Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Takeshi Masumane le 30/4/2008, 00:51

Je suis assis dans une salle de l'académie de Gensou, habillé d'une drôle de façon, plus que ridicule.
Une boule avec de multiples petits miroirs renvoie une lumière dans toute la salle, sous forme de petits points, mais on n'y voit quand même presque rien. Et pour agrémenter le tout, une musique parfaitement hors-contexte fait office de fond sonore.

*Putain, mais où je suis tombé ? C'est quoi ces tarés ?*
Mon regard se porte vers le mur opposé, où se tiennent les examinateurs. Dragonight, et Mia, la sadique.
*C'est une vraie barge... Mais ils ont quoi nos vêtements bordel ? Deux fois qu'on nous les retirent ! Me les suis achetés pour l'occaz, et je dois les laisser au placard !*
Je reporte mon attention sur ma feuille, plongée dans l'obscurité.
*Bon... Comment je fais moi ? Je sais même pas ce que c'est, ces foutus questions, et j'y vois quedal !*
Je regarde autour de moi, pour voir comment les autres s'y prennent. Chacun y va de sa petite méthode, soit il se fixent au plafond, soit ils se foutent sous la lumière, et bien d'autres choses.
Je vois enfin Kyuu, qui tient sa dague de foudre.
*Pas con, Léon !*
Takeshi - Akaden !
Autour de ma main gauche, des petits éclairs rouges se forment. Mais il arrive alors quelque chose que je n'avais pas prévu.
Les éclairs ainsi formés commencent à prendre un peu d'ampleur, et certains se mettent à marquer mes vêtements.
*Cool, je vais pouvoir leur niquer leur tenue ! Oh mais... Putain ma feuille !*
En effet, alors que je ne prête attention qu'à mon accoutrement, des éclairs touchent ma feuille, et y mettent feu, ou la crame d'un coup.
Je dissipe mon jutsu, et éteins ma feuille.
Une fois le coup de chaud passé, je relance mon jutsu, mais en tentant de garder un peu plus le contrôle.


1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et
cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de
l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que
la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi
bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur.
Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

3-
L'anaconda
vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que
de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé,
avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du
corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les
côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans
lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et
celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans
l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la
surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également
s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre,
l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un
parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal
prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec
le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne
peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques.
Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de
la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son
corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un
serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des
mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il
entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros
rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues,
oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans.
L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé
des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare.
Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets,
grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès
des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme
des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent
la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction
opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt
rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans
et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie
des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou
sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne
s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec
ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie
alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque
fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse
inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe
rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut
avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa
mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne.
Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par
vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes
les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda
n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers
l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait
qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons
pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce
à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour
arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda
somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire
plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs
très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable
de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc
ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour
maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux
mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la
femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores.
On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances
chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se
déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de
partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe
sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres.
Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée
comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et
quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent
compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu
d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux
: caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

4-
A
15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez
dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru
qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face
de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne
sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à
l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce
paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que
vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

5-
Il se trouve que
dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent
vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de
magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

7-
Vous
êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur
est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe
sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui
vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure
1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute
triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des
sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de
triche. ^^

9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.
10-
Conclure.


Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste
mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une
réponse qui tienne la route…

Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.


*Bon, à première vue, c'est pas gagné... Je suis même passablement dans la merde, avec les parties cramées... Bon je m'y mets !*

Après au moins deux heures d'épreuves, je tiens ma copie à bout de bras, devant moi. Un grand sourire illumine mon visage.
L'examinatrice sadique semble le remarquer.
Mia - Alors petit, fier de toi ?
Mon sourire s'efface immédiatement.
Takeshi - Ça dépend... J'ai des raisons d'être fier, si jamais je suis sûr d'avoir rien de juste, et que je sens que je vais me vautrer, et rater cette épreuve, tout comme la troisième ? J'ai des raisons d'être fier, en sachant pertinemment que ma copie vaut pas un clou, et que nos chers examinateurs sadiques vont pouvoir se marrer, voire même la foutre dans le prochain "Les perles de l'exam" ? J'ai des rais... Enfin, voilà quoi... Tout ça pour dire, mon sourire était ironique, et je compte vous rendre cette copie, car malgré qu'elle soit foireuse, c'est le mieux que je puisse faire...
Sur ce discours enflammé, sans avoir repris mon souffle, au bord de l'agonie, je me lève, et porte ma feuille à Dragonight.
Mia - Next !
Je quitte la salle sans un mot de plus, car je sais que j'en ai déjà bien trop dit.
avatar
Takeshi Masumane
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 605
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 25
Localisation : Arasu / Kyotetsuka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Hayamaru le 30/4/2008, 18:34

1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.
Shocked 'Tain j'suis sur le cul, là...
Bon, relisons...
.../...
Bon, suivante...

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4
Bon, en principe, je suis plutôt fort en maths... [IRL]Si si, c'est vrai ![/IRL]
Mais, là... je vois pas quoi faire... Y'a même pas de question de posée !!!
Bon, suivante...

L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?
Bon, n'importe qui de pas forcément débile peut retenir le plus important...
Bon, on verra plus tard ; suivante...

A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

Bon, j'ai déjà entendu parler de ces ninjas plutôt forts et plus ou moins célèbres...
Le genjutsu n'est pas vraiment mon fort, mais je vais me débrouiller...

Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.
Bah... facile, un tour de magie ! ( un raisonnement rationnel et logique) Bon, alors c'est pas ça... Suivante...

Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?
Haha ! C'est pas une question niveau chuunin, ça ! Trop facile !
Bon, suivante...

Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?
La question ne pose même pas... C'est décidément plus facile qu'au début...

Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^
Ha ! J'ai trouvé ! C'est à se demander si c'est examen est sérieux... Rolling Eyes

Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.
Un classement... bon, ça devrait pas être trop difficile...

Alors, la dernière question...
Conclure.
Ils vont enfin savoir ce que j'ai sur le coeur... Twisted Evil

Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…
Une question intéressante, mais c'est juste un bonus...
.../... (Deux heures plus tard)
Je me lève, et tend ma copie au examinateurs, en prenant bien soin d'esquiver la main tendue de la Jounin qui nous a forcé à nous habiller comme des clowns... tongue
Je sors, relativement content de moi.
avatar
Hayamaru
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2069
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Entre ciel et mer

Voir le profil de l'utilisateur http://laplume-rp.1fr1.net/fiches-validees-f16/valide-daihoshi-h

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par kakachi2 le 30/4/2008, 21:33

(Gui)-pensée- Putain mais on dirait qu’ils veulent tout faire pour nous humilier et nous faire chier ! Quelle idée de nous faire passer un exam écrit dans une ambiance disco, avec les effets de lumières, la musique et les fringues (ringuardes) qui vont avec… et le pire, sans pouvoir se reposer…
J’essayait de lire ma copie, mais, au bout de quelques minutes…
(Gui)-pensée- Merde ! il fait trop noir ! je vois rien, et la boule n’arrange rien… Bah, si les examinateurs veulent s’amuser, pourquoi on ferait pas le même chose ?
-A voix basse - Chikara no nigiyaka suna
- Tu veux quoi encore?-
(Gui)-pensée- M’amuser. Tu pourrais essayer de stopper de manière non visible la boule disco ou la musique ? voir les deux si possible ?
- Les déconnecter sans traces apparentes?-
- Ca veux dire quoi?-
(Gui)-pensée- Ca veux dire sans les défoncer, genre en perturbant le courant électrique…
- Cretin! Je suis un doton ! Tu sais pas que le raiton est supérieur au doton?-
(Gui)-pensée- Merde j’avais oublié ! Désolé, retourne dormir.
- Je dormais pas !-
(Gui)-pensée- Bien sur… Alors pourquoi j’ais entendu des ronflements ?
Je me désintéressait de lui pour chercher une idée afin de répondre a ce putain de questionnaire.
C’est alors que je me rappelait des cours particuliers de biologie que mon père m’avait donné.

(Gui)-pensée- Les yeux ne servent que de récepteur, les informations sont transmises au cerveau par le nerf optique puis traitées par le cerveau. Dans le cas présent, on peu supposer deux choses : ou mon cerveau n’arrive pas a traiter les informations du fait de la fatigue, ou les infos transmises sont tops vagues pour être interprétées correctement…
Il vaudrais mieux que ce soit la deuxième solution.
Eh le sable, rends moi un service, vas dans la salle a coté, c’est le vestiaire, et rapporte moi plusieurs herbes que j’ais dans mon équipement.
- Les quelles ?-
(Gui)-pensée- Deux bleus verts avec une forme de feuille d’érable, quelques petites fleurs blanches, que les pétales et aussi des verts foncées.
- Ok, mais, tu vas en faire quoi?-
(Gui)-pensée- La bleu vert me permet de régénérer plus vite mon chakra, les pétales sont un stimulant intellectuel et les verts permettent de récupérer plus vite quand on est fatigué.
Il revint quelques minutes plus tard avec les herbes que je luis avait demandé, et, je m’empressait de les écraser puis de les avaler..
- Pourquoi t’utilise pas des pilules?-
(Gui)-pensée- Les herbes ont un effet beaucoup moindre mais offrent plus de possibilité que les pilules et n’ont pas d’effets secondaires.
J’entreprit ensuite de concentres mon chakra dans mon nerf optique pour affiner les informations transmises a mon cerveau et par la les rendres plus faciles a interpréter pour ma matière grise. Cependant, le processus consommait pas mal de chakra et je décidait donc de l’utiliser par flash.
-Premier flash-
1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.
(Gui)-pensée- J’ais rien compris, j’ais beau me torturer le crane, impossible de trouver quelque chose. Bah, je vais m’amuser d’une autre manière.
-Deuxieme flash-
- 2

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4
(Gui)-pensée- Rien compris, bah, la aussi je vais pouvoir m’amuser.
-
3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?
(Gui)-pensée- Alors, je peu dire que ce passage est tiré du livre « Merveilles et danger de Yuukan », chapitre « Les marais de Gensou et d’ailleurs ».
- 4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

(Gui)-pensée- Génial, de la logique… Eh, mais… ils sont cons Hahaha !
- 5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.
(Gui)-pensée- Encore et toujours de la logique…
- 6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

(Gui)-pensée- Pas bien compliqué, ils veulent nous dérouter avec des questions cons ou quoi ?
- 7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?
(Gui)-pensée- Les bases de l’art ninja + la règle du moindre effort = ça marche a tout les coups
- 8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

(Gui)-pensée- Aille ! merde, les effets de la super vue se font sentir… tant-pis, je passe et je met une réponse pour m’amuser.
9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.
(Gui)-pensée- Bon, une réponse rapide et facile a trouver.

10-
Conclure.

(Gui)-pensée- Ca ça vas avec la question suivante.

Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…
(Gui)-pensée- Ouf, la dernière ! Un problème philosophique … Bah, c’est un bonus, la réponse pourras pas faire de mal.
Je finit d’écrire mes réponses, rendit ma copie et sortit.

kakachi2
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 42
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Simbule le 30/4/2008, 23:41

Je m'étais rendu à la deuxième épreuve et une espèce de sadique nous as forcé à nous habillé bien plus chaudement que ce que je n'ai pour habitude de porter et surtout nous as fait danser une musique ringarde. Je pris donc rageusement le questionnaire et je commençait à y répondre...


1-
Génial, la première épreuve. Réfléchissez bien et cherchez. Après tout vous n’êtes pas si mauvais. Non ? Désolé de l’apprendre mais voilà la ce que je vous demande :
Supposons que la première image soit bonne. Est-ce que la deuxième serait elle aussi bonne ? Réponse : Peut-être que oui. Et la quatrième ? Non bien sur. Très bien.
Voilà. Et maintenant la suite. Nous demandons à ce que vous trouviez Ingals Morell. Et en option son compagnon Uriel Xenon.

2-

26-17-12-4-3-4-9-4-19-4-13-5-14-17-12-4-3-4-19-14-8-11-4

3-
L'anaconda vert se distingue du boa par son museau couvert de boucliers plutôt que de petites écailles. Il est en général de couleur marron-olive foncé, avec deux rangées de grandes taches noires alternant sur le dessus du corps et de petites taches en forme d'œil de couleur blanche sur les côtés. Le dessous est blanchâtre, tacheté de noir. Le milieu dans lequel vit l'anaconda est à la fois arboricole et aquatique, et celui-ci est actif principalement la nuit. Il repose immergé dans l'eau, avec seulement une petite partie de la tête au-dessus de la surface, guettant la moindre proie convenable. Il peut également s'enrouler sur les branches d'un arbre au-dessus de l'eau. Sur terre, l'anaconda peut se déplacer en conservant son corps droit, suivant un parcours rectiligne. Grâce à de puissants muscles ventraux, l'animal prend appui sur les écailles dirigées vers l'arrière et en contact avec le sol, ce qui lui permet de pousser son corps en avant. Mais il ne peut pas rester longtemps sur terre, car sa peau se recouvre de tiques. Les yeux et les narines de l'anaconda sont positionnés sur le dessus de la tête, lui permettant de respirer et de voir sa proie alors que son corps volumineux demeure immergé sous la surface. L'anaconda est un serpent constricteur et non venimeux. Cependant, il a des dents et des mâchoires puissantes qu'il utilise pour s'agripper à sa proie qu'il entraîne sous l'eau pour la noyer. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, de tapirs, capibaras, cervidés, pécaris, poissons, tortues, oiseaux, moutons, chiens et de reptiles aquatiques comme les caïmans. L'anaconda craint par dessus tous les objets pointus Il a été relevé des attaques sur des jaguars et des humains, cependant cela reste rare. Les jeunes anacondas se nourrissent de souris, rats, poulets, grenouilles et poissons. Les anacondas ont mauvaise réputation auprès des habitants des zones où ils vivent ; ceux-ci les considèrent comme des mangeurs d'homme. Cependant, le plus souvent, si un anaconda sent la présence d'un humain dans sa zone, il fuira dans la direction opposée. Les morts d'hommes causées par les anacondas sont plutôt rares. Les anacondas ont pour prédateurs les jaguars, les gros caïmans et les autres anacondas. Un anaconda blessé peut aussi être la proie des piranhas. L'anaconda se tapit habituellement dans des marécages ou sur les berges des rivières. Il attend en embuscade qu'une proie vienne s'abreuver. Alors, il la mord avec ses dents acérées, la saisit avec ses mâchoires puissantes et l'entraîne sous l'eau. La victime se noie alors ou est étouffée par les muscles de l'anaconda. Il serre à chaque fois un peu plus fort lorsque sa victime expire, afin qu'elle ne puisse inspirer que de plus en plus difficilement. La victime étouffe rapidement. Alors, l'anaconda l'avale la tête la première. Il peut avaler une proie bien plus grande que la taille de sa bouche car sa mâchoire peut se désarticuler et est reliée de façon lâche au crâne. Pendant que le serpent avale, ses muscles ont des contractions par vagues qui écrasent la proie, l'entraînent encore plus en avant. Toutes les espèces de serpent dans le monde ont des dents, mais l'anaconda n'utilise pas ses dents pour mâcher, ses dents sont orientées vers l'arrière de sa gueule et en se débattant, la victime ne fait qu'aggraver sa blessure. Il se sert de ses dents comme des crampons pour faire avancer la proie dans l'œsophage. Il digère ses proies grâce à de puissants sucs digestifs. Il lui faut six heures d'efforts pour arriver à avaler une proie aussi grosse qu'un capybara. L'anaconda somnole ensuite pendant quatre ou cinq jours pour digérer voire plusieurs semaines selon l'importance de la proie. Il est d'ailleurs très vulnérable pendant cette période. De plus, ce serpent est capable de jeûner pendant deux ans. Il fait partie des serpents primitifs, donc ne possèdent pas de venin. Il utilise sa masse et sa puissance pour maîtriser sa victime. Ainsi, être mordu par un anaconda est douloureux mais n'est pas mortel en soi. Chez les anacondas, le mâle attire la femelle (qui est plus grosse que le mâle) en émettant des cris sonores. On pense également que la femelle diffuse dans l'air des substances chimiques pour attirer des partenaires. Une sorte de ballet nuptial se déroule sous l'eau. Les femelles peuvent avoir une douzaine de partenaires. Pour caresser sa partenaire, le mâle dispose d'un organe sexuel, vestige des membres postérieurs des lézards, ses ancêtres. Comme presque tous les boas, l'anaconda est vivipare. Chaque portée comporte de dix à quinze petits qui mesurent entre soixante et quatre-vingt-dix centimètres. Aussitôt nés, les serpenteaux ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Comme pour la plupart des reptiles, peu d'entre eux atteindront l'âge adulte car leurs prédateurs sont nombreux : caïmans, piranhas, ocelots, jaguars, pumas...

Qu'avez-vous retenu de ce texte ?

4-
A 15h20 de l’après-midi, vous venez de terminer votre déjeuner et marchez dans la rue. Vous vous arrêtez devant un bar où vous rencontrez Shimaru qui parle à Kamashiro. Vous prenez à boire et sortez. Arrivez en face de la librairie « mille-feuilles » vous trouvez NarutoRudy qui lorgne sur mon nouveau livre de blagues. Vous passez et vous arrivez face à l’hôpital d’où Makaya sort. Celui-ci vous salue.
Un détail dans ce paragraphe devrait vous mettre la puce à l’oreille pour remarquer que vous êtes dans un genjutsu. Mais lequel ?

5-
Il se trouve que dans le monastère de Yuki se trouvent des portes. Ces portes s’ouvrent vers des mondes différents du notre. Un monde peuplé de barbare et de magiciens aux pouvoirs étranges.
Expliquez ce phénomène par un raisonnement rationnel et logique.

6-
Pouvez-vous dessiner un cercle avec un point en son centre sans lever votre crayon de la feuille ?
Si oui, comment ?
Si non, pourquoi ?

7-
Vous êtes sur un arbre, en prenant en compte qu’il est 14h, que la chaleur est accablante mais qu’une légère brise souffle et que l’ennemi passe sous l’arbre qu’il n’a pas remarquer votre présence que la distance qui vous sépare de votre adversaire est de 5mètres que ce dernier mesure 1m77 et que l’angle est de 55°. Que faites-vous ?

8-
Les faits :

1. Il y a 5 villages ninjas de noms différents.
2. Dans chaque village vit un Kage arborant une tenue de couleur différente.
3. Chacun des 5 Kage possède une affinité bien précise, une arme bien précise, et une invocation bien précise.

1. Le Kage Vert vit à Chikara.
2. Le Kage Violet Manie un katana
3. Le Kage Bleu est affinité Suiton.
4. Ame est situé à l’ouest de Mahou.
5. Le Kage de Ame est affinité Futon.
6. Le Kage qui à une Lance comme arme à des Salamandres comme invocation.
7. Le Kage de Gensou à une Hallebarde comme arme.
8. Le Kage qui vit dans le village du centre est affinité Doton.
9. Le Kage Rouge habite le quatrième village.
10. Le Kage qui à une Faucille comme arme vit à côté de celui qui à des Ours comme invocation
11. Le Kage qui à un Loup comme invocation est le voisin de celui qui à une wakisashi comme arme.
12. Le Kage qui à un Katana comme arme est affinité Katon.
13. Le Kage Jaune à un Arc comme arme.
14. Le Kage Rouge vit à côté du village de Koori.
15. Le Kage qui à une Faucille comme arme à un voisin qui est affinité Raiton.


La question : qui à l’invocation des aigles ?

Information : si vous ne savez pas, ne répondez pas au hasard. Toute triche est interdire (dire la réponse aux copains et tout) et des sanctions comme la disqualification définitive seront prise en cas de triche. ^^

9-
Datenshi, Ardanel, Shimaru, Tetsuya et Maka sont Jounin.

Ardanel est le plus intelligent.
Makaya sait faire chier les autres et les déconcentrer.
Shimaru à un niveau de Genjutsu supérieur à tous ceux des autres.
Datenshi est la victime principale de Makaya.
Tetsuya est très redoutable au corps à corps, surtout au sabre.
Ardanel possède un Dojoutsu permettant de bloquer tout Genjutsu.
Shimaru ne craint pas les attaques physiques au corps à corps.
Makaya est fort au combat à longue distance.
Datenshi est le plus abusé de tous au corps à corps.
Tetsuya est imperturbable.

Faites un ordre des puissances du plus fort au plus faible avec explication.
10-
Conclure.


Bonus :
Qui est apparu avant l’œuf ou la poule et pourquoi ?
Cette question est soudainement venu à l’esprit d’un moine exorciste mal-aimé qui malgré ses heures de méditation à échouer à trouver une réponse qui tienne la route…

Ps : Si vous ne vous sentez pas capable de répondre à la totalité de ce questionnaire libre à vous d’abandonner.


J'avais énormément de mal avec cette lumière qui bougeait dans tout les sens, puis, finalement, en ayant marre, j'endormis un des genin présent avec mon genjutsu et je put lire sur sa copie... Pour finalement donner le questionnaire en disant:

- J'abandonne.

Et sortir de la salle sans attendre, en direction du vestiaire pour me changer.
avatar
Simbule
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 63
Date d'inscription : 14/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tetsuya Nomura le 1/5/2008, 16:23

La limite de temps est terminée... D'après le son de sa voix, Mia semblait très heureuse lorsqu'elle annonça ce fait, suivi des râles des genins n'ayant pu finir. J'entendis ensuite quelques plaintes.

"Mais... Le temps est écoulé, alors je rends ma copie!" (Genin)

"Ça ne marche pas comme ça petit! Tu avais un temps limité! Si tu dépasse ce temps, t'es éliminé! Il fallait rendre la copie AVANT l'heure butoir!" (Mia)

"C'est vrai... C'est les règles!" (Drago)

Quelques protestations plus tard, la salle se retrouvait vide de genins, seuls les examinateurs demeuraient

"Alors, vous en pensez quoi?" (Drago)

"Lis moi leurs réponses... On notera au fur et a mesure!" (Tetsuya)

Les deux heures suivantes, nous notâmes les copies des genins... C'est incroyable le nombre de conneries écrites! Au moins, on s'était bien marré!

Pendant ce temps, les genins attendaient et se rechangeaient afin d'enfiler leur tenue habituelle dans une salle juxtaposée a la notre, et nous fîmes bien en sorte qu'ils entendent nos rires sadiques pendant la correction. Une fois la correction terminée, nous décidâmes de les enfermer dans la pièce et d'aller boire un coup au bar, avant de commencer la dernière épreuve de l'examen, Mia me servit de guide durant cette pause.

Quelques sakés, rires et idées sadiques plus tard, nous rentrâmes au bâtiment ou nous attendaient les genins depuis 5 heures maintenant. Finalement, j'entrai dans la pièce et fis face aux candidats restants. Après avoir appelé chacun par son nom afin de vérifier leur présence et le nombre de copies rendues, je les amenèrent dans l'arène de combat de Gensou, toujours guidé par Mia.

Une fois arrivés, je leur présenta la situation, ainsi que la troisième épreuve.


"Vous avez tous acquis le droit de participer a cette épreuve. Comme d'accoutumée, cette épreuve sera composée de combats, vos partenaires et adversaires seront choisis aléatoirement. Toutefois, avant que cette épreuve ne commence, je vous demande de piocher dans cette boite un bout de papier. Chaque bout de papier aura un chiffre entre 1 et 5 inscrit dessus. Je vous expliquerai ce que signifient ces chiffres une fois que tout le monde aura tiré... Des questions?" (Tetsuya)

"Vous avez un problème ou vous aimez parler le dos tourné aux gens?" (Genin)

"Désolé... Je suis aveugle depuis peu et je n'ai pas encore pris l'habitude" (Tetsuya)

J'entendis Mia pouffer a mes côtés... Elle l'avait fait exprès! Je me vengerais plus tard...

"D'autres questions?" (Tetsuya)

"Vous êtes vraiment aveugle?" (Genin)

"Oui..." (Tetsuya)

"Alors comment vous..." (Genin)

Il se tût tout d'un coup. J'entendis alors le sifflement d'un Kunai plongeant vers moi... Petits idiots! Je para facilement le kunai a l'aide de mon Katana

"La vue n'es pas tout... L'ouie, le toucher... Tous les sens sont important lors des combats... Il faut juste combler les lacunes en renforçant les autres sens... Maintenant, piochez un papier!" (Tetsuya)



[HRP] Vous avez jusqu'à samedi pour m'envoyer par MP un chiffre de 1 a 5 selon votre choix, si tout le monde me réponds avant samedi, l'épreuve sera avancée...

Et si vous avez des impératifs temporels IRL, faites m'en part dans le MP[/HRP]
avatar
Tetsuya Nomura
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 483
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 29
Localisation : Breizh... Bientot...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rock-80s-90s.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tetsuya Nomura le 2/5/2008, 15:56

Tous avaient piochés avec ces résultats :

Tyrande
3

Mei-Lynn
3

Takeshi Hameki
4

Hisoka
3

Seshiru
1

Chihousou
3

Erol
5

Chiraku
3

Daihoshi Hayamaru
3

Yozo
2

Takeshi Masumane
3

Gui
3

Sarouh
3


*Mhhh trop de trois... quelqu'un a trafiqué le tirage...* Pensais-je

Mia... Elle avait sûrement trafiqué le tirage, sachant ce que le chiffre 3 signifiait... Quelle sadique! M'enfin, le choix était fait, et rien ne pouvait le changer... Il était temps de leur expliquer.

"Ce tirage a été fait pour décider du handicap avec lequel vous devrez faire face lors de ces combats...

Le 1, c'est un bras bloqué dans le dos, vous empêchant de composer des sceaux ou d'utiliser des armes a deux mains.
Le 2, votre vue sera cachée, vous rendant aveugle pendant tout le combat.
Le 4, vous devrez porter des poids, réduisant votre mobilité et votre vitesse.
Le 5, vous serez privé du sens auditif, devenant totalement sourd pour la durée du combat."
(Tetsuya)

"Et le 3?" (Genin)

"Le 3 laisse le choix aux examinateurs de votre handicap parmi tous ceux cités... Mais les examinateurs peuvent aussi choisir de vous priver de l'utilisation de Chakra." (Tetsuya)

Un bruit de déglutissement se fit entendre... Je ne savais de qui il provenait, mais sûrement d'un genin ayant tiré le numéro 3!

"Nous allons maintenant vous expliciter vos handicaps! Chaque examinateur dira le handicap que lui a choisi pour ceux qui ont tiré un 3! Donc en premier, Tyrande!" (Tetsuya)

"Tyrande sera privé de la vue!" (Drago)

"Takeshi Hameki, tu auras des poids sur les jambes et les bras." (Mia)

"Hisoka, tu sera privé de la vue." (Ryosuke)

"Chihousou sera privé de l'ouie." (Tetsuya)

"Seshiru aura un bras attaché dans le dos." (Mia)

"Gui aura aussi un bras dans le dos!" (Ryosuke)

"Hayamaru, tu sera privé de ton chakra." (Tetsuya)

"Erol sera privé de l'ouie!" (Mia)

"Mei-Lynn aura un bras dans le dos." (Drago)

"Chiraku devra porter des poids." (Ryosuke)

"De même pour Takeshi Masumane..." (Tetsuya)

"Yozo aura la vue cachée" (Mia)

"Et enfin, Sarouh sera privé de Chakra" (Tetsuya)

Les préparatifs commencèrent donc et, pendant que les genins se préparaient psychologiquement aux combats, une voix parvint de hauts-parleurs

"Au milieu, un cercle d'eau de quelques mètres. D'un côté, sol sableux et rocheux, de l'autre sol herbeux et parsemé d'arbres. Tout cela assez grand." (Haut-parleur)

Bizarre, cela ressemblait étrangement a la voix de "la flaque", mon ancien chef d'équipe... Mais bon, cela n'est pas le sujet.

"Bien sur, il vous est interdit de retirer le dispositif de handicap durant le combat! Biens, maintenant, voici la liste des combats...

Yozo & Chiraku Vs. Takeshi Masumane

Tyrande Vs. Mei-Lynn

Takeshi Hameki Vs. Hisoka

Seshiru Vs. Chihousou

Erol Vs. Hayamaru

Gui Vs. Sarouh


L'ordre est bien sur a respecter!
Maintenant, que les trois premiers candidats s'avancent dans l'arène. Les autres arbitres viendront vous mettre vos handicaps dès que vous serez au milieu de l'arène!
(Tetsuya)
avatar
Tetsuya Nomura
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 483
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 29
Localisation : Breizh... Bientot...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rock-80s-90s.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Chiraku le 3/5/2008, 14:54

Allé, c'est encore partit pour un tournoi ! Et merde, c'est toujours la même chose !

A l'annonce des handicaps et de la liste des combats, un murmure étonné parcouru la foule des Genins. La foule... c'est vite dit, Chiraku se rendit compte qu'il n'étaient plus qu'une dizaines... Dont Yozo, et cet En**lé de Takeshi... Qu'est-ce qui avait pris au jurés de les fair combattre ensembles ??

Remaque, je vais pas me plaindre, à deux contre un, ce petit merdeux va prendre cher... nhiaaaahaha

Yozo- Chiraku, pourquoi tu rigole sournoisement en te frottant les mains ?
Chiraku- Hmmm nan laisse tombé....

Un ninja s'avança vers eux, et appela :

???- Chiraku, Yozo et Takeshi.... premier combat.

Premier combat, et pas des moindre, un deux contre un, cela risquai de faire des étincelles....
Les trois genins s'avancèrent au centre de l'arène, et les jurés s'avancèrent, munis d'une étoffe et de poids. Yozo eut les yeux bandé, non sans protestation -inutiles-, Takeshi se vit attacher une lourde ceinture lesté, ainsi que des bracelets et des bottes d'une bonne dizaines de Kilos chacune. Voyant son camarade Chirakatte en grande difficulté pour se déplacé, Chiraku n'osait même pas imaginer le mal qu'il aurait a se mouvoir...

Bordel...Ces truques sont bien attachés, impossible de s'en débarrasser... et avec Yozo qui ne voit rien, on est pas dans la merde...

???- Genins, vous etes prêts ? Hadjimé !

Yozo prit immédiatement une posture de protection, les mains à hauteur du visage. Takeshi fit quelques pas vers Chiraku, et se dernier tenta de lever les mains pour exécuter une jutsu.... L'action risquait d'être un peu lente...
Après un long d'adaptation, Yozo commençait apparemment à se situer par rapport aux bruits de pas de ses Camarades

Yozo- Chiraku ? C'est toi a droite ?
???- Euh.. mhmhm *Ouiiiii* Viens par là il faut que je te parle
Yozo- Taekeshi ! Jt'ais reconnu bâtard !
Chiraku- Hé! Jai pas une voix de tapette !
Takeshi- Mhhmm... Bon, je ne vois pas d'autre solution.
Yozo- Chiraku ! Dit moi ce qu'il fait !
Takeshi- Yuugiri !
Chiraku- Fait gaffe Yoso ! Il a disparut !

L'instant d'après, Takeshi réapparu derrière le genin aux yeux bandés. D'un coup de pieds bien ajusté, Takeshi envoya son coéquipier valser près du petit étang. Mais le manque de vitesse, -et donc de puissance- dût aux poids, se fit sentir. Yozo se releva instantanément, brassant l'air autour de lui, frappant un ennemi invisible.

Takeshi- Pfoua... c'est pas évident avec tout ce poids...

Alors que Takeshi réfléchissait à sa prochaine attaque, Chiraku parvint enfin a joindre les mains, dans un effort qui fit perler des gouttes de sueurs sur son front.

Chiraku- Tiens mange ça ! Mizu Haru

Une pluie d'aiguilles se formèrent au dessus de Takeshi - et de Yozo -, la puissance du jutsu renforcé par la proximité d'une source d'eau. Takeshi tenta de sauter , mais s'éleva d'un mètre à peine avant de retomber lourdement sur le sol.

Takeshi- Merde ! Yuugiri !
Yozo- Chiraku ? Qu'est ce qui....

La seconde d'après, la confusion était totale. Takeshi apparut derrière Chiraku, Yozo hurlait à pleine voix.

Takeshi- Libération !

Une énorme épée apparut dans les mains du Chirakate, et au moment ou il l'élevait au dessus de sa tète pour assener une coup a Chiraku.... Il tomba en arrière, sous le poids de l'arme.

Chiraku- Nhiaahahaha Gros BOULET !
Takeshi- Tu vas voir....Libération.

Un katana apparu dans ses mains.

Chiraku- .....Merde.

Il eut a peine le temps de lever son bras que l'épée s'abattit sur lui. Chiraku encaissa la choque, et une gerbe de sang tacha les vêtement de Takeshi. Il y eut un bruit de chute.

Takeshi- .....
Chiraku- Mais.... Tu m'a enlever mon poids !

En effet, le système d'attache avait été tranché, et la main droite de Chiraku était maintenant libre, malgré une sévère entaille au niveau de l'avant bras.

Parfait, il a dut utiliser par mal de Chakra pour se téléporter et porter des coups, on est donc en bonne position pour lui mettre une raclé...

Chiraku- Alors, monsieur le Super genin, on la ramène moins maintenant ?!
Takeshi- Mais bordel, qu'est-ce que t'a contre moi ?
Chiraku- Tu essaye toujours d'avoir le beau rôle, tu veut prouver que tu es meilleur que les autres, mais tu refuse que quelqu'un puisse t'aider ou te donner des ordres ! C'est à cause de ton ego surdimensionné que la mission a foiré !
Takeshi- Tu dit que des conneries !
Chiraku- Ta gueule ! Maintenant, on va régler nos compte !
Yozo- Heuuu... moi aussi jsuis là....
Takeshi et Chiraku- Ta gueule !

Takeshi et Chiraku se faisaient face, se défiant du regard.
Chiraku tira son sabre d'une main, et se mit en garde. Takeshi fit de même, et lança son attaque. Malgré la relative lenteur de ses attaques, le gensouhard avait beaucoup de mal à parer les coups de taille et d'estoc que lui infligeait Takeshi. Alors qu'ils étaient en pleine passe d'arme, Takeshi se figea. Chiraku était à coté de Yozo, en train de lui chuchoter quelque chose à l'oreille.

Takeshi- Un Clone !
Chiraku- Trop tard ! Mizu Ori, La Prison Aqueuse !

Takeshi se rendit compte que leur affrontement les avait emmener près du cercle d'eau au centre de l'arène. Il fut bientôt enfermer dans une sphère d'eau, que le vrai Chiraku maintenait en puisant dangereusement dans ses réserves de chakra. Le clone aqueux se mit entre Yozo et Takeshi.

Clone- Yozo, par ici !

Ce dernier avait sortit son arc, et bandé une flèche. Elle s'illumina, et des éclaires apparurent, faisant vibrer l'air alentours.
Il ajusta en fonction des injonction de Chiraku, et tira. Au moment ou Chiraku sentit son clone se faire transpercer par la flèche, il lâcha tout, dans un soupir de soulagement. Takeshi se releva difficilement, complètement trempé. Il retira la flèche de son épaule gauche. Autours de la blessure, ses vêtements avaient été brûlés.


Takeshi- ...Et...merde...
Yozo- Chiraku ? Je l'ai eu ?... Chiraku ?

Le genin était tombé inanimé sur le sol de l'arène.



[hrp] Post à venir = Takeshi Masumane [/hrp]
avatar
Chiraku
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 236
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 28
Localisation : BZH for ever

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Takeshi Masumane le 3/5/2008, 20:32

Kyuudan, n'ayant aucune réponse de son compagnon, commence à s'inquiéter, et il bande à nouveau son arc.
Yozo - Putain, Chichi, réponds ! Il a pas pût t'avoir comme ça !
De mon coté je jette la flèche ensanglanté dans l'eau. En entendant ce petit bruit, Kyuu se raidit, et dirige son arc vers l'étendue aqueuse.
*Bon, sans la vision, il lui reste encore l'odorat, l'ouïe, et le toucher... Mais avec mes poids, difficile de me mouvoir sans bruits. Comment faire, ils ont interdits de les enlever...*
Puis une fabuleuse idée me vient. Je décide immédiatement de la mettre en pratique, et joins mes mains au-dessus de ma tête.
Takeshi - Yuugiri !
Je réapparais derrière Kyuu, et en utilisant le poids de mes bras, abats mes poings lestés vers son crane.
Dans un fabuleux réflexe, il se retourne et saute en retrait, décochant un trait dans l'élan.
Yozo - Enfoiré ! Tu m'auras pas comme ça !
Plus aucun bruit ne lui parvient, il s'inquiète à nouveau.
Yozo - Take ? T'es où ? Putain, arrêtes tu me fais peur...

Je me relève, les mains marquées par l'impact sur la pierre, car je n'ai pas réussi à arrêter mon geste.
Une longue entaille sanguinolente cours le long de ma joue gauche, et remonte jusqu'au dessus de mon oreille.
Mon bandeau frontal, coupé, glisse le long de mes cheveux, emportant quelques mèches avec lui.
Mes cheveux pendent le long de mon visage. Encore mouillé, ils collent sur mes paupières, et rendent ma vision trouble.
J'ouvre l'œil gauche, et personne ne peux le voir. Chiraku est tombé dans les bras de Morphée, et Kyuu n'y voit rien.
Je réfléchis à la meilleure solution pour l'approcher, et c'est sans conteste mon jutsu héréditaire la clef.
*Néanmoins, il m'entends lorsque j'arrive. Donc je dois détourner son attention. Aux vues de ma réserve de chakra, je pourrais en faire que trois... Et après, c'est comme Chiraku... Dans les vapes ! Mais je suis seul, donc je ne peux pas... A cause des poids, je ne peux pas soulever Kanazuchi, et Uchiageru restera scellé. Takekaze est tout ce qu'il me reste.*
Mes mains se baladent sur mon Kimono, à la recherche d'une chose que j'aurais oublié.
Et la découverte prend la forme d'un tube emplit de liquide, un liquide malodorant.
*Ma dose d'anti-venin ! Depuis cette putain de morsure, je dois toujours l'avoir sur moi, au cas où ça enfle de nouveau...*
Mais c'est peut-être ma seule chance, car cet assaut peut très bien me faire finir ce combat.
*J'espère pas avoir de crise pendant le combat... Je tente le coup !*
Plaçant ma dose d'antidote dans les mains, et le joignant perpendiculairement à mon buste, les bras tendus, je commence à tourner sur moi-même, utilisant le poids de mes bottes et de ma ceinture pour ne pas tomber. La force centrifuge exercée par les poids attachés à mes poignées me permets de tourner à toute vitesse, avec force.
Au bout de dix seconde à tourner ainsi, je lâche l'ampoule qui file vers Kyuudan. Elle retombe juste derrière lui, et éclate par-terre. Il se retourne, et moi je compose rapidement les signes.
Takeshi - Yuugiri !

Je refais surface juste dans son dos, toujours en train de tourner. La rotation fait beaucoup de bruit, et en m'entendant, il se retourne à nouveau, mais il est trop tard, moi-même je ne peux me stopper.
Mes poings et poids joints viennent le percuter au niveau du torse. Alors qu'un tel choc aurait dû lui briser une côte ou deux, il se passe une chose à laquelle je ne m'attendais pas du tout.
Son corps éclate, dans un petit nuage de fumée, mais je rencontre tout de même une résistance.
*J'ai touché quoi ?*
Emporté par mon élan, je ne vois pas ce que j'ai eu, mais je comprends bien vite qu'il s'agit d'un rondin de bois, à cause des échardes qui bien vite recouvrent mon corps.
Surpris, je relâche la contraction de mes jambes, et tombe au sol, la tête la première.

Les bras pleins d'épines boisées, le visage en sang, les cheveux et les habits trempés, l'épaule meurtrie, la tête qui tourne.
Voilà à quoi à servi mon attaque.
Cherchant à récupérer mes esprits, je secoue la tête, fouettant l'air de mes mèches longues et humides.
Une fois que le monde ne semble plus fuir ma vision, je jette un regard sur l'arène.
Non loin, Chiraku est encore évanoui, surement par manque de chakra.
*Je ne suis pas loin de son état...*
Il a les pieds dans l'eau, le reste du corps dans la boue de la berge.
De l'autre coté, il y a les arbres. Kyuudan est assis sur une branche, toujours aux aguets.
Et moi, couché au centre de l'arène, la réserve de chakra dans le rouge, marqué par le combat, je ne sais plus quoi faire.

Takeshi - Bordel de merde... Ça fait mal !
Je me relève tant bien que mal, les membres endoloris. Non sans un gémissement de douleur, je retire les bras de mes manches, pour laisser retomber le haut de mon Kimono le long de mes jambes, tenu par mon Obi.
Je constate les dégâts.
*Mes bras risquent de piquer si on me frappe, avec tout ça planté dedans... Mon épaule est pas mal entaillée, mais la flèche ne s'est pas cassé à l'intérieur, ça ira... Mon visage... La coupure à l'air net et peu profonde, je vais pas m'alarmer.*
Posant les yeux par terre, je vois mon bandeau, le tissu tranché, la plaque de métal réfléchissant la lumière. Au prix de quelques efforts, je parviens à le ramasser.
Mais je ne pourrais en aucun cas le remettre.
*Si les gens me voient, ils vont me poser des questions... Pleins de Genins savent que je suis borgne, surtout Chiraku et Kyuu... Putain comment leur dire que j'ai à nouveau deux yeux...*
Mais pour l'instant, l'heure n'est pas à cette réflexion. Je suis au milieu d'une arène, pour gagner mon grade de Chuunin.
Seul contre deux adversaires, un est dans les vapes, et l'autre est aveuglé.
*Je peux le faire.*

Je fais en sorte de marcher à bonne allure, sans pour autant faire autant de bruit qu'un dragon qui charge, même si je n'en suis pas loin.
Je me rapproche des arbres, où Kyuudan à élu résidence.
Il m'entend, et délaissant son arc, fait apparaitre deux dagues de foudre. Il saute de sa branche, et me fait face.
Encore quelques mètres, et je serais sur lui.
Takeshi - Libération Takekaze !
Mon sabre apparait dans ma main, et je commence à ralentir l'allure.
Kyuu, comprenant ma démarche, fait disparaitre une de ses lames, et transforme l'autre en un sabre fait d'éclairs bleutés.
La lumière intense produite par son arme semble lui permettre de deviner des formes.
Yozo - Alors... Comme au tournoi, hein ?
Takeshi - Exact...
Laissant du chakra s'échapper de ma main droite,des petits éclairs rouges parcourent ma lame. Malgré la taux critique de chakra qu'il me reste, je pousse l'intensité au maximum, pour que Kyuu puisse deviner mon sabre.
Nous sommes tout deux fin prêts, et le duel s'engage.

Comme au tournoi, un combat foudroyant au sabre m'oppose à Kyuu. Je porte un coup rapide d'estoc, malgré mes poids, qu'il sent venir plus qu'il ne le voit, et il saute de coté pour éviter l'assaut. A son tour, sa lame fend l'air, laissant dans son sillage une onde bleutée.
Je me penche en arrière, pour esquiver, et me retrouve avec le buste parallèle au sol.
D'un mouvement du bassin, je tente de me relever, mais entrainé par le poids de ma ceinture et de mes poignets, je tombe en arrière.
Profitant de l'occasion, Kyuu lance sa lame vers moi, et fait une longue fissure dans le sol, après que j'ai fais une roulade pour me relever.
Une fois debout, je tente à nouveau de lui porter un coup, mais il réussi à tout éviter ou parer.
Ses attaques aussi se font plus pressantes, et le duel s'intensifie.

Alors que rien ne semble pouvoir faire sortir le match de l'impasse, Kyuu évite mon sabre, et me porte un coup de coude dans la hanche. Déséquilibré, je tombe entre deux rochers.
Comprenant que je ne m'en sortirais pas, je cherche à me relever au plus vite, mais mon adversaire ne m'en laisse pas le temps. Il abat son sabre électrique sur moi, sans me laisser la moindre chance de m'en sortir.
Puisant dans le peu de chakra qu'il me reste, je joins mes mains en vitesse et fais des signes.
Takeshi - Yuugiri !
Une seconde plus tard, j'aurais fini en presse-livre. Heureusement, je m'en sors à temps. Mais le fait d'avoir lancé ma technique sans réelle concentration me fait apparaitre au-dessus de l'eau. Mon poids, ajouté à celui des entraves lestées, je tombe avec force, dans une grande gerbe d'eau.
Avec toute la volonté du monde, je ne peux lutter contre tout ce poids qui m'entraine vers le fond.
Si personne ne vient me sauver, je vais me noyer.
*Merde, j'ai pratiquement plus de chakra, et les deux glandus sont pas en état de venir me sauver...*
Alors que je commence à m'enfoncer dans la vase, à à peine un mètre sous l'eau, je commence à avoir peur, car je n'ai plus d'air, et je sens la vie me quitter lentement.
*Pourquoi personne ne vient me chercher ? Ils croient que j'ai de l'air ? Que j'ai la force de remonter ? Que j'ai assez de chakra pour m'en sortir ? J'ai tellement fais le malin devant eux, ils doivent me prendre pour plus fort que je ne le suis... Ils en attendent trop de moi... Et moi, faible, je meurs seul, comme un con !*
Je ferme les yeux, acceptant mon destin, mais une main se referme sur mon bras, et je suis tiré de l'eau.

Une fois à la surface, je recrache toute l'eau de mes poumons, ce qui doit représenter un petit litre au moins. Encore plus mouillé, amoché, crevé que tout à l'heure, je m'allonge. Non loin, quelqu'un respire à pleins poumons lui aussi, visiblement épuisé par un effort intense.
Je pivote sur moi-même, et me retrouve nez-à-nez avec Chiraku, trempé.
Il fixe mon œil gauche, stupéfait de voir un borgne, les yeux ouverts et verrons.
Chiraku - C'est quoi ça ?
Takeshi - Je t'expliquerais plus tard, c'est une longue histoire...
Chiraku - Y a intérêt que tu m'explique...
J'entends quelqu'un s'approcher, et me tourne vers lui.
Il s'agit d'un Chuunin, ou d'un Juunin.
Examinateur - Alors les jeunes... On est à bout ? On veut arrêter ? Parce que j'en connais un qui à l'air en forme !
Chiraku et moi, nous nous retournons, et voyons Kyuu en train de s'étirer, prêt à se battre à nouveau.
Chiraku - Quel con, ce Yozo... Jamais fatigué !
Takeshi - Clair...
Examinateur - Alors ?
Le ton de cet homme se fait plus pressant, comme si sa question était sérieuse.
Takeshi - Non, mais ça va pas ? J'ai pas traversé un marais à la con, en maillot, et répondu à un questionnaire débile, déguisé pour le carnaval, tout ça pour arrêter maintenant !
Je me tourne vers Chiraku, et celui-ci me regarde dans les yeux. Puis il acquiesce, et nous nous relevons.
Examinateur - Très bien... Que le combat continue !
avatar
Takeshi Masumane
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 605
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 25
Localisation : Arasu / Kyotetsuka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tetsuya Nomura le 3/5/2008, 20:50

J'observai a travers les yeux d'une mouche ce combat... intéressant! Je me félicitai d'avoir fais combattre ces trois là, étant donné qu'ils se connaissaient déja selon leur dossier...

Toutefois quelque chose me chagrinais... L'un d'entre eux avait perdu une entrave! Mais quelques dizaines de secondes plus tard, il tomba au sol, inconscient...

Le combat repris entre les 2 autres jusqu'à ce que l'un d'entre eux, celui qui devait se battre seul, tomba dans le lac...

Je sentis alors sur moi un regard pesant des arbitres, qui n'étaient pas habilités a bouger sans mon accord... Je leur fis signe d'attendre!

C'est alors que le Genin auparavant inconscient se rua au lac et en sorti son adversaire... Je souriais, content de voir qu'ils étaient conscient qu'il ne s'agissait que d'un examen et non d'une tuerie.

J'envoyais alors Ryo vers les Genins.


"Alors les jeunes... On est à bout ? On veut arrêter ? Parce que j'en connais un qui à l'air en forme !" (Ryo)

On allait voir si ils tenaient tant que ça au grade...

"Alors?" (Ryo)

"Non, mais ça va pas ? J'ai pas traversé un marais à la con, en maillot, et répondu à un questionnaire débile, déguisé pour le carnaval, tout ça pour arrêter maintenant !" (Takeshi)

Un regard de Ryo, et un signe de ma part plus tard...

"Très bien... Que le combat continue! Toutefois... Le Genin Chiraku doit se refaire poser le poids perdu..." (Ryo)

Une fois le poids remis en place, le combat repris...
avatar
Tetsuya Nomura
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 483
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 29
Localisation : Breizh... Bientot...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rock-80s-90s.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par kyuudan le 7/5/2008, 19:50

Takeshi Masumane a écrit:

Examinateur - Alors les jeunes... On est à bout ? On veut arrêter ? Parce que j'en connais un qui à l'air en forme !
Chiraku et moi, nous nous retournons, et voyons Kyuu en train de s'étirer, prêt à se battre à nouveau.
Chiraku - Quel con, ce Yozo... Jamais fatigué !
Takeshi - Clair...
Examinateur - Alors ?
Le ton de cet homme se fait plus pressant, comme si sa question était sérieuse.
Takeshi - Non, mais ça va pas ? J'ai pas traversé un marais à la con, en maillot, et répondu à un questionnaire débile, déguisé pour le carnaval, tout ça pour arrêter maintenant !
Je me tourne vers Chiraku, et celui-ci me regarde dans les yeux. Puis il acquiesce, et nous nous relevons.
Examinateur - Très bien... Que le combat continue !
Yozo : Je t’ai entendu Chiraku ! Je vois peut-être pas mais j’ai des oreilles !
Takeshi : On dirait pas…
Yozo : Toi ! T’aurait mieux fait de te noyer parce que si t’est pas mort et bien je vais devoir te tuer moi-même !

Un long silence rugit dans les tribunes après avoir dit que j’allais tuer Takeshi…

*bande de boulets*

La situation du combat devient vraiment difficile, j’ai les yeux bandés mais je suis en pleine forme, Chiraku et Takeshi quand à eux sont carrément à bout de souffle…Je ne vois pas l’expression du visage de Takeshi mais je pense qu’il doit être effrayé après ce que j’ai dit.

Yozo : Bon chiraku ! Repose toi mais par contre indique moi ou se positionne Takeshi pour que je le finisse.

Chiraku : Ok sa marche !

Takeshi : T’est sérieux Yozo ? Avec les yeux bandés tu tuerais même pas une mouche !

Je l’entends commencer à rigoler. Et le public recommence ses cris incessant qui m’empêche de me concentrer…

*Bordel ! Le combat finira jamais avec les yeux bandés ! Ok let’s go ! *

Je commence à courir un peut dans tout les sens et Chiraku essaye de m’orienter mais vu sont niveau en orientation c’est pas gagné. Les 90 % de mes coups sont dans le vent et taper avec les poings à pleine puissance sa fait pas du bien…Un problème s’impose : Je me fatigue trop vite c’est pas bon ça !

Chiraku : Va à gauche ! Non à droite !…Non pas là !!

Yozo : Bon tu me gonfle Chiraku il est ou Takeshi ?

Chiraku : A midi !

J’engage de grandes foulées en essayant de rester le plus droit possible.

Takeshi : Je suis par là !

Un bruit de métal creux se fait entendre. Je l’ai touché…Mais pas au bon endroit. Malheureusement je l’ai tapé au niveau des poids et sa fait mal !

Yozo : Bakaaa !!! Sa fait mal !!!

Chiraku plier en deux essaye d’arrêter de rire pour pas crever d’un arrête cardiaque pareil pour Takeshi.

Yozo : Ah ! Vous aimez vous foutre de moi ! Vous allez voir ! *se frotte la main*

*Bon il faut que je réfléchisse. De cette façon c’est pas possible je me crève trop et en plus j’arrive pas à le toucher, il me faut trouver un moyen d’enlever cette connerie de bandeau…*

Me vient alors à l’idée quelque chose que personne n’oserais penser…

Yozo : Nimpo, Kage bushin no jutsu !

Deux clones apparaissent à mes côtés

Takeshi : Tu compte faire quoi avec ça ? Ta que trois fois plus de chances sur milles de me toucher !

Yozo : Tu vas être surpris !

*En espérant que j’enfreint pas les règles*

Yozo : Si je n’ai pas le droit d’enlever mon bandeau, les clones le feront le boulot à ma place !

Je tape dans mes mains et mes deux moi se mettent en position de combat, prêt à fendre l’os et briser la chair…

Yozo : Tu te rappelle Takeshi Masumane il y a peut de temps ? J’ai dit que je te tuerais non ? Fait ta prière !

Chiraku : Tu m’impressionne là Yozo ! Mais tu vas pas tuer Takeshi quand même ?

Aucune réponse se fait entendre et Takeshi ne s’inquiète pas pour le moment. Je claque des doigts et mes deux clones foncent sur Takeshi mais au lieu de le frapper de toute leur force, chacun prend un bras de Take et l’immobilise afin qu’il ne puisse plus bouger…Celui-ci essaye de se débattre autant qu’il peut mais impossible il est coincé, aucune chance de s’échappé.

Takeshi : Fait pas le con Yozo !

Yozo : J’en ai marre que sa soit toujours toi qui ai le bon rôle ! Que tu soit toujours celui qui arrive au bon moment pour sauver tout le monde ! A présent je vais te montrer ma puissance une dernière fois et après tu n’auras plus l’occasion de la revoir !

Délicatement j’attrape mon arc accroché à mon dos, je ferme les yeux même si les autres le voit pas vu mon bandeau et les ouvrent quelques minutes plus tard. J’avais jamais ressentit cette sensation, je me sent fort, puissant ! J’ai l’impression que personne ne peut m’arrêté, j’ai envie de tuer. Je suis excité et je tend un léger sourire à Takeshi auquel j’entend ses jambes claquer au loin.

Une flèche de raiton apparaît dans mes mains et l’arme à mon arc. Je la dirige ensuite en direction de takeshi. La puissance de la flèche fait voler le pollen du printemps et l’herbe se plie avec la force qu’elle relâche. Le public regarde attentivement et j’entend au loin des examinateurs se tenir prêt à intervenir…


*Va falloir faire vite *

Yozo : Un dernier mot à dire ?

Takeshi : Kyuu ! Mon frère ! Tu vas pas me faire ça ! Pas après ce qu’on à vécu ensemble ! Je t’en supplie reprend toi !

Ses paroles sont coupées, ses mots saccader, il pleure…Takeshi pleure et avoue se faire vaincre ! Rapidement je dirige la pointe de la flèche vers la tête à Takeshi, le public émet des cries mélangent la peur à l’excitation.

Takeshi : Je t’en supplie !

Yozo : Crève !

Je lâche ma flèche gonfler à bloc de raiton et la laisse se diriger entre les deux yeux de Takeshi. L’impact va faire mal…

Chiraku : NOOOOOOOOOOON !!!!!!!!

J’entend le public crier et les enfants pleurer, je sus heureux, les gens reconnaissent ma valeur et sont effrayés par mes actes. La flèche n’est plus qu’à quelques centimètre de Takeshi puis le percute. Mes clones lui tenant toujours le bras la flèche lui traverse la tête avant de disparaître dans le vent frais et agréable de Gensou. J’enlève mon bandeau et voit Takeshi s’écrouler lourdement sur le sol par tout sont poids et sa fatigue. Il tombe dans l’eau et fait une éclaboussure qui déclenche multitudes actions. Les examinateurs se rues sur l’homme à terre tendis que d’autres vienne me tenir pour éviter une deuxième bêtise. Le public est effrayé et Chiraku s’approche de moi et me frappe de tout son poids avant de s’écroulé à son tour au sol pleurant une « mort ». Je ne voit plus Takeshi tellement qu’il est entouré par les médecins et autres shinobi…Quand tout à coup, il s’approche de moi lentement se tenant un bras. Au loin je voit l’examinateur jounin me faire un sourire : Il a compris. Ma flèche était simplement un Genjutsu, une fausse flèche. Elle n’a faire que traverser Takeshi, je voulait simplement faire reconnaître à Takeshi que lui aussi avait des faiblesses…Le voila en fasse de moi à bout de souffle et me chuchote des mots presque incompréhensibles…

Takeshi : Tu…m’as bien…eu mon pote !

Le voila qui s’écroule dans mes bras de fatigue et d’émotion. Le public est soulager de voir un peut de tendresse et les médecins et examinateurs rassurer sauf Tetsuya qui se doutait de se que je faisais…

Le combat est terminé et les trois épreuves compléter, il faut attendre à présent les résultats en espérant qu’ils sont bon…
avatar
kyuudan
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 263
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : Arasu en mode [Mercenaire]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Mei-Lynn Sabishii le 7/5/2008, 21:28

Donc... Je devais affronter cette fameuse Tyrande... Par contre... C'était laquelle? Le fait de savoir que mon adversaire porterai un bandeau sur les yeux ne me disait pas non plus quelle apparence elle avait... Et aussi... Quel genre de techniques utilisait-elle? Ninjutsu, Genjutsu ou Taijutsu? Voire même les invocations?

Fille: Excuse-moi... C'est toi Mei-Lynn?
Mei-Lynn: Humm...? Ah heu.. oui oui, c'est moi... Hum.. Enchantée de faire ta connaissance, Tyrande...
Tyrande: T'a pas l'air heureuse.. Un peu le genre de moi en fait.
Mei-Lynn: Ah bon? Tu trouves?
Tyrande: Oui! J'espère que ça ira, je voudrais que notre combat se passe dans les meilleures conditions possibles. Mais on a pas le temps de bavarder faut y aller!

Elle jeta un regard vers l'arène, dans laquelle le premier combat venait de prendre fin... Etrangement, je ne fus prise d'aucun stress, aucune panique... D'ailleurs... Etais-je vraiment obligée d'être paniquée pour un combat?

*Pensée*: Ma pauvre, tu perds la boule! Reprends-toi!

Je secouai négligemment la tête pour débarrasser de cette pensée, et me diriger vers le terrain avec Tyrande, qui semblai tout aussi calme que moi. Arrivées au centre de l'arène, un des arbitres, nommé Dragonight -quel nom bizarre- vint vers moi.


Dragonight: Quel est le bras que tu utilises?
Mei-Lynn: Je suis gauchère.
Dragonight: Dans ce cas...

Il m'attacha alors mon bras gauche dans le dos. Shimatta... Je pouvais dessiner de la main droite, mais en mettant largement plus de temps... Puis le Chunin examinateur se dirigea vers Tyrande, et l'habilla d'un bandeau noir sur les yeux, et l'attacha bien solidement. Ca n'allait pas être de tout repos, aussi bien pour moi que pour elle...

Dragonight: Bon, vous êtes prêts? COMMENCEZ!

Immédiatement, mon adversaire s'empara de son arc et se mit en garde. Même si elle avait été privée de vue, il lui restait surtout l'ouïe et le toucher, je devais donc prendre garde à faire le moins de bruit possible, tout en étant assez éloignée d'elle... Mais en même temps, son arme était surtout réservé au combat à distance... Dans tout les cas, je devais faire preuve d'une sacré improvisation et de discrétion.
Elle n'avait pas bougé. Faire attention à ne pas faire trop de bruit en marchant... Facile à dire... J'ouvris ma sacoche et pris trois shuriken, que je lui lançai vivement. Alertée par les sifflement des armes, mon adversaire fis un bond de côté, et tira une flèche. Je répliquai presque aussitôt en animant puis m'emparant d'un kunai, puis fonçai vers elle. Une nouvelle flèche fut envoyée que je pus esquiver assez aisément. Lorsque je m'apprêtai à lui asséner un coup de coup kunai, elle répliqua par un coup de pied dans les côtes. Je m'attendais à être projetée au loin mais je ne reculai que d'un ou deux mètres.

*Pensée*: Bon, niveau Tai, elle ne semble pas être à l'aise...


Tyrande *se mettant à sourire*: Tu crois que tu peux m'avoir en esquivant mes flèches hein? Désolée de te dire ça, mais ce ci risque de te compliquer la tâche! Kage Arrow Bunshin no jutsu!

Deux autre flèches apparurent sur la corde de l'arc. Alors là oui... Ca allait être dur... Surtout que j'avais pas le genre de technique très offensive... Tyrande banda son arc et tira.
Je pus esquiver avec un d'aisance, mais comme si elle devinait mes moindre mouvements, elle tira trois nouvelles flèches vers l'endroit exact où je me trouvais. Fallait bien que je trouve une idée... mais oui, c'était aussi simple, faire un Kage Bunshin...

*Pensée*: Ouais, sauf qu'avec une main en moins, ça va être dur ma grande.

J'esquivai de nouveau une salve de flèches, mais l'une d'entre elles vint à mon épaule attachée. J'eus beaucoup de mal à retenir un grognement de douleur, et retirai rapidement le projectile de mon épaule. Elle avait entièrement l'avantage... Je ne pouvais même pas faire clone pour la distraire, ne serait-ce qu'un instant...
Hé mais... Justement! Seulement j'ignorai si cela allait fonctionner, mais on pouvait toujours essayer... Je me réfugiai derrière un rocher, déroulai un parchemin, puis dessinai un cercle d'encre. L'action était quelque peu lente dû au fait que je n'avais qu'un seul bras disponible. Mon oeuvre finie, j'y aposai ma main et y concentrai le maximum de chakra.

*Pensée*: Ninpô... Sumi Bunshin no jutsu!

Il y eut une habituelle détonation suivie de fumée blanche, et devant moi apparu... un autre moi, mais assez effrayant: mon clone n'avait aucune couleur. Bien consistant certes mais, par comparaison, on aurait dit que mon ombre avait pris une sorte de forme humaine.


*Pensée*: Allez, c'est parti!

Tandis que j'envoyai mon clone sur le terrain de combat, je dessinai tant bien que mal un oiseau pourvu de serres bien acérées -en espérant que cela serait efficace. J'animai rapidement mon oeuvre, et jetai un coup d'oeil avant de l'envoyer au combat: mon clone parvenait à esquiver les multiples attaques de Tyrande, mais il était de plus en plus en difficulté... Dès le moment où il se prit une flèche en pleine tête, j'envoyai mon oiseau sur mon archère d'adversaire. Bingo, le volatile- pourvu de longues griffes- fonça directement sur elle, et lui planta ses serres dans l'épaule. Tyrande poussa un cri de douleur étouffé, et tenta de se débarrasser en agitant les bras dans tout les sens et tirant des flèches totalement au hasard.
Je restais bien cachée derrière mon rocher, pouvant voir la scène directement à travers les yeux de ma création. Cette dernière fondit une nouvelle fois sur l'archère, et lui fit deux fines estafilades sur la joue gauche. Ce petit manège continua bien cinq minutes. A la fin de ce laps de temps, ses vêtements étaient déchirés de part et d'autre, son visage tailladé de fines griffures, et son épaule saignait pas mal à cause du plantage de griffes. Pour finir, elle était parcourue d'une respiration assez saccadée; évidemment, avec tous ces geste, ça l'avait fatiguée. Je fus étonnée de voir que Tyrande souriait...


Tyrande: Bon, j'espère que tu t'es bien amusée, parce que désormais, les choses sérieuses vont commencer...
Mei-Lynn: ...
Tyrande: Je vois... Tu ne veux pas parler de peur de te faire remarquer hein? Tu m'attaques lâchement, à distance, avec un oiseau sûrement, ce que je ne comprend pas, c'est comment tu t'y prends...
*Pensée*: Qu'est-ce qu'elle mijote? J'aime pas trop ça...

[i]Et sans crier gare, une flèche tirée à une vitesse folle vint transpercer mon oiseau. Je perdis donc le contact visuel avec elle.


Tyrande: Je "vois" que j'ai fait mouche... Ecoute moi maintenant Mei-Lynn: sache que c'est moi qui vais gagner. J'ai échoué au précédent examen Chunin, et je ne compte pas échouer sur celui-ci... Alors sors de ta cachette!
Mei-Lynn: ... comme tu voudras...

Je sortis de ma cachette, me découvrant totalement à elle, bien qu'elle ne pouvait me voir. Elle sourit davantage, apparemment prête à en découdre.
avatar
Mei-Lynn Sabishii
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1039
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : Nobeoka, en train de ramper dans mon propos sang...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tyrande le 7/5/2008, 21:50

AVEUGLE, JE SUIS AVEUGLE.... Et comment ils veulent que j'arrive à battre un ennemi que je ne vois pas... Cela fait déjà un moment qu'elle parvient à me blesser sans que je ne soit visiblement capable de la toucher, ou alors elle retiens magnifiquement la douleur qu'elle doit ressentir. Comment vais je bien pouvoir la trouver sans la vue? Avec l'ouïe? Ce ne sera pas assez précis. le toucher? Ca risque d'être dangereux... hum... je ne vois rien d'autre essayons de combiner les deux. De toute manière il est temps de libérer chaque cachette possible et d'en finir.

Kage Buchin No Jutsu !

"Hum, j'espère que ce que je veux faire va marcher c'est ma seule chance..."


Six kage buchin apparurent, probablement avec le bandeau eux aussi car aucun d'entre eux ne m'aida à situer Mei-lynn, et, rapidement, sans que je n'aie à leur donner d'ordre, ils se mirent à tirer des flèches explosives dans tous les sens. On pouvait entendre des abris tels que des rocs exploser, et nous étions le coeur de cette tornade explosive, nous nous étions en effet placé de manière à ce que entre nous, à notre dos, se trouve une sorte de petit cercle, et nous nous touchions les épaules. Lorsque les salves de flèches s'arrêtèrent petit à petit, je me demandai ce qu'il se passait. Une lame se glissa alors sous mon coup...

Abandonne !
Je ne peux pas faire cela et tu le sais.
Tu n'as pourtant pas le choix, le couteau sous la gorge comme ça.

Sans que je sache comment, elle était parvenue à se glisser derrière moi alors que je pensais l'avoir quelque part devant moi ! La suite se déroula très vite, bien qu'aveugle, je savais donc qu'elle était derrière moi et j'eus une idée. Idée risquée certes mais idée unique donc je n'avais pas vraiment le choix. Ma tête partit en arrière brusquement rencontrant le nez de mon adversaire qui se recula en me faisant une coupure au cou. coupure fine mais précise, à quelques millimètres près, j'y passais. M'éloignant le plus vite possible, je recréai six kage buchin qui se mirent à nouveau à tirer dans toutes les directions. Les flèches sifflaient et explosaient jusqu'à ce que chaque flèche soit à une distance presque égale. À ce moment là, Mei-lynn courrait en cercle afin d'éviter soigneusement chaque flèche et de guetter une nouvelle ouverture.

Soudain, mes clones disparurent.

"Mais qu'est ce qui..."

Je défaillais, probablement du aux pertes de sang, j'allais devoir tout donner sur la prochaine attaque qui serait aussi probablement la dernière.


Kage Buchin No Jutsu !

Six clones apparurent et nous tirâmes une flèches en criant en coeur:

Kage Arrow Buchin !

Les flèches se dédoublèrent et je pouvait sentir mon chakra passer par mes multiples plaies, cela me faisait horriblement mal mais je tenait et les sept flèches devinrent vite septante flèches puis d'avantage encore et elles couvraient à présent toute l'arène en cercle, avec pour centre moi et mes clones. Les flèches sifflaient et on pouvait sentir l'air percer par toutes ces flèches, on entendit ensuite les flèches se cribler dans les contour de l'arène successivement.

"Meurt ou abandonne, mais ne continue pas le combat je t'en prie"

Toujours aucune décision des examinateurs, je chargeais donc une nouvelle flèche et tira une deuxième salve... les flèches ne sifflèrent pas aussi longtemps qu'elles furent détruite et "on" m'enleva mon bandeau.

C'est fini, regarde ton adversaire. (si vous avez suivi mes rp vous savez que cette couleur, c'est Ryo)

En effet, Mei-lynn était criblée de flèche, mis à part deux partie: la tête et le coeur.

"Mon dieu..."


Elle est...?
Non, et une équipe de médecin arrive déjà.


C'est en baissant la tête que je sortit de l'arène, je n'aimais pas ce genre de victoire, même si cela avait du en boucher un coin à Ryo...
avatar
Tyrande
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 275
Date d'inscription : 09/03/2008
Age : 28
Localisation : Perdue dans un monde de shinobis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Takeshi Hameki le 7/5/2008, 22:26

Les autres combats avaient été tous surprenants mais Takeshi n’allait pas se laisser abattre pour autant.. On voyait clairement sur le terrain que les combats avaient été violent, et donc que l’arène fut violement touché par les combats précédents : Des trous sur les murs, des fissures sur le sol, des arbres qui n’était plus a leur place … Apres quelques heures d’attente un grand tableau, situé au centre de l’arène, afficha les noms des prochains combattants. Pendant que celui-ci commençais a afficher le prochain combat, Takeshi se mit a la recherche de ce Hisoka, l’adversaire qui lui a été désigné pour ce combat, il ne savais pas encore a quoi il ressemblait. Il y avait plusieurs Genins attendant leur tour et pour Takeshi c’était pratiquement impossible de reconnaître son adversaire parmi toute cette foule. Cet alors que le tableau s’arrêta d’afficher des tours pour laisser apparaître en grosse lettre :
« Takeshi Hameki Vs Hisoka Kaneda. »
Takeshi sauta vers le centre de l’arène en attendant Hisoka. Cet alors que l’ un des Genins présent se leva et s’approcha de Takeshi :

(Pensée Tak) Et mince, ce type est énorme il doit faire au moins 2,00 m de haut ! Je vais bien devoir me battre avec lui pourtant !

Hisoka , qui était matte de peau et avait des yeux incroyablement noir, s’approcha calmement vers le centre de l’arène montrant clairement son tatouage sur le visage , cet alors qu’ un des examinateurs, s’approcha des deux ninjas du village caché de la feuille. A Takeshi l’examinatrice, nommée Mia, s’approcha de lui et lui plaça sur ses membres des poids, chacun devait peser au moins dix kilos, donc il devait avoir sur le dos 50 kilos : 20 Kilos sur les bras, 20 Kilos sur les jambes et 10 Kilos sur la nuque. Hisoka lui c’est fait bandé les yeux par Ryosuke, lui aussi examinateur. Les handicaps ainsi placés, l’examinateur, nommé Tetsuya, cria avec sa voix menaçante :
Ichi, Ni, San : Taisen !!!!

Le combat allait commencer , mais les poids situé sur Takeshi n’allaient pas l’aider. Hisoka, des qu’il entendit le départ de Tetsuya se mit en position, défensive en sortant son grand Katana. Takeshi fit une grimace et fonça vers le ninja. Hisoka, pas habitué a son handicap, commença a ce concentrer principalement sur son ouie, du moins c’est ce qu’il semblait faire. Takeshi quand il arriva devant Hisoka , dans un silence morbide , lui donna un coup de poing dans la figure, malgré sa position défensive . Le jeune homme se releva et essaya de frapper Takeshi avec sa lame, malgré son handicap il arriver quand même a donner du fil a retordre a Takeshi.

(Pensée Tak) Fait chie* ce type arrive quand même a utiliser son Katana pour m’attaquer ! Il faut que je pense à une tactique de combat sinon je suis foutue

Takeshi parti dans un coin, la ou Hisoka ne pouvait pas l’atteindre. Il réfléchit un moment et se dit que le Taijutsu serait la bonne tactique en attendant. Il parti vers Hisoka et commença a le frapper en utilisant des combos de pieds et de main, quand a Hisoka il utilisait toujours son sabre comme bouclier. Pendant un moment, Takeshi essaya de faire diversion en faisant un bruit sifflant avec sa main en espérant que Hisoka change de position. Il avait vu juste, le jeune homme dévia alors la trajectoire de son sabre vers la gauche et Takeshi en profita pour lui donner un coup de pied sur la mâchoire le faisant ainsi décollé du sol. Takeshi essaya de continuer son combo mais Hisoka ne laissa Takeshi utiliser sa technique. Il commençait a fatiguer, il fallait qu’il trouve un moyen de l’atteindre. Il essaya de se rappeler de son cours de Taijutsu avec son Sensei :


FLASH BACK :
C’était par un beau jour a l’académie. Takeshi, Shinishi et Anita était tous présent pour suivre le cours de Neji Sensei. Il essayait de nous donner un cours de Taijutsu :

Bon les crapaud, aujourd’hui je vais vous enseigner l’art du Taijutsu. Qui se différencie avec le fait que on n’utilise pas de chakra. Comme cela : Takeshi viens ici.

A peine arrivée près de son Sensei, que Takeshi eu l’impression qu’une tornade l’avait foudroyé en plein visage, ce n’était que le pied du Sensei ! Takeshi se frotta la joue et essaya de foncer sur le Junin pour lui donner une leçon. Mais la seule chose qu’il eu c’est le poignet retourné. Apres plusieurs jurons et insultes de la part de Takeshi le cours pouvait continuer. Il expliqua que pour un bon Taijutsu il fallait qu’il se met dans la tête l’image d’une cascade, feuille ou désert .
Pourquoi une cascade, feuille ou tornade Sensei ?
Toi fait le et BASTA ! Alors qui veut aller prendre un bol de ramen chez Ichiraku ?


FIN DU FLASH BACK.

C’était donc ça. Il devait se mettre dans la tête l’image d’un des symboles des villages … Il pensa pendant 2 minutes a une feuille entrain de tomber de son arbre et … Quand elle toucha le sol il fonça sur Hisoka en levant le pied tout en tournant sur lui-même. en même temps qu’il fit cela il cria avec force :
(Takeshi ) Technique Taijutsu : La tornade verte de Mahou !

Takeshi fonça sur Hisoka en tournoyant sur lui-même le pied levé. Comme Hisoka ne pouvait guère voir il se prit la technique Taijutsu sur le visage. Il tomba par terre épuisée et fatigué . Il se releva et plus déterminé que jamais empoigna son sabre . Takeshi commenca a pensée a une meilleure stratégie :


(Pensée Tak) Le Taijutsu et la bonne technique mais je dois utiliser mon Kaze Bakuhatsu pour le laisser KO. Il est fort très fort .


Takeshi essuya une goutte de sueur sur son front puis courra vers Hisoka. Ce dernier, Hisoka, ayant entendu le cri de Takeshi fonça a son tour vers lui . Hisoka son sabre en haut pres a l’utiliser et Takeshi poing a l’arrière près a frapper …
avatar
Takeshi Hameki
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seol le 7/5/2008, 22:32

tain ! Si je tenais le saligaud qui a eu cette idée de merde… Me prendre des pêches sans pouvoir riposter, c’est pas du tout ma tasse de thé. Bon, d’après ce que j’ai pu voir, avant qu’ils me mettent le bandeau, c’est que mon adversaire a des poids. Donc sa vitesse est diminuée… Sauf qu’au nombre de coups que j’ai déjà pris, j’ai l’impression que ça n’a pas l’air de le déranger… Le pire, c’est que j’arrive pas à le situer… Bon, heureusement qu’il parle à voix haute, ça me facilite un peu la tâche…

Les deux adversaires se fonçaient dessus. Alors qu’ils allaient se percuter, Hisoka abaissa violemment son sabre. Takeshi, d’un simple pas de côté, esquiva l’attaque, Hisoka ne réagissant pas à l’esquive, du fait de son handicap. Il posa ses deux paumes contre le ventre de Hisoka et déclencha sa technique :
« KAZE BAKUHATSU !!! »

Cela déclencha une explosion de vent qui propulsa Hisoka plusieurs mètres en arrière. Ce dernier atterrit durement sur le dos, mais ne lâcha pour autant son sabre. IL resta quelques secondes, allongé sur le sol, afin, d’une part, récupérer du choc, et d’autre part, penser à un plan pour voir son adversaire.

Réfléchis… Réfléchis… Réfléchis… Rhhhaaaa !!!! Le plus simple serait d’enlever ce foutu bandeau… sauf que je serais disqualifié… J’ai beau m’en foutre, de cet exam, pas question de perdre ce combat aussi bêtement. ‘tain, il me faut un moyen de voir… Vite, connecte tes neurones, connecte tes neurones… MIKAIJIN ! Abruti, t’aurais pu y penser plutôt, non ?

Si tôt pensé, si tôt mis en application. Hisoka se redressa avec peine et se mit en position. Il passa son pouce sur l’une de ses blessures, exécuta rapidement les signes et apposa sa main sur le sol :
« Kôhanryo Kyuchiyose no Jutsu ! »

Un énorme ours brun apparut dans un nuage de fumée. L’idée d’Hisoka était simple. Comme Mikaijin communique avec lui par l’intermédiaire d’envoie d’images directement dans la tête de Hisoka. Mikaijin allait donc devenir les yeux de Hisoka en plus de lui apporter une puissance offensive non négligeable. Mais Hisoka donna l’ordre à Mikaijin de ne pas intervenir dans le combat. Il ne devait être que ses yeux.
Un juron parvint aux oreilles de Hisoka. Une image lui parvint, lui montrant un Takeshi complètement éberlué devant ce nouvel arrivant. Hisoka ne put s’empêcher de rire. Il reconnaissait volontiers que Mikaijin représentait un adversaire de taille.

Hisoka se mit en position pour charger vers Takeshi, avant que ce dernier ne se ressaisisse. Grâce aux informations transmises par Mikaijin, Hisoka savait exactement où se trouvait Takeshi. Bien sûr, comme ni l’un ni l’autre n’avaient jamais travaillé de cette manière, il y avait beaucoup d’approximation, notamment en ce qui concernait l’estimation des distances… Hisoka découvrit ainsi que, pour son compagnon animal, ce qui lui semblait être une dizaine de mètres, en faisait, en réalité une quinzaine. Résultat, la première attaque fut un lamentable échec.
Mais, il y avait un point positif : Hisoka parvenait maintenant à esquiver les coups que lui portait Takeshi. Les poids, que portait ce dernier, rendaient ses mouvements très lents. L’impression de rapidité qu’avait eue Hisoka au début du combat, veniat probablement du fait qu’il ne voyait rien.

Bon, maintenant, à défaut de le toucher, je peux au moins me batte de cette manière, en esquivant. C’est pas ma méthode de prédilection, mais on va faire avec. N’empêche, si je pouvais lui coller ne serait qu’un coup, je pense que ça me permettrait de rétablir quelque peu l’équilibre. Bon, Mikaijin, je compte sur toi pour que je ne me reprenne pas sa technique de tout à l’heure…

Hisoka reçut une série d’images très explicite.

Comment veux tu que je te dise à quoi ça ressemble. Au cas où tu ne l’aurais pas vu, j’ai les yeux bandés. D’ailleurs, c’est pour ça que je t’ai appelé. Alors, tu restes vigilant et tu me préviens assez tôt … … Oui, j’aurais pu l’enlever, ce bandeau, si je n’avais pas risqué de me faire disqualifier pour cet acte. Bon, on peut se concentrer sur le combat ?

Pendant tout le temps du dialogue télépathique, Hisoka avait continué à esquiver les coups de Takeshi, ce dernier évitant lui aussi les coups portés par Hisoka. Mais, alors, que Takeshi faisait un saut en arrière pour éviter un coup vertical, Hisoka déclencha un jutsu au moment où la lame percuta le sol :
« KAKÔGAN KAKERA !!! »

Une pluie d’éclats de granit jaillit du sol en direction de Takeshi. Ce dernier n’eut que le temps de se protéger le visage en plaçant ses bras devant lui, alors que les pierres le percutaient, lui entaillant le corps un peu partout. Hisoka, se fiant aux informations de Mikaijin, décida de pousser son avantage plus avant… pour frapper complètement à côté de la plaque… à savoir frapper plus de deux mètres de Takeshi.

Mikaijin, ça m’arrangerait vraiment si tu pouvais être plus précis dans tes indications. Parce que là, franchement, part me rendre ridicule, ça ne sert pas à grand-chose … … Oui, et bien fais un effort.

Alors que Hisoka et son ours étaient occupés à se disputer mentalement, Takeshi porta une succession d’attaques pied/poing. Le premier coup atteint Hisoka au flanc. Le coup de poing suivant vint frapper à l’estomac, alors que le troisième visa la cuisse. Hisoka commença à chanceler et à reculer lorsqu’il perçut une image claire : le coup suivant était un uppercut au menton, coup qui risquait de causer énormément de dommages. Hisoka ne chercha pas à faire dans la finesse. Il frappa d’un revers du droit avec le plat de sa lame, qui vint faucher Takeshi, l’envoyant valser à quelques mètres de là.

Hisoka s’appuya sur sa lame. Les différents coups encaissés depuis le début l’avaient salement diminué. Il n’avait plus aucune notion du temps. Dix minutes, trente, une heure ? Tout ce qu’il savait, c’était qu’il avait mal partout et qu’il ne tiendrait guère plus longtemps.
Mikaijin lui transmit une série d’images : Takeshi s’était péniblement relevé et se préparait à un nouvel assaut. Apparemment, il semblait en avoir encore sous le pied. En même temps, une seule attaque de la part d’Hisoka avait pu causer des dommages sérieux. Hisoka se mit en garde. Ce serait, vraisemblablement, le dernier assaut.
Takeshi chargea de front son adversaire. Hisoka ne bougea pas d’un pouce. IL espérait que les estimations de Mikaijin seraient justes, pour lui permettre de décocher un coup droit de son sabre pour couper net l’attaque de son jeune adversaire.

Alors que Takeshi se trouvait à un mètre de Hisoka, ce dernier envoya un coup droit de son sabre, y mettant toutes ses forces, mais le jeune Mahousard se baissa rapidement et la lame passa au dessus de sa tête. Bien qu’il fût légèrement déséquilibré par la rafale de vent qui s’en suivit, il parvint tout de même à s’approcher d’Hisoka et à placer ses deux paumes contre le flanc gauche du géant.
La suite fut un peu confuse. Alors que Takeshi déclenchait de nouveau son Kaze Bakuhatsu, un nuage de fumée se fit l’endroit où se trouvait et Hisoka et, en lui et place de ce dernier, ce fut son ours qui fut projeté par la puissance de la technique déployée. Mikaijin percuta violemment le mur et disparut.

Hisoka se tenait à quelques mètres de là, un genou à terre, la pointe de son sabre sur le sol, main droite sur la poignée, tête baissée. Il lui fallu quelques secondes pour comprendre ce qu’il venait de se passer : au moment où Takeshi avait déclenché sa technique, Mikaijin avait opéré une substitution avec son maître afin d’encaisser la technque à sa place. Ne sentant plus la présence de son ours, Hisoka en conclut que ce dernier n’y avait pas survécut.

Il fit rapidement le bilan de la situation : des blessures dans tous les sens, un épuisement flagrant, un compagnon qu’il ne pouvait plus invoquer pour le moment, et à peine assez de jus pour se redresser. Hisoka hocha tristement la tête. Il posa son arme sur le sol et leva les mains en signe de reddition :
« Arbitre. J’abandonne. Continuer le combat n’aurait pas de sens, car je n’ai, actuellement, plus les moyens de contourner votre handicap. M’entêter ne m’avancerait à rien, en l’état actuel des choses. Veuillez arrêter le combat.
_ Tu es sûr de ce que tu fais ?, demanda Tetsuya
_ Oui », répondit Hisoka.
Tetesuya annonça la fin du combat, déclarant Takeshi vainqueur par abandon. Hisoka se releva avec difficultés, enleva son bandeau et, se servant de son sabre comme d’une canne, il entreprit de sortir de l’arène.

Chier, subir ça juste pour retrouver la frangine… J'tiens pas à mourir pour ça...
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seshiru le 7/5/2008, 22:52

[HRP]Voici le post de Chihousou, puisqu'il est dans l'incapacité de poster... Le mien suivra.[/HRP]

(____)Chihousou maudissait les examinateurs. Après les avoir fait répondre à des questions saugrenues, dans des conditions qui l’étaient tout autant, ils avaient enfermés les genins dans le vestiaire jouxtant la salle d’examen d’où parvenaient leurs rires sadiques. De plus, après avoir terminé leur foutage de gueule, ceux-ci avaient, semble-t-il, disparus. Au final, le jeune homme, habitué au silence, s’était retrouvé dans un vestiaire bruyant avec une horde de genins comme fond sonore. Et ce calvaire avait duré pendant près de cinq heures, autant dire une éternité pour le peu sociable Masaka.

(____)Heureusement, il était maintenant libéré de son calvaire. Et il attendait son combat. Car l’examinateur, un jounin aveugle de Gensou leur avait annoncé qu’ils allaient combattre et chacun d’eux auraient un handicap. Lui serait privé de son ouïe, autant dire de son meilleur outil en tant que shinobi. Cependant son adversaire, du nom de Seshiru, serait privé de l’un de ses bras ce qui était très dérangeant. Lui et son adversaire passerait en quatrième position, il aurait donc du temps afin de trouver une stratégie pour remédier au problème de sa future surdité.

(____)L’attente lui paraissait interminable. Et, Chihousou vit, un à un, les autres participants à l’examen partir vers l’arène sans pouvoir avoir un aperçu des combats. Puis après un long moment, l’un des examinateurs l’appela lui ainsi que son adversaire. Celui-ci ou plutôt celle-ci était une jeune chikarate, beaucoup plus petite que le jeune homme, les cheveux violets et une allure très masculine. Cependant ce qui marqua le plus le genin était le katana que celle-ci portait à la ceinture. D’après ce qu’il avait entendu, elle serait privée de son bras dominant, autrement dire cette arme ne lui serait d’aucune utilité.


(Seshiru) : Eh grand steak. Même si t’es grand je vais réussir à t’exploser sans problème.
(Chi’) : Frimeuse. On verra dans l’arène qui de nous deux est le plus fort…gamine.

(____)Alors que son adversaire s’apprêtait à répondre, ils furent interrompus par l’examinateur qui leur pria gentiment d’arrêter de parler.

( ???) : C’est pas bientôt fini les deux comiques ? Fermez vos grandes gueules de genins où ce sera moi votre adversaire et vous allez me sentir passer. C’est clair ?

(____)Les deux genins opinèrent de la tête et suivirent l’examinateur vers l’arène. Après leurs avoir expliquer différentes règles, il attacha le bras de Seshiru dans son dos puis priva Chihousou de son ouïe à l’aide d’un casque très efficace et d’un geste lança le signal de départ du combat.

(____)Le monde sans son déstabilisa Chihousou. Lui qui depuis son enfance avait une ouïe exceptionnelle se retrouvait maintenant sans le moindre bruit parvenant à ses oreillles. Accaparé par la découverte de ce monde du silence il ne vit pas son adversaire lui foncer dessus et encaissât le premier coup et fut éjecté.


(____)« Et merde. Faut que je fasse gaffe, je suis pas à la campagne là, j’ai pas le temps de découvrir. Alors je vais y’aller à la fond dès le début. »

(____)Le jeune homme se releva et fonça avec un kunai à la main sur son adversaire, qui tentait tant bien que mal de tenir son Katana de la main gauche. Mais même ainsi, il n’arrivait pas à prendre le dessus. C’était une spécialiste du corps à corps alors que lui n’aimait pas les armes blanches.
Mais alors que leurs armes s’entrechoquaient, il tenta d’envoyer un coup de poing au visage de la jeune femme qui fut obligeait de reculer pour esquiver. Ils étaient maintenant tout deux hors de distance des armes de l’autre.

(____)Il était donc l’heure pour Chihousou d’attaquer à sa manière. Il créa des Bushin et fut surpris, il avait fait les signes et avait prononcé les mots pour son jutsu mais le non-retour du son le perturba et il ne créa que deux clones. Moins que ce qu’il avait prévu. Mais ce n’était pas important. Lui et ces clones jetèrent des shuriken vers Seshiru. Ne sachant pas lesquels étaient réels, elle fut obligée de tous tenter de les esquiver et un des vrais vint frôler sa joue. Elle prononça une parole que n’entendit pas le Masaka et se prépara au nouvel assaut. En tout cas c’est ce qu’elle fit croire et au moment où le jeune homme allait attaquer une nouvelle fois et ce fut à son tour d’être surpris. Elle frappa l’un des clones ou plutôt elle en traversa un et enchaîna avec un coup de pied au vrai Chihousou qui fut forcé d’esquiver.


(____)« Elle est douée la gamine... Je crois que c’est le moment de bluffer, je n’ai aucune chance au corps à corps même si elle à un bras en moins…Mais qu’est-ce qu’elle fait ? »

(____)L’adversaire de Chihousou venait de mettre son katana dans la bouche et prenait un kuani avec sa main utilisable. Surpris, il ne bougea pas lors du premier assaut et le katana vint lui griffer le bras. Heureusement pour lui, son adversaire avait énormément de mal à coordonner ses mouvements. Il décida donc de lancer l’opération « bluff ».

(____)Alors que son adversaire lui fonçait dessus la bouche ouverte (elle criait ?), il exécuta quelques signes et mit ses doigts devant sa bouche. A ce moment une illusion de boule de feu jaillit, de petite taille mais suffisamment pour que la barbare esquive et laisse apparaître sur son visage un air plus que surpris tandis que lui arborait un grand sourire. Il lui fonçât dessus, sans armes apparentes et alors qu’elle lui lançait un kunai, il fit sortir ses lames de son brassard, et para le kunai et lança son bras pour frapper la jeune fille. Ses lames rencontrèrent le katana de son ennemie et il lança alors son second bras qui vint transpercer la jambe de Seshiru.
Il retira alors ses lames, ce qui sembla extirper un cri à la jeune fille, il recula et exécuta de nouveaux signes pour lancer son ninjutsu favori : Fûton Shippuu Kireru no Jutsu

(____)La décharge de vent allait percuter son adversaire quand celle-ci se déplaça légèrement et fit passer son katana dans sa main et tenta un coup rotatif qui frappa Chihousou au flan. Le jeune homme se tordit de douleur à son tour et dut s’enfuir pour éviter le coup suivant. Les deux genins avait désormais de sérieuses blessures et pendant quelques secondes s’offrirent un répit afin d’empêcher le saignement de leurs blessures. Une fois ceci fait, la jeune femme fut la première à avancer mais quand sa jambe droite se posa à terre, elle s’arrêta, incapable de s’appuyer sur sa jambe.
A ce moment, Chihousou en profitant, pendant qu’elle avait les yeux au sol il créa un clone inconsistant et utilisa le genjutsu dissimulation sur lui-même. Et pendant que son clone restait prostré comme s’il attendait quelque chose, son adversaire elle se relever lentement et avança lentement vers le clone. Une fois à distance de saut, elle appuya sur sa jambe encore en état et trancha le clone avec son katana et se rendit compte trop tard que celui-ci n’était q’une illusion. Pendant ce temps Chi’ s’était glissé derrière son adversaire et quand celle-ci se retournât elle le vit réapparaître.
Surprise elle ne put esquiver le shuriken mais celui-ci la traversa. Et pendant qu’elle était obnubilée par le faux shuriken, le gensouard avait jeté un kunai auquel était attaché une note explosive et celle-ci explosa.

(____)Une nuage de poussière se forma et Chihousou relâcha son attention, sur de sa victoire. Il tâtât son flan, le morceau de tissu qu’il avait utilisé était imprégnait de sang et la blessure lui faisait un mal de chien. Il regarda le nuage de poussière et vit avec stupeur un kunai en sortir. Il voulut esquiver mais sa douleur au flan lui empêchât tout mouvement et il fut obligé de mettre son bras en opposition pour ne pas se prendre l’arme de jet en pleine tête.
Une fois que la poussière se dispersa, il put voir que son adversaire était à peu près dans le même état que lui, c'est-à-dire salement amoché, l’explosion l’avait touchée et le Masaka se demanda pourquoi elle pouvait encore combattre.


(____)« Je suis épuisé. Mais apparemment, elle est tout autant fatiguée. Je n’ai plus beaucoup de chakra et je n’ai plus qu’un seul atout en poche : Kan’jouame. Si elle perd un sens, elle aura un double handicap et j’aurais l’avantage mais je n’aurais qu’un seul essai. Et puis je suis obligé de la toucher… si seulement j’étais capable de mieux me servir du Haruka… »
avatar
Seshiru
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1050
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 23
Localisation : *Regarde par la fenêtre...*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Seshiru le 7/5/2008, 22:58

______J'étais épuisée, vraiment... Mon adversaire, ce grand mec blond, l'était certainement aussi. Mais ce qu'il n'avait pas, c'était mal à la mâchoire! Le fait de prendre mon katana par la bouche m'avait endolorit les muscles et j'avais lâché mon katana pendant l'explosion, où j'avais faillis rester d'ailleurs... J'avais échappé de justesse en m'écartant du mieux que je pouvais du maudit kunai explosif. Mais j'étais vraiment en mauvais état. Déjà que la blessure qu'il m'avait fait à la jambe me faisait un mal de chien, mes vêtements étaient déchirés par endroits, plus que d'habitude: mon pantalon était devenu un short, mon T-shirt s'était bien raccourcit. Seules mes énormes bottes étaient restées intactes, ainsi que mes cheveux, ces horreurs, qui étaient même plus soyeux que jamais...
______Je repris mon katana de ma main gauche, en toussotant. Ce satané fil me torturait le bras droit que j'essayais de dégager à chaque fois que je faisais un mouvement, par réflexe. Je soupirai, reprenant peu à peu mon souffle, surveillant mon adversaire qui devait certainement faire de même. Lui aussi était en mauvais état. Les blessures que je lui avait infligé devaient lui faire mal... Mais lui au moins il n'avait pas un bras attaché dans le dos... Il n'entendait juste rien, et je ne pouvais mettre à mon profit cet handicap, ne sachant pas me cacher.

______J'avais repris mon souffle, ma blessure me faisait moins mal et j'avais trouvé une nouvelle idée. Chihousou devait être à court de chakra, donc dans l'impossibilité de lancer des jutsus, ou alors quelques bunshins... Alors je vais donner toute me force dans ma technique de taijutsu! J'allais utiliser pour la première fois le Kintama-Odeko-Rokkotsu sur un humain véritable (les Kages Bunshins de Meyu n'étaient pas vraiment très humains...).
______Très excitée, je créai donc moi-même un bunshin, un truc inconsistant qui ne servait qu'à faire une petite diversion. Alors, pendant que mon adversaire semblait se dire « Tiens, elle peut utiliser des jutsus celle-là? ». Je me déplaçai rapidement derrière lui, quand je fut dos à lui, je sautai en l'air et fit une jolie galipette en l'air pour ré-atterrir avec un sourire sadique en face du pauvre mec qui n'avait rien vu. Cette prouesse de vitesse, je ne pouvais pas la reproduire plusieurs fois... Mais autant profiter de l'effet de surprise pour faire mon Kintama-Odeko-Rokkotsu! Je lançai donc ma jambe valide en criant comme une tarée:


« Prends ça! Kintamaaa! »

Et Chihousou se prit donc un coup de talon là où ça fait mal, il se tordit de douleur. Je lui assena alors un bon coup de genou dans le front:

« Odekooooooo! »

Suivit de très près par un grand coup de coude et de poignée de katana dans les côtes:

« Rokkotsuuuuuu! »

Après ça, je reculai vivement en arrière, pour éviter une éventuelle riposte de mon adversaire. Mon action s'était déroulée en quelques secondes. Cet effort m'avait coûté pas mal d'énergie, j'étais maintenant très fatiguée.
______Et Chihousou se releva rapidement. Il semblait réfléchir. Certainement à un moyen rapide d'en finir avec moi... Je déglutis et voulu faire un bond en arrière mais je me trouvai coupée dans mon élan. Ma jambe blessée me faisait atrocement mal, tellement que je m'écroulai par terre. Alors mon adversaire n'attendit pas une seconde de plus, il se jeta sur moi. Heureusement que sa douleur entre les jambes le ralentissait... Sinon il m'aurait touchée avec ses griffes de métal; il m'avait juste effleurée.
______J'allais devoir me clamer et me concentrer moi aussi. Mais pour ça j'allais avoir besoin de calme. Et là il n'y avait pas de calme. Chihousou, dans son grand silence, avait tout le calme qu'il voulait. Moi, j'entendais tous les cris des spectateurs, et j'avais en plus le regard des examinateurs dans le dos, et ça me brûlais de leur crier à tous de me laisser achever le grand blondinet en paix. Je devais trouver une tactique... Mais voilà que Chihousou venait vers moi... Merde, j'allais pas pouvoir réfléchir assez vite... Eh merde il fait quoi là?

______Je ne voyais plus rien. Oui vraiment j'étais aveugle. Juste après que j'aie senti mon adversaire me toucher, et l'entendu prononcer « Kan'jouame », je ne voyais plus.


« EH MERDE! »

Je me mis à donner des coups de poing dans l'air, me fatiguant plus qu'autre chose, essayant de repérer Chihousou qui devait bien se foutre de moi. J'enrageais, je fatiguais, et j'étais consciente de ça. Mais je ne devais pas m'avouer vaincue à ce stade là! Je devais avoir ce grade je devais! Que dirais mon père si il me voyait?!? Que je ne suis vraiment pas sa fille...

« CREVE STEAK! »

Je criais de tous mes poumons, même si ça ne me servait à rien. Et je m'épuisai... Je n'avais plus la force d'essayer d'esquiver les coups de Chihousou que je devinais, je frappais le vide, ça m'exaspérais... Maudite technique et maudit Chihousou...

« CREEEeeev... »

Ma voix s'éteignit. Je venais de recevoir un gros coup de ses lames en plein dans le ventre. Je sentais mon sang couler.

« Tu m'as eue salopard... »

Et je m'écroulai, évanouie par tant d'efforts et ce choc si soudain... Je perdais certainement avec cette défaite, mon rêve de prouver qu'on a pas forcément besoin d'être un mec pour devenir quelqu'un. Je voulais le prouver à mon père... J'ai certainement échoué... Je ne deviendrais jamais quelqu'un de « bien », je suis trop idiote pour ça. Et je ne deviendrai jamais quelqu'un de « mal », je suis trop faible. Faible...
avatar
Seshiru
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 1050
Date d'inscription : 16/03/2008
Age : 23
Localisation : *Regarde par la fenêtre...*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par erol le 7/5/2008, 23:45

* Enfin, la troisième épreuve … On allait pouvoir s’entretuer … Enfin y’avait quand même une histoire qui me préoccupais …. C’était quoi cet handicape ? M’enfin, j’allai bien voir. J’attendis donc que cet aveugle eu finit de parler pour réaliser que j’allai être sourd pendant mon combat. *


-(Erol pensé)- Cool … ça a pas l’air trop méchant mon handicape. Sauf si le mec est un pro du genjutsu et qu’il me fou dans le noir. Sinon c’était plutôt cool.


* J’attendis encore une fois l’annonce des combats. J’me battais contre Hayamaru ? Apparemment il venait de Chikara. J’le connaissais quand même pas. Enfin de toute façon, je connaissais personne à Chikara. Il avait pas le droit au chakra pendant son combat aussi … Ca, j’avais plus rien à craindre pour le Genjutsu et pour le ninjutsu.

En tout cas, c’était bizarre, le tournoi commençait avec un combat à trois personnes. Enfin, les organisateurs étaient tellement tordu … Les combats passèrent assez vite les uns aussi plus chiant que les autres et ce fut enfin mon tour de combattre. Je m’avançai vers l’arène et on me mit un casque qui m’empêchait d’entendre. C’était vraiment calme, je vis l’organisateur parler à Hayamaru mais je ne vis que ses lèvres bouger. Je le vis mettre une corde à la taille d’Hayamaru, sûrement pour l’empêcher d’utiliser son chakra. L’arbitre leva les bras et les baissa d’un coup sec. Le match venait de commencer.
*


-(Erol)- Juste pour te dire, j’attaque pour tuer …. Alors tu devrais en faire de même.

-(Hayamaru)- Hé, t’excite pas, c’est juste un tournoi.

-(Erol)- Hein ?! J’entends pas ?!

-(Hayamaru criant)- Je disais juste que c’était un tournoi, c’est pas pour de vra…


* Je couru sur Hayamaru en concentrant mon chakra dans mes pieds me donnant de la vitesse. Je sortis mon sabre rapidement et le pointa sur Hayamaru. Celui-ci dégaina ses deux sabres très rapidement et para mon coup de justesse. Avec ma vitesse + la puissance de mon coup, je nous fis reculer de 3 mètres. Hayamaru exerça une forte pression et m’obligea à reculer d’un mètre. Il avait compris que je ne plaisantais pas et s’apprêtait à se battre plus sérieusement. Il se mit en garde et attendis que j’attaque. J’adorai ça, je pouvais bouger et faire plein de bruit sans que je n’entende rien. C’était superbe. Finalement mon désavantage était plutôt un avantage.

Je levai mon sabre et courut rapidement vers lui. Il prit un appuie derrière lui et sauta aussi en direction de moi ses deux sabres prêts à attaquer. Nous commençâmes un échange violent de coup de sabre. Nos sabres s’entrechoquaient sans laisser le moindre bruit pour moi. J’adorai ça. Je rigolai pendant l’échange de sabre. Je n’avais pas ressentis cette excitation depuis mon combat contre Akkurenaï. L’échange de coup s’arrêta brusquement.
*

-(Erol riant)- Ha ha ha ! Je vais te tuer … Je vais te tuer !! Ha ha ha !

* je pris quelques kunai d’une main et les lançai vers Hayamaru. Ce dernier esquiva en sautant vers un arbre. Merde, ce dernier allai ce cacher. J’avais pas fait gaffe à ça, comme je n’avais plus l’ouïe je pouvais le repérer qu’avec les yeux. Mais comme il était dans un coin où il avait quelques arbres. Enfin de toute façon, il ne pouvait pas me faire de Genjutsu sans chakra. Il suffisait de bien faire gaffe et de bien regarder partout.

Je m’avançai donc vers les arbres. Il n’y en avait pas beaucoup mais suffisamment pour se cacher. Je pris un kunai dans une main et Dévil dans l’autre. J’avais l’impression d’être surveillé. Je plissai les yeux … Là, j’avais vu une ombre. Je sautai ce derrière l’arbre et commença à trancher la chose qui avait créée l’ombre. Je me rendis compte que c’était un petit tronc d’arbre avec deux kunais pour les bras et deux kunais pour les jambes. Il avait mis sa grande veste noir par-dessus. Merde, je m’étais fait avoir. Je me retournai précipitamment et je n’eu pas le temps de parer que je me prenais un kunai dans le bras droit et un autre dans le ventre. Je criai un moment et retira les kunais.

Merde, en plus ce n’était pas tout, Hayamaru me fonçai dessus avec ses deux sabres. Je me calmai un moment et exécuta des signes. Je criai :
*


-(Erol criant)- Bushin no daichi !!


* Quatre clones de terre apparurent et stoppèrent Hayamaru dans sa lancé. Je profitai de ça pour sortir de l’endroit où il y avait les arbres et m’approchai du milieu de terrain. Hayamaru aussi était sortit du bosquet d’arbre. Mes clones se rassemblèrent autour de moi. J’étais pas très bien au point. Mes blessures faisaient s’écouler continuellement du sang et l’hémorragie ne s’arrêtait pas. Je ne fis pas attention à ces blessures. J’étais quand même très en colère. Mais maintenant, avec mes clones, ça allait être autre chose pour lui. *


-(Erol)- Tu aurais du en finir avec cette attaque … T’aurais du m’envoyer tout ce que t’avais … Parce que là … J’vais te buter !


* Mes clones et moi courions vers Hayamaru. Il jeta un kunai sur chacun de mes clones mais ils parèrent tous. Hayamaru se prépara à l’assaut. L’un de mes clones essaya de le trancher en le coupant à l’horizontal, mais il esquiva en se baissant. Il trancha la jambe de ce dernier et mon clone tomba à terre. Deux de mes clones l’attaquèrent en même temps Il para les deux coups avec ses sabres mais ne pu plus bouger : Mes clones exerçai une pression sur les sabres d’Hayamaru. J’en profitai pour sauter et crier : *


-(Erol criant)- Kougeki gufuu !!


* Je lui mis donc un coup de pied à l’horizontal et tourna sur moi-même en l’air pour lui en mettre un deuxième retourné. Il fut éjecté contre un arbre. Il cracha du sang. Je me posai un instant pour regarder mon clone de terre. Je pouvais utiliser ma technique de rassemblement, mais elle me coûtait trop de chakra et je devais l’économiser. Je levai alors mon sabre et tranchai en deux mon clone de terre. *


-(Erol)- Incapable …


* Je levai la tête vers Hayamaru. Il s’était remit debout et était prêt à combattre. Il avait l’air fatigué mais, je n’étais pas en pleine forme non plus. Mes blessures ne me faisaient pas très mal, mais me faisaient perdre du sang. Il fallait en finir vite … Je devais le tuer vite … *
avatar
erol
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 176
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Tu n'entends pas le bruit de pas derrière toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par erol le 8/5/2008, 22:44

* Je devais le tuer le plus rapidement possible. Cette pression … Cette atmosphère … J’adorai ça. Je tremblais d’excitation. Je mettais mes mains sur mon crâne et les levai d’un coup. J’hurlai. *


-(Erol)- Haaaa ha ha ha !! Ce combat est trop intence. Il faut que je te tue ! Combat de toute tes forces et tues moi … Sinon c’est moi qui le ferait !!


* Mes quatre clones foncèrent sur lui tous armé d’une copie de Dévil. Ils l’attaquèrent sans relâche, de toute part, avec toute leur force. Moi je restais un peu en retrait pour voir comment Hayamaru allait s’en sortir. Je suis sûre qu’il n’avait pas montré toute sa force. Ce mec me prenait trop à la légère. Malgré toutes les attaques de toutes part, Hayamaru résistait et parait tousles coups, avec difficultés peut être, mais il les parait. C’est deux sabres lui étaient bien utile.

Mais même s’il était un bon épéiste, il ne pourrait pas tenir bien longtemps. L’assaut dura au moins 2 minutes sans que mes clones arrivèrent à avoir une ouverture. Seulement, l’un de mes clones avait réussit à avoir une ouverture. Il l’avait entaillé légèrement à l’épaule. Hayamaru émit un grognement et mit un coup de pied à l’horizontale à tous mes clones pour les faire reculer. Mes clones reculèrent et se remirent à ma hauteur. Hayamaru respirait fort ce qui montrait qu’il commençait à fatiguer.
*


-(Erol)- Alors ? Tu vas te décider à te battre sérieusement ?


* Je le vis hocher la tête. Il rangea l’un de ses sabres et pris l’autre à deux mains. Ce sabre semblait plus léger, c’était un wakizashi. Il le mit en fac de lui et fonça vers moi et mes clones. On allait bien voir la puissance de ses attaques. Mes clones et moi fonçâmes sur lui aussi. A quelques mètres de nous, je le vis crier le nom de sa technique. *


-(Hayamaru)- Katana shôfu !!

-(Erol)- Ca sert à rien, je t’entends pas ! Mais montre moi s’que t’as dans le ven…


* Je pu voir un moment ce qui se passait. Je le vis donner une multitude de coup dans mes clones de terre. Tous disparurent. Il me mit aussi 3 coups rapide que je parvenais à peu près à parer mais je fus quand même éjecté contre le mur de l’arène. Avec le choc, je fermais les yeux et les rouvris que une fois que j’étais par terre. Je me remis rapidement, mais avec difficulté, debout et observa la scène. Il avait encore disparu, mais cette fois je ne savais même pas dans quel coin. Bordel, je n’ai pas été assez prudent.

Je me levai et regardai à droite et à gauche. Je que la surface de l’eau bougeait un peu. Ce petit malin était partit dans l’eau. Je rigolai et m’approchai de l’eau. Je sortis trois Kunais explosifs. On allait bien voir si il aimait les explosions.
*


-(Erol)- Ca aura été un plaisir de t’avoir eu comme adversaire.


* Je lançai les kunais dans l’eau et attendis. Quelques secondes plus tard une énorme explosion retentit dans l’eau et celle-ci se leva comme un géant geyser. Moi, qui n’était pourtant pas loin, n’entendait absolument rien. J’attendis une dizaine de seconde pour voir la moitié de l’eau revenir à sa place et je regardai l’examinateur. *


-(Erol)- C’est finit …. J’ai gagné.


* Je rangeai mon sabre et commençai à marcher vers la sortie quand je vis une ombre derrière moi. Je réagissais au dernier moment et me retourna pour voir l’attaque. Hayamaru m’attaquait en mettant ses deux sabres en croix. Je n’avais pas le temps de sortir mon sabre. Je me baissai avec toute ma vitesse mais me pris quand même un méchant coup de sabre sur tout le torse. Je criai et mis un coup de pied à Hayamaru pour le faire s’écarter. Je posai un genou à terre et regardai Hayamaru incrédule. *


-(Erol)- Tu … Tu devrais être mort … Mais apparemment t’as jeter quelque chose dans l’eau pour détourner mon attention.


* Il souria en hochant la tête. Il me montra une pierre. *


-(Erol)- Une pierre ? … J’ai faillis mourir à cause d’une simple pierre …. Je … Cette fois tu m’as vraiment mis en colère !! J’vais me battre avec toutes mes forces ! Je ne serais satisfait que quand je verrais ta carcasse puante pourrir au soleil !


* Il fallait en terminer avec une dernière attaque. Il ne me restait assez de chakra que pour une attaque et il fallait que j’en finisse vite car mes blessures me faisaient perdre vraiment trop de sang. Je me concentrai et malaxai mon chakra. J’exécutai des signes. *


-(Erol criant)- Iwa shuubansen !!


* Un rocher de 4 mètre sortit du sol et lévita en l’air. Hayamaru regarda le rocher en reculant d’un pas. Je levai la main. J’allais l’abaisser mais je crachai du sang. Le rocher allait tomber sur le sol. *


-(Erol pensé)- Nan … Pas maintenant … Je ne dois pas fléchir maintenant … Nan !


* Je concentrai le reste de mon chakra et fis s’élever le rocher un peu plus haut. J’abaissai la main en direction de Hayamaru et sortis mon sabre. Hayamaru vit le rocher arriver sur lui. Il sautait sur le côté et esquiva le rocher de justesse. Il souffla un coup en regardant le rocher s’abattre sur le sol. J’en profitai pour courir vers lui et lui mettre un coup de sabre à la verticale. Il me regarda au dernier moment et bougea un petit peu. Je le coupai de l’épaule jusqu'au genou. Il tomba à terre inconscient. Une goutte de sueur tomba de mon nez et s’écrasa sur sol poussiéreux. C’était finit. Si il n’avait pas bougé, ne serait-ce qu’un petit peu, quand je lui avais porté le coup, il serait mort. Je crachai du sang et me tins le ventre. Il n’était pas mort. *


-(Erol)- Si je te laisse en vie … C’est juste pour qu’on remette ça.


* Je sortis de l’arène et posai une main au mur. Je crachai du sang. Je n’aimais pas l’avouer, mais il fallait que j’aille à l’hopital … et vite si je ne voulais pas crever. *
avatar
erol
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 176
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 24
Localisation : Tu n'entends pas le bruit de pas derrière toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Sarouh le 10/5/2008, 16:20

Sarouh fulminait, d’un coté les examinateurs les avaient profondément emm***** avec leur questions a la con et des tenues vestimentaires des plus humiliante, après ils les avaient enfermé dans un compartiment pendant cinq heures, ponctué d’éclat de rire profondément sadique, l’attente fut interminable, et quand vint son tour, après avoir vu tour a tour tout les gennins restants, c'est-à-dire une petite poignée ; partir a leur combat, il fut enfin invité a rentrer dans l’arène avec son adversaire, Gui Thaki. Lui serait privé du bras dominant, alors que Sarouh serait privé de chakra.

C’est pas possible sa, il se sont renseigné ou quoi, put*** je les hais ces put*** d’examinateur… Bon revenons au combat, je sais rien de mon adversaire mis a part qu’il est de chikara, donc certainement au corps a corps ou au ninjutsu doton. Moi pas de chakra, j’ai donc mes projectiles la ruse et mon physique pas très génial… ca va chier pour moi…

C’est ainsi que Sarouh entra dans l’arène, posant un regard de défi à son adversaire. Tandis que l’examinateur attaché un bras dans le dos de son adversaire, Sarouh étudia sa position sa garde, tout ce qui lui permettrait de trouver une faille intéressante, il finit par trouver une chose intéressante alors que l’examinateur avait fini d’attacher le bras droit de Gui, il n’avait pas de posture au combat au corps a corps, préconisant le ninjutsu !

Bon au moins il ne risque pas de me foncer dessus comme un fou furieux, c’est déjà sa de gagné…

L’examinateur attacha brièvement un corde sensé l’empêcher d’utiliser le chakra d’être utiliser


Ryosuke Commencez !

Gui: La flemme de me battre...

Il n’eût pas le temps d’aller plus loin qu’un kunaï s’élança en direction de sa tête, il l’esquiva facilement en se baissant et dit :

Gui: Oups, j'ais failli me le prendre.

C’est la que tu fais erreur, je voulais juste voir ta réaction, maintenant on y va a fond !

L’adversaire de Sarouh lui fonça dessus, une lame au bras gauche, prêt a en découdre sérieusement, détrompant Sarouh de sa première impression. Après quelque passe de kunaï contre lame, Sarouh remarqua que son adversaire peiné a utilisé son bras correctement, mais qu’il gagné tout de même du terrain sur lui !


Dire que ce n’était qu’un échauffement et que son adversaire avait tout de même l’avantage, n’améliore pas le moral de Sarouh qui rompit le combat d’un saut en arrière. Il prit un kunaï dans chaque main, avec un shuriken dissimulé dans sa paume et refondît sur Gui avec une nouvelle stratégie. Il refit quelque passe d’arme, mais Sarouh reperdit immédiatement l’avantage car son ennemi avait accentué son effort le forçant à être sur la défensive. Au moment ou Sarouh s’y attendit le moins, le genou de Gui monta vers le plexus solaire de Sarouh qui s’envola, le souffle littéralement coupé. Il retomba dans la poussière a deux mètres de son adversaire.



Il se releva et il lança ses deux kunaï vers Gui qui les évita en s’abaissant comme la première fois. Le shuriken planqué dans la main de Sarouh fusa vers le thorax de son ennemi qui ne pût éviter que partiellement l’étoile d’acier, laissant une légère estafilade sur le bras portant la lame, comme Sarouh l’avait prévu.

Gui : T’es un peu plus fort que prévu, j’vais passer au niveau supérieur.

Il prit trois sembons et se mit a tourner autour de Sarouh en les envoyant de manière a forcer son adversaire a rester sur place puis s'éloignât a grande vitesse

Gui : Chikara no nigiyaka suna: (le sable vivant de Chikara)

Quelques sembons de sable formés a partir du sable sortit de ses poches foncèrent sur Sarouh, chose étrange, il bougeait comme si ils étaient vivant, faisant une formation serrés. Ils s’écartèrent au dernier moment, encerclèrent Sarouh, et ils foncèrent dessus. Sarouh eût juste le temps de sauter évitant du même coup les aiguilles. Il constatât que le sable du sol était toujours au même niveau, ce qui disait en bref qu’il avait son propre sable. Il n’approfondis pas sa réflexion car les sembons de sable revenait a la charge, le forçant a reculer encore. Ils l’acculèrent a un mur, mais au moment ou le sable pouvait l’égratigner de partout, il retombât a l’état de poussière et rejoignis son maître, qui avait l’air aussi épuisés que Sarouh.

Sarouh *murmure* intéressant, tu as donc une zone de contrôle, de plus sa te fatigue…

Il fonça de nouveau vers Gui avec ses deux kunaï aux mains….

…Il arriva vite au corps a corps, frappant du mieux qu’il pouvait pour retoucher son adversaire au bras, ce qui lui en lèverai toute possibilité de frappe, et donnerai une victoire simple a Sarouh. Du moins, c’est ce que Sarouh pensait. Alors qu’il feinté, il lança le kunaï de sa main droite directement dans la tête de Gui. Le kunaï le frappa, et il disparut dans un nuage de fumée.

Un clone ? Où il peut bien être…

Gui : Chikara no nigiyaka suna ! tu t’es fait avoir !

Sarouh : merde…

Les sembons de sable l’entourèrent, frappent toujours et inlassablement, le forçant a esquiver.

Il se souvint alors…

[quote=flashback][quote= vieux livres] La meilleur façon de battre son adversaire est de le fatiguer, puis de l’achever…[/quote] [/quote]

J’aime pas ce genre de victoire, ce n’est pas lâche, c’est petit… je n’ai pas le choix, quoi que je fasse c’est soit la tactique la plus dégelasses du monde soit, perdre… J’vé gagner, je n’ai pas le droit de perdre si simplement !

Il esquiva un dernier sembons, puis lança adroitement un shuriken dans un deuxième, puis il fit un saut en arrière, et recommença son manège et refit un saut en arrière, puis il le recommença encore une fois, mais au lieu de sauter en arrière comme a chaque fois, il fonça sur Gui, se laissant égratigner par les sembons, parant ce qu’il pouvait arrêter, encaissant le reste. Il avait les larmes aux yeux mais il continua sa charge, une fois au niveau de Gui il fit un enchaînement punch kick sur Gui qui ne pût réagir autrement qu’en parant, son jutsu l’ayant fatigué et immobilisé un court temps. Sarouh, se reposa un court instant durant le vol plané de son adversaire, Puis il lui lança plusieurs volées de shurikens qui vinrent se fiché sur Gui. Il cria un grand coup, mais n’abandonna pas, il lança un shuriken, un seul, mais la force immense, certainement décuplé par la rage et l’énergie du désespoir, avec laquelle il l’avait jeté força Sarouh d’éviter.

Sarouh : *murmurant* pari réussi, pas de lâcheté, et une victoire a la fin…

Il fondit sur son adversaire, et il entailla le bras. Gui se laissa tomber a terre et, surprenant littéralement Sarouh, il le prit en étau avec ses jambes avec ses jambes.

Sarouh s’écrasa au sol, mais ne fut pas trop blessé juste surpris.

Gui : J’en peux plus, pis j’ai la flemme de continuer, j’abandonne. T’es fort mec…

Examinateur : t’es sur ?

Gui : oui, oui…

Examinateur : Ok, Sarouh vainqueur du dernier match de ce tournoi !


Dernière édition par Sarouh le 10/5/2008, 21:44, édité 3 fois (Raison : supprimer le ps^^et rajout d'une couleur et une faute d'ortho(sa fé bcps je sé^^)

Sarouh
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 949
Date d'inscription : 11/03/2008
Localisation : a arasu, c'est la mode:)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tetsuya Nomura le 11/5/2008, 12:51

"Vous êtes tous recalés!!" (Tetsuya)

Je t'aime Makaya.


Dernière édition par Tetsuya Nomura le 11/5/2008, 14:13, édité 1 fois
avatar
Tetsuya Nomura
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 483
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 29
Localisation : Breizh... Bientot...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rock-80s-90s.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Ryosuke le 11/5/2008, 13:56

Décidément, c'était serré. Même après de longues délibérations avec les autres examinateurs, Mia (qui me mettait vraiment mal à l'aise), et le Kage lui même, nous ne parvenions pas à nous décider. Dragonight accusait le kage d'être trop laxiste, mais ce dernier ne voulait rien entendre. Et Drago craignait de devenir offensant, sachant que son interlocuteur était un vampire. Le débat stagnait totalement... tant et si bien que nous décidions de mettre en place une quatrième épreuve, afin de tester des critères essentiels en mission: la capacité de travail en équipe, l'adaptabilité et la réaction face à un danger important. Restait à savoir comment on verrait ça... ce fut finalement Tetsuya qui nous apporta la solution, et elle fut approuvée unanimement par chacun de nous, pour des raisons cependant divergentes.

Le Kage trouvait que ça ferait une belle histoire bien marrante à raconter aux ambassadeurs des autres villages et des villes extérieures. Dragonight voulait à tout prix plomber des genin en beauté, cette épreuve lui convienait donc parfaitement. Mia, ben... que voulez vous que je vous dise, si ce n'est qu'elle a adoré l'idée par pur sadisme. Mais Mia n'est pas une examinatrice de toute manière, donc on s'en moque de son avis. Tetsuya, ben c'était son idée, alors forcément il serait d'accord avec lui même.

Moi? J'avais envie de voir comment je me débroullais maintenant, par rapport à avant. J'avais composé personnellement les groupes afin que chacun puisse s'y retrouver convenablement. Chacun de nous bien sûr. C'est les genin qu'onteste non mais ho.

Ainsi, deux jours après la troisième épreuve afin que les candidats encore en course puissent récupérer, nous réunîmes à nouveau les genin pour la quatrième et ultime épreuve de l'examen chunin. Je prenais place dans la tribune réservé aux haut placés ainsi qu'aux examinateurs, et présidais plus ou moins cette épreuve. Je dis ça parce que, quand le silence s'installa enfin, c'est pas les autres qui ont pris la parole: bizarre comme ils savent tous se faire petits quand ça les arrange. Bon, bah ok, je vais prendre la parole.

-Comme vous l'avez appris hier, nous allons devoir faire une nouvelle épreuve, ce qui est une première dans l'histoire des examen chunin. Tout simplement parce que les combats individuels ne nous ont rien apporté: vous n'avez rien apporté d'intéressant.

En prononçant ces paroles, je me souvenais de Dragonight en train de faire une sieste, ainsi que de ma partie d'échec avec le Kage... ça devait être pendant le combat de Seolchong je crois... ou quand, pendant le premier combat, l'un des types à piqué une crise d'hystérie avant de poireauter pendant cinq minutes, la corde tendue... je sais plus.

-Certains (mon regard se dirigea brièvement vers le Kage) pensent le système des handicap n'était pas adapté et que cela vous a trop bridé. Par conséquent, nous allons devoir refaire des combats. Pour cela, nous allons devoir vous rassembler en équipes de 4. Nous les avons déjà formées pour vous. Ce sera:

Equipe une: Mei Lynn, Hisoka, Erol et Chihousou

Equipe deux: Tyrande, Hayamaru, Sarouh et Chiraku

Equipe trois: Masumane, Seshiru, Kyuudan et Hameki


Les candidats se rassemblèrent par équipe, et commencèrent les présentations. Avant qu'ils ne puissent aller trop loin...

- Voilà maintenant l'ordre des combats:

Combat n°1: Equipe 2 Vs Dragonight

Combat n°2: Equipe 1 Vs Ryosuke

Combat n°3: Equipe 3 Vs Tetsuya


Là, ça commençait à s'agiter sec en bas... bah, qu'ils s'organisent comme ils veulent. Le style de Dragonight est facile à deviner, donc autant les faire passer tout de suite. Moi, ils ne peuvent pas connaître mes capacitées, donc nous pouvons parfaitement nous permettre de leur laisser le temps de réfléchir. Quand à Tetsuya... même s'ils connaissaient tous ses talents, il est pas junin pour rien...

J'accompagnais tranquillement Dragonight vers l'arène, moi même fesant office d'arbitre pour ce premier combat. Drago avait un gros sourire accroché au lèvres... Mia déteignait vraiment trop sur lui...


Dernière édition par Ryosuke le 11/5/2008, 14:07, édité 2 fois

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Makaya le 11/5/2008, 14:00

J'etais en vadrouille a Gensou en train de chercher un type a tabasser quand soudain, une grande affiche attira mon regard
Aujourd'hui, troisième epreuve de l'examen chuunin!! Venez tous a l'arène de Gensou pour voir des combats épiques!

Epiques, épiques...C'est vite dit. Moi je me rappelle que de mon temps, les combats n'avaient rien eu d'extraordinaire. Dragonight avait été entubé comme un pro, je me suis endormi durant le combat de Ryo et sa sauvageonne de gonzesse, et que mon combat a été d'un ennui mortel. Mais bon, voyons qui organise pis je verrais la trombine des genins dont j'ai la liste ici, et qui verront leurs maisons détruites si jamais ils ne me font pas un beau combat.

Ainsi je déambulai, guilleret dans les rues de Gensou, cherchant cette maudite arène. Une fois trouvée, je me frayais un passage vers la loge VIP ou siegaient 3 gus qui me rappelaient quelque chose ainsi que...
(Makaya) RYOSHIM-CHAAAAN!
Aussitot, le Kage de Gensou se retourna vers moi, me vit et posa son visage dans sa main gauche, l'air dépité et de sa main droite me désigna d'un geste désinvolte. Surgirent alors une tete de phoque et une tete de singe qui s'approchèrent pour me faire fuir.
(Makaya) Ryoshim-chan, tu ne peux me faire ca, voyons toi mon frere, toi mon ami
(Ryoshima) Va t'en parasite!!! Arrete de me coller!
(Makaya) Désillusiooooon...Tu me le paieras hérétique!
(Singe) Ne parle pas a Ryoshima-Sama sur ce ton étranger
(Makaya) Taggle Monkey man! T'aimes les noix? En voila pour toi!

Je lui saisis alors fermement l'entrejambe et serra comme si ma vie en dépendait. Il s'effondra alors au sol, un filet de bave luisant s'echappait de son masque. Phoque, succomba devant mon "WONDERFUL LIGHTING TETONNING ATTACK !!" et je pus ainsi avoir la voie libre pour aller Reecomkicker el Kage. Mais un obstacle invisible vint me faucher une jambe et je m'étala lamentablement pile devant le fauteuil du Kage qui se gaussait grandement. Surpris et intrigué, je me retourna et vit Ryosuke Soma, l'un des promus du dernier examen et accessoirement un garcon effacé, distant et donc totalement inintéressant se materialiser a l'endroit ou j'avais chuté.
(Ryo) Bonjour Makaya-chan
(Makaya) BLOODY SOURNOIS! Qu'est ce que tu fous la brother mahousarde?
(Ryo) Ben je co-organise le tournoi avec lui...et lui.

Alertés par le bruit, L'enturbanné s'était approché, toujours armé de ses deux épées. Il servait de guide a un mec aveugle qui sourit en me voyant
(Drago) Yosh!
(Tetsu) Bonjour Makaya, ca me fait plaisir de te revoir
(Makaya) De me revoir? Tu te fous de ma gueule ou quoi? T'as les yeux bandés
(Tetsuya) L'oiseau sur mon épaule est mes yeux. Je suis devenu aveugle durant le combat contre Hasaki...
(Makaya) Tetsu chaan NAooOn c'est trop horrible!! Bon et sinon et vous foutez quoi ici?
(Ryo) c'est moi ou il s'en fout de la cécité de Tetsuya-san?
(Drago) On est examinateurs et organisateurs de l'examen chuunin!
(Makaya) Hein? Vous deux alors que vous valez a peine mieux que ce qui se tripote dans l'arene?
(Ryo) Ca peut etre vexant ce que tu dis...
(Makaya) C'est fait pour, tu crois quoi! Bon et ca donne quoi?
(Tetsuya) Rien d'extraordinaire...On délibere, tu veux te joindre a nous?
(Makaya) ET COMMENT!

---------

Dans les tribunes, les genins attendant les resultats...
(Chiraku) C'est qui ce mec la bas a coté du Kage? C'est quoi cette coupe de cheveux?
(Yozo) Aucune idée...Il a l'air étrange. En plus il est noir!
(Makaya) JE T'AI ENTENDU VIL GENIN! TA MAISON NE SERA QUE RUINES!!
(Yozo) Hein?

[HRP] J'avais envie Very Happy, et moi aussi je t'aime Tetsu chaaan[/HRP]
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Dragonight.Bug le 11/5/2008, 16:48

Bon ce n’était pas vraiment que je n’avais pas envie de me battre mais là j’étais pris d’un sérieux problème… Mon ventre me faisait mal et je devais aller aux chiottes… C’est con durant un combat hein ? Reste qu’en temps qu’examinateur je me devais d’aller poutrer du genin… Et putain on me fait passer un premier en plus chier quoi… Bon ils sont là ? On fait ce combat rapidos et je m’en vais larguer les bigorneaux… Bon Tyrande, bah facile, elle est crevée et je connais son style en plus elle ne sait pas que j’ai amélioré mes capacités donc bon… Hayamaru… C’est qui lui déjà ? Un chikarate nan ? Bah sont tous des brutes en rut donc il ne sait pas faire marcher son cerveau. Sarouh ? Ah ouais je vois qui s’est lui… Bof pas très excitant le programme là… Chiraku encore un gensouard putain… Sont pires que des restes d’aliments déglutis et à la couleur plutôt dégueulasse…

Bon le combat pouvait commencer, que c’était mignon, il se concertait tous ensemble… Tiens ça me rappelle notre combat contre Ishima… Rah le bon vieux temps…

(Dragonight) –Bon les genins là vous faites chier *putain j’ai mal*, z’avez fini

(Groupe) –Va chier !

(Dragonight) –Si vous le prenez comme ça… * commence à abaisser son pantalon*

(Groupe) –NaaaaaaaaONNnnnnnnn… C’est bon c’est bon…

(Dragonight) –Bon ,à trois le combat commence… Un… Deux….

Et sans crier garde je me lançais vers mes 4 compagnons de combat… Bon on dérouille le Chiraku d’abord… Je me retrouvais derrière lui, il n’eut que le temps de se retourner pour vois une épée s’abattre sur lui… Malheureusement l’épée se retourna et coupa net une flèche en deux… Reste que la deuxième allait quand même le toucher… Je n’allais pas le tuer… Je peux ? Nan… Merdeuh *aie j’ai mal* Bon tant pis alors. Je pris mon épée par la lame et je l’assommais d’un coup bien placé… Je suis sur qu’il ne se réveillera pas avant la fin du combat… Sa chute sur le sol me fit même un peu peur mais il était encore vivant, sonné pour une bonne heure…

Bon on dirait que les trois restants voulaient en découdre… Je vais garder Tyrande pour la fin… Allons-y pour… Euh Hayamaru… Bwahahahahahaha j’avais une envie de puissance, de force. J’arrachais mon turban et mon œil s’activa… Mes capacités s’amélioraient… Hayamaru bah il me paraissait assez rapide, mais bon… il faut dire qu’après avoir utilisé mon Kousodari ses mouvements me paraissaient bien lent… Enfin reste que je l’envoyais d’un beau coup de pied s’encastrer dans un mur… Sarouh se jeta sur moi… Drôle de tactique pour ensuite se retrouver sur Tyrande car entre temps il s’était pris un coup de boule… Hayamaru était encore dans le mur, apparemment il s’était un peu évanoui… J’en profitais pour lancer un Gougakyuu énorme qui lui fonça dessus… Des cris horrifiés parcoururent l’arène, seulement mes flammes n’étaient qu’un Genjutsu de Zone que Ryosuke m’avait dis d’utiliser… Reste que le genin était parfaitement sonné…
Restait deux… Bon bien que je voulais garder Tyrande pour la fin je trouvai ce Sarouh très intéressant non pas par sa force, mais parce qu’il me rappelait quelque peu notre cher disparu Yomdaime… Bon je me retrouvai face à Tyrande, celle-ci courageusement brandissait une flèche en ma direction prête à m’attaquer… Sauf que bon je n’avais pas remarqué qu’elle l’avait déjà fait et qu’une pluie de flèche s’abattait sur moi… Ouais sa multiplication machin chose… Seulement je gardais mon petit atout… Je me mis à bruler… Mes vêtements, mes armes, tout était en feu… Je me sentais bien, bizarre que j’entendais des femmes crier… Qu’est-ce que je dois expliquer en plus ? Que les flèches qui s’approchaient de moi se consumaient ? Que j’étais face à Tyrande, que je lui conseillais d’abandonner, qu’elle refusait et que j’étais navré de devoir lui infliger un double coup d’épée au niveau du dos (bien sur du coté pas tranchant) qui la mirent KO.
Bref, m’en restait plus qu’un… Mais bon une voix au loin, qui était celle de Makaya, m’injuriait et voulait que je termine plus rapidement sinon j’allais en chier, ce que bien sur je fis dès la fin du combat, Sarouh était seul face à moi, tout ses camarades inanimés sur le champ de bataille… Il tremblait un peu… Si impressionnant que ça le fait que je brule de la sorte ? Ou alors peut-être que c’était ma moitié de visage brulée qui lui faisait cet effet… Reste que n’étant pas d’une grande vitesse, ni n’ayant de gros réflexes, je me trouvais rapidement derrière lui, il se retourna et me regarda de face. J’allais utiliser un nain explosif mais une autre idée me vint à l’esprit. Nous étions encore face à face, dans un mouvement rotatif son corps se retournait pour pouvoir me combattre, mais les yeux dans les yeux je lui dis :

(Dragonight) –Bouh !

Et c’est avec ce mot, que le combat se clôturait, Sarouh était étendu sur le sol, de la bave coulant de sa bouche et les cheveux hérissés sur la tête… Je pouvais enfin aller chier tranquillement, et rejoindre mes comparses dans la loge qui nous était réservée...
avatar
Dragonight.Bug
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 206
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 25
Localisation : En compagnie de son fidèle chevalier Ryosuke

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Ryosuke le 11/5/2008, 16:48

Donc face à moi, quatre genin... calme Ryo, tu vas y arriver. Leurs noms étaient Mei Lynn Sabishii, Erol tout court, Chihousou et ce géant Hisoka... pourquoi pas après tout. Je prenais place au centre de l'arène, tandis qu'eux prenaient leur temps pour arriver... histoire de peaufiner toujours un peu plus une stratégie. Je ne devais pas vraiment avoir l'air intimidant, assis en tailleur au milieu de l'arène... bah. Ils se disposèrent d'une manière bien précise sur le terrain, Mei Lynn apparemment largement en retrait, faisant office de soutien. Elle avait bien fait des desseins contre Tyrande... les trois autres faisaient office de remparts, disposés entre elle et moi. Corps à corps? Si vous voulez...

Quand l'arbitre siffla le commencement du combat, Hisoka invoqua un ours et je vis quelques volatiles d'encre se former de l'autre coté du rempart humain. Ca devenait donc du cinq contre un, plus quelques oiseaux. Je me levais lentement, respirais un bon coup et attendis un geste quelconque de leur part. Mais rien ne vint, ils devaient attendre que les oiseaux soient en surnombre...

(Ryo) Vous comptez vous cacher derrière des oiseaux? Moyen... enfin, ça m'étonne pas venant d'Erol, vraiment nul... j'ai à peine fait un mouvement qu'il s'est retrouvé dans la rivière...
-PUTAIN J'VAIS LE BUTER CE TYPE !!!!!!!!! RHAAAAA
(Ryo) Facileuh..

Une belle stratégie de groupe foirée par un fou furieux hurlant qui me fonçait dessus en brandissant son sabre. Nous étions tous deux au contact, les trois autres étant en train de se concerter du regard sur la suite des évènements. Ses coups étaient complètement rageux, donc vraiment puissants et difficiles à éviter. Mais blindés de failles. Alors qu'il donnait un coup de taille horizontale, je bondis sur lui et écrasais son nez délicat de mon pied. Il se retrouva à terre, et moi entouré par une horde d'assaillants plutôt bien synchronisés.

J'enchainais les pirouettes et autres acrobaties pour éviter leurs coups, le géant utilisant un gros sabre tandis que l'autre maniait des espèces de griffes. Au départ, leurs coups s'enchainaient vite et bien, mais j'arrivai à me débrouiller pour qu'ils soient alignés en face de moi, Hisoka gênant ainsi son coéquipier de fortune. C'est alors qu'une volée de kunai fusa vers moi, ainsi qu'une escadrille de volatiles et...

-RHAAAAAAAAAA!!!

Bref... Complètement encadré, une permutation me permit d'éviter tout ce petit monde, de me planquer dans un arbre, de laisser Erol percuter le géant Hisoka qui encaissa donc accidentellement les dards envoyés par Mei Lynn... derrière laquelle je réapparus subitement après m'être approché, complètement invisible. Un rapide enchainement au corps à corps me permit de la neutraliser sans trop de problème, du moins jusqu'à ce que j'entendis le grondement de l'ours que j'avais complètement oublié se jette dans mon dos. Je plongeais en avant pour l'éviter, et ce dernier écrasa la pauvre genin... mais pas le moment d'être sentimental, il en reste trois... enfin, quatre. Je virevoltais à nouveau entre les coups de mes divers agresseurs comme me l'avait apprit Yoda-sensei, les plus agaçants étant les oiseaux de Mei toujours pas évaporés. Et la fatigue commençait à me gagner... bon, on avait vu ce qu'on voulait voir. Maintenant, en finir au plus vite.

Je m'écartais le plus possible du combat, et après quelques secondes déclenchais un violent flash de lumière à l'aide d'un genjutsu. Je me dirigeais alors vers le plus proche de moi, préparant un genjutsu pendant ma course et l'infligeant au contact sur ma plus proche victime... Erol fut donc aveugle, puis après un beau vol plané, atterrit dans l'étendue d'eau au centre de l'arène, à se dépatouiller comme il pouvait. Et de deux... mon corps commençait vraiment à fatiguer.

L'ours, par contre, il était au mieux de sa forme. Son maître aussi, malgré les kunai qu'il avait dans le dos. Et Chihousou... tiens, il est plus là celui là. Invisible? Planqué? Bah, reste en mouvement et ça ira pas trop mal. Je créais un deuxième flash de lumière avant de devenir invisible à mon tour, et de laisser un clone inconsistant derrière moi. Ils iraient dessus, et je pourrais les cueuillir tranquillement... ou pas? Ca se passa pas du tout comme je l'attendais: Hisoka resta en retrait de mon double, et j'avais de bonne raisons de croire qu'il parlait pas avec le vide, mais son coéquipier qui trainait aux alentours. L'ours par contre se dirigea dans ma direction... il... humait l'air? 'tain, je sais pas planquer les odeurs moi. Tiens, son propriétaire vient aussi dans ma direction... lui aussi il respire mon odeur?

Bon, apparemment je grillais du chakra pour rien, donc je laissais tomber l'invisibilité et essayais le surnombre: une trentaine de Ryosule inconsistants apparurent sur le terrain. Ca faisait un peu beaucoup d'ailleurs, presque du gaspillage. M'enfin, ce gaspillage me permit de rapprocher Hisoka du terrain plus ou moins rocailleux, en le harcelant de quelques frappes bien réelles. Bon, le point positif, c'est qu'ici je pouvais employer des permutations offensives, dont une me permit d'ailleurs à le mettre hors jeu. Le problème, c'est qu'il était doton, et que j'eu un mal de chien à me placer au dessus de sa tête pour y permuter un rocher, avec tous ses jutsus doton et son compagnon ursidé qui ne m'attaqua plus une fois le bonhomme évanoui. Probablement qu'il restait pour le protéger, et que moi je m'éloignais... aucune idée. Restait un genin...

Dans les tribunes, j'entendais les chaleureuses voix de Dragonight, Makaya et Mia... en gros, j'étais nul et trop long. Restait qu'une vingtaine de moi étaient encore sur le terrain, attendant calmement que Chihousou dévoile sa présence. Et la vingtaine de moi partit en volutes de fumées à cause d'un petit kunai explosif savamment lancé. Bon, bah ok... comme quoi j'avais bien fait de me dissimuler, et surtout de m'éloigner. Le dernier genin fut lui aussi aveuglé, puis abandonna le combat alors que je me préparais à lui faire une clé de bras... dommage, j'aime bien entendre les os craquer moi...

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Tetsuya Nomura le 11/5/2008, 16:48

C'était a moi de me battre contre... Les deux Takeshis, Seshiru et Yozo... Pff j'étais vraiment pas motivé... En proposant cette épreuve, je pensais surtout au massacre de genins... mais pas au fait que je devrais le faire!

Tiens... il y a Yozo dans l'équipe? J'ai une idée...


"Maka... C'est pas celui là qui t'a fais une remarque avant?" (Tetsuya)

"SI! JE VAIS ME LE FAIRE!" (Makaya)

"Maintenant? Tu veux?" (Tetsuya)

"T'es sérieux?" (Makaya)

"Ouaip! Tu veux les combattre a ma place?" (Tetsuya)

"JE T'AIME TETSU!" (Makaya)

Après m'avoir sauté au cou, Makaya sauta au centre de l'arène tandis que j'annonçais qu'il allait combattre a ma place!
avatar
Tetsuya Nomura
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 483
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 29
Localisation : Breizh... Bientot...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rock-80s-90s.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exam chuunin 4 : Le Sadomasopervertisme en VIP

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum