[Chikara] Sheinji Kageniwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chikara] Sheinji Kageniwa

Message par Sheinji le 7/12/2008, 19:32

Nom: Kageniwa (s’est décerné ce nom lui-même.)

Prénom: Sheinji , ou « Iji », pour les intimes.

Grade Chuunin (Confirmé)

Clan/Famille: Inconnu au bataillon!

Âge: 16 ans

Physique: Sheinji est un adolescent rieur, aux yeux d’un curieux gris métal qui lui donnent l’air très concentré ou un peu hagard, selon le temps. Depuis son dernier entraînement en date, il a coupé très cout ses étranges cheveux noirs et blancs, ce qui donne l’impression qu’il a le crâne séparé en deux parties distinctes ; au niveau du corps, Iji est maigre pour sa taille (55kg, 1m73) mais s’est vu récemment doté d’une musculature sèche. Il a souvent un sourire ironique à la bouche, et garde une légère balafre sous l’œil gauche, en souvenir d’une mission antérieure. Détail sans importance, il a une tâche de naissance brune fichée sur son coude droit, et qui ne disparaît pas pendant ses Henge.

Histoire:

Enfance

Comme bon nombres d’enfants dans ce village ninja ou la guerre est quasiment devenue un choix de vie, Sheinji est orphelin et n’a pas connu ses parents. Il a été recueilli dans la rue par quelques marchands qui l’ont pris en affection, pensant qu’il pourrait leur rendre leurs services lorsqu’il serait devenu plus vieux. Et en effet, se moquant totalement au passage de savoir qui pouvaient bien êtres ses géniteurs, le gamin à réussi à vivoter, hébergé par différentes personnes dans toute la ville, en échange d’un coup de peinture, de jardinage où d’autres travaux manuels du même genre. Il apprit aussi, pour justifier ces hébergements coûteux, à tirer les bourses, et devint rapidement un chapardeur des plus habiles. Quand cela ne suffit plus à satisfaire ses hôtes, Iji se tourna vers les bas-quartiers chikarates, où, dans une villa imposante l’accueillit Ranpû Ogurô, homme obèse et iritable dirigeant une organisation mafieuse de moindre importance –la Bande- et qui l’hébergea en échange d’argent et de vols divers.
A treize ou douze ans, ne désirant pas finir sa vie comme sous-fifre d’un chef de groupe minable, il se présenta aux portes de l’Académie, ce qui plongea Ranpû dans une colère noire. Décidé à ne dépendre de personne, il traça son chemin, payant ses études avec les bourses qu’il volait. La route fut longue, mais deux ans plus tard, Iji obtint son diplôme en tant que Genin de Chikara…

Genin

Tout juste prômu, le jeune garçon fit la connaissance de Kenô, un Chuunin qui l’aiderait plus tard dans ses aventures ; au détour d’une taverne, il rencontra également Abu Maboroshi, porte parole de Kodomo no Asu, qui lui proposa, après un interrogatoire sybillin, de rejoindre cette organisation. Manquant d’expérience, il préféra endosser un poste d’agent double. Sa première véritable mission, de rang C, le vit démanteler un trafic de drogue, aidé d’Hayamaru, Keitaro et Delze, tous trois ninjas du village du sable. Pour sa part, le jeune homme se servit généreusement en drogue, pensant pouvoir la revendre pour le compte de Kodomo. Il conclut un pacte avec Isshin Kôsen, mystérieux trafiquant et inventeur de cette substance.
Tout de suite, il est inculpé à tort dans l’affaire de la mort d’un haut fonctionnaire de police, et doit fuir le village en compagnie d’Haya, Kei, Shigori et Otarin, deux nouvelles recrues de l’équipe chikarienne. Dans l’étendue du désert, il rencontre Takeshi Masumane, chargé de les escorter à Chikara pour voler et répandre la drogue dérobée par Sheinji, et cela pour le compte de Kodomo ; la drogue est dérobée, et, avec l’aide d’Isshin alors en prison, des accords sont vite conclus avec la pègre.
Une autre mission arrive, de rang B car impliquant plusieurs équipes des Trois Villages. Confronté à Makaya qu’il a personnellement mis en rogne, Sheinji subit le courroux du Maître de la Raclette. Ses fesses et son orgueil marqués à vie, il met deux mois à guérir de cet échec, et à pouvoir s’assoir comme tout le monde.
Puis vient l’examen…

Chuunin

Passé Chûunin, ce qu’il n’oubliera pas de fêter avec classe et retenue, Iji est envoyé à Nobeoka par le Kage, avec toute l’équipe habituelle : s’ensuivent un pétage de plomb mémorable d’Hayamaru, un périple harassant dans un fort et un souterrain, mais aussi une défaite humiliante face à un ex-Kounin connu de Tokri. Désireux de s’améliorer, le jeune homme commence un entraînement intensif de quatre mois, sous l’égide rigoureuse de son mentor Kenô, ce qui lui permet de perfectionner son style ainsi que ses capacités physiques; il rejoint ensuite la ville de Narasu, où il chapeaute une équipe de Genins sous ecstasy, mission qui se solde par un échec retentissant.



Personnalité : Sheinji possède un caractère assez complexe et reconnaissable: Tout d’abord, c’est une incorrigible grande gueule, qui ne se retiendra jamais de dire ce qu’il pense, même dans une situation ou tout autre que lui l’aurait fait, et qui, ayant cultivé une belle confiance en lui-même, est forcément un peu vantard sur les bords. il n’est pas ce qui se fait de plus sérieux, étant plutôt feignant de nature ; il aime dormir jusqu’à pas d’heure, glander et faire la fête avec les potes jusqu’aux petites heures du matin. On pourrait croire que Sheinji n’est qu’un boulet sociable, or, ce n’est pas tout ; le jeune homme s’enorgueillit de posséder une fine intelligence, une grande réactivité mentale, et surtout, une capacité d’analyse qui le rend capable de décortiquer et de peser n’importe quelle situation, toujours en expliquant ce qu’il a fait (l’unique moment où, aimant étaler, qu’elle soit réelle ou pas, la supériorité intellectuelle dont il est fier, il devient pédant, très chiant et sérieux). Il a moins de sang-froid qu’avant, est moins naïf, et il arrive qu’il utilise le cynisme (parfois), ou même l’ironie (presque tout le temps.) Pour résumer, c’est un vantard glandeur sympa mais loin d’être stupide.

Les priorités/Visions d'avenir: Devenir un ninja sur qui ses coéquipiers pourront compter, et réussir lui-même sur le plan financier et plus général, qu’il utilise ou pas des moyens légaux.

Missions accomplies:

Rang D: 10 (Jouer le guide, l’ intermittent du spectacle, l’homme de ménage, le fermier, le radar, l’assistante sociale… )
Rang C: 4 (Trafic de drogue, trafic d’armes, surveillance à Nobeoka, Gestion -calamiteuse- d'une destruction de bâtiment.)
Rang B: 1(la Makayavélique, hélas…)
Rang A: 0
Rang S: 0 (pas encore :p)

Répertoire de Combat:

Au niveau combat, Sheinji ne fait pas grand-chose comme tout le monde : au lieu d’être polyvalent et d’avoir une affinité bien pépère, le jeune homme s’est taillé un Taijutsu aussi puissant que dangereux à mettre en œuvre, et emploie l’étrange affinité Shikisai (les Couleurs), chaque teinte ayant un pouvoir propre à elle.
Si nous détaillons ça, cela donne :

Taijutsu:

L'Inazuma Tsuru:

Littéralement “l’éclair qui disparaît”, ce style de combat est l’essence même du Taijutsu de Sheinji ; il se basse sur une utilisation d’attaques éclair et boostées par le chakra, destinées à infliger le plus de dégât possible en peu de temps ; considérant qu’Iji possède une excellente vitesse naturelle mais une endurance particulièrement faible, il n’attaquera que par frappes foudroyantes gonflées d’énergie, visant les points vitaux et économisant les mouvements afin d’aller encore plus vite. En bon pratiquant de ce style, Iji fera subir une grande pression à son adversaire lors des premiers assauts, mais la violence des mouvements l’épuisera très vite, faisant de lui une cible plus faible, hébétée et facile à vaincre ; on peut considérer que s’il ne blesse pas gravement son adversaire avant que soient passées les trois à cinq minutes fatidiques, le Chuunin extenué s’exposera à des moments plus difficiles…

Ninjutsu:

L’Art des Couleurs

La nature a choisi de doter le Chuunin d’une affinité unique en son genre : les couleurs. Iji peut maîtriser les teintes présentes dans l’environnement, et en créer de nouvelles à sa guise. Pouvoir limité ? Pas vraiment ! En effet, si l’orphelin peut, grâce à ses manipulations, tromper ses ennemis à l’aide de pièges optiques ou bien dissimuler sa présence, il a aussi a sa disposition tout un panel d’arcanes, chacune centrées sur un domaine, chaque couleur ouvrant l’accès à un type de pouvoir spécifique. Par exemple, le Jaune peut ralentir et coller, alors que le Vert tourne, et que l’Orange repousse ; néanmoins, l’utilisation des couleurs comporte des points faibles non négligeables.

Points faibles

Les couleurs de Sheinji sont nettement sensibles à l’eau, et dans une moindre mesure à l’ombre et à la lumière excessives, proportionnellement à la quantité mise en jeu : l’eau et l’ombre diminuent les effets des teintes, mais la lumière les amplifie et les place hors de tout contrôle. De plus, si Sheinji est blessé au cours du combat, il peut éventuellement perdre la maîtrise de ses sorts de base.

Effets des couleurs :

Rouge : Couleur offensive, explose, perfore et déchire.
Bleu : Couleur défensive, disperse et stoppe les attaques.
Jaune : Couleur de liaison, ralentit et colle l’ennemi au sol.
Vert : Couleur polyvalente, tourne et fait tourner les corps physiques.
Violet : Couleur d’attraction, attire à soi les corps matériels (objets, ennemis…).

Genjutsu:

Iji n’a rien d’un pratiquant des illusions, ne s’étant jamais intéressé plus que ça à ce domaine. Il peut éventuellement comprendre qu’il en subit un grâce à son don d’analyste, mais ne pourra jamais en lancer un ou en contrer (excepté Henge).

Et alors, en combat?:

En situation d’affrontement, le Chuunin utilisera d’abord ses facultés poussées d’analyse pour déterminer les forces et faiblesses de l’ennemi ; puis, il établira une stratégie souvent complexe, emboitée sur plusieurs niveaux, faite de feintes, de bluff, et d’anticipations logiques de l’action ennemie, employant terrain, armes et sorts à sa disposition ; si cette stratégie et son Ninjutsu ne suffisent pas, il emploiera les frappes éclair de son Taijutsu pour achever son adversaire, censé être déjà plus ou moins diminué par les attaques.

Techniques:

Taijutsu :

- Pulse : Rapide impulsion de chakra qui permet d’accélérer l’exécution d’un mouvement (course, contre, frappe…) basique du style Inazuma qu’emploie Sheinji.

Genjutsu :

- Henge, transformation : (Rang D, maîtrisé)

Ninjutsu (Couleurs):

- Gangue rampante : (Jaune) Des filaments jaunes et collants viennent ralentir les mouvements de l’ennemi en se fixant à ses vêtements. En un court laps de temps, la colle durcit, formant alors une gangue solide d’où il est difficile de s’échapper. (Rang B, maîtrisé.)

- Souffle d'Azur : (Bleu) Un jet bleu qui jaillit de la bouche d’Iji ; il peut le propulser ou repousser kunais et jutsus faibles. (Rang C, maîtrisé.)

- Poing de l'Aube : (Rouge) Sphère de Rouge qui peut être lancée ou gardée en main, produit une explosion de moyenne puissance au contact. (Rang C, maîtrisé.)

- Pas Fantôme: (Violet) En attirant le sol sous ses pieds à chaque pas qu’il fait, Sheinji peut dissimuler partiellement le bruit de sa course. (Rang C, maîtrisé.)

- Plaque tournante: (Vert) Sheinji matérialise une zone d1m2 couverte de couleur ; tout ce qui sera placé sur cette zone tournera à bonne vitesse, sans pouvoir contrôler sa rotation. (Rang C, maîtrisé.)

- Frappe boomerang: (Vert) En insufflant du Vert à l’une de ses armes, Sheinji peut, pour un ou plusieurs lancers, lui conférer la trajectoire trompeuse d’un boomerang . (Rang C, maîtrisé.)

- Clone de Couleur : (Toutes) Peut créer jusqu'à trois clones consistants, formés à partir des colorations. Lors de sa destruction, le clone fait de rouge blessera, la réplique jaune ralentira et le violet attirera, etc. (Rang C, maîtrisé.)

- Flash Balls: (Toutes) Ici, les couleurs connues sont matérialisées sous forme de petites balles à la distance d’influence réduite, mais dont les déplacements sont plus rapides. (Rang C, maîtrisé.)

- Trompe-l’œil: (Toutes) Technique de prédilection de Sheinji, elle permet de manipuler les teintes afin d’abuser visuellement l’adversaire, avec une grande palette de créations possibles ; à ce niveau, les dessins sont réalistes et de taille moyenne (jusqu’à 1m). Peut également être employé pour le camouflage (Rang C+, maîtrisé.)

(Les rangs, noms et effets de ces techniques pourront changer.)
Invocation :

Ayant signé un pacte avec les loups, Sheinji peut désormais invoquer les créatures suivantes :

- Traqueur : Loup adulte de petite taille au pelage gris, cette créature dispose d’un odorat développé, bien supérieur à celui de l’homme, qui lui permet de retrouver la trace d’une cible malgré la distance. Il peut mordre et griffer, ses capacités de combat sont moyennes. (niveau Chuunin, maîtrisé.)

Autres:

- Vol : Le vol est un art que notre héros pratique depuis sa plus tendre enfance, il a donc acquis une surprenante maîtrise de ce métier à haut risque : discret, habile, il est capable de déposséder des ninjas moyenne classe, presque sans qu’ils aient une chance de le repérer.

Armement :Sheinji possède quelques kunais, de la limaille de fer très puissantes un grand nombre de parchemins explosifs ou fumigènes, et un sabre tout à fait banal ; il dispose aussi d’une drogue de son invention, le Kôsen, pâte brun-verte qui réagit au chakra comme inflammable, colle puissante, ou poil à gratter extrafort. Il en use très souvent dans ses stratégies.[/quote]

Barême: (En prenant pour base le Chuunin moyen.)

Abusé : Analyse, Stratégie, Esquive, Vitesse, Vol
Bon : Discrétion, Taijutsu (avec l’Inazuma Tsuru)
Correct : Ninjutsu, Contrôle du chakra, Quantité de chakra, Lancer
Mauvais : Invocation, Force physique
Minable : Genjutsu, Endurance, Sceaux, Taijutsu (quand épuisé physiquement.)


Dernière édition par Sheinji le 27/3/2011, 14:25, édité 41 fois
avatar
Sheinji
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 642
Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 23
Localisation : Là et bien là!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum