Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Dragonight.Bug le 15/4/2008, 14:37

Nous étions arrivés à Gensou, après une longue marche de deux jours environs… Les immenses portes de la ville où je n’étais jamais entré se dressaient devant nous… A peine avais-je mis un pas que je vis tout à coup un groupe de sublimes jeunes femmes accourir vers nous, pousser Tyrande et nous agripper nous, les deux chuunins… Comment les décrire ? Eh bien je dirais simplement qu’elle portait la même tenue très dénudée… Et qu’elles étaient très excitée par notre vue. Tyrande essayait bien de revenir vers nous mais le groupe était tellement dense qu’elle fut projetée de nouveau en arrière. Soudain le tumulte des cris d’excitation cessa et l’une d’elles prit la parole. Elle nous annonça qu’elles étaient envoyées par le Kage de Gensou en signe de bienveillance avec le village ninja voisin Mahou et qu’elles nous mèneraient à l’endroit ou se déroulait l’examen. A peine s’était-elle tut que les cris et gloussement reprirent. Et nous fûmes entrainés par le flot des jeunes filles vers un endroit ressemblant étrangement à une maison abandonnée… Drôle d’endroit pour un examen. Enfin on était bien reçu au moins.

Nous descendîmes de la vague féminine tel des chevaliers sautant de son destrier lorsqu’une jeune fille me retint et me souffla à l’oreille : « Entrez, l’examinateur vous attend là-bas et je suis vierge ». Très bizarre ce village que ce soit par l’accueil ou les habitants… Enfin bref…

Je me tournai vers Ryosuke qui paraissait un peu soucieux. Il faut dire aussi que l’endroit n’était pas vraiment accueillant. Il n’y avait pratiquement pas de fenêtres… Enfin il y en avait mais parterre. Les murs s’effritaient, on aurait dit que la maison s’apprêtait à s’écrouler. Mais n’écoutant que notre courage, nous avançâmes vers la maison délabrée. Je poussais la porte et Ryosuke fit un bushin et devint invisible « pour plus de sécurité » il avait dit… J’avais bien l’impression de m’être fait avoir et qu’il pourrait bien en profiter pour se barrer au moindre problème mais j’étais irrésistiblement attiré par cette baraque. Finalement une pièce faiblement éclairée se présentait à nous. Un homme était assis au centre et nous regardait dans son fauteuil sa tête mollement penchée sur le coté gauche. Il se leva…. Il était d’une carrure plutôt imposante il faut dire. Il nous tendit les bras et prit la parole.

( ???) –Bonjour à vous deux. Je suppose que vous êtes les organisateur Mahousards de l’examen. Très bien. Eh bien je suis Tetsuya Nomura, le troisième organisateur. Et vous ? Dragonight ? Nom assez bizarre… Ryosuke Soma ? Du clan Soma... Intéressant… Bon eh bien, je vais vous faire visiter un peu Gensou avant de nous diriger vers l’endroit de l’examen proprement dit. Mais avant…

(Dragonight) –Avant ?

(Tetsuya se retourna) –Je dois boire de votre sang !!!!

J’étais horrifié, ses traits avaient changés, et des crocs étaient apparus de part et d’autres de sa bouche. Ses rides se contractèrent aussi. Ses yeux devinrent plus fins… Plus cruels. J’agrippais mes deux épées à peine, que d’une vitesse fulgurante il m’envoyait valser au plafond d’un magnifique coup de pied et se tourna vers Ryosuke (enfin le bushin) qu’il mordit tel un loup affamé… Il passa au travers et le bushin se dissipa. Je perçus un sourire avant de lourdement chuter sur le sol. Il s’avança vers moi et me souleva tout en appuyant sensiblement sur ma tête…

(Tetsuya) –Alors ? C’est tout ce que les ninjas Mahousards ont dans le ventre j’en suis bien déçu… Malheureusement pour vous votre dernière heure a sonnée… Que ?

Hé hé, la botte secrète de Ryo, apparemment il avait sauté tout en étant invisible et a permuté avec une table de chevet qui chuta lourdement sur la tête de mon adversaire qui me relâcha de surprise. Comme je m’y attendais il se releva et je me jetai sur lui. Mon entrainement avait effectivement servi. Je me sentais plus rapide d’ailleurs je pus blesser mon adversaire à deux ou trois reprises. Mais cela ne suffit pas. Il agrippa mes deux épées en croyant me conter et j’en profitais pour les faire s’enflammer. Il relâcha mes armes et se dirigea cette fois vers Ryosuke. Enfin se dirigea… C’était plutôt une déduction vu qu’en un clin d’œil il était déjà sur Ryosuke… Qui se débattait comme un malade pour desserrer l’étreinte de Tetsuya… Ce dernier allait planter ses crocs dans le cou de Ryosuke qui permuta de nouveau de justesse. Notre ennemi s’était prit les crocs dans le bois d’une table de salon cette fois et visiblement il aura du mal à s’en sortir. Si ce n’est qu’à peine m’étais-je approché de lui que le meuble vola en éclat sous la force de sa mâchoire. C’était semble t-il peine perdu. L’adversaire resta assez loin de nous et j’en profitai pour me retourner vers Ryo et mettre au point une stratégie. Bizarrement i l n’était pas à coté de moi… Pourtant il était là tout à l’heure… Tout à coup j’entendis le grincement de la porte d’entrée et de tout mon cœur je hurlais un énorme « SALLLAAAAAAUUUUDDDD !!!!!!! » Ce splendide cri de désespoir serti d’une magnifique touche d’haine et d’envie de meurtre fut coupé par un plaquage au sol quelque peu inattendu et me voilà seul face à ce redoutable adversaire… Il me restait deux solutions mourir ou tenter la fuite… Je préférai la deuxième solution… Mais je doutais de l’efficacité de ma tentative… Enfin il me restait ma nouvelle arme… Terrible il est vrai et vachement humiliante mais quasiment infaillible… Mais je ne pouvais l’utiliser qu’une fois dans ma vie et si ma tentative venait à échouer… Je mourrai sur le champ… Cette technique incroyable que m’avait apprise Mai qui elle-même avait apprise d’un maitre dans l’art du genjutsu approprié au débutant qui veulent apprendre une technique puissante sans pour autant être bon dans ce domaine…

Je mis mes deux mains en l’air et comme je l’avais apprit lançait un « OY » tout en faisant claquer mes doigts et taper le sol… Le moment de vérité allait arriver… Mon adversaire fondit sur moi mais se stoppa net il leva les deux mains en l’air et claqua des doigts en tapant le sol du pied et recommença le mouvement une deuxième fois. Ma technique avait fonctionné. D’un geste frénétique je me remis à faire le même mouvement tout en changeant mes bras de positions et en tournant sans pour autant arrêter le claquement ou le mouvement de mon pied. Je lançai de temps à autre des « Oy » « Ihaaaaa » « Yepaaa » « Caramba » pour peaufiner le tout ce à quoi mon adversaire répondait par des « Ferme-la » « Qu’as-tu fais à mon corps » et « J’ai mal au cœur ». Il faut dire que cette technique avait des effets très néfastes sur l’adversaire vu que celui-ci était prit de nausées et répétait les mouvements deux fois et donc tournait plus vite… J’étais très amusé de voir un adversaire aussi fort prit dans ma technique mais toute bonne chose à une fin. Et j’entamais le final. Je me mis à tourner de plus en plus rapidement sur moi-même ponctuant cette rotation d’un « HOLLLAAAAAAAA » mon adversaire effectua le même mouvement deux fois et tomba évanouit par le choc de cette technique… Effectivement surpuissante. Il resta sur le sol et était de temps à autre parcouru de spasme… Je me dirigeai vers la sortir lorsqu’une main m’agrippa… C’était de nouveau lui. Il ne mourra donc jamais ? Il m’agrippa et me sera la tête à tel point que je sentais mon cerveau compressé prêt à exploser… Une forte pression se fit sentir, tout devint noir et des rires parvinrent à mes oreilles. Etais-je mort ?

J’ouvris les yeux et je vis en face de moi le visage de Ryosuke bizarre on aurait dit qu’il dormait… Nous étions allongés sur le sol et je me rassis pour voir tout autour de nous une foule hilare et en retrait un bonhomme d’une blancheur incroyable et Jeune… Il portait un manteau ressemblant étrangement à celui du… Ce serais-ce le Kage de Gensou. Apparemment c’était bien le cas vu qu’une personne s’était approchée de lui et salua en se penchant vers l’avant d’un geste majestueux. Je me relevais et l’éclat de rire redoublait j’entendis des personnes crier « OY » « Caramba ». Je ne comprenais pas vraiment ou me menait cette histoire… Finalement je regardais autour de moi et je fus stupéfié nous étions toujours au portes de Gensou. Le kage fit taire la foule et me sourit, puis d’une voix pleine de gentillesse me dit :

(Kage) –J’espère que ma petite blague ne vous a pas trop importunée… Vous nous avais vraiment très bien distraits et ne vous inquiétez pas je vous présenterai le vrai Tetsuya en temps et en heure. Pour le moment si tu pouvais réveiller ton ami…

Je me tournai donc vers Ryosuke et tentait de lui assener quelques petits coup pour le réveiller… Je fus très surpris en voyant ma main rentrer dans sa peau, enfin passer au travers mais pas d’une façon visible… Je compris ce qu’avais fait Ryosuke et tentant de faire tourner la scène au dramatique je fixai le Kage les yeux ruisselant de larme… Et j’annonçai… « Ryosuke est mort… Vous l’avez tué ».


Dernière édition par dragonight le 15/4/2008, 17:17, édité 5 fois
avatar
Dragonight.Bug
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 206
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : En compagnie de son fidèle chevalier Ryosuke

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Dragonight.Bug le 15/4/2008, 14:40

Un cri horrifié parcouru l’assemblé et le kage en semblait même surpris… Tyrande se mit à hurler et en furie tenta de s’approcher de lui. Je demandai aux personnes présentes d’essayer de l’éloigner car elle serait capable du pire. Ses cris me déchiraient le cœur mais après tout c’était une idée de Ryosuke et je faisais mon possible pour l’aider. Toute l’assemblée se tourna vers le kage et celui-ci sourit malgré le poids du remords que lui faisait subir les gensouards. Puis il releva la tête prit une grande bouffée d’oxygène et hurla :

(Kage) –Ahlala… Je suis moi-même impressionné de ma puissance… Le pauvre n’a pas tenu le choc face à mon Genjutsu… Ah voilà ce que j’attendais.

Le kage tendit le bras en l’air et refermais son poing mais pas totalement j’étais horrifié en le voyant tourner sur lui-même tel un lanceur de tortue géante (HRP : marteau quoi…) et ensuite en fin d’élan rouvrir ses bras. J’accourrai vers la direction ou le lancer était effectué et tout à coup apparut en planant Ryosuke. Je me jetai pour l’attraper avant qu’il ne touche le sol ce que je réussi avec succès. Le kage applaudit et cria « Base ! » Ce que personne y comprit moi ne comprit… Enfin bref, nous nous remîmes debout et je demandai à Ryosuke :

(Dragonight) –Qu’est-ce que tu as voulu faire exactement ?

(Ryosuke) –Le prendre en otage si jamais sa tournait mal… Bizarre qu’il ait réussi à m’avoir malgré mon invisibilité

(Dragonight) –Euh….

Sur ce, le kage nous pria de le suivre… Arriver à son bureau il nous fit nous asseoir et d’un air sérieux nous fixa… Comme s’il nous jaugeait puis il se releva de sa chaise se dirigea vers la fenêtre et huma l’air. Puis il se retourna vers Ryosuke et lui dit :

(Kage) –Ta technique de camouflage est impressionnante, malheureusement pour toi… J’ai un très bon flair… Mais sinon tu t’es très bien débrouillé même durant mon genjutsu…

(Ryosuke) –L’odeur ? Je tacherai de m’en souvenir…

Puis le Kage se tourna vers moi et… s’écroula au sol en se tenant les côtes.

(Ryosuke) –Qu’est-ce qu’il a ?

(Dragonight) –Hum…Euh… Oh rien…

Après avoir sécher ses larmes de… douleur… Le kage nous mena enfin au troisième examinateur qui nous attendait dans une salle. Il se leva en nous voyant puis se rassit. Le kage prit place et s’adressa à nous.

(Kage) –Bien, Tetsuya, Ryosuke, Drago…rmpffffff

(Dragonight) –Rho puis merde hein…

(Kage) –Je me retiendrai rasseyez-vous enfin… Voilà, bon je vous annonce donc que comme vous le savez vous êtes en charge de l’examen chuunin qui se déroule cette fois à Gensou… Vous avez à votre disposition la totalité des terrains de Gensou ainsi que l’arène. Bien sur, vous devrez au préalable vous mettre d’accord sur le déroulement de l’épreuve… Bien je vous laisse entre vous et vous me ferez un rapport sur les différentes épreuves qui constitueront l’examen sait-on jamais que je puisse avoir un pot-de-vin (au vrai sens du terme) pour être corrompu

Le kage s’en alla et nous nous retrouvâmes seuls face à Tetsuya… Je ne vous ferai pas vivre cette rencontre car rien d’intéressant ne se produisit. Je vous dirai juste qu’après avoir passé une nuit à Gensou nous étions sur une estrade au centre de Gensou face aux Genins et le discours du début d’examen allait commencer. Tetsuya et Ryosuke disparurent… Ou s’étaient enfuis plutôt… Je me retrouvais donc seul face à une horde de genins enragés prêt à me sauter au cou pour prouver leur force et leur vaillance… Le kage me poussa au devant de la scène et il faut dire que je me sentais mal. J’étais placé de telle façon que tout le monde puisse me voir en surplombant les genins… J’aperçus Tyrande et fébrilement je me mis à hurler.

(Dragonight) –Bienvenue, à tout les genins ici présent. Je suis l’examinateur en chef faut bien que je reçoive quelque chose en contrepartie de ce sacrifice nan ? Hum… Vous serez donc prier de vous rendre au bureau des inscriptions afin de poser votre candidature….

(Kage) –Les inscriptions sont déjà closes….

(Dragonight) –Hein ? C’est quoi ce bordel ?

Une voix s’éleva du groupe de Genin.

( ???) –Bien que cet examen m’importe peu, il est à signaler que je trouve cet examinateur totalement hors-sujet… Ne pas savoir que les inscriptions sont terminés, démontre d’une faiblesse du cortex cérébral indigne d’un chuunin… D’ailleurs je m’en retourne à Chikara. Ciao les nazes de la part de Sinyas…

(Dragonight) –Guh ? L’a disparu… Bizarre…

( ???) –Bouh le méchant pas beau qui ne sait rien…

(Dragonight) –Nom… Mei-Lynn bien vous passerez me voir avant le début de l’examen… Pleins de choses à t’apprendre hé hé… Une remarque ? Non ? Bon ou en étais-je… Ah voilà, je disais donc… Vous serez priez d’aller retrouver l’examinateur Ryosuke à la piscine municipale de Gensou en maillot de bain ah nan ça c’est pour mon épreuve… Méchant Ryo qui m’a piqué l’idée… .

( ???) –Trop fastoche cette examen… Surtout pour moi Takeshi, le genin le plus puissant tel qu’il n’y en a qu’un à chaque siècle…

( ???) –Chut… Qu’est-ce qu’il te prend ?

(Takeshi) – Je ne sais pas… Une envie de me vanter d’un coup mais s’est passé…

(Dragonight) –Euh… Oui… Sauf que ce n’est pas l’épreuve hein… Et puis un genin puissant sert à rien s’il ne sait pas ce rendre compte que ce n’était qu’une directive… T’es un sans cervelle gros naze… Revenons à nos moutons et cette fois le premier qui me coupe je lui arrache quelques organes suivant le genre… Je disais donc, le rassemblement de genin se fera à la piscine de Gensou demain matin à 18h… 6h du matin pardon… Vous aurez de plus ample informations demain… Donc il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance et maintenant vous pouvez disposer…

Le groupe se dispersa et Ryosuke réapparu ses yeux brillaient étrangement. On aurait dit qu’il avait l’esprit à… Nan pas Ryo… Ah j’aperçus une palpitation au niveau de sa lèvre et un tremblement frénétique des mains... Pas d’erreur possible, il était bien sous le choc d’une pulsion sexuelle… Il ouvrit la bouche enfin et dit :

(Ryosuke) –J’ai une folle envie de poutrer ce Takeshi…

(Dragonight) –Ah c’était ça… J’ai eu peur… Bah tu pourras bientôt le faire…

(Ryosuke) –Bizarre on dirait des pulsions extérieures…

(Dragonight) –Bon c’est pas tout ça mais moi je vais dormir…

Et après avoir passé une nuit de sommeil pleine, Je me dirigeai vers la piscine de Gensou.
avatar
Dragonight.Bug
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 206
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : En compagnie de son fidèle chevalier Ryosuke

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inscription de Masumane Takeshi

Message par Takeshi Masumane le 15/4/2008, 19:52

Cela fait déjà quelques jours que nous sommes tous les cinq rentrés à Gensou, le village de la cascade. La mission a été un échec total, et Takeo nous considère désormais moins bien qu'avant, ce qui n'est pas peu dire.
Ce ne fut pas de tout repos, mais l'expérience acquise lors d'une telle mission, ne peut que nous être profitable.
Ainsi, nous voici, Kyuudan et moi, vautrés dans son canapé, une bière à la main, en train de raconter des blagues salaces, lorsque un messager arrive sur le balcon. Il s'agit d'un chuunin de l'administration gensouarde.
Kyuudan va lui ouvrir, et celui-ci lui remet alors une lettre. Puis le chuunin repars.
Kyuudan vient se rassoir, et décachette l'enveloppe. Il lit à haute et intelligible voix.

Yozo - "Hamu Yozo, vous faites partie des genins du village caché de la cascade, à savoir Gensou. Et à ce titre, vous vous devez d'être un exemple pour la jeunesse de ce village."
Takeshi - Toi, un exemple ?
Yozo - Ben, ouais ! Je suis quand même finaliste !
Takeshi - Tu reste encore bloqué sur ce foutu tournoi ? Et galère !
Yozo - Ouais, ben en attendant, je t'ai battu !
Takeshi - Tu ne m'a pas battu, on a fait égalité, et les juges t'ont choisi. Rien de bien... Enfin continues !
Yozo - Mouairf.... Bon... "Dans trois jours, débutera l'examen de sélection des chuunins, et il aura lieu au sein même de notre chère communauté. Les inscriptions sont à présenter au QG de Gensou, avant le début du tournoi en lui même, dont l'ouverture sera précédée d'une cérémonie d'introduction. Peu importe le village, tous les genins du Yuukan sont conviés à cet événement exceptionnel. Gratifiez-nous du plus spectaculaire examen dont vous êtes capables, et méritez votre promotion ! A bientôt, ninja de Gensou !"
Takeshi - Et ben, la vache ! Ils font pas dans la dentelle... C'est des pulls entiers qu'ils vous font... Quels barges ces Gensoulards....
Et nous éclatons de rire. La soirée continue ainsi, et nous décidons d'aller poser nos candidatures dès le lendemain.

Au petit matin, Kyuu dort encore une fois avec une tranche de jambon sur le visage, mangeant de temps à autre un bout par-ci, un bout par-là.
Je décide donc de le laisser dormir une fois de plus, et d'allez poser ma candidature tout seul.
J'enfile ma tenue, et sort.

*Bordel... Il serait temps que je change de tenue de combat, celle-ci va rendre l'âme... Elle est cool, et résistante, mais j'y suis allé un peu fort... avec le tournoi et la mission !*
En chemin, je décide donc de passer par les commerces, voir si une boutique vend des produits intéressants.
Alors que je ressors d'une armurerie, histoire de me rééquiper en vue de l'examen, je tombe sur un magasin, vendant diverses tenues de combat, y compris des kimonos, des tabis, et autres gettas.
Je décide donc de rentrer, pour voir un peu plus leurs articles.
Une jeune femme plutôt mignonne vient m'accueillir, avec tout le tact et le charme dont peut faire preuve une vendeuse de ce genre.

Vendeuse - Bienvenue ! Alors, que puis-je faire pour vous ?
*Si tu savais ce que j'ai envie que tu me fasse...*
Takeshi - Euh... Je cherche une nouvelle tenue, car c'est bientôt l'examen de sélection des chuunin, et celle-ci est bonne à jeter...
Elle me tourne autour, et analyse ma veste, ainsi que le gros trou sur l'épaule droite.
Vendeuse - Comment vous vous êtes fait ça ?
Takeshi - Ben... Je sais pas... Je sors d'un tournoi, et d'une mission, et ça a pas mal bougé... Alors je sais pas trop...
Vendeuse - Je vois !
Elle m'incite à la suivre dans les rayons, ce que je fais sans rechigner. Après avoir traversé presque tout le magasin, elle s'arrête devant un rayon plus qu'intéressant.
Vendeuse - Voici nos tenues noires... Ce pantalon serait, je pense, parfait pour vous... Et voici votre taille... Puis ce haut, un plastron sans manches, avec des rembourrages intérieurs pour plus de confort... Surtout avec les plaques d'aciers. Et voyons... Celui-ci vous ira comme un gant.
Elle me met tout dans les bras, et je m'efforce de ne pas tomber en arrière sous ce poids.
Vendeuse - Et voilà un kimono pourpre, sur lequel nous pouvons broder le motif de votre choix... Des sceaux, le signe de votre clan... Tout quoi ! Et pour finir, ces bottes ninjas, prévues pour la course et le combat. La cabine est là-bas !
*Super ! Le pire c'est que tout me plait ! Elle connait son métier la jolie miss...*

J'arrive donc au QG du village, allégé de quelques ryôs, mais avec de nouveaux vêtements.
Je pénètre donc dans cet immense bâtiment, toujours aussi calme, et désert. Je m'approche donc de la réceptionniste.

Takeshi - Bonjour mademoiselle ! Je viens pour les inscriptions à l'examen...
Réceptionniste - Bonjour ! Tenez, voici le formulaire, et un stylo... Asseyez vous, je vous en prie...
Je prends donc place sur une chaise de la salle d'attente, et lis le fameux formulaire.
Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :
Je le remplis donc assez vite, et le rends à la réceptionniste.
Le formulaire que je lui rends est complété de la manière suivante.

Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : Masumane
- Prénom : Takeshi
- Age : 16
- Village : Chikara
- Motivations pour devenir Chuunin : Devenir ANBU, et partir à la découverte du Yuukan.
Réceptionniste - Merci !
Takeshi - Merci à vous !
*Pas besoin d'en dire plus quant à mes objectifs... Ils ont pas besoin de savoir... Pour Idato....*
Je passe la porte, et lève le point au ciel.
Takeshi - Idato ! Je te retrouverais !
Le soleil est à son zénith, et me pique les yeux.
Takeshi - Bon, je vais pas m'attarder... Rentrons en vitesse pour une fois... Yuugiri !

Je réapparait au milieu du salon de Kyuudan, mais je comprends vite mon erreur.
Sur le canapé, une scène plus torride se déroule, Kyuu et Senna étant en plein ébat.

*Merde... Ils m'ont pas vu ? Parfait !*
Je chuchote alors mon incantation, et me téléporte sur le toit du bâtiment.
*Cet examen... Je dois le réussir... Coute que coute !*

Le jour du tournoi, nous nous tenons tous sur la grande place, au centre du village. Des genins des trois villages sont présents, et en nombre.
Au cours du discours fait par un des examinateurs, je m'emporte, et dis tout haut ce que j'aurais dû penser tout bas.

*Ça commence bien... Je me fais déjà remarquer, et pas dans le bon sens...*
Il est question d'une épreuve se déroulant à la piscine de Gensou.
*Six heures du mat à la piscine ? Mais il est taré ?*
A la fin du discours de l'examinateur, il est rejoins par un autre chuunin. Je regarde celui-ci attentivement, alors que lui me fixe dans les yeux, avec une lueur démoniaque. Ou autre chose.
*Putain... Il me glace le sang... J'espère pas trop le croiser celui-là... Brrrr....*
avatar
Takeshi Masumane
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 605
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 25
Localisation : Arasu / Kyotetsuka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tyrande le 15/4/2008, 20:57

C'est immédiatement après l'arrivée et l'introduction à Gensou que je m'inscrivis...

"Fiche pour l'examen chuunin" Nom : Ysera
- Prénom : Tyrande
- Age : 15 ans
- Village : Mahou
- Motivations pour devenir Chuunin : Veut devenir chuunin pour prouver à son clan qu'elle vaut quelque chose.
avatar
Tyrande
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 275
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 28
Localisation : Perdue dans un monde de shinobis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Sarouh le 15/4/2008, 21:38

Sarouh était enfin arrivé avec la délégation gensouarde dans son village. Sarouh partit alors en direction de sa maison direction quartiers des marécages
En fonçant vers le quartier des Marécages, il se rendit compte qu’un tas de détails lui manquait l’odeur et le bruit continu de la cascade l’agitation des quartiers commerciale qu’il n’avait pas vu a chikara a cause de la chaleur. Il fut emplit de nostalgie alors qu’il arrivait dans sa rue. Il, profita un maximum de l’air frais avant de rentrait dans sa demeure.

Sarouh Maman, je suis rentré *en criant*
Takaneiki Vient dans la cuisine ! *d’une voix enthousiasme*
Sarouh Papa est rentré ?
Takaneiki Oui il est dans le jardin mais vient d’abord m’embrassait
Sarouh J’arrive

Il se substitua a un couteau dans l’espoir de surprendre sa mère mais le temps qu’il ouvre les yeux elle le couvrait déjà de baisers.
Takaneiki qu’est ce que tu m’a manqué ! Allez vas voir ton père il doit t’avoir manqué je t’annoncerai les bonnes nouvelles plus tard.
Sarouh quelles bonnes nouvelles ? *soudainement intrigué*
Takaneiki Va voir ton père allez !
Sarouh C’est bon j’y vais ! *en grognant*

Sarouh partit alors en direction du jardin en courant pour allez voir son père qui lui avait tant manqué depuis l’examen gennin. Il sauta sur son père avant même de lui adressait la parole. Son père l’attrapa au vol et le pendit par les pieds selon un rite ancestral que Sarouh et son père avait de puis que Sarouh avait quatre ans.

Sarouh Bonjours, comment sa va ? Je vais te dire plein de choses se soir tient toi prêt *en riant*
Naniki (le père) Je suis prêt *riant pareillement* Mais d’abords, les bonnes nouvelles. On vas voir ta mère a la course le premier a le droit a un bol de ramens !

Il bondit d’un bon au dessus du petit muret qui séparait le jardin de la maison et fonça en direction de cette dernière. Sarouh s’élança à sa suite mais la différence de niveau était tel que en plein sprint il ne parvint pas à rattraper son père qui trottinait, et encore ce dernier n’utilisait même pas de chakra. Une fois arrivait a la maison son père lui ordonna de s’asseoir.

Naniki :La première bonne nouvelle c’est que je vais pouvoir commencer a t’entraîner le kage m’ayant congédier a ma demande. La deuxième bonne nouvelle c’est cela il lui montra une affiche
Code:
 Nom :
Prénom :
Clan :
Affinité :
Testament :





Sarouh Ha non je vais encore être écarter de vous pour un petit moment….

Naniki : Nan il est a Gensou.

Sarouh De toutes façon vu comment je me suis fait écraser au tournoi, j’ai aucune chance pour l’examen !

Naniki :raconte et je veux savoir tout depuis ton examen gennins.

Sarouh relata alors tout les événement comment il avait apprise ses techniques, comment il avait rencontré Chiraku et Cacaunoy comment il les avaient virés, comment il perdit les deux matchs du tournoi, sa rencontre avec Yassin le lien qui s’était construit entre eux et les réactions qu’il eût devant l’échoppe du marchand de ramens, ses entraînements le plus longuement et avec le plus de détails possible.

A la fin de son récit son auditoire était silencieux, à croire qu’ils étaient aphones.
Naniki fut le premier à reprendre la parole.

Naniki Qu’est ce qui te dit que après s’être entraîner avec moi tu vas perdre, e tpuis je dois réapprendre a te connaître tu as changé…. Et puis t’a rien a perdre c’est gratuit !

Sarouh C’est bon je capitule je le ferai cet examen !*ignorant la remarque de son père sur lui*

Naniki On s’entraîne et après tu le formulaire ! au boulot ! remplis le formulaire et entraînement !

Sarouh O.k attends deux seconde !

Il prit le formulaire et le remplit ce qui donna ceci :
Code:
 Nom : Tsumyo
Prénom : Sarouh
Clan : Tsumyo
Affinité : suiton fuuton
village:Gensou
motivation pour devenir chuunin: réinstauré la richesse de mon clan et autre chose qui ne vous concernent pas !

Il fourra le papier dans sa poche il croisa le regard réprobateur de sa mère

Takaneiki ta pas put t’empêcher de mettre une grossièreté ? Tu vas devoir le rendre demain a six heure du matin a la piscine municipal pour rendre le papier a un certain Dragonigth…


Sarouh Six heures ? Après un entraînement sa va être rude…*se retournant vers son père* Bon on y go ?



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------Après avoir couru quatre minutes, ils arrivèrent au terrain d’entraînement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Sarouh : En quoi consiste l’entraînement ?
Naniki[ : il sera tout d’abord théorique, lis sa et dis moi ce qui t’intéresse !

Il lui jeta un lourd volume.

Sarouh me dit pas que…
Naniki et si !

Sarouh feuilleta le bouquin pendant une heure pour trouver ce qui l’intéressait une autre heure pour les comprendre. Il tendit le bouquin a son père et dit :
Sarouh Y’a un style qui me serait pratique, le style nanika. Le mukei et le genchi puis le jibun et le hoka, aussi tient voila !

Naniki t’es vachement gourmand toi, comment veux tu apprendre tout ça !?

Sarouh : j’y est réfléchi, ne t’inquiète pas, le style nanika en priorité ! Je voudrais faire en sorte que mes shurikens et kunaï soient invisibles, sa fera un avantage tactique !

Naniki Si tu veux donc tu as lu comment il faut faire ? Il faut « projeter » son chakra vers l’objet pour qu’il l’enveloppe !

Sarouh : J’avais compris !

Il malaxa son chakra et le projeta doucement vers le shuriken. Il lui fallut un minute pour le recouvrir de chakra pour qu’il disparaisse et qu’il ne fasse plus de bruit.

Il lança le shurikens avec peu de force mais le chakra n’arriva tout de même pas à suivre.
Il refit se même geste et le shuriken se perdit dans les airs… et coupa l’ail d’un pigeon a l’ai complètement idiot. Sarouh eût alors une idée sadique : maintenant il visera les pigeon a l’air stupide, ce qui lui permettrai de se calmer. Après avoir tué moults pigeon il réussi a lancer un shuriken dissimulé dans un arbre a quatre mètres.

Ce style de genjutsu étant très difficile Sarouh ce demanda alors si il la maîtriserait pour l’examen. Ca lui coûtait peu de chakra mais répété plusieurs fois cet opération avec littéralement consumée son chakra. Son père le félicita et lui annonça que l’entraînement devait finir, il était minuit…

Il se coucha donc a minuit pour se réveiller six heure plus tard. Sarouh se réveilla donc a six heure déjeuna vite fait du pain puis partit en direction de le piscine pour donner son inscription. Une fois sur place Il dût attendre deux heures et demi pour être enfin en face du guichet le secrétaire lui annonça alors d’une voix pincé, sèche :

Secrétaire guichet n°2…

Sarouh fit alors un effort de concentration immense pour s’empêcher de hurler de frustration et il alla au guichet n°2 attendu les septentrionales deux heures et demie pour donner son inscription. Heure de la prise en compte de l’inscription : onze heure cinq minutes…

Sarouh
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 949
Date d'inscription : 11/03/2008
Localisation : a arasu, c'est la mode:)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Takeshi Hameki le 16/4/2008, 00:18

Takeshi , apres une longue marche , arriva enfin dans le pays de la cascade essouflé par la marche . Apres s'etre deshaltéré dans un café de Gensou ou il servait du Kirifeuille ils partirent vers le QG de Gensou ou une femme machant avec acharnement un bout de chewing gum leurs passarènt des feuilles :
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : Hameki
- Prénom : Takeshi
- Age : 14
- Village : Mahou
- Motivations pour devenir Chuunin : Pouvoir faire honneur a mon clan et devenir le plus puissant .
Aprés lui et son equipe sont parti dans la salle ou se deroulé la ceremonie d'ouverture . Las bas il avait un grand buffet avec du sanglier du bouef des ramens et plein d'autres chose il pensa " Je devrait pas trop manger pour rester en forme " Alors las bas Takeshi rencontra plein de ninja avec les quelles il fit connaisance et meme il sont devenu amis .
avatar
Takeshi Hameki
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Simbule le 16/4/2008, 01:32

Se baladant avec son riche prétendant, la Simbule apprit la présence de l'examen chuunin car l'un des shinobi vint se vanter en disant qu'il allait remporter l'examen, le riche prétendant voulu participer aussi mais sans talent ninja même l'inscription n'est pas permise. En effet ce riche homme ne savait pas se servir de chakra et cela s'en ressentait sur sa façon d'être... La Simbule remplit une fiche pour l'examen avant de poursuivre son chemin en compagnie de son prétendant qu'elle s'était mise à apprécier.

"Fiche pour l'examen chuunin"
- Nom : Caladnei
- Prénom : La Simbule
- Age : 22 ans
- Village : Gensou
- Motivations pour devenir Chuunin : Se faire remarquer par tous les mâles de yuukan et gagner plus d'argent.
avatar
Simbule
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 63
Date d'inscription : 14/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Mei-Lynn Sabishii le 16/4/2008, 10:01

Mei-Lynn: Rahh bon sang... C'est plus dur que je ne le pensais... Pis ce bouquin ne précise pas assez...

J'en étais à plus de mon dixième essai, et j'étais épuisée, des gouttes de sueur perlant mon front. Je reprenais un peu de forces, un genou à terre, avec une respiration haletante. Quelle technique... Je m'étais attaqué à beaucoup trop gros... Je savais créer des souris et des armes, possédant une taille relativement petite. Mais même ces techniques, je ne les maîtrisais pas de façon optimale... Que faire...
Et si je les perfectionnaient? Créer des souris ne m'apportera rien au combat, mais créer d'autres animaux, qui ont des proportions un peu plus grosses... C'était tout bête même... Fallait juste y penser.


Mei-Lynn: Bon, c'est parti... Mais.. Je vais faire quoi comme animal utile au combat, et suffisamment gros pour que cela me soit accessible?

Des chiens? Nan trop gros... Ni des lézard, écureuils, chats... Aucune des mes idées ne passait. Soit c'était trop inutile pour un duel, ou bien utile mais trop gros pour que je puisse maîtriser la technique...
Des oiseaux...
C'était utile pour faire diversion, un ou deux oiseaux... Encore fallait-il trouver quel genre d'oiseau... Des aigles? trop gros... Et puis.. pourquoi pas dessiner un animal issu de mon imagination? Fallait seulement que ce ne soit pas un géant... Je déroulai un parchemin et me mis à dessiner une bête volante - ou plutôt pourvue d'ailes- un peu au hasard.


Mei-Lynn: Heu... On dirait un corbeau... Ah non ça doit être une corneille... Bah ça m'a l'air pafait en tout cas! On va essayer! Un seul pour le moment...

J'apposai ma main sur le dessin et y concentrai mon chakra. Il y eut l'habituelle explosion suivie du panache de fumée blanche, avec... un oiseau posé sur le parchemin. A peine cinq seconde plus tard, il se liquéfia. Et zut... Au moins, il avait résisté cinq seconde, Mieux que rien quand même... Je fis un nouvel essai, mais le résultat fut le même... Il fallait simplement y mettre plus de chakra, mais vu que je ne m'étais pas reposé depuis l'essai du clonage d'encre...

Mei-Lynn: Bon, bah je réessaierai plus tard...

Je pris mes affaires et les rangeai, et je reparti chez moi. En passant devant le Quartier Général, j'aperçus de nombreux Genin, dont certain ne faisaient pas partie du village... Pourtant il n'y avait pas de tournoi inter-genin d'organisé... Mais alors c'était quoi?
L'examen... Chunin?
Etais-je bête.. Comment avais-je pu oublier un tel évènement? Le tournoi ne m'avait pas spécialement intéressé, mais l'examen Chunin... Voilà une occasion permettant de devenir plus forte et de le prouver... Je filai donc au Quartier Général, puis me dirigeai ,une fois entrée, vers le bureau des inscriptions. La femme qui s'y trouvait avait l'air un peu débordée. Je m'approchai, priant pour que les inscriptions ne soient pas closes...


Mei-Lynn: Hum.. bonjour... Je viens pour m'inscrire à l'examen Chunin...
Secrétaire: Mmh? Ah oui oui.. L'examen... Tenez, voici votre fiche...

Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :

Nom.. Prénom, âge, village et... raisons? Fallait trouver un bon truc... Parce que mettre "pour tuer mon père qui a trahi le village" personnellement, ça le faisait pas trop... finalement, j'optai pour une raison similaire, qui ne laisserait sûrement pas place à un soupçon.

Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : Sabishii
- Prénom : Mei-Lynn
- Age : 15 ans
- Village : Gensou
- Motivations pour devenir Chuunin :Devenir plus forte pour donner une bonne leçon à quelqu'un.

Mei-Lynn: Tenez mademoiselle...
Secrétaire: Je vous remercie. Au fait, il y a une réunion d'organisée à cette occasion, elle aura lieu sur la grand-place demain matin.
Mei-Lynn: Bien, merci.

Demain... Ca me laissait un peu de temps pour me reposer. Je pris la direction de la maison familiale, ne pensant qu'à mon lit douillet.

???: Meiiiiiiiii!!
Mei-Lynn *étouffant à moitié sous l'étreinte*: Erpfs... M'man? Déjà revenue de ta mission?
Eiyo: Et oui ma chérie! Ca te fais plaisir hein? Comme ça je pourrai te coacher pour l'examen Chunin! D'ailleurs, je file te faire inscrire!
Mei-Lynn: C'est déjà fait. Je part à la réunion demain.
Eiyo: ...
*Pensée* Ca, ça veut dire que je vais m'en prendre plein la..
Eiyo: Mei chérie! Je suis si fière de toi!!
*Pensée J 'vois pas en quoi remplir une fiche par sa propre initiative est un exploit, enfin bon...

Après avoir mangé un bon repas, je montai dans ma chambre et m'affalai sur mon lit.

Prépare toi, Arai...

Le lendemain, je m'habillai promptement, m'essayant à de nouveaux vêtements que les habituels, mais toujours avec ma couleur préférée: le noir. Je filai de la maison en coup de vent, prenant au passage mon petit déjeuner que ma mère me tendait. Arrivée sur le grand-place, il fallait que je joue des coudes pour avancer à travers cette masse de Genin surexcités. Il y eut une scène bizarre sur l'estrade, et un ninja s'en trouva poussé par le Kage lui-même. Pauvre Chunin.. Il avait l'air stressé...
Par contre, vu son charabia, y avait pas que le stress apparemment... Il savait même pas que les inscriptions étaient closes... Un Genin le fit remarquer d'une manière assez présomptueuse. Et je ne pus m'empêcher, lorsque le garçon fut parti mystérieusement, de lâcher un "bouh, un Chunin qui sait rien!". Bravo Mei... Tu t'es bien fais remarquer...


Chunin: Nom… Mei-Lynn bien vous passerez me voir avant le début de l’examen…

Apès ce moment quelque peu génant, il fut question question de se retrouver à la piscine de Gensou le lendemain à... SIX HEURES!? Mais il taré ce mec! Et en maillot de bain en plus... Sûrement un pervers... Mais bon, j'étais inscrite, fallait faire avec... Et puis c'était sérieux cette idée de le retrouver avant le début de l'examen?
La réunion finie, nous repartîment tous chez nous, soit avec les stress au ventre, l'exitation, ou même la perplexité- notamment dûs à l'heure et le lieu du rendez-vous...


Mei-Lynn: Et ben ma belle, tu t'es fourré dans une belle galère on dirait...
avatar
Mei-Lynn Sabishii
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1039
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : Nobeoka, en train de ramper dans mon propos sang...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Chihousou le 16/4/2008, 12:41

Cela faisait une semaine que Chihousou s’entraînait sans relâche pour se préparer à l’examen chuunin. Par chance, aujourd’hui Ariora-sensei était venu le prévenir, en douceur cette fois, que les inscriptions étaient enfin ouvertes.
Il se mit donc rapidement en route pour le QG en pensant être le premier inscrit. La surprise l’envahit quand il vit la foule de genin entourant le bureau des inscriptions.
Une fois son tour arrivait, on lui remit un formualire qu’il devait remplir pour valider son inscription :


Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :

La question de la motivation lui posa un léger problème, il ne s’était en fait jamais posé réellement la question. Il souhaitait retrouver son frère mais ça le faisait pas trop comme raison valable et puis en quoi ça pourrait l’aider d’être chuunin ? Il pourrait sortir du village seul mais devrait peut-être s’occuper d’une bande de genin décérébré, il pourrait faire des missions plus intéressantes mais il y’avait des chances pour qu’il se farcisse encore des genins immatures et à côté de la plaque. Ajouter à cela plus de paperasse et autres désagréments administratifs tout cela pour un titre plus honorifique qu’autre chose.
D’un coup, il se demanda si c’était une bonne idée de devenir chuunin…mais il trouva finalement une raison, totalement fausse pour lui mais qui passerait largement pour vrai :


Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : Masaka
- Prénom : Chihousou
- Age : 17 ans
- Village : Gensou
- Motivations pour devenir Chuunin : Pour l’honneur de mon clan

C’est vrai que ce n’était pas totalement faux, sans être jaloux de Shigeru, Chihousou souhaitait tout de même obtenir le respect des membres de son clan.
Enfin, peu importe, il rendit son formulaire et on lui annonça que quelques jours plus tard il devrait se rendre sur la place centrale de Gensou pour recevoir les instructions sur le déroulement des futures épreuves.

Quelques jours plus tard, il se trouvait sur la place où un chuunin de Mahou s’emmêlait les pinceaux pour réussir à dire ce qu’il devait annonçait. Au final, il ne retint, à part le fait qu’un genin se vanter un peu trop, que certains avait une grande gueule et que le chuunin de Mahou était un comique, que il devrait se retrouvait demain à la piscine de Gensou et en maillot et à six heures du mat.


« Putain, quelle merde, six heures c’est beaucoup trop tôt. Et puis, est-ce que j’ai un maillot ? »
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par kyuudan le 16/4/2008, 12:50

Après mes relations hautement sportives avec Senna (Razz) je part alors pour m'inscrire à l'examen. En rentrant dans le QG, la femme chargé de nous acceuillir me fait remplir un formulaire...

"Fiche pour l'examen chuunin" Nom : Hamu
- Prénom : Yozo
- Age : 16 ans
- Village : Gensou
- Motivations pour devenir Chuunin : Je veut devenir chuunin pour le bien de mon village et retrouver l'assassin de ma famille...


Je rentre donc chez moi par la suite ou Senna m'attendait pour m'annoncer une nouvelle.

HRP : Un petit extra avant le tournoi qui sera poster partie village de gensou Wink /HRP
avatar
kyuudan
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 263
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 26
Localisation : Arasu en mode [Mercenaire]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par erol le 16/4/2008, 13:25

-(Erol)- Bordel, y caille !


* Quelle froid. A peine arrivée aux portes du village de Gensou qu’un vent froid nous enveloppa mon senseï et moi. Pourtant les gardes qui montaient la garde (que de littérature) n’avaient pas l’air de si plaindre. Nous nous approchâmes et firent face aux deux hommes. *


-(Garde 1)- Halte là ! Dites vos motifs pour rentrer dans Gensou.

-(Kirin)- Dévaster tout le village, le brûler à sang et violer vos femme.

-(Garde 1)- Quoi ?

-(Kirin)- Je blague. Nous sommes ici parce que ce morveux … Il me montra avec un signe de tête … participe à l’examen Chuunin.

-(Garde 2)- Ok passez.

-(Kirin)- Merci …


* Les deux gardes s’écartèrent et nous laissèrent passer. Nous marchâmes en direction du QG. Nous l’atteignîmes en 15 minutes (le temps de se perdre 3 fois) et entrèrent en demandant la salle s’occupant du tournoi. Nous entrèrent dans la salle et s’approcha de la jeune femme s’occupant du tournoi. *


-(Erol)- C’est vous qui vous occupez du tournoi ?

-(Secrétaire)- Bonjour.

-(Erol)- Hein ? Ah … bonjour.

-(Secrétaire)- Oui, je m’occupe du tournoi. Vous comptez y participer ?

-(Erol)- Oui.

-(Secrétaire)- Tenez voici le formulaire.


* Elle me tendis un papier. *


Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :


* La bonne femme me tendis un stylo et je pris le formulaire. Je ne savais pas quoi mettre pour mes motivations à devenir Chuunin. Tuer mon senseï ne le faisait pas trop. Un truc bête. Surpasser mon senseï ? M’ouais ça allait. *


Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : -----.
- Prénom : Erol.
- Age : 15 ans.
- Village : Chikara.
- Motivations pour devenir Chuunin : Surpasser mon senseï.


* Voila qui était bien. Je posai le formulaire et m’apprêtai à partir quand la secrétaire me rappela. *


-(Secrétaire)- Excusez moi, vous n’avez pas mis votre nom.

-(Erol)- Erol ne vous suffie pas ?

-(Secrétaire)- Je parlais de votre nom de famille.

-(Erol)- …. J’en est pas.

-(Secrétaire)- Ah, excusez moi. Et oui avant que je n’oublie, demain un des organisateurs parlera sur la grande place, donc allez y !

-(Erol)- Ok.


* Je sortis du QG et regardais mon senseï. *


-(Erol)- Alors, t’as raté ta mission ?

-(Kirin)- La ferme j’ai juste voulu rentrer plus tôt pour t’emmener à l’exam. Bref, moi j’me casse mais toi tu dors dans le QG ce soir ! Allez j’te reverrais peut être tout à l’heure.


* Il disparu dans un volute de fumée. La journée se termina tranquillement, je m’étais posé sur le toit du QG de Gensou à regarder la cascade. Je m’étais un peu habitué au froid mais il restait tout de même imposant.

Le lendemain j’étais allé à ce discours. Je m’étais mis sur un toit où je pouvais tout voir et tout entendre. Des genins, que j’avais déjà vu quelque part, s’était fait remarqué mais la chose la plus préoccupante restait le Chuunin qui parlait. Il était …. Bizarre et avait l’air de stresser pour un rien. Etonnant que quelqu’un comme lui pouvait être Chuunin. Enfin bref, au finale je devais me présenter demain à la piscine de Gensou …. EN MAILLOT DE BAIN ??
*


Dernière édition par erol le 16/4/2008, 22:46, édité 1 fois
avatar
erol
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 176
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Tu n'entends pas le bruit de pas derrière toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seshiru le 16/4/2008, 14:03

FLASH BACK ON

« Les mecs de la ruelle étaient vraiment nuls! »

Et je venais juste de m'en rendre compte.

« C'est clair. Si t'as réussit à les battre avec ton niveau... A mon avis ils ne valaient rien.
-Je t'ai pas demandé ton avis Mey'! »


Raaah! Pourquoi lui ais-je proposé de venir avec moi? Je peux très bien m'entraîner toute seule!

« Tu crois que c'est une bonne idée de participer à cet examen? Il y aura des Genins très puissants, beaucoup plus puissants que les gars d'hier, disait-il
-Qui ne tente rien n'a rien! Et puis ils ont parlé du fabriquant de leur arme, un certain Mr Marwais qui serait doué pour fabriquer de bonnes armes. A mon avis je trouverais quelqu'un là-bas qui pourra m'en apprendre plus.
-Depuis quand tu veux apprendre à manier ton vieux katana tout pourris?
-Ta gueule Mey'... »


Et il me refit un clone pour que je puisse une fois de plus utiliser ma nouvelle technique.

« Kintama! »

Hop, un coup de talon dans les testicules.

« Odeko! »

Paf! Un coup de genou en pleine tête.

« Rokkotsu! »

Pour finir, un coup de coude dans les côtes. Heureusement que les clones de Meyu ont la particularité d'être particulièrement résistants.

FLASH BACK OFF

Et maintenant j'étais à Gensou, en train de remplir un formulaire.

Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : Kitai
- Prénom : Seshiru
- Age : 14 ans
- Village : Chikara
- Motivations pour devenir Chuunin : Me faire remarquer par mon père.


Le lendemain j'allais à la réunion où l'examinateur venu de Mahou se ridiculisait. Puis il nous dit de nous amener le lendemain à la piscine en maillot de bain. Je n'en croyais pas mes oreilles. Moi, en maillot de bain? J'avalais difficilement ma salive. Si c'était ÇA la première épreuve j'allais difficilement l'avoir... Mais j'allais bien devoir le faire. Je partis donc m'acheter un maillot de bain...
avatar
Seshiru
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1050
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 23
Localisation : *Regarde par la fenêtre...*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Rakko le 16/4/2008, 18:18

Après avoir finit sa banane, Rakko prit se qui lui servait de sac, un simple morceau de cuir avec des bretelles et une petite corde pour le fermer, et il se mit en route. Il fit un petit geste de salut, illustrant un aurevoir à ses parents, tourna la poignée du magasin puis sortit.

Dehors il faisait très beau, un soleil de plomb se refletait sur l'immense cascade de Gensou. Rakko, qui était ultra-malin, se mit tel que le soleil tape sur sa masse capillaire afin de lui faire de l'ombre au visage, il sortit son calepin et marqua un mot "Casquette", le crayon dans la bouche et s'exclama: "Je viens d'inventer un truc super, dès mon retour au magasin, je fais un prototype et à moi la gloire et l'argent", il passa son petit doigt dans la comissure de ses lèvres et lança un cri de joie "Bwahahaha".

Quelques minutes plus tard, il arriva devant le batiment des examens de Gensou. Ce batiment était vraiment sâle, le soleil reflétait des immondes taches, sûrement des jets de fruits contre les examinateurs, qui sait. Rakko entra donc dans ce batiment, une dâme l'interpela et lui remit un papier.

Bien le bonjour, vous êtes cordialement invité au grand dîner des joueurs de Dames chinoise, au terme d'un concours, vous pourrez participer au grand buffet offert par les gagnants
Quel était donc ce mystérieux papier, ayant trop réflechit, Rakko en fit une petit boulette et l'envoya dans la tête de la demoiselle.

Après avoir parcouru d'immense couloirs, Rakko tomba enfin sur le bureau de recrutement. Il entra et prit un papier de candidature.

Candidature à l'examen Chunnin.

- Nom : Korove
- Prénom : Rakko
- Village d'origine : Gensou
- Age : 15 ans
- Motivations : Il en faut obligatoirement une ?

Après avoir déposé le papier auprès de la secrétaire, Rakko se dirigea dans le dôme où un Chuunin parlait. Il s'endormit sur un fauteuil, n'écoutant pas le discours du Chuunin.

Après avoir finit son somme, Rakko demandea à l'un des genins où se déroulait la première épreuve:
(Rakko) C'est où que l'on va maintenant ?
(???) Ben à la piscine !
(Rakko) Tu te fous de ma gueule ? J'ai pas envie de mouiller ma touffe moi !
( ???) Et ben tu va devoir le faire.

Après avoir discuter avec le genin, Rakko partit vers la piscine de Gensou. Il s'arreta devant un magasin, salua d'un signe familier du doigt le marchand et continua sa marche. Le marchand sortit en l'insultant : "On va brûler ton magasin pauvre inconscient !". Rakko, souriant, fit un petit signe de la main vers le marchand, sans tourner la tête, content de lui.

Il s'arreta devant une cabane et pris un bonnet où il mit une sorte de "pâte" brillante, il passa le bonnet dans l'eau et les gouttes ne s'infiltrèrent pas dans le bonnet. Rakko sortit de nouveau son calpin et marqua un nom "Bonnet de bain".
avatar
Rakko
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 81
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : Paradis Afro

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Akkurenaï le 16/4/2008, 22:59

Akku arriva sur la place de Gensou. La mission qu'elle venait d'effectuer pour le compte d'un marchand s'était soldé comme un échec et elle avait croisé Takeshi dans les rues de Gensou. Sans dire un mot, elle avait continuer son chemin, la déception était encore trop grande pour deux génins, et ils n'avaient pas encore tourné la page de cet incident.

(Akku) Allons donc nous inscrire

Elle arriva devant un petit attroupement, que les gens regardaient.

(Akku) Ca doit être dans le coin alors...

Akku s'approcha et patienta un petit moment, avant de se faufiler au devant des badauds...

(Akku) Bonjour, je me nomme Akkurenaï, je...

(Garde) On s'en fout, on est juste là pour éviter les cohues, les inscriptions, c'est pas nous...

Akku s'éloigna et grogna un peu. Il aurait être plus aimable le bonhomme. Je ne l'ai pas dérangé tant que ca se disait elle. Elle arriva devant le stand des inscriptions et recommença son speach :

(Akku) Bonjour, je me nomme Akkurenaï, je...

(Recruteur) Oui oui oui, remplis !

Akku regarda le bout de papier et finit par écrire :

Candidature à l'examen Chunnin.

- Nom : Hakizito
- Prénom : Akkurenaï
- Village d'origine : Chikara
- Age : 16 ans
- Motivations : Si je l'écris, je devrais tuer le lecteur. Hors je ne souhaite pas tuer. Pour le moment...
avatar
Akkurenaï
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Ryûkki le 17/4/2008, 02:03

Nous venions à peine d’arriver à Gensou et c’était,…Wow, magnifique. Le village était construit sur une cascade c’était impressionnant. Après être entré, nous nous sommes rendus directement au Quartier Général…

Keira : Plus vite nous auront remplis les formalités, plus vite tu pourras te reposer, réfléchir… et manger un morceau. *ajouta t il en entendant mon estomac grogner*

Ryûkki : Effectivement, j’ai un peu faim. Bon bon, le secrétariat est part ici si j’en crois cette fichues pancarte.

Keira : J’te suis jeune éclair !

Secrétaire Bonjour, bienvenue à Gensou ! Vous êtes là pour l’examen je présume ?

Keira : Exactement, le genin Ryûkki du village de Chikara vient se présenter.

Secrétaire : Bien, alors veux-tu remplir ceci s’il te plait ?
Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :



Je pris le formulaire, sorti un stylo de mon sac et remplis les infos demandées. Le plus dur fût de trouver une bonne motivation pour être bien vu des examinateurs et après réflexion, je ne suis pas un lèche boules, pas besoin de faire bonne impression, je suis là pour vaincre. Enfin ça ne le faisait pas si j’écrivais ça…

Ryûkki : Voilà, tenez.
Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : Inazuma
- Prénom : Ryûkki
- Age : 17ans
- Village : Chikara
- Motivations pour devenir Chuunin : Dois-je me suffire d’être Genin ?


Keira : Allons-y Ryûkki, nous devons nous rendre au discourt du début d’examen.

Ryûkki : Merde, c’est chiant ça, j’ai la dalle T-T’

Keira *Son ventre criait famine aussi* : Ahh, t’es pas le seul, aller grouillons nous !

Comme je m’en doutais, le discourt était super chiant et un sale imbécile pensait très fort devant nous. Bref, une fois le discourt terminé, Keira et moi pensions qu’à une seule chose, manger ! Tout le long du repas je pensais au lendemain, 6h, la piscine, avec un maillot de bain… Mais quelle genre d’épreuve ça sera … ?
avatar
Ryûkki
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 62
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 27
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.Shinobi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Hayamaru le 17/4/2008, 19:40

Flash-back a écrit:Ryuuzaki – Veux-tu m'accompagner dans ma quête que je commence dans 3 jours ?
Je le regardai avec amusement avant de reprendre un air sérieux.
Moi – Sache que rien ne me ferais plus plaisir, seulement il y a l'examen chuunin qui débute la semaine prochaine. Tu ne crois pas qu'il vaut mieux attendre ?
Ryuu – Non. Je dois partir dès maintenant. Et puis je ne t'ai même pas dit en quoi ça consistait.
Moidésignant le parchemin – Ceci est une liste de personnes, pas vrai ? Soit ce sont des amis, et tu te dois de les sauver, ou alors les retrouver et les ramener ici, à Gensou ; soit ce sont des ennemis et tu dois les capturer ou les tuer. Dans n'importe quel cas, je persiste à dire qu'il vaut mieux passer l'examen d'abord. Je ne t'accompagnerais pas pour le moment.
Ryuuvisiblement en colère – Alors vas-y ! Passe-le, ton foutu examen ! Moi j'ai pas le temps ! Dégage de chez moi !
Moi qui n'avait même pas eu le temps de déposer quoi que ce soit de mes affaires, je sortis en claquant violemment la porte. Pfff... Il sait pas être raisonnable. Bon, bah j'ai plus qu'à rentrer à l'hôtel. Sur le chemin, je croisa Harue. Finalement, nous nous dirigeâmes vers le QG pour m'entraîner.
Harue – Alors, qu'on donné tes recherches ?
Moi - Moi ? Oh... trois fois rien : je l'ai trouvé et on a eu le temps de se battre et de s'engueuler...
Harue – Ha bon ? Et à quel sujet ?
Moi – Il voulait commencer une quête et il souhaitait que je l'accompagne, il m'a dit. Mais je lui ai fait remarquer qu'il y avait l'examen chuunin, et que c'était pour moi une priorité. Après un court débat, il m'a poliment prié de débarasser le plancher.
Nous arrivâmes à ce moment aux portes du QG. Je les ouvris pour me diriger vers un bureau et emprunter une salle d'entraînement. Une fois à l'intérieur de celle-ci, je me débarassa de mes affaires inutiles pour le combat. Je me saisis d'un de mes sabres, mais Harue m'empêcha de le dégainer.
Moi – Mais, pourquoi ?
Harue – Attends deux minutes.
Elle se dirigea au fond de la salle ouvrir un placard et en sortir deux sabres en bois, de la même longueur, approximativement, que les miens. Elle revint vers moi.
Harue – Comme l'examen est proche, je souhaite d'apprendre le maximum de choses. Je dois d'abord te parler du style de combat de Ryuuzaki. Celui-ci a appris avec moi les bases du style Nekoka pour mieux préparer son apprentissage du Kenjutsu. Et toi, à ton avis. Comment comptes-tu utiliser au mieux les connaissances que je te transmets ?
Moi – En combat, j'utiliserais uniquement le style Nekoka pour me battre. Ce style me conférera donc une grande rapidité, agilité et précision. Je compenserais le manque de dégâts infligés à l'adversaire, principal défaut du style Nekoka, par l'utilisation de mes sabres au lieu de mes poings. Cela me permettra également d'augmenter la portée de mes coups.
Harue se mit à rire.
Harue – Haha ! Tu sais que t'es pas bête, toi ! Bon, allez, on va travailler ça ! C'est pour ça que je te donne des sabres en bois.
Elle me les jetta.
Moi – Allez, c'est parti !
Quelque jours plus tard,à l'heure,peu avant le début des inscriptions pour l'examen, je quitte l'hôtel sans bruit. et me dirige vers l'académie de Gensou où elles ont lieu.Je marche lentement en appréhendant cette future épreuve. Je n'ai pas peur mais je suis stressé. Si je le rate, je ne le repasserais pas avant un bout de temps. J'arrive enfin dans le hall de l'académie, où sont alignés le long des murs plusieurs bureaux, et où y sont assises des secrétaires. Je m'approche de l'une d'elles.
Moi – Salut beauté ! Je voudrais m'inscrire à l'exam !
Elle me répond d'un ton froid, sec et cassant, en me tendant une fiche :
Secrétaire – Tenez, remplissez ce formulaire.
Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :
Elle se tourne immédiatement vers le nouvel arrivant, une fille aux cheveux rouges flamboyants.
Je remplis la fiche ainsi :
Examen Chuunin
Veuillez remplir ce formulaire, pour officialiser votre inscription.
- Nom : Daihoshi
- Prénom : Hayamaru
- Age : 15 ans
- Village : Chikara.
- Motivations pour devenir Chuunin : On peut pas passer Jounin directement...
Secrétaire – Merci, veuillez passer dans la salle
Je lui rends la fiche et me dirige vers la salle dont je pousse les portes .Je rentre dans la salle où seuls sont présents quelques genins. On va pas passer l'examen à cinq, quand même ! J'attends donc, ne sachant que faire de ce temps libre. Au bout de deux heures, environ une trentaine de genins sont présents. Quelques minutes plus tard, un homme aux cheveux bleus et au visage en partie masqué par un foulard rouge, accompagné de deux autres, un aux cheveux gris et aux yeux bandés, problement parce qu'il est aveugle, et l'autre aux longs cheveux noirs et aux yeux bleus, pousse les portes et s'avance devant le groupe de jeunes ninjas.
Homme – Bonjour à tous ! Je suis Dragonight, et je serais votre examinateur principal durant cet examen. Je vous attendrais demain, 6 h à la piscine de Gensou. En maillot de bain, évidemment.
Et voilà, 'faut encore poiroter une journée... Ca me soûle !


Dernière édition par Daihoshi Hayamaru le 21/4/2008, 20:21, édité 3 fois
avatar
Hayamaru
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2069
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Entre ciel et mer

Voir le profil de l'utilisateur http://laplume-rp.1fr1.net/fiches-validees-f16/valide-daihoshi-h

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Shadowar le 17/4/2008, 20:39

Shadowar venait d'arriver au pays de la cascade. Ce village, humide et frais semblait paisible. Notre ami se dirigea directement vers le QG. Un problème persistait : où était-il ? Le ninja demanda donc le chemin à un passant.

Shadowar - Excusez-moi, je viens du village de Mahou et je cherche le Quartier Général, pourriez-vous m'en indiquez la direction ?
Passant - Bien sûr. Vous continuez tout droit, vous arrivez sur une place puis vous tournez à droite et vous y êtes.
Shadowar - D'accord, merci bien.

Notre ami continua son chemin tranquillement lorsqu'il vit un panneau où les dates d'inscription à l'examen étaient indiquées. Il se rendit compte que le dernier jour était arrivé.

Shadowar - Oh non, espérons que ce ne soit pas trop tard.

Shadowar arriva enfin devant le QG où on lui indiqua la direction de l'arène. Le genin se remit à courir. Il entra dans l'immense bâtiment. Un jeune chuunin se présenta.

Chuunin - Bienvenue petit, tu viens t'inscrire pour l'examen ?
Shadowar - Euh oui mais je crois être en retard.
Chuunin - Un peu, en effet. Mais suis-moi.
Shadowar - Merci.

Notre ami arriva devant un bureau.

Chuunin - Tiens remplis ça.

"Fiche pour l'examen chuunin"
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :

Shadowar - Euh d'accord.

"Fiche pour l'examen chuunin"
- Nom : Asakura
- Prénom : Shadowar
- Age : 15 ans
- Village : Mahou
- Motivations pour devenir Chuunin : Ben y a pas d'autres moyens pour passer à l'étape Jounin.

Shadowar - Voilà.
Chuunin - C'est bon, bonne chance.

Notre genin entra dans la salle mais quelle ne fut pas sa surprise quand il vit le monde présent.

Shadowar - Je suis vraiment en retard.

Shadowar alla s'assoir dans un coin en attendant le début de l'examen.
avatar
Shadowar
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 11
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par kakachi2 le 18/4/2008, 12:24

Le voyage avait été fatiguant, on avait été retardé par une tempête de sable dans le désert et on avais du finir le voyage au pas de course pour arriver a l’heure .
(Jidaiokure) Ouf, on est enfin arrivé, ça va Gui, pas trop crevé ?
(Gui) ZZZZZZZZZZZZZ Hein ? quoi?
(Jidaiokure) Heu, rien, bon, je vais t’emmener au QG pour que tu puisse t’inscrire.
(Gui) ZZZZZZZZZZZZZ
(Jidaiokure) Ca commence bien…
Une demi heure plus tard.
PAF
(Gui) AILLE!
(Jidaiokure) Y faut que tu t’inscrive, on est arrivé au QG
(Gui) J’ais l’impression que je suis abonné au réveils par baffes.
(Jidaiokure) Désolé, j’arrivais pas a te réveiller autrement, j’ais du te porter depuis les portes du village pour arriver ici.
(Gui) Oh merde, désolé. Bon, bah j’y vais.
j’entrait dans le QG en étouffant un énorme bâillement..
(Réceptionniste) Bonjour, c’est pour l’examen ?
(Gui) Ouais, désolé je suis un peu en retard.
(Réceptionniste) Pas qu’un peu ! la cérémonie d’ouverture commence dans deux heures !
(Gui) Oh merde ! Bon, on vas faire vite !
(Réceptionniste) Voilà la fiche d’inscription.
Inscription examen chuunin de Gensou
-Nom : Thaki
-Prénom : Gui (Aucun commentaires, je sais que c’est pas mon vrais nom)
-Age : 15
-Village : Chikara
-Motivations pour devenir chuunin : L’être avant les autres con de ma classe
Je lui rendit la fiche.
(Réceptionniste) Merci.
Je ressortit sans rien dire, trop fatigué et allais retrouver Jidai senseï.
(Jidaiokure) Alors ?
(Gui) Juste a temps, la cérémonie d’ouverture commence dans deux heures.
Un temps indéterminé plus tard.
(Jidaiokure) Gui ! Debout !
(Gui) Gné ?
(Jidaiokure) tu t’est endormis.
(Gui) Merde ! j’ais raté quoi ?
(Jidaiokure) Juste la cérémonie. Je te raconterais.

kakachi2
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 42
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Shiruka Nimoko le 18/4/2008, 15:38

Arrivant précipitamment à Gensou, le jeune Nimoko entreprit de chercher le lieu d'inscription à l'examen Chuunin. Malgrès ses efforts, il ne le trouva qu'au bout de quelques heures. Shiruka était épuisé, il s'endormit contre un arbre, ayant enfin déniché par divers moyens le lieu exact de l'inscription.

Un passant l'interpella durant son sommeil:

- Hey petit ! Ne dors pas ici tu risques de tomber malade !

Shiruka, encore endormi lui répondit fébrilement:
- Hein ? Que dites vous ? . . . Quelle heure est-il ?

Le vieil homme déclara fièrement:
- Il est 14h30 ! Bientôt la fin des inscriptions pour l'examen Chuunin ! Nous sommes fière de l'accueillir dans notre village cette année !

Etonné, Shiruka se mit debout et s'écria:
- Quoi ? Déjà ? Je suis désolé vieillard, mais un examen m'attend !

Et il partit dans demander son reste, connaissant le lieu de l'inscription. Quelques centaines de mètres plus loin, il franchit une arche menant à une grande place grouillante de monde, où une estrade était placé en son centre. Il s'approcha rapidement d'une femme à la beauté étonnante *bave* qui lui donna une fiche à remplir:


Examen Chuunin
- Nom :
- Prénom :
- Age :
- Village :
- Motivations pour devenir Chuunin :

Il prit l'encrier et écrivi distinctement:

Examen Chuunin
- Nom : Nimoko
- Prénom : Shiruka
- Age : 16
- Village : Chikara
- Motivations pour devenir Chuunin : M'améliorer...

il relut sa fiche et la donna, content de lui. Puis il partit trouver un hotel en attendant le début des épreuves
avatar
Shiruka Nimoko
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 91
Date d'inscription : 13/04/2008
Age : 27
Localisation : Loin...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seol le 18/4/2008, 19:35

[hrp]suite direct de mon dernier rp à Mahou[hrp]

Enfin, Gensou… ‘tain, comme voyage monotone, on fait pas mieux. Des jeunes plus gamins que genins. Des adultes plus chiants que chunins. Nan, vraiment, pas un voyage mémorable.

Une fois les portes du village de la cascade franchies, Hisoka se dirigea directement vers le bureau d’inscription. Là, il s’adressa à la personne prenant les inscriptions :

« Excusez moi, monsieur, mais j’aurais une question.
_ Vas-y, je t’écoute.
_ Est-ce que vous pouvez me dire si Kaori Kaneda est bien inscrite à l’examen ?
_ Désolé, mais il s’agit d’une information confidentielle. Je ne peux pas vous répondre.
_ Ecoutez, je veux pas besoin d’infos sur elle, mais juste savoir si elle est inscrite. C’est pas confidentiel, ça, quand même.
_ Je n’ai le droit de divulguer aucune information de quelque nature que ce soit.
_ ‘tain, mais c’est ma frangine ! J’ai quand même le droit de savoir, non ?
_ Si c’est vraiment ta sœur, tu devrais le savoir.
_ … D’un côté, vous n’avez pas tord. Mais il se trouve, que j’ai loupé un épisode. Alors, si vous pouviez me dire si oui ou non elle est inscrite, ça m’arrangerait, voyez vous ?
_ Désolé, mais je ne peux pas le faire. Si tu veux savoir qui participe, tu va devoir t’inscrire et te rendre sur le lieu de rendez vous pour voir si elle est là.
_ Vous déconnez, j’espère ? Non ? J’suis sûr que l’vieux croulant le savait ! Bon, ben filez moi un formulaire. Chier ! »

Hisoka prit le formulaire et le remplit comme suit :


FORMULAIRE D’INSCRIPTION

Nom : KANEDA
Prénom : Hisoka
Age : 18ans
Village : Mahou
Motivations pour devenir chunin : J’en ai pas ! Je suis venu voir si ma frangine était là et dès que je l'ai trouvé, je me casse!

Il remit la feuille d’inscription au type et, muni de son badge attestant qu’il participait à l’examen, il se rendit à la salle de réunion. Qui n’était qu’en fait que la grande place du village de Gensou. Autrement dit, Hisoka s’était fait avoir dans les grandes largeurs. Il aurait pu assister à cette maudite réunion sans pour autant se présenter à cet examen. Il y avait foule. Hisoka ne prit pas la peine de se précipiter au devant de la scène, sa taille lui permettant de voir de n’importe quel endroit de la place. Il commença à scruter la foule à la recherche de la tignasse de sa frangine, en vain, bien qu’il reconnut certaines des têtes présentes et qui avaient participées au tournoi à Chikara : Takeshi de Chikara, Yoso, le finaliste de Gensou, Erol, de Chikara, et bien d’autres… Mais pas de frangine à l’horizon…

Y a vraiment trop de monde. J’vais devoir patienter et essayer de la trouver pendant les épreuves. Chier !

La seule chose qu’il retint du discours de l’examinateur fut qu’il devait se présenter à la piscine en maillot de bain.

Chier !
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Ryosuke le 19/4/2008, 00:59

Peu après la réunion où Dragonight s'était retrouvé... contraint de s'afficher en publique, je retournais dans la salle où le Kage nous avait "accueillit", maugréant sur la piètre qualité du clone inconsistant que j'avais créé tout en étant invisible.

Alors c'est ça... Gensou. Très humide. Malgré ça, il fait moins froid que dans le désert la nuit. On dit que c'est le village des illusionnistes... ça reste encore à voir, pour l'instant c'est pas ce que j'ai pu constater pendant ma visite du village et des alentours.
Et je me retrouve à encadrer un examen chunin... bah, c'est toujours mieux que de se faire exécuter par son clan je suppose... encore que si les Soma de ce village s'y mettent... bah, je suis couvert pour l'instant. On avisera plus tard.

Je vis alors les formulaires d'inscription que nous avions consulté tout à l'heure. Et n'ayant rien à faire, je me mis à les relire...

La première chose à me frapper fut celle d'un dénnomé Rakko... un Korove. Un infâme mangeur de raclette hurlant et plaçant des reecom-kick à tout ce qui entrait dans son périmètre... ses cheveux agissaient comme une pieuvre géante, aspirant toute vie sur son passage... euh non, ça c'est Makaya.

"Se faire remarquer par tous les mâles de yuukan et gagner plus d'argent."
Les mâles de Yuukan... elle aurait dit les hommes à la limite, ok, mais les mâles... quoi qu'il en soit, vaut mieux pas que Dragonight la voit celle là... 22ans? Hum... on va quand même le tenir à l'écart.

"Devenir ANBU, et partir à la découverte du Yuukan."
Eh beh, celui là il a les yeux plus gros que le ventre... Takeshi... c'est pas lui dont à parlé mon clone foireux?

"Pouvoir faire honneur a mon clan et devenir le plus puissant ."
"Réinstauré la richesse de mon clan et autre chose qui ne vous concernent pas !"
"Pour l’honneur de mon clan"
Eh beh, ils se sont passé le mot? Remarque, peut être que c'est des phrases sorties d'un bouquin pour être bien vu par les examinateurs et les kage...

"Je veut devenir chuunin pour le bien de mon village et retrouver l'assassin de ma famille..."
"Si je l'écris, je devrais tuer le lecteur. Hors je ne souhaite pas tuer. Pour le moment..."
Semblerait qu'on ait deux meurtriers en puissance... et que je suis mort. Bah, ce sera pas la première fois...

"On peut pas passer Jounin directement..."
Ah, enfin une raison déjà plus intéressante... et pas surambitieuse. Dommage que y'en ait d'autres qui disent la même chose. Faudrait que je trouve ce bouquin moi.

Il y avait aussi des personnes voulant prouver quelque chose à elles même où à quelqu'un, et d'autres tentant d'être plus profonds... ou n'ayant apparemment rien à faire là. Bbon sang, c'était qui l'idiot qui avait fait ces papier d'inscription? On s'en moque de pourquoi ils sont là, ils auraient pu demander des choses plus utiles comme leur niveau dans les techniques ninjas, ou rien que leurs affinités... enfin, heureusement que l'on nous a transmit des fiches concernant tous les genin participant à l'examen, sinon ça aurait été triste.

Je sortis alors du bâtiment et déambulais au hasard dans les rues du village... par un curieux hasard, je tombais face à la piscine du village. Se pointer ici à six heures du matin au lieu de six heures de l'après midi, voilà une bonne idée qu'à eu Dragonight. C'était pas au programme de venir si tôt, mais ça risquait d'être amusant.

[HRP>> Juste une question... qui a accouru en croyant que c'était la première épreuve que j'avais posté Razz ?]

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Ryosuke le 20/4/2008, 00:26

Ce village est décidément bourré d'eau... même les portes sont planqués derrière une cascade. J'avais beau réussir à faire le vide dans ma tête partout où je méditais, l'humidité ambiante me titillait. Mais bon, une piscine sans eau ça le fait pas trop...
Il était bientôt six heures... les autres avaient fini leur boulot, le mien commencerait bientôt. Déjà, quelques genin étaient arrivés et attendaient en tenue au bord du bassin. Assis en tailleur en haut du plongeoir, j'observais ces genin s'agiter en me demandant à quoi pouvait penser ce petit monde. Petit monde dont je faisais partie il y a peu... ah, nostalgie, quand tu nous tiens... Non, pas vraiment: chunin c'est bien mieux.

De mon petit promontoire, je comptais les participants au fur et à mesure de leur arrivée. On leur avait dit six heures, mais le kage voulait qu'on attende tout de même les retardataires... au pire, qu'on leur colle un handicap si c'était exagéré. J'étais pas trop pour, mais bon... c'est un kage. De toute manière, on pouvait reconnaître aux genin d'être ponctuels: tous là dix minutes en avance, maillot de bain et tongs (gracieusement prêtées par la piscine pour respecter le règlement). Je profitais de mes dix dernières minutes tranquille avant de descendre le rejoindre normalement, sans bond prodigieux, semblant de téléportation ou vitesse supersonique: la flemme de gaspiller du chakra pour faire le malin. Bon, quoi que je vais leur dire? "Bienvenue, tout ça c'est une idiotie de Dragonight que le kage a adoré, on reprend demain?" Non, je crois pas que les autorités vont aimer... humf... bon, ben on continue comme j'avais prévu.

Ils se rassemblèrent tous en une masse compacte, leurs regards embrumés par le sommeil braqués sur moi. En allant droit au but, j'oubliais au passage de me présenter...

-Bon, eh bien... vous êtes tous là, la première épreuve va donc commencer... tout d'abord, suivez moi, nous sortons d'ici.
-Pour aller où?
-Dehors...
-Mais encore?
-Les portes du village...
-Pour y faire quoi?
-Se diriger vers le lieu de l'épreuve.
-Et ce sera quoi?
-Vous le saurez le moment voulu.
-Au fait, pourquoi nous avoir fait nous lever si tôt?
-La piscine est vide à cette heure...
-Mais qu'est ce qu'on fait là alors puisqu'on part?
-Rien du tout, juste vous mettre en tenue.
-On va sortir comme ça?
-Oui...
-Vous rigolez j'espère??
-Non...
-C'est quoi ce truc de fou?
-Le prochain qui parle est recalé...


Bon, voilà les genin silencieux maintenant. Pas possible, ceux de ma génération étaient pas si bavards... à part Dragonight... et Lisa... et NarutoRudy... et le Yondaime... et Mayura... bon ok, j'ai rien dit.

Heureusement qu'il était tôt et qu'il n'y avait que peu de vie dans le village: un chunin examinateur précédant tout un cortège de personnes en maillot de bain, ça la fichait mal. C'est du moins ce que pensaient les quelques personnes présentes dehors, qui nous regardaient passer en faisant des têtes de poissons hors de l'eau. Derrière moi, certains genin frissonnaient légèrement à cause de leurs vêtements plus que légers, et les tongs commençaient à faire souffrir les petits pieds des plus ... ce n'était que le début pourtant, j'aimerais pas voir ce qu'ils seraient au final. Le kage est vraiment pas net d'écouter les conseils de la momie. Tout ce village humide est pas net en fait. Mettre l'entrée derrière cette grosse cascade là en face de moi, c'est pas normal.
Une fois sortis du village, je leur indiquais notre destination pas bien loin.

-Maintenant, on va jusqu'à la rivière longeant les marais là bas... vous ferez une petite épreuve de natation.

Cette fois, plus de questions, ils avaient rapidement compris qu'il était préférable d'économiser leur souffle pour la course voir même le trajet: marcher en tongs sur le sable d'une plage, ça va très bien. Sur le sol du village, ça peut aller. Dans l'herbe des environs, pas franchement confortable. Dans le terrain embourbé des marais, pas glop du tout. C'est donc dans le plus grand calme que nous poursuivions notre petite route jusqu'à la rivière. Après un nouveau petit débat...

-Alignez vous dans l'eau, une fois que je vous donnerais le signal de départ vous devrez arriver jusqu'à moi, à l'autre bout...
-Donc on descend? Ok...
-Kyaaa c'est froid!!
-J'vais les buter ces examinateurs!
-Tsss, c'est rien les gens...
-Eh, vire tes pattes toi!
-Classe, c'est quoi ça?
-Un bonnet d'excellente qualité... je t'en offre un pour 600 ryos si tu veux.
-C'est pas humain de nous faire ça à cette heure...
-On commence quand?
-Tout de suite... rejoignez moi de l'autre coté de la rivière.
-QUOI???
-Allez, venez: on va dans les marais. Vous allez prendre froid si vous trainez en route... dépêchez vous.

Quelques uns protestèrent, et un d'eux un peu plus violemment que les autres: tout en criant quelque chose dans le genre"PUT--N DE BORDEL DE ME--E!!! C'EST DU FOUTAGE DE GUELLE ICI!!! VAIS LE CREVER CE CO-ARD ET ON VA L'ENTERRER!", il me fonça dessus... bon, genin en furie... d'après sa fiche, faut être clément s'il vient à se jetter sur vous avec des pulsions meurtrières. Pour cela, je me contentais donc de l'expédier dans la rivière d'une simple prise, au lieu de lui administrer mon habituel "retourne coude". Apparemment calmé (quoique ma foi fort grommelant), il revint dans le rang.
Notre prochaine direction fut ainsi un coin paumé au beau milieu des marais déconseillés de gensou, les moins dangereux des trois types de marais du coin, avec:

-Sa faune: lors de ma petite visite pour préparer le terrain, j'avais recensé de gros crocodiles, des serpents en tout genre (du petit machin minuscule au poison paralysant au gros constricteur de type anaconda), des araignées étranges (moins grosses que celles de mahou... celles là, elles pouvaient atteindre seulement un mètre de hauteur), les hordes de moustiques des mares, d'insectes, de batraciens...
Il parait aussi que des espèces avaient étés sélectionnées par les scientifiques du village et certains croisements faits pour un programme de défense du village, lors de la guerre. Tout ceci s'était passé dans le marais interdit, mais certaines espèces auraient étés aperçues par ici...

-Sa flore: des souches de plantes plus ou moins carnivores avaient été plantés ça et là pour l'entrainement des ninjas, certaines au beau milieu des étendues d'eau, d'autres installées en hauteur sur les branches des arbres. Certaines espèces se faisaient également passer pour de magnifiques fleurs aux pétales d'un bleu/indigo, mais se rétractaient aussitôt sur ce qui passait à proximité ; elles n'étaient cependant pas carnivores, bien que tout de même gênantes.

-Sa nourriture: de la même manière que certains animaux ont très mauvais goût et peuvent transmettre une forte fièvres, certains fruits du coin ont la propriété de refiler une forte diarhée au consommateur négligent. La plupart des champignons du secteur sont comestibles, tandis que d'autres ont des effets... désagréables.

-Ses genjutsus: juste pour l'épreuve, des ninjas du village avaient parcouru le secteur et disposé de petits genjutsu de type "Genchi" pour égarer les genin. Par exemple, ceux qui voudraient s'orienter grâce à la mousse dirigée vers le nord auraient bien des surprises. D'autres ninjas avaient étés dépêchés pour maquiller le chemin que nous avions parcouru. Je crois que le kage avait parler "d'en placer quelques uns pour égarer des genin dans le marais interdit"... naaaaaan.Normalement, tous les participant devaient être capable de les dissiper, pour peut que leur niveau soit un minimum correct...

Après une poignée d'heures de marche ininterrompue, avec un mal de pieds monstre et grelotant de froid...

-On va faire une pause ici. Il est bientôt dix heures, je vais donc vous expliquer le but de l'épreuve... mais avant, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire où se trouve le village? Une bonne réponse vous ferait gagner des points...

Sans réaction... bien, apparemment j'avais bien réussit mon coup à les faire tourner en rond pendant trois heures... le froid et le reste ont dû aider aussi. Quoi qu'il en soit...

-D'accord... pas de points bonus donc. Dans ce cas, allons-y: vous avez six heures pour retourner au village. Les critères de sélections ne vous concernent pas, je ne vous dirais donc qu'une chose: allez y à votre rythme...

Avant que de nouvelles questions ne soient posées, je me rendais aussitôt invisible et m'éloignais aussitôt sans laisser aucune trace. Normalement, le trajet pourrait être fait par tout le monde en six heures, vu qu'on avait mit trois heures à venir... en prenant soin d'éviter tout ce qui pourrait être gênant bien sur. Pour eux, ce serait pas gagné...

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Takeshi Masumane le 20/4/2008, 04:01

Au bout de trois heures de marche, après avoir traversé une rivière et des marécages peu avenants, le Chuunin examinateur nous somme de marquer une pause.
*Une pause ? Bordel, on est toujours pas arrivés ? Putain... Et puis c'est pas le désert de Chikara ici ! On se les gèles !*
Après un plus que court discours, au cours duquel il nous donne les maigres consignes, le mahousard disparait, nous laissant alors tous autant que nous sommes dans ce marais.
*Quel merdier... Bon... Y a personne ici dont je pourrais me servir pour rentrer ?*
Je regarde aux alentours, observant les nombreux Genins présents. Tout le monde en maillot, ce qui veut dire que les demoiselles également portent un maillot. Et très sommaire, pour certaines.
Préférant abandonner toute pensée lubrique, je regarde où sont les gens que je connais. J'aperçois non loin Kyuudan et Chiraku, en intense discussion. Kyuu semble frigorifié, mais Chiraku à l'air plus à l'aise.
Je m'approche donc d'eux, écoutant en même temps ce qu'ils se racontent.
Chiraku - Non mais tu crois que je connais par cœur ici ? C'est la merde cet endroit !
Yozo - Ouais ben c'est pas moi qui suis né ici, alors viens pas me demander si je connais !
Chiraku - Fais chier ! Oh, regardez-moi ça ! Mais c'est ce cher Takeshi...
Le ton cynique qu'il emploi ne me plait pas trop, mais je préfère ne rien dire.
Yozo - Bon, te connaissant, t'as dû repérer les lieux, définir des points de repère ? Tu peux nous ramener pas vrai ?
Takeshi - Euh... Pas vraiment... Cet endroit est vraiment merdique, y a rien à repérer...
Chiraku - Et toi, le génie chikarate, t'as pas pensé à semer des petits cailloux ?
Kyuu se tourne vers lui, songeur.
Yozo - Des petits cailloux ? D'où tu sors cette idée ?
Chiraku - Oh, c'est rien, un conte que mes parents me racontaient, quand j'étais gosse...
Takeshi - Ben, non plus... Chiraku, si on mettait de coté cette mission, et qu'on passait à autre chose ? Hein ? Au moins le temps de l'exam...
Il me toise du regard, puis me tend la main.
Chiraku - OK, on fait équipe... Mais fais gaffe à pas trop en faire cette fois !
Yozo - T'inquiètes ! Je le surveille !
Nous rigolons tous les trois, puis vient le temps de la réflexion. Déjà, de nombreux d'entre nous se sont dispersés à travers le marais, faisant fi de la direction empruntée par les autres.
Je grimpe sur une pierre, et observe l'horizon.
Takeshi - Bon, par là, ce doit être les autres marais du village, il fait encore plus sombre... Et par là, ça semble plus accueillant !
Chiraku - T'es sûr ?
Takeshi - Ouais, t'en fais pas ! Au pire, on rebrousse chemin, on a six heures pour finir, et on en a mit trois pour venir... Tranquille !
Yozo - Alors allons-y !

Nous marchons depuis quelques minutes à peine lorsque nous entendons un cris strident percer le silence pesant.
Yozo - Putain, c'était quoi, ça ?
Chiraku - Pas quoi, mais qui...
*On dirait que c'est plus dangereux que prévu...*
Takeshi - Il vaut mieux s'armer...
Je regarde donc un arbre, non loin, et plus particulièrement ses branches. Sans dire un mot, je marche donc vers lui, et une fois arrivé, grimpe dessus.
La tête en bas, fixé à une branche par les pieds, et un peu de chakra, je pose mes deux mains sur celle qui me semble la plus maniable.
Takeshi - Akaden !
La base de la branche explose, dans une pluie d'écharde. Mes deux compagnons sautent en retrait pour éviter. Moi, trop près, m'en retrouve couvert.
Takeshi - Bordel de marécage de merde ! Examen à la con !
Yozo - Arrêtes de gueuler, tu va attirer les bestioles !
*Rho, ça va !*
Takeshi - Chiraku, attrapes !
Je lui lance l'arme improvisée, puis grimpe plus haut, pour en trouver d'autres.
Trois minutes et deux détonations plus tard, je saute par terre pour rejoindre les autres. Mais par terre est un bien bel euphémisme, car mes pieds s'enfoncent dans la masse de mucus spongieux. Déséquilibré, je tombe en arrière. Alors que je tente de me relever et de dégager mes pieds, je sens une chose gluante dans mon short.
Me tortillant en tout sens pour tenter de la faire sortir, je provoque l'hilarité de mes deux compères.
Mettant alors la main à la patte, je ressors de mon maillot un petit serpent argenté, aux yeux félins.
*Fais chier, une vipère ! Heureusement qu'elle m'a pas mordu...*
Finissant à peine ma pensée, cette petite bête n'a d'autre idée que me morde le bras. Une fois son travail accompli, elle part sans remord.
Yozo - Take, ça va ?
Tandis qu'ils viennent vers moi, je me sens devenir aussi vaseux que ce marais. Mes forces me quittent, et j'ai de plus en plus de mal à bouger mon bras. Dans un réflexe de survie, je pose ma main droite dessus, et lance mon jutsu de stabilisation, pour freiner la propagation du venin.
Puis je tombe, et Kyuudan me rattrape de justesse avant que ma tête ne touche le sol.
Yozo - Ça va ?
Takeshi - Ouais, mais j'ai bien l'impression que cette saloperie a un putain de venin paralysant... J'ai du mal à bouger le bras, et il commence à enfler...
Yozo - OK, je vais te porter...
Chiraku - Quoi ? Mais on vient à peine de démarrer ! Tu va devoir le porter tout du long !
Yozo - Je sais... On se relayera ?
Chiraku - Rien du tout ! Soit tu le laisse ici, soit tu le porte jusqu'au bout. Comptes pas sur moi !
Yozo - Putain, mais tu lui en veux encore pour la mission ?
Chiraku, sans un mot, se remet en route.
Kyuudan, me relève, et nous reprenons la route à sa suite. Pour l'instant, le venin ne se répand pas, je peux marcher seul, mais il me soutient.

Ayant laissé mes tongs quelque part dans un bourbier, je commence à avoir mal aux pieds. Nous faisons donc une courte pause, pour me faire des chaussettes en feuille.
J'observe le décor, et commence à rêvasser.
*Cet endroit... Ça me rappelle un truc... Une histoire que j'ai lu y a pas longtemps. Y avait une planète semblable à ça, avec un petit mec vert qui vivait là... Et puis un jeune mec en a fait son sensei. Y avait aussi un truc bizarre en métal, qui faisait plein de petits bruits. Cet endroit... Dagobah ?*
Yozo - Bon on est repartis !
Chiraku - Ouais mais, pour aller où ?
D'une voix de drogué en plein trip, j'ai une brillante idée, que seuls des gens atteints ou sous influence peuvent avoir.
Takeshi - Ben... Vous pourriez apprivoiser une araignée géante, et vous lui promettez de la laisser manger un genin, en échange de quoi elle nous ramène.
Ils se regardent, consternés.
Takeshi - Ou alors vous pouvez monter à la cime de ces arbres... Pour voir un peu plus loin.
Chiraku - Mais on pourra pas monter assez haut ! On y verra rien !
Takeshi - Détrompes toi, mon gars, vous avez qu'à vous faire la courte échelle !
Yozo - Gné ?
Takeshi - Ben ouais ! Par exemple, Chichi saute, et toi Kyuu, tu le réceptionne, et le propulse encore plus haut ! Pas compliqué !
Ils se regardent à nouveau, et approuvent.
Yozo - Faisable... Bon on te laisse quelques minutes ! Restes-là, hein !
Takeshi - Barrez-vous, et sortez nous de là !
Alors qu'ils entament l'ascension des ces arbres géants, je me lance dans une réflexion très philosophique sur cette forêt marécageuse.
*Ben dit donc, c'est pas très beau ici... Ces arbres, là, ils sont moches... Et cette plante bleue... Pareil ! Et ces moustiques... Ben, pareil ! Et ce caillou aussi... Et ce...*

Après plusieurs minutes qui semble interminable à mon esprit, ma réflexion a beaucoup évoluée.
*Et cet arbre là, il est super moche ! Et ce gros caillou, mochissime ! Et cette plante, à gerber... Et ce crocodile, moche aussi... Euh... Crocodile ?*
Devant moi, un reptile de plusieurs mètres ouvre grand sa gueule, et approche, venant quérir son repas.
Takeshi - C'est pas en me montrant tes dents que tu m'impressionne ! T'es mo... Moche !
Alors que sa mâchoire va se refermer sur ma tête, un cri barbare emplit l'air étouffant.
Yozo - Raiton, Kasaku no jutsu !
Une grande lueur traverse ma vision, et la tête du crocodile se détache de son corps.
Kyuudan, se relevant, vient prendre de mes nouvelles.
Yozo - On a eu chaud ! Ça va toi ?
Takeshi - Toi aussi, t'es moche !
Yozo - De quoi ?
Chiraku - Laisses... Bon on sait où aller, alors on va trainer par ici, surtout avec lui, complètement shooté qu'il est, il va pas nous servir à grand chose...
Yozo - Faudra que je retrouve ce serpent... C'est un bon plan pour...
Chiraku - On y va !
Yozo - Ça va, ça va... J'arrive ! N'empêche que ça doit être bien kiffant !
Chiraku - On verra ça plus tard, pour l'instant...
Son regard se pose sur moi. J'ai les yeux dans le vague, et je commence à baver.
Chiraku - OK, c'est à tester... Maintenant on s'arrache !
Nous reprenons donc notre petit bonhomme de chemin, alors que je rigole tout seul pour une raison qui échappe à tout le monde, même à moi.
Chiraku - Putain, et dire que ça fait même pas une heure qu'on est parti...

Après une demi-heure de route, nous sortons enfin de la forêt, et je commence à reprendre mes esprits, mais mon bras ne désenfle pas.
Takeshi - Ça fait un mal de chien ! J'en ai marre, faut que ça dégonfle.
Prenant mon courage à deux mains, et ma connerie à six, je prends un caillou pointu qui traine par terre, et l'utilise pour m'ouvrir le bras.
En ressort un liquide qu'on ne peut guère apparenter à du sang. La couleur tire plus sur le jaune que sur le rouge.
Yozo - Bwark, mais c'est dégueu !
Takeshi - Ouais ben, dégueu toi-même ! J'ai pas trop le choix...
Pour me faire un bandage efficace, je commence à retirer mon short de bain.
Chiraku - Et mais tu fais quoi, là ?
Takeshi - Laisse moi faire...
Une fois mon short sur les chevilles, ils peuvent voir que je porte par dessous un caleçon de bain.
Yozo - Pourquoi t'as deux maillots, toi ?
Takeshi - Vieille technique... Très utile quand y a des filles dans la piscine... Enfin, bref !
Je déchire donc mon short, et en fait des bandes de tissus de tailles acceptables. Puis avec l'aide de Kyuu, je me les passe autour du bras. Il sert bien le tout, et le garrot est fait.
Takeshi - On peut y aller... C'est par où ?
Chiraku me désigne une direction du doigt.
Chiraku - J'ai aperçu la rivière là-bas, celle qu'on a traversée pour venir... Donc on va par là, il suffira de remonter le courant je pense...
Takeshi - OK, c'est parfait ! Bon, je vous suis !
Yozo - Tu nous suis ? Comment ça ?
Takeshi - Ben je préfère rester derrière... Tu comprends, c'est pas contre toi, mais la simple idée que tu puisse couvrir mes arrières...
Je souris, et eux en font de même.
*La fin de cette épreuve... Ça s'annonce bien ! Vivement qu'on arrive, qu'on puisse se payer un bon repas et une bonne bière !*


Dernière édition par Takeshi Masumane le 22/4/2008, 05:26, édité 2 fois
avatar
Takeshi Masumane
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 605
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 25
Localisation : Arasu / Kyotetsuka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tyrande le 20/4/2008, 11:18

Ryo nous avait donc fait nous trimbaler trois heures dans le froid et l'humidité des marais alors que nous étions en maillot de bain. Il allait voir de quoi j'étais capable... durant le trajet entre Mahou et Gensou, j'avais créé un nouveau jutsu mais il ne me serait d'aucune utilité ici. Je m'assis donc en tailleur, mes tongues mises à côtés de moi, me préparant à créer un ou plusieurs jutsus pouvant m'être utile. Tout d'abord il allait me falloir pouvoir trouver le nord et m'assurer de ne pas le perdre, donc une flèche qui me l'indique en permanence? J'aurais pu le faire si j'avais eu mon arc. Finalement je cherchai un objet avec une pointe et le mis devant moi. Après avoir tracer plusieurs kanjis dans la boue, je prononçai l'allocution créée par ces kanjis...

"Mitsukeru kita" (=trouver le nord)

En prononçant ces paroles je fis le seul signe de fuinjutsu qui allait s'appliquer à ce jutsu: Vrishchika ( = Scorpion ) : Le signe de Vrishchika déclare une propriété particulière au sceau créé sur base de ce signe.

L'objet que j'avais posé devant moi fut alors marqué par les kanjis que j'avais tracer sur le sol alors même que ces derniers disparaissaient. L'objet se mit à léviter puis à tourner sur lui même à une vitesse folle... puis il se stoppa net.

"En espérant ne pas m'être trompée..."

Je savais, pour m'être renseignée sur Gensou avant mon départ, que les marais ne se trouvaient pas au nord de ce village, de plus, la cascade était visiblement dirigée vers le sud, enfin il me semble mais je ne suis pas une spécialiste en orientation. Je parti donc, en oubliant mes tongues sur les lieu de la création du kanji, après cette petite demi-heure pour créer un simple jutsu, la pierre me suivait. je me déplaçait avec cette méthode de ninja devenu conventionnelle: de branches en branches.jusqu'à ce que je doive sauter au sol à cause d'une araignée agressive. En me retournant je compris que j'allais devoir piquer un sprint: ce n'étais pas une araignée mais toute une famille qui me courrait dessus et il y en avait de toute taille, des araignées d'un mètre de hauteur aux araignées plus normales en passant par les araignées de vingts centimètres. Je courrais, en donnant dans mes pieds assez de chakra pour ne pas tomber dans un trou de vase le moment venu. Je courrais, tournant toujours au dernier moment face à un arbre ou un araignée qui me venait de face, mais sans jamais m'éloigner du nord. Assez rapidement, les araignées firent demi tour, comme si une proie plus intéressante leur était promise de l'autre côté.

Je continuai à courir et la pierre fit un brusque volte face. Ce n'était pas normal et je continuai ma course droit devant moi, je voyageai au milieu d'arbres fruitiers mais je n'avais pas le temps de m'arrêter pour ramasser quelques fruits. Je continuais donc à courir encore et encore jusqu'au moment où la pierre reprit sa direction. Ce genjutsu était bien fait mais je n'aurait pas pu dire ce qui changeait pour les autres ne se servant pas de pierre directionnelle.

Cela faisait une heure que Ryo était parti, j'étais épuisée et m'assis un moment contre un arbre afin de récupérer. Je ne fis que reprendre mon souffle et en me relevant, je fut happée par une espèce de fleur bleue. Je me trouvais à présent enfermée dans une fleur, je commençais à en avoir assez de ces séquestrations à répétition et je cognais dans la fleur afin qu'elle me lâche, ce fut en vain. J'avais frapper plus ou moins partout après cinq minutes et il me vint alors une idée lumineuse. Je pris la pierre pointue et me mis à percer la plante en plusieurs points. Et elle me recracha avec toute la sève que j'avais faite couler. J'étais dégoulinante de sève mais vivante et libre avec juste une petite perte de temps. Lâchant la pierre, elle se remit à voler et je poursuivit mon chemin.

C'est alors que je pu repérer l'un des points de repères que j'avais pris sur le chemin de l'aller, je le suivit et il ne me fallu plus qu'une demi-heure pour arriver au village. En arrivant, je pus voir Ryo qui attendait tranquillement les Genin, il semblait essayer de méditer mais le bruit de la cascade devait légèrement l'ennuyer. En arrivant, il avait les yeux fermés, je m'approchai sans bruit et sautai dessus, en m'étalant de tout mon long car il avait senti ma présence et s'était déplacé.


Aïe, ça fait mal... Je suis dans les temps? Ils sont où les autres?
Tu es parfaitement dans les temps, à peine deux heures trente pour revenir, tu es la première arrivée félicitation.
Chouette, si je m'attendais à ce qu'elle me serve aussi bien...
Qui ça elle?

Je lui expliquai alors plus ou moins dans le détail ce que j'avais fait, subi et à la fin de mon histoire, une douleur aux pieds me fit tomber dans les vapes. Ryo me réveilla et je regardai mes pieds. Ils étaient tout sauf en bon état: des coupures dans tout les sens, dont plusieurs infectées, probablement à cause de la sève de cette fleur bleue en tout cas, les médecins de Gensou allaient devoir se montrer efficace. Ce fut rapidement que l'un deux vint sur place et commença à me soigner tout en m'engueulant de ne pas avoir veiller à garder mes tongues pendant la traversée du marais. Les blessures furent refermées et désinfectées après à peine dix minutes...
avatar
Tyrande
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 275
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 28
Localisation : Perdue dans un monde de shinobis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seol le 20/4/2008, 11:39

_ On va faire une pause ici. Il est bientôt dix heures, je vais donc vous expliquer le but de l'épreuve... mais avant, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire où se trouve le village? Une bonne réponse vous ferait gagner des points...

Alors qu’Hisoka tentait désespérément de voir si sa sœur se trouvait parmi les genins, et imaginant ce qu’il ferait au premier inconscient qui oserait poser la main sur elle, l’examinateur enchaîna :

_ D'accord... pas de points bonus donc. Dans ce cas, allons-y: vous avez six heures pour retourner au village. Les critères de sélections ne vous concernent pas, je ne vous dirais donc qu'une chose: allez y à votre rythme...

Merde, j’arrive pas à voir si elle est là. Faut que j’arrive dans les premiers et que je regarde les arrivants pour la trouver et la ramener à la maison. Six heures… Vu qu’on a mis trois heures à l’aller, c’est jouable… ‘tain, il est passé où l’examinateur ? Chier, on pourra pas se fier à la direction qu’il prendra. Et galère ! Bon, on se calme, c’est pas la peine de s’énerver pour si peu.

Hisoka ferma quelques secondes les yeux. Pendant ce temps là, la quasi majorité des genins se précipita dans des directions différentes, tous certains d’avoir raison.

‘tain, fait pas chaud, quand même. On pouvait pas faire ça à Chikara, non ? Bon, alors, par où on va partir… On est venu de cette direction, mais si j’en juge par les détours qu’on a faits, ce n’est probablement pas la bonne direction. Vu que, pour être examinateur, je suis certain qu’il faut être complètement tordu, ce n’est pas non plus la peine de prendre la direction opposée… ce serait vraiment trop simple. Bon, ben, plus qu’une chose à faire, l’improvisation totale…

Hisoka se mit en marche, prenant une direction complètement au hasard. Il s’arrêta quelques secondes, afin d’arracher une grosse branche. Il lui fallu quand même quelques minutes, mais, au final, il obtint une arme conséquente, pour faire face aux différents dangers qu’il serait forcément amener à rencontrer.

Alors qu’il avançait tranquillement, son pied se prit dans une racine et Hisoka s’étala de tout son long dans une flaque de boue. Pestant et râlant contre le marais, les examinateurs, Gensou et son climat, son grand père et contre la terre entière, il se releva et lorsqu’il posa son pied sur le sol, se rendit compte que la tong n’avait pas résisté au choc. Agacé, il jeta sa deuxième tong contre le fourré situé à sa droite. Quel ne fût pas sa surprise lorsque la chaussure passa au travers du végétal.

Génial, des genjutsus ! Et je fais comment pour les détecter ? Plus quiche que moi, y a pas ! ‘tain, ‘foirés d’examinateurs ! J’savais bien qu’c’était des tordus, ces types… Bon, vu que c’est passer à travers, c’est un genjutsu non mental. Je peux peut être m’en sortir…

Tout en continuant à maugréer contre la terre entière, Hisoka reprit son chemin. Alors qu’il passait près d’une plante, celle-ci tenta de le mordre. Hisoka, par pur réflexe, écrasa sa branche sur le végétal et en fit de la bouillie.

C’est quoi ce pays de fous ? Faudrait voir à pas inverser la chaîne alimentaire, non plus. ‘tain, j’ai fait quoi, une centaine de mètres, et je suis tombé que sur des galères. Le seul point positif, c’est que mon odeur est complètement dissimulée par mon bain de boue. Y parait que c’est bon pour la peau…

Il continua à avancer dans sa direction, sachant pertinemment que ce n’était pas la bonne, à cause de sa poisse habituelle, mais attendant de tomber sur un élément susceptible de lui permettre de s’orienter. Après une demi-heure de marche, sans difficulté apparente, il tomba sur une énorme toile d’araignée.


A en juger par la taille, la bestiole doit bien faire le mètre au garrot. Pas envie de tomber dess…

Un craquement le fit se retourner… et tomber nez à nez avec ladite bestiole, qui semblait fermement décidée à faire de lui son repas de la journée. Idée que n’appréciait que très modérément Hisoka. Affermissant sa prise sur sa branche, il se détendit, près à parer l’attaque de l’animal. Il n’essaya même pas de prévoir le mouvement de l’animal. Il savait qu’avec un animal sauvage, ce n’était pas vraiment possible.
La première attaque ne se fit pas longtemps attendre. Un saut prodigieux dans les airs, pour atterrir sur Hisoka. Saut stoppé net par un magistral coup de branche, qui faucha l’araignée en pleine course. Qu’elle finit dans sa propre toile, passant au travers. (Ndlr: Et c’est comme ça qu’on inventa le base-ball). Hisoka n’attendit pas de savoir quelle serait la réaction de l’araignée, et s’enfuit à toutes jambes. Episode peu glorieux certes, mais mieux vaut un fuyard vivant qu’un héros mort.

Résultat, après cette confrontation et une course d’un quart d’heure, Hisoka était encore plus paumé qu’avant. Si, si, c’est possible. Mais, au stade où il en était, la situation ne pouvait être pire. Craquements… Bruissement… Hisoka ne prit pas de risques, et asséna un violent coup de gourdin sur l’endroit d’où venait le bruit. Par acquis de conscience, il vérifia ce qu’il venait de cogner. Et, à sa grande surprise et pour son plus grand malheur, il découvrit un jeune genin, complètement dans les vapes.

Et merde ! C’est pas possible, j’ai du faire quelque chose de vraiment mauvais dans une vie antérieure et je le paie aujourd’hui. Bon, si je m’écoutais, je le laisserais là, mais vu les bestioles qui traînent, il finirait par se faire bouloter et j’aurais… Hey ! C’est quoi c’délire ?

Alors qu’il était entrain de réfléchir, il vit le jeune genin glisser lentement sous le couvert des feuilles. Il y avait forcément un truc, là. Soulevant le couvert végétal, il vit un serpent, un boa constrictor d’un mètre cinquante, en train d’avaler les pieds du genin.

Désolé mon gars, mais tu vas devoir te passer de p’tit dèj, parce que celui-là, j’en suis carrément responsable. Et puis, les p'tites bêtes ne mangent pas les grosses, c'est une règle universelle et immuable!

S’en suivit une épreuve de tirer à la corde, avec, en lieu et place de corde, un genin inconscient. Le serpent tentait d’avaler le genin par les pieds et Hisoka tentait de le sortir en tirant sur les bras.

A ce rythme, on va le désarticuler, le pauvre. Bon, plan B….

Lâchant le genin, il saisit le gourdin et, d’un puissant revers du droit, il frappa le haut de la mâchoire du serpent, sonnant ce dernier. Hisoka ramassa une pierre et entreprit d’ouvrir le serpent afin de ressortir les jambes du genin. L’opération lui prit un bon quart d’heure. Il fut interrompu par le réveil prématuré du boa, qu’une droite bien placée renvoya au pays des rêves. Une fois sa besogne accomplie, il laissa les erpent et s’éloigna en traîna le genin par les pieds. Après seulement une vingtaine de mètres, il s’arrêta.

Mouais. Sauf que si je le traîne comme ça, il va pas se réveiller de si tôt et, dans le pire des cas, il se prend un trauma crânien… si c’est pas déjà le cas. J’vais tout de même pas le porter sur mon dos !! Une civière ? Pas très pratique dans un marécage… Qu’est ce que je pourrais bien trouver… Mikaijin !! Mais bon sang, mais c’est bien sûr ! En plus, je suis sûr qu’il pourra renifler une piste qui me mènera à Gensou.

_ Kôhanryo Kyuchiyose no Jutsu !!

Un énorme ours brun apparu alors dans un immense nuage de fumée. Hisoka lui expliqua rapidement la situation. Dans un premier temps, il devait porter ce genin qu’il venait de trouver inconscient. Il ne pouvait pas lui dire la vérité, sinon, Mikaijin aurait été capable de ne pas le porter. Et, dans un second temps, trouver une piste pour rentrer à Gensou. L’animal accepta. Hisoka posa le genin à califourchon sur le dos de l’ours, les jambes et les bras ballants de chaque côté. Puis Mikaijin prit la tête de la marche.

Ils passèrent à peu près deux heures à tourner en rond, à la recherche d’une piste quelconque, autre que celle d’un genin. Hisoka ne leur faisait pas confiance pour trouver rapidement la donne direction. Il voulait trouver les traces soit de l’examinateur, soit celle d’un gensouard qui serait passé par là récemment. Même si Hisoka ne voyait pas pourquoi les gens entreraient volontairement dans un endroit pareil. Ils leur avaient fallu, quand même, cogner du serpent, fuir de l’araignée, contourner du frelon, bref survivre au marais.

Soudain, Mikaijin transmit une image claire dans la tête d’Hisoka : il entendait le bruit d’un cours d’eau. Sans aucune hésitation, Hisoka se dirigea vers la source du bruit. Il leur fallu un quart d’heure supplémentaire pour y parvenir.

Vu que la cascade se trouve à Gensou, l’eau vient de Gensou. Donc, en remontant le courant, je serais au village.

Il commença à remonter la rivière le long de la berge, suivit par son ours. Le fait qu’il soit entrain de descendre, ni que le courant aille du plus bas vers le plus haut, ne semblait nullement dérangé le jeune Mahousard.

Au bout d’un quart d’heure, il trouva suspect que la végétation ne s’éclaircisse pas en s’approchant du village. Tout en réfléchissant, il s’abreuva. Lorsqu’il toucha l’eau, il eut une sensation bizarre. Lorsqu’il regardait l’eau, elle allait dans unsens, mais au toucher, elle coulait dans le sens inverse.

Quel imbécile ! Un putain de genjutsu. Je me suis fait avoir comme un bleu ! Faut que j’reparte dans l’autre sens. Et galère !

Fou de rage, il repartit dans le sens inverse. Fort heureusement, les bords de la rivière semblaient nettement moins dangereux que le reste du marécage. A près une petite heure de marche supplémentaire, le trio finit par arriver au porte du village. Hisoka était couvert de boue, plein d’entailles faites par la faune et la flore locales. Là, il vit que s’il n’était pas dans les premiers, il n’était pas non plus dans les derniers. Ce qui le rassura grandement. L’examinateur était présent, lui, aussi, un sourire aux lèvres.

« Vous étiez vraiment obligé de faire une épreuve aussi tordue ?
_ Tu t’en es sorti indemne, non ? Et pourquoi ce jeune homme est-il sur un ours ?
_ Accident de parcours. Je l’ai confondu avec un animal sauvage… J’crois qu’il a besoin de soins. »

L’examinateur appela l’équipe médicale de l’examen pour qu’elle s’occupe de jeune blessé. Hisoka, quant-à lui, s’assit à l’écart et observa les genins présents.

‘tain, elle est pas là… J’espère qu’elle s’en sortira sans trop de difficulté. Dans le cas contraire, je porte plainte contre l’examinateur…
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum