[Mahou] Ryosuke Soma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Ryosuke Soma

Message par Ryosuke le 11/3/2008, 20:43

Nom: Sôma Ryosuke
Rang: Junin
Age: 18 ans




Petites donnés>> Ryo mesure 1m66, pour environ 54 kilos. Constamment vêtu d'amples toges en tissu léger, qui ne l'entravent néanmoins pas (plus?) le moins du monde. A part des cheveux qui lui tombent à hauteur des cuisses, rien à signaler. Son visage plutôt pâle est généralement neutre. Ou alors il tire la tronche en permanence, ça marche aussi. Lors de ses déplacements, il semble glisser sur le sol, comme une ombre discrète. Toutefois, il est parfaitement visible que Ryosuke ne porte aucune arme sur lui, pas même la sacoche habituelle des ninjas. Mieux encore, sa carrure de moustique ne le rend pas très convainquant dans un rôle de combattant: Soma est un moine inoffensif, pas un ninja meurtrier. Chose qu'il ignore, sa vue plutôt mauvaise le classe chez les myopes modérés (mais il n'en a pas conscience, puisqu'il ne s'imagine pas qu'on puisse mieux voir que ça). Elle ne lui permet pas de lire clairement au loin, ce qui l'oblige souvent à se rapprocher des affiches et plus généralement, à fonctionner dans un espace restreint (attitude de myope, ils fonctionnent dans leur petit monde).


Personnalité: Deux choses sont à prendre en compte: la version brute du Ryo égoïste et grognon, qui a été polie par les traditions séculaires de son clan.

Il aime que le monde lui fiche la paix et le lui rend bien: même si vous vous foutez de sa gueule, Ryo n'a rien à fichtre de vous.

. Prenant en grippe toutes les personnalités trop envahissantes ou exubérantes, il se comporte toutefois d'une manière tout à fait vivable avec les calmes, bien qu'il reste facilement irritable. De base, il serait principalement donc grognon et agressif, à manier avec autant de précaution qu'une mine à explosion silencieuse.

Sauf que ce type rustre et égoïste est né dans le clan Soma, qui façonne ses membres à grand coup de calme et de maîtrise de soi. Le point positif, c'est que Ryo a ainsi été déchargé de toute l'agressivité qu'il aurait pu renfermer: même quand il vous tord lentement le bras, ce qui ne lui poserait aucun problème, y'a aucune animosité là dessous. Le problème, c'est que ce moine a viré au bug poussant à l'extrême les préceptes du clan: le calme est chez lui l'impassibilité, et sa paix à des allures de froideur consternante. On peut noter le cas de ses "proches": il se montre bienveillant (pas pour autant agréable) avec la plupart des membres de son clan, tourne aussi adorable qu'un poussin avec ses parents et s'entend relativement bien avec quelques exceptions (les calmes qui ne lui font pas faux bond, notamment) .

Pas plus intelligent qu'un autre, il se démarque toutefois par une créativité débordante mise au service d'un bon sens pratique lourdement alimenté par un sacré paquet de lectures variées. Depuis quelques années, il a d'ailleurs eu le temps de s'en enfourner pas mal sur le petit monde des ninjas, et en connait donc un rayon sur un peu tous les aspects du job. Rajoutez-y le fait qu'il déteste se battre (c'est fatiguant et dangereux, après tout), et vous comprendrez pourquoi il tergiverse, perturbe et gagne du temps de manière systématique face au danger. Son option préférée: la fuite. A noter que pour lui, tous les coups sont permis dans un affrontement (et même dans la vie en général), tant qu'ils ne sont pas mortels (c'est fou ce que c'est exigeant quand même, les traditions séculaires d'un clan, hein?).

Détails Rpesques:
-Ryo ne s'énervera jamais vraiment, même si l'agacer n'est pas trop dur et qu'il devient sérieusement rustre et grognon quand une mauvaise situation s'éternise. Il peut éventuellement sourire, mais probablement pas rire.
-Pas bavard du tout, il forme des phrases évidemment correctes mais plutôt droit au but. Sauf quand il embobine royalement quelqu'un. Aucune grossièreté/insulte quelque soit la circonstance.

But/aspirations: Initialement on ne peut plus désintéressé par la fonction de junin, qu'il sait avoir obtenu davantage pour instaurer un exemple de conduite à suivre que

Histoire: Faudrait ptêtre que je la retape un jour, même si y'a pas de super complot à éclaircir. Sous spoiler en attendant.
Spoiler:
Ryosuke vient de la branche honorant le phénix, installée à Chikara. Après une enfance paisible durant laquelle on lui enseigne les traditions Soma, il s'engage sur la voie du ninja, plus pour suivre l'exemple de ses proches que par motivation personnelle.
Après quelques années a l'académie, ses enseignants le considèrent médiocre en taijutsu du fait de son manque d'endurance, problème d'autant plus gênant que cet art est le plus important aux yeux de ses professeurs. Ces mêmes professeurs qui lui reprochent également d'être incapable de lancer un kunai ou aucun autre projectile correctement. Bien qu'ils sachent que Le moine souffre d'un léger problème cardiaque, ils ne lui font aucun cadeau. Les faibles n'ont pas leur place chez les ninjas après tout...
Néanmoins, il réussit toutefois a devenir genin grâce à son excellente maîtrise du chakra résultant des traditions Soma, et de ses excellents résultats écrits. Dans le même temps, Ryosuke se voit accordé la possibilité de se rendre en pèlerinage à Mahou, et l'ascète est donc affilié à ce village. Ce cas à priori unique est habituel dans son clan, qui dispose d'accords quasi uniques avec les villages ninjas.
N'étant nullement attaché à son village, Ryosuke arrive à Mahou sans encombres et sans regrets, si ce n'est la découverte des coutumes trop caractéristiques de cette région. Il poursuit sa formation sous l'enseignement de sa tutrice qui n'est autre qu'une cousine sadique bien que très affecteuse, Mia Soma. Il participa à de trop peu nombreuses missions, mais parvint sans trop de problèmes à passer l'examen chunin bien qu'il fut prit en grippe par l'un des examinateurs. Vint alors d'autres missions, encore moins nombreuses que précédemment, bien que d'un calibre supérieur.

Palmarès
-A suivit un entrainement de groupe aussi ridicule qu'inefficace à la survie en milieu montagnardo-polaire, avant de partir dans une mission (sans queue ni tête, et foirée) dans ledit environnement hostile, accompagné d'un énorme groupe de loufoques dont seule la moitié est rentrée au village à la fin de la mission (les autres ayant... bonne question, mais ils sont presque tous revenus ultérieurement, à un moment ou à un autre).
-A affronté le Roi Arthur dans une série d'épreuves visant à la récupération de l'Épée du Rocher et, par extension, le trône de l'Angleterre. Vaincu 2 à 1, et à été renvoyé dans son monde (ou éjecté de son genjutsu-dimention parallèle-on n'en sait rien) par les bons soins de Merlin l'Enchanteur. Ceci n'est pas une blague.
-Diverses missions mineures.
-Examen chunin brillamment passé, avec oblitération totale, jouissive, humiliante, phénoménale et purement accidentelle d'une épreuve avant même qu'elle ne commence (Kamaaaaa... ou alors, demandez à Mak'), victoire parfaite lors d'une épreuve personnalisée subie en conséquence (Touseeen!), et mise en place de l'un des combats les plus ennuyeux de la décennie.
-Participation à une mission plus grosse que prévue (qui est restée dans l'ombre d'une autre bien plus gigantesque) dans laquelle il a repoussée les limites de la sournoiserie en réussissant à berner son double-maléfique-issu-de-nul-part-mais-aussi-sournois-que-lui ainsi que la probable totalité des lecteurs avec un mise en scène qu'il n'a jamais réussi à reproduire.
-Siegfried rencontré, pour l'horreur comme le pire. Après avoir passé un marché Faustien avec le rongeur, il a pu se débarrasser d'un méchant harceleur et s'est retrouvé embarqué dans La Croisade Des Shikkan.
-Re-missions mineures.
-Organisation d'un examen chunin à Gensou, et mise à sac partielle d'un quartier (+ deux incendies mineurs) lors d'une nuit un peu bizarre avec d'autres mahousards.
-A réduit en miettes (sublimé, pour être exact) un dragon rouge aussi imposant qu'une semi remorque grâce à un jutsu combiné particulièrement suicidaire.
-Participation à la MM, avec la mémorable intervention de l'Elémental d'Emmental.
-A failli être assassiné par un rat poseur de bombes. Brièvement été le suspect principal dudit attentat (qui a eu lieu dans un batiment important du village). Première altercation avec un Anbu, une partie de cache-cache dans laquelle il s'est étonnamment bien débrouillé (mort de trouille quand même).
-Escorte de brigands, première utilisation de l'illusion CHAINSWORD (épée tronçonneuse).


Dernière édition par Ryosuke le 21/3/2012, 18:10, édité 45 fois

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ryosuke Soma

Message par Ryosuke le 19/10/2008, 21:44

Combat

Avant toute chose: Ryo est horriblement sournois, très imaginatif, et dispose de tout un stock de coups bas pré-envisagés qu'il peut vous vomir à la face si l'occasion s'en présente. Sans compter qu'il n'a aucun remord à fuir si c'est intéressant. Il ne prend pas de risques, évite les combats, et a les moyens de venir vous poignarder en étant invisible durant le trajet tout en laissant un clone à l'emplacement où il devrait se trouver. Heureusement, il encaisse merveilleusement mal les coups, et c'est facile à deviner.

Chakra
Excellent, si bien qu'il peut le manipuler et balancer des jutsu sans aucun signe ni problème. Bien qu'il ait désormais tendance à abuser sur la consommation de chakra, ses risiblement larges réserves lui permettent habituellement de s'en tirer à bon compte. Avec un chakra largement plus alimenté par de l'énergie spirituelle que physique, il est très nettement plus à l'aise avec la manipulation en fluide et en précision que pour les trucs fonctionnant en dur, ou requérant une meilleure stabilité.
Et pour les maniaques incollables de la bible, considérez que Ryo a une maîtrise guargantuesquissime du Gyo, convenable du Zetsu/Shu, discipline trop bien son chakra pour avoir besoin du Ten, en a trop pour avoir besoin du Ren, zyeute sur un début de variante genjutsu du In, et n'a absolument aucune connaissance du reste.


Taijutsu:
Frêle, lent, faible et globalement incompétent. Même une bonne maîtrise technique ne suffit pas à le remonter, et il est aussi mobile qu'un civil (pas de saut d'arbre en arbre ou quoi que ce soit de ninja). Rien qu'à la course, il est lent et son coeur fatigue vite (le moine tout court fatigue vite). Soma ne peut de plus pas employer de renforcement au chakra.

Ninjutsu:
Pas d'affinité, ce qui ne l'empêche pas de très bien bricoler avec le chakra de base: il peut le rendre solide, liquide, collant, glissant et le sculpter pour créer un peu tout ce qui lui passe par la tête de pas trop gros (fils, bâtons, petits nuages, toile collante... mais pas de mur ni rien de susceptible de bloquer une attaque. Réciproquement, tous ses machins sont fragiles et s'estompent vite). Il ne maîtrise pas le clonage solide, mais maîtrise suffisamment bien la permutation pour pouvoir se permettre d'en user plus que la moyenne.

: rassemble un vaste nuage de chakra, adhésif au point de freiner drastiquement la progression de tout ce qui se trouve en son sein. Le jutsu ralenti la vitesse d'une personne de 60%, et celle des objets, projectiles ou jutsu (et genjutsu) de 90%, les rendant ainsi brièvement inopérants. À l'issue des 8 secondes que dure la technique, tous les éléments entravés recouvrent leur vitesse initiale et poursuivent normalement leur trajet.

Transfert de chakra: à sens unique, Soma peut efficacement renflouer l'énergie d'un coéquipier, ce sous certaines conditions. Le moine ne peut procéder qu'à un transfert toutes les trois minutes, pour ne pas traumatiser son corps. De plus, la manoeuvre ne fonctionne que sur des personnes ayan entamé leurs réserves propres à au delà des deux tiers.

Genjutsu:
Kuusou: Excellent niveau, dans toutes les branches. Seul un robuste contre peut le débusquer quand il se cache sérieusement, et la dissimulation peut s'étendre à plusieurs coéquipiers s'ils restent tranquilles et à proximité. Ses autres mirages peuvent être rendus vaguement consistants et donc plus crédibles, en solidifiant leur chakra (cf sections nin et chakra). Ryo n'a aucun problème à gérer plusieurs mirages en simultané, même s'ils sont éloignés d'une trentaine de mètres voire bien davantage.



[b]Mirage adaptatif:
un leurre ou obstacle capable de réagir intelligemment aux tentatives d'interaction, afin de gagner toujours plus de temps quand bien même le jutsu devrait être décelé. Une plaque de bois illusoire créera une image de kunai ricochant alors même que le projectile sera réellement passé au travers, tandis qu'un tas de feu émettra de la vapeur au contact d'un jet d'eau, sans pour autant perdre en intensité (voire pourquoi pas, croissant en intensité, ajoutant de la confusion).

Dissension: assigne un genjutsu à une personne, qui recueillera des informations sur ses capacités en se basant sur ses actions effectuées depuis le lancement ou déjà connues de Soma. Une fois que la cible sera retournée auprès d'un de ses alliés, le genjutsu se déclenchera, émettant l'image d'une attaque en traître (ratée afin de ne pas trahir le mirage) de la part de la cible sur la personne rencontrée. L'illusion se comportera en fonction des informations recueillies jusque là, et dure huit secondes.
Note: comme tout autre, ce genjutsu peut se tromper -peut être même lourdement- sur l'état de la relation entre la cible et la personne reconnue comme "alliée". L'activation du jutsu n'a pas lieu immédiatement pour réduire ces erreurs, qui restent tout à fait possibles et même volontairement déclenchables afin de contrer la technique.

-Consultation: une fois le jutsu déclenché, ou sur commande du moine, le genjutsu retourne auprès de lui sous la forme d'une petite sphère, renfermant un compte rendu détaillé (généralement très approximatif et aucunement synthétique) sur ce qu'il lui a semblé observer depuis sa veille.

Point Marqueur: affuble la cible -une personne, un objet voire un emplacement- d'une sphère flamboyante la suivant en permanence en flottant au dessus de son crâne, sans qu'il soit possible de la semer (le marqueur ayant la même vitesse que son référentiel). L'orbe n'émet pas de lumière (n'éclaire pas les zones sombres et n'aveugle pas), mais est visible à travers tout type de matériaux et obstacles. Par défaut, il perdure une dizaine de minutes. Il permet de marquer une cible prioritaire dans une foule ou une mêlée, neutraliser un camouflage, suivre la trace de la cible, indiquer un emplacement au reste de l'équipe ou d'assister n'importe quel plan requérant un code couleur élaboré et un peu d'imagination.

-Résonateur: la sphère indique par une série de bips lorsque la cible prépare une action hostile, et émet un signal plus insistant lorsqu'une véritable technique s'apprête à être employée.
-Désignateur: le marqueur peut servir de point d'ancrage à n'importe quelle technique visant spécifiquement la cible, lui conférant ou amplifiant un léger effet "tête chercheuse".
-Dissimulée: permet de rendre l'orbe invisible aux yeux de la personne concernée, et seulement elle. Une autre variante, plus coûteuse, exige que les personnes souhaitant voir la sphère emploient du chakra dans leur yeux: la maîtrise est triviale et ne demande que quelques essais, mais l'apprentissage reste nécessaire, et permet de dissimuler la sphère au plus grand nombre.

Infection: crissements stridents, vapeurs nauséabondes et saveurs répugnantes assaillent la victime, intensément dans un premier temps, puis selon des pulsations sporadiques dans la minute qui suit. Jutsu à même de perturber n'importe qui sur le coup, et de déconcentrer sur la durée.

-Infestation: une fois la minute passée, le jutsu reste dormant durant une dizaine de minutes. Si la victime passe à deux mètres d'une autre personne, les effets du jutsu se renouvellent, en plus d'être transmis à la personne adjacente. Le phénomène se renouvelle jusqu'à isolation de dix minutes ou dissipation du genjutsu et non renouvellement. Cette version est plus énergivore que la précédente, mais le renouvellement a lieu en étant alimenté par le chakra de la victime, pas celui du moine.

Shoukyo: Concernant les Kuusou, Ryo est aussi bon pour saboter ceux des autres que pour créer ses mirages, et peut éventuellement prendre le contrôle ou disséquer un genjutsu laissé à l'abandon. Et bien qu'il soit plutôt lent pour les remarquer, il a une chance honorable de les débusquer une fois qu'il se concentre dessus.

Confinement: Soma emploie sur un coéquipier de son choix ce jutsu, qui reste actif une minute. La première personne usant de chakra sur elle en vue de lui nuire sera instantanément plongée dans le noir durant trois secondes si elle tente à nouveau d'user de chakra dans les 30 secondes qui suivent.

Distorsion des fantasmes: Soma peut émettre une aura réduisant de 40% la portée de tout genjutsu la traversant, en plus de les repérer lorsqu'ils ne sont pas protégés. L'effet s'étend sur 5 mètres de rayon, et seuls ses propres techniques sont épargnées. Cette mesure anti-illusionniste n'est pas facilement décelable, ce qui signifie qu'un genjutsuka ne pourra pas forcément savoir que sa technique a échoué ni même si elle a été freinée, parée ou dissipée. Une fois comprise, les illusionnistes seront contraints de réduire leur distance de tir.

-Rétention améliorée: plus couteuse, cette variante oblige le moine à se trouver à 2 mètres des personnes qu'il souhaite protéger, mais stoppe net tout genjutsu ayant dépassé 30% de leur portée maximale.

Fuinjutsu
Excellent miniaturiseur, mais c'est tout. Point notable, l'intérieur de ses vêtements est parcouru par tout un réseau de sceaux de stockage suffisamment efficace pour qu'il n'ait pas à se servir de valises en mission (et il transporte en permanence l'équivalent de quelques frigos).

Spoiler:
Dokujutsu
L'art des poisons et substances, employé par le moine sous une forme pharmacologique, et plus précisément culinaire. L'objet de ces techniques n'est pas de nuire à autrui, mais de faire bénéficier ses coéquipiers de renforcements et capacités diverses, sous contrainte qu'ils aient avalé des plats préparés par le moine auparavant.

Volatilité accrue: permet de bien mieux faire avaler la pilule aux coéquipiers, parfois réticents à ingurgiter des dokujutsu, en décuplant arômes et saveurs des plats concernés.

Exp:


Dernière édition par Ryosuke le 25/7/2010, 22:19, édité 66 fois

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum