Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Shiruka Nimoko le 20/4/2008, 14:10

00h 00min 00s

Quelques poignées de secondes après le départ de l'examinateur, Shiruka se retrouva seul au beau milieu de nul part.

- Et merde.... On se les gèles ici ! Mais qu'est ce que je fou là ! J'y connais rien moi au marais...

Deux minutes de rales plus tard, il partit enfin, au pif, totalement déboussoler. Quel fut sa surprise lorsqu'il vit une belle plante bleu se refermer sur sa jambe...

- Bordel ! Mais c'est quoi cet endroit de dingue !

Il pris une lame qui était accroché à sa ceinture, et décocha un coup puissant sur ce qui semblait être les racines de cette plante. Un sève bleue coula sur le sol et dans la plaie que cette chose lui avait fait sur la jambe

- Du poison... Rien que ça...

Il tomba dans les vapes. Quelques minutes plus tard il reprit ses esprits, sa grande capacité de régénération avait pris le dessus sur le poison. Il marcha, plongea, rampa, jusqu'à trouver un rocher au beau milieu d'une énorme flaque de boue. Shiruka s'allongea dessus pour réfléchir.

00h 26min 04s

- Faut peut être que je me bouge là... Réfléchissons... J'ai: Mes lames, quelques Shurikens, deux ou trois parchemin explosifs, et mes atouts majeurs, la vitesse et la résistance. Je ne connais presque rien en Genjutsu, en Ninjutsu et en méthode d'orientation. Tout ce que j'ai, c'est ma force physique et mes capacités de réflexion. J'ai aussi un peu de poison que j'ai gardé, il m'a brulé une partie de la peau, mais ma technique de reconstitution a pu arranger ça...

Une idée lui vint à l'esprit, et il attendit... Une dizaine de minutes plus tard, un serpent fila sur le dessus de la mare de boue, d'un geste sec, Shiruka envoya une lame se planter dans la queue de ladite bestiole. Il s'approcha doucement,et tendit une fiole de poison bleuâtre au dessus du serpent, il fit couler quelques gouttes de cette mixture sur le corps long et fin de celui-ci, et il se convulsa, sifflant à tout rompre, une légère fumée s'élevant de l'endroit où le jeune Nimoko avait laissé filer quelques gouttes du poison.

" C'est donc de l'acide... "

Relâchant le pauvre serpent, celui-ci fila, comme sur de sa direction. Shiruka le suivit, pensant avancer dans son chemin...

00h 49min 54s

Il courut à vive allure pour suivre le reptile dans sa course, la seule perception qu'il avait de cette bête était le son qu'il produisait lorsqu'il avançait, un léger sifflement lorsqu'un obstacle venait à lui (ou lui venait à l'obstacle...). Après un certain temps de course, Shiruka tomba de fatigue sur un sol trempé et boueux. Il lui fallait juste attendre quelques minutes, sa médecine agirait, mais il perdit trace de l'animal.

- Et me voila encore plus perdu !! Mes réserves de Chakra ne vont pas tenir longtemps à ce rythme si je dois à chaque fois me soigner. Mais il y a quand même une utilité, lors du soin, pendant quelques minutes après celui ci, une immense vivacité m'envahit puis disparait... Totalement inutile en fait puisque cela ne dure pas... Bon, cherchons de l'aide qui sait... He !! Ohoooo !! Il y a quelqu'un ??

* V I D E *

Il n'entendit que l'écho de sa propre voix...

01h 35min 12s

Shiruka s'était reposer un moment, n'entendant que de temps en temps un cri féminin, ou du moins qui semblait féminin (un petit hiiiiiii par ci par là...), et des bruits de pas, de grognement et autre accompagnement musicale qui compose la symphonie d'un marais...

- Oui, la symphonie... Symphonie d'un marais... Symphonie ?? Bruit ?? Kyaaaaaaaaaaaaaa !! Trouvé !!

Et il tendit l'oreille, perché sur une branche... Il recherchait un bruit particulier, un bruit d'eau qui tombe. Il avait remarqué les différentes cascades qui entouraient le village. Il repéra au loin un faible bruissement, mais tout près un lourd bruit de pas. Il sauta de son perchoir et se cacha dans les bosquets. Il entendit une voie

- Et merde !! Totalement paumée...

" Une fille, jolie en plus... "

Il hésita, mais ne donna pas de signe de vie à la demoiselle apparemment en détresse. Ayant attendu de ne plus entendre ses bruits de pas, Shiruka reprit sa course vers sa cascade...

03h 54min 19s

Le jeune Nimoko arriva enfin à son but. Une immense cascade. Autour de lui, des bruits de pas, de cris, de voix résonnaient. Il était en dessous du village de Gensou, sous une falaise abrupt.

- Moi qui pensais en avoir fini... Et mince alors je fais comment maintenant ! Je vais pas tout reprendre en arrière...

Il se souvint d'une chose qu'il avait dit un peu plus tôt:

- Mais il y a quand même une utilité, lors du soin, pendant quelques minutes après celui ci, une immense vivacité m'envahit puis disparait... Totalement inutile en fait puisque cela ne dure pas...

- Oui c'est ça !! Bon, je vais mal, mais c'est un peu la seule solution. Même en activant les sceaux je n'arriverais pas à monter jusqu'en haut, et je brulerais toutes mes réserves de Chakra. Mais si j'arrive à avoir une puissance considérable en activant les sceaux des jambes, peut être pourrais je grimper jusqu'en haut...

Il nagea au centre de la rivière, face à la cascade, et se posa sur un rocher. Tremblant, il sortit 4 parchemins explosifs de sa sacoche, et les apposa sur ses membres, il concentra son chakra sur les sceaux [où il avait mis les parchemins]

- Mise en place des explosifs terminé... Fiuuu... Je sens que je vais en baver... Et déjà à la première épreuve, un truc de malade...

Shiruka pris son inspiration, regarda le haut de la cascade, et frôla de ses mains les 4 parchemins

- Explosion ! Maintenannnnnnnt !!

Les 4 parchemins se consumèrent, puis provoquèrent une violent explosion, Shiruka se retrouva propulsé à quelques mètres du sol. Comme prévu, ses soins s'attaquaient au blessure, dans quelques secondes une vivacité l'envahira. Il tenait en l'air presque comme par enchantement. Ca y est, tout était près

- Ouverture des Sceaux Hyu et Nyu ! Nimoko No Jutsu !

Une vive lumière envahi l'espace de ses jambes où était gravé la marque des sceaux, il retomba sur la pierre, les yeux gorgés de sang, les soins faisant toujours effet. Il se propulsa d'un coup sec sur l'eau, qu'il effleurait tellement sa vitesse était impressionnante. Arrivé en quelques dixièmes de secondes sur la falaise, Shiruka posa un pied sur un interstice de la roche, et envoya l'autre vers le ciel. Il montait à une vitesse fulgurante, brulant toutes ses réserves de chakra. Son stratagème avait fonctionné. Vite, plus vite vers le ciel, où les oiseaux l'appellent. Les soins n'étaient plus actif à présent, il sombrait dans un semi-coma. S'étalant sur le haut de la falaise, devant les murailles de Gensou.
Shiruka s'efforça de marcher jusqu'à la porte du village qui était fermé, et s'étendit.


04h 48min 31s

Une voie dans ses pensées...

- Oooh !! Hey toiii !!

Une voie féminine... Hmm quel beau rêve, dans les bains publics, il avaient appris une technique qui le rendant invisible aux yeux de tous...

- Toi je te parle !!

Une main s'écrasa contre son visage, et une jeune femme, le teint rouge, le secoua

- Gnéé ? Qu'est ce qui ce passe ?

- On t'a retrouvé aux portes du village ! Tu as réussi la première épreuve, félicitation...

Et il s'endormit...
avatar
Shiruka Nimoko
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 91
Date d'inscription : 13/04/2008
Age : 27
Localisation : Loin...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Sarouh le 20/4/2008, 16:54

l’enfoiré, heureusement que je connais un peu les marécages, grâce a l’aller retour de Gensou a Chikara. Pis heureusement je connais les marécages et il y a assez d’élément liquide pour faire des jutsus aqueux. Mais bon je peux pas me fier a ma mémoire, le marécage est pareil partout !

Sarouh fulminer, l’examinateur les avaient tous insulté en maillot de bain, Sarouh avait l’impression qu’il allait mourir gelé. Il pris une direction au pif, après que les gennins se soient disperser. Il marcha tranquillement vers se qu’il pensait être la direction de venue.

Comme il s’y attendait, si c’était le bon chemin, les traces avaient était effacer pour empêcher les gennins de remontait jusqu'à Gensou. Sarouh pris tout droit, la mauvaise direction bien entendue ! Encore il eût de la chance, il tomba sur un serpent qui faisait deux mètres cinquante, voir un peu plus. Sarouh soupira, il ne pouvait pas le contourner, car c’était une mare gluante avec des monstres marins bien plus puissant que ce serpent constrictor de deux mètre de long !

Sarouh appliqua une couche de chakra sur cinq kunaï et les lança de manière a ce que le serpent ne puisse les esquiver. Il étendit son périmètre de chakra à cinq mètre. Les kunaï réapparurent juste devant le serpent qui ne put les esquiver .les cinq kunaï se fichèrent entre les écaille, arrachant un sifflement strident a notre cher serpent qui fonça sur Sarouh. Sarouh fit un clone inconsistant et se substitua a ce dernier juste a temps pour que le serpent rentre dans le clone. Sarouh prit un shuriken et le lança dans le globe oculaire du reptile.

De cette dernière blessure jaillit un flot de sang. Sarouh en fit asperger. Se sang était en fait un acide qui brûla sa peau. Il utilisa la lance aqueuse sur lui pour se nettoyer. L’acide partit mais il avait du encaisser une autre blessure, provoqué par sa lance. Elle n’était pas sérieuse mais dés plus embêtante, car dés qu’il marchait il ressentait une grande douleur aux côtes et au bassin. Entre temps le serpent lui, état revenus a la charge, abandonnant toute stratégie, il fonçait comme un fou essayant d’écraser Sarouh, ce dernier évita mais sa lui arracha un cri de douleur. Il lança une bardé de shurikens visibles et deux invisibles vers le deuxième œil. Le serpent évita les shurikens visible en se contorsionnant. Mais les invisibles lui apparurent trop tard, comme pour la première fois. Les shurikens déclenchèrent un nouveau flot de sang. Qui tomba sur son clone. Ce dernier fut révoqué et le jeune shinobi reprit sa route.

rhalala une demi heure de perdu pour quoi, un serpent et une blessure ! Faut dire c’est génial !

Sarouh, toujours de bonne humeur, repartit dans une direction moins aléatoire que la première, il croyais voir que a végétation s’éclaircissait. Mal lui en prit de prendre cette direction.

Au fur et a mesure qu’il avançait, la végétation était plus souriante, moins dense, t un faible bruit de cascade résonnait. Il continua a cheminer pendant une demi heure avant d’avoir des soupçons. Il commençait a douter. N’était ce pas le même son que tout a l’heure ? N’était ce pas le même paysage que tout a l’heure ? Il prit un caillou, enfin il essaya. Comme Sarouh s’en doutait, le chemin de gravier était faux, ainsi que toutes les sensations qui étaient autour de lui. Il avait l’impression que le paysage lui disait : Tu t’es fait avoir !

Il rebroussa chemin pour arriver devant la dépouille du serpent
Comment puis je être aussi aveugle ! Les serpents de cette taille ne sont que éloigné de Gensou, et les différents monstres que j’ai trouvé comme araignée et autres était moins faible que lui, plus on approche du village, plus les monstres sont faibles ! Donc direction inverse ! Puis ma blessure aux côtes n’est pas trop grave !

Il repartit dans le sens inverse, conscient que sa serait trop simple. Arrivait au point de rencontre, il repartit dans la direction où il avait vu l’examinateur juste avant qu’il ne parte.
Il zigzagua, suivant sa mémoire et des petits repères qu’il avait fait durant ses petites excursions au marais.


Il fini par retrouvé les chemin de retour après de multiples rencontres avec des araignées assez sympathique qui lui demandait assez poliment si il voulait bien leur servirent de dîner.
Sarouh répondit poliment non (a coup de shurikens kunaïs invisible notes explosives et permutation donc)

Une fois qu’il, entendit le bruit léger de la cascade ainsi que l’odeur de poiscaille pas très agréable venant du marché, il se sentit plus léger.
Il mit une bonne demi heure avant d’arriver car il avait du contourner le villarge pour arriver devant la porte.

Heure d’arrivé : treize heures trente
Temps passé dans les marrées :quatre heure et demi.


L’examinateur, un certain Ryosuke, appela l’équipe médicale qui soigna les petites lésions fracture maux et bleus assez rapidement. La seul chose que pensa Sarouh en se levant c’est : j’ai faim, ramens ! il fonça donc vers l’échoppe de ramens qui n’était pas loin et demanda a l’examinateur la bouche pleine :

Sarouh :chest chke ché paché ? (est ce que je suis passé ?)

Ryosuke *le regardant avec amusement* Oui tu es dans les temps mais rien que le ait que tu me parle la bouche pleine mériterais la disqualification,non ?

Sarouh QUOI ?!

Ryosuke j’ai dit sa pour te faire déglutir plus rapidement allez manges ailleurs !

Sarouh se presssa de partir et mangea sa vitesse coutumiére son bo de ramens: un bol par minute.
Une fois repu, il s'allongea au sol et se demanda où en était les autres et quels autres épreuves les attendaient...

Sarouh
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 949
Date d'inscription : 11/03/2008
Localisation : a arasu, c'est la mode:)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Mei-Lynn Sabishii le 20/4/2008, 18:18

Ainsi, après avoir marché pendant des heures tel un troupeau de bisons, on devait retrouver son chemin dans ce marais nauséabond. Soit c'était pour mettre à l'épreuve notre sens de l'orientation, soit pour nous mettre en condition pour la suite, ou bien par simple sadisme. Certains Genins étaient déjà partis, tantôt l'air assuré, tantôt l'air anxieux. Y'avait de quoi après tout... Plantes carnivores, animaux dangereux, sûrement des Genjutsu pour nous dérouter encore plus...
Oui, de beaux sadiques. Pour ne pas dire autre chose. Certains Gennins semblaient pétrifiés par la peur, et étaient restés là où le Chunin nous avait laissés. Bon, bah c'est pas en prenant racine que je pourrai retrouver le village... Je pris une direction au hasard, prenant soin d'éviter ornières, flaques de boue et autres. Faut dire, des tongs... Même pieds nus, le parcourt aurait été plus simple à faire... Après sûrement une bonne demi heure d'exploration, je semblait encore plus paumée qu'avant.

Alors que je décidai de rebrousser chemin, je senti sous ma tong droite une sorte de forme molle et rampante, émettant un sifflement strident, sûrement de douleur. Un serpent. Je poussai un cri tout aussi strident et me mis à courir au hasard, trébuchant tantôt sur une racine, ou m'enfonçant le pied dans une ornière remplie de boue verdâtre. Je fini par arrêter ma course effrénée devant un imposant mur composé d'arbres gigantesques. Super Mei-Lynn, t'as un sens de l'orientation particulièrement lamentable...
Bon, restons calmes, il n'y a aucune raisons de paniquer, surtout dans un marais puant rempli de bestioles affamées et de plantes carnivores...

*Pensée*: Bon, réfléchissons. Je suis dans un marécage, sans aucune arme ni vêtements. Je crève à moitié de froid, je sens à peine mes pieds, et je suis complètement désorientée. Je n'ai aucune technique qui puisse m'aider, hormis une technique suiton que je n'utilise quasiment jamais, et les techniques de base de l'académie, à savoir le Henge, le Clonage et la Substitution. Donc, je suis vraiment TRÈS mal barrée...
Gé-nial. TOut simplement génial...

Je repris ma marche, avançant au hasard, ne comptant que sur ma chance. Après un certain temps que je ne pouvais évaluer vu que je n'avais aucun appareil pouvant me renseigner sur l'heure, je tombai enfin sur quelque chose: une araignée. Malgré les timides rayons de soleil qui parvenaient à percer à travers les arbres, je pus voir que la créature faisait un bon mètre de hauteur, était noire et toute velue, et possédait huit yeux qui luisaient d'une très élégante teinte rouge sang. Cette fois, je ne pouvais fuir, en raison de la peur qui me clouait sur place. Déjà que la plus petit araignée me faisait sursauter, imaginez une bestiole de cette taille...
Le monstre s'avança lentement vers moi, faisant claquer ses espèces de pinces. Apparemment, elle n'avait pas dû encore manger... Je reculai de quelques pas, n'ayant absolument rien pour me défendre. Soudain j'eus une idée... Je maîtrisais un peu cette technique, mais bon, pour l'employer, c'était autre chose... surtout niveau volonté en fait.


Mei-Lynn: Suiton, Boule d'Eau!

Je crachai alors une sphère aqueuse aux dimensions très moyennes, qui finit par s'écraser en plein dans les yeux de l'arachide. Cette dernière poussa une sorte de grognement aigu, et recula en agitant ses pattes velues dans le vent. Je pus ainsi en profiter pour piquer un nouveau sprint. Ouf... Si jamais je retrouve ce CHunin qui nous amenés ici, j'aurai deux ou trois trucs à lui dire... Après une courte recherche, je trouvai un rocher d'une taille assez imposante, et qui n'était pas infesté de bêtes. Un bon endroit pour méditer un peu sur l'épreuve, et comment m'y retrouver.
En y réflechissant un peu, on se trouvait au sud de Gensou. Donc il fallait forcément aller vers le nord.

*Pensée*: Bah oui mais j'ai pas de boussole... Mais on dit souvent que la mousse sur arbres indique le Nord... Y'a qu'à vérifier!

Erreur. Après avoir échappé de justesse à une charmante famille de croco qui cherchaient leur déjeuner, je revins à mon point de départ, à savoir mon rocher. Rocher, rocher... Et pourquoi pas semer des cailloux?

*Pensée*: Ah bah oui... J'ai pas de poches moi... Ca va être dur transporter suffisamment de cailloux...

Retrouver mon chemin grâce à la position du soleil? Mmmmh... Avec des arbres pareils, tout ce qu'on a c'est de la lumière vert-jaunâtre... Après de longues minutes de réflexions, j'entendis au loin des jurons. Y'en a qui prenaient pas leur mal en patience... Je passais peut être plus de temps à réfléchir sur comment m'orienter que de trouver directement un moyen de tirer de marécage. Remarque... C'était pas trop dur... Vu que la plupart du temps je feignantise...
Après un soupir d'exaspération, je sautai de mon perchoir, et choisis un chemin au hasard. En passant devant des plantes vertes d'une taille assez grande, je pris une feuille aux proportions étonnantes, et m'en entourait la taille pour m'en faire une sorte de jupe. C'était toujours ça de gagné. En plus, ça donnait un certain style... Après une nouvelle marche quasi interminable, mon estomac commençant à émettre des grognements dûs à la faim, j'entendis une sorte clapotement bien connu... L'eau...
Mais quelle imbécile... Pour venir jusqu'ici, on avait traversé une rivière... Et juste avant, on avait longé les marais... Après quelques nouvelles minutes de marche, sans aucune rencontre hormis un petit accrochage avec un serpent sur lequel j'avais malencontreusement marché dessus, ainsi qu'une chute en trébuchant sur une racine d'arbre, je retrouvais enfin le cours d'eau, et par la même occasion la lumière du jour. De l'eau claire et propre... Vu l'état dans le quel j'étais, un rapide petit bain ne serait pas du luxe...

*Pensée*: Bon, maintenant, faut que j'aille où? J'ai traversé ces marais puants, mais j'en ai pas fini... Faut que je passe la rivière, puis que je longe les marais tout en remontant le cours d'eau...

C'est donc grelotante de froid - mais propre- et avec seulement quelques égratignures que je me dirigeais vers Gensou, marchant entre la rivière et un autre marais. Après un virage, je vis au loin l'immense cascade qui masquait la porte du village. Oubliant la douleur de mes pieds, je me mis à courir vers la chute d'eau.
Un éclair noir apparaissant devant moi. Puis le noir quasi-complet. Et une forte douleur au dos.
Lorsque je repris mes esprits, je me trouvai aux pieds d'un arbre, et en face de moi... Une sorte de dragon. On aurait un croisement entre un lézard géant et un dragon des eaux. D'une taille relativement imposante, avoisinant les deux mètres, une couleur variant entre le bleu-vert et le violet-bleu, les palmes palmées et une longue queue pourvue d'une pointe en forme de flèche au bout, elle me barrait le chemin qui me séparait du village. Poussant une sorte de sifflement mêlé à un vagissement... Bon, vu la taille de l'engin, c'était même pas la peine d'essayer d'engager le combat. Mais fallait bien que je passe si je voulais finir cette fichue étape...

Prenant mon courage à deux mains, je pris une pierre qui trainait par là puis la balançai sur le monstre. Il n'avait sûrement rien senti, mais n'appréciait peut être pas cette... approche. La bestiole fit un coup de patte que j'esquivai à peut près facilement, mais répliqua par un coup de queue rageur... Qui rencontra un morceau de bois, n'étant qu'autre que ma substitution.


Mei-Lynn: Kage bunshin no jutsu!

Un clone apparut à côté de moi. Au moins j'avais réussi à passer derrière lui, mais rien n'était encore joué. Le monstre se mit à ma poursuite, mais il semblait plus l'aise dans l'eau que sur terre. Il fit un nouveau coup de queue, qui eut pour effet de détruire mon clone puis enchaina avec un autre coup, que je ne pus esquiver entièrement. Je ressentis une vive douleur au bras droit.

Mei-Lynn: En... Enfoiré...

L'espèce de dragon hybride plongea alors sa tête vers moi, mais possédant quand même l'usage de mes deux jambes, il rata son coup de très peu; mais une seconde douleur me pris à la cheville: un coup de croc. Malgré cette blessure, je rassemblai mes dernières forces et couru comme une possédée vers la porte de Gensou.
Après avoir passé la porte du village, boitant à cause de ma cheville et me tenant mon épaule droite avec mon autre main, je vis plusieurs Gennins déjà arrivés, certain se faisant soigner, d'autres discutant de ce qu'il ont vécu durant l'étape. Quelques uns étaient même évanouis. Je me dirigeai vers le Chunin qui nous avait emmené dans ce bourbier.


Ryosuke: Ah mais voici une nouvelle Gennin! Tu as mis trois heures et vingt-sept minutes pour arriver ici! Et...

Sans ménagement, je lui écrasai le pied avec celui qui était encore valide. J'ignorai si je lui avait fait mal, puisque ensuite je m'étais dirigé directement vers l'escouade de médecins.

*Pensée*: Première étape réussie...
avatar
Mei-Lynn Sabishii
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1039
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : Nobeoka, en train de ramper dans mon propos sang...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par erol le 20/4/2008, 23:24

-(Erol pensé)- Putain de salopard de connard d’examinateur de merde ! D’une il m’avait ridiculisé en me jetant dans la rivière avec un simple mouvement de bras, et de deux il nous laissait comme ça dans la forêt en maillot de bain.


* J’étais très en colère. Déjà quelques Genins commençaient à paniquer et à courir pour retrouver l’examinateur. En plus il caillait. Vraiment, c’était bien un bon coup tordu. Bon, en tout cas il fallait que je retourne au village par n’importe quel moyen et surtout en à peu près 6 heures. J’examinai les lieux. Il ne restait plus que quelques Genins qui n’avaient pas foncé dans une direction sans réfléchir. Je regardai attentivement les arbres au alentour. Bon déjà c’était sûr, j’étais complètement paumé. Bon bah le tout pour le tout.

Je pris une direction au hasard en espérant tomber sur un indice quelconque pour retourner au village. Je fis une dizaine de mètre et tombai nez à nez avec un Genin mort de trouille.
*


-(Genin)- Waaaaah !


* Dès qu’il me vu, il eu peur et couru loin. Je l’entendis se cogner et tomber par terre. Quel idiot. Je décidai de ne pas prendre la même direction. Un vingtaine de mètres après, je vis un crocodile au loin. Par réflexe je sortis mon sabre ….. Mais je vis que je n’avais qu’un maillot de bain sur moi. Quelle galère. Le prédateur ne m’avait pas vu. Je concentrai mon chakra dans mes pieds et montai sur un arbre pour être en hauteur. Il fallait que je trouve un plan pour me défendre. Pendant ma réflexion, je sentis une goutte d’un liquide visqueux me tomber sur l’épaule. Je levai la tête et vis une araignée qui faisait au moins un bon mètre. J’eu peur et je tombai par terre sur le crocodile. Je roulai sur le côté et regardai la bestiole qui essayait de comprendre pourquoi je lui étais tombé dessus. J’étais dans un sale position, devant moi un crocodile qui voulait faire de moi son repas, et au dessus de moi une araignée énorme qui voulait aussi faire de moi son repas. Apparemment l’araignée devait avoir plus faim, car se fut la première à me sauter dessus. J’esquivai en roulant sur le côté. Je m’était complètement plongé dans de la vase mais il y avait plus important. Le crocodile aussi fonça sur moi en ouvrant en grand sa mâchoire. Je fléchis mes jambes en concentrant mon chakra, et sautai en l’air le plus haut possible. Je m’accrochai à une branche et regardai les animaux qui n’avaient pas eu le temps de me voir. L’araignée regardait à droite et à gauche et le crocodile lui la fixait plutôt en se bavant. L’araignée n’eu pas le temps de comprendre quoi que ce soit, alors que le crocodile s’était jeté sur lui en lui arrachant la moitié du corps d’un coup de croc.

Je décidai de partir rapidement. Je sautai de branche en branche pour éviter le contact au sol et les gros prédateurs. Au bout d’une heure sans trop de problème (juste une rencontre sanglante contre des moustiques) je m’arrêtai un moment pour pouvoir récupérer un peu. Je me reposai une dizaine de minute et examinai où j’étais. Je ne savais même pas si je m’étais rapproché du village ou si je m’en étais éloigné. Je regardai devant moi et vis des lianes qui pendaient. J’hésitai un moment puis ne pu m’en empêcher. Je m’élançai en attrapant une liane et en sautant de liane en liane. A la dernière liane, il se passa quelque choses de bizarre, la liane était molle et elle ne supporta pas mon poids. Je tombai par terre et la liane se dressa devant moi. Un serpent. Vraiment je n’avais pas de bol. Le serpent fonça sur moi en essayant de m’administrer une gentille dose de poison. J’esquivai en sautant sur le côté et attrapa une petite liane. Il me réattaqua avec plus de vitesse cette fois. Je roulai sur le côté et bondit sur lui en lui attachant le museau avec ma liane. Je fis un noeud très serré. Je regardai le reptile qui essayait de se débattre avec sa queue. Je rigolai et l’attrapai par la queue. Je tournai sur moi-même et lâchai l’animal qui se fracassa le crâne contre un arbre.

Alors que la carcasse du serpent gisait à terre, je sentis un souffle d’une bête enragée. Je me retournai et me trouvai nez à nez avec un …. Euh …. Sûrement une sorte de crapaud croisé avec un moustique ? Oula, soit j’étais dans un Genjutsu, soit j’étais dans une merde profonde. Le bestiau qui faisait à peu près ma taille commençait à me regarder avec un vice profond en lui. Il avait les pattes de moustiques mais en plus gros, et des ailes sur le dos. Par contre le reste du corps était surtout d’un crapaud.
*


-(Erol)- Qu’est-ce que t’as à me regarder comme ça ? Tu crois que tu peux me manger sans que je dise rien ? Enfoiré vas, amènes toi !


* Apparemment il avait compris que je ne lui faisais de louange. Il vola vers moi et ouvra sa bouche, laissant sortir son énorme langue qui essaya de m’enrouler. Je sautai au dernier moment et m’accrochai à une de ses pattes. J’escaladai son corps et montai sur son dos. Ses ailes battaient à vive allure. Le bestiau fit quelque chose auquel je ne m’attendais pas, il se retourna si bien que je tombai par terre. Il essaya de m’écraser avec l’une de ses pattes. Je roulai sur le côté et perdis une tong. Je resautais sur le monstre et attrapa une de ses pattes. Je mis toute ma force et arracha cette dernière. Le monstre hurla et essaya de s’envoler. Je sautai encore une fois sur son dos et attendis qu’il dépasse la cime des arbres. Une fois atteint cette hauteur, je pu voir toute la forêt. Au loin, je pouvais distinguer le village de Gensou. Je sautai du bestiau et m’accrochai à une branche pour éviter de tomber sur le sol et de m’éclater les jambes.

J’allai donc dans la direction du village. Au bout de deux heures de marche sans problème, j’entendis des voix de Genin. Je sourie et allais vers les voix. Je me cachai dans un arbre et regardai le Genin qui s’enfuyait à la vue d’une araignée d’un mètre. Je pris ma dernière tong, et la jetai sur le Genin. Il se prit ma tong, et tomba à terre. L’araignée sauta sur lui et allait le transpercer avec l’une de ses pattes. Je pris rapidement une branche pointue et l’enfonçai sur l’abdomen de l’insecte. Il hurla et tomba à terre sur le Genin. Ce dernier se dégagea et me regarda.
*


-(Genin)- Mer …. Merci.

-(Erol)- J’vais te tuer !


* Je fonçai sur le Genin et lui mis une bonne droite. Il fut éjecté contre un arbre et se cogna la tête violemment. Il tomba dans les pommes. Je le laissai là et repris ma route. Au bout d’une autre heure de marche j’atteignis enfin le village. Je vis le Chuunin qui nous avait perdu dans cette forêt et je lui fonçai dessus en brandissant mon bâton pointu. Il l’éjecta sur le côté de la même manière que il y a quelques heures. *


-(Ryosuke)- Bravo, 4 h 35. Bien joué.

-(Erol)- Un jour …. J’te tuerais !


* Je rentrai dans le village en direction du QG. *
avatar
erol
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 176
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Tu n'entends pas le bruit de pas derrière toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Ryûkki le 21/4/2008, 00:10

Ryosuke : D'accord... Pas de points bonus donc. Dans ce cas, allons-y: vous avez six heures pour retourner au village. Les critères de sélection ne vous concernent pas, je ne vous dirais donc qu'une chose: Allez y à votre rythme...

Voilà, on y était vraiment ce coup-ci, et ce n’étais pas le moment de blaguer. Il ne fallait rien prendre à la légère, de peur de rater son examen bêtement. Mes premières pensées furent…

Ryûkki *pense*: Arf… ‘Fais trop froid. Putin, j’sais même pas par où commencer.

Un vieux sentiment familier me parcourait. Je n’y prêtais aucune attention, j’avais pour seul but réussir cet examen. Bref, après ce court instant, je ne jetais aucun coup d’œil autour de moi pour voir où les autres ninjas en étaient, comme certains l’auraient fait par reflexe. Je devais suivre ma propre voie. Je décidais donc de partir dans une direction totalement inconnue. Après dix minutes de marche, les choses sérieuses commençaient. J’étais face à une araignée géante, et c’était bien la première fois.

Ryûkki : Oh pinaiz’! C’est quoi s’délire ?

« Hiraishin no Jutsu » , je combinais mon déplacement éclair à un simple coup de poing électrique, de telles sortes à assommer l’énorme bébête.

Je m’en étais assez bien sorti sur ce coup là, mais pas le temps de me reposer sur mes lauriers. Je continuais donc d’avancer à travers ce marais plus que bizarre. Il était peuplé de toutes sortes de bestioles, autres monstres bizarroïdes, et de belles fleur d’une couleur assez bleu.

Ryûkki : Une si belle fleur dans un endroit comme celui-ci, c’est trop louche. Mieux vaut ne pas trop s’approcher.

Pendant plus d’une demi-heure, je continuais mon chemin à travers d’immenses arbres. Il y avait comme une allée toute tracée sur le sol, je décidais donc de la suivre, car peut être menait elle quelque part. Après quarante-cinq minutes de marche, j’étais enfin arrivé… Au bord d’une falaise !! Dépité, je fis demi-tour pour rattraper le temps perdu. Malheureusement, ce n’était pas gagné : J’avais relâché mon attention un instant, n’apercevant pas la fleur bleu derrière moi. En un fraction de seconde, je me retrouvais à moitié engloutis par cette horrible chose dépourvut de nom. Il ne me fallait pas plus de 15sec pour trouver ce qui devait sans doute lui servir de glotte, et la prit à pleine main.

Ryûkki *pense* : Je dois malaxer mon chakra… L’emmagasiner dans mes deux mains et…

« Dengeki no Jutsu » , sur ce coup là, je n’y étais pas allé de main morte, pour preuve, la fleur carnivore n’exerçait plus aucune étreinte sur moi. Je me levais donc plein de bave, et observais la plante. Elle avait pris un teinte grisâtre et ses racines avait en quelque sorte, grillées.

A l’aide de « Hiraishin no Jutsu », je pouvais combler légèrement mon retard. Je décidais maintenant de me déplacer d’arbre en arbre, de peur de me faire encore engloutir par ces plantes plus que bizarres. Soudain une idée me vint à l’esprit…

Ryûkki *pense* : Mais pourquoi ne pas définir le nord et m’orienter tout bêtement ?

Je m’empressais donc de trouver un arbre afin d’utiliser la mousse comme repère pour le nord, mais à ma grande surprise… Aucune mousse, je trouvais ça bizarre. Surement un genjutsu des chuunins pour nous désorienter. Je pourrais facilement le dissiper, mais j’avais oublié que je ne savais pas comment me situé géographiquement. Ca devenait de plus en plus chiant, et le temps ne faisait que s’écouler… Mais que faire ? Je ne devais pas commencer à paniquer, c’était une simple perte de temps. Réfléchir, il n’y avait que ça de vrai.

Ryûkki *pense* : Je devrais plutôt continuer à avancer, j’ai dépassé le point de rencontre depuis un moment mais je ne sais toujours pas où je suis…

Trois heures et à peu près trente minutes c’était écoulées depuis le début de l’épreuve, et je continuais à avancer sans trop savoir où je mettais les pieds d’ailleurs, manque de bol, je commençais doucement à m’enfoncer dans le sol. Ce n’étais pas un gros problème, pour me sortir d’ici, j’avais simplement à me propulsé dans les airs, chose simple à réaliser quand on connait « Hiraishin no Jutsu »...

Ryûkki : Créer un point de polarité négative sous mon corps, et inverser la polarité de mon corps…

Tout content de mon résonnement, je le mis à exécution et je fus expédié dans les airs. Me rattrapant à la branche d’un arbre, j’eu l’idée d’appeler six bunshins.

Ryûkki : Bon écoutez moi, vous allez vous disperser chacun dans un sens. Vous allez avancer le plus vite possible, et quand vous penserez être aux alentours de Gensou, dissipez-vous. Pas besoin d’être devant les portes pour le faire. Dès que vous sentirez que l’atmosphère aura changé, c’est que vous serez assez proches du village, c’est du à sa cascade. Maintenant, Dispersion !

Au bout de trente minutes, deux clones étaient mort. Il semblait qu’aucune autre forme de vie, à part des croisements d’animaux n’avait leurs places là où ils s’étaient rendus. Je patientais encore tout en méditant sur une branche en hauteur, jusqu’au moment ou un clone venait de se dissiper. Lui était retourné à la falaise. Juste après ça, un le cinquième clone me rapportait qu’il se trouvait dans des plaines, loin du village de Gensou. Je décidais donc de ne pas perdre une minute de plus et de suivre le chemin du dernier bunshin.

« Hiraishin no Jutsu » , je décidais de fendre l’air d’arbre en arbre pour arriver le plus vite possible car à présent je n’avais plus aucun doute, j’étais en direction de Gensou.

Je ne m’étais pas tromper, l’atmosphère est bien différente ici. On s’entait bien que le marais s’éloignait peu à peu et que l’air devenait humide. D’ailleurs je n’avais pas remarqué qu’il y avait une rivière en dessous de moi. J’étais donc descendu pour continuer ma route. Je devais remonter le courant pour remonter jusqu’à la cascade… Enfin après m’être débarrassé de cette chose hideuse. Elle ressemblait à un anaconda, mais il portait une sorte de carapace. On aurait dit qu’il avait une tête de dragon enfin bref, mon clone lui s’était dissipé depuis peu, c’est pour ça que je n’étais pas au courant pour se truc, il m’aurait été plus simple de l’éviter mais bon maintenant que je suis là, au diable la simplicité.
Un gros combat s’annonça : Un énorme anaconda chelou à tête de dragon contre, un genin en slip de bain… La honte. Le serpent géant ouvrit grand la bouche et je sentis qu’une grande énergie se dégageait de lui. J’étais prêt à esquiver, bien sur mes appuis et par chance le sol était assez sec, malgré le fait que l’on se trouvait près d’une rivière. Il m’envoya un énorme jet d’eau puissant droit sur moi, la seule manière d’échapper à cette attaque fut de sauter. Mais l’anaconda profita de cette opportunité pour m’infliger un coup de queue. Je fus projeté contre un arbre avec une telle puissance que je me cassai un bras. Il s’approcha doucement de moi, m’entoura avec sa queue et me jeta dans l’eau. Dans cet élément, j’étais vulnérable, je ne pouvais utiliser aucune technique pour cause que je bénéficierais aussi des dégâts que j’infligerais à mon adversaire. Je devais me battre or de l’eau donc, de ce fait, me fus propulsé dans les airs de la même manière que dans la boue tout à l’heure. Le Dragon d’eau sortis sa tête de l’eau et me fonça dessus. Je concentrai mon chakra dans mon poing pour lui infliger un…


« Biribiri Punch !! » , une technique totalement inconnue, je venais d’y penser donc pourquoi de pas l’appliquer ?

Et comme je m’en doutais, la bébête n’aimait pas vraiment les chocs électriques, ce qui était courant chez les monstres aqueux. Il était évident que sa carapace n’étais enfaite pas très résistante à l’électricité. Je sortais de l’eau sans tourner le dos à la rivière. Le monstre me suivait hors de l’eau. Je ne pouvais pas l’affronter de fac, mon bras me faisait horriblement mal. J’attendis qu’il s’approche assez près et lui sauta dans la gueule, il me restait plus qu’une chose à faire pour tuer cette chose…


« Raikyuu » , je collais la sphère électrique sur le palais du dragon aqueux.

Ce fut d’une violence telle que le haut de la tête s’arrachai à moitié. Je sortais donc de ce monstre, dont le cadavre restait inerte sur le bord de la rivière. Ce fichu serpent m’avait fait perdre un temps fous, je m’empressais de courir le long de la rivière. Quelques minutes plus tard, j’étais devant les portes du village de Gensou. Je n’étais pas très fière de moi. C’était un échec total. J’avançais doucement vers ce chuunin qui s’appelait Ryosuke…


Ryosuke : Il était temps, tu as mis quatre heures et cinquante trois minutes. Bien je vois que ton bras est dans un sale état. Va rejoindre l’escouade médicale à l’intérieure du village.

Ryûkki : Okey…

Je filais directement vers l’escouade de médecins pour qu’il fasse quelque chose pour mon bras, ensuite j’irais chercher des fringues parce que là ça commençais à me saouler de m’trimbaler en slip…
avatar
Ryûkki
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 62
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 27
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.Shinobi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Takeshi Hameki le 21/4/2008, 18:10

Takeshi se leva très tôt ce matin là car la première épreuve de l’examen des Chuunins aller débuter. L’examinateur était un type louche nommée : Ryosuke. Il était a peu près 6 heures du matin mais beaucoup de Genin participant à l’examen n’était pas encore venu, l’examinateur voulait tout de suite commencer mais le Kage avais insisté pour attendre tout les participants. Parmi les Genin Takeshi avais vu Erol, un vielle ami de Chikara , il lui sourie puis après que tous les Genins soit venu, l’examinateur (Donc Takeshi se méfiait déjà de lui , car tous les examinateurs qu’il avait rencontré au fil de sa vie était cruelle et sans pitié) commença a parler sous un ton de supériorité :
-Bon, eh bien... vous êtes tous là, la première épreuve va donc commencer... tout d'abord, suivez moi, nous sortons d'ici.
Plusieurs Genin posèrent des questions sans trop de sens et a la fin Ryosuke finit par s’énerver et demanda a tout le monde de se la fermer et que le premier qui ouvrait la bouche aller être recalé. Cet alors que le groupe de Genins, qui ne devait pas dépasser pour le plus âgés 17 ans, sortirent du village et commencèrent a marcher et a marcher, le village de Gensou était très humide et très froid, plusieurs des participants grelottait a cause du froid hivernal que faisait dans le village, dans les marécages plus précisément, Takeshi aperçu plusieurs animaux et des plantes assez bizarre. Ce n’était vraiment pas comme à Mahou et Takeshi se sentit observé, en effet plusieurs plantes possédaient dans leur « corps » des sortes de yeux qui bougeaient a chaque fois que un Genin passait. Takeshi, qui exaspéré a cause des moustiques qu’il évité sans trop de problème, demanda a l’examinateur :
- Eh m’sieur l’examinateur. Ce n’est pas que je m’ennuie mais ça fait presque 2 heures et demie que on marche. C’est encore loin ?
- Nan c’est pas très loin on va arriver dans a peu près 30 minutes.


Takeshi soupira puis continua a marcher jusqu'à ce que subitement Ryosuke s’arrêta et expliqua au Genin son plan diabolique :

- On va faire une pause ici. Il est bientôt dix heures, je vais donc vous expliquer le but de l'épreuve... mais avant, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire où se trouve le village? Une bonne réponse vous ferait gagner des points...


Takeshi était trop fatigué pour répondre a la question, d’ailleurs il ne le savait pas, puis quand l’examinateur constata que personne ne le savait il répliqua avec un sourire machiavélique :


-D'accord... pas de points bonus donc. Dans ce cas, allons-y: vous avez six heures pour retourner au village. Les critères de sélections ne vous concernent pas, je ne vous dirais donc qu'une chose: allez y à votre rythme...

Takeshi apres cela leva la main mais l’examinateur est parti sans laissé de trace . Les Genins sont partis chacun de son coté il avais meme un des Genins qui se disputé avec son compagnon pour la route qu’il devait prendre , il en avait 5 de ses routes . Takeshi se rappela des cours d’orientation de son sensei a l’academie :
Flash Back :
- Bon les enfants , un ninja doit savoir s’orienter et votre beau sensei qui est moi vous l’apprendra . Mouahahaha !

- (Pensée ) Non mais quel cretin ce Sensei . Il se croit le plus beau et les plus fort du village « Soupir » Il ne changera jamais .

- Bon les minus. La règle numéro un : Ne vous fiez jamais des oiseau. Ces sales piafs sont très bêtes. Ils ne savent pas où ils partent ! Mouahaha ! Aussi lorsque vpus regarder la mousse sur une pierre . La mousse signale toujours le nord . Mais attention elle ne pousse que dans des lieux humides .

Fin du Flash Back .

Takeshi chercha avidement une pierre avec de la mousse . Il en trouva une puis suivi sa direction car le village se situé au nord de tout . Mais une sensation bizarre lui dérangea les yeux. C’était le soleil , il cacha ses yeux avec sa main puis continua mais tout a coup il s’arrêta net et commença a courir a sa gauche :
- Et puis merd… Saleté d’examinateurs a la co… Le soleil ce leve a l’est et la mousse signale toujours le nord. C’est une Genjutsu .Bandes de Salopa ... Grrrr ! Si je l’attrape . Bon je l’ai sous-estimé je vais devoir l’utilisé .
Takeshi mord son pouce pour le faire saigner puis utilisa plusieurs signes et posa sa main dans le sol en criant avec grande énergie :


- Kuchiyose no jutsu ! Waashi !

L’aigle que Takeshi avait invoquer au par avant se placa sur la main de Takeshi puis l’aigle lui demanda :


- Salut petit tu as besoin de mon aide ?

- Oui ! j’ai besoin que tu voles et que tu cherche le village de Gensou sil te plait .

Waashi acquiesa de la tête et s’envola Takeshi continua a courir mais a mi-chemin une énorme araignée de 1 mètres de haut lui bloqua le passage .

- Ce village est peuplé de malades . Grrr . Yaaaaaaaaaaah !

Il fonça sur l’animal a 8 pattes et avant d’arriver il sauta et plaça une parchemin explosif sous le grand corps de l’animal et il explosa. Du jus d’araignée explosa sur toute la foret et Takeshi continua à courir tout en suivant Waashi qui partait vers le village. Il était déjà 12 et 30 minutes . Waashi lui fit un signe disant qu’ils était entrain d’arriver Takeshi soupira mais un horde de plantes se mit devant lui alors Takeshi qui n’avait pas fait se chemin pour que des vulgaires plantes lui fasse ratée l’examen . Il prit un Kunai puis entra la tête la première sur la mini jungle que les plantes avait formée en frappant les végétaux carnivores avec son kunai très sauvagement il continua a courir et regarda les portes du villages il était fatigué il pleurait de joie mais juste devant la porte un énorme crocodile s’interposa . Takeshi était furieux il prit un bâton avec son kunai il le rendit très pointu puis il concentra son chakra Fuuton et le jeta sur l’animal . Il explosa et Takeshi continua a courir et lorsequ’il arriva il sauta et entenda Ryosuke :

- Hahaha bravo tu as fait le parcours en ‘’ Regarda quelque part ‘’ 3 heure 45 minutes et 50 secondes .
- (Pensée) Quelle imbécile . Je me suis presque pelée les coui… Et lui il rigole . Pauv c…
Takeshi parti direction la chambre qu’il avait louer a des Gensouards , ils était des médecins et donc il leur demanda de le soigner . Mais la première chose qu’il pensa cest l’examen .

avatar
Takeshi Hameki
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Simbule le 21/4/2008, 23:00

. . . Vint ensuite, quelques jours plus tard, cet examen chuunin qui se promettait d'être difficile. Arrivé sur les lieu avec un maillot des plus minimalistes... Pour le bas, une culotte avec une ficelle derrière et devant donc du tissu normal pour cacher l'avant correctement mais de manière assez juste. Pour le haut un soutien-gorge cachant mes tétons et laissant apparent presque tout le reste. J'étais contente, j'allais faire tourner toutes les têtes avec une tenue pareille... J'étais contente jusqu'au moment où on nous a fait sortir et nous balader dans les marais, vêtue comme ça... de temps à autres je me réchauffais avec mon jutsu "fournaise" en l'utilisant avec le moins de chakra possible afin de ne pas réchauffer les autres, plus ils auraient froid mieux ce serait pour moi. nous marchions encore et encore, ces foutues tongues me faisaient mal au pied mais ça devait être plus enviable que se promener pieds nus dans ce marais. Je m'y étais déjà promenée pour une raison ou une autre mais ma connaissance du marais restait limitée. J'essayais au début de prendre des points de repère mais il s'est avéré bien vite que je n'avais pas la mémoire suffisante pour me souvenir de tout et finalement je me suis embrouillée et j'ai fini par tout mélanger et abandonner cette idée de repères.

. . . Nous avons finalement atterri dans une sorte de clairière et notre organisateur nous a alors mis au courant du peu de règlement existant à savoir un retour en moins de six heures. Je parti dès la disparition de l'examinateur sans trop me soucier de la direction prise: une fois sortie des marais, je n'aurai pas trop de mal à me rediriger vers le village. Je marchais, six heures ce serait long assez pour moi traverser tranquillement le marais de part en part et de retourner à Gensou, assez rapidement, j'ai été prise dans une sorte de toile, dont je ne suis parvenue que difficilement à extirper mes bras. La toile s'est alors mise à trembler et j'ai dès lors tourner la tête. Ce que je vis m'horrifia: une araignée haute de cinquante centimètre avec un visage, ou plutôt une sorte de visage qui semblait me regarder et me fixer. J'ai fait le seul jutsu de ma connaissance pouvant me sauver de ce mauvais pas: "sommeil" et l'araignée s'est alors lentement affaissée sur elle même pour finalement retomber lourdement sur le sol. Je continuai mon chemin, j'avais déjà perdu un demi-heure pour endormir l'araignée et m'extirper de la toile entièrement. Je continuais à marcher encore et encore dans une direction telle que je n'aurais pu dire de quel côté du marais je finirais par ressortir. Cela faisait une heure depuis l'épisode de l'araignée et je n'avais pas l'impression d'avancer beaucoup, pourtant je ne faisais que marcher, voyant une fleur bleue tous les vingt m...


- Bon sang, comment n'ais-je pas pu m'en rendre compte plus tôt? Foutu Genjutsu! KAI! Hum soit je n'y suis simplement pas arrivée soit l'utilisateur du genjutsu est plus fort. Encore un essai et je chercherai le moyen de m'en défaire autrement. KAI! Bon une autre méthode... Kage Bushin no jutsu!

. . . Trois bushin sont alors apparu et se sont dispersés, j'ai ainsi pu rapidement, enfin un bon quart d'heure après tout de même, déceler le passage me permettant de quitter ce genjutsu pour arriver devant l'araignée endormie qui ne l'était plus tout à fait puisqu'elle se relevait avec peine. Je devais trouver un moyen, sans gaspiller mon chakra, je suis donc partie en passant au dessus de l'araignée qui semblait se demander ce qu'elle faisait là. Je suis repassée par l'endroit d'où nous sommes parti et j'ai été le plus vite que je pouvais, manquant de tomber à court de chakra vu l'utilisation répétée de mon jutsu fournaise afin de me tenir chaud, j'espaçais donc les utilisation de fournaise et parvenais à sortir du marais, j'étais alors à l'opposé de Gensou ce qui signifiait que le premier chemin prit était le bon...

. . . Maudissant mon idée de faire demi tour, je contournais alors rapidement les marais puisqu'il ne me restait dorénavant plus que trois heures, ce qui irait vite si je ne rencontrais pas de sale bête ou de genjutsu donc passer par l'endroit le plus court des marais... J'y étais enfin, plus qu'une heure et demie pour moi arriver à Gensou, En espérant que tout aille pour le mieux, j'ai foncé droit devant moi par les branches d'arbres. Finalement après m'être faite happée par une autre fleur bleue, après avoir été piquée par une araignée qui espérait me manger et vu sa taille c'était possible, après m'être faite mordre par un petit serpent dont la morsure m'a faite tombée dans la mare aux crocodiles qui ont bien failli arriver à me manger eux d'ailleurs, je me sentais si faible... mais je ne pouvais pas me permettre de les laisser faire tant que je n'avais pas satisfait les plus humbles désirs de mon parrain. donc après avoir fuit la mare aux crocos pour remonter vivement dans l'arbre en chassant le serpent minuscule, j'arrivais aux portes de Gensou suivie par toute une nuée de moustiques, l'organisateur annonça:


- Sur le fil...

. . . Il regardait son poignet puis il le tapota en disant:

- Hum... Pourquoi je fais ça moi... Enfin bref, tu es donc la dernière à être arrivée.


Dernière édition par Simbule le 21/4/2008, 23:13, édité 2 fois (Raison : passage de bouletisme, j'ai poster mon précédant RP avec l'exam, je l'ai à présent ôté.)
avatar
Simbule
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 63
Date d'inscription : 14/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Akkurenaï le 21/4/2008, 23:41

Ryosuke venait de terminer son speech et nous avait largement laissé dans la panade. Déjà, pas mal de monde s’était excité pour aller lui casser la tête ou pour dénoncer ce manquement d’égard aux génins qui avaient tenté de devenir Chuunin. C’est pas parce qu’eux-mêmes étaient Chuunins qu’il fallait faire un bizuthage intensif…

(Akku) Bon, va falloir penser à rentrer à la maison, parce qu’en maillot de bain, même si je suis plutôt sexy, d’autres risqueraient de ne voir que provocation et autres tentatives de génins pour arriver à ses fins.

Akku se dirigea vers le premier arbre qui se tenait devant elle et grimpa sur le devant de celui-ci. Un vaste marais bien comme il le faut se fit apparaitre au devant de ses pupilles ébahies.

(Akku) Il semblerait qu’ils ont piégés un peu l’endroit, ca doit bien les faire marrer ces corniauds. Mais là, vraiment, j’ai pas le temps de me prendre la tête avec leur stupidité. Va falloir réfléchir à un moyen simple et pas trop coûteux pour sortir de là…

Akku mit son index devant sa bouche et commença à réfléchir…

(Akku) Spontanément, je dirai qu’il faut partir par là, parce que c’est plus joli et moins dégueu. En même temps, je doute que ces gens nous parsèment des fleurs devant nos pieds fragiles pour rentrer au village. Le Nord ne semble pas être la bonne direction. Reste à essayer une des trois autres : le Sud, l’Est ou l’Ouest.

Akku ferma les yeux.

(Akku) Va falloir aussi songer à s’armer et s’habiller correctement surtout.

Elle prit le premier arbre qu’elle trouva et ramassa quelques larges feuilles. Les marais d’ici ont l’air bien surprenants…

Concentrant quelques parties de son chakra dans la paume de ses mains, elle lia assez facilement les feuilles de telle manière à ce qu’elle puisse porter un habit de feuilles composées, un peu à la manière d’une toge…


(Akku) Bien, une arme maintenant que je me sens moins nue dans cet endroit.

La demoiselle arracha d’un coup de pied bien placé une grosse branche de forme allongée sur le plus robuste des feuillus qui se trouvait à sa disposition. De la même manière, elle plaça dans ses mains de son chakra, affinité Katon, de telle manière à ce qu’elle modélise son arme pour en faire une sorte de massue aiguisée, style épée de temps anciens, parce que le marais ambiant le vaut bien.

(Akku) Yippi, on y va !

La demoiselle allait avancer en sautillant, mais elle stoppa net.

(Akku) Zut ! On est pas à Chikara là. Doit y’avoir des trucs solides et costauds. Si j’y vais comme ça, va y’avoir des encombres sur le chemin. Et plutôt deux fois qu’une !

La chikarate posa une nouvelle fois son index sur ses lèvres. Puis l’enleva rapidement avec un grand sourire radieux. Elle avança en sautillant de pas légers en pas légers.

(Akku) Lalilalalalila…

Effectivement une araignée de forte taille fit son apparition pour aller chercher sa pitance.

(Akku) Tu tombes bien toi !

Un déplacement rapide et Akku se trouva devant l’énorme mâchoire de l’araignée, qui ne s’attendait peut-être pas à une démarche aussi singulière.

(Akku) Adios Poilutos Araignos Craignos !

Le Dard-Epée-Massue-impossible à nommer fractura la mâchoire de la bête et lui transperça l’occiput. Un râlement strident, puis la bête tomba.


(Akku) Berk, va vraiment falloir faire ca ?

Akku s’approcha de l’araignée et lui ouvrit le ventre. D’après son dernier repas, elle avait intégralement bouffé des insectes des marais et des plantes du coin.

(Akku) Pas ca que je cherche…

Une dizaine de combats menés dans tous les sens et dans toutes les directions possibles, Akku commençait à flancher. Sa méthode ne semblait pas réellement la satisfaire, mais elle ne se découragea pas et refit quelques pas en direction du gros roseau qu’elle venait de croiser. Toujours quelques combats plus tard, elle poussa un cri de joie !

(Akku) Je l’ai !

Une grosse vipère dépecée était posée sur le sol et on pouvait voir quelle avait mangé récemment une nourriture toute autre que celle que l’on aurait pu imaginer dans un marais : un mélange de Yakiniku encore (un peu) frais.

(Akku) Héhéhé, ce genre de serpent ne peut s’empêcher de s’empiffrer pour survivre. Le village ne doit pas être très loin. Sachant que le serpent avait très certainement terminé son forfait et devait s’enfuir dans la direction opposée du village, il est donc hautement probable que le village de Gensou se trouve dans les environs de cette direction !

La Chikarate fit une petite prière pour le serpent qui lui avait donné la précieuse indication. Au fur et à mesure qu’elle avançait, elle croisa une rivière qui coulait dans le sens de son chemin.

(Akku) Mais ?? Gensou doit être l’endroit de la source ; donc si l’eau va dans le même sens que moi, cela veut dire qu’elle part de chez Gensou et qu’elle s’étend. La direction du village est donc opposée à celle que je suis en train de suivre ??

Sentant un truc louche ou pas très net dans les explications qu’elle venait de trouver, Akku se reposa deux secondes, et porta bien évidemment son index sur ses lèvres.

(Akku) Nom d’un Sashimi ! Ca me saoûle !

Sans réelle motivation, la demoiselle s’approcha de l’eau et vit en plein milieu une méduse qui se laissait porter par les flots.

(Akku) Elle en a bien de la chance de se la couler douce. Pépère la fille, je me fais pas chier, je me laisse porter par le courant et puis je…

*Tilt !*

La méduse se laissait effectivement porter par le courant, mais à la grande surprise d’Akku, la méduse prenait la direction opposée de celle du courant. Akku trempa son doigt dans l’eau et vit incontestablement que sa vue avait été troublée par quelques genjutsus bien placés dans le marais. Bouillante et revancharde, la demoiselle, prit sa buche-arme-épée-comme vous le sentez et commença à enjamber les ronces et branches qui se mêlaient autour d’elle.

Quelques minutes plus tard, après une course folle, elle commença à apercevoir les portes du village et vit surtout un Gensouard près de l’orée de la forêt qui pointait son nez. La dévisageant et le regardant de plus en plus près, l’homme tenta une approche furtive


(Homme) Tu es perdue ! Héhéhé, vu comme tu es habillée, tu sembles plutôt sauvageonne ! Ma cabane est là-bas et si tu veux, je pourrais te changer et te dorloter…

*SchpOOOoooOooonGG*

Un gnon dans la tête plus tard, Akku se présenta au devant de l’examinateur.

(Akku) C’est pas beau là où vous nous avez emmenés. Je le recommanderai pas à mes amis de Chikara. Et puis, j’ai pas trouvé des feuilles assez grandes pour me faire couvrir toute la largeur de l’épaule. Voyez donc !

(Ryosuke) Euuh ! Non, ca va ! Tente même pas, ou je te disqualifie ! Tu as mis le temps, mais tu as réussi à passer la barre limite. Tu n’as pas trop l’air amochée, mais d’autres sont arrivés avant toi.

(Akku) Bof…

Elle haussa les épaules et fit la moue. Il aurait pu quand même être plus poli. La prochaine fois, je le crame…
avatar
Akkurenaï
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par kyuudan le 22/4/2008, 15:22

[HRP]Je prend la suite du post de takeshi ^^[/HRP]


Takeshi - OK, c'est parfait ! Bon, je vous suis !
Yozo - Tu nous suis ? Comment ça ?
Takeshi - Ben je préfère rester derrière... Tu comprends, c'est pas contre toi, mais la simple idée que tu puisses couvrir mes arrières...
Je souris, et eux en font de même.
*La fin de cette épreuve... Ça s'annonce bien ! Vivement qu'on arrive, qu'on puisse se payer un bon repas et une bonne bière !*

Takeshi est dans un sale état à cause d’une vipère qui pouvait certes m'être utile pour l’avenir, moi et Chiraku arrivent encore à tenir malgré la soif qui commence à arriver…

Au loin, on voit la rivière ruisseler sur une longue distance...


Chiraku : Bordel je crève de soif ! On a trouver la rivière trop bien !

Takeshi : Yes ! Faut que je me désinfecte au plus vite ma blessure…

J’ai un mauvais pressentiment, le chuunin avait dit au début qu’il risquait d’y avoir des genjutsus dans ses marécages…
Au moment ou Chiraku va boire, j’exécute le signe du tigre…Un bruit se fait entendre…


Yozo : Kai !

La rivière devient alors un long chemin de Boue encore frais ou Chiraku est en train d’ingurgiter cette matière qui ressemble à de la mouise…
étonné, Chiraku se lève surpris et me regarde avec un regard tueur…


Chiraku : Bordel !!! J’ai avalé de la boue ! T’aurait pas pu utiliser ta technique avant fait chier ! Maintenant j’ai encore plus soif !

Takeshi plié en deux en regardant la tronche à Chiraku lui dit en se frottant le bord des lèvres…

Takeshi : Il t’en reste un peut là…

De colère, Chiraku attrape de la boue et la balance sur la face à Takeshi qui s’écroule à son tour dans la marre de boue.

Takeshi : T’est con ou quoi ? Sale gensoulard à deux balles ! On va passer pour des gamins qui se sont roulé dans la boue après !

Yozo : Fermez là un peut ! Réfléchissons plutôt à une solution pour sortir de cette merde !

Les deux génins me regardent, stupéfait de ma réaction…

Chiraku : Depuis quand tu reste sérieux Yozo ? Je t’ai jamais vu comme ça !

Yozo : Depuis qu’un Anaconda vous reluque le cul depuis tout à l’heure sans que vous vous en aperceviez !

Takeshi et Chiraku me regardent alors fixement et ne me quittent pas du regard effrayé par mes propos…Ils n’osent pas se retourner…

Chiraku : J’aime pas les serpents !

Je vois Chiraku trembler mais Takeshi prend la main du Génin calmement et exécute un jutsu…

Takeshi : Yuugiri !

Les deux abrutis apparaissent à côté de moi face à cette horrible bestiole d’au moins dix mètres de long et une gueule qui approche des un mètres cinquante…

Takeshi : Oula c’est du gros calibre ça !

Yozo : Tu l’as dit ! Même moi j’arrive pas à l’égaler !… *lève les yeux au ciel *

Chiraku : Bon faut trouver un moyen de battre cette chose répugnante…

* Bé c’est parfait ! C’est le moment de tester la nouvelle technique que ma apprise Hakarazu sensei ! *

Yozo : Je m’en occupe !

Takeshi me regarde longuement s’inquiétant un peut pour moi…

Takeshi : T’est sûr de toi ?

Je tourne la tête dans sa direction et lui fais signe de la tête.

Yozo : Ouvre les yeux et admire !

Un léger vent souffle à nos pieds et les yeux rouges vif de l’anaconda nous regarde fixement. Je prends le bout de bois rigide que nous a trouvé Takeshi et y ajoute un fil de chakra en guise de corde…

Chiraku : Ingénieux…

Mon regard se tourne en direction de Chichi et je lui adresse un clin d’œil discret…

Avec un autre bout de bois droit et pointu, je m’en sers en guise de flèches et en crée une de raiton…La flèche est prête à transpercer n’importe qui passera sur son chemin. Plus dangereuse qu’un parchemin explosif, je la bande et me concentre en fermant les yeux…


*Bien….C’est le moment de mettre en pratique ce que ma appris mon sensei. Imaginer une flèche de raiton et l’imprimer en faisant ressortir seulement du chakra pour tromper l’ennemi… *

L’intensité de mon chakra fait plier l’herbe et le chien dent sur le sol, les deux génins se reculent par prudence…L’intensité devient de plus en plus forte et je transpire…

Takeshi : Il va nous démouler un cake ou quoi ?

Chiraku : C’est peur être le marécage qui lui file la diarrhée…

Tout d’un coup, neuf flèches identique l’une à l’autre apparaissent, prête à être lancé…

Yozo : C’est ma nouvelle technique ! Matte ça Take-kun !

Nimpo, raikyuushi no jutsu !

Mes 10 flèches foudroyantes partent à pleine vitesse sur le serpent. Celui-ci en esquive deux, puis trois, quatre, cinq…Au bout d’un moment, la huitième lui arrive de plein fouet sur son corps visqueux et le traverse sans lui provoquer de dommage…

Takeshi : Un genjutsu ? Trop fort !

Le serpent étonné de ce qui lui est arrivé se retrouve face aux deux dernières flèches d’une puissance assez destructrice. Malheureusement pour lui, il peut en esquiver qu’une, il doit en prendre une dans la tronche. Il choisit un côté et l’esquive en se débattant de façon curviligne au sol.

Yozo : Désolé mon choux ! Ta choisi la mauvaise !

La dernière flèche brille avec les quelques rayons de soleil qui traverse la forêt dense et transperce l’anaconda. Une giclé de sang vole quelques instant avant de s’échouer sur le sol.

Yozo : Raiton, Shizoku no jutsu !

Un marteau de foudre apparaît dans mes mains et je charge sur le serpent, endoloris par la flèche l’ayant transpercer à la gorge… D’un coup sec et bref, j’écrase le reptile avec ma lourde masse et une marre de sang s’étale peu à peu sur le sol le tapissant d’une couleur rouge sombre…

Takeshi et Chiraku me regardent, stupéfait de n’avoir rien vu venir…


Chiraku : On peut dire que tu t’es amélioré en peut de temps !

Takeshi : C’est clair ! T’est plus bon qu’à manger des jambons !

Yozo : Merci les gars ! Bon, notre but étant de retrouver la rivière pour la remonter et enfin finir cet examen à la con !

Nimpo, kage bushin no jutsu !

Quatre clones font leur apparition et attendent mon signal...

Yozo : Je vais les envoyer rechercher, dès qu’un aura trouver la rivière il disparaîtra et on ira à l’endroit ou il se trouvait ! Je pense que c’est la meilleure solution…

saa ikimashoo ! (Allons-y)

Mes quatre clones partent chacun que leurs côtés formant une étoile à quatre pôles…

* En espérant qu’il y en est un qui trouve *

….. To be continued

La suite by Chiraku ! Wink
avatar
kyuudan
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 263
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 26
Localisation : Arasu en mode [Mercenaire]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Chiraku le 23/4/2008, 13:06

[
Flash Back

Inscription
- Nom : Mizu
- Prénom : Chiraku
- Age : 15 ans
- Village : Gensou
- Motivations pour devenir Chuunin : Je veux devenir Chunin pour me montrer de digne de ma famille, et pour monter dans la hiérarchie de mon village.

Le jeune homme aux cheveux longs et bleutés tendit sa fiche à la jeune femme, qui la lue rapidement avant d'y apposer un tampon : OK
Cela faisait une semaine que Chiraku était revenu à Gensou, après le foirage total de la mission d' escorte.... Il avait un peut perdu confiance en lui, du fait de l'échec de cette mission, dont il était le "leader". Il n'avait rien put faire face a ce ninja dans la foret, et Takeshi lui avait volé la vedette en faisant preuve d'un courage et d'une capacité d'improvisation impressionnante. Lorsque sont grand père lui remit une lettre de la part du Kage, Chiraku l' ouvrie avec angoisse, s'attendant à des remontrances. Mais la lettre ne faisait même pas allusion au Fiasco de la mission :

Code:
Dans trois jours, débutera l'examen de sélection des chuunins, et il aura lieu au sein même de notre chère communauté. Les inscriptions sont à présenter au QG de Gensou, avant le début du tournoi en lui même, dont l'ouverture sera précédée d'une cérémonie d'introduction. Peu importe le village, tous les genins du Yuukan sont conviés à cet événement exceptionnel. Gratifiez-nous du plus spectaculaire examen dont vous êtes capables, et méritez votre promotion ! A bientôt, ninja de Gensou.

Dans un premier temps, Chiraku pensa qu'il n'était pas necessaire de participer à cet examen, vu son niveau, mais lorsqu'il apprit que Yozo et Takeshi, ses compagnons de missions,et rivaux, participaient, il entama immédiatement sa préparation. Une petite semaine plus tard, il s'inscrivait au QG de Gensou. Le discours des Chunins examinateurs fut assez étrange, et Takeshi n'avait pas put réprimé une pulsion de vantardise aigüe. Quoi qu'il en soit, ils avaient rendez-vous le lendemain à l'aube à la piscine de Gensou.... En maillot de Bain ?? Mais qui est-ce qui organise ses épreuves ?? Quoique... Chiraku avait remarqué quelques jeunes filles dont il aurait aimer faire la connaissance en tenue légère....


Après une bonne nuit de sommeil, Chiraku se leva rapidement, empoigna son équipement et ....

A merde.... C'est vrai qu'on a le droit de rien emmener pour cet examen. Bon, je vais mettre mon maillot de bain bleu avec des flammes, comme ça j'irais plus vite... ( et oui c'est bien connu, les maillots de bain c'est comme les voitures, ça va plus vite quand on dessine des flammes dessus....)

Chiraku- Maman !! Ou t'a mis mon super maillot de Bain ?
Maman- Il est a laver, tu n'a qu'à mettre le string panthère de Papa.
Chiraku- Quoi ??? Le truque de Tarzan ?? Mais ça va pas ? Jamais je ne porterais ça !

Vingt minutes plus tard, Chiraku se retrouvais au point de rendez-vous, affublé de son magnifique pagne.... Non seulement il s'humiliait en public, mais l'examinateur les prenais vraiment pour de la merde. Voila qui ne flattait pas l'ego du jeune Gensouhard....Il repéra un genin plus jeune que lui à l'air un peut paumé, et lui subtilisa son Short avec un sourire sadique. Il l'enfila discrètement avant que quelqu'un (Cet enfoiré de Takeshi par exemple) ne se foute de sa gueule.

Fin du Flash Back

[HRP]Pour savoir ce qui c'est passé avant, Voir les post de Takeshi et Yozo[/HRP]

Après que Yozo ait envoyé ses clones aux quatres points cardinaux, les trois genins se retrouvèrent.... comme des cons.
Chiraku avait de la boue plein la gueule, Takeshi aussi, mais il avait l'air encore plus con avec son short déchiré en guise de garrot....Yozo, lui malgré quelques taches de sangs dûent à la décapitation du Serpent géant, paraissait toujours de bonne humeur, et propre. Après 1/2heure d'un mortelle ennuie, assis dans la fange à chasser des moustiques gros comme des colibris, ce dernier se leva rapidement, faisant sursauter le jeune gensouhard.

Chiraku- Quoi ? Ya encore un serpent derrière ??
Yozo- Mais non, un de mes clones a vraisemblablement trouvé la riviere...
Takeshi- Mais t'es vraiment une grosse fiotte ? Tout les Gensouhard sont pareils ?
Chiraku- WoPUTAINJVAIMLEFAIRE ! Connard d'éstropié t'arrête de la ramener ou je t'émascule avec une coquille d'huitre !
Takeshi- Du calme, j'essayais de détendre l'atmosphère...
Chiraku- Ouai ben ta détente tu peux te la mettre dans....
Yozo- Eh les poètes, quand vous aurez fini de vous jeter des fleurs, on pourra peut-être partir ?

Ils prirent dont la direction indiqué par Yozo. Une petite demi-heure plus tard, Ils se trouvaient devant la-dite rivière,qui d'après Chiraku ,était un affluent du fleuve qui traversait Gensou, en passant par la cascade.

Yozo- On a qu'a plonger et se laisser porter par le courant ! On a perdu trop de temps à cause de la blessure de Takeshi et l'affrontement avec le serpent... Si on veut avoir nos chances, il faut speeder !
Takeshi- Personnellement, je préférerai éviter ce moyen de locomotion peut sur, et qui de surcroit entrainerai à coup sur l'infection de ma plaie.... Je ne tiens pas particulièrement à me faire amputer....
Chiraku- Déjà, je ne me baigne pas dans cette eau dégueulasse, et en plus j'ai pas spécialement envi de me faire bouffer par des monstres marin....

Les trois genin étaient plongés dans leurs réflexions, lorsque Chiraku eut un idée.

Chiraku- On a qu'à construire un radeau ou un truque dans le genre... mais il faudrait un truque solide, qui puisse transporter trois personnes... et je me vois mal couper des tronc à la main, et les attacher avec l'élastique de mon short....
Takeshi- Hey regarder! On a qu'à prendre ces gros bouts d'écorces! jsuis sur que ça flotte super bien !
Chiraku- Woaputain.... Pour une fois, je dois avouer que c'est pas con.... mais le courant sera pas assé fort...
Takeshi- T'inquiète pas, j'y ai pensé, tu va créer une vague suffisamment puissante avec ta technique de Futon.
Chiraku- Mhmm.... ça peut marcher..... Mais il va falloir que je concentre une grande quantité de Chakra...
Yozo- Tu pense pouvoir le faire ?
Chiraku- Jvais essayer....

Ils trouvèrent donc des planches d'écorces, adaptée à la corpulence de chacun, s'installèrent dessus comme ils purent.

Takeshi- Bon, Chiraku, t'envoie la sauce ?

Le genin était resté sur la berge, prêt à lancer son jutsu et à sauter sur la vague. Il prit sa planche à deux main, concentra le chakra et projeta sa lame de vent sur la surface de la rivière.

Futon : Kaze no Tsurugi !

Une vague de 4 mètres se forma, et Chiraku eut à peine le temps de se jeter en avant pour la prendre. Les trois genins parcoururent ainsi une longue distance a grande vitesse, sous le regard ébahit de la faune.... Alors que la puissance de la vague diminuait, Yozo s'écria :

Yozo- Ça y est ! Je vois la cascade du village ! Et....
Takeshi- On fonce droit dessus !

[...]

Chiraku sortit tant bien que mal de l'eau, son corps semblait peser des tonnes. Il aperçu Takeshi qui remontait Yozo, un peut plus loin sur la berge.

Takeshi- Hey, je crois qu'il a bu la tasse... En tout cas on s'en est bien tiré, je pense qu'on est facilement dans les temps !
Chiraku- Par contre va falloir réveiller Yozo avant de se présenter à l'examinateur....

Ils se rendirent à la piscine de Gensou, ou avait débuté l'épreuve, et se dirigèrent vers le Chunnin qui les avaient accompagné le matin. Chiraku remarqua pour la première fois que l'examinateur avait à peut près le même âge qu'eux, ce qui le fit bouillir de jalousie. Devant l'air impassible du jeune Homme, les trois Genins commencèrent à douter de leurs performances...

Ryosuke- Trois en même temps .... humpf. Vous avez mis 5h 45' 33''. Toi le borgne, t'a l'air de moins faire le malin.... Allé, vas à l'infirmerie....
Takeshi- Cinq heur quaran...!

Le Chirakatte tomba inanimé sur le carrelage froid de la piscine.

Ryosuke- Bon, emmenez ce rigolo à l'hôpital et allez vous reposer. On vous contactera pour la suite.
avatar
Chiraku
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 236
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 28
Localisation : BZH for ever

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Chihousou le 23/4/2008, 18:18

(____)L’examinateur venait de leur demandait où étais Gensou, bien qu’il sache pertinemment qu’il leur était impossible après les avoir fait tourner en rond pendant près de trois heures. En plus maintenant il avait disparut apparemment fier que personne ne puisse répondre à sa question bidon. Les genins étaient donc maintenant seuls, sans équipement à moitié nu et se gelant les couilles comme c’est pas permis. Même le sourire des plus vicieux, heureux de pouvoir admirer le corps en partie dénudé de certaines genins, avait disparut après qu’ils aient entendu le principe de l’épreuve.
Certains se précipitaient déjà à l’aveuglette afin de pouvoir trouver la direction de Gensou. Chihousou quand à lui réfléchissait au meilleur moyen de sortir de ce bourbier.


(____)« Je connais le marais donc je suis légèrement avantagé par rapport aux Mahousard et aux Chikarates. Mais comment sortir de là, l’autre espèce de cinglé d’examinateur nous a fait tourner en rond pendant un bon moment donc pas moyen de refaire le chemin à l’envers. Ma meilleure option est de me servir de mon ouie, comme on a mis à peu près trois heures pour venir, rejoindre le village en connaissant le chemin devrait prendre bien moins longtemps… »


(____)Finalement, sa décision était prise, il devait se diriger se rapprocher d’une des extrémités du marais, une fois arrivé il se servirait de l’exaltation des sens pour voir s’il peut entendre les bruits d’une rivière ou bien de la ville elle-même ou encore de la cascade.
Il prit donc un chemin au hasard, se disant que l’important était de se rapprocher le plus possible de la lisière du marais.
Les premiers pas se firent s’en problèmes, la vase collait aux tong faisant un horrible bruit de succion et il aurait put être sans maillot qu’il aurait pas eu plus froid, mais sinon il n’y avait pas de problèmes majeurs. Bien sur, il n’avait aucune arme ni équipement, il ne savait même pas sa localisation dans le marais et il y’avait une horrible odeur de putréfaction qui embaumait absolument tout mais sinon, ça pouvait aller.
Chihousou se déplaça donc à la manière habituelle des ninjas, c'est-à-dire en sautant d’une branche d’un arbre à la branche d’un autre. Il avançait à vive allure malgré le fait que les tongs n’étaient pas les meilleures chaussures pour se déplacer rapidement. Et donc se qui devait arriver, arriva. Sur une branche qui semblait recouverte d’un mucus d’origine inconnu particulièrement glissant, l’une des tongs, celle de droite, décida de s’enfuir sans crier gare en laissant son pied et le corps qui l’accompagnait s’écraser de plusieurs mètres de haut. Par chance, le sol recouvert d’une belle couche de vase ou de boue, amortie la chute du genin qui se retrouva à admirer un ciel caché sous un feuillage dense, plus dense d’ailleurs que son point de départ.


(____)« Et merde, je me rapproche du centre du marais. Cette chute m'a casser le dos et puis j’ai l’impression d’avoir un truc sur la jambe »

(____)Relevant la tête pour voir sa jambe aspirait comme une sucrerie par un serpent qui semblait apparemment plus grand que Chihousou. D’habitude calme et posé, la vue de sa jambe en train de se faire gober par ce serpent le rendit quelque peu paniqué et utilisa donc sa seule arme valable contre des animaux et sans armes en acier. Et après quelques signes des mains, il lança :

(____)(Chihousou): Fûton-Shippuu Kireru no Jutsu

(____)Une violente décharge de vent vint transpercer la délicate peau du reptile sans épargner la jambe humaine qui se trouvait à l’intérieur. Le jeune homme cria de douleur, sa jambe était désormais sévèrement entaillée du pied jusqu’au haut de la cheville. Après avoir réussit à surmonter sa douleur, il réussit, à l’aide quelques feuilles et un peu de chakra, à panser maladroitement sa blessure mais au moins à arrêter le saignement.
Après s’être reposé quelques minutes, il tenta de se lever mais immédiatement, la douleur de sa cheville se réveilla, l’empêchant de s’appuyer de tout son poids sur celle-ci.
Il fit donc tout son possible pour trouver une branche ou un bout de bois suffisamment solide pour lui servir de béquille. Une fois ceci fait et étant donné qu’il lui semblait s’être rapprocher du centre du marais il se dirigeait, cette fois-ci, dans la direction opposée à celle qu’il prenait précédemment.
Cependant, maintenant son avancée était beaucoup plus lente et il avait mis plus du double du temps à rejoindre son point de départ puis il continua sa route, toujours dans la même direction. Le temps passait et le cheminement de Chihousou était toujours aussi monotone, plus rien ne s’était passé depuis l’intervention inopportune du serpent gobeur de cheville.
Loin de le déranger, cette monotonie lui allait parfaitement. Il savait que ce marais était infesté de bestioles toutes plus horribles les unes que les autres et vu l’état de sa jambe il ne pourrait certainement pas se défendre de façon optimale face à l’une d’entre elle.

(____)Malheureusement, quelques temps plus tard, il rencontra une araignée de grande taille. Celle-ci s’approchait du mètre au garrot et semblait, heureusement pour Chihousou, quelque peu groguis comme si celle-ci avait déjà était frappé. La bête lui tournait le dos, ou en tout cas elle ne lui faisait pas face, du coup Chihousou utilisa le genjutsu Dissimulation afin que l’insecte ne le remarque pas.
Mais comme rien ne se passe comme prévu, sa béquille improvisée rencontra une racine sortant du sol et le genin s’affala de tout son long. Après que son dos est était recouvert de boue c’était au tour de son ventre. Cependant ce n’était pas ce qui le préoccupait car sa nouvelle amie semblait anthropophage et le jeune homme ferait apparemment un bon casse-croûte pour elle.
L’araignée géante s’approcha de lui à une vitesse ahurissante, comme quoi huit pattes ça peut aider, Chihousou réussit à esquiver le coup de patte en roulant sur lui-même mais la bestiole ne s’avouait pas vaincu et tenta un nouvelle assaut, cette fois-ci il réussit à se saisir de sa béquille de fortune et à repousser son assaillant une première fois avant de frapper de toutes ses forces sur ce qui semblait être le crâne de la bête. Celle-ci qui semblait déjà un peu mal en point avant d’attaquer le jeune Masaka, parut comme s’arrêter, elle ne bougeait plus puis elle commença à tituber. Cependant cela ne l’empêcha de réattaquer sa proie mais une fois de plus Chihousou parvint à esquiver l’attaque et il touchât le ventre de l’araignée afin de lance son genjutsu favoris : Kan'jouame. Pas sur de l’efficacité de son jutsu, il partit le plus vite possible sans se retourner et réussit à courir sur plusieurs mètres avant que l’adrénaline ne quitte son corps et lui fasse ressentir la présence de sa cheville meurtrie.

(____)Il dut s’arrêter une nouvelle fois afin de récupérer et de faire passer la douleur qui lui cisaillait la jambe. Après cela, il continua d’avancer dans les marais, toujours dans la même direction. Puis quand la végétation semblait devenir plus clairsemée il décida de se fier à son plan. Il s’assit donc sur une pierre et commença par se calmer. Une fois ceci fait, il se concentra comme il l’avait appris et il sentit son ouie et son odorat changer. Pour l’odorat il s’en serait bien passer mais grâce à ses oreilles il perçut une rumeur qu’il n’aurait put entendre sans ses dons héréditaires. Un léger bruit lui parvenait donc aux oreilles, celui d’une cascade, un son qui, plus il avançait tout droit, plus il enflait. Il en était sur, l’entrée du village n’était plus très loin. Sa « perception » disparut, lui laissant un horrible mal de tête ainsi qu’une légère envie de vomir, ces effets secondaires ne le gênait pas plus que ça, avec le temps il avait appris à vivre avec.

(____)Après avoir continuer à claudiquer pendant de longues minutes et il vit enfin la fameuse entrée du village de Gensou et après avoir encore marché il arrivait enfin devant l’examinateur.


(____)(Ryosuke) : Félicitation, tu es dans les temps. Vas te soigner et prendre un bain, tu pues.


(____)Sans se faire prier il se dirigeât vers le médecin ninja le plus proche qui commença par soigner sa jambe.


Dernière édition par Chihousou le 23/4/2008, 23:18, édité 1 fois
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seshiru le 23/4/2008, 22:38

______Mais c'est que c'est chiant un examen... On nous plantait là, en plein milieu d'un marais bien puant et visqueux, sans armes, en tongs et pour couronner le tout, en maillot de bain. En cet instant J'aurais donné n'importe quoi pour être à Chikara, avec mon katana et mes bottes, mais surtout habillée. Maudite soit cette vendeuse qui m'avait conseillé de prendre un bikini en disant que ça mettait en valeur ma beauté... Rien a foutre moi de ma beauté! A cause de ça j'avais froid et j'avais l'air d'une superficielle aux yeux verts et longs cheveux mauves avec une peau bronzée et un ventre plat... Je soupirai: vraiment tordus ces organisateurs. Mais quand il faut y aller, il faut y aller! Mais aller où? Bonne question...
______La moitié du groupe était déjà partie. Chacun était allé dans sa direction, hésitant ou pas, accompagné de son meilleur ami, ou tout seul. Moi je ne savais pas où aller, et mon meilleur ami était resté à Chikara. Mais bon, penser à ça ne m'aidera pas à retrouver mon chemin. Je pris la décision de prendre une direction au hasard, ayant observé un autre Genin de Chikara qui semblait sûr d'être sur la bonne route.
______Je commençais donc mon périple. Je n'avais pas peur, ça pouvait attendre un peu. Le Genin que je suivais disparut soudain de mon champs de vision.

« Eh merde! »

Mais je continuais à marcher, mes tongs s'enfonçant dans la vase, émettant un « ploc » visqueux quand je relevais mes pieds. C'était franchement désagréable. Sans ça, cette épreuve aurait pu être agréable. Ce marais n'étais pas si moche... Par exemple il y avait des... fleurs? Mouai... Comment un truc si bleu peut pousser dans un marais si boueux? Suspect. Je préférai passer mon chemin devant...ça.
______Au bout de quelques dizaines de minutes de marche seulement interrompue par une attaque de moustiques réglée en une bonne dose de boue balancée sur l'essaim, j'arrivai dans une impasse. Eh oui. Des arbres devant moi, à ma gauche, à ma droite, et derrière. Je poussai un soupir; j'étais tombée dans un Genjutsu.

« Eh merde! Moi qui suis nulle en Genjutsu! Comment on s'en va d'ici! »

Commençant à piquer ma crise de nerfs, je me dit que je devais plutôt me calmer et trouver un moyen de continuer ma route. Je dirigeai alors vers l'arbre à ma droite, j'avançai ma main vers l'écorce, doucement. Et ma peau rencontra le bois rugueux.

« Ah! Celui-là il est vrai! »

Je me mit à malaxer mon chakra pour ensuite le conduire à mes pieds pour ensuite pouvoir marcher sur l'arbre. Je perdis donc une bonne minute à me concentrer pour monter dans un simple arbre. Une fois sur la première branche, j'arrachai celle qui était au dessus de ma tête, qui n'était pas très longue mais bien large, je pensai que ça pourrais me servir, au cas où.
______Et j'avais eu raison. Après avoir avancé plutôt rapidement en sautant de branches en branches, je me trouvai nez-à-nez avec un serpent. Un serpent de belle taille, un grand arboricole. Je n'y connais rien en serpents mais celui-là était un beau spécimen avec d'énormes anneaux. Je déglutis ma salive en reculant sur la branche précédente.

« Bon... Il fallait que ça arrive... »

Je pris mon courage, ou plutôt mon bâton, a deux mains et je m'élançai vers la tête du serpent.

« NYAAAAAAAAAAAAAAAAAA! »

Je lui mit un bon coup de bâton sur le crâne, avec toute la force dont j'étais capable. Mon bâton cassa et le serpent fût juste un peu sonné. Ça a la tête dure ces machins là... Si seulement j'avais mon katana, il aurait servi à quelque chose pour une fois! Mais là je n'avais pas le choix: j'ai du fuir, sautant tout simplement par dessus le bête serpent, je m'enfuyais le plus rapidement possible, en sautant d'arbres en arbres. Plus de peur que de mal finalement, mais il allait falloir que je sois plus prudente. Je m'arrêtai pour vérifier que le serpent ne m'avait pas suivit. A mon avis j'avais eu de la chance que celui-là ne soit pas très rapide. Ça faisait combien de temps que j'avançais? Une heure? Deux heures? Je n'en savais rien mais ces tongs me faisaient horriblement souffrir donc je dirais deux heures.

« Putain... Je vais encore arriver à la ramasse... »

______Je me remis en marche, ma peau commençant à geler à cause du froid et du fait que j'étais à moitié nue... Et puis... AH HORREUR! Je m'étais blessée à la cuisse droite sans m'en rendre compte... Décidément c'était bien chiant cette épreuve! J'avais la jambe en sang! Pff... J'espérais que c'était une branche qui m'avait fait ça parce que si c'était empoisonné...

« BORDEL DE MERDE JE VEUX PAS MOURIR!!! ALORS JE VAIS SORTIR DE CE MARAIS DE MEEEEEERDE!! »

Mais gueuler comme ça n'arrangerai rien... J'arrachai donc une feuille de l'arbre dans lequel j'étais perchée et je la plaquai contre ma blessure qui me faisait maintenant un mal de chien. Je pris une autre feuille qui je destroyisai pour ne garder que la nervure principale. Comme cette nervure n'était pas très longue, je dus prendre une autre feuille pour ensuite attacher la nervure de cette dernière à l'autre. Ça me faisait une espèce de ficelle pour attacher la feuille-pansement à ma jambe. J'avais l'air con avec ça mais au moins je ne semais pas de sang partout... Semer? Tiens tiens... J'eus tout à coup une idée. Je défit à contrecoeur mon bandage improvisé et laissai couler les gouttes de sang.

« Comme ça si je me perd je pourrais toujours revenir ici... Et si je tourne en rond je le saurais. »

______Je me mit donc en marche, un flot de sang coulant de ma blessure, marquant mon passage sur l'écorce des branches où je posais mon pied. J'espérais arriver assez tôt. Nan, finalement j'espérais arriver tout court: Une araignée géante, haute d'un bon mètre me barrais le chemin. Elle était toute noire, velue, ses huit petits yeux me fixaient avec avidité. Elle avait pas pris de petit déjeuné celle-là...

« Rooh! Toi tu vas me laisser passer! J'ai un examen à empocher moi! »

Là je commençais vraiment à m'énerver. Sans trop m'en rendre compte, je concentrai mon énergie dans mon poing droit, je sautai avec vitesse au dessus de l'animal et lui assena un énorme coup de poing sur son céphalothorax que je piétinai ensuite. Tout ça très rapidement, de sorte que l'arachnide n'ai pas le temps de se rendre compte que j'avais bougé et qu'elle ne riposte pas.

(pensée)°Buaaark! C'est dégeulaaaaasse! Piétiner une araignée poilue avec des TONGS! Si j'avais eu mon katana, je l'aurais découpée en petits morceaux!°

Avec des « si », Gensou serait un village accueillant... Je donnai un dernier coup de pied de toutes mes forces puis je laissai l'araignée et je partis sans regarder ce que j'avais fait du monstre.
______Je m'arrêtai quelques centaines de mètres plus loin et je jetai mes tongs qui étaient couvertes de poils d'araignée mélangés à la boue et ce que j'identifiais comme étant le sang de l'arachnide. Je préférais encore marcher pieds nus qu'avec ces horreurs aux pieds. Je me remis en route après m'être essuyé les pieds sur une feuille.
______C'est alors que j'entendis un bruit, ou plutôt, un appel.

« Au secours! »

Tiens, ça devait-être un autre Genin... Je m'approchai, curieuse.

« Bwahahahahaha! »

Oui, c'était bien moi qui éclatai de rire. Mais il y avait de quoi. Celui qui appelait à l'aide était un garçon d'environ douze ans, pas vraiment très grand, un bandeau bleu sur le front, des lunettes sur le nez, l'air de l'intello quoi... Il était perché sur une grosse branche pas très loin de moi. Et ce pourquoi il criait n'était qu'une petite araignée haute de trente centimètres. J'arrachai un morceau d'écorce au tronc juste à côté de moi et je sautai entre le « monstre » et le garçon de Mahou. En plantant l'écorce dans le corps de l'araignée, je criai:

« Crève sale monstre! »

Je regardai la malheureuse bête agoniser quand le mahousard ouvrit enfin la bouche pour dire autre chose que « Au secours! »:

« M... Merci.

-Mais de rien mon gars... », répondis-je en me tournant vers lui.

Il n'avait plus l'air trop terrifié, il avait même pris cet air assuré que les intellos ont tous. Et puis sans prévenir, il me tourna le dos et partis. Il semblait savoir par où aller... J'eus un sourire et je me mis à le suivre. Au bout de quelques minutes il s'arrêta et se retourna:

« Pourquoi tu me suis?

-Tu connais la route, nan?

-Ouai... J'ai demandé à un serpent...

-Tu parles aux serpents?

-Un peu... »

Il avait l'air tellement gêné que je n'osai pas lui en demander plus mais je me doutais bien que ça devait être une technique héréditaire d'un clan pommé... Après avoir hésité un petit instant, il repartit.
______Je le suivi donc jusqu'à ce qu'il s'arrêta. Il se tourna vers moi et me dit:

« Voilà on est presque arrivés. »

Bah n'empêche qu'on a toujours les pieds dans la boue...

« Tu as juste à aller tout droit et tu y es, mais attends que j'y sois. »

J'acquiesçai. Je le vis s'éloigner, puis disparaître. Alors je me dirigeai a mon tour vers le point d'arriver, un grand sourire aux lèvres. J'étais couverte de boue, la jambe droite toute ensanglantée, les cheveux en pétards. Enfin arrivée.

« 5 heures 36 minutes et 48 secondes. »
avatar
Seshiru
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1050
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 23
Localisation : *Regarde par la fenêtre...*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Dragonight.Bug le 25/4/2008, 14:01

Bien marrante cette épreuve… On voyait les pauvres genins se dépêtrés dans la boue, jurer contre Ryosuke, quand je pense que l’idée du maillot, des tongs et de 6h u matin venait de moi… Bizarre, j’étais parcouru d’un frisson que je ne soupçonnais pas en moi… Celui du machiavélisme… Je me sentais tout drôle, il suffisait qu’un Genin tombe je me sentais aux anges. Drôle de sensation… J’en repérai deux ou trois qui ne me semblait pas trop mauvais… Enfin il faut dire que ce n’était pas trop dur de suivre tout le monde. Un junin de Gensou nous avait gracieusement proposé de prendre le contrôle d’un animal qui nous renverrait les images vers un appareil bizarre qui diffusait un genjutsu sur des feuilles blanches tendues sur les murs. J’étais en compagnie de Tetsuya et du Kage… Il y avait autant de feuille que de participants de ce fait elles étaient disposées de façon circulaire et nous pouvions observer sans trop de mal tout les participants… Le plus haut gradé rigola à plusieurs reprises, Tetsuya semblait plonger dans de profondes pensées et moi ? Eh bien je dois dire que je fixais constamment deux genins. Lesquels me semblaient tout à fait en mesure d’arriver à leurs fins… Les genins n’étaient pas tous arriver lorsqu’une main bien trop connue de ma part me tira avec brutalité en dehors de la « salle » je me retrouvai au sol les yeux rivés vers cette image d’horreur, moi qui croyait y avoir échappé… Je me relevais, nettoyais les poussières accumulées sur mes vêtements et me dirigeai les bras tendus vers cette chère personne :

(Dragonight) –Mia !!! Comme je suis heureux *baffe* Aïeuh !!!

(Mia) –Bien fait ! C’est une épreuve ça ? Pour satisfaire ta perversité tu fais balader des genins en maillot de bain… Encore ça serait que des filles mais là… Tu m’as scotchée !!!! ENFIN j’ai réussi tu es devenu moi version masculine… Tu es sadique et cruel…

(Dragonight) –Pas la peine de m’étreigner si fort… Et puis je n’irai pas jusque là… J’ai juste conseillé Ryo il aurait tout aussi bien pu refuser…

(Mia) –Il a du croire que tu faisais preuve d’esprit et que ça ajoutai un petit coté d’endurance dans son épreuve… Enfin bref, t’as prévu quoi pour ton épreuve ?

(Dragonight) –Un secret… Faîtes pas cette tête… C’est confidentiel, et si vous étiez un genjutsu hein ?

(Mia) –Tu sais ce qu’il te dit le genjutsu ?

(Dragonight) –Pas la peine de vous fâcher… J’y peux rien c’est un ordre du Kage…

(Mai) –Ah, bon écoute aux grands mots les grands remèdes… Je t’offre une nuit en tête à tête à l’hôtel que tu veux je réserve même une suite mais je veux cet examen…

(Dragonight) –Bien que la proposition soit alléchante pour vous, non je refuse de vous donner mon épreuve… Vous aurez qu’à venir surveiller les genins avec moi…

(Mai) –Vrai ? Je pourrais les torturer ?

(Dragonight) –Non… Enfin comme vous voudrez…

Environ une heure plus tard j’étais avec Ryo qui me fit un compte-rendu, enfin avec la conversation dont il fait preuve, son compte-rendu se résumait à tel nombre de genins disparus… J’étais assez surpris d’ailleurs, je ne pensais pas que certains n’arriverait pas à Gensou… Surtout que le courant d’eau en sens inverse était un indice intéressant… Par contre personne n’avait rencontré Anacondios, pauvre bébête elle n’a pas eu à manger aujourd’hui… Quand je pense que je l’ai bravement placée de façon à ce que presque tout le monde passe devant lui… Il a surement du s’assoupir. Bref, je me présentai de nouveau face aux genins, cette fois-ci vêtus de maillots, la moitié avec des blessures superficielles… Dommage personne n’a eu son maillot déchiré *snif* Entre ceux qui voulaient partir ce qu’on tentait d’empêcher et en attendant que les inanimés se réveillent nous poireautâmes un peu moment. Finalement, après avoir vérifié que tout le monde était là, je repris de nouveau la parole, sauf que la moitié des genins me lançaient des regards assassins ou s’apprêtaient à me lancer de la boue du marais à la figure… De toute façon j’étais obligé de parler après tout :

(Dragonight) –Bien, comme le temps est écoulé, que seulement quelques uns de vos camarades ne sont pas revenus et que le temps passe alors que j’ai des exams à passer. Je déclare la première épreuve de l’examen chuunin close. Les résultats seront bien sur connus à la fin de l’exam…

( ???) –QUOI ? VOUS ALLEZ ENCORE NOUS JUGER ALORS QU’ON A REUSSI A PASSER ????

(Dragonight) –Ben oui… On a un quota à ne pas dépasser…

( ???) –BORDEL ! J’ai envie de tous vous crever…

Sur ce le genin très énervé se roula parterre, éclata en sanglot et des soigneurs accoururent… La vache, puissante cette épreuve pour rendre quelqu’un fou faut le faire…

(Dragonight) –Euh hum… Donc je disais que les résultats seront connus après l’examen. Pour le moment vous me ferez le plaisir d’aller vous doucher et de mettre du spray Barta ou Ibabis… Ensuite vous serez prié de me rejoindre à la salle numéro 24 de l’académie de Gensou… Je serai l’examinateur de la prochaine épreuve… Allez zou, tout le monde s’en va…

Et voilà que dans un élan général, une dizaine de mains s’élevèrent pour finalement jeter des projectiles qui n’étaient autres que des boules de boues… Ok, la fuite n’était pas glorieuse mais franchement cette odeur était immonde…

Enfin je me retrouvais à l’abri et j’allais chercher un groupe de chuunin Gensouard qui m’aiderait à surveiller le déroulement de l’épreuve… Ils étaient dix et tous plutôt effrayant du style grand baraqué… Sauf un différait des autres il était le plus petit et agissait comme un chef… Comme quoi… Enfin je les priai de se positionner dans la salle et de régler tout les détails pendant que j’irai trouver le kage afin d’avoir une permission pour Mia…

(Dragonight pensée) –Chier en plus c’est moi qui dois faire les démarches…

Après une heure de dur labeur à préparer la paperasse pour enfin avoir cette autorisation je la présentai à Mia qui me sauta dessus, s’empara de la carte et parti rejoindre les autres chuunins… Moi par contre je me baladai à mon aise dans Gensou avant d’arriver finalement aux portes de l’académie. Le kage m’avait fait un bref descriptif des lieux… Enfin surtout le cheminement que je devais prendre. Tourner à gauche, à droite, tout droit, ah la voilà. J’étais en face de la salle portant le numéro 24… Enfin ! J’ouvrai la porte et stupeur… La salle était totalement noire…

(Dragonight) –Encore pire… Un examen dans le noir… Ah non tiens…

Une lumière fort scintillante était apparue sur et fusait vers une estrade, je supposai qu’elle était pour moi et je me déplaçai donc en son centre. A ma grande surprise un tonnerre d’applaudissement m’accueillit et je me mis à parler à haute voix après avoir toussoter :

(Dragonight) –Cher genins, nous sommes réunis ici présent afin de tester vos connaissances…

( ???) –Stop *applaudissements* Garde ta salive pour les vrais genins…

(Dragonight) –Guh ? Ryo ? Qu’est-ce que tu fous là ?

(Ryosuke) –Disons que j’expérimentai un genjutsu de zone sur toi avec effets et jeux de lumières, plutôt pas mal…

(Dragonight) –Bordel, tu vas me faire arriver en retard…

(Ryosuke) –La porte est à ta gauche et la salle est celle juste a coté.

En effet en ressortant de la salle je vis que le numéro avait changé et était passé au 23… Il m’avait eu… J’étais en face de la vraie 24 cette fois et je rentrai… La salle était de nouveau sombre…

(Dragonight) –Ryo, t’exagères là…

(Mia) –Ah drago, on attendait plus que toi…

Mia claque des doigts et la lumière fut…Enfin… J’éclatais de rire en moins de 2 secondes le temps de réaliser ce qui m’entourait… Les genins étaient tous affublés d’une tenue bizarre, pantalon moulant, coiffure de 30cm de haut en chignon avec ongles ajoutés et manucurées pour les filles, et banane et lunette de soleil pour les garçons… Drôle de tenue…

(Dragonight chuchotant à Mia) –Dégueulasse ton idée là…

(Mia) –Eh c’est toi qui m’as dit que je pouvais les torturer…

(Dragonight) –Mais j’ai jamais dit que…

(Mia) –Attends le plus beau… Enfin fait ton discours avant…

(Dragonight)- Désolé pour le retard… Je voulais vous informer que vous allez passer un test d’écrit… RMPFFFFF…. Que la triche est interdite….PPFFFPFPFFPFPFPFPF…. Et… Et.. .C’est tout… BWAHAHAHAHAHAHAHAHA… Nan mais lui avec la banane et la tenue blanche avec des paillettes, il est énorme… Nom ? Hisoka ? Tu passes d’office… Pour supporter de mettre ça chapeau… Euh donc… Bon courage à tous….

De nombreux jurons parcoururent l’assistance que Mia fit taire… Je me demande bien ce qu’elle leur à fait.

(Mia) –Et maintenant, LET THE SHOW BEGIN!!!!

(Dragonight) –Guh?

(Mia) –Une phrase de style... Rien de plus… Aller

Mia appuya sur un bouton dans le mur qui s’encastra et du plafond sorti une boule… Cette boule envoyait des lumières de différentes couleurs en tournant… Boule Disco que ça s’appelle il parait… Et de la musique étrange émanait des murs. Un genin se leva et entreprit un pas de danse bizarre, entrainer par la musique apparemment il chantait en plus… A peu de chose prêt ça donnait ça :

Billie Jean is not my lover
She's just a girl who claims that I am the one
But the kid is not my son
She says I am the one, but the kid is not my son

Drôle de chanson en tout cas. La folie de la première épreuve n’en avait pas finie apparemment…
avatar
Dragonight.Bug
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 206
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : En compagnie de son fidèle chevalier Ryosuke

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Dragonight.Bug le 25/4/2008, 14:02

Heureusement il se rassit plutôt rapidement et les chuunins-surveillants distribuèrent les feuilles tout en notant sur chaque feuille « Toute demande, paroles avec un genin a coté sera synonyme d’élimination ». La copie se présentait comme suit :


1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^

9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.
10-
Conclure.


Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…

Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.

LA DEUXIEME EPREUVE PEUT COMMENCER !!!

(HRP: Vous m'envoyez vos réponses par MP ^^)
avatar
Dragonight.Bug
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 206
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : En compagnie de son fidèle chevalier Ryosuke

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Mei-Lynn Sabishii le 25/4/2008, 18:41

[HRP]Drago m'a dit qu'il fallait poster la méthode pour pour voir dans la partie exam, et les réponses au questionnaire par MP. Donc je fais comme il a dit! ^w^[/HRP]

Bon, sortir du marais puant, c'était une chose. Mais répondre à un questionnaire pas forcément simple en tenue disco, avec une musique vachement forte, avec pour seule source de lumière une boule à facettes fixée au plafond, et pas de table pour appui... C'en était une autre... Bon, ne pas paniquer. Premier reflexe: réussir à lire le questionnaire... Et surtout ne pas copier sur un autre. Cela dit... L'examinateur n'avait jamais dit qu'utiliser une technique ninja était prohibé.
Comment faire... Comment faire pour obtenir une bonne source de lumière? Technique suiton, non. Techniques de dessin... A quoi une souris d'encre me servirait dans le cas présent? J'étais pitoyable... Je n'avais absolument aucune technique pour pouvoir lire ce fichu questionnaire...

*Pensée*: Attend voir... Il est impossible de jeter un coup d'oeil sur la feuille d'un autre Genin, mais indirectement...

Non, impossible... Ma souris ne pourrait pas voir aussi... Tssss... En clair, j'allais devoir abandonner...
Non.
Je devais trouver un moyen quel qu'il soit. Pour mieux y réfléchir, je cherchai un coin de la salle, bousculant parfois une ou deux personnes. Je pus enfin trouver un emplacement "tranquille" je m'y assis. Bon. D'abord, réussir à lire ces fichues questions. Si je pouvais pas voir avec le peu de lumière qu'offrait cette boule à facettes, il fallait que je vois par un moyen indirect... Me revint alors l'idée avec ma souris d'encre...

*Pensée*: Suffit de trouver quelqu'un qui a su s'éclairer... Et là avec ma souris, je pourrais copier sans copier... Ou plutôt lire le sujet par le biais de mes animaux d'encre...

Je me souvins aussi d'une petite note sur mon livre-prof, lorsqu'on étais encore à Chikara...

Nota:

L'animation d'un petit animal, comme une souris par exemple, est très utile notamment pour l'espionnage: en effet c'est un animal de petite taille donc discret, mais aussi un animal dont personne ne pourrait soupçonner que c'est un espion. Mieux encore: grâce à cette technique, l'utilisateur peut voir par le biais de la bête animée, donc chose fort utile pour récupérer des informations.
Il est également possible de récupérer les informations vue par la création, sous forme d'un texte, lorsque la bête retourne dans son parchemin (cela nécessite une certaine expérience).

*Pensée*: Parfait dans cas...

Je dessinai une petite souris avec mon crayon, puis aposai ma dessus et mumurai le nom de ma technique (pas spécialement utile, vu le son de la musique...):


Mei-Lynn: Ninpô, Kaihou Kogata kedamono no jutsu.

Il y eu une petite détonnation suivie de l'habituelle fumée blanche. Shimatta... J'avais oublié ça... Après une mini-prière pour ne pas être remarquée, j'ordonnai à mon rongeur de trouver quelqu'un qui était parvenu à s'éclairer pour lire le questionnaire, puis lorsque la bestiole fut partie, je fermai les yeux... Bizarre comme sensation... Je voyais à travers ses yeux... En train d'essayer d'esquiver les pieds des Genins, et se tourner à gauche ou à droite. Après quelques minutes recherche, elle avait trouvé un Gennin qui avait utilisé son raiton comme source de lumière. Astucieux...
"Je" grimpai sur le dos du garçon allongé sur le ventre, bien à l'abri des pieds des autres, et commençai à lire ces fameuses questions;


Questionnaire:

Toute demande, parole avec un Genin à côté sera synonnyme d'élimination

1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^

9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.
10-
Conclure.


Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…

Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.

Hé ben... On allait pas s'ennuyer... Certaine questions étaient très limites... C'était qui ce Makaya et ce NarutoRudy? Shimaru, pas de problème, je savais vaguement qui c'était, par le biais de maman.
Maintenant il fallait réflechir à autre chose: comment faire pour écrire au bon endroit? Après avoir cogité quelques minutes sur la question, il me vint une illumination: Essayer de faire une sorte de vision partagée entre la copie du Genin et la mienne. Autant dire, ça allait pas être simple... D'ailleurs, mon ami à la lanterne électrique semblait beaucoup hésiter sur les réponses à donner. Faut dire, des questions pareilles...

Donc le truc: M'aider de la vision de ma souris pour me repérer sur l'étendue de la feuille. Ensuite, en me concentrant un peu, visualiser le tout avec ma feuille. Dans le fond, c'était pas si dur, juste une question de concentration. Et pour me concentrer, j'étais rodée. Oubliant le fort son de la musique. J'entrepris de lire attentivement la première question.
avatar
Mei-Lynn Sabishii
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1039
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : Nobeoka, en train de ramper dans mon propos sang...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tyrande le 25/4/2008, 19:35

Après avoir marché pendant des heures dans un marais puant et froid, on nous avait forcé à nous habillé d'une manière ridicule et à faire une dans bizarre mais la menace était telle qu'on ne pouvait pas discuter, d'ailleur en la reconnaissant j'avais tout fait pour quelle ne me remarque pas, elle aurait été capable de me placer tout devant. On nous avait donner un questionnaire mais lire ce questionnaire était déjà un défi vu que notre seule source de lumière bougeait constamment. Je montai au plafond en me servant de mon chakra pour bien tenir aux parois, juste le temps de pouvoir lire une question puis je redescendais, j'y réfléchissais et j'y répondais car malgré l'obscurité on pouvait voir où il fallait écrire. Je répétai l'opération pour chaque question et remplissais le questionnaire au fur et à mesure.

1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

"Ca ne veut pas dire grand chose on va donc répondre un truc spécial, on verra ce que ça donnera..."

2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

"Et cette question je suis sensée faire quoi? bon bah on va essayer de trouver une logique a cette série de chiffre on verra ensuite..."

3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

"pfff si tout le questionnaire est aussi chiant autant arrêter l'examen... Mais si je fais ça... je ne pourrais plus jamais me montrer devant Ryo, j'aurai trop honte..."

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

"Un problème maintenant, je ne connais pas tout le monde mais ça doit être des noms connus par l'examinateur ou par un autre... Enfin bon c'est peut être ça mais j'en doute, on va trouver autre chose..."

5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

"Cette question me parait trop simple il doit y avoir un piège quelque part."

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

"Hum ça en devient trop facile, les premières sont faites pour décourager les plus faibles?"

7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?

"Question trop facile pour un ninja..."

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^

"Il me semble en avoir entendu parler par Ryo d'une invocation d'aigle... je vais le mettre puis j'essayerai de faire par logique..."

9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.

"Bon un peu de réflexion voyons ce que ça va donner..."

10-
Conclure.

"La ils vont m'entendre, c'est un examen pourri !"

Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…

"Et une question bonus aussi simple? ça n'en vaut limite pas la peine... "
avatar
Tyrande
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 275
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 28
Localisation : Perdue dans un monde de shinobis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Hayamaru le 25/4/2008, 20:16

"Vous avez six heures pour retourner au village. Les critères de sélections ne vous concernent pas, je ne vous dirais donc qu'une chose: allez y à votre rythme..."
C'est ce que l'un des examinateurs, dont j'avais appris qu'il s'appelait Ryosuke Soma, venait juste de nous dire. Mais quelle enfoiré... Je n'avais absolument aucune idée de comment faire. J'étais grelotant de froid quand soudain l'examinateur disparu brusquement. Pfff... frimeur, je sais le faire, moi aussi. Je me reconcentra sur mon problème. J'ai froid, je suis à environ deux heures de marche de Gensou – cet enfoiré nous a fait tourner en rond... - et je dois y retourner, en maillot de bain et tongs qui plus est... -_-
Je commençais à marcher, suivant vaguement la trajectoire qu'empruntait à peu près la majorité des genins. J'observais mon environnement. Pas beaucoup d'arbres devant moi. La forêt était à ma gauche. Les marais se situaient droit devant. J'avançais devant un peu au hasard. Comme je n'aime pas m'embêter, je contourne conscienscieusement les marais. Je perds beaucoup de temps même si on a six heures devant nous. Je ne suis vraiment pas avantagé dans cette épreuve... l'orientation c'est pas mon fort. Je ne connais que deux trucs : “Ne pas suivre les oiseaux” et “se fier à la mousse qui indique le nord” Je regarde par réflexe au-dessus de moi. Des petits groupes d'oiseaux se dirigeaient à peu près dans toutes les directions. Tu m'étonnes... Soudain mon regard est attiré au loin par un autre oiseau. Seul. Et il me semble différent. Étrange... Il a plus d'envergure et semble être un oiseau de proie.
Je m'imobilise un moment, stupéfait de ma propre débilité. Hô le c**... Je suis vraiment trop débile... Les invocations ! C'est ça la solution ! Je repense à Yamanekogan, le faucon que mon sensei avait invoqué pour m'accompagner lors de mon voyage jusqu'à Gensou. Il y a quelques jours, il est reparti ( où, j'en sais rien ! Dans la dimension des animaux invoqués... Rolling Eyes ). Je soupire. Il faut que je réussisse à l'invoquer. C'est ma seule façon de réussir cette épreuve... Je me mords le pouce. Aïe ! Fait ch*** ! Ca fait mal ! C'est trop des conneries de se mordre le doigt ! Énervé, je m'empare d'un caillou pointu et me le plante dans le pouce gauche. Aïe ! P***** de m**** ! Une goutte de sang perle. Je l'étale sur ma paume droite. Allez, on y croit ! J'éxecute lentement les 5 signes que m'avaient malgré tout enseigné Futeki, mon sensei. J'applique ma main par terre.
Moi – Ninpô ! Kuchiyose no jutsu !
Rien. Mouais... Faudrait peut-être que je déverse du chakra... Ca risque de pas très bien marcher sinon... Je presse mon pouce gauche pour en faire sortir une nouvelle goutte de sang. Je l'étale à nouveau. J'applique ma main par terre, une nouvelle fois, tout en déversant du chakra dans mon bras, jusqu'à ma main, et ma paume, là où il y a du sang. Mais c'est difficile.
Moi – Ninpô ! Kuchiyose no jutsu !
Je ressens une étrange sensation dans mon bras droit, et comme une légère vibration. Je le regarde, mais il ne tremble pas. Bizarre... Toujours rien. Mais je sens que c'était déjà mieux.
Je recommence mon rituel, en m'appliquant bien à déverser le chakra dans mon bras, jusqu'à l'endroit précis. Je suppose que c'est ça qu'il faut faire. Si c'est bien la méthode, je devrais réussir ce coup-là.
Cela fait environ une demi-heure que j'essaye différentes méthodes. Je sais que celle-ci est la bonne ! J'en suis sûr ! C'est la première fois que je ressens cette sensation ! Les autres méthodes n'ont absolument rien donnés.
Moi – Ninpô ! Kuchiyose no jutsu !
La même sensation. Je ressens une légère pression au niveau de ma paume, comme si quelquechose essayait de sortir de terre en poussant ma main. Je l'appuie plus fort. Soudain, des lignes noires partent dans plusieurs directions. Un sceau ! Yes ! J'ai réussi ! Je laisse ma main par terre. En moins d'une seconde, la sensation dans mon bras devient plus forte et un nuage de fumée blanche sort de nul part. Je retire brusquement ma main. La fumée se dissipe, me permettant d'apercevoir... un oiseau de la taille d'un moineau, et au plumage orangé. Vu sa taille, il ne doit pas être capable de parler...
Petit oiseau – Bonjour, qui est-tu ? Et que me veux-tu ?
Ha bah si, il parle... -_-
Moi – Je m'appelle Daihoshi Hayamaru, et je suis l'évèle de, entre autre, Tora Futeki, qui m'a à peu près enseigné comment vous invoquer, vous les faucons. (Il m'a appris que dalle, en fait...) Et toi, qui est-tu ?
Petit oiseau – Bonjour à toi, Hayamaru. Alors comme ça, tu connais Futeki ? Bien, je suppose que je dois t'obéir. Mon nom est Yuuhi Wachibi. Qu'attends-tu de moi ?
Moi – Bah... rien, en fait. Je voulais invoquer Yamanekogan. Mais je t'ai invoqué toi, à la place.
Yuuhi – Yamanekogan ? Mon petit frère ? Je ne vois pas pourquoi, mais bon... si tu le dit. Pour réussir, il te faut utiliser une dose de chakra plus faible que pour moi, étant donné que je suis un stade d'invocation supérieur. Bon, alors, si tu n'as rien d'autre à me dire, au revoir.
Il disparut dans un nuage de fumée. Yamanekogan, son petit frère ?! Il est trois fois plus grand que lui ! Il a la taille d'un faucon normal ! Je ne comprends absolument pas pourquoi il serait plus faible... Bon, pas grave. Je réitère ma technique et utilise une quantité de chakra plus petite. Le nuage de fumée se dissipe, laissant aperçevoir des plumes jaune/orange. Mince... même résultat...
Yuuhi – Je suppose que tu t'es trompé... Encore une fois...
Moi – Hé ! C'est pas ma faute !
Yuuhi – C'est pas la mienne non plus ! Tu m'ennuies !
Moi – On ne m'a jamais appris à faire des invocations ! Encore moins à réussir à invoquer les bon parmi vous tous ! Ca fait une heure que je suis en train de faire ça !
J'ai du mal à en croire mes yeux. Si j'avais su un jour que je serais en train de m'engueuler avec un faucon orange, de la taille d'un moineau, dans les marais de Gensou et en maillot de bain... Je l'aurais pas cru... Quoi qu'il en soit, ça fait bien une heure que je m'entraîne à faire des invocations. Le temps passe, il faut que je me dépêche...
Yuuhi – Bon, ça va, t'énerve pas. Je vais te donner une autre méthode. Tu l'as déjà rencontré, Yamanekogan ?
Moi – Oui, pourquoi ?
Yuuhi – Ne m'interromps pas !
Quel sale caractère... Il me demande de lui répondre et il m'envoie balader après...
Yuuhi – Au moment de l'invocation, visualise le. Après avoir dit la formule d'invocation, appelle-le par son nom pour faciliter les choses. La quantité de chakra utilisé sera un petit peu plus importante, mais tu réussiras sûrement.
Moi – Et bah... Merci...
Il disparaît une nouvelle fois. Bon, cette fois-ci, je suis sûr de réussir ! Je fais à nouveau couler du sang de mon doigt meurtri par toutes ces tentatives. Je pose ma main au sol, ferme les yeux et m'imagine le faucon, tel que je m'en souviens durant mes deux ou trois jours passés avec lui. Je prends ma respiration avant de prononcer les mots :
Moi – Ninpô ! Kuchiyose no jutsu ! Yamanekogan !
Je concentre mon chakra et le relâche d'un coup. J'ouvre les yeux. Le sceau est apparu, et dans la fumée blanche je distingue la silhouette que j'attendais tant.
Yamanekogan – Alors, tu avais besoin de moi ? C'est la première fois que tu m'appelle tout seul.
Il regarde autour de nous.
Yamanekogan – Vraiment tout seul...
Moi – Tu peux pas savoir comme je suis sontent d'avoir réussi à t'invoquer !
Yamanekogan – Qu'est-ce que tu attends de moi ?
J'attendais la question avec impatience. J'aurais très bien pu demander à l'autre petit faucon de me guider jusqu'à Gensou, mais ce n'était pas mon intention. Il était trop petit pour ce que j'attendais de lui.
Moi – Va à la piscine de Gensou, et vole dans les consignes mon parchemin, dans lequel j'ai scellé toutes mes affaires, vêtements et équipement. Au début, j'ai fait ça pour éviter de me les faire voler, mais ça va finalement me servir à quelquechose. Ensuite, ramène-les à moi. J'ai besoine de ta grande vitesse. Fait le plus rapidement possible !
Yamanekogan – Bien !
Il décole lentement, prend de la hauteur puis s'élance à une vitesse extraordinaire. Après cinq minutes, je ne le vois plus. Je me lève et me dirige vers la prairie à quelques centaines de mètres de là où je suis, et m'allonge dans l'herbe fraîche. La vache ! J'ai froid ! Je prends un brin d'herbe et commence à le machônner. Bon, résumons... Ca fait une heure et quart environ que l'épreuve a commencée. On a mis trois heures pour venir, mais il nous a fait traîner. Je ne devrais pas en avoir pour plus de deux heures, même sans me presser. Ce qui fait que mon faucon a 2 heures et quarante-cinq minutes pour faire son trajet. Je l'ai peut-être un peu affolé... Je m'endors doucement.
Mon rêve est constitué de ce que moi-même a écrit:Je suis vainqueur du tournoi de fin d'examen. Je suis sur le podium, et sur la plus haute marche. Tous les autres Genins m'admirent et me respectent. Je reçois les compliments du Kage de Gensou, et de ceux de Mahou et de Chikara, venus assister à l'épreuve. J'ai tout les honneurs. Je suis le meilleur. Dans la foule de personnes devant moi, un garçon au longs cheveux châtains clairs, avec une baguette dans la bouche, s'avance et m'apostrophe.
Inconnu – Hé ! Toi ! Arrête de frimer !
Moi – Qu'est-ce que tu me veux ? Tu m'cherches ?
Il me lance un regard de défi. Il baisse la tête. Un vent fort se met à souffler. Le sol se met à trembler légèrement. C'est quoi ce bordel ?! Le garçcon relève, se met à éclater de rire, et tend son bras, paume ouverte, vers moi. Un éclair en jaillit et me frappe en plein visage, sur le nez précisément.
Je me réveille brusquement pour voir Yamanekogan en train de me pincer le nez avec son bec. Je me relève, une main sur mon nez ensanglanté.
Moi – Nan mais fa va pas ?! Fa fait mal !!!
Yamanekogan – Je sais. Seulement ça m'énerve de voir que je me dépêche de faire n'importe quoi pour t'aider alors que toi tu roupilles... Tiens, c'est ça que tu voulais ?
Moi – C'est parfait.
Je prends le parchemin, le déplie et le pose à terre. Je sors de leurs sceaux mes vêtements, mes sabres et le reste de mes armes. J'enfile mes vêtements, passe mes sabres dans mon dos, accroche ma sacoche et fixe mon étui à shakens ( shurikens, si vous préférez ) sur ma cuisse droite. Une fois totalement équipé, je m'adresse à mon faucon.
Moi – Vas-y, emmène-moi à Gensou, maintenant.
Yamanekogan – Bien, suis-moi.
Moi – Attends ! J'ai dormi combien de temps .
Yamanekogan – Je n'en sais rien, vu que je n'étais pas là... Si tu veux savoir combien de temps j'ai mis, je te dirais environ une heure.
J'ai mis un quart d'heure à me préparer. J'ai donc encore trois heures devant moi. C'est parfait.
Moi – Allez, on y va !
Je met mon protège-main ( le truc pour éviter de se faire charcuter la main par les serres des rapaces quand on les a sur notre bras ) et tends la main vers l'oiseau. Il monte sur mon index et je l'élance. Il part, s'envolant droit devant.
Moi – ATTENDS-MOI, QUAND MÊME !
Je me met à courir derrière lui.
Le chemin se déroula sans encombre. A plusieurs reprises, non équipé de ce qu'il m'avait rapporté, j'aurais risqué de me faire bouffer par des plantes carnivores ou des araignées géantes. J'en ai même vu une qui était rouge et qui avait de grosses pinces. Une crabaraignée, peut-être ? Les examinateurs sont variment tordu de mettre ce genre de bêtes ici. Contre ça, j'ai dû fuir.
Après environ une heure et demie de chemin, j'aperçois la cascade d Gensou. Enfin... Je m'approche et la traverse. L'examinateur est adossé à un mur. Il lève la tête, regarde son chrono puis moi.
Ryosuke – 4 h 56 min 37 sec. C'est pas mal, mais y'a un truc qui m'intrigue... Pourquoi t'as toutes tes affaires ?
Moi – Héhé, ça c'est mon secret !
Ryosuke – Y'a pas de secret. Dis-moi sinon je te disqualifie pour tricherie.
Je porte deux doigts à ma bouche et je siffle. Un rapace surgit, de derrière les portes, rase l'examinateur de près, assez pour l'effrayer et se pose sur ma main gauche, tendue. De ma main droite, je sors le parchemin dont je m'étais servi.
Moi – Il m'a apporté tout ce dont j'avais besoin.
Ryosuke – C'est bon, passe. T'as réussi la première épreuve.
Il prend une fiche et coche une case. Je franchis les portes et me dirige tranquillement vers mon hôtel. Et voilà ! Ca, c'est fait... Vivement la suite...


Dernière édition par Daihoshi Hayamaru le 26/4/2008, 13:40, édité 1 fois
avatar
Hayamaru
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2069
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Entre ciel et mer

Voir le profil de l'utilisateur http://laplume-rp.1fr1.net/fiches-validees-f16/valide-daihoshi-h

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par kakachi2 le 25/4/2008, 23:15

Arriver a six heures du matin en maillot de bain a la piscine du village… y sont barges les examinateurs !
Bon, au moins, le froid et l’eau vont me tenir éveillé. J’aurais l’air con si je m’endormais pendant l’épreuve !

(Ryosuke) Bon, eh bien... vous êtes tous là, la première épreuve va donc commencer... tout d'abord, suivez moi, nous sortons d'ici.
(Gui)-pensée Il est pas entrain de dire qu’on vas devoir sortir en maillot ? Y se fout de nous !
Apparemment, j’était pas le seul a le penser. Il avait a peine prononcé ces mots qu’un concert de protestation s’élevas .
(Ryosuke) le prochain qui parle est recalé…
évidemment, ça les a calmé tout de suite.
Une bonne heure plus tard, une vois la rivière en vue:

(Ryosuke) Maintenant, on va jusqu'à la rivière longeant les marais là bas... vous ferez une petite épreuve de natation.
Et, après quelques minutes de voyage assez douloureux pour les pieds :
(Ryosuke) Alignez vous dans l'eau, une fois que je vous donnerais le signal de départ vous devrez arriver jusqu'à moi, à l'autre bout...
Et c’est reparti pour les protestation et le bavardage en tout genre, y savent pas se taire ceux la ! D’un autre coté, on les comprends….
(Gui)-pensée … Waaaaaah elle est gelée! Mais y veulent faire quoi ? nous tuer ?
(Le reste des autres gennins) Kyaaa c'est froid!!
-J'vais les buter ces examinateurs!
-Tsss, c'est rien les gens...
-Eh, vire tes pattes toi!
-Classe, c'est quoi ça?
-Un bonnet d'excellente qualité... je t'en offre un pour 600 ryos si tu veux.
-C'est pas humain de nous faire ça à cette heure...
-On commence quand?
(Ryosuke) -Allez, venez: on va dans les marais. Vous allez prendre froid si vous traînez en route... dépêchez vous.
Je me mis bien sagement en route, décidé a réussir cet examen de sadiques quand un incident retint mon attention, et, celles des autres concurrents : Un gennin de Chikara que j’identifiait comme Erol, (un fou qui paraît-il est parfois pris d’une folie sanguinaire le poussant a tuer tout ce qui l’entourait) se mit en tète de tuer l’examinateur et se fit envoyer balader dans la flotte par sa cible. Bien que rigolant comme les autres, je ne restait pas sur place et commençait a descendre la rivière vers les marais.
(Gui)-pensée Bon, c’est le moment de prendre de l’avance sur les autres concurrents, qu’est qu’on vas trouver comme bestioles la-ba ? Hum… Probablement des serpents, venimeux ou non , peut-être d’autres genre de reptiles, comme des alligators ou des croco… des insectes en tout genre… si y faut se battre, je suis mal, j’ais plus mes lames donc mon taijutsu ne vaut rien… Je connais pas les plantes du coin, donc adieu la récolte d’herbes médicinales en cas de pépins… Y a probablement des plantes pas orthodoxes, genre carnivore… Pour le ninjutsu, c’est foutu, j’ais pas mon sable...
-comment ça t’a pas ton sable ?-
-Je suis toujours la !-
(Gui)-pensée- Ah, c’est pour ça que mon maillot me gratte ? BORDEL, T’AURAIS PUS TE METTRE AILLEUR !
-Et ou ? enfin, si t’est pas content que je sois la, je me tire !-
(Gui)-pensée Non, tu reste, mais c’est gênant de savoir que j’ais une entité sentiente dans mon maillot.
-Je te savais pas si pudique.-
(Gui)-pensée Oh la ferme !
Le temps de finir cet échange, j’etait arrivé dans les marais.
(Ryosuke) On va faire une pause ici. Il est bientôt dix heures, je vais donc vous expliquer le but de l'épreuve... mais avant, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire où se trouve le village? Une bonne réponse vous ferait gagner des points...
(Gui)-pensée- Facile, alors pour le village… ben en fait je suis pomé ! Et a en croire la tête des autres, eux aussi.
Face a l’absence de réaction, l’examinateur repris :
(Ryosuke) D'accord... pas de points bonus donc. Dans ce cas, allons-y: vous avez six heures pour retourner au village. Les critères de sélections ne vous concernent pas, je ne vous dirais donc qu'une chose: allez y à votre rythme...
(Gui)-pensée- Six heures pour rentrer au village ? On est tous perdu il se fout de nous ! Guh y sont déjà tous parti ? Et merde !
Eh le sable, t’a une idée ?
-Compte pas sur moi, j’ais aucun sens de l’orientation !-
(Gui)-pensée- Fait chier !
J’observait les traces de pas des autres, et décidait d’en suivre une.
(Gui)-pensée- Si je veux le suivre y faut que je me dépêche, le sol est trop gorgé d’eau, il est tellement élastique que les traces de pas vont bientôt disparaître.
Je courais dans cette direction lorsque j’entendit un bruit de combat. J’observait aux alentours et remarquait une énorme araignée d’environ un mètre de haut foncer sur un gennin.
-Cool cette épreuve ! BASTON !-
(Gui)-pensée- Tu rêve !
Je changeait de direction et essayait de trouver une autre piste. Au bout d’un moment, je finis par en trouver une, malheureusement, il n’y avait aucune trace de pas, et je dus la suivre grâce aux divers végétaux broyés par les pas et aux branches cassées.
-Un temps indéterminé plus tard-
(Gui)-pensée- Merde ! j’ais du me pommer, ça fait un moment qu’il n’y a plus de signes de passage…
CRAC
(Gui)-pensée- C’est quoi ça ?
CRAC
(Gui)-pensée- On dirait que ça s’éloigne… Ouf.
J’avisait un tronc d’arbre et m’assit dessus pour faire le point.
(Gui)-pensée- Il faut que je trouve un autre moyen de m’orienter… Brrr il fait froid ! Putain, y faon chier ces examinateurs ! ……… Il viens pas de bouger ce tronc d’arbre ?… MERDE ! C’est pas un tronc d’arbre ! C’est un croco !
Je me levait en quatrième vitesse et me retournait. J’avais en effet dérangé la sieste d’un de énorme reptile a la brande mâchoire qui comme je l’avais deviné parcourait le marais.
(Gui)-pensée- Oh merde ! Eh le sable ! Amuse toi puis rejoins moi.
-Qu’est ce qui se passe ?-
-T’a les boules ?-
(Gui)-pensée- Peut-être… Mais tu devrais être content, je te laisse t’amuser.
-Allez, casse toi froussard !-
Je vis vaguement des grains de sable foncer vers le saurien. J’en profitait pour tourner les talons et courir, tout en remarquant que les démangeaisons que me causaient mon maillot avaient disparuent. Cependant, quelques pas plus loin...
-Reviens ici, t’est trop loin, j’ais plus accès a ton chakra !-
Je fis volte face jusqu'à ce que le sable me signale qu’il pouvait de nouveau se battre, mais, au lieu de rester, je le rappelais et refit demi tour pour courir le plus vite que je pouvais. Au bout d’un moment, je m’arrêtait et regardais le ciel. Le soleil commençait a décliner…
(Gui)-pensée- Fait chier, y reste pas beaucoup de temps !
J’était dans une sorte de clairière vide te tout autre chose que de la mousse.
(Gui)-pensée- J’ais trouvé ! Il suffit que je regarde de quel coté des troncs pousse la mousse et les lichens ! comme ça je pourrait m’orienter, je savais a peu près que le village était au nord est du marais-cage.
Environ une demi heure plus tard…
(Gui)-pensée- Putain, comment ça se fait que je me retrouve toujours ici ?
je promenait mon regard autour de moi sur les arbres.
(Gui)-pensée- Eh mais… C’est moi ou la mousse pousse pas au même endroit sur chaque arbre…
Sur celui la, elle pousse au sud, normal…
La, elle pousse au nord…
Et la a l’ouest…
C’est quoi c… Hahaha, C’est moi qui suis a l’ouest aujourd’hui ! C’est l’évidence même, c’est un genjutsu ! Ils ont mis un genjutsu pour qu’on se perde !
Je choisit quatre arbres placés a égale distance, enlevait un bout d’écorce pour les marquer et arrachait la mousse en un cercle approximatif autour. Ensuite, je dissipait les genjutsu sur les quatres arbres. Je pus donc identifier le sud, le marquer sur mon cercle et ainsi reproduire le quadrant d’une boussole pour m’orienter.
Je repris ensuite ma route dans la bonne direction cette foi. Peu après, je répétait l’opération pour vérifier la direction, et, ainsi j’arrivais au village.

(Gui)-pensée- C’est clair que je vais pas être le premier…
Un rapide coup d’œil autour de moi confirmât mon retard.
(Gui)-pensée- He hé! On dirait que certains sont beaucoup plus amochés que moi! En fait, au niveau blessures, on dirait que c’est moi qui m’en sort le mieux, j’ais a peine quelques égratignures, et, elles sont pas infectées. !
(Ryosuke) Enfin arrivé ? t’a mis le temps ! Bah, t’est pas le dernier, il y en a encor dedans, et, a part l’odeur, t’a l’air de t’en être bien tiré.
Je ne l’écoutait pas et filait me laver.

kakachi2
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 42
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Takeshi Hameki le 26/4/2008, 00:18

Takeshi venait de sortir de l’hôpital, le pus d'araignée
se sentait toujours dans l'air , il prit la direction du QG ou un certain
Dragonight devait leur donner la deuxième épreuve de l'examen des Chuunin . Il
arriva dans une salle ou plusieurs gamin parlait et s’entraîner. Il arriva est
un homme arriva et leur demanda de s'asseoir il obéit de suite et s'assied
sur une chaise a coté de la fenêtre . L’examinateur passa a d’autre Chuunin des
feuilles et fit un sourire malin qui nous lésait deviner son plan cruel et
avide :







1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous
n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous
demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle
aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très
bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals
Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.
Arf ... Cest quoi cette question a la c.. Saleté d'examinateur
2-


26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

Des chiffres maintenant Pffff cet examen a des examinateurs vraiment malades !

3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt
que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec
deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de
petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est
blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois
arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il
repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête
au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut
également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre,
l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours
rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les
écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet
de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre,
car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont
positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa
proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface.
L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des
dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie
qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros
rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux,
moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint
par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars
et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent
de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise
réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les
considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un
anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction
opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les
anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres
anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda
se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il
attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses
dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous
l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda.
Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle
ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe
rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une
proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se
désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent
avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie,
l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde
ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont
orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait
qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire
avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants
sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une
proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou
cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la
proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce
serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents
primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance
pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux
mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle
(qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense
également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour
attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les
femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa
partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs
des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est
vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre
soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne
peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu
d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux :
caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?
Je pense que je vais demander un peu plus de stylos disons ... 163 stylos .

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans
la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à
Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie «
mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de
blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort.
Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour
remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

Bon NAruto Rudy je le connais ... ( Trop bien meme ) MAis cest qui les deux autres?

5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes
s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de
magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.
Meuh cest facile ... Rationel et logique .... Mouahahaha !

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre
crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

Trop simple ^^ Franchement ce questionaire commence a me plaire

7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est
accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre
qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre
adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°.
Que faites-vous ?

Hahahaha cette question la personne qui la reponde pas bien ce n'est pas un ninja .

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise,
et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours
comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une
wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Je me demande cest qui le con qui a ecris ce questionaire -_-'



9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.

Bon au moins on sait cest qui SHimaru et Makaya l'autre question devient facile .
10-
Conclure.
En conclusion ... Cest de la merd...


Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé
qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne
la route…

Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce
questionnaire libre à vous d’abandonner

Eeeeeeeuuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhh " Bave "





-
Ouah c’est quoi ce questionnaire ?!!!
Je te parie que le Kage ni ne répondrait pas ! « Pensée » :
Je vais devoir invoquer un mini aigle pour pouvoir avoir les réponses .



-
« murmurant »
Kuchiyose no jutsu . Waashi Kikichi !



Un aigle tenant dans son pouce
apparu il commença a voler sans que aucun examinateur le trouve . Il regarda
les réponses puis il lui murmura les réponses dans l’oreille .


Dernière édition par Takeshi Hameki le 29/4/2008, 00:30, édité 1 fois
avatar
Takeshi Hameki
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seol le 26/4/2008, 10:49

‘tain, cette épreuve s’annonce encore plus pourrie que l’autre… En y réfléchissant, le coup du maillot de bain, c’était franchement mieux que le coup de cette tenue ! Et ce foutu examinateur qui s’est foutu de ma gueule ! Il a de la chance que la gonzesse nous ait briefé sur ses capacités et ce qu’elle allait nous faire si on faisait du grabuge…. Et puis, avec ces lumières changeantes, j’arrive pas à voir si Kaori est là ou pas. Quel idée de s’être endormi après la première épreuve. Résultat, j’ai pas pu voir l’arrivée des autres genins. J’suis sûr que je l’ai loupé. Et en plus on y voit que dalle avec ces lunettes. Bon, vu qu’elle a pas interdit de les enlever et lui non plus, on les fout dans la poche.

Sitôt pensé, sitôt fait. Hisoka se débarrassa de sa paire de lunettes. Le changement n’était pas fameux, mais visible quand même. Au lieu d’un grand truc noir avec quelques points de ci de là, c’était un grand truc sombre avec des points de lumières qui bougeaient dans tous les sens. Hisoka tenta de lire la feuille remise par l’examinateur.

On y voit que dalle, dis donc ! Déjà que je suis pas une star des neurones ! Trouve une idée… Trouve une idée… Trouve une… Il est pas interdit de se déplacer, non ? Ni de marcher sur les murs ou sur le plafond, non ? Alors on va le f… Merde ! Y en a une qui a eu la même idée que moi. Pas grave, je le fais quand même. Vu que j’ai jamais tenté ce genre de chose, ça risque d’être folklorique. Enfin, pas plus que les tenues qu’on porte déjà.

Avec un sourire, Hisoka se dirigea vers un mur, bousculant au passage tous ceux qui étaient sur sa route. Il lui fallu deux essais pour parvenir à se déplacer sur le mur. Mais, en arrivant sur le plafond, il s’aperçut qu’à cause de sa taille, il ne serait toujours pas à la hauteur de la lumière. Il se laissa donc tomber sur le sol et se mit sous la lumière. Ses deux mètres lui permettaient, en levant sa feuille de la mettre directement sous la boule et de capter ainsi suffisamment de lumière pour pouvoir lire en toute tranquillité.

Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :

Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

‘tain, ça commence bien ! J’comprend rien à la question. Rhaaa ! Y a un truc… c’est sûr…. Et puis qui c’est d’abord, Ingals Morell et Uriel Xenon ? On a pas idée d’avoir des noms aussi pourris… Réfléchis… Réfléchis… J’reviendrais dessus plus tard….

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4


‘tain ! Un foutu code… Calme-toi… Respire un bon coup et concentre-toi… Même toi, tu peux y arriver… C’est pas ninja que j’aurais du faire, mais cryptographe !

L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent laprésence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

Chier ! Le temps que j’arrive à la fin du texte, j’ai oublié ce que racontait le début… Cette lumière est vraiment trop chiante… Si je m’écoutais, j’y foutrais un coup de poing, la question serait vite réglé… Te déconcentres pas, abruti ! C’est pas encore fini !

A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue. Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?


Et galère ! Ils y tiennent, à leur genjutsu de merde ! J’y capte que dalle à cette technique, moi. Bon, essaie de connecter tes neurones, pour une fois…

Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges. Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.


J’suis pas un spécialiste du paranormal, moi. Déjà que je sais à peine expliquer le fonctionnement d’un jutsu de base… Ben, je vois qu’une seule explication…

Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

Ah, enfin une question facile. C’est dans mes cordes, ça…

Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?


Pareil ! Ces questions sont finalement moins dures que les premières. Je devrais pouvoir y arriver, finalement….

Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.

La question : qui à l’invocation des aigles ?

Réflexion faite, y avait que deux questions faciles…. Qu’est ce que j’en sais moi, de quel Kage invoque quoi ? Déjà que je sais rien sur le Kage de Mahou…

Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.

Bon, ça, c’est pas trop compliqué. Alors, voyons voir… Si on est logique, on met celui là en dernier, puis celui là en premier puis, celui là, on le met en troisième, celui-ci, on le place en deuxième… Merde, lui, il va en deuxième, celui là en troisième… Non plus… alors, celui là…. Rhaaaa !

Conclure.


On a le droit de se lâcher ? Enfin une question intéressante…


Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…


Y en a qui ont que ça à foutre de leur journée ! Qu’est ce que j’en sais moi ? J’suis pas biologiste, j’suis ninja…

Après deux heures d’intenses réflexions, Hisoka remit sa feuille à l’examinateur. Lorsqu’il retira sa perruque, celle-ci était chaude, preuve que le cerveau d’Hisoka avait très nettement surchauffé…
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Chihousou le 26/4/2008, 12:29

(____)Après les avoir fait crapahuté pendant des heures dans des marais puants, voilà que maintenant les examinateurs souhaitaient que les genins répondent à un questionnaire dans une salle au look loufoque. Le style de la salle d’examen était certes spécial mais ce qui choquait le plus, c’était bel et bien l’accoutrement dans lequel se traînait les genins. Avec sa veste noire à paillettes et son pantalon moulant à pattes d’eph, Chihousou s’en sortait finalement pas mal. Notamment quand on le comparait avec le plus grand des genins, un mec à la peau mat qui fut pris pour cible par l’idiot de chuunin qui avait déjà fait le discours sur la place. S’il avait jamais tué quelqu’un, Chihousou se dit que ce n’était pas le moment de l’approcher car il pourrait bien devenir sa première victime.
Enfin bref, le jeune Masaka en voulait plus à la chuunin de Mahou qui semblait avoir pris un malin plaisir à donner les divers vêtements aux genins et d’après l’autre idiot, que l’idée semblait faire rire, c’était aussi elle qui s’était occupé de la salle. Ce Dragonight avait semblé complètement barré au premier abord mais maintenant les genins se rendaient compte que sa folie paraissait saine d’esprit comparé à celle de la chuunin.

(____)Enfin, maintenant ces détails n’intéressaient plus Chihousou qui était penché sur le premier problème qu’offrait le questionnaire, à savoir comment le lire avec cette obscurité. La boule qui tournait au-dessus de sa tête était la seule source de lumière mais n’offrait pas une lumière assez constante et puissant pour pouvoir lire tranquillement et sans se niquer les yeux ces foutues questions.
Le jeune homme voyait déjà des genins s’afféraient à créer leurs propres sources de lumière à l’aide de techniques de katon ou encore de raiton. Malheureusement pour lui Chihousou était d’affinité fuuton, utile pour trancher mais par pour faire des étincelles. Il réfléchit un peu et pensa d’abord à écouter les autres lire les questions car, c’est un fait, beaucoup de gens ne savent pas lire silencieusement mais il abandonna vite l’idée, trop difficile de retenir toutes les questions et les prendre une par serait prendre le risque d’en rater certaines. Puis il pensa à utiliser une technique de fuuton pour orienter la boule de façon à ce qu’il est de la lumière mais c’était prendre le risque de casser sa seule source de lumière en plus de s’attirer le courroux des autres genins et peut-être des chuunins.
Finalement il choisit une troisième solution, moins efficace à première vue mais plus simple même si elle comportait de nombreux défauts. Il fit sortir de ses brassards ses lames, étant les plus grandes qu’il possédait il décida de s’en servir comme d’un miroir afin de reflétait la lumière de manière plus constante. Il put enfin lire le questionnaire.


1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

(____)« C’est quoi cette question ? Il se rend compte le type qui a écrit ça que les phrases ont aucun rapport entre elles ? Passons à la suivante… »

2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

(____)« Des chiffres, c’est bien les chiffres, c’est logique et ça ment jamais les chiffres, c’est bien connu. Bon là, ils veulent rien dire les chiffres mais au moins ils mentent pas ils me disent clairement : l’examinateur se fout de ta gueule ! Ou bien t’es qu’un gros con… »

3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

(____)« Va falloir que je le relise ce truc, vachement trop long… »

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

(____)« Sérieux mais c’est qui ces mecs ? Il fume quoi le type qui a écrit ça ? »

5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

(____)« Sans commentaires… »

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

(____)« Enfin quelque chose de concret. Je connais toujours pas la réponse mais au moins je comprend la question. C’est déjà ça… »

7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?

(____)« Oui ! Ca c’est logique, c’est clair et pas réellement difficile. Bon avec cette réponse ça en fait une, plus que neuf. Hé hé… »

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^

(____)« Bon, ça a l’air d’être un truc logique. Ca prendra du temps mais je suis sur que je peux trouver. »

9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.

(____)« Encore un truc logique. En plus maintenant je sais qui sont Shimaru et Makaya… »

10-
Conclure.

(____)« A part je suis dans la merde où je tuerais l’examinateur, je vois pas. Mais bon, y’a peut-être un piège. Ou alors c’est la question friandise, celle où on peut se lacher… »

Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…

(____)« Et c’est le retour des questions à la con. Bon va falloir s’y mettre mon petit Chihousou… »

(____)Après avoir réfléchit durement et intensément à toutes les questions et avoir répondu à celles-ci. Chihousou rendit sa copie à la chuunin sadique et put enfin sortir de cette salle maudite.
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seshiru le 26/4/2008, 13:00

______Pfff... Après l'épreuve ultra-chiante voici: un questionnaire. Vraiment tordus ces examinateurs! Surtout qu'après les maillots de bains, nous voilà dans ces tenues ridicules. J'aurais finalement presque préféré rester à Chikara. Je soupirai, je devais me calmer et me concentrer, ma force ne me servirai à rien dans cette épreuve, je devais plutôt réfléchir. Je savais que même si j'essayais, je n'arriverais pas à tricher, alors autant me servir de ma tête pour répondre par moi-même.
______On ne voyait rien dans cette salle... Punaise, ils sont vraiment tordus les examinateurs!


°Comment réussir à voir quelque chose? Ah mais tient! J'ai l'affinité Katon, non? Alors peut-être qu'en me concentrant un peu... Boah... J'ai plus qu'à essayer!°

Je connaissais les signes de la Goukakyuu no Jutsu mais je n'avais jamais vraiment essayé de réaliser ce jutsu... Et puis je n'avais vraiment pas besoin de faire cramer la salle... Mais j'essayais quand même. Au pire, si la salle prenait feu, ça reporterais l'épreuve à une autre fois, et ce n'était que mieux pour moi et les autres. Je fis donc les signes en murmurant d'une voix inaudible:

« Goukakyuu no Jutsu! »

Et je soufflai une toute petite flamme jaune. Ça brûlait mes lèvres et ça n'éclairait pas grand chose, pire, ça manquait de brûler ma feuille! Je soupirai une nouvelle fois alors que la flamme disparaissait. Mauvaise idée... Et inutile en plus. Je n'avais plus qu'à... essayer de lire avec le peu de lumière qu'il y avait. Je me rendit compte que j'y arrivais très bien. Mais j'étais très déconcentrée par la musique et par les tenues incroyables que l'on portait...

°Allons, réfléchissons...
1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.


Mais c'est QUI Ingals Morell? On va répondre un truc qui tient la route...

2-
26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

Oh la la... Mais c'est quoi ça? Un code?

3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...
Qu'avez-vous retenu de ce texte ?


Rien...

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?


Shimaru, Kamashiro, NarutoRudy, Makaya? Mais c'est qui ça?

5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.


Rationnel et logique? 'Faudrait déjà que ce questionnaire le soit...

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?


J'ai plus qu'à essayer...

7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?


Ça semble un peu trop logique...

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.

La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^


Euh... Passons à la suivante pour voir...

9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.
Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.
Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.


Naturellement j'aurais répondu celui qui est de Chikara est le plus fort et les autres c'est des merdes mais a mon avis c'est pas ça...

10-
Conclure.


Cet exam est une pure daube.

Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…


Ce n'est qu'un bonus...

Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.

Je devrais peut-être même le faire...°


Mais je n'abandonnais pas et je répondis à toutes les questions, non sans en ayant aucune confiance en ce que j'écrivais... J'avais quand même pris pas mal de temps à tout lire, essayant à chaque fois de profiter au maximum de la faible lumière qui passait de temps en temps sur ma feuille...
avatar
Seshiru
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1050
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 23
Localisation : *Regarde par la fenêtre...*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par erol le 28/4/2008, 20:37

* L’épreuve enfin finie, je pouvais rentrer au QG de Gensou. Je pris une douche car vraiment … je puais. Faut dire, plus de 4 heures passées dans un marais puant …. On n’en ressort pas plus propre. Je pouvais donc tranquillement passer le reste de la journée à visiter Gensou ou à m’entraîner mais tous les genins avons été appelé pour la deuxième épreuve.

En plus on passait un test écrit … Dans une salle où l’on voyait vraiment ou plutôt. Enfin rien, quelques éclaircissements avec la boule de disco accroché au plafond. On portait aussi des tenus plutôt … ridicule. J’étai très en colère. Bon fallait pas s’énerver, Je me mis donc sous la lumière pour voir à peu près correctement. Je regardai les questions.
*


Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :

Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

-(Erol pensé)- Quoi ? Bordel, c’est quoi cette question ? J’comprends déjà rien, ça m’énerve … Passons.

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

-(Erol pensé)- Alors là … Faut décrypter ? Oula … J’ai jamais rien compris à ça …. Ca va m’énerver encore plus si je passe toutes les questions …


L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

-(Erol pensé)- Faut que je tue quelqu’un …


A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

-(Erol pensé)- C’est qui ces mecs ? C’est des prénoms tout ça ? P’t’être qu’ils sont fort … Raaah font chié ceux là !


Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

-(Erol pensé)- Attends, attends, attends là … J’vais essayer de réfléchir … réfléchir … Bordel !!


Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

-(Erol pensé)- Beaucoup de mecs ont l’air de sourire en lisant cette question … Ca doit pas pourtant être si dure que ça … M’enfin …



Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^

-(Erol pensé)- Encore une question tordu ? C’est chiant dès que je suis Chuunin je tue cet examinateur !


Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.

-(Erol pensé)- Mais si je connais pas les mecs comment je réponds !? Raaaah !


Conclure.

-(Erol pensé)- Conclure ? Conclure quoi ? Cet exam’ ? Mais euh … C’est un défouloir en quelque sorte ?


Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…

-(Erol pensé)- J’ai déjà entendu ça avec une histoire de phénix … La flamme ou la phénix … Ca j’peux répondre ! Enfin je crois …


Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.

-(Erol pensé)- Enfin un petit mot d’encouragement ! Ca fait plaisir ! Bon Let’s go … On s’y met !


* Je répondu aux questions avec maladresse et rendu la feuille à, ce qui semblait être avec toutes ces lumières qui bougeait, l’examinateur. Je sortis de la salle et retirai ma tenue … Putain j’étais vraiment énervé ! *
avatar
erol
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 176
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Tu n'entends pas le bruit de pas derrière toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Chiraku le 28/4/2008, 22:19

La seconde épreuve commençait assé bizzarement. Dans une pièce sombre, éclairé par une boule à facette.... De plus ils était affublés de costumes pour le moin originaux, mais qui n'étaient pas pour déplaire à Chiraku.... Cette épreuve était donc un test écrit.


1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.



Humpf, facile....


2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4



Ah merde, les maths par contre c'est pas mon fort... à moin que ça ne soit pas des maths... Eh ! Quel bande de pervers....



3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?



Ce que j'en ai retenu.... Nhiaarf


4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?



Euuh... Bon, tachons de repondre pas trop à côté...


5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.


Ahhh........Gné ?


6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?



Pfff... Une question aussi simple à un exam Chunnin... c'est quoi cette blague....


7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?



Humm..... Boarf.....


8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^



Humpf, difficile, surtout sans faire de Schéma....


9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.



Bon, un peut de reflexion.


10-
Conclure.




Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…



Yééé, easy !



Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.


Héhé, jm'en sort pas trop mal il me semble....Sauf si c'est encore un gros pervers qui corrige....
avatar
Chiraku
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 236
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 28
Localisation : BZH for ever

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par kyuudan le 29/4/2008, 23:11

La deuxième épreuve commence déjà et la fatigue de la précédente se fait ressentir...En plus de ça, ses boulets d'examinateurs nous on déguiser en vulgaires chanteurs du moyen-âge. J'ai honte ! Mais c'est pas le moment de se plaindre la prochaine épreuve commence ! Mais merveilleux ! Un questionnaire...Quoi rêvé mieu pour se chier son examen ? Enfin bref, l'examinateur nous donne les sujets et nous ordonne de commencer mais problème...Pas de lumière ! Il fait noir ! Comment faire ? C'est déjà quelque chose de difficile mais j'ai mon idée derrière la tête...

Raiton, Masaku no jutsu !

Ma dague de foudre apparaît dans mes mains et me permet de m'éclairé suffisement...Les autres génins se retournent voyant de la lueur et certains s'approche de moi pour essayé de voir clair à leur feuille...Bon maintenant concentrons nous sur le questionnaire...

1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

C'est quoi ce bordel ? Des danseurs disco ? J'y comprend rien >.<
2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

Bienvenue dans la matrice...Je fais adoré...
3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

Rien...

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

Maka est poli ? Sinon je vois pas.
5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

No comment
6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?
Trop simple ! j'adore...
7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?

La bonne vieille méthode est la meilleur !
8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^

Oh ! Se casse tête vais me tuer si je réfléchit trop !
9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.

Sa doit être faisable...
10-
Conclure.

...

Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…

Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.

Mouahahah ! trop simple ! Very Happy


Au final c'est pas gagné. Il faut être courageux...
avatar
kyuudan
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 263
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 26
Localisation : Arasu en mode [Mercenaire]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum