[Chikara] Samashi Delze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chikara] Samashi Delze

Message par Delzebuth le 11/8/2008, 17:26

PRESENTATION


Nom : Samashi Delze

Âge : 18

Clan : Nomiko (Voir Police de Chikara) et descendant des Samashi (description du clan tout en bas)



________________________________________________


Partie biographique


Biographie (enfance):

Spoiler:
Né à Chikara dans une famille de paysans, il est tout d'abord protégé de la cruauté de ce monde par un amour maternel très affectif. Seulement, vers l'âge de trois ans, il découvre la triste réalité lorsque son père place de force dans ses mains une pelle et ne l'oblige à le soutenir en cultivant à ses côtés, lui donnant un coup de pied au niveau de l'arrière train pour l'encourager dans cette pénible tâche.
Sa mère, attendant un nouveau-né, le renia au même instant.
Seul avec son père, Delze découvrait à quel point la terre était importante pour l'homme, et il s'efforçait de continuer à creuser celle-ci pour qu'elle offre quelque merveilles dont son père était fou.
Ainé de la famille, il fît tout le nécessaire pour agir tel un exemple, exécutant docilement les ordres strictes de son paternel.

Delze grandît ainsi jusqu'à l'âge de six ans. Son petit frère étant âgé de trois ans, l'ainé considérait qu'il était d'âge à apporter son aide. Sa réponse fut simple et claire : une violente gifle le fît tomber au sol et fut le démarrage d'une haine profonde envers sa famille.
Il devînt alors un jeune rebelle, agissant par colère et vengeance. Chaque fois, les coups pleuvaient, et la haine du jeune garçon était calmée par la douleur.
Voir son frère vivre de rires et de joie pendant que lui travaillait durement rendait Delze furieux. En récompense de ses efforts, le petit rebelle ne recevait que les sermons et coups d'un père alcoolique.

A l'âge de 8 ans
, il considéra qu'il était temps que la situation change.
Première fugue. Il découvrît la rue. Celle-ci lui lui fut tout d'abord hostile, et cela au travers d'une rencontre qui lui aurait coûté la vie s'il n'avait pas été aussi rapide.
Retour à la case départ, et une nouvelle pluie de coups pour l'accueillir. Il se remît au travail, préférant la sécurité à la liberté. A l'âge de 9 ans, l'évasion le retenta.
Cette fois, il rencontra de jeunes orphelins qui lui tendirent la main. Premier mensonge : pour ne pas être rejeté, il fît croire aux autres qu'il était dans la même situation qu'eux. Jusqu'à l'âge de 12 ans, il vécu de vol et autres vils techniques pour survire avec son groupe.
Mais arrivé à cet âge, il fut capturé par des adultes chargés de recueillir des orphelins. Il aurait dû être placé dans une famille d'accueil ou forcé à travailler, mais il n'en fut rien : la vérité éclata lorsque sa mère passait en ville.
Retour à la case départ. Mais cette fois, Delze connaissait mieux le monde extérieur, et une promesse individuelle ferait regretter à ses parents d'avoir donner pareil éducation à leur fils ainé.
Jour de la récolte. Le lendemain, le père aurait une mauvaise surprise.
Tous les orphelins avaient un rêve : devenir ninja. La charrette, pleine de ressources, était prête. Tous les orphelins étaient là, tous auraient leur part dès la vente.
Ils soldèrent la récolte à un riche marchand pour une très grande somme d'argent. Le jour suivant, les inscriptions à l'académie étaient faîtes, et un logement acheté avec la monnaie gagnée promettait un refuge sécurisé pour tous pendant plusieurs années si le groupe gagnait assez.

Résumé de ses aventure (depuis qu'il est Genin)

Spoiler:
Le lendemain de la remise de son grade Genin, Delze quitte Chikara dans l'intention de rejoindre Arasu, à la recherche d'un endroit plus accueillant et paisible que son village natal (il ne signale son départ à personne, donc personne ne sait s'il a déserté ou non). Arrivé à Nobeoka, village passerelle pour atteindre Arasu, il est rapidement impliqué dans des histoires de gang, et finit par tenter d'assassiner un chef ennemi. Echouant et se faisant remarqué, il quitte Nobeoka pour ne pas être tué et retourne à Chikara.
De retour à Chikara, il décide de rendre visite aux autres orphelins avec lesquels il vivait autrefois. Il fait croire à tous qu'il était parti dans la simple intention de voyager, prétextant avoir accompagné une caravane de marchands (il s'agissait de bandits). Il apprend de son ancien professeur d'académie que tous se sont séparés et ont suivit leur propre chemin. Delze rend donc visite à ceux poursuivant encore la voie du ninja, un par un (voir PNJs).
Dans un conflit, il est opposé à Makito, shinobi destiné à faire partie de l'élite du village. Celui-ci lui montre son infériorité et critique sa façon de combattre avec la chaîne. Makito lui offre une lance en gage d'amitié.
Ainsi, Delze abandonne la chaîne et commence à manier la lance.
Il finît par atteindre une belle maîtrise de son arme, et ce juste avant qu'il ne tente l'examen Chunin organisé à Chikara.
Avant cet examen, il est aussi embarqué dans de sales affaires de gang à Chikara (il souhaitait aider Makito en se faisant passer pour un dealeur mais la concurrence fut malvenue) et commet un meurtre qui restera caché par les autorités chikarates, en échange de quoi il doit apporter son aide à Zenko Nomiko en personne, le chef de la police de Chikara. Ce dernier promet de lui révéler un secret à la fin de l'examen. Ainsi, Delze aura pour tâche d'affaiblir le système d'exportation des substances illicites de Tashihoso vers Chikara.
Après avoir réussi l'examen Chuunin avec certaines séquelles, il est contraint de rester quelques jours à l'hôpital. Il y fera la rencontre d'un homme étrange cachant constamment son visage sous un parapluie (son futur sensei en fait), et d'un infirme nommé Bibouche, avec lequel il montera des mauvais coups contre un médecin, et auquel il apprendra à utiliser ses béquilles pour combattre.
Son sensei se dévoile sous le nom de Rosanshin Nomiko, il lui fait passer différents tests qui lui font comprendre ses caractéristiques en combat. Il lui offre un parapluie qui s'avère être en réalité une lance cachée sous un voile. Il lui révèle aussi ses origines (voir clans).
Il intègre ensuite un groupe constitué d'Hayamaru, Keitaro et Sheinji tout d'abord. Avec ceux-ci, il effectue la mission de Tashihoso commanditée par Zenko Nomiko au retour de laquelle il gagne une importante somme d'argent. Comme tout Nomiko, on le persuade de rejoindre son clan et il devient Policier dans les Forces d'Intervention Chikarates.
Puis une affaire de meurtre fait des membres du groupe, qui s'est complété avec la venue d'Otarin et Shigori, des fugitifs hors-la-loi, bien qu'ils soient innocents. Delze mène son enquête et disculpe ses compagnons en sauvant notamment Keitaro et Shigori de l'exécution.
Peu après, il obtient un important poste d'enquêteur dans la Police Chikarate.
Lors d'une de ses enquêtes, il assassine de sang froid une petite fille pour rendre coupable deux suspects. S'ensuit un mois de dépression.




_____________________________________________________________


Partie descriptive


Description physique :

Ce jeune homme cruel au possible et génie de son époque adopte une dégaine on ne peut plus makayavélique. Se donnant des airs acariâtres et dénués de tout altruisme, il garde comme gravé sur son visage une sorte de grimace bougonne, laquelle fait sa réputation de mauvais garçon. Loin d'être un modèle de charité ou toute autre forme de "lèche-moi là juste ici je te prie", contradictoires avec ses états d'âmes d'essence vicieuse, il revendique une notoriété qui prête à le détester, une impolitesse digne des plus grands despotes. Amenez-le dans un restaurant, il dînera les pieds sur la table et crachera ce qui ne lui plait pas dans les assiettes voisines. Manquer à ce code de conduite serait une hérésie pour Zezet.
Vous comprenez que chez Delze, rien n'égale son attitude débauchée. Pourtant, le style vestimentaire et la silhouette de ce criminel n'ont aucunement l'air menaçants. Vous le verriez de dos, vous n'hésiteriez pas à lui offrir une petite bourrade. En revanche, de face... Du haut de son mètre 80, l'agent de Police Chikarate présente une fine silhouette qui accompagne merveilleusement son costume. Lorsque je dis costume, je n'entends pas smoking. Loin de là. J'entends plutôt sweat et baggy. Tout de vert kaki vêtu, Delze ne semble pas vouloir se démarquer par une quelconque mode. Il reste sobre et se voit même contraint de porter sur lui l'emblème des Nomiko.


Voilà ce que ça donne à peu près après quelques coups de crayon et une petite retouche graphique :

Spoiler:

Description psychologique :

Une chose frappe l'oreille qui découvre cet individu serpenteresque. C'est qu'il se prétende, à juste titre, comme le génie de son époque, ce qui n'est pas forcément le cas. Certes il possède une certaine jugeote qui lui permet de mettre en avant certaines capacités intellectuelles, mais de là jusqu'à être savant, il y a de la marge. Peu modeste, il défendra chacune de ses positions, sauf s'il s'agît d'un duel. Passons donc du coq à l'âne. Delze est incontestablement malin comme un singe, un véritable traître qui n'hésiterait pas à fuir le plus innocent des dangers. Lorsque la menace l'inquiète, il préfère trouver une échappatoire plutôt que d'affronter ses peurs, chose malvenue pour un ninja qui doit remplir ses fonctions coûte que coûte.
Manipulateur averti, Delze montre une certaine susceptibilité qui le rend acariâtre. Cela ne l'empêche de se faire aisément des "amis", toute cette bande de troufions qu'il utilise lorsque l'embarras s'amuse de lui. Pourtant, on sait qu'il risqua sa peau lors de l'affaire de l'assassinat du Sous-Chef des Nomiko, chose qui prête à croire qu'il peut lui aussi montrer une certaine utilité pour ses fréquentations, une utilité qui fut débonnaire sur l'occasion, c'est vous dire ! Bien entendu, il en tira un avantage conséquent, mais le fait de se mettre dans le pétrin pour d'autres montre qu'au fond il est capable de contribuer à la sécurité de son entourage. Ou aux menaces qui l'entoure, selon l'humeur.
Lorsqu'il voyage, il lui arrive de regarder le ciel et de siffloter. Son métier ne l'enchante guère, il aimerait plutôt se prélasser toute sa journée sous un Soleil doux, tel un poète en vogue. C'est un amusant paradoxe que de constater que celui qui sème le trouble partout autour de lui ne rêve que de calme. Il voudrait passer des heures paisibles à contempler les choses, sans que le monde ne l'incite à se montrer vicieux. Seulement, il est insoutenable pour lui de rester les bras croisés. J'entends par là qu'il souhaite à chaque instant sublimer sa réputation, se montrer comme un individu qui réussit tout ce qu'il entreprend. Et pour se faire, il n'hésite pas à utiliser des méthodes irrévérencieuses, discourtoises, obscènes pourra-t-on dire. Et pour preuve, il n'hésitera pas à assassiner une fillette pour donner un terme à l'une de ses affaires, arguant du fait que son seul rôle et de faire régner l'ordre, pas nécessairement la justice. Voyez le tableau...
Le vice se reflète de plus en plus dans sa psychologie. Peu à peu, sa personnalité se délabre et il sombre dans des psychoses, finit névrosé, sauvage. A mesure que le temps passe, il devient de plus en plus fou.


Ambition :

Comme tout être conscient qui se respecte, Delze s'accorde une finalité, un but. Il refuse de n'être qu'un pion du monde il veut laisser sa marque dans l'histoire. Pour se faire, il projette de changer la face du monde, quitte à détruire des centaines d'innocents. Il veut que l'homme comprenne ce qu'est le Mal, dans le sens ou sans cette connaissance il lui serait impossible de saisir le véritable sens du Bien. Car pour lui, le Bien doit tout aimer. Il ne peut donc pas haïr le Mal.


Dernière édition par Delze le 21/7/2009, 18:43, édité 56 fois
avatar
Delzebuth
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 530
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 26
Localisation : Chikara

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Samashi Delze

Message par Delzebuth le 11/8/2008, 18:20

COMBAT


Affinités :

_très bon doton
_petite facilité en fuuton


Armes :

_Quelques kunais planqués dans ses vêtements
_Quelques senbons
_Deux trois parchemins explosifs
_Une lance masquée en parapluie





Techniques :

Delze a hérité de deux clans, il a donc un arsenal technique plutôt grand.
Sa spécialité : le Ninjutsu. En effet, sa position favorite est la mi-distance, qui lui permet d'attaquer sans trop craindre les coups adverses. Il aime user son adversaire, tel un serpent qui étreint sa proie longuement pour la faire souffrir un peu plus.





Spoiler:
Techniques normales :


Taijutsu :
Delze utilise une lance pour se battre. Il manie très bien cette dernière et se retrouver au niveau de sa pointe est très dangereux. Lorsqu'il la perd, il privilégie une forme d'Aikido, avec des jetées à tout va, de sorte à pouvoir replacer l'adversaire à distance. Mais à grande distance, le Chuunin est un peu désemparé et ses attaques ne sont pas vraiment efficaces.

_ "La Paume Sombre"
(Consiste à laisser l'adversaire attaquer pour le piéger dans l'effervescence des coups. C'est une technique visant à mettre l'autre dans le doute, jusqu'à ce qu'il se perde lui-même. Ensuite Delze le saisît, l'emmène au sol et l'étouffe.)[/i]



Ninjutsu :
Avec un sens stratégique assez bon, il semble que le ninjutsu soit le point fort de Delze.

_ "Bunshin, Clones consistants"
_ "Kumo no jari, Nuage de cailloux"
Technique consistant à une soulevée de cailloux après un coup de pied au sol. Doton et Fuuton.
_"Kuroikiri no hokori, Brouillard de poussière"
Frappe de nombreuses fois la terre pour créer un brouillard de poussière, utilise ensuite sa lance pour attaquer l'adversaire par surprise. Attention : l'adversaire n'est pas totalement aveuglé, mais cela reste très gênant pour la vue. Doton et Fuuton.

Techniques Doton uniquement :

_ "Doton Bunshin no Jutsu"
Clone de Boue
_ "Doton Sasu, Pieu de terre"
Delze frappe le sol du pied pour faire jaillir un pic de terre ou de sable confiné, ce dernier cherchant à éventrer l'adversaire.
_"Doton, Doryuu Heki, Mur de terre"
Un mur de terre se dresse pour se protéger de l'ennemi.
_ "Doton, Jishin No Jutsu, Tremblement de Terre"
Petit séisme.

_"Doton, Dochuu no Eigyo, Assimilation du sol"
Cette technique permet de se déplacer dans le sol comme un poisson dans l'eau.
_"Doton, Shinjuu Zanshu no Jutsu, Technique de la Décapitation Fatale"(à apprendre)
Une fois la technique précédente exécutée, permet de saisir l'adversaire par surprise pour l'enfoncer dans le sol jusqu'au cou.

_ "Doton, Arijigoku no Jutsu, Doton, l'enfer des fourmis" (Niveau Jounin)
Création d'un siphon de terre pour englober tout ce qui se trouve à proximité.
_ "Doton, La prison de roche" (niveau Jounin)
De très nombreux piliers s'élèvent du sol sur une distance plutôt grande. Tous se réunissent d'un coup au même point, broyant l'ennemi qui a peu d'échappatoire. Les piliers étant de forme ovales, on a l'impression que l'adversaire est dans une cage, d'où le nom donné à la technique.

Techniques Fuuton uniquement :

_ "Fuuton, Daitoppa, La grande percée"
Delze agite un voile ou vêtement pour provoquer de puissants courants d'airs gênant pour l'adversaire.



Genjutsu :
Un très gros défaut de Delze. Pas du genre patient, fou, on ne sait pas encore comment il réagirait face à un technique de cette discipline : la folie l'épargnerait-elle ou l'enfoncerait-elle?






Techniques liées à son héritage des Nomiko :

A savoir que les Nomiko sont d'affinité sable et qu'il maîtrise très bien toutes les techniques avoisinants les techniques Sabaku, c'est-à-dire celles qui emprisonnent l'adversaire dans le sable.

_"Sabaku Kyuu, Sarcophage de sable"
Entoure l'ennemi avec du sable qui la paralyse et qui finira par le faire suffoquer.

_ "Sabaku Kyuu, La Sphère de Sable"
Cette technique permettait aux Nomiko d'emprisonner quelqu'un dans une sphère de sable. Très utile pour les interpellations, et la capture.
_ "Sabaku Sousou, Tombeau du désert"
Resserre brusquement le Sarcophage ou la Sphère de Sable pour broyer l'ennemi.

_ "Sabaku Taisou, Funérailles impériales du désert" (Niveau Jounin)
Technique semblable au Tombeau du Désert mais plus puissante.
_ "Sabaku Ryu, avalanche de désert" (Niveau Jounin)
C'est une technique qui, comme son nom l'indique, provoque une avalanche de sable détruisant tout sur son passage modifiant ainsi le paysage.
_ "Sabaku Rou : Prison du désert" (Niveau ANBU)
Technique qui consiste à d'immenses soulevées de sable pour emprisonner l'adversaire de manière presque certaine.



Techniques liées à son héritage des Samashi :

A savoir que Delze est lié au serpent.

_ "Doton, Hebi tsuchi, Serpent de terre"
Quelques petits serpents de terre ou un seul de la taille d'un homme apparaissent et attaquent l'adversaire.
_ "Kaizou shishi, Hebi,Transformation des membres" (à apprendre)
L'utilisateur transforme un membre de son choix en serpent ou partie d'un serpent.
_ "Senei Jashuu" (à apprendre)
L'utilisateur fait jaillir des serpents de son corps qui attrapent l'adversaire et le mordent.

_ "Hebi Hokori, Le Crotale de Poussière"(niveau Jounin)
Fait apparaître un gigantesque crotale fait de poussière, compagnon du Boa Rocheux. Celui-ci est chargé de tuer l'adversaire immobilisé par son compagnon, mais il peut aussi attaquer sans problème.
_ "Hebi tsuchi, Le Boa Rocheux" (niveau Jounin)
Fait apparaître un gigantesque boa fait de pierre, compagnon du Crotale de Poussière. Il est chargé de bloquer l'adversaire grâce à une puissante étreinte pour permettre au crotale d'attaquer sans gêne. Le duo est redoutable face aux invocations. Le boa rocheux peut aussi être utiliser pour servir de support terrestre et ainsi faciliter l'usage du doton.
_ Invocation à venir


Dernière édition par Delze le 18/7/2009, 00:40, édité 115 fois
avatar
Delzebuth
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 530
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 26
Localisation : Chikara

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Samashi Delze

Message par Delzebuth le 11/8/2008, 20:00

PNJ :


Spoiler:
Les plus importants


Sazane :
Un chiot orphelin que Delze a recueilli à Nobeoka. Une complicité s'est vite installée et l'animal est étroitement protégé par son maitre. C'est un animal poli et docile, il n'a aucun désir de violence ou autre, sauf quand son maitre est attaqué.
Apparence : assez petit pour le moment, pelage noir avec une teinte blanche sur le torse. Museau long.



Rosanshin
Faits à l'arrache aussi : (pendant le voyage vers Nobeoka) http://apu.mabul.org/up-mini/apu/2008/12/04/img-100055zyioi.jpg
(De retour à Chikara) http://apu.mabul.org/up-mini/apu/2008/12/26/img-1111386e83j.jpg
Sensei de Delze depuis que celui-ci a été engagé par Zenko. Rosanshin est l'oncle de ce chef de la Police, c'est un Jounin possédant un très grand savoir et quelqu'un de très réfléchi. Ses compétences sont certes moins bonnes que durant sa jeunesse, mais il est toujours un terrible combattant qui a compensé sa décrépitude physique par la pensée. Il est membre du clan Nomiko et connait le monde comme son petit doigt.
C'est quelqu'un de très aimable et respectueux. Calme et serein, il sait prendre les bonnes décisions en fonction des situations.
C'est un bon utilisateur de sable, comme tout Nomiko, mais il connaît énormément de techniques passe-partout qui font de lui un adversaire étrange et très polyvalent.


Makura
Fait à l'arrache et la flem de le foutre droit : http://apu.mabul.org/up-mini/apu/2008/12/11/img-19193001m94.jpg
Ancien professeur d'académie ayant éduqué Delze lorsqu'il y était. Aujourd'hui Jounin auquel sont confiées certaines missions difficiles et futur chef d'équipe (à la prochaine remise des diplômes Genin).
Il entretient des relations très amicales avec Delze, il le considère comme un élève unique et comme l'idéal qu'il cherchait à former. Il lui apporte beaucoup d'informations.
Il maîtrise très bien les bases et en conséquence est très polyvalent. Il a grand arsenal de techniques, mais n'en possède pas beaucoup ayant une grande puissance. On parle cependant d'un Genjutsu terrifiant mis au point par lui-même, usant de son armure qui adopte la forme d'un visage; mais Delze ne l'a pas encore vu. Makura s'avère être très sympathique et sociable, et rares sont ses erreurs, notamment en combat. C'est pour cela qu'il fut longtemps professeur d'académie. Il est l'une des rares personnes en qui Delze a confiance.



Makito
-Ex-membre du groupe d'orphelins, aujourd'hui Genin entraîné spécialement pour devenir un élite du village. Lors d'un mission de surveillance d'un jardin, Delze fait brûler l'endroit pour le divertir. Makito impose à Delze une lourde défaite grâce à l'usage d'une lance. C'est Makito qui explique à Delze qu'il n'est pas fait pour combattre à la chaîne et qui lui offre sa lance.
Grâce à Delze, les missions de Makito changent d'ordre. Aujourd'hui, il doit s'occuper d'affaires de gang et c'est dans ces affaires que Delze commence à avoir des problèmes. Restent cependant très amis.
-Caractère froid et impassible qui cache tous ses sentiments.
(Bandeau sur le front en peu de biais, masque qui cache la partie inférieure de son visage, habillé tout en noir)



____________________________________


Les secondaires


Ashiru
-Ex-membre du groupe d'orphelins dont faisait parti Delze, aujourd'hui élève Genin, compagnon de Tsugaku et Tokine.
-Il est très excité et bagarreur, il est un bon ami de Delze.
(Petit, cheveux bruns en pétard, maillot et bermuda rouges sang serrés par des rubans noirs à leur extrémités, bandeau du village porté en bracelet, sac-à-dos, grimace constante.)


Tsugaku
-Idem que pour Ashiru.
-Jadis calme et timide, il semble que le caractère d'Ashiru ait influé sur le sien, le rendant ainsi un peu nerveux.
(Colosse, cheveux coiffés en bloc et maintenu par le bandeau sur le front, bronzé, chemise ouverte, bermuda, grimace constante.)


Tokine
-Membre de la team d'Ashiru et de Tsugaku, elle découvre Delze lorsqu'il revient du village. Elle l'héberge les premiers jours et s'attache rapidement à lui.
-Assez impulsive, un peu garçon manqué.
(Magnifique fille, réellement belle et séduisante mais manque un peu de bonnes manières, habillée d'un débardeur vert foncé et d'un mini-short noir.)



____________________________________________________


Les figurants


Jade et Godamaru
-Frère et soeur très attachés à Delze. Il avait promis de les protéger, ce qu'il n'a pas fait lorsqu'il est parti à Nobeoka. Jade travaille dans une serre dirigée par une vieille folle et elle s'occupe aussi bien que possible de son petit frère. Delze leur apporte un peu d'argent à l'occasion, qu'il glisse dans les plantes.
Jade continue encore sa formation de ninja, ce qui est difficile pour elle tout en travaillant à la serre. Elle et son frère aimeraient en savoir un peu plus sur Delze qui a tendance à les fuir, de peur de s'y attacher.



Fusama
Ex-membre du groupe d'orphelins, aujourd'hui prostituée ayant fondé son nindô sur l'appareil génital.

Muromasu
Ex-membre du groupe d'orphelins, Delze ne l'a pas encore revu puisqu'il est en mission d'escouade vers Gensou.



__________________________________________________________



Catalogue RP

Voici la liste de tous mes Rps, tous répertoriés dans l'ordre chronologique. Le lien vous y amène directement, alors régalez-vous.
Total : 28 récits.




Arrivée à Nobeoka, découverte du gang
Petits conflits à Nobeoka
Les ennuis commencent? Je me casse...



Retour à Chikara, début des visites.
Encore des visites...
Combat contre Okioto, grand frère de Tokri, et nouvelles retrouvailles ( Premier post de Tokri)
Encore des retrouvailles
Un meurtre pour Makito



Inscription à l'examen Chuunin n°5
1ère épreuve
2ème épreuve (Fin Harushisa puis Hakaima)
3ème épreuve (début Haruhisa puis Hakaima)
Le tournoi à travers les yeux d'un sage



Arrivée à l'hôpital
Séjour à l'hôpital, rencontre avec Bibouche (suite post Bibouche)
Départ de l'hôpital avec le Sensei, début des tests
Suite des tests
Fin des tests, révélations du Sensei



Mission à Tashihoso avec Keitaro, Hayamaru et Sheinji



Entraînement avec le Sensei
Combat contre Ashiru et Tsugaku, entraînement avec le Sensei
Entrée dans la Police, découverte de la Cruche



Des soucis avec les fugitifs ( Début des hostilités)
Enquête et procès
Arrêt d'Ashitenshi, fin du procès

HS : Keitaro et les soucis (Suite post Keitaro)



La sombre psychose et souvenirs


Dernière édition par Delze le 30/4/2009, 16:21, édité 48 fois
avatar
Delzebuth
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 530
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 26
Localisation : Chikara

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Samashi Delze

Message par Delzebuth le 24/12/2008, 16:01

Post RP : Examen Genin :


Spoiler:
Cette fois, les élèves devaient montrer de quoi ils étaient capable à travers un combat contre le professeur lui-même. Les présentations se faisaient tour à tour, et les futurs Genin avaient 30 secondes pour faire leurs preuves.
Delze était le sixième à passer. Tous les autres avaient réussi avant lui, il ne devait donc en aucun cas échouer.

"(Delze) Puis-je utiliser une arme?"
Un signe de tête du professeur montra son refus.
Delze posa donc sa chaîne non loin de son sac, jetant un regard menaçant à tous ceux qui auraient pu être intéressés.

"(Professeur) Commençons !"
Le professeur se jeta sur Delze à grande vitesse pour surprendre le futur Genin.
Delze frappa du pied au sol, ce qui fît ressortir une multitude de petites pierres qui troublèrent un instant la vision du professeur. Celui-ci bondît pour arriver en hauteur et retrouver Delze qui se cachait derrière son bureau. Le sourire aux lèvres, le professeur se jeta sur lui et le saisît avant même que Delze n'ait eu le temps de bouger le petit doigt.

"(Professeur) Perdu !
(Delze)_ Pour vous, cher professeur..."

Delze se trouvait dans le dos du professeur qui tenait encore le clone. Delze s'était en réalité camouflé dans les petites pierres qui avaient jaillis du sol et avait utiliser un clone pour leurrer le professeur. Celui-ci se trouvait maintenant avec un long morceau de tissu que Delze avait arraché à sa veste autour du coup.
L'examen était réussi.

"(Professeur) Retourne maintenant à ta place. Nous allons délibérer avec mes adjoints pour décider de ton sort.
(Delze)_ Ok..."

Delze, se retourna tranquillement avant de se mettre lentement en marche vers sa place. Il montrait à tous ses camarades son sourire habituel, et certains enrageaient de voir celui-ci.
"Ce mec, c'est le diable incarné...
_ C'est clair, au début je croyais qu'il était débile à tout le temps rire comme ça, mais en fait il est louche...
_ Je sais pas si t'as vu, mais Liru lui a volé sa chaîne héhé.
_ Cool, il fera moins le malin sans elle."

Au moment où il désirait la récupérer, Delze s'aperçut que sa chaîne n'était plus là. Il regarda Mina, sa voisine, et approcha sa tête délicatement de la sienne. Tout en gardant un pied sur la table de la jeune fille, il la questionna en gardant le sourire. Ses paupières basses montraient bien qu'il allait tenter de lui faire cracher le morceau.
"(Delze) Tu sais ce que je veux...
(Mina)_ De quoi ? Pousses toi de là, sale psychopathe !
(Delze)_ Où est-elle s'il te plaît ?
(Mina)_ De quoi tu parles ?! Dégages je t'ai dit !
(Delze)_ Où est-elle s'il te plaît ?...
(Mina)_ Arrêtes de me poser cette question ! Espèce de bouffon !
(Delze)_ Faut-il que je me répète ?
(Mina)_ Grrrr t'en veux une ou quoi ?!
(Delze)_ Où est-elle s'il te plaît ?
(Mina)_ On se moque pas de moi aussi facilement !"

Mina se jeta sur Delze qui se laissa tomber en arrière pour éviter un coup de poing. Mina sauta sur la table, et voulu alors bondir sur lui.
Delze, allongé sur le dos sur la table juste en dessous, évita une nouvelle fois en roulant en arrière. Puis il se glissa sous la table, tel un serpent.
Mina, plus brusque, suivait ses mouvements de façon acharnée.
Delze s'amusa avec Mina. Il se plaçait volontairement ça et là, forçant sa poursuivante à passer des obstacles difficiles pour le rattraper. Pour corser la chose, Delze se décida à utiliser les sacs des élèves en les jetant sur Mina pour la ralentir. Celle-ci, éprise d'une rage furieuse, renversa
une table en se remettant brusquement debout. Les poings serrés, les sourcils froncés, les membres raides, elle cria sur celui qui s'amusait encore sous les tables.
"(Mina)_ Arrêtes ça tout de suite espèce de lâche !!! Viens te battre si t'es un homme !!!"
Les élèves de la salle riaient en observant la scène qui se déroulait sous leurs yeux.
"(Mina)_ Grrrrr je vais le tuer !!"
Mina bondît sur la table qui était collée à celle qu'elle venait de renverser. Elle invoqua des clones pour se faciliter la tâche. Tous ces clones se mirent à la poursuite de Delze, qui mangeait un sandwich trouvé dans le sac de l'un des élèves.
Mina arriva devant lui, accompagnée de tous ses clones.

"(Delze)_ Oh!... T'en veux un morceau ?
(Mina)_ Arrête de te foutre de ma gueule !!!"

Mina renversa la table sous laquelle était Delze. Celui-ci croqua une nouvelle fois dans son sandwich, sans bouger d'un pouce.
"(Delze) Hmm... T'as tord il est bon...
(Mina)_ Raaaah je vais le tuer, je vais le tuer, je vais le tuer...
(Delze)_ Qui ça ?"

Mina ne répondît pas. Elle se contenta d'envoyer un nouveau coup de poing. Delze abaissa sa tête pour esquiver.
"(Delze) Ah... Tu m'en veux ?"
Mina se jeta sur lui pour le saisir. Delze se releva aussitôt et se déplaça sur le côté pour esquiver une nouvelle fois.
"(Delze) Hey ! Contrôles tes hormones...
(Mina)_ Je vais t'avoiiiiir !!"

Mina bondît une nouvelle fois sur Delze pour le saisir. Celui-ci retourna une nouvelle fois sous la table.
"(Delze) L'histoire de répète... crunch."
Seulement il n'en fut rien. Le professeur arriva et stoppa court à la dispute en saisissant Mina par le coup pour l'empêcher de se jeter une nouvelle fois sur Delze.
"(Professeur) Qu'as tu encore fait Delze ?
(Mina)_ Il cherche les coups, c'est tout !
(Delze)_ Disons que Mina est assez impulsive et...
(Professeur)_ Stop maintenant ! J'en ai assez de toi ! Suis moi maintenant !
(Delze)_ Attends je finis mon sandwich...
(Professeur)_ Maintenant j'ai dit !"
(Delze)_ Ok ok j'arrive... Crunch."

Delze sortît de sa cachette et suivît son professeur dans une pièce isolée de la salle, dans laquelle se trouvaient ses adjoints. L'un d'eux prît la parole.
"(Adjoint 1) Delze, prétendant Genin, 17 ans. Tes performances sont agréable à voir.
(Adjoint 2)_ Oui en effet, tu as le niveau nécessaire pour être Genin. Seulement ...
(Adjoint 1)_ Seulement nous ne pouvons pas te faire confiance. Ton comportement nous laisse perplexe.
(Adjoint 2)_ Ce n'est pas que nous ne t'apprécions pas mais..."

Le professeur coupa la parole à tous ses adjoints.
"(Professeur) Delze, je vais être clair. Nous pouvons clairement voir que le vice te nourrit. Tu prends plaisir à faire le mal, et ton sourire traduit celui-ci. Nous ne nous laisserons pas bernés. Nous ne pouvons en aucun cas donner le titre de Genin à quelqu'un en qui nous n'avons pas confiance."
Delze se contentait de sourire en écoutant, toujours en abaissant légèrement les paupières.
"(Adjoint 2)_ Delze, tu seras donc accepté comme Genin, mais aucune mission ne te sera confiée tant que l'on ne pourra pas comprendre ce qui se passe dans ta tête.
"(Adjoint 1)_ Qu'as-tu à dire face à nos remarques ?"

Delze s'avança lentement vers le professeur et ses adjoints, ses scandales faisant un "toc" à chacun de ses pas.
"(Delze) Eh bien, merci pour le bandeau..."
Les responsables furent surpris de la réponse. L'un d'eux reprît cependant la parole.
"(Adjoint1)_ Delze, dis-nous ce que nous voulons entendre.
(Delze)_ Ah, j'ai oublié le mot magique ? Merci..."

Le professeur se leva de la chaise où il était assis depuis le début.
"(Professeur) Arrête de te moquer de nous ! Nous te parlons sérieusement !
(Delze)_ Cher professeur, ne vous excitez pas ainsi...
(Adjoint 1)_ Assis-toi sur la chaise devant le bureau, Delze."

Le jeune ninja s'exécuta.
"(Adjoint1) Delze, s'il te plaît...
(Professeur)_ Si tu ne réponds pas, nous te retirons le titre que tu viens d'acquérir !
(Delze)_ Mon titre de Genin ?... Oh non, ça serait dommage...
(Professeur)_ Alors dis-nous !
(Delze)_ Nous...
(Professeur)_ Delze !
(Delze)_ Ok ok... Eh bien, je me vois pris au dépourvu... Je me sens comme... Genin.
(Professeur)_ Delze, ce n'est pas un jeu ! Sois sérieux !
(Adjoint 2)_ Calmes toi, Makura..."
(Makura = Professeur)_ Oui, tu as raison...
(Delze)_ La colère ne fait qu'attiser la haine, cher professeur...
(Adjoint 2)_ Et la haine est la passion qui te guide, Delze. Nous ne voulons pas entendre tes âneries, alors expliques nous tes pensées, s'il te plaît.
(Delze)_ Très bien. Je pense que mon sourire effraie les gens, mais il faut savoir que je ne suis pas aussi mauvais qu'on le croie. Je cherche simplement à être craint et respecté, et pour cela j'essaie d'être le moins accessible possible, je fais autant que possible abstraction de sentiments...
(Adjoint 1)_ Ainsi, ton sourire ne traduit pas le mal, mais la crainte. C'est donc pour te sentir meilleur que tu agis tel que tu le fais...
(Adjoint 2)_ Si c'est le cas, nous ne pouvons rien te reprocher. Tu remplis en grande partie les qualités requises pour un Genin. Prends ce bandeau, et sois fier d'être Chikarate !
(Delze)_ Je vous remercie sincèrement.
(Makura)_ Allez, vas..."

Sur ces mots Delze quitta la salle. Une fois sorti, il murmura, toujours en souriant :
"Hmmm... Je ne pensais pas que c'était aussi de facile de berner des shinobis avec un tel rang. Décevant. Une fois de plus, le mensonge me sort d'un bel embarras... Plus qu'à retrouver ma chaîne maintenant..."





Histoire du clan Samashi

Le clan Samashi était un clan du village de Korei, aujourd'hui détruit. A la suite de recherches sur le corps humain et d'expérimentations, les chercheurs du village maudit sont parvenus à croiser les gênes d'un animal à celui de l'homme. Ainsi, les techniques des individus en question s'avérèrent être conséquentes de l'animal auquel ils étaient croisés. Seulement, la plupart des cobayes moururent peu de temps après, donc les pertes furent nombreuses. On décida de stopper les expériences sur l'homme.
Les survivants finirent par former un clan, nommé Samashi, pour se réunir en une même famille. Ils eurent, comme toute famille, une progéniture. Celle-ci hérita des gênes sans hériter de l'ADN de l'animal de leurs parents. Ainsi, leurs techniques se façonnèrent en fonction de l'animal qui les représentaient le mieux psychologiquement.



Le clan Samashi était à l’époque un petit clan de Korei, ennemi juré de Chikara. De braves ninjas disait-on, mais possédant un caractère belliqueux et fidèle au village maudit.
Lors de la guerre entre Chikara et Korei, le clan Samashi s’attaqua principalement aux forces de l’ordre chikarate, c’est à dire au clan Nomiko. Les deux clans entrèrent donc dans une rivalité sanglante et de là furent les plus lourdes pertes de chacun.
Avant que le clan Samashi ne se replie avec les troupes de Korei, deux ninjas se livrèrent secrètement bataille : Jinzaburo Samashi, fils du chef du clan Samashi (Yoshitoshi Samashi), et Kamehime Nomiko, nièce du chef du clan Nomiko (Terada Nomiko). Selon certains récits, on parle de la victoire de Jinzaburo qui n’aurait pas eu assez de cruauté pour tuer une Kamehime agonisante. Mais, aussi surprenant que cela puisse l’être, les deux adversaires furent victimes d’une grande passion amoureuse. Ils attendirent une nouvelle bataille, celle de l’offensive de Chikara sur Korei, où les deux clans se firent à nouveau face, pour se retrouver et découvrir que le sentiment était réciproque.
Ils fuirent le combat et pour les plaines de Yuukan, n’informant personne pour ne pas être poursuivis, désirant rester dans l’oubli du monde. Leur absence fut responsable de lourdes pertes : appréciés de tous et shinobis de talents, ils furent recherchés de façon intensive et risquée. Dans les deux camps, on n’hésitait pas à se jeter dans les troupes adverses pour les retrouver. Les deux amants savaient bien qu’un nombre important de shinobis risqueraient la mort pour eux, mais ils les ignorèrent pour satisfaire leur désirs d’un amour incertain, par égoïsme donc. Ce fut la pire des trahisons que l’on puisse imaginer, surtout pour des clans où chaque membre était d’une fidélité exemplaire.

Le clan Samashi fut détruit en même temps que Korei.
Les quelques personnes mises au courant de cette relation, c’est à dire la majorité du clan Nomiko et les individus d’assez haute importance, furent rancuniers à la suite de la guerre. Une haine cachée mais présente, non pas pour le clan qui avait combattu avec bravoure et qui avait joué son rôle dans la guerre, mais uniquement pour cette famille de lâches qui avaient causé la mort de nombreux guerriers, du côté Nomiko comme Samashi.
On crut pendant de longues années s’être débarrassé du clan adverse, jusqu’à la venue de Chikafusa à Chikara, fils de Jinzaburo et Kamehime, les fugitifs. Un Samashi donc.
Tout d’abord, le village crut que celui-ci serait une grande menace : en effet, même si Jinzaburo et Kamehime furent laissés dans l’oubli, les deux amants furent traqués pour des primes dans tout Yuukan. On cru que Chikafusa venait les venger.

Rapidement on constata que cet homme n’avait aucune compétence dans l’art ninja : il s’agissait d’un simple paysan, auquel ses parents avaient sûrement dû refuser de donner leur enseignement. Pourtant, il devait sûrement avoir appris des choses de sa famille : ceux-ci poursuivis par des chasseurs de prime, il est impossible que Chikafusa n’ait jamais eu conscience des compétences de ses géniteurs et qu’il ne se soit jamais défendu contre un assaillant.

Même s’il ne s’agissait que d’un paysan, Chikafusa n’en demeurait pas moins un véritable homme à abattre pour les Nomiko. Responsable de moult combats de rues, on comprît que les gênes belliqueuses du clan Samashi l’avaient emporté sur la droiture des gênes Nomiko. De peur de voir apparaître un individu dangereux car tendant trop à la violence, on ne l’interrogea jamais sur ses origines et il cultiva la terre toute sa vie. Aujourd’hui mort avec tous ses secrets, il laisse derrière lui une descendance peu nombreuse mais tout aussi gênante pour les autorités et détestable pour les villageois.
avatar
Delzebuth
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 530
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 26
Localisation : Chikara

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Samashi Delze

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum