[Mahou] Chihousou Assinan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Chihousou Assinan

Message par Chihousou le 12/3/2008, 16:45

Les informations qui suivent sont classées confidentielles

Informations de base:

Nom: Assinan(anciennement Masaka)

Prénom: Chihousou

Âge: 23 ans

Description physique:
Bien que de grande taille Chihousou n'a rien d'impressionnant. Auparavant maigre, le jeune homme est maintenant famélique. Presque deux mètres pour un poids inférieur à soixante kilos. Du fait de son amaigrissement ses traits se sont affinés, son visage est devenu osseux, ses pommettes saillantes, le tout accentué par les cheveux blonds qui courent le long de ses joues et qui lui retombent sur les épaules. A peine lucide les trois quarts du temps à cause des drogues qu'il prend, ses yeux bleus semblent éteints tant que rien ne vient chatouiller son intérêt.
Seule l'adrénaline semblant capable de l'activer, la plupart du temps le jounin paraît mollasson et tant qu'il n'est pas en dangers sa réactivité est à la limite de la personne endormi.
Physiquement ses capacités ont grandement diminuées, sa force, son agilité, son endurance, sa vitesse, et tout le reste se rapprochent maintenant de n'importe quel civil en bonne santé, seuls ses capacités sensorielles ont résister à son effondrement physique.
Pour ce qui est de son apparence générale, Chihousou ressemble à n'importe quel autre junkie si ce n'est ses vêtements trahissant son statut social et sa condition de shinobi. En bref des vêtements noirs avec de nombreux compartiments pouvant cacher à peu près tout et n'importe quoi.
Il cache toujours sa marque de naissance, au niveau du cou et ressemblant à une griffure, ainsi que de nombreuses cicatrices un peu partout le long de son corps. Quand aux stigmates des tortures subies en prison, elles le forcent à devoir consommer de l'opium régulièrement, il transporte d'ailleurs plusieurs narguilés prêt à l'emploi dans un sceau qu'il conserve constamment sur lui.

Description Mentale:
Globalement, étant sous l'influence de l'opium la plupart du temps Chihousou est presque dans les vapes continuellement, ce qui fait de lui un garçon inattentif, à peine présent mentalement et aussi peu réactif que possible. Cependant lorsqu'il est excité, par un combat, un pari ou un quelconque événement un tant soit peu intéressante, il devient alors quelqu'un d'attentif au moindre détail, analysant tout et prévoyant la moindre alternative. Aimant ces états d'indépendance à ses stigmates physiques le Masaka passe le plus clair de son temps libre à essayer de s'occuper l'esprit et à chercher des sources d'intérêt, ce qui en fait un excellent client de tripot et plus particulièrement tout ce qui implique de la stratégie.
En dehors de ces moments là son humeur général dépend grandement des douleurs qu'il ressent et des drogues qu'il ingurgite pouvant ainsi passer d'une espèce d'absence euphorique lorsqu'il est défoncé jusqu'à la moelle à des nerfs à vifs si jamais il n' a pas eu sa dose. Il reste malgré tout quelques constantes dans la personnalité de Chihousou, il parle très peu, préfère la solitude et limite au maximum sa vie sociale.
Quand à ses ambitions et ses désirs d'indépendance, ils ont fondus comme neige au soleil depuis sa capture par Mahou, transformant le déserteur en un bon chien de garde.

Histoire personnelle:
Officiellement, Chihousou Assinan est né dans un village sous la juridiction de Mahou, son enfance a été plutôt tranquille et il rejoint l'académie ninja une fois adolescent. Son parcours est tout ce qu'il y a de plus classique et il monte lentement les grades jusqu'à être promu jounin durant la guerre après avoir été blessé lors d'une mission de récupération d'informations en territoire ennemi, d'où ses stigmates physiques.
Spoiler:
Chihousou est le second enfant du chef de la troisième famille du clan Masaka. C'est complique? Ça ne fait que commencer. Son enfance, si elle ne fut pas malheureuse, ne fut pas idyllique entre un père ambitieux et tyrannique, une mère sans instinct maternelle et un clan entier qui n'avait d'yeux que pour son génie de frère. Grand frère qui, au passage, est l'une des rares personnes qu'il ne méprise pas et qui fit finalement office de figure paternelle et de sensei jusqu'à sa désertion il y a bientôt dix ans.
Contrairement aux règles du clan, interdisant au second enfant de devenir ninja si le premier l'est déjà, Chihousou fut autorisé, en grande partie grâce à l'autorité de son père, à aller à l'académie et à suivre l'enseignement du clan.
Il passa rapidement chuunin mais fut vite amené à suivre l'exemple de son frère en désertant après son passage au Mt Fuji. En effet, dans l'optique de retrouver son frère et en suivant des informations que lui avait confiés le chef de la septième famille du clan(et accessoirement sa sensei), il se rendit dans les montagnes et rencontra son frère, mais ne s'en rappelle plus car étant inconscient à ce moment. C'est au cours de cette rencontre que Shigeru(son frère), lui appliqua un sceau qui lui interdit désormais d'utiliser son affinité, c'est aussi à cet occasion qu'il gagna sa cicatrice.
Il rencontra aussi Ryobe, Maiya et Kaerizaki, le tigre qui devint son invocation. Ryobe était en réalité un ancien shinobi-médecin de Chikara et c'est durant le séjour de Chihousou chez lui que ces anciens collaborateurs décidèrent d'envoyer des hommes de main pour le capturer. Le jeune homme parvint à en stopper un, s'essayant une première fois à la torture, mais ne put pas arrêter les deux autre qui emmenèrent Ryobe après avoir « malmenés » Maiya avec qui il avait des relations que l'on pourrait qualifier d'intimes. C'est cet événement qui finit de le convaincre de déserter, ce qu'il fit après l'examen chuunin de Chikara où il accompagnait une futur chuunin nommé Hakaima. Il apprit que les kidnappeurs de Ryobe étaient partis à Arasu et il décida donc de s'y rendre en accompagnant un nouveau groupe de déserteurs: Kodomo no Asu.
Quelques temps plus tard Mahou le capture et le fait prisonnier. Il passera plusieurs mois à croupir au fond d'une cellule jusqu'à ce que la guerre commence et qu'il soit libéré en échange de ses services et d'informations. Il intègre alors un groupe de shinobis s'occupant des interrogatoires des ennemis capturés. Une fois son esprit brisé par les drogues et la douleur et que sa loyauté fut mise à l'épreuve il est envoyé à Narasu.
Clan: Masaka
La genèse du clan Masaka est quelque peu mystérieuse sur ses raisons. Créait il y a presque aussi longtemps que le village de Gensou, on sait que ce clan, contrairement à de nombreux autres, est né de l’alliance de plusieurs familles de moindres importances souhaitant agrandir leur influence ainsi que d’autres raisons connus du seul maître du clan. Cependant ces familles, au nombre de dix, présentaient de nombreuses similitudes dans ses aptitudes : des sens souvent supérieurs à ceux d’un être humain normal.
Afin de développer ces capacités, ces familles se sont liées à la fois par des traités, comme celui donnant la famille Masaka comme dominante et donc nom du clan ou encore celui sur l’épreuve du clan, et par des mariages créant ainsi des liens de sang entre les différentes familles même si aujourd’hui encore de nombreux membres n’ont aucuns liens entre eux. C’est pour cette raison que le fait que tous est le même signe distinctif (une marque de naissance ressemblant à une cicatrice dut à un coup de griffes au niveau du cou) reste aujourd’hui encore un mystère pour ceux n’ayant pas à accès aux archives du clans.
Cependant afin de préserver son équilibre et son nombre, il n’est pas rare que le clan intègre en son sein un enfant illégitime ou accepte un mariage arrangé avec une famille présentant des avantages pour le clan et notamment des capacités sensorielles proches de celles du clan.
Le clan a connu son apogée au moment des deux grandes guerres où grâce à leurs dons héréditaires, les membres du clan ont étaient utilisés dans de nombreuses missions d’espionnage ainsi que de reconnaissance.

Possédant un grand terrain aux abords de Gensou, le clan Masaka est parfaitement capable de vivre en autarcie et en autonomie. Nombreux, les membres forment presque un village et d’ailleurs, avec l’accord du Kage, tout ce qui se passe entre Masaka à l’intérieur du regroupement de maison du clan ne concerne que les Masaka. C’est pour cela que dans cette enceinte la police de Gensou n’a autorité que sur l’accord du chef du clan ou sur ordre direct du GensouKage.
Composés donc de dix familles, le clan est organisé comme une assemblée. Chaque famille possède son chef et les dix chefs prennent ensembles les principales décisions internes du clan et notamment le choix du chef du clan qui lui s’occupe des affaires externes du clan mais reste un membre de cette assemblée et si les membres ne parviennent pas à un accord sur quelque chose c’est lui qui tranchera et prendre la décision finale.
Mais en cas d’urgence, le chef de clan peut accéder au contrôle total du clan s’il le juge nécessaire sans que les dix chefs de familles ne puissent s’interposer même si ceux-ci gardent leurs rôles de conseillers, le chef de clan peut décider de ne pas les écouter.

Politiquement, l’influence du clan est surtout dut au nombre élevé de ces membres (une soixantaine de ninjas et plus du triple pour sa population), celui-ci ne pouvant être négligé dans les affaires du village. De plus étant ancien, le clan possède une certaine notoriété et un certain poids traditionnel.
Économiquement, le clan n’a aucune spécialité et doit ses revenues aux activités diversifiées de ses membres non-ninjas qui, peu importe leurs professions, versent une partie de leurs revenues au clan.
En aparté, le clan fournit des herbes médicinales et autres produits utiles aux soins, provenant de la forêt du clan, à l’hôpital de Gensou.

Objectifs:
_Trouver des choses intéressantes à faire, capables de le ''réveiller''.

Répertoire de combat:

Style de combat:
Chihousou est un stratège, il est du genre prudent et préfère obtenir un maximum d'informations avant de se battre. Il est clairement devenu un combattant à distance, se servant d'illusions non-mentales, ses origamis et de petits projectiles classiques(kunais, shurikens...), à vrai dire le jeune homme est plutôt avare en chakra et hésite beaucoup avant de s'en servir en grande quantité.
Le jeune homme envisage le combat comme une partie de cartes où ce qui est plus important que les atouts que l'on a en main est de révéler ceux des autres. En suivant cette logique, il se base sur un harcèlement perpétuel de son adversaire, le forçant à se dévoiler pour pouvoir ensuite établir la stratégie la plus adéquate pour mener le combat.
Cependant sa perte d'endurance physique force désormais Chihousou à écourter au maximum la durée de ses affrontements.

Taïjutsu:
Ses capacités physiques étant restreintes, sans utilisation de chakra Chihousou est inférieur à la quasi totalité des ninjas.

Ninjutsu:
Le Masaka est excellent dans tout les domaines de maitrise du chakra: concentration, manipulation et autres...
Avant son expédition au Mont Fuji, le jeune homme était d'affinité fuuton mais depuis il ne peut plus s'en servir et se contente donc de manipuler du chakra pur.

Himen no chakra(Libération du chakra) :Technique secrète du clan Masaka qui consiste à libérer une certaine quantité de chakra sous forme de petites bulles qui peuvent faire de nombreux dégâts internes quand elle rentre en contact avec un organisme vivant. Ces dégâts vont de l’hémorragie interne à l’os cassé en passant par le blocage des tenketsus. Si elles se rencontrent ou rencontrent quelque chose de non organique elles explosent. Tous les dégâts, le nombre de bulles produites et leurs tailles dépendent de la quantité de chakra utilisée ainsi que la maîtrise de la technique.(maitrisé)
Bakudan no chakra(bombe de chakra): Dérivé de l'Hymen no chakra, ce justu consiste à la création de bulles de chakra très concentrées n'attendant qu'une injection de chakra pour exploser. De plus grandes tailles que celles de l'hymen, les bulles devenue des bombes sont aussi plus puissantes et explosent sans rentrer en contact avec quelque chose mais en fonction de la vitesse de condensation à l'intérieur d'elle-même. La difficulté de cette technique vient du fait qu'il faut pouvoir être capable de faire continuer la condensation du chakra une fois que la bombe n'est plus en contact avec le lanceur. (acquis mais non maitrisé)

Bakuyaku yoyo no jutsu(le yoyo explosif): Substitut au Bakudan no chakra, ce jutsu reprend le même principe que le précèdent mais avec une dose de chakra inférieur et donc une explosion moins puissante. Ici, afin de provoquer la déflagration, le lanceur de la technique reste en contact avec les bombes à l'aide d'un fil de chakra, créant ainsi une espèce de yoyo, pouvant ainsi envoyer une dose de chakra pour provoquer l'explosion à n'importe quel moment. (maitrisé)
Kuchiyose no Jutsu(Invocation): Suite à divers évènements, Chihousou peut invoquer uniquement son ancien animal de compagnie:Kae. N'étant pas encore une réelle invocation, la quantité de chakra nécessaire évolue avec l'évolution de la puissance de Kae. (Maitrisé)

Gayoushi no Gyouko (Solidification du papier) : Consiste à insuffler du chakra dans du papier afin de le rendre presque aussi résistant que de l’acier. Utile, cette technique permet, par exemple, de transporter sur soi un nombre impressionnant d’arme sous forme de papier, moins lourdes qui deviennent ensuite aussi solides que des armes classiques.(Maitrisé)

Gayoushi no Umu (Animation du papier) : Nécessite d’abord une manipulation du papier pour le rendre ressemblant à quelque chose de vivant puis une solidification de celui-ci pour donner une consistance à l’origami créé. Pour que l’origami puisse bouger durant une longue période, cette technique nécessite la création d’un sceau spécial : Kakushin’.

Cependant le papier doit être du papier spécial, le même qui est utilisé pour définir l'affinité d'un shinobi ou bien être habitué à subir des injections de chakra.

Genjutsu:
Domaine de prédilection du jeune homme, le genjutsu est aussi sa manière préféré d'attaquer et d'harceler ses adversaires pour les forcer à se dévoiler. Il a une nette préférence pour le genjutsu non-mental, trouvant les genjutsus mentaux trop couteux en chakra.

Non mental :

Jibun (sur soi même) :
Bonne maîtrise, Chihousou sait non seulement appliqué un filtre visuel sur lui-même (dissimulation, henge), mais aussi atténuer les sons et les odeurs qu’il produit. Il est dorénavant capable de tenir ses illusions plusieurs minutes et d'utiliser une petite quantité de chakra pour d'autres jutsus.

Hoka (sur une autre personne) :
Pour pouvoir faire des illusions sur une autre personne, il a besoin d’avoir un contact physique avec celle-ci. L’illusion restera en place tant que cette personne ne s’éloigne pas de Chihousou de plus de quelques mètres et touche uniquement le sens de la vue.

Nanika (sur un objet) :
Sur un objet, Chihousou est capable de modifier son aspect, le rendre invisible ou encore atténuer les sons qu’il produit à partir du moment où l’objet n’est pas trop grand. Cependant, n’ayant aucune arme de grande taille, il se contente de le faire avec ses lames, kunais, shurikens, notes explosives…Son rayon d'action est supérieur à une dizaine de mètres.

Genchi (sur l’environnement) :
Point faible de Chihousou en genjutsu non mental étant donné qu’il est n'est capable que de petites modifications. De toute façon, le jeune homme n'est pas fan de ce type de genjutsu.

Mukei (à partir de rien) :
Spécialité de Chihousou, créer des illusions à partir de rien, comme par exemple des boules de feu, un faux mur de terre mais plus couramment des armes inexistantes sans oublier des clones inconsistants. Sa préférence allant à la création de dragons suiton ou katon en fonction du contexte. La taille de ses illusions peuvent varier jusqu'à plusieurs mètres(du kunai aux dragons élémentaires...)

Mental :

Chikai (par contact) :
Pour ce type de genjutsu, Chihousou s'est grandement amélioré depuis son passage dans les montagnes et même s'il ne crée toujours pas de véritable illusions mentales emmenant l'autre dans un monde imaginaire, il est étonnamment doué dans tout ce qui touche aux sensations des êtres humains.

Haruka (sans contact) :
Non maîtrisé mais y travaille.

Exemples de techniques:

Ten'raku : Genjutsu fétiche de Chihousou pour la torture mentale, il consiste en l'alliance d'un genjutsu mental donnant à la victime une impression de douleur intense et d'un genjutsu non-mental de type Hoka faisant croire que le morceau du corps d'où vient la douleur se désagrège peu à peu, des morceaux s'envolant puis disparaissant dans les airs.

Kenjutsu:
Chihousou ne maitrise aucune arme particulière, il est cependant plutôt doué dans le maniement des armes ninjas classiques(kunai, shurikens...) même si son manque de puissance l'empêche d'en faire des armes réellement dangereuses face à des combattants un tant soit peu doué.

Fuinjutsu:
Concrètement, Chihousou ne connait pas grand chose au fuinjutsu et n'a appris qu'à en faire un seul.
Kakushin’ : Ce sceau consiste à la création d’un cœur de chakra apposable sur tout objet inanimé permettant la circulation du chakra à l’intérieur même de l’objet. Pour ce faire, il faut dessiner sur l’objet, à l’aide de son chakra, le kanji cœur insérait dans un cercle représentant l’âme.

Techniques héréditaires:
Perception niveau 1, Kobu no gokan' (Exaltation des sens) :
A ce stade, après s’être suffisamment concentré, l’ouïe et l’odorat de l’individu sont poussés à leur maximum, ce qui lui permet de tout entendre et de tout sentir sur un petit périmètre ce qui empêche quiconque de pouvoir l’approcher sans que celui-ci ne l’entende ou le sente. Ce stade ne peut durer que quelques minutes et une fois terminé, celui qui l’a utilisé est victime de violents maux de tête et de crampes.(Maitrisé)

Perception niveau 2, Kan'shoku yorishii (Le toucher parfait) :
Pour pouvoir atteindre ce niveau, le shinobi doit se priver des trois sens primordiales : l'ouïe, l’odorat et la vue. Une fois qu’il s’en est privé celui-ci ressent absolument tout ce qui l’entoure grâce au contact de l’air sur sa peau qui lui transmet la localisation des endroits où il n’y a pas d’air et du même coup permet à l’utilisateur de créer une carte mentale des environs et de savoir où et à quoi ressemble ce qui n’est pas de l’air (minéraux, être vivants, liquides…).Ce stade aussi ne peut durer que quelques minutes et une fois la technique fini l’utilisateur reste privé de ses sens encore plusieurs minutes.(Maitrisé).

Perception niveau 3, Kan'shoku gousou (Le toucher divin):
Même principe que pour le niveau 2 sauf que celui qui se sert de ce niveau utilise du chakra tout au long de la technique ce qui lui permet de rester aussi longtemps qu’il le souhaite à ce niveau (sauf s’il n’a plus de chakra) et lui permet de perdre puis de recouvrer ses sens en quelques instants de plus son toucher sera plus efficace puisqu’il pourra aussi ressentir les vibrations du sol même minimes. Cependant après l’utilisation de cette technique ses 3 sens seront bien moins efficaces qu’auparavant (vue trouble, odorat et ouïe déficiente…) et ce durant plusieurs jours. Rare sont ceux qui maitrise ce stade.

Perception niveau 4, Kobu yoroshii no gokan' (Exaltation des 5 sens)
Stade le plus difficile à atteindre car il nécessite de se libérer d’une d’un blocage spirituel important. Cependant une fois atteint ce stade permet de développer tout ses sens au-delà de leurs limites : le toucher sera aussi puissant qu’au niveau 3, la vue percevra le moindre mouvement, l’odorat sentira toutes les odeurs sur peu importe l’orientation du vent et l'ouïe sera tellement fine qu’elle pourra entendre le battement du cœur d’un rat à plusieurs centaines de mètres. Mais à ce stade le chakra se consume rapidement et la technique peut causer des dégâts physiques interne et externe (plus ou moins important selon la durée d’utilisation).
A la fin de la technique l’utilisateur aura du mal à se mouvoir ainsi qu’à utiliser ses sens et encore s’il ne tombe pas inconscient. Actuellement Elivera Masaka, chef du clan, est la seule personne répertoriée à maîtriser ce niveau de la perception.


Dernière édition par Chihousou le 16/1/2012, 16:35, édité 32 fois
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Chihousou Assinan

Message par suruil le 20/1/2012, 00:46

On la remet dans les fiches valides?
avatar
suruil
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 87
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Chihousou Assinan

Message par Iarwain le 20/1/2012, 01:11

Ouais j'suis con j'ai zappé.
Et j'vais même lui remettre sa couleur.

Merci ^^

_________________
Let's save Christmas !
avatar
Iarwain
Lord of Santa
Lord of Santa

Messages : 2106
Date d'inscription : 09/03/2008
Localisation : Laponie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Chihousou Assinan

Message par suruil le 20/1/2012, 20:05

De rien Very Happy
avatar
suruil
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 87
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Chihousou Assinan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum