[Chikara] Seiji Murasaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chikara] Seiji Murasaki

Message par Takai Sendaishi le 30/12/2008, 01:24

Prénom : Seiji
Nom : Murasaki
Âge : 18 ans
Affinité : Fuuton


Clan : Kishi

Le clan Kishi possède autant de traditions et de mœurs fermement ancrées dans son histoire, ce qui le rend très fermé aux étrangers. Les membres du clan sont souvent froids, mais loyaux et justes bien que souvent sévères. Cette attitude rigoureuse s’applique d’autant plus à l’autodiscipline qu’ils s’infligent qu’à celle exigée des alliés. Plus une personne est proche d’un membre, et plus elle doit faire preuve de droiture.
Ce clan a été de nombreuses fois considéré par les autres comme un groupe d’idéalistes bornés et mené par de vieilles mules grincheuses. Ses gouvernants ressemblent à d’antiques branches de saule, dont le fouet fait extrêmement mal.
Les principes de Kishi sont la fermeté et la justesse. Ses membres n’agiront jamais que dans l’intérêt du plus lésé ou de la gloire du clan, selon ce qui leur semble le plus légitime. Ils portent un intérêt particulier au jeune meneur, Seiji Murasaki.

Le Clan est né dans les montagnes de Yuuken, s’implantant par sa rudesse et son obstination. Ils sont peu à peu descendus dans les plaines, jusqu’à migrer aux environs de Chikara, attirés par la rigueur du désert et sa beauté authentique et aride. Un changement de climat qu’ils se sont fait forts d’encaisser avec toute la dignité et la détermination nécessaires.

L’affinité Fuuton est très répandue dans le Clan, mais sa particularité vise surtout à ses techniques dont le principe est le suivant : « Ton corps est une arme ». Plutôt que d’utiliser le vent pour effiler leurs armes, ils préfèrent faire en sorte de devenir une épée mouvante et dangereuse. Le moindre coup de poing d’un membre de Kishi peut s’avérer terrible ; les plus habitués se battent d’ailleurs dans un style particulier, les doigts et les pieds tendus plutôt que de donner de réels coups.


Physique & Mental : Seiji est plutôt grand, avoisinant le mètre quatre-vingt, un peu au-delà ou un peu en-dessous. Il possède un corps musclé et fuselé, taillé pour la rapidité et la puissance. Ses cheveux noirs raides semblent bleutés tant leur jais est profond, et son regard est doté d’un froid glacé à cause de ses iris gris-azur. Son regard arbore la dureté que l’on s’attend à voir sur un tel shinobi, et tout son visage exprime la dureté ainsi qu’une discipline de fer, comme le laisse présager son aura grave. S’il est de prime abord froid, voire distant, il s’avère en fait amical une fois qu’on le connaît, et surtout d’une foi inébranlable envers son clan et l’authenticité de ce pour quoi il se bat : un monde meilleur.
Seiji ressemble parfois à un nuage annonciateur de blizzard ; ses démarches sont directes, voire cassantes. Sûr de sa force, il n’hésite pas à fracasser tout ce qui est sur son passage, avec une application studieuse. Ce qui ne l’empêche pas de tout faire pour aider ses équipiers, et parfois ses ennemis, par des conseils ou des encouragements. Le mal est rarement définitif, mais s’il s’avère incurable, Seiji lui administrera un remède tout aussi ultime.

Son sceau est tatoué au niveau du cœur, représentant une figure floue, semblable à un bouclier médiéval, cerné par des volutes tourbillonnantes.


Histoire : Héritier du clan, Seiji n’a pas été choyé. Ce serait même le contraire.

Attendant toujours de lui plus que les autres, il l’a accepté et s’est approprié cet état de fait. Enfant, on le considérait comme trop sérieux, quoique ce soit rare parmi le clan Kishi de voir les choses de façon trop sérieuse. Il s’entraînait laborieusement, s’infligeait des exercices qu’il réussissait rarement à achever et ce pendant de longues années. Le jeune garçon ne se faisait pas d’amis de cette manière et à la limite s’en foutait royalement. Il y avait eux et lui, rien d’autre.

Puis, au fur et à mesure que d’autres apprentis shinobis se joignaient à lui, notamment dans l’espoir d’apprendre auprès de sa force, il commença à s’ouvrir. Si beaucoup le quittèrent, déçus de son refus d’enseigner – par modestie et humilité et non par arrogance ou fainéantise-, quelques-uns restèrent et formèrent une bande de jeunes proches comme les doigts de la main. Ce noyau se composait d’un quatuor, Seiji étant plus ou moins la figure de proue, bien malgré lui d’ailleurs. Plus rapide, souvent plus puissant, il réussissait à réaliser des charges fulgurantes ou des interceptions extrêmement violentes. Ses amis le surnommèrent le « Spectre de Chikara », tant il semblait surgir de nulle part et tomber comme un aigle sur sa cible.

Puis, peu à peu, les shinobis l’orientèrent sur la voie du ninja, et il se détacha à nouveau de ses compagnons. Seiji s’entraînait sans relâche, s’éloignant des autres, devenant plus fermé, plus froid mais jamais injuste ou cruel. C’était une façon de faire.

Juste avant de passer son examen de genin, il revit un trio bien singulier qui attendait en même temps que lui. La bande se retrouva non sans émotion, et ce fut la première fois que ses amis virent Seiji faire montre d’une quelconque chaleur. Ces simples retrouvailles renouèrent plus solidement que jamais leurs liens, et le shinobi comprit vite la valeur de l’amitié en voyant le trio se surpasser au cours de l’examen, simplement animés par la volonté de vaincre, non pas pour soi, mais pour les autres. Sentiment que Seiji avait toujours ignoré, n’assimila pas mais respecta par la suite.

En tant qu’héritier du clan, Seiji porte un sceau au niveau du cœur qui exprime l’ampleur de l’espoir que portent en lui tous les membres de Kishi. Ce sceau est un pacte, Seiji ne pouvant l’utiliser que dans le but de faire prévaloir les valeurs de Kishi ; la droiture, la justice. En ce sens il montre la confiance accordée au jeune shinobi, qui détient l’avenir des siens entre ses mains.
Une rumeur prétend que les dirigeants du Clan peuvent voir au travers de ce sceau les actes de leur champion…


Dernière édition par Seiji Murasaki le 21/2/2009, 20:37, édité 5 fois
avatar
Takai Sendaishi
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Takai Sendaishi le 30/12/2008, 12:28

Section combat :

Au combat, Seiji se base principalement sur sa rapidité et sa puissance pour exécuter des techniques handicapantes dès le début du combat. Son style s'apparente à une volonté maladive du "one-shoot", et se base essentiellement sur le corps-à-corps.

Taijutsu : Kishi

Seiji se sert de son affinité Fuuton pour accomplir les enchaînements développés par son clan. Si certains nécessitent plus de force ou de vélocité qu'il n'en a, il les utilisera parfois en se servant du sceau qu'il arbore sur la poitrine.

Techniques Taijutsu :

Seinto no Tokkan
Seiji charge son adversaire et l'agrippe dans le dos avec les mains, poussant son adversaire vers le bas. Dans le même temps il remonte les genoux, se servant de sa prise comme appui, dans le but de les enfoncer dans la mâchoire ou la poitrine de sa cible. Il se retrouve ensuite derrière son adversaire, lui tournant le dos. Cet assaut rappelle la course folle d'un cavalier rentrant dans un fantassin, et a donc été nommée la "Charge du chevalier".

Techniques Fuuton :

Seinto no Hokosaki
Le shinobi courre vers son ennemi, la main tendue en avant et l'autre posée sur l'avant-bras. Il concentre son chakra dans les doigts et change son avant-bras en une véritable lance meurtrière, dont il transperce sa cible. Cette technique a donc été logiquement nommée la "Lance du chevalier".



Onryou no Hokosaki (nécessite activation du sceau)
Seiji charge son adversaire, le bras replié en arrière et une main sur le coeur. Sa vitesse augmente de façon dantesque comme il active le sceau, tandis que son chakra se manifeste sous la forme d'un halo bleu-blanc autour de lui. Son sillage en laisse des miasmes rêveuses, rêverie qui devient vite réalité lorsqu'il détend son bras pour transpercer son adversaire. Le principe est relativement proche du Seinto no Hokosaki, à ceci près que Seiji semble littéralement disparaître ; la surcharge provoquée par le sceau rend floue sa silhouette, alors même que sa vélocité croît. Son assaut n'est donc pas sans rappeler l'attaque d'un fantôme surgi de nulle part, d'où le nom de "Lance du spectre".

Actuellement, Seiji est encore trop lent et trop faible pour utiliser cette technique sans puiser excessivement dans le Sceau, aussi n'est-il pas capable d'exécuter l'Onryou no Hokosaki.




Ninjutsu :
Il maîtrise la substitution et le clonage, mais n'y recours que rarement. Se dédoubler n'est qu'un subterfuge lâche, tandis qu'un coup traîtreusement évité aurait dû être encaissé. Apprendre à modifier son apparence ne lui a jamais paru utile.

Equipement :
Seiji a toujours sur lui une paire de gants conçus par les artisans de Kishi. Ces gants facilitent le travail du shinobi qui consiste à appliquer son chakra directement sur la main pour la rendre perçante ou tranchante, en le retenant et le stabilisant.
Il porte aussi une légère cuirasse sous ses vêtements lorsqu'il sait qu'il va avoir affaire à de puissants adversaires. Ces protections le ralentissent assez peu, quoique trop encore à son goût, mais lui donnent aussi un poids supplémentaire parfois utile.


Dernière édition par Seiji Murasaki le 21/2/2009, 21:04, édité 7 fois
avatar
Takai Sendaishi
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Takai Sendaishi le 21/2/2009, 15:16

Up !

reroll parce que je suis bloqué à Arasu là ...

p.s. : bien gentil serait l'admin me renommant Seiji Murasaki ... permission locked ... Sad
avatar
Takai Sendaishi
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Ryosuke le 21/2/2009, 15:57

Chouette, j'ai plus le seul clan de psychorigides xD
Bon, comme d'hab c'est très bien sur le personage, l'histoire et tout. Et comme d'hab, tu nous ponds un Rhinabusayros ~~

Déjà, ton sceau est féroce et ne présente même pas d'inconvénients. Cela sans même regarder le résidu de kaméha² qui fait froid dans le dos. Et j'ai même pas l'impression que ses effets soient définis (y'a un truc où y'a écrit "activation requise", mais j'en déduit que c'est pas l'activation en elle même. Après, peut être qu'il se contente juste de booster les capacités physique?).

Au final, ça donne... gen 0, nin très proche, quoi que non vu que tu te renforce au futon pour trancher/percer, que le sceau peut rajuster les capacités physiques exacerbées et tu sembles avoir un bon tai...

Évidemment, t'es trop fort pour un débutant ~~
Genin est difficilement cumulable avec one shot, sauf circonstances exceptionnelles.

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Takai Sendaishi le 21/2/2009, 16:04

Ah, mon vieil ennemi Very Happy

Je justifie rien du tout, mais voilà :

- style one-shooot ne veut pas dire qu'il y réussit. C'est juste son but, donc attaques qui tendent à ça mais c'est tout. En me permettant de quoter :
"Son style s'apparente à une volonté maladive du "one-shoot","

- sûr que j'ai quasiment pas décrit le sceau, faut que je rectifie. Cependant au vu du mental du personnage, il ne sera pas utilisé juste parce que Seiji perd son combat. Faudra une raison un peu plus forte. Je requote, là c'est ambigu mais sous-entendu :
"Une rumeur prétend que les dirigeants du Clan peuvent voir au travers de ce sceau les actes de leur champion…"
Soit : fais pas le con avec ton joujou, ou sinon ...

- le nin est déjà bien limité car s'arrêtant au fuuton (sub' rarement utilisée, clonage encore plus)

Euh, pour l'image, n'en tiens pas compte, c'est juste pour la classe Very Happy

édité. Je me mets à une description plus détaillée du sceau et de son usage
avatar
Takai Sendaishi
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Takai Sendaishi le 21/2/2009, 16:48

Kouhei no mitomein

Le Sceau du Juste est le symbole de la confiance qu’accorde le clan Kishi a son héritier. Ce n’est d’ailleurs pas forcément lui qui en est le détenteur.
D’aucuns prétendent que c’est plus une malédiction qu’une bénédiction, mais rares sont ceux qui osent le dire à haute voix. En effet, bien que seuls les chefs du clan et le membre scellé sachent à quoi s’en tenir, il est de l’avis général que ce sceau permet de déceler la profondeur du mal, de la cruauté et de l’injustice qui habitent un individu. Et, le clan s’acquittant de sa tâche ancestrale, permettrai momentanément à son utilisateur d’acquérir une puissance hors du commun.

Sous les racontars, la peur et l’envie, on trouve une réalité toute autre.

Le Sceau du Juste est accordé au plus méritant pour une seule et bonne raison : il ne peut l’être qu’au plus méritant !

En effet, par un mixte étrange et incongru d’alchimie et de chakra, le sceau ne reste scellé sur l’individu que s’il trouve en celui-ci la bonne fibre, qu’elle relève de l’âme, de la chance ou à nouveau du chakra. Cette fibre rare, réside dans le sens profond de la justice que peut possèder l’homme ou la femme en question. Ainsi il ne peut être remis entre les mains d’un criminel.
De plus, loin de pourvoir à son utilisateur en termes bruts de puissance, le Sceau ne permet justement que d’en « desceller » les réserves : de la même façon que les humains sollicitent un certain pourcentage de leur cerveau, les shinobis peuvent pousser leur corps à des limites plus reculées qu’à l’accoutumée. En ce sens le Sceau du Juste s’apparenterait à l’ouverture des portes si ce n’était qu’on ne peut le déclencher sur commande ; le sentiment d’injustice, du devoir, de la responsabilité envers autrui sont les clés permettant l’ouverture de cette porte.

Une fois le Sceau déclenché, son détenteur peut puiser dans son corps des ressources nouvelles auparavant réservées, à ses risques et périls toutefois ; plus le tribut exigé est important, plus les risques de se retrouver handicapé, comateux ou de succomber sont élevés.
avatar
Takai Sendaishi
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Ryosuke le 21/2/2009, 20:47

Bon, tu mets ton "Onryou no Hokosaki" en stand-by non maîtrisé pour le moment, tu réduis l'état de ton futon de manière à ce que tu ne coupes pas les gens comme du beurre mais plutôt comme un kunai (j'anticipe, on ne sait jamais ^^) et... je te fais confiance pour ne pas abuser du sceau dans tes Rp.

Je repasse te valider un peu plus tard ^^

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Takai Sendaishi le 21/2/2009, 21:38

Ryosuke.Exe a écrit:Bon, tu mets ton "Onryou no Hokosaki" en stand-by non maîtrisé pour le moment, tu réduis l'état de ton futon de manière à ce que tu ne coupes pas les gens comme du beurre mais plutôt comme un kunai (j'anticipe, on ne sait jamais ^^) et... je te fais confiance pour ne pas abuser du sceau dans tes Rp.
Je repasse te valider un peu plus tard ^^

Chichi aurait dû dire la même à Sarko ... xD

Je n'ai pas précisé pour le fuuton dansl fiche tech' mais c'est entendu.
avatar
Takai Sendaishi
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Seiji Murasaki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum