l’ordre d’assaut aux clones. Ces derniers se précipitèrent à toute vitesse sur Tasatsu, qui lui ne semblait pas être inquiété par leur présence. Une fois à leur niveau, ils commencèrent un enchaînement de coups, que Tasatsu n’avait semble t-il aucun mal à esquiver. Une fois qu’ils eurent fini, les 4 reculèrent.

- « Tu peux me dire à quoi tu joues ? Même une centaine de clones n’arriveraient pas à me faire une seule égratignure ! » (Tasatsu)

- « C’est juste que je n’ai pas envi de me battre… » (Shimaru)

Il était primordial avant d’attaquer de tester mon adversaire, observer son comportement et analyser son style de combat pour mieux y faire face ensuite. Ce dernier semblait utiliser un Taijutsu plutôt spécial, on aurait dit qu’il était bourré, sûrement grâce à cet alcool de feu. Je fis donc revenir les clones à côté de moi pour leur murmurer le plan. Quelques secondes plus tard, ces derniers s’élancèrent à nouveau sur Tasatsu pour lui enchaîner quelques prises.

-« Mwarf, encore ces maudits clones ! Je vais te les exploser !!! » (Tasatsu)

Comme prévu, le type se chargea des clones. Lorsqu’il s’apprêta à démolir le dernier, je lui lançais 2 kunai, j’enchaînais ensuite rapidement avec une boule d’eau tout en fonçant sur lui. Tasatsu réussi de justesse à esquiver les kunai et à battre le clone à côté de lui, néanmoins il n’eut pas le temps pour esquiver la boule d’eau, qui lui atterrit en plein village. Ce dernier, déstabilisé, trébucha.

Arrivant devant lui, sabre dégainé, je commençais à effectuer le coup, lorsque soudain l’agent tournoya sur un pied toujours en équilibre et réussi à esquiver la lame de peu. Le Katana érafla la main de l’homme, coupant ainsi la bouteille qu’il portait à la main. Néanmoins lui, restait intact.


- « Hm… » (Shimaru)

- « Ahah ! J’ai eu chaud. Je dois dire que tu as étais très astucieux jusqu’ici, mais je t’annonce que désormais c’en est fini de toi ! » (Tasatsu)

Tasatsu jeta le bout de bouteille qu’il tenait encore à la main et pris la seconde qu’il portait à la taille. Rapidement, il lança sur moi une flopé de shurikens, et se mit à boire la bouteille entière pendant que je m’embêtais à esquiver les projectiles. Lorsqu’il eut fini, et en une fraction de seconde, ce dernier m’envoya en pleine face la bouteille désormais vide. Je me retrouvais à présent à terre, à moitié sonné.

- « Mouhaha ! Je me sens en pleine forme ! D’ailleurs, il était temps, l’effet de l’autre bouteille avait pratiquement disparu. » (Tasatsu)

- « Que ce que tu racontes… ? » (Shimaru)

- « Je ne te l’avais pas dis ? L’effet de cet alcool est immédiat ! Ahah ! Tu n’as plus aucune chance contre moi, d’ailleurs, tu n’en as jamais eux !! » (Tasatsu)

Toujours dans les vapes, Tasatsu s’avança vers moi, me pris par le coup pour me soulever et me remis debout. Sans avoir eu le temps de faire quoi que ce soit, l’agent m’administra un violent coup de poing au visage, qui m’envoya finalement quelques mètres plus loin. Ce dernier ricanait de plus en plus en me voyant souffrir.

- « Hmpf… Salopard !» (Shimaru)

- « Mwarf, tu devrais plutôt me remercier. Je viens de t’enlever le peu de neurone qu’il te restait, ahaha ! » (Tasatsu)

- « C’est ce qu’on va voir… » (Shimaru)

Encore un autre coup comme celui-ci, et c’en était fini de moi. J’arrivais enfin à me relever avec beaucoup de mal. Il était évident qu’au corps à corps, je n’avais strictement aucune chance contre lui. Il me fallait néanmoins trouver un moyen pour pouvoir le battre. Toujours perdu dans mes pensées, Tasatsu passa à l’assaut en envoyant un coup de poing semble t-il puissant, que je réussi à esquiver de peu. Ce dernier enchaîna avec tout une série de coup poing/pied, que j’arrivais à peine à parer et qui me firent reculer quelques mètres plus loin.

Mon corps me faisait mal de partout, certaines de ces attaques m’avaient malheureusement atteintes. Le type marcha de nouveau en ma direction, en me regardant fixement, tout en ricanant. Lorsque soudain, une goutte tomba et vint se poser sur mon visage. Je levais donc la tête, et m’aperçu alors que l’humidité était présente dans cette grotte. L’eau était peut être exploitable.

Je fis donc deux clones. Ces derniers allaient me servir pour faire diversion le temps que j’accumulais discrètement l’eau à l’aide de la paume de ma main directement posée contre la paroi de la grotte. Les clones chargèrent donc, lorsque tout à coup, en un éclair, Tasatsu prit la tête de chacun d’eux et les fis s’éclater entres eux. N’ayant pas fini de stocker l’eau, il fallait à tout prix trouver un moyen pour l’occuper.


- « Hey attend ! » (Shimaru)

- « Hm …quoi ? » (Tasatsu)

- « J’ai une offre à te proposer… » (Shimaru)

- « Une offre ? Laquelle ? » (Tasatsu)

- « Ecoute. Si tu acceptes de me laisser en vie, je te révèle tout ce que tu souhaites savoir à propos de moi et de l’équipe qui est aux trousses du Zénith. Qu’en dis tu ? » (Shimaru)

- « C’est tout ce que j’y gagne ? Mwarf, laisse moi rire ! » (Tasatsu)

- « Mais non, réfléchi donc un peu. J’ai cru comprendre que tu étais Sous Lieutenant et qu’il y avait une place de libre au poste de Lieutenant. Si jamais tu apportes de tels renseignements à tes supérieurs… » (Shimaru)

- « Tu sais que tu commences à me plaire petit… » (Tasatsu)

J’avais terminé. Je n’avais réussi qu’à rassembler une faible quantité d’eau, mais cela restait suffisant pour ce que je souhaitais faire. Je m’empressais donc de faire 2 clones aqueux avant que l’alcoolo ne réagisse.

- « Heeeeyy, que ce que tu fous !!? » (Tasatsu)

- « Hé bien… tout compte fait, je n’ai plus envie de pactiser avec toi. » (Shimaru)

- « Alors je vais devoir te tuer… » (Tasatsu)

- « Si toutefois tu y arrives. » (Shimaru)

- « Espèce de… » (Tasatsu)

Enragé, le type bondit sur moi à toutes vitesses. A ce moment précis, l’un de mes deux clones s’interposa et explosa. L’eau gicla sur l’agent, ce dernier stoppa net sa course. J’avais pris soin de modifier l’eau dont était constitué le clone, Tasatsu était désormais englué de partout, ses mouvements allaient donc désormais être ralentis.

- « Que ce que c’est que cette merde !? » (Tasatsu)

- « Ca ne se voit pas, c’est de l’eau… » (Shimaru)

- « Imbécile, bien sur que si ! Mais ça colle de partout ! » (Tasatsu)

- « C’est simplement une de mes spécialités, l’eau gluante. » (Shimaru)

- « Et tu crois que c’est un peu d’eau qui va m’arrêter !? Tu es vraiment naïf mon pauvre… Ahah !» (Tasatsu)

L’effet n’étant pas tout à fait immédiat, l’eau dispersée sur le corps de l’homme allait devenir de plus en plus collante. Mais en attendant et pour pouvoir avoir une chance de le battre, il me fallait attendre le plus longtemps possible, et donc résister quelques minutes de plus. Je dégainais donc mon sabre et accouru vers l’agent à toute vitesse. Ce dernier, malgré le fait que je me rapprochais vers lui en courant, fonça à son tour sur moi et, en un éclair, brisa le sol avec ses deux mains. Je n’eu d’autre choix que de reculer pour éviter l’attaque.

De suite après la contre attaque, Tasatsu revint à l’assaut comme un bête, et enchaîna cette fois ci coup sur coup. Même si les mouvements de l’homme étaient moins fluides qu’avant, il était toujours difficile d’esquiver ces coups sans se faire toucher. Il continua donc sans arrêter, lorsque soudain, son poing droit vint violement percuter mon ventre. Je reculais de quelques mètres.

Mais il ne s’arrêta pas là. Pendant que j’étais en train de reculer, l’agent lança 2 kunai et fit 2 clones de suite après. Toujours dans l’élan, les projectiles me percutèrent les bras que j’avais volontairement levé pour éviter qu’ils ne me touchent la tête. Toujours sans que je ne puisse faire quoi que ce soit, les deux clones arrivèrent, me prirent chacun un bras pour finalement m’envoyer valser quelques mètres plus loin. Le clone aqueux qui était toujours présent loin derrière moi réussi à arrêter ma course juste avant que je ne percute de plein fouet le mur.


- « Hm… on dirait que l’eau commence à faire effet. » (Shimaru)

- « Mouhaha, que ce qui te fais dire ça ? Depuis tout à l’heure, tu te contentes d’encaisser coup sur coup toutes mes attaques, et là que je sache ça n’a toujours pas changé ! » (Tasatsu)

- « Tu viens de créer 2 clones. Pourtant, jusqu'à présent, tu n’en pas eux besoin. Et donc, si je ne me trompe pas, c’est signe que l’eau commence à faire effet. En d’autres termes, tu n’aurais pas été assez rapide pour m’assener le dernier coup toi-même… » (Shimaru)

- « Ahah, je dois bien l’admettre oui… mais ne croit pas que tu vas t’en tirer aussi facilement ! » (Tasatsu)
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:13

Shimaru a écrit:A présent, le seul moyen pour moi d’arriver à faire du tord à Tasatsu était de le trancher, les coups normaux n’ayant aucun effet sur lui. Mais d’abord, il fallait à tout prix que j’anéantisse les clones, qui pouvaient me causer de sérieux ennuies. Discrètement, je pris donc dans chaque main, 3 shurikens, les derniers qu’ils me restaient. Me croyant toujours à moitié dans les vapes, les clones foncèrent sur moi, puis disparurent au contact des projectiles qu’ils ne puent éviter.

J’avais en ma possession 2 kunais, les deux que Tasatsu m’avait envoyé il y a quelques minutes. J’en laissais un de coté, je pris l’autre dans la main droite en le tenant fermement. Je tentais un premier assaut auprès du type. Une fois arrivé devant lui et sans qu’il n’ait eut le temps de rien faire, j’enchaînais les coups un par un, tout comme le faisait Tasatsu. Ce dernier arrivait plus ou moins à éviter toutes les attaques que je lui lançais, lorsque soudain, lors d’un coup de poing, le bout pointu du kunai érafla ses joues, une fine goûte de sang ne tarde pas à tomber. La coupure était mince, très mince mais néanmoins, j’avais réussi pour la première fois à le toucher.


- « Héhé, on dirait que le produit agit de plus en plus sur toi, à moins que ce ne soit toi qui fatigue… *smile* » (Shimaru)

- « Ahah ! Tu me fais bien rire p’tit, ce n’est pas parce que tu as réussi à me faire un petit bobo que tu vas me battre pour autant. N’oublie pas, j’ai d’autres cartes en réserve ! * Air énervé * » (Tasatsu)

- « Ca tombe bien, moi aussi ! » (Shimaru)

- « Ahhh mais ta gueule, pourquoi est ce que tu me réponds toujours comme ça !! Tu sais quoi, je vais en finir ici et … » (Tasatsu)

Une feinte s’était présentée. Pendant que Tasatsu était en train de parler et était qui plus est de mauvaise humeur, pour ne pas dire enragé, je m’étais élancé sur lui sabre dégainé. Une fois devant lui, tenant fermement le sabre à 2 mains, je mis tout mon poids dans la lame et d’un mouvement diagonal de haut en bas, tranchais Tasatsu. L’attaque était tellement imprévisible qu’il n’eut pratiquement pas le temps d’esquiver entièrement la technique. Cette fois ci, la blessure provoquée était bien plus grande mais surtout bien plus profonde que la précédente.

- « Alors là, c’en est trop !! Comme je disais, je vais en finir ici et maintenant avec ta salle gueule !!! » (Tasatsu)

- « Erf, ça sent pas bon ça… » (Shimaru)

Tasatsu saisit enfin sa dernière bouteille, elle aussi rempli à bloc. Après ça, il commenca à fouiller dans son sac, et pris finalement une sorte de parchemin. Sans perdre de temps, l’homme déroula le parchemin et le fixa sur la bouteille. Une fois terminé, l’agent fonça sur moi sans dire en mot. D’après les inscriptions sur le parchemin, il s’agissait d’un parchemin explosif. Tasatsu voulait sûrement tout faire exploser, tout comme l’homme que j’avais auparavant rencontré dans les hautes montagnes et qui avait utilisé sa bouteille d’alcool pour créer une explosion.

Tasatsu jeta donc la bouteille de toutes ses forces. De mon côté, il me restait toujours le clone aqueux. J’envoyais donc ce dernier à la rencontre de l’alcool. Lorsque les deux s’entrechoquèrent, je fis exploser mon clone, Tasatsu fit à son tour exploser le projectile. L’explosion crée fut telle que je fus tout bonnement projeté tout au bout de la pièce, dos au mur. Si le clone aqueux n’avait aspiré, ou plutôt diminué l’explosion, je serais alors déjà pulvérisé.

Petit à petit, la fumée laissée par l’explosion se dispersa. L’agent était toujours debout, néanmoins salement amoché. Contraire à moi, il n’avait pas pu se protéger de sa propre explosion. Saignant de partout, l’homme dit.


- « Sale enfoiré… je n’ai jamais autant été humilié de toute ma vie !!! Tu vas le payer cher !! » (Tasatsu)

- « Tu as encore de l’énergie à revendre dans l’état ou tu es, tu es plutôt tenaces… » (Shimaru)

- « Ta gueule !! Je vais te tuer !! » (Tasatsu)

- « C’est pas pour dire, mais c’est au moins la 4ème fois que tu me le dis… et pourtant je suis toujours là. » (Shimaru)

- « Et en plus de m’humilier tu te fou de ma gueule, rahhhh je vais t’exploser ta sale face de **** ! » (Tasatsu)

Tasatsu appela un agent qui espionnait de loin le combat. Ce dernier arriva aussitôt.

- « Toshiro, donne moi le sac, et VITE ! » (Tasatsu)

- « Mais, vous n’allez quand même pas vous… » (Toshiro)

- « JE T’AI DIS DE TE DEPECHER ! Alors, donne moi VITE le sac ! » (Tasatsu)

Sans broncher, l’agent donna le grand sac qu’il tenait à son supérieur. A ma plus grande surprise, le dit sac contenait en réalité d’autres bouteilles d’alcool, 5 au total. Bizarrement, elles étaient toutes reliés entres elles par une sorte de ceinture. Tasatsu s’empressa d’attacher la ceinture autour de son corps, laissant sur son ventre les bouteilles alignées en diagonale. Pour finir, comme pour tout à l’heure, il accrocha un parchemin à l’un des bouteilles, il était désormais évident que l’homme voulait tout faire exploser, la grotte y compris.

Sans idée en tête pour lutter, je pris la fuite de par un couloir. L’agent me poursuivit alors et gueula à travers tout le couloir pour que je m’arrête, et disais que de toutes façon je ne pourrais pas lui échapper vu que toute la grotte allait y passer. Enfin, lorsque je compris qu’il n’y avait aucune issue possible, je m’arrêtais. Tasatsu arriva finalement devant moi. Je devais donc essayer de le résonner avec qu’il ne compose les signes servant à activer le parchemin.


- « Hey attend avant de tout faire exploser, à quoi ça va te servir d’abord ? » (Shimaru)

- « C’est simple. Si je fais tout exploser, je suis sur que tu vas y passer pour de bon cette fois ci ! » (Tasatsu)

- « Tu serais donc prêt à trahir le Zénith pour simplement me tuer ? Que ce que tu y gagnes de plus de faire ça ? » (Shimaru)

- « Mwarf, si je suis entré au Zénith c’est simplement pour l’argent et l’alcool, le reste je m’en fou. Et crois moi, je m’en fou royalement que le Zénith soit dissout, alors je n’ai rien à perdre tu vois. » (Tasatsu)

Il n’y avait rien à faire, le type ne voulait pas abandonner et était prêt à tout sacrifier pour me tuer. Alors que je pensais que tout était perdu, quelque chose me vint à l’esprit. Le couloir où nous étions comportait dans les recoins en haut des tuyaux plus ou moins grands, et si je ne me trompais pas, une citerne d’eau, sûrement celle qui alimente toute la grotte ne devait pas se trouver très loin. Si j’arrivais donc à trouver la pièce ou est situé la réserve d’eau et à tendre un piège à Tasatsu sans qu’il s’en aperçoive et avant qu’il n’active son parchemin, il y aurait une chance que l’explosion n’est pas lieu.

Faisant semblant d’être affolé, je repris donc la fuite à toute vitesse en espérant trouver le conteneur. Quelques secondes plus tard, après avoir parcouru en long et en large toutes les galeries tout en observant bien les tuyaux et leurs directions, j’arrivais enfin dans une grande salle ou était placé une citerne. 2 valves étaient présentes, rapidement je les actionnais au maximum. La pression à l’intérieur même de la citerne commenca alors à se faire ressentir, le bruit était de plus en plus élevé.

Peu après, Tasatsu arriva en colère en courant. Mais à peine entra t-il dans la pièce que sous un bruit effroyable, la citerne explosa, déversant toute l’eau accumulé et créant une gigantesque vague qui nous emporta, l’homme et moi-même sans même que ce dernier ne puisse réagir. Les galeries à proximités étaient désormais inondées et les tuyaux encastrés dans les murs avaient explosés, créant des fissures sur toutes les parois. L’eau déposa finalement l’agent un peu plus loin. A ma grande surprise, ce dernier se releva, mais avec beaucoup de mal.


- « Encore debout après ça… c’est impossible ! » (Shimaru)

- « * respire fortement * Je te l’ai déjà dis, tu ne me battras pas… » (Tasatsu)

- « Là par contre, tu rêves. Regarde toi, tu ne peux même plus bouger. Quoi qu’il en soit, j’ai encore suffisamment de force et de chakra pour utiliser une dernière technique, il est temps d’achever ce combat. » (Shimaru)

- « * s’essouffle … * » (Tasatsu)

Le couloir étant entièrement inondé, j’avais à ma disposition beaucoup d’eau, assez pour utiliser l’une de mes techniques les plus puissantes. Je composais donc les signes nécessaires. Tout au long du couloir, derrière moi, un dragon aqueux commenca à se former. Ce dernier avançait à toutes vitesses sur l’eau et grandissait au fur et à mesure. Je me plaçais contre le bord pour le laisser passer, lorsque soudain, le dragon d’eau arriva au niveau de Tasatsu. Ce dernier, de toutes ses forces, fonça tête baissée, bras en avant faisant face à mon attaque.

Comme je le pensais, ce dernier se fit littéralement emporter et alla finalement s’écraser contre la paroi de la grotte, laissant derrière lui un énorme cratère. Toujours levé, l’homme s’avança de quelques pas puis fini par tomber. Tasatsu était vaincu, et l’explosion en fin de compte n’eut pas lieu. Totalement épuisé, n’ayant plus de chakra en réserve et les nombreuses blessures m’empêchant de correctement me tenir debout, je m’assis par terre en attendant les autres, en espérant que le combat ne leur soit pas fatal.
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:13

Maes a écrit:Blood et moi nous étions quelques peu écarté du reste des combattants .

Hakimux et son adversaire restaient néanmoins visible de là où nous étions . Son adversaire semblait gardé un œil sur notre combat.

*J’espère qu’il va s’en sortir mieux que dans les cachots* pensais je avant de me mettre à fixer Blood .

(Maes) Mais qu‘est-ce que tu fais avec eux ??? Tu veux devenir un traître de Gensou après en avoir été un de Mahou ?

(Blood) Cherche pas trop la raison De toute façon tu es mal placé pour parler je pense car en parlant de traître ,je retente ma question et évite cette fois çi de refoncer vers moi et de te reprendre un monumental crochet de ma part comme tout à l’heure . Le clan Hayashi , tu en fais bien parti ? Les utilisateurs du Mokuton … Ce clan est de Mahou , j’en sais quelque chose puisque j’en viens . Tu es un ancien mahoussien toi aussi ???

(Maes d‘un ton énerver) Je te le répète je suis un shinobi de Gensou Je n’ai rien à voir avec les Hayashi de Mahou … je ne les connais que de nom et je ne tiens pas à les connaître plus que ça.

Je plissais alors des yeux , et le sourire narquois je continuais en disant :

(Maes) C’est Natsumi qui va être navré d’apprendre que tu trahis Gensou je pense qu’elle avait le béguin pour toi .

Blood entrouvrit la bouche d’un air idiot ,son sourcil se relevait machinalement et il rougissait ???
Je me mis à rire.

(Maes) Je disais ça comme ça moi , j’aurais jamais pensé que tu serais tombé sous le charme de cette cinglée de Goju à l’épée géante . Tu as des goûts bizarre .

(Blood) Ne parle pas en mal d’elle Grr * reprenant son calme * Quoiqu’il en soit c’est l’occasion rêver pour moi de te démonter la face .

Il se mettait en position de combat. *Tiens il ne se tient pas tout à fait comme d’habitude !!!*

Il était à bonne distance de moi.

(Blood criant et lançant un kunaï ) C’est parti !!!

Sortant rapidement un kunaï et le tenant fortement de ma main droite pour dévier le sien ; mais … je me décrispait quelque peu voyant que le kunaï se plantait à 2 mètres de moi .

Les yeux plissaient d’incrédulité je le fixais =_=

(Maes) Qu’Est-ce qu’il t’arrive ? Tu vises comme si tu l’avais lancé avec tes pieds .

(Blood) Argg j’l’ai loupé …

Soudain il se mit à rire . L’homme qui combattait Hakimux se mit à hurler

(???) Mais qu’est-ce que tu fous ? Applique toi mieux que ça sinon …

(Blood en se mettant à sourire avec son air louche ) Tais toi Storm . Sinon je ne l’entendrais pas avec tes meuglements … Le vrai top départ va bientôt commencer

Blood se mit à courir vers ma droite.

Je tournais à nouveau la tête vers le kunaï et apercevait autour de la poignée du kunaï un parchemin enroulé autour .

Je m’écartais juste quand l’explosion eut lieu . Poussé de quelques mètres j’heurtais le mur du coté de mon épaule droite. J’avais laché le kunaï *il avait prévu par où je serais poussé*

Ayant juste le temps de me redresser , Blood arrivait à mon niveau , tout d’un coup il joignait ses mains selon le signe * il concentre son chakra ce qui accentua sa vitesse*

Je m’apprêter à le frapper mais mon poing ne rencontra que le vide , il était déjà derrière moi et me frappa de sa main gauche , je roulais sur le sol , ayant encaisser le coup je me lever dans l’instant mais il était déjà à nouveau face à moi et m‘assena à nouveau un poing au niveau de ma mâchoire. Bien que déséquilibré , je pris appuie de ma main gauche sur le sol et lui envoyait un coup de pied au visage , il grommela sur le coup mais resta debout. Retrouvant mon équilibre , mes deux pieds au sol je sortait un autre kunaï et j’enchaînais tentant de le blesser mon premier coup à gauche , il esquiva du coté droit sans trop bouger ; ensuite mon second coup vers la droite du revers de mon kunaï mais il se déporta une fois de plus. Mais tout en se déportant il m’assena un coup de genou dans l’estomac. Ma main lança instinctivement le kunaï . Il s’écarta à nouveau .

(Blood) T’es encore plus lent que la dernière fois .

* il a encore peaufiner sa vitesse celui là ; la force brute comme d’hab , et moi qui suis ralenti à cause de ses fichus bracelets * pensais je au même moment il m’agrippait la manche et me frappa d’un uppercut à nouveau dans l’estomac . La manche de mon uniforme s’arracha et laissant apercevoir à la fois l’un des deux bracelets ainsi que la marque lunaire. Il me relâcha . Disparaissant de devant moi et réapparaissant derrière moi.

(Blood de dos me dit) Tu vas mourir si tu réagis pas mieux que ça qu’est-ce que tu attends ?

Nous tournant tout deux l’un en face de l’autre au même moment ; j’évitais un autre de ses coups . Je reculer et composer les quelques signes nécessaire alors que Blood ré-avançait tout en concentrant dans son poing son chakra . Je me retrouvais accoler au mur , je m’abaissais juste à temps son poing percuta le mur et le frappait en tournant sur moi-même au sol d’un coup de pied qui le fit tomber en arrière.

Je m’écartais de lui et terminer cette fois çi de composer les signes.

D’un regard de coté je voyais un pan du mur s’être fissurer à cause de l’impact . * Il faut vraiment que j’évite qu’il m’atteigne . *

Il se relevait.

Mes deux paumes de mains jointe l’une à l’autre ( Raïton ), je les écartais . De chacun de mes doigts des éclairs sortaient et se concentraient entre mes deux mains.

(Blood) Qu’est-ce que tu …

Mais avant qu’il ne termine sa phrase , je me retrouvais affalé sur le sol , dans l’impossibilité de me mouvoir . J’avais du mal à respirer . *Que s’était il passé ? Je ne comprenais pas . Un ninjutsu ennemi ? Blood ? Ou un autre ? Nan ça ne peut pas être ça*

J’avais relâché mon chakra Raïton dès le moment où j’avais été plaqué au sol .

Je remarquais alors que les trois demi_sphere sur l’avant du bracelet de métal , visible de ma manche déchiré , qui d’ordinaire scintiller faiblement d’un reflet vert pale , était cette fois çi tout trois rouge !!!

*Qu’est-ce qu’il se passe ??? Mon raïton perturberait le fonctionnement des bracelets ???*

(Storm criant vers Blood) Mais qu’Est-ce que tu attends achève le tant qu’il est à terre !

(Blood) Tais toi !!! Je ferais ce combat à ma manière .

Les trois demi_sphere devinrent orangé puis à nouveau vert pale . Je pouvais de nouveau me relever.

(Blood) Ca va ?

(Maes) Ouais m’enfin je me suis déjà senti en meilleur état qu’actuellement . On arrête pour aujourd’hui ? Sérieux je pense pas que je sois en état pour donner le meilleur de moi-même là.

(Blood dit pour me narguer une fois de plus) tss quel ramollo tu fais … On va donc dire que tu as perdu ce coup çi . On en est donc à 19 matchs gagnés pour moi et 18 pour toi .

(Maes) tss tu comptabilises nos affrontements tu es barge toi …

(Storm éjectant Hakimux à quelques mètres de lui semblait sonné par le dernier coup de l‘ennemi) Blood , je crois que tu oublies une chose …

Il sortit alors un étrange dispositif se tenant dans sa main . Storm avança jusqu’à deux mètres deux moi .

(Storm) Elimine le ainsi que les autres … Sinon j’appuie dessus et la bombe qui a été placé à l’intérieur de toi lors de l’opération , je l’enclenche et tu peux dire adieux à ce monde .

*C’était donc ça qui l’obligeait à combattre à leur coté*

Blood me fixa alors des yeux

(Maes) C’est bon j’ai compris

Je commençais à faire apparaître quatre énormes branches aux quatre coins de la pièce.

(Blood) Tu es toujours lent à la détente , si tu as compris alors applique toi et combat du mieux que tu peux .

Il se remit en position

(Maes) Très bien alors pas de pitié …

Je levais le premier sceau de la marque lunaire , l’aura d’ombre me recouvra tandis que le croissant de lune se mit à luire.

(Blood) Enfin , c’est pas trop tôt .


(Storm ricanant dans mon dos) Entre tuez vous MOUAHAHAHAH !!!!


Blood concentrait son chakra comme lorsqu’il avait frappait le mur de son poing .Il composait des signes tout comme moi .

Tout à coup , il exécuta une technique Suiton qui lui permit de glisser sur le sol et d’avancer à grande vitesse vers moi .

Je terminais de composer mes signes * chose étrange ma marque sembla me faire mal un bref instant *

(Maes) Disparition dans l’ombre !!!

Mon corps tout entier fut absorber dans mon ombre Blood passa alors sans encombre en plein vers Storm , qu’il frappa de toute ses forces . Storm frapper de plein fouet fut propulser à l’autre bout dans un des coins de la pièce . Je réapparaissais alors sortant de l’ombre de la branche tandis qu’il se relevait . Je concentrais mon chakra sur la plante qui se mit à l’entourer et à l’écorcher de toute part . Je laissé alors la marque disparaître et fit venir chacune leur tour les trois autres branches pour le frapper.
Storm s’effondra sur le sol Je ramassais le dispositif qu‘il tenait toujours dans ses mains. Nous ne lui avions pas laissé le temps de l’enclencher

*Un gars du Zenith de moins pensais je*

(Maes) Blood , y a toujours un tas de problème partout où tu vas , tu le fais exprès ?

(Blood) Qu’Est-ce que tu veux ? J’aime aller partout où il y a du danger c’est ma seconde nature .

(Maes en plissant les yeux =_= ) Mouais … En gros tu apprécies te faire piégé … Attend ne me dis pas que …

( Blood) Que quoi ??? … Hééé attend ne vas pas croire que je me suis laissé capturer par eux exprès .

Tout à coup l’expression du visage de Blood changeât .

(Blood) Maes attention derrière toi !!!

Je n’eu le temps que de regarder de coté . Tout semblait aller au ralenti , Storm ensanglanté se tenait derrière moi la main levé en l’air tenant un kunaï près à me frapper à la gorge . * La marque me fit à nouveau mal* Tandis qu’il abaissait la lame tout s’accéléra soudain un gigantesque tronc d’arbre frappa Storm avant qu’il ne m’atteigne. Le tronc continua jusqu’à atteindre le mur et s’écrasa dessus puis le tronc s’effrita et disparut en poussière …

(Blood) Fiouuu s’était juste , tu as réagi au bon moment heureusement que j’étais là n’empêche sinon tu aurais été embroché

Datenshi entra alors dans la pièce voyant Hakimux à terre il fonça vers lui.

(Blood) T’inquiète il a l’air solide celui là. Il est juste sonné je pense .

(Datenshi) Ouais je pense aussi .

(Blood) Bon Maes on rejoint les autres ? Ils ont peut être besoin d’un coup de main … Quelque chose ne va pas ?

(Maes) Ce n’est pas moi qui ait usé du MoKuton.

*La marque me refaisait mal *

Je tournais la tête vers le balcon de la pièce

Blood et Datenshi se mirent à regarder dans la même direction .

Un homme à l'accoutrement étrange entra :
une sorte d'imper' bleue avec quelques rayures blanches en forme de croix sur les cotés , et à capuche noire empêchant de voir qui il est.

Blood le toisa de bas en haut : de ces chaussures d'un cuir quelque peu usé sans doute du fait de longue marche dans le Yuukan jusqu'à sa capuche; il avait un simple pantalon noir et un T-shirt lui aussi noir mais avec un petit losange blanc en son centre ;un imper' au dessus ouvert avec une manche longue à droite et sans manche du coté gauche laissant apparaître sur son avant bras gauche un étrange motif : un croisant de lune mais aucune des trois chaînes que je possédais ne recouvrais la marque.

(Blood) C’est qui ce type ??? Il a la même marque que toi enfin presque …

L’homme retira la capuche , laissant apparaître son visage , il souriait , avait des yeux bruns ;et des cheveux assez court et noirs .

(???) Tu baisses toujours ta garde trop tôt Maes .

Ayant du mal à articuler sur le coup de la surprise . La mâchoire serré , je tentais d’extraire quelques mots

(Maes) Zet … ZetSu Qu’Est-ce que tu fais ici ???

(Zetsu) Cela fait combien de temps qu’on ne s’est vu ? Ah oui lors de cet incident . La mort de la Goju … et de l’obtention …

(Blood ne le laissa pas finir) Ce type c’est ton ancien coéquipier , il est vivant ? Il est porté disparu de GenSou .
Alors c’est lui qui aurais tué Rin Goju ??? La sœur de Natsumi ???

(Datenshi) Un nukenin de GenSou ?

(Zetsu) Les gens ne devrait pas parler sans savoir . Goju Natsumi ? Toi tu es ami avec les Goju ? *s’adressant à Blood*

Le regard de Zetsu était devenu sombre .

(Zetsu) Peut être devrais je t’éliminer *dit il en souriant d‘un air mauvais*

(Maes) Blood reste en dehors de ça cela ne regarde que moi .

Je me retournais vers ZetsU

(Maes) Reviens à Gensou

(Zetsu) C’est plutôt à toi de venir nous rejoindre … C’est pathétique ta façon d’user du Reversal Side .

Je me remémorais les mots de Kaen lui aussi avait évoqué le Reversal Side … C’est ainsi que cela s’appelle pensais je tout en posant ma main sur la marque . Il avait aussi évoqué Arkan … Le Nom d’un homme que je connaissais …

(Zetsu) Mais ce qui est encore plus pathétique … C’est que les sceaux que Rin t’a apposé , tu ne t’en ai toujours pas débarrassé .

(Maes) Rin m’a sauvé la vie , et je lui ai promis de te ramener à GenSou .

(Zetsu) Quoique tu dises les fait sont là , tu as tué Rin … toi-même tu as agit selon ce qui été prévu jusqu’au bout . Tes objectifs , tout comme les miens vont dans la même direction …

(Maes) Tu te trompes … *je m’arrêtais*

Deux personnes venaient de nous rejoindre dans la pièce … Un homme grand aux visages effrayant des cernes sous les yeux , ainsi qu’une femme aux cheveux mi long , assez jolies, aux yeux fermés , si ce n’était un troisième sur son front ouvert … qui nous fixaient .

(Homme aux cernes) On a récupéré les documents pour Arkan et fait quelque peu le ménage dans certaines cellules du coté ouest .

(Femme aux troisième œil) Ceux là sont encore en vie ??? Dois t’on les éliminer eux aussi ?

(Zetsu) Nan il y a parmi eux un vieil ami … Je suis dans un de mes bons jours … Partons !!!

Zetsu activa sa marque … Une aura d’ombre l’entoura sa marque lunaire luisait d’une couleur d’un rouge encore^plus écarlate que ceux du bracelet lorsqu’il le système avait dysfonctionner . Une ombre sur le sol engloba les 3 individus .

(Zetsu) Tu viendras nous rejoindre tôt ou tard … Je suis certain qu’au fond de toi les buts que tu t’étais forgeait dans le passé sont toujours là !

(Maes) Attend je n’en ai pas fini …

Mais avant que je n’arrive face à Zetsu Ils disparurent tout les trois dans cette ombre … Le sol retrouva ensuite un aspect normal .

Je retombais à genou sur le sol , le visage quelque peu déprimé .

Blood et Datenshi s’approchèrent .

Je me relevais et leur dit

(Maes) Ne vous inquiétez pas ça va , allons rejoindre les autres .

Datenshi porta alors Hakimux qui avait repris à moitié ses esprits . Et nous partions alors.

(Datenshi) Quel document sont il venu récupéré ici ?

(Maes) J’en ai aucune idée .

(Blood) Et ils sont du Zénith ou Nan ?

(Maes) J’en sais rien non plus

Blood et Datenshi paraissait sceptique par rapport à ma dernière phrase, mais le fait est que je ne pouvais moi aussi que faire des suppositions quand au sujet de quelle formation avait rejoint Zetsu …
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Ardanel le 27/3/2008, 00:14

Shimaru a écrit:Quelques minutes plus tard, Tetsuya, Benihime et Kageshin qui avaient semble t-ils gagné leurs combats me rejoignirent dans la pièce ou gisait au beau milieu de l’eau et du sang tous deux mélangés, le corps inerte de Tasatsu, un Sous-lieutenant du Zénith. Fatigué et blessé, je peinais à me relever jusqu'à ce que Tetsuya me tende la main. Ces derniers avaient sûrement du être blessés eux aussi, si l’on en croyait l’expression de leurs visages. Il allait donc nous être difficile d’avancer à travers le laboratoire dans l’état dans lequel nous étions, lorsque soudain, un groupe composait d’agents arriva et se présenta face à nous. Alors que nous nous tenions prêt à combattre, ou plutôt à nous défendre, les sbires prirent la parole.

« Veuillez nous suivre s’il vous plait ! » (Agent)

« Une minute, pourquoi est ce que l’on vous suivrait ? Que je sache, nous ne sommes pas vos alliés, et puis nous ne sommes pas dupes au point de nous laisser avoir aussi facilement. » (Shimaru)

« Il ne s’agit en aucun d’un piège. C’est seulement parce que notre chef souhaite entretenir une discussion avec vous. Mais si vous ne prenez pas la peine de nous suivre, sachez qu’il viendra à vous de toutes manières. » (Sbire)

« Je pense qu’on devrait les suivre, ils vont nous mener tout droit vers leur chef. Une fois face à lui, on pourra alors le défoncer. » (Tetsuya)

Nous suivîmes donc les agents du Zénith à travers tout le repère et les nombreux couloirs. J’avais remarqué que bizarrement, les galeries étaient devenues vides comparé à tout à l’heure, lorsque tout à coup, nous pénétrions dans une grande salle qui semblait différente des autres. L’atmosphère devint tout à coup glaciale, les frissons me parcoururent le corps, une puissance énergie se fit alors ressentir. Quelques secondes plus tard, un homme vêtu de noir s’approcha et dit :

« Bienvenue à vous, chers membres de Tsukiyo ! » (Inconnu)

« A ce que je vois, les nouvelles vont vîtes. Mais passons, pourquoi est ce que vous souhaitiez tant nous voir ? » (Shimaru)

« Si c’est pour nous recruter, vous connaissez déjà la réponse… » (Tetsuya)

« Rien à voir avec cela. Enfin bon, je vais vous le dire franchement. J’ai été chargé de récupérer ce qui nous à été volé, et par la même occasion de vous tuer. Mais à ce que je vois, tous mes Sous-lieutenants ont étés vaincus... » (Inconnu)

« Ca sent le roussi… » (Kageshin)

« Je te le fais pas dire ! » (Benihime)

« Je vois que vous comprenez vite. Puisse que mes hommes n’ont pas réussi à vous arrêter, je vais m’en charger personnellement. Ah et au fait, vous pouvez m’appeler… Toguro Kyuuketsuki et pour tout vous dire, je suis Lieutenant... le plus puissant du 5ème. » (Toguro)

C’est après ces mots que Toguro fonça direct sur l’un d’entre nous, en l’occurrence Kageshin. Avec une incroyable rapidité et sans qu’il n’eut le temps de réagir, ce dernier fut projeté quelques mètres plus loin après un violent coup dans le ventre. De suite avait t-il fini qu’il prit cette fois ci d’assaut Benihime. Après de multiples coups, sans pouvoir n’en parer aucun, Benihime comme pour Kageshin recula à grande vitesse, lorsque soudain Tetsuya s’interposa à toutes vitesses pour essayer de la rattraper et de l’arrêter à temps. Malheureusement, au vu de la puissance du coup, ce dernier se fit aussi littéralement emporter, pour enfin finir encastrer dans le mur. Tous étaient à terre, il ne restait plus que moi, mais ne pouvant plus rien faire paralysé par la peur.

« Bon, il ne reste plus que toi et moi à présent. Et à ce que j’ai cru comprendre, c’est toi qui possède les fichiers secrets volés que Hasaki souhaite récupérer. » (Toguro)

« Hasaki tu dis ? » (Shimaru)

« Oh, c’est vrai que vous vous êtes déjà rencontré tous les deux. Enfin, si tu veux savoir, Hasaki n’est autre que mon Capitaine, et est par la même occasion le chef du secteur 5. » (Toguro)

« Le secteur 5 ? Le Zénith serait donc divisé en plusieurs secteurs ?! » (Shimaru)

« Mouarf, j’en ai trop dit. Assez bavardé, si tu ne me donnes pas ces archives maintenant, je serais obligé de te les prendre de force. » (Toguro)

Sans réponse de ma part, l’agent se rua sur moi et comme pour les autres, m’envoya valser jusqu’au fond de la pièce. C’est alors que je perdis connaissance.

…..
….

..
.

A PARTIR D'ICI, TSUKIYO PREND UN TOUT NOUVEAU DEPART !!!!!!

C’était désormais le grand jour. Sortant d’une longue semaine éprouvante et cela pour acquérir le don de la liquéfaction en eau au détriment des pupilles dorées, j’étais à présent fin prêt pour reprendre en main Tsukiyo, au vu de la nouvelle puissance obtenue. Alors que je m’apprêtais à partir pour les portes du village ou d’autres membres de Gensou devaient m’attendre, un homme vint vers moi et m’annonça que je devais à tout prix me rendre au bureau du Kage, avant que je ne parte pour Chikara. Le Quartier Général n’étant qu’a quelque pas, je décidais de rapidement m’y rendre.

J’arrivais à présent devant la porte du Kage, lorsque soudain, la porte s’ouvrit et le Kage m’invita à rentrer. Après un long discours, il m’informa que je venais d’être muté Jounin, premièrement parce que d’après certains témoignages j’avais su guider comme il le fallait Tsukiyo, deuxièmement car c’était une suggestion de mon père, Maboroshi Kahei, en l’occurrence le chef du clan mais aussi le chef de l’ANBU. Fier ce cette bonne nouvelle, je me rendis finalement aux portes du village, ou des personnes m’attendaient déjà.

J’arrivais enfin aux portes du village, prêt à partir pour Chikara afin de recruter de nouveaux agents pour Tsukiyo. Une semaine plus tôt, en arrivant à Gensou, j’avais donné rendez-vous aux anciens membres ici même, même jour même heure. Avaient donc répondus à l’appel Kagecam’s et Tetsuya. Quant aux deux autres, d’après ce que j’avais cru entendre, Blood aurait quitté Gensou de suite après avoir quitté son lit d’hôpital, Maes lui ne semblait pas encore remit de ses blessures et de son entrainement intensif.

Avant le départ, je donnais donc aux deux membres présents un rouleau de parchemin à signer avec leur sang, pour confirmer l’appartenance à l’organisation. Une fois qu’ils eurent finis, nous nous mirent enfin en route pour le désert. Le voyage allait s’annoncer épuisant et long, surtout en cette chaleur ou il ne fallait surtout pas que je me déshydrate, en particulier depuis que j’avais acquis le pouvoir de liquéfaction en eau. J’avais donc prévu quelques gourdes d’eau, au cas où.

Au final, le premier jour se déroula sans encombre, simplement quelques animaux sauvages affamés, que Kagecam’s s’empressait de découper à chaque fois que l’on en rencontrait. Comme je le pensais, Le Zénith nous croyait sûrement bel et bien mort. La nuit tombée, nous installèrent le campement au beau milieu d’une forêt, non loin du gigantesque désert de Chikara. Et comme pour la journée, la nuit fut calme et reposante.

Des l’aube, nous reprirent donc la route en direction de Chikara, le désert n’étant désormais qu’à quelques kilomètres. Enfin, quelques heures plus tard, les portes de Chikara s’offraient à nous. Grace à un laissé passé approuvé par le Kage de Gensou, les gardes nous laissèrent entrer. Mon premier objectif était désormais de retrouver les Chikariens voulant encore être parmi Tsukiyo. Pour cela, tout comme Kagecam’s et Tetsuya, j’avais donné rendez-vous aux motivés au grand bar se trouvant vers l’Est.

Après avoir traversé une bonne partie du village, j’arrivais enfin devant le bar, je décidais donc de rentrer. Avant cela, je décidais d’envoyer Kagecam’s et Tetsuya aux commerces pour acheter quelques objets manquants ou utilisés lors du trajet.
Une fois dedans, j’aperçu Datenshi, seul à une table. Je le rejoins donc. Juste après les courtes retrouvailles, Datenshi m’affirma qu’il était d’aplomb pour continuer l’enquêter sur le Zénith, mais qu’on ne pouvait pas en dire autant de Benihime, Hakimux et Kageshin, qui eux étaient toujours en repos. Ce dernier signa donc lui aussi le pacte.

Nous nous apprêtions alors tous les deux à sortir, lorsque soudain, un cri se fit entendre.
Bizarrement, la voie ne me paraissait pas inconnue. Je me tournais, j’arrivais à apercevoir la silhouette de deux Mahousards, l’un d’eux facilement repérable grâce à des cheveux imposants. Puis je me souvins de ces deux types, qui en l’occurrence étaient deux participants à l’examen Chuunin, et qui avaient eux tous les deux leur grade.

« Aaaaaahhhh ! Mais c’est quoi cette putain de lettre !! Je te signale que j’ai des choses à faire ici, et que je ne partirais pas sans les avoir accomplis !! » (Mahousard 1)

« Hey, c’est le Kage qui m’envoi, moi j’aurais préféré rester bien au frai chez moi… » (Mahousard 2)

« Le MahouKage !?!? * Se lève et renverse la table * Ce connard il va … » (Mahousard 1)

De suite après ces mots, les deux hommes sortirent s’expliquer dehors. Nous firent donc de même.

[HRP] Le vide du milieu sera représenté un peu plus tard par un bon gros flash back. Après, libre à chacun de faire le sien, qui devra durer environ 1 semaine (Après que le mien soiut posté, pour éviter les incohérences) [/HRP]
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'organisation de Tsukiyo [RP]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum