[Mahou] Hiruma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Hiruma

Message par GTB le 29/9/2009, 15:46

Nom : inconnu

Prénom : Hiruma

Clan/famille : mère adoptive: Amani

Âge : 17ans

Grade : genin, sort juste de l’académie

Détails physiques : Hiruma mesure un mètre soixante quinze pour 65 kilos, ni trop musclé ni maigrichon, bref un physique passe partout (pas comme un certain touffu). Ses cheveux sont châtains, souvent en bataille, la flemme de les peigner y est pour beaucoup. Ses yeux sont de couleur marron. Le plus souvent, Hiruma se ballade en tongs, pantacourt et t-shirt. Venant juste d’obtenir son diplôme, il peut dès à présent accomplir des missions qui lui permettront de gagner un peu de cash et ainsi changer sa garde robe et investir dans un autre appartement mieux situé. Hiruma possède également un katana qu’il portait sur sa gauche avant que Kentaro lui conseille de le porter dans le dos. Il ne sait pas encore bien s’en servir mais ça en impose.





Caractère : Hiruma est une personne qui aime sa liberté, liberté d’action, liberté de voyager, liberté de tabasser quiconque le regarde de travers, liberté de rester au bar des heures. Cependant, un événement lui fait changer d’avis et il s’engagea avec beaucoup plus de sérieux à l’académie. Il reste quelqu’un qui s’attache aux gens, aime faire la fête. Cependant, Hiruma devient sérieux quand cela l’exige, pour l’entrainement, les missions. Il s'emporte aussi rapidement si quelqu'un critique le fromage à raclette ou sa personne. Il sait également utiliser son cerveau avant d'attaquer, bien que généralement il lui faille prendre une rouste avant de se mettre à réfléchir. Il cherchera toujours également à agir avec classe, enfin sa classe à lui.


Priorités/Vision de l'avenir : savoir pourquoi il a un gout immodéré pour la raclette, retrouvé la trace d’un de ses mentors, apparemment un ancien shinobi disparu depuis des lustres, apprendre de nombreux jutsus, devenir un jutsu master pour avoir la classe, devenir un expert en maniement de sabre, réussir à mêler jutsus et techniques aux sabres.


Répertoire de combats :

- sortant juste de l’académie avec son bandeau, notre jeune shinobi connait donc les techniques de bases de substitution, de clonage, le lancer de shuriken.. Bien que portant un sabre, on ne peut le qualifier de maître en maniement de l’épée, il connait les techniques de base, parade, défense et attaque. Il possède également un stock léger de shuriken, parchemins explosifs (bref l’attirail de tout ninja) mais les utilise avec parcimonie, n’étant pas un spécialiste des armes de jets. Suite à une mission, le sabre s'est retrouvé brisé, Hiruma dispose actuellement d'un sabre en bois, donné par son maître Kurodo Hongo pour le besoin de l'examen.

- technique de combat : Hiruma utilise son katana du mieux qu’il peut, en attendant de trouver quelqu’un pouvant lui enseigner le maniement. Cette personne étant trouvé et se nomme Kurodo Hongo, chef du dojo du même nom.

- genjutsu : ne voulant pas s’en servir, il y fut contraint lors de son séjour à l’académie, il peut donc se défaire de certaine illusion à condition qu’elles ne soient pas de niveau supérieur. De plus, il arrive à produire des illusions mais à un niveau faible. « Utiliser son cerveau pour faire croire à des choses qui n’existe pas n’est qu’une technique de faible » dixit Hiruma.

- taijutsu : l’enseignement reçu à l’académie fait de cette personne un combattant hors pair pour des personnes lambda. Cependant dans le monde ninja, ses caractéristiques font de lui un combattant moyen, il sait se défendre mais ne connait aucune technique propre au taijutsu sauf foutre son poing le plus fort possible sur la tronche de l’ennemi. Pour lui, la manière de gagner rapidement consiste à tout donner d'un coup pour ne pas laisser l'adversaire se reposer ou trouver une faiblesse.

- ninjutsu : Hiruma adore les jutsus (« trop la classe » selon lui). Son affinité est Katon. Il ne maitrise pas encore de technique de-la-mort-qui-tue mais est capable de produire quelques jutsus. Hiruma connait également le jutsu kage bushin mais ne peut produire que quelques clones (dans l’ordre de 3, grand max). A force de s’entrainer à malaxer son chakra, Hiruma bonifie son contrôle sur celui-ci. Ceci lui permet maintenant de marcher sur toutes les surfaces, murs, plafonds, eau (néanmoins avec concentration pour celle-ci) quasi instinctivement.

Techniques de ninjutsu :

- Katon, Goukakyu no jutsu technique de la boule de feu : consiste à cracher une grosse boule de feu sur l’adversaire. Sa taille et sa puissance dépendent de la quantité de chakra utilisé.

- Katon, Housenka no jutsu technique de la fleur de feu : permet d’envoyer plusieurs petites boules de feu en rafale. Actuellement, Hiruma n’est capable de n’en faire que 6 maximum d’un coup.

- Katon, Ryuuka no jutsu le Feu du Dragon : cette technique se résume en expulsant du chakra par la bouche et en le modélisant en dragon. De niveau supérieur, Hiruma ne la maîtrise pas du tout, étant incapable de modeler tout le chakra nécessaire pour cette technique. Son record est un dragon de 10 cm, loin de la dizaine de mètre habituel pour ce jutsu.

- Kage bushin no jutsu : technique créant des clones palpables de soi même. Hiruma ne peut en créer maximum que 3, et ce pendant une durée limité, de l’ordre de 30 secondes.



De plus, Hiruma s’est vu imposer un sceau sur son front par Hibari. Ce sceau perturbe le flux du chakra et son contrôle en devient plus difficile. Hibari lui enleva juste avant le début de l'examen chuunin.


Dernière édition par GTB le 18/4/2010, 16:28, édité 10 fois
avatar
GTB
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 105
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : à Mahou (pour l'instant)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Hiruma

Message par GTB le 8/10/2009, 13:12

POST RP


Aussi longtemps qu’Hiruma s’en souvienne, il a toujours vécu en ces lieux. Mais qu’est ce que ce « ici » ? Tout simplement les bas fonds de Mahou, ces lieux où se mêlent bars, étalages bas de gammes, maisons closes et autres établissements mal fréquentés. Ces endroits, tenus par la mafia mahousarde, n’est pas ce que l’on pourrait appeler un lieu propice à élever un enfant, voir même élever quelque chose tout court. Outre le sentiment de menace permanent qui colle à votre peau, l’atmosphère régnant y est hostile, pesant : bienvenue. C’est ici que commence notre histoire, il y a 16 ans…………….


Le jour se lève et Amani doit aller travailler, retourner jour après jour dans ce bar sordide, et oui il faut bien manger et vivre et le loyer doit tomber chaque mois, c’est pourquoi Amani a choisi de travailler au Long John, un rade certes un peu cra-cra mais loin d’être le pire. Son boulot consiste juste à servir au comptoir les différents breuvages que lui commandent les clients, principalement des hommes de mains, des voyageurs pas regardants sur la qualité ou des touristes égarés. Jeune femme de 25 ans, sans enfant car jamais mariée, (comment trouver quelqu’un de fréquentable en ces lieux ?) Amani préfère vivre sa vie et économiser le temps de partir d’ici.


Un soir, en rangeant le bar alors qu’il ne restait que 2 clients, elle ne put s’empêcher d’écouter leur conversation :
- bon qu’est ce qu’on en fait ?
- ben on s’en débarrasse, quelle idée t’as eu de le ramasser aussi
- putain mais c’est qu’un gamin
- mais t’es un homme de main, ce n’est pas la 1ère fois que tu butes quelqu’un
- jamais un gosse
- tu n’a que le laisser dans un coin de la rue, bâillonne le pour qu’on en l’entende pas brailler et le tour est joué. Et la serveuse, ramène tes miches ici et avec du fromage, et vite

Amani leur amène le fromage (du fromage à raclette, il ne restait que ceci, comme par hasard), jette un coup d’œil vite fait au panier qui traine à terre et y aperçoit un bébé dans un linge.

- c’est bon casse toi maintenant, laisse nous.

Sans le remarquer, un bout de fromage tomba du plateau directement dans le panier dans la bouche du bébé, ce qui a eu comme conséquence d’empêcher le gamin de brailler dans un futur hypothétique. Les 2 hommes se levèrent et quittèrent le bar. Même en ayant écouté ceci, Amani ne broncha pas, ce n’était pas la 1ère fois qu’elle entendait des discussions sur des assassinats ou divers plans plus ou moins hors la loi. Peu de temps après, elle ferma le bar et rentra chez elle.


Alors qu’elle se mit au lit, un bruit s’échappant de la ruelle en bas de chez elle résonna dans sa chambre. Pas tout à fait un cri, plus un pleur. Jetant un coup d’œil à la fenêtre, Amani aperçu le panier de toute à l’heure. pff encore un pauvre gosse abandonné qui va finir bandit au pire ou mourir dans peu de temps au mieux Elle se recoucha, malgré les braillements. *quelqu’un vient bien finir par aller le chercher* pensa t’elle. Au bout d’un moment, Amani se rappela que les hommes de toute à l’heure devaient bâillonner le gosse, pourquoi celui-ci pleure t’il alors? Elle se leva et alla voir le panier. Quelle ne fût pas sa stupéfaction en trouvant le bébé qui n’était pas bâillonné par le fromage mais par que dalle en fait. Des miettes autour de sa bouche firent déduire à la jeune femme que le bébé avait tout simplement mangé le fromage à raclette, pas craché mais belle et bien avalé, bâfré, digéré. on peut dire que toi t’aimes le fromage mais je ne peux pas te garder, désolé Tout à coup, un rayon de lumière traversant les nuages vint éclairer la ruelle en faisant apparaitre un étrange homme.
- femme, moi Rémy Molette, serviteur de la Sainte Raclette, Grand Ordonnateur des Jutsus Fromagers et Maître Dispensaire de fromage AOC je te demande de recueillir cet enfant et de l’élever
- ben voyons je dois être en train de rêver, Rémy Molette ? et pourquoi pas Jean Tournevis pendant qu’on y est ?
- tu douterai de l’existence et de la puissance de la Sainte Raclette ?
- et pas qu’un peu

Un flot de fromage à raclette envahit d’un coup la ruelle, obligeant Amani à nager, s’agrippant à ce qu’elle trouvait et à manger du fromage pour ne pas se noyer dans ce flot fromager.

- d’accord, c’est bon je vous crois. Mais pourquoi dois-je l’élever ?
- tout simplement parce que ce bébé a mangé de la raclette et qu’en plus il a apprécié et en redemande, vu son âge il est peut être le futur messie de la Sainte Raclette, rien que pour ceci il doit vivre. Ça serait un gâchis qu’un si fin gourmet disparaisse aussi jeune.

C’est ainsi qu’Amani adopta le bébé qu’elle prénomma Hiruma.



Quinze ans passèrent depuis ces événements. Hiruma grandit élevé par Amani du mieux qu’elle le pouvait. Elle ne lui a jamais mentionné comment il avait été adopté. *personne ne me croira de toute façon* Le seul lien avec cette soirée est le goût immodéré d’Hiruma pour la raclette, un traumatisme de jeunesse sans doute. Travaillant tous les jours au bar, Amani avait fait en sorte qu’Hiruma intègre l’académie ninja de Mahou, comme ceci elle ne l’avait pas dans ses jambes au bar. Hiruma avait pris l’habitude dès son plus jeune âge à trainer dans le bar, écouter les clients, chercher des noix à d’autres clients, se battre à droite à gauche. C’est ainsi qu’il était devenu une espèce de mascotte pour les habitués du Long John. Un jour, alors qu’Hiruma était au bar en train de se prendre la tête avec un client :
- et moi je te dis sale pochtron que le meilleur fromage c’est le fromage à raclette (Hiruma)
- je ne suis pas un pochtron, j’ai juste une carte de fidélité de ce bar à remplir et t’y connais rien gamin, moi j’ai voyagé à travers le Yuukan et je te dis qu’à Chikara leur fromage est meilleur (client)
- ben t’as qu’à y retourner alors (Hiruma)
Un coup de pied droit dans les parties du client de la part d’Hiruma mit fin à ce débat.
- HIRUMAAAAAAAA !!!! combien de fois je t’ai dit de ne pas latter les clients ?? (Amani)
- ben pas assez apparemment (Hiruma)
- hips !!! laissez le faire ma tite dame. T’as du cran petit (client inconnu)
- qu’est ce qu’il me veut l’ivrogne ? (Hiruma aperçut que ce client avait un bandeau ninja sur lui) mais vous êtes un ninja ? (Hiruma)
- faut croire (client inconnu, en se resservant un verre)
- comment un alcoolique comme vous peut devenir ninja ? (Hiruma)
- connaître les bonnes personnes, un grand touffu black qui a des parents archi bien placé dans l’entourage du mahoukage entre autre. Sinon, tu me plais bien petit, et comme t’es à l’académie ninja, je reviendrai plus souvent pour parfaire ton éducation non pas d’un point de vue ninja mais tous les bons plans d’à coté (client inconnu)
- venir plus que d’habitude c’est possible ? sinon quel est votre nom ? (Hiruma)
- Kennoby, O-Biwoin Kennoby, surnommé GTB, à plus (GTB)



C’est ainsi que GTB prit sous son aile Hiruma, lui enseignant différentes manières de vider un verre, comment faire un kage bushin, fabriquer du saké, l’apprentissage d’une technique katon. Au moment de leur rencontre, GTB était un genin qui trempait dans un trafic d’alcool de saké dans les hautes sphères mais il fut rapidement promut chuunin. Les journées d’Hiruma consistaient à aller à l’académie ninja la journée et à l’enseignement de la vie avec GTB (boire, mentir pour des renseignements, trompé des gens) quand celui-ci n’était pas en mission. Ce bordel dura pendant à peu près 1 an jusqu’à ce que GTB doive partir pour une longue mission.

- bon écoute je dois m’absenter un moment pour une mission, je te ferai signe quand je reviendrai (GTB)
- ça roule. Par contre, tu ne m’as jamais dit pourquoi tu t’es occupé de moi pendant un an ? (Hiruma)
- quand je t’ai vu te battre pour de la raclette, je me suis dit que tu ne devais pas être un mauvais gars, se battre pour la raclette est sacré, c’est ce que m’as dit un ami touffu, et j’avais trop bu aussi, je savais plus trop où j’étais, ça a du jouer (GTB)
- pourquoi je ne suis pas étonné ? bon normalement dans un an je serai diplômé, tâche de pas mourir durant ta mission (Hiruma)
- manquerai plus que ça. Et toi, arrête de chercher trop de noises aux clients du bar de ta mère, surtout les ninjas, il y en a qui sont de vrai taré comme Jackie, Iarwain, Kamashiro et surtout Makaya, fais attention ou tu seras violé (GTB)
- violet, rouge ou bleu je m’en fous (GTB) [HRP : désolé du jeu de mots, mais je voulais le caser quelque part ^^ HRP]


C’est ainsi que GTB et Hiruma se séparèrent. Au bout d’un an, Hiruma fut finalement diplômé de l’académie et commença sa vie en tant que ninja, en tant que genin de Mahou.
avatar
GTB
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 105
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : à Mahou (pour l'instant)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Hiruma

Message par GTB le 5/12/2009, 00:35

Suite à l’obtention de son diplôme, Hiruma intègre l’équipe 182, sous la tutelle d’Hibari Kyoya. Son partenaire dans cette équipe se nomme Vaximus.

Hibari Kyoya (juunin) : Hiruma ne sait pas grand-chose sur lui, hormis le fait qu’Hibari se présente comme un grand professeur envers les genins. Brun, des cheveux lui retombant sur le visage, les yeux marron, 1m85 pour environ 80 kilos, bref Hibari en impose. Il doit avoir 29 30 ans maximum. De nature sadique, il aime insulter ses élèves, surement pour les pousser à aller au bout d’eux même. .Il a une haute estime de soi, considérant qu’il peut former au mieux des genins pour le bien du village. Il n’a pas encore fait état de nombreux jutsus mais ceux utilisés se sont trouvés être puissants et bien maitrisés. On ne sait pas grand-chose non plus de ses techniques, si ce n’est qu’il possède l’affinité affinité Suiton.
Techniques utilisées à présent :
- Suiton Suiryuudan no jutsu : le dragon aqueux
- Suiton, Mizu awa : technique de la vague d’eau
- Ninpo, Mukei Fuuin Suru : le scellement spirituel (consiste à apposer un sceau bridant le contrôle du chakra)
- kage bushin
- substitution


Vaximus (genin) : partenaire d’Hiruma au sein de la team 182. Vaximus ne s’est pas beaucoup épanché sur sa vie avec Hiruma. Il a à peu de chose près le même âge qu’Hiruma, soit 17 ans, 1m70 et 70 kilos, presque tout en muscle, surement du à un entrainement drastique car il ne veut se consacrer qu’au taijutsu et qu’il est d’affinité Raiton. De nature plutôt réservé en premier abord, Vaximus se lâche un peu plus quand il commence à connaître les gens.
Techniques utilisées :
- Raiton Inazuma Idou : le déplacement de l’éclair : technique qui permet de changer son chakra en électricité ce qui augmente la vitesse et les reflexes de son utilisateur.




Hiruma a été également accepté au dojo Hongo afin de se perfectionner au maniement du sabre. Ce dojo enseigne une utilisation polyvalente du sabre, aussi bien en défense qu’en attaque. Deux techniques uniques de ce dojo sont la lame de vent et un enchainement de coups spécifiques. Le maitre de cette école de sabre se nomme Kurodo Hongo.

Kurodo Hongo : directeur et professeur au dojo Hongo. Sagesse et charisme sont les deux premiers sentiments que l’on éprouve envers Kurodo en le voyant. On sent la sagesse transpirer à travers ce vieil homme (60 ans). Portant toujours son sabre sur lui, il délivre son enseignement et sa sagesse à ses élèves. Mesurant environ 1m80, on flaire qu’il a du être un grand guerrier dans sa jeunesse. Cependant l’âge commence à le rattraper comme le montre sa calvitie sur le dessus du crane, laissant seulement des cheveux longs à l’arrière de la nuque, attachés en une tresse. Il maitrise à la perfection la technique dite de la lame de vent qui consiste à dégainer et rentrer son sabre dans son fourreau à une telle vitesse qu’on crée un puissant choc de vent. Une technique appelée « ailes noires » est aussi dans son arsenal. Cette technique est composée de huit mouvements qui parfaitement exécutés et maitrisés deviennent un enchainement redoutable, aussi bien pour attaquer que pour défendre.
Spoiler:
Premier mouvement, tu tiens ton sabre en haut, tes mains jointes au dessus de ta tête, une jambe devant l’autre.
Deuxième mouvement : ton sabre sur ta droite, parallèle au sol au niveau de tes hanches, jambe droite en avant. Troisième mouvement : le sabre est tendu devant toi, pointant légèrement vers le bas.
Quatrième mouvement : le sabre est sur ta gauche, pointant en bas à 45 degré mais toujours devant toi, jambe gauche fléchie, droite tendue.
Cinquième mouvement : le sabre sur ta droite, regardant le ciel à 45 degré, jambe droite devant, l’autre derrière.
Sixième mouvement : jambe gauche en retrait, le corps légèrement penché en arrière, le sabre devant toi orienté en haut, tes mains étant en au niveau des hanches.
Septième mouvement : jambe droite devant la gauche, le sabre sur ton coté gauche dirigé vers l’arrière.
Huitième mouvement : jambe droite fléchie, gauche tendue, corps penché sur la droite, la lame du sabre pointé sur la droite.
avatar
GTB
Combattant Confirmé
Combattant Confirmé

Messages : 105
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : à Mahou (pour l'instant)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Hiruma

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum