[Mahou] Ashura Miaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Ashura Miaki

Message par Ashura Miaki le 6/4/2010, 23:43


Nom /Prénom: Miaki Ashura
Clan/Famille:
Âge: 18 ans
Grade: peu importe

Détails physiques:
Ashura est une jeune femme de taille moyenne plus précisément d’un mètre soixante deux pour cinquante-six kilos. Elle est donc assez maigre pour sa taille. Mais cela n’empêche pas qu’elle a une forte poitrine. Cette jeune kunoichi possède de longs cheveux dans les tons gris. Elle les attache la plus part du temps en une queue de cheval, ses cheveux sont attacher avec un élastique noir. Elle laisse néanmoins toujours pendre quelque méches sur son frêle visage. Cependant, tous ses cheveux ne sont pas coupés au même niveau. Elle a quelques mèches plus courtes que d’autre. Sa peau est d’une blancheur alarmante. Elle est douce et sensible aussi. Ashura à des yeux vert pale avec des pupilles semblable a celle des chats. Les paupières de cette jeune femme sont la plus part du temps recouverte d’une poudre mauve continuée par des trait noir représentant un dessin abstrait. Elle a aussi, au dessus du sourcil droit, quatre piercings. Elle en a aussi un à sa lèvre supérieur du coté gauche et au autre sur sa lèvre inferieur au milieu. Les oreilles de cette jeune Miaki sont percées à deux endroits, au niveau du lobe et dans le cartilage au dessus. Ashura porte aussi souvent une pense noir avec des reflets mauves. Cette jeune femme a sur son épaule droite, un tatouage représentant un dragon, il est composée de noir et de gris. Miaki-san s’habille souvent de kimono dans les couleurs sombres. Elle a des lèvres pulpeuse souvent recouverte d’un rouge à lèvre dans les tons noir-mauve.
Spoiler:

Caractère:
Timide et extravertie. Gentilles et sadique. Amicale et solitaire. Ashura a une double personnalité. Elle peut être douce comme un chaton ou agressif comme une tigresse.

Sa première personnalité :
Ashura est une jeune fille d’une délicatesse pure, elle est douce et amical avec tous ceux qui l’entourent. Elle ne nourrit jamais ou très rarement d’intention néfaste. Elle à d’ailleurs toujours un sourire aux lèvres, d’ailleurs même quand elle va mal elle sourit elle ne veut pas que ses amis s’inquiète pour elle. Sous s’est apparence de petite fille fragile, Ashura est forte. Ses geste et ses paroles montrent peut être une fille fragile, mais ce n’est pas pour autant qu’elle l’est véritablement. Ashura aime se sentir entouré d’autres personnes, cela lui permettait de se sentir un peu protégée, cependant elle n'aime pas avoir de contact physique avec eux. Mais elle est assez intelligente pour savoir que tout le monde n’as pas que des pensées positives envers elle. C’est pour cela qu’elle ne fait jamais le premier pas pour allez parler à quelqu’un sauf si elle est sur que s’est un allier ou un ennemi qu’il faut arrêter. De part sa nature de gentille, elle n’aime pas la violence même si cela est très présent dans son monde. La jeune Miaki préférera toujours laisser ses adversaires en vie plutôt que de les tués. Cependant, si on s’attaque à un ami ou un proche, à elle, elle est prête a tout pour le vengé. Ashura respecte la vie. Cette kunoichi n’a peut être pas beaucoup d’ami, mais elle ne veut pas rester seule, elle déteste plus que tout la solitude.

Sa deuxième personnalité :
Ashura n’a que très rarement cette personnalité là, en fait, elle se dévoile soit en plein combat ou quand Miaki-san ne sait plus trop comment elle doit se comportée. Sous ce caractère là, la kunoichi est froide, elle se contre fiche de se qui l’entoure, que se soit des gens qui l’apprécie ou pas. Elle se montre agressive envers eux mais elle sait toujours qui est son ennemie. Elle n’attaquera jamais quelqu’un de son propre camp sauf si celui-ci la cherche. Elle n’a pas peur de faire souffrir c’est adversaire, elle est un peu sadique vu qu’elle aime bien les voir souffrir. Ici, la vue du sang ne lui fait pas peur, elle aime même la vue de ce liquide rouge. Elle n’a pas peur de se faire blesser et elle attaque avec hargne. Ashura aime la solitude et la recherchera toujours sauf si elle à une mission à accomplir. Elle est très loyale même si sa nonchalance montre le contraire. Elle ira toujours au bout de sa mission même si elle peut y laisser sa vie. La mort ne lui fait pas vraiment peur. Ashura n’ira d’ailleurs jamais parler à quelqu’un qu’elle trouve faible, mais parfois, elle use de se stratagème pour connaitre la puissance de ceux qui l’entourent. Ashura n’en a rien à faire si elle blesse les gens qui sont ses « amis ». Elle trouve d’ailleurs que l’on a pas besoin d’ami pour vivre. On vit très bien tout seul.


Biographie/Histoire:
Je suis il y a bientôt 18 ans. Ma mère était seulement âgée de 20 ans quand elle m'a eu. Mon père quant à lui était déjà plus vieux, il approchait la trentaine. Je vivais avec eux depuis toute petite. Je croyais pour tant les connaître parfaitement. Mais à partir de mes 12 ans, celui qui était censée me protéger, c'est-à-dire mon père, commençais à me battre à chaque fois que ma mère était au restaurant. Ma famille tenait un restaurant dans le centre-ville de Mahou. Je ne me souviens plus vraiment du nom et ça m'est pas vraiment utile maintenant que je vis sans eux. Mon père me battait à chaque fois que ma mère était absente de la maison. Je ne comprenais pas mon père. Pourquoi me fessait-il ça?? Je ne me souvenais pourtant pas lui avoir désobéit. J'étais seule la plupart du temps je n'arrive pas vraiment à m'intégrer à l'école serait-ce dû a ça?? Je ne sais pas et je crains, que je ne le saurais jamais. Moi, je voulais juste devenir ninja même si cela ne leur plaisait pas, je voulais réaliser mon rêve. Lui, il avait réalisé son rêve, celui-ci était de prendre la suite de son paternel. Je n'arrivais plus à cerner l'homme qui était jadis mon père. Ma mère, elle était à peu près d'accord que je devienne ninja. Je reçus mon bandeau qui me certifiait que j'étais ninja à l'âge de mes 14 ans. J'accomplissais des missions sans trop de problèmes. J'étais rapide et silencieuse. Je m'entraînais chez moi vu que mon père m'interdisait strictement de sortir ne voulant pas que je risque ma vie pour des broutilles comme il le disait si bien. Je m'en fichais pas mal de ce qu'il me disait. Mon sensei remarquais que j'avais beaucoup de bleu. Je ne lui expliquais pas la vraie raison. Je lui disais simplement que s'est dû à des fautes d'inattention de ma part. Je croyais qu'il me croyait au moins un peu. Mais une fois je dus partir en mission avec le reste de mon équipe sans lui. Quand je suis revenue une dizaine de jours plus tard. Je le trouvai chez moi à se disputer avec mon père à mon sujet. Mon père lui disait qu'il n'avait aucun droit sur moi que je n'étais pas sa fille. J'entrai dans la pièce furibonde et regarda mon père droit dans les yeux. J'avais pris la parole le coupant au moment où il allait me dire de partir. Je le regardais droit dans les yeux avec un regard noir. En lui disant que j'en avais marre de lui que je ne le supportais plus. A peine j'eus terminer ma phrase que je me retrouva avec sa main coller sur ma joue, il venait de me gifler devant mon sensei. Je me mis sur le coter ne disant rien. Je regardais mon sensei et il comprit ce qui se passait ici. Il dit à mon père qu'il me prenait sous sa responsabiliser. Alors, je me suis dépêchée de faire mes affaires pour partir avec lui loin de mon père, j'écrivis un petit mot à ma mère et le laissa sur sa table de nuit lui expliquant ce que mon père me fessait depuis plusieurs années déjà. Je continuerais mon apprentissage en vivant chez mon sensei. Je m'excusais a longueur de temps de vivre chez lui, mais il me disait tout le temps que ce n'était pas ma faute, mais celle de mon père. Je ne voulais pas vraiment y croire. Ma mère me manquait beaucoup et je n'osais pas allez la voir au restaurant de peur d'y croiser mon père. Malgré que je sois plus forte que lui j'en avais peur. Je crois bien que c'est la seule personne qui me fasse peur comme ça. Même quand je me retrouvais face à des ennemis plus puissance et que j'étais la dernière debout et que mon sensei était occupé avec un autre ninja plus puissant, je n'avais pas peur, oui je tremblais, mais d'excitation. Une fois, je retournais chez mes parents, je ne vis pas ma mère alors j'allai au restaurant, mais elle n'y était pas non plus. J'entra dans la maison, mon père y était et il dormait alors je faisais attention à ce que je faisais pour ne pas faire trop de bruit. J'allais dans leur chambre et regarda dans l'armoire, les affaires de ma mère n'étaient plus là. Je commençais à me poser des questions. Alors, je redescendis, mais mon père s'était réveillé et il se tenait devant moi. Il me regardait agressivement et il me demanda ce que je fessais ici. Je lui répondis juste que je venais prendre des nouvelles de ma mère. Il me dit alors qu'elle était partie peu de temps à près moi. Il me remercia vu que s'était à cause de moi qu'il avait tout perdu. Le restaurant commençait à faire faillite en plus. Je resta calme, mais je sentais la colère m'envahir de plus en plus devant cet être abject. Je repris alors ma descende des escaliers pour me retrouver juste en face de lui. Mon père se tenait droit et ne bougeait pas ou si, il bougeait s'était juste un peu. Je le regarda droit dans les yeux et fini par sourire. Je venais de comprendre pourquoi ma mère était partie. Sûrement à cause mot que je lui avais laissé sur sa table de nuit et elle ne voulait sûrement pas rester avec un homme qui battait ses propres enfants. Je passas à côté de lui et au moment où j'allais franchir la porte il me sauta dessus et me menaçais avec un couteau. Je n'étais pas assez sur mes gardes et ça allait sûrement me coûter cher. Je le regardais du coin de l'oeil avec haine. Je savais me défaire de cette prise assez facilement, mais je préférais ne rien tenter et le laisser se calmer. Je restais debout sans bouger plus ou moins une heure, j'avais l'habitude de rester immobile plusieurs heures gràçe à mon sensei. J'espérais seulement que personne n'allait venir. Mon père n'était pas décider à lâcher prise. E poussa un petit soupir et baissa la tête. Mais je ne voulais pas risquer de le tuer, malgré qu'il m'ai fait souffrir je l'aimais et malgré qu'il fasse plein de connerie il restait mon père. Je finis par entendre un bruit de pas, qui m'était familier. Les rapidités dons les pieds touchaient le sol et tout. Je reconnu à ses pas mon sensei. Je dis à mon père qu'il était préférable qu'il me lâche, mais il voulait continuer à me faire souffrir et tant qu'il ne saurait pas comment il ne me lâcherait pas. Je restas comme ça et je relevas la tête quand le bruit de pas c'était arrêté. Je vis mon sensei dans l'encadrement de la porte. Je lui sourrias et il me regarda un peu inquiet. Mon père vit l'homme à cause de qui je ne vivais plus ici et à cause de qui sa femme aussi était partie. Il ne me lâchait pas et il fit des menaces mon sensei. Mon père lui dit que s'il avançait plus il me tuerait. Mon sensei me fit un sourire. Je compris ce qu'il voulait que je fasse, mais je mis étais refuser jusque là. Je pris un kunaï discrètement, mon père ne vit rien, je le fis pivoter dans ma main et lui planta dans le bras avec lequel il tenait le couteau, ça lui fit lâcher prise et le couteau tomba a terre dans un petit bruit métallique. Peu de temps après mon sensei me dit de partir et je lui obéis sans réfléchir. Il resta avec mon père plusieurs minutes avant qu'il me rejoigne dans la rue et on marcha dans les rues du village sans rien dire, il finit par prendre la parole et me demander pourquoi je n'avais pas réagi. Je lui expliqua tout en détail. Il m'écouta et il me dit que ce n'allait plus être un problème. Je ne compris pas directement le sens du mot. Je le compris qu'il y a quelques jours. J'avais déserter Mahou après que mon sensei soit mort au combat enfin ce que je crus. Je marchais dans la forêt, partout où je regardais, je voyais des arbres, je n'arrivais pas à savoir où j'étais ni ou allez. Je marchais et je finis par me retrouver devant les portes de Mahou. Je compris alors que ma place était véritablement ici...

Les priorités/Visions d'avenir: Elle n’a pas vraiment de priorité ni de vision de l’avenir. Elle vit au jour le jour en se demandant simplement de quoi sera fait demain.

Répertoire de combat:
Affinité :
Kenjutsu (maniement des armes). Ashura excelle dans le domaine du maniement des armes. N’étant pas très doué pour le ninjutsu, elle s’entraine durement au technique de kenjutsu pour compensé ses lacunes. Elle à quelque base en taijutsu également, mais cette forme de combat ne l’a jamais vraiment attirée, étant attirée par les armes.

Technique :

♦ Bakuretsu Koinu [Poupée Explosive]
L'utilisateur crée une poupée de lui ou de n'importe qui et la fait exploser à l'approche de l'ennemi.
Des milliers de kunai partent dans tous les sens pendant l'explosion.
Niveau Genin

♦ Soushouryu [L'Envol des Dragons Jumeaux]
L'utilisateur invoque à l'aide de deux parchemins, une multitude d'armes pour
attaquer l'adversaire. Il peut se servir des armes après,
car elles seront soit sur l'ennemi soit au sol.
Niveau Genin

♦ Kuro Tatsumaki [Tornade Noire]

L'utilisateur se munit d'armes dans les deux mains et tourne sur lui-même. Cette attaque peut s'effectuer à plusieurs.
Niveau Genin

♦ Shuriken Kage Bunshin no Jutsu
L'utilisateur envoie un shuriken puis exécute des signes pour faire apparaître des répliques du shuriken.
Niveau Genin

Arme :
Ashura a toujours son katana à double tranchant près d’elle. Elle garde toujours des kunai dans son étui fixé sur sa cuisse droite. Elle possède aussi deux poignards mais ne les prend que rarement avec elle, pour elle, il s’agit plus de deux jouets. Elle emploi aussi de tant a autre des shurikens mais c’est assez rare. Elle à cependant toujours un ou deux parchemins explosif ou d’invocation avec elle.


Dernière édition par Ashura Miaki le 10/4/2010, 18:55, édité 9 fois
avatar
Ashura Miaki
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 19
Date d'inscription : 06/04/2010
Localisation : Dans un de ces milles et un lieux sans vie, c'est-à-dire loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ashura Miaki

Message par Chihousou le 7/4/2010, 01:12

Enfin bon, bienvenu et préviens dès que ta fiche sera prête à être examinée.
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ashura Miaki

Message par Ryosuke le 7/4/2010, 11:10

Et je précise pour que Miaki ne se pose pas de questions: caractère largement assez développé d'ailleurs, facile quand on en a deux... faudrait penser à vérifier le degré de salubrité du forum, histoire de voir si y'a pas des relents d'opium quelque part qui pourraient expliquer la Schizofrénésie ambiante.

Bref, curieux de voir la suite. Une néogothique bicéphale à mahou? Naaan, chuis pas inquiet du tout voyons ~~

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ashura Miaki

Message par Seol le 11/4/2010, 13:07

Ashura Miaki a écrit:
Nom /Prénom: Miaki Ashura
Clan/Famille:
Âge: 18 ans
Grade: peu importe
Alors, en ce qui concerne le grade, il n'y a pas le choix. C'est forcément genin.

Ashura Miaki a écrit:Détails physiques:
Ashura est une jeune femme de taille moyenne plus précisément d’un mètre soixante deux pour cinquante-six kilos. Elle est donc assez maigre pour sa taille. Mais cela n’empêche pas qu’elle a une forte poitrine. Cette jeune kunoichi possède de longs cheveux dans les tons gris. Elle les attache la plus part du temps en une queue de cheval, ses cheveux sont attacher avec un élastique noir. Elle laisse néanmoins toujours pendre quelque méches sur son frêle visage. Cependant, tous ses cheveux ne sont pas coupés au même niveau. Elle a quelques mèches plus courtes que d’autre. Sa peau est d’une blancheur alarmante. Elle est douce et sensible aussi. Ashura à des yeux vert pale avec des pupilles semblable a celle des chats. Les paupières de cette jeune femme sont la plus part du temps recouverte d’une poudre mauve continuée par des trait noir représentant un dessin abstrait. Elle a aussi, au dessus du sourcil droit, quatre piercings. Elle en a aussi un à sa lèvre supérieur du coté gauche et au autre sur sa lèvre inferieur au milieu. Les oreilles de cette jeune Miaki sont percées à deux endroits, au niveau du lobe et dans le cartilage au dessus. Ashura porte aussi souvent une pense noir avec des reflets mauves. Cette jeune femme a sur son épaule droite, un tatouage représentant un dragon, il est composée de noir et de gris. Miaki-san s’habille souvent de kimono dans les couleurs sombres. Elle a des lèvres pulpeuse souvent recouverte d’un rouge à lèvre dans les tons noir-mauve.
Spoiler:
R.A.S.

Ashura Miaki a écrit:Caractère:
Timide et extravertie. Gentilles et sadique. Amicale et solitaire. Ashura a une double personnalité. Elle peut être douce comme un chaton ou agressif comme une tigresse.
Sa première personnalité : Ashura est une jeune fille d’une délicatesse pure, elle est douce et amical avec tous ceux qui l’entourent. Elle ne nourrit jamais ou très rarement d’intention néfaste. Elle à d’ailleurs toujours un sourire aux lèvres, d’ailleurs même quand elle va mal elle sourit elle ne veut pas que ses amis s’inquiète pour elle. Sous s’est apparence de petite fille fragile, Ashura est forte. Ses geste et ses paroles montrent peut être une fille fragile, mais ce n’est pas pour autant qu’elle l’est véritablement. Ashura aime se sentir entouré d’autres personnes, cela lui permettait de se sentir un peu protégée, cependant elle n'aime pas avoir de contact physique avec eux. Mais elle est assez intelligente pour savoir que tout le monde n’as pas que des pensées positives envers elle. C’est pour cela qu’elle ne fait jamais le premier pas pour allez parler à quelqu’un sauf si elle est sur que s’est un allier ou un ennemi qu’il faut arrêter. De part sa nature de gentille, elle n’aime pas la violence même si cela est très présent dans son monde. La jeune Miaki préférera toujours laisser ses adversaires en vie plutôt que de les tués. Cependant, si on s’attaque à un ami ou un proche, à elle, elle est prête a tout pour le vengé. Ashura respecte la vie. Cette kunoichi n’a peut être pas beaucoup d’ami, mais elle ne veut pas rester seule, elle déteste plus que tout la solitude.
Sa deuxième personnalité : Ashura n’a que très rarement cette personnalité là, en fait, elle se dévoile soit en plein combat ou quand Miaki-san ne sait plus trop comment elle doit se comportée. Sous ce caractère là, la kunoichi est froide, elle se contre fiche de se qui l’entoure, que se soit des gens qui l’apprécie ou pas. Elle se montre agressive envers eux mais elle sait toujours qui est son ennemie. Elle n’attaquera jamais quelqu’un de son propre camp sauf si celui-ci la cherche. Elle n’a pas peur de faire souffrir c’est adversaire, elle est un peu sadique vu qu’elle aime bien les voir souffrir. Ici, la vue du sang ne lui fait pas peur, elle aime même la vue de ce liquide rouge. Elle n’a pas peur de se faire blesser et elle attaque avec hargne. Ashura aime la solitude et la recherchera toujours sauf si elle à une mission à accomplir. Elle est très loyale même si sa nonchalance montre le contraire. Elle ira toujours au bout de sa mission même si elle peut y laisser sa vie. La mort ne lui fait pas vraiment peur. Ashura n’ira d’ailleurs jamais parler à quelqu’un qu’elle trouve faible, mais parfois, elle use de se stratagème pour connaitre la puissance de ceux qui l’entourent. Ashura n’en a rien à faire si elle blesse les gens qui sont ses « amis ». Elle trouve d’ailleurs que l’on a pas besoin d’ami pour vivre. On vit très bien tout seul.
C'est plus que complet, sans pour autant en avoir trop. Nice.

Ashura Miaki a écrit:Biographie/Histoire:
Je suis née il y a bientôt 18 ans. Ma mère était seulement âgée de 20 ans quand elle m'a eu. Mon père quant à lui était déjà plus vieux, il approchait la trentaine. Je vivais avec eux depuis toute petite. Je croyais pour tant les connaître parfaitement. Mais à partir de mes 12 ans, celui qui était censée me protéger, c'est-à-dire mon père, commençais à me battre à chaque fois que ma mère était au restaurant. Ma famille tenait un restaurant dans le centre-ville de Mahou. Je ne me souviens plus vraiment du nom et ça m'est pas vraiment utile maintenant que je vis sans eux. Mon père me battait à chaque fois que ma mère était absente de la maison. Je ne comprenais pas mon père. Pourquoi me fessait-il ça?? Je ne me souvenais pourtant pas lui avoir désobéit. J'étais seule la plupart du temps je n'arrive pas vraiment à m'intégrer à l'école serait-ce dû a ça?? Je ne sais pas et je crains, que je ne le saurais jamais. Moi, je voulais juste devenir ninja même si cela ne leur plaisait pas, je voulais réaliser mon rêve. Lui, il avait réalisé son rêve, celui-ci était de prendre la suite de son paternel. Je n'arrivais plus à cerner l'homme qui était jadis mon père. Ma mère, elle était à peu près d'accord que je devienne ninja. Je reçus mon bandeau qui me certifiait que j'étais ninja à l'âge de mes 14 ans. J'accomplissais des missions sans trop de problèmes. J'étais rapide et silencieuse. Je m'entraînais chez moi vu que mon père m'interdisait strictement de sortir ne voulant pas que je risque ma vie pour des broutilles comme il le disait si bien. Je m'en fichais pas mal de ce qu'il me disait. Mon sensei remarquais que j'avais beaucoup de bleu. Je ne lui expliquais pas la vraie raison. Je lui disais simplement que s'est dû à des fautes d'inattention de ma part. Je croyais qu'il me croyait au moins un peu. Mais une fois je dus partir en mission avec le reste de mon équipe sans lui. Quand je suis revenue une dizaine de jours plus tard. Je le trouvai chez moi à se disputer avec mon père à mon sujet. Mon père lui disait qu'il n'avait aucun droit sur moi que je n'étais pas sa fille. J'entrai dans la pièce furibonde et regarda mon père droit dans les yeux. J'avais pris la parole le coupant au moment où il allait me dire de partir. Je le regardais droit dans les yeux avec un regard noir. En lui disant que j'en avais marre de lui que je ne le supportais plus. A peine j'eus terminer ma phrase que je me retrouva avec sa main coller sur ma joue, il venait de me gifler devant mon sensei. Je me mis sur le coter ne disant rien. Je regardais mon sensei et il comprit ce qui se passait ici. Il dit à mon père qu'il me prenait sous sa responsabiliser. Alors, je me suis dépêchée de faire mes affaires pour partir avec lui loin de mon père, j'écrivis un petit mot à ma mère et le laissa sur sa table de nuit lui expliquant ce que mon père me fessait depuis plusieurs années déjà. Je continuerais mon apprentissage en vivant chez mon sensei. Je m'excusais a longueur de temps de vivre chez lui, mais il me disait tout le temps que ce n'était pas ma faute, mais celle de mon père. Je ne voulais pas vraiment y croire. Ma mère me manquait beaucoup et je n'osais pas allez la voir au restaurant de peur d'y croiser mon père. Malgré que je sois plus forte que lui j'en avais peur. Je crois bien que c'est la seule personne qui me fasse peur comme ça. Même quand je me retrouvais face à des ennemis plus puissance et que j'étais la dernière debout et que mon sensei était occupé avec un autre ninja plus puissant, je n'avais pas peur, oui je tremblais, mais d'excitation. Une fois, je retournais chez mes parents, je ne vis pas ma mère alors j'allai au restaurant, mais elle n'y était pas non plus. J'entra dans la maison, mon père y était et il dormait alors je faisais attention à ce que je faisais pour ne pas faire trop de bruit. J'allais dans leur chambre et regarda dans l'armoire, les affaires de ma mère n'étaient plus là. Je commençais à me poser des questions. Alors, je redescendis, mais mon père s'était réveillé et il se tenait devant moi. Il me regardait agressivement et il me demanda ce que je fessais ici. Je lui répondis juste que je venais prendre des nouvelles de ma mère. Il me dit alors qu'elle était partie peu de temps à près moi. Il me remercia vu que s'était à cause de moi qu'il avait tout perdu. Le restaurant commençait à faire faillite en plus. Je resta calme, mais je sentais la colère m'envahir de plus en plus devant cet être abject. Je repris alors ma descende des escaliers pour me retrouver juste en face de lui. Mon père se tenait droit et ne bougeait pas ou si, il bougeait s'était juste un peu. Je le regarda droit dans les yeux et fini par sourire. Je venais de comprendre pourquoi ma mère était partie. Sûrement à cause mot que je lui avais laissé sur sa table de nuit et elle ne voulait sûrement pas rester avec un homme qui battait ses propres enfants. Je passas à côté de lui et au moment où j'allais franchir la porte il me sauta dessus et me menaçais avec un couteau. Je n'étais pas assez sur mes gardes et ça allait sûrement me coûter cher. Je le regardais du coin de l'oeil avec haine. Je savais me défaire de cette prise assez facilement, mais je préférais ne rien tenter et le laisser se calmer. Je restais debout sans bouger plus ou moins une heure, j'avais l'habitude de rester immobile plusieurs heures gràçe à mon sensei. J'espérais seulement que personne n'allait venir. Mon père n'était pas décider à lâcher prise. E poussa un petit soupir et baissa la tête. Mais je ne voulais pas risquer de le tuer, malgré qu'il m'ai fait souffrir je l'aimais et malgré qu'il fasse plein de connerie il restait mon père. Je finis par entendre un bruit de pas, qui m'était familier. Les rapidités dons les pieds touchaient le sol et tout. Je reconnu à ses pas mon sensei. Je dis à mon père qu'il était préférable qu'il me lâche, mais il voulait continuer à me faire souffrir et tant qu'il ne saurait pas comment il ne me lâcherait pas. Je restas comme ça et je relevas la tête quand le bruit de pas c'était arrêté. Je vis mon sensei dans l'encadrement de la porte. Je lui sourrias et il me regarda un peu inquiet. Mon père vit l'homme à cause de qui je ne vivais plus ici et à cause de qui sa femme aussi était partie. Il ne me lâchait pas et il fit des menaces mon sensei. Mon père lui dit que s'il avançait plus il me tuerait. Mon sensei me fit un sourire. Je compris ce qu'il voulait que je fasse, mais je mis étais refuser jusque là. Je pris un kunaï discrètement, mon père ne vit rien, je le fis pivoter dans ma main et lui planta dans le bras avec lequel il tenait le couteau, ça lui fit lâcher prise et le couteau tomba a terre dans un petit bruit métallique. Peu de temps après mon sensei me dit de partir et je lui obéis sans réfléchir. Il resta avec mon père plusieurs minutes avant qu'il me rejoigne dans la rue et on marcha dans les rues du village sans rien dire, il finit par prendre la parole et me demander pourquoi je n'avais pas réagi. Je lui expliqua tout en détail. Il m'écouta et il me dit que ce n'allait plus être un problème. Je ne compris pas directement le sens du mot. Je le compris qu'il y a quelques jours. J'avais déserter Mahou après que mon sensei soit mort au combat enfin ce que je crus. Je marchais dans la forêt, partout où je regardais, je voyais des arbres, je n'arrivais pas à savoir où j'étais ni ou allez. Je marchais et je finis par me retrouver devant les portes de Mahou. Je compris alors que ma place était véritablement ici...
Pas grand chose à dire. A part des coquilles ici et là, qui sont assez désagréables.

Ashura Miaki a écrit:Les priorités/Visions d'avenir: Elle n’a pas vraiment de priorité ni de vision de l’avenir. Elle vit au jour le jour en se demandant simplement de quoi sera fait demain.
R.A.S.

Ashura Miaki a écrit:Répertoire de combat:
Affinité :
Kenjutsu (maniement des armes). Ashura excelle dans le domaine du maniement des armes. N’étant pas très doué pour le ninjutsu, elle s’entraine durement au technique de kenjutsu pour compensé ses lacunes. Elle à quelque base en taijutsu également, mais cette forme de combat ne l’a jamais vraiment attirée, étant attirée par les armes.
Pas mal. mais ça manque un peu de détail. Est-elle vive ou puissance? Sa capacité de genjutsu est comment? Il y a une fiche modèle, un peu plus haut où tu verras le genre de chose qu'on attend.

Ashura Miaki a écrit:♦ Bakuretsu Koinu [Poupée Explosive]
L'utilisateur crée une poupée de lui ou de n'importe qui et la fait exploser à l'approche de l'ennemi.
Des milliers de kunai partent dans tous les sens pendant l'explosion.
Niveau Genin
Comment la poupée est-elle créée? Quel est le rayon de l'explosion? Bref ces petits détails qui permettront aux autres RPgistes de mieux appréhender ta technique.

Ashura Miaki a écrit:♦ Soushouryu [L'Envol des Dragons Jumeaux]
L'utilisateur invoque à l'aide de deux parchemins, une multitude d'armes pour
attaquer l'adversaire. Il peut se servir des armes après,
car elles seront soit sur l'ennemi soit au sol.
Niveau Genin
R.A.S Sauf peut-être la quantité/le type d'armes, ainsi que les distances parcourues par les armes...

Ashura Miaki a écrit:♦ Kuro Tatsumaki [Tornade Noire]
L'utilisateur se munit d'armes dans les deux mains et tourne sur lui-même. Cette attaque peut s'effectuer à plusieurs.
Niveau Genin
Pour ma part, ce n'est pas vraiment une technique. Mais bon.

Ashura Miaki a écrit:♦ Shuriken Kage Bunshin no Jutsu
L'utilisateur envoie un shuriken puis exécute des signes pour faire apparaître des répliques du shuriken.
Niveau Genin
Alors, ça, c'est du ninjutsu pur. Or, plus haut, tu dis qu'elle n'est pas douée au ninjutsu. Donc, dans ce cas, il va falloir mettre beaucoup d'infos : nombre, quantité de chakra,...

Ashura Miaki a écrit:Arme :
Ashura a toujours son katana à double tranchant près d’elle. Elle garde toujours des kunai dans son étui fixé sur sa cuisse droite. Elle possède aussi deux poignards mais ne les prend que rarement avec elle, pour elle, il s’agit plus de deux jouets. Elle emploi aussi de tant a autre des shurikens mais c’est assez rare. Elle à cependant toujours un ou deux parchemins explosif ou d’invocation avec elle.
R.A.S.

Bon, manque le post Rp et faudra faire quelques ajouts, en fonction de mes coms. Allez, bon courage.

_________________
Hasta la Vista, Baby !!
Vivons pleinement ce jour, parce qu'hier n'est plus et que demain ne viendra peut-être jamais.
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ashura Miaki

Message par Ryosuke le 11/4/2010, 15:51

Mon père me battait à chaque fois que ma mère était absente de la maison. Je ne comprenais pas mon père. Pourquoi me fessait-il ça??
Soit c'est une coquille (assez récurrente), soit c'est hyper subtil. Au choix. Mais traditionnellement, le verbe faire donne faisait, et le verbe fesser donne fessait ^^

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ashura Miaki

Message par Ashura Miaki le 12/4/2010, 19:29

Hm merci et désolé pour les fautes, en fait, c'est un texte qu j'ai écrit il y a assez longtemps et bon j'ai ratée plusieurs fautes j'en suis navrée. Je suis vraiment désolée. Dans mes rp, je ne fais pas autant de fautes rassurée vous. Enfin vous le verrez de vous même ^^'. Et désolée pour le temps.
avatar
Ashura Miaki
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Messages : 19
Date d'inscription : 06/04/2010
Localisation : Dans un de ces milles et un lieux sans vie, c'est-à-dire loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ashura Miaki

Message par Seol le 13/4/2010, 14:35

Yosh!
Pas de problèmes. Prends ton temps pour complèter ta fiche. Ce n'est pas un concours de vitesse.
Up ta fiche quand tu l'auras terminée.

_________________
Hasta la Vista, Baby !!
Vivons pleinement ce jour, parce qu'hier n'est plus et que demain ne viendra peut-être jamais.
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Ashura Miaki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum