[Chikara] Eikô Kawagu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chikara] Eikô Kawagu

Message par Eikô le 14/4/2010, 18:00

Nom : Kawagu

Prénom : Eikô

Age : 18 ans

Village : Chikara

Description physique :Eikô est un garçon commun, pour ne pas dire terne. Il mesure 1m75, pour un poids de 60 kg. Sans être famélique, il n'est pas très "épais" et, s'il est relativement musclé eut égard aux impératifs que lui imposent son activité de shinobi, des étirements constants effacent toute trace de ceci, de sorte qu'il fait franchement "gringalet".
Ses cheveux d'un noir de jais sont coupés courts, pour l'aspect fonctionnel, et il est généralement soigné et propre sur lui. Il s'habille en général d'une chemise blanche de lin, d'un pantalon noir et de chaussures de cuir noir auxquelles il porte un soin tout particulier. Dès lors qu'il part en mission, il privilégie une fois encore l'aspect fonctionnel: drapés serrés autour du corps dans une optique de camouflage ou habits plus communs encore pour l'infiltration. Il porte en revanche dans tout les cas un bâton flexible qui lui sert à la fois d'arme et de canne, et une besace pour contenir tout le matériel un peu volumineux qu'il ne peut dissimuler dans les plis de ses vêtements, à commencer par son journal.

Description psychologique :Eikô est un jeune garçon poli, doux et très calme. En toute occasion, combat y compris. Ce qui a la fâcheuse tendance à agacer ceux qui le côtoient, dans les situations ou un peu plus d'implication et d'expressivité sont de mise: interrogatoire, duel psychologique, etc. Il a de plus tendance à être d'une naïveté désarmante, gobant littéralement tout ce qu'on peut lui dire, défault également assez désespérant pour un shinobi. Et s'il a malgré tout emprunté cette voie, c'est a cause de son trait le plus marquant: il est véritablement avide de connaissance et d'expériences. Curieux à un point difficilement imaginable, chaque minute de son temps est, selon lui, gaspillée si elle n'est pas consacrée à l'étude, la réflexion ou la pratique, les seconds étant pour lui le prolongement logique et indispensable du premier.

Grade dans le RP : Genin.

Histoire : Les parents de Eikô étaient de petits commerçants chikariottes vivant de la vente de produits inter-villages; mais le père de Eikô, Asato Kawagu, ancien ninja, profitait régulièrement de leurs déplacements dans les autres villages pour revendre des informations sur Chikara, informations qu'il collectait en pratiquant un genjutsu sur certains shinobis peu puissants mais ayant accès à certaines données comme les effectifs en combattants du village ou les horaires de garde. Le village, conscient d'une fuite, l'avait fait pister par un jounin, et il fut pris en flagrant délit. Le père, tentant de fuir, fut tué, et la mère et le fils furent ramenés sous bonne escorte à Chikara. Leurs biens furent confisqués, et la mère d'Eikô ne parvint qu'à dissimuler un petit carnet qui, seul, démontrait que le père était bel et bien un expert dans les jutsus de manipulation. Il décrivait notamment une conception différente du chakra, qu'il voyait comme un fluide diffus qu'on ne devait pas chercher à contraindre mais seulement à orienter. Cette vision lui avait soi-disant permis de lancer des jutsus d'illusion plus puissants car plus changeants, plus réalistes. La famille, jugée innocente des actes du père, ne fut pas inculpée, et, malgré la suspicion, la vie repris son cours. Impressionné par ceux qu'il appelait les "magiciens", après les prouesses de celui qu'il ne parvint plus à appeler "père" par la suite et celle du jounin, Eikô décida peu après à entrer à l'académie, où il eut un bon parcours eut égard à son acharnement au travail d'une part, et à son profond respect des règlement et de Chikara en général, gardant non pas rancune contre le village mais un profond respect pour l'organisation.

Objectifs :
- Apprendre, toujours
- Explorer les possibilités d'application de la conception du chakra héritée de son père hors du genjutsu

Affinité : Doton

Equipement : Eikô porte toujours sur lui son journal où il consigne minutieusement ses journées; armé de façon assez simpliste d'un bâton et d'une paire de poignard en plus de quelques kunais, c'est au rayon des à-cotés qu'il se sur-équipe: souvent faits par lui, il ne part jamais sans ses onguents de soins, drogues de combat et autres poisons liquides ou gazeux. Il s'acharne en plus à ramener de mission divers spécimens de plantes et de petits animaux, "pour faire des essais", ce qui peut parfois donner l'impression qu'il joue au sorcier d'opérette.

Répertoire :
Suite aux évènements de son enfance, Eikô entretient une quasi-phobie pour le genjutsu que même sa curiosité ne lui permet pas de surmonter. Du coup, il l'a à peine assez étudié à l'académie pour passer les examens et ne le pratique pas du tout. Il pratique en revanche un taijutsu correct, compensant son manque d'aptitudes physiques par une bonne connaissance du corps humain, ce qui fait qu'il utilise avant tout des luxations et des projections au combat. Son point fort réside dans son ninjutsu assez performant.

Ninjutsu: Substitution affinitaire
Amélioration de la technique classique de substitution, ce jutsu permet de se substituer sans substitut valable, en utilisant à la place un mannequin de glaise. Le coté pratique est contrebalancé par le coût en chakra très important (fabriquer un mannequin éphémère très rapidement en plus de la substitution), la destinant plus à permettre la fuite qu'à prendre l'avantage en combat.

Ninjustu: Lapidation
Ce jutsu projette les cailloux alentour sur l'ennemi à grande vitesse. Peu dangereux, ce jutsu est avant tout une excellente diversion et présente l'avantage d'arriver de toute parts, le rendant difficile à esquiver.

Ninjutsu: Enfouissement
Ce jutsu doton permet de s'enfoncer sous terre sans laisser de trace à la surface, puis d'en ressortir. A plus au niveau, il permet de s'y déplacer à vitesse réduite.

Test RP:

Aube du 18ème jour du printemps, année 1808, Chikara

Ce fichu examen m'aura décidément torturé longtemps, mais ça prend fin aujourd'hui! Même si les résultats tombent plus tard, je saurai enfin ce soir si je suis capable d'être shinobi ou si il faut que passe une autre année à écouter un genin nous expliquer ce qu'est Chikara!

Oui, j'ai trouvé le cours d'histoire assez lamentable. Mais bon, passons.

Je compte passer à la bibliothèque pour voir les techniques pour faire rapidement des mudras; j'ai peur que l'examinateur me trouve mauvais en ninjutsu à cause de ça...

Du coup je me dépêche, récit détaillé ce soir!


Crépuscule du 18ème jour du printemps, année 1808, Chikara

Ouah! Quelle journée! Je raconte et dodo!

Donc, comme prévu, quand j'ai lâché ce journal ce matin, direction la bibliothèque. Manque de bol, le gardien est tombé malade (pourtant on a discuté hier et il allait bien... C'était vraiment une journée à la c**!) et je me suis retrouvé à incanter devant la salle d'examen, sans utiliser de chakra, histoire de pas gaspiller. Je me serais vraiment senti mal si toute ma promo n'était en train de faire pareil, tous alignés dans le couloir. Première épreuve, ninjutsu, l'examinateur a dû se marrer quand il nous a vu, toute une classe lui faisant une quasi haie d'honneur dans couloir, gesticulant des mains les yeux fermés et marmonnant le nom des signes qu'on essayait de retenir. On se serait cru dans un hospice frappé d'alzheimer...

Mais non, le gars était sérieux: il nous passe devant avec un petit signe de tête, entre dans la salle et, deux minutes plus tard, commence à nous appeler un par un. J'étais suffisamment stressé pour compter les candidats avant moi, 21, après quoi j'entre à mon tour. Salut. Deux questions rapides sur la théorie (ce qu'est le chakra et les différentes affinités, rien de bien compliqué), et pour la pratique, il me demande une substitution. Là aucun problème: je produit du chakra, les petits signes (rapides et sans m'emmêler, je suis trop fier!) et hop, substitution avec le mannequin. sourire de l'examinateur, je suis rassuré. Par contre, ça m'a bouffé pas mal d'énergie et l'épreuve suivante, c'est taijutsu...

J'étais déjà pas frais, mais j'étais mort après! Petite démonstration en solo d'abord, et là, pas de soucis: j'étais un peu brouillon mais j'avais bien bossé, donc j'étais content de moi. Pour le combat par contre, moins sympa: je me suis pas mal défendu mais je me suis quand même fait battre. Ça a duré deux minutes, après quoi je m'éloigne un peu pour reprendre mon souffle. Mon adversaire en profite, me fonce dessus, coup de poing au ventre, je sens mes poumons se vider, je laisse mécaniquement tomber ma garde... Latéral fouetté dans ma tête, et moi sonné pendant une bonne dizaine de minutes. Et je pense pas qu'il y soit allé fort. 'Faut vraiment que je bosse mon tai' .

Dernière épreuve, genjutsu, et là j'épilogue tellement j'ai été lamentable: l'examinateur demande un clone, je suis même pas sûr d'avoir produit une ombre. Et j'y ai mis tout ce qu'il me restait d'énergie, pourtant. Enfin, je sais que c'est pas mon point fort depuis longtemps...

Enfin bref, je rentre, globalement satisfait (je pense l'avoir mais on a pas encore eu les résultats), je salive à l'idée d'une douche et d'un bon lit bien frais... Et manque de bol, famille à la maison! J'en suis réduis à repasser l'examen devant des examinateurs aux sourires condescendants, et à avaler un repas pour quatre alors que j'ai pas encore récupéré de mon épreuve de taijutsu. Il a fallu attendre minuit et un récit par le menu, quatre fois, pour que ma trop gentille famille me laisse aller! Y'a des fois...

Enfin bref, ce fichu examen est terminé. Je croise les doigts pour le résultat.


Archives de Chikara
Examen genins 1808
[...]
Eikô Kawagu ~ Reçu

PS: Merci d'avoir lu jusqu'au bout!


Dernière édition par Eikô le 17/4/2010, 18:09, édité 5 fois
avatar
Eikô
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 6
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Seol le 14/4/2010, 18:30

Aenar a écrit:Nom : Kawagu
Prénom : Eikô
Age : 18 ans
Village : Chikara
Grade dans le RP : Genin.
R.A.S.

Aenar a écrit:Description physique :Physiquement, Eikô est un garçon commun, pour ne pas dire terne. Il mesure 1m75, pour un poids de 60 kg. Sans être famélique, il n'est pas très "épais" et, s'il est relativement musclé eut égard aux impératifs que lui imposent son activité de shinobi, des étirements constants effacent toute trace de ceci, de sorte qu'il fait franchement "gringalet".
Ses cheveux d'un noir de jais sont coupés courts, pour l'aspect fonctionnel, et il est généralement soigné et propre sur lui. Il s'habille en général d'une chemise blanche de lin, d'un pantalon noir et de chaussures de cuir noir auxquelles il porte un soin tout particulier. Dès lors qu'il part en mission, il privilégie une fois encore l'aspect fonctionnels: drapés serrés autour du corps dans une optique de camouflage ou habits plus communs encore pour l'infiltration. Il porte en revanche dans tout les cas un bâton flexible qui lui sert à la fois d'arme et de canne, et une besace pour contenir tout le matériel un peu volumineux qu'il ne peut dissimuler dans les plis de ses vêtements, à commencer par son journal.
Ok.

Aenar a écrit:Description psychologique :Eikô est un jeune garçon poli, doux et très calme. En toute occasion, combat y compris. Ce qui a la fâcheuse tendance à agacer ceux qui le côtoient, dans les situations ou un peu plus d'implication et d'expressivité sont de mise: interrogatoire, duel psychologique, etc. Il a de plus tendance à être d'une naïveté désarmante, gobant littéralement tout ce qu'on peut lui dire, défault également assez désespérant pour un shinobi. Et s'il a malgré tout emprunté cette voie, c'est a cause de son trait le plus marquant: il est véritablement avide de connaissance et d'expériences. Curieux à un point difficilement imaginable, chaque minute de son temps est, selon lui, gaspillée si elle n'est pas consacrée à l'étude, la réflexion ou la pratique, les seconds étant pour lui le prolongement logique et indispensable du premier.
Ok.

Aenar a écrit:Histoire : Curieusement, l'histoire de Eikô ne le prédisposait pas du tout à devenir un shinobi: fils d'un ambassadeur de Chikara, son père l'a emmené avec lui aux quatre coins du globe, à la découverte de cultures exotiques et parfois très étranges. Lui-même avait suivi un formation de shinobi pendant quelques années avant de devenir ambassadeur, et le ninjutsu ne lui servait plus guère désormais qu'à amuser son fils par de petits tours de magie. C'est du moins ce qu'il prétendait, et ce que croyait Eikô. En réalité, il avait développé un genjutsu de très haut niveau dont il se servait pour captiver, charmer ou manipuler son auditoire de façon quasi-indétectable. Il pu ainsi conclure quelques traités très profitables pour Chikara, ce qui causa sa perte: se doutant de quelque chose, un shinobi de Gensou l'observa pendant un entretient et ressentit le flot de chakra qu'il délivrait en parlant. La supercherie éventée, il tenta de fuir en emportant Eikô. Mais, pourchassé par plusieurs Jounins et loin de son village, il ne parvint qu'a dissimuler son fils et son matériel avant que ses poursuivants ne le rattrapent. Son père emporté, terrifié par ces évènement auxquels, à 7 ans, il ne comprenait pas grand chose, Eikô attendit caché un jour entier avant de sortir, discrètement, et d'entamer le long retour vers un lieu qu'il ne connaissait finalement que de nom comme sa patrie: Chikara. Le trajet lui pris plus de six mois, durant lesquels il dévora les différents carnets et le journal de son père, et découvrant une conception du chakra assez différente de la vision académique, que son père détaillait tout le long de ses notes: pour lui, il n'était qu'une énergie informe et diffuse, qu'il convenait de ne surtout pas cantonner à des rôles précis mais au contraire diriger comme un flot selon son propre gré et sa seule imagination. Conception qu'à gardé Eikô. Rentré à Chikara, les autorités lui reprirent toutes les affaires de son père, le vidant de son passé, et lui laissèrent seulement les clefs du petit pied-à-terre chikariotte de son père, où Eikô vit encore aujourd'hui. Irrésistiblement attiré vers le monde obscur des shinobis dont il n'avait eu qu'un bref aperçu, il s'inscrivit immédiatement à l'académie où il passa les années suivantes à étudier sans relâche, jusqu'à devenir genin.
Dès les premières lignes, il y a un petit problème. En effet, le monde de Shinnen est un monde qui tourne en vase clos. Autrement dit, tu n'as pas pu voyager aux quatre coins du globe. Ensuite, fils d'un ambassadeur, je trouve ça moyen, parce que c'est un poste d'une très grande importance. Peut-être trop grande.
Ensuite, sa capaicté de genjutsu, bien qu'intéressante n'est pas envisageable pour "tromper" les autorités des autres villages shinobis. Car, ces accords passés se font sous très haute surveillance et il aurait forcément été détecté. Soyons réaliste. Si l'ambassadeur pense à ce genre de stratagème, les autres en face aussi. Et donc se prémunissent contre ce genre d'artifice. Mais cela n'empêche pas qu'il puisse développer des genjutsus puissants.
Autre point très important : un gamin de sept ans ne peut pas faire ce long trajet seul. C'est complètement inenvisageable. Des brigants, des créatures, etc. Donc, ce passage, tu oublies définitivement. Ou alors il est raccompagné par les gens de Gensou. Vu que lui n'est pas concerné par cette histoire. ou par l'escorte de l'ambassadeur. Ben ouais, un type de cette envergure ne se balade pas seul. Et ne vit pas seul à sept ans non plus. Il lui faut forcément un tuteur qui le "protège".

Aenar a écrit:Objectifs :
- Apprendre, toujours
- Explorer les possibilités d'application de la conception du chakra héritée de son père
Why not.

Aenar a écrit:Affinité : Doton & suiton

Equipement : Eikô porte toujours sur lui son journal où il consigne minutieusement ses journées; armé de façon assez simpliste d'un bâton et d'une paire de poignard en plus de quelques kunais, c'est au rayon des à-cotés qu'il se sur-équipe: souvent faits par lui, il ne part jamais sans ses onguents de soins, drogues de combat et autres poisons liquides ou gazeux. Il s'acharne en plus à ramener de mission divers spécimens de plantes et de petits animaux, "pour faire des essais", ce qui peut parfois donner l'impression qu'il joue au sorcier d'opérette.

Répertoire :
Eikô est assez équilibré: le combat étant pour lui un champ d'application, délaisser un domaine équivaudrait à se fermer des possibilités d'apprentissages, ce qui est hors de question! Avec sa bonne connaissance du corps humains et ses entrainements réguliers, il pratique un taijutsu tout à fait honorable et est un adepte du "poing souple". Le genjutsu, au vu de son passé, l'effraye tout autant qu'il l'attire, ce qui explique qu'il l'aie peu développé. Il pratique en revanche un assez bon ninjutsu, maitrisant particulièrement son affinité Doton (car si, génétiquement,il est également suiton, il n'en a pas encore conscience et se contente fort bien d'une seule affinité).

Genjutsu : Limon spirituel
Ce genjutsu de contact permet à l'utilisateur de perturber la transmission des signaux sensitifs au cerveau de la victime, qui verra, entendra ou sentira une seconde plus tard, ou obtiendra une information faussée (mauvaise estimation des distances par exemple). L'intérêt principal de la technique est son coté progressif: imperceptible au début, ses effets vont croissant avec le temps ce qui laisse plus à croire à une drogue qu'à un genjutsu.

Ninjutsu: Substitution affinitaire
Amélioration de la technique classique de substitution, ce jutsu permet de se substituer sans substitut valable, en utilisant à la place un mannequin de glaise. Le coté pratique est contrebalancé par le coût en chakra très important (fabriquer un mannequin éphémère très rapidement en plus de la substitution), la destinant plus à permettre la fuite qu'à prendre l'avantage en combat.

Ninjutsu: Carbone
Cette technique est en réalité une ébauche, et Eikô pense en faire la base du jutsus plus puissants. Elle permet d'assembler les atomes de carbone présent dans l'environnement proche pour obtenir divers dérivés: pour l'instant, Eikô peut obtenir divers gaz toxiques (ce qui est très utile) et du fusain (ce qui ne sert absolument à rien. Pour l'instant. Eikô pense pouvoir obtenir du diamant s'il parvient à densifier encore plus). La technique seule ne permet que la création, pas la projection: dans le cas des gaz toxiques par exemple, il faut soit les générer sous le nez de l'adversaire (quasiment impossible en combat), soit les produire avant le combat et les stocker en vue d'une utilisation ultérieure.
Alors. Deux affinités, cela signifie que t'es une bouse dans tous les autres domaines. Sauf que je vois que tu maîtrise du gen. Donc, va falloir changer.
Ensuite, tu prends Doton et Suiton, alors qu'aucune de tes techs de nin n'en font mention. Bon, le carbone, on peut dire que c'est tiré du Doton. Pareil pour la glaise.
Ensuite, concernant le genjutsu, aucune technique n'est jamais imperspectible. Un spécialiste du genjutsu détectera automatiquement ta technique.
Ensuite le taijutsu, tu parles de "poing souple". Est-ce à dire que c'est le Jûken? Si oui, c'est impossible (faut être du clan Hyûuga et il est fermé). Si non, décris mieux ce style dans un paragraphe complet.

Pour terminer, ton personnage est bon en ninjutsu (2 techniques, plus celle de base), bon en genjutsu (1 technique, plus celles de base) et bon en taijutsu. Tu ne trouves pas qu'il est un poil trop bon? Diminue certaines de tes capacités. Genre un bon, un moyen et un nul. C'est ce qui est communément admis.

Aenar a écrit:PSS: Le journal présent dans l'équipement est censé justifier un style épistolaire type "extrait de journal intime" dans la rédaction des posts. Si un admin pouvait me dire en lisant ceci si c'est permis ou au contraire puni de milles souffrances et de mort, ce serait gentil.
Aucun soucis. Certains font une narration à la première personne. D'autres à la troisième. Certains utilisent une mise en page particulière d'autre non. C'est chacun voit midi à sa porte.

Allez bon courage. Manque aussi le test RP.

_________________
Hasta la Vista, Baby !!
Vivons pleinement ce jour, parce qu'hier n'est plus et que demain ne viendra peut-être jamais.
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Eikô le 14/4/2010, 19:55

Ok, je m'attelle à la correction. Juste un truc: tu entends quoi par "test RP"? (et désolé pour le post monoligne).
avatar
Eikô
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 6
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Chihousou le 14/4/2010, 20:05

Test rp: un rp pour qu'on puisse évaluer ton niveau, ça peut être sur n'importe quoi mais c'est souvent sur l'examen genin ou un moment de ta vie avant maintenant quoi. Une sorte de flash-back si tu préfère.
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Eikô le 14/4/2010, 21:10

Ok, fiche modifiée, et prête pour le correctif. Merci pour la réactivité, au fait!

Le test rp, je l'enchaine ici ou je le poste dans la section rp chikara?
avatar
Eikô
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 6
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Seol le 14/4/2010, 21:13

Le test Rp est à poster dasn ta fiche.

_________________
Hasta la Vista, Baby !!
Vivons pleinement ce jour, parce qu'hier n'est plus et que demain ne viendra peut-être jamais.
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Kezashi le 14/4/2010, 21:15

Hello. J'ai lu ta fiche mais je ne ferais qu'un seul commentaire sur la technique du Carbone. Un gaz toxique ne contient pas uniquement du carbone je trouve un peu bizarre que tu puisses créer un peu "ce que tu veux".

Après ce n'est qu'un avis personnel, si personne ne trouve ça bizarre alors oubliez ma remarque.

_________________
Fiche
avatar
Kezashi
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1017
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-leval.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Iarwain le 14/4/2010, 21:17

Nan, chui d'accord, surtout que j'vois pas comment tu manipules le carbone a la base ^_^

_________________
Let's save Christmas !
avatar
Iarwain
Lord of Santa
Lord of Santa

Messages : 2106
Date d'inscription : 09/03/2008
Localisation : Laponie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Chihousou le 14/4/2010, 21:24

l'histoire est ok je pense, même si ça m'étonne que des ninjas de bas niveaux disposent de ce genre d'infos mais bon, ça peut passer.

Pour les techniques, j'ai envie de te dire de pas oublier qu'elles peuvent être évolutives. Donc pour lapidation, au niveau genin ce serait bien de se limiter à des pierres parce que des rochers dans ma tête je vois des trucs plutôt costauds. Pour le carbone, je pense comme Keza et Iarwain, faudrait que tu développe un peu le fonctionnement et ce que tu peux en faire.

EDIT: tu veux pas changer ton pseudo(ou le nom de ton perso) pour que les deux collent ensemble(mine de rien c'est utile)?
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Eikô le 15/4/2010, 17:02

Pour le pseudo: c'est fait!

Pour l'historique: C'est pour ça que j'ai donné quelques exemples d'infos auxquelles ces ninja pouvaient potentiellement avoir accès, qui restent malgré tout assez insignifiantes. A mon sens, la secrétaire de l'hôpital peut par exemple connaitre le nombre de dossier médicaux donc de shinobis abrités par le village. Après, si c'est gênant, je dois pouvoir trouver autre chose. Une quelconque histoire de contrebande par exemple.

Pour le jutsu carbone: Le gaz toxique se compose de carbone et d'oxygène, pas vraiment un problème de justifier l'origine donc. Par contre, c'est effectivement beaucoup plus dur d'expliquer comment le chakra permet d'assembler tout ça... Je planche là-dessus et, si je trouve pas, je trouverai autre chose. L'idée était pas de faire un truc bourrin, mais d'essayer de trouver un doton original, avec un minéral pas trop vu.

Pour les rochers: C'est pour ça que j'ai bien précisé que les dégâts étaient minimes. Je voulais juste éviter le mot gravillon, qui faisait un peu ridicule. Razz Mais il est clair que c'est loin d'être une terrifiante attaque à distance.

Edit: L'idée du carbone passe à la trappe, pour l'instant. On va commencer par des dotons plus pratiques et essentiels... Et fiche terminée avec test rp inclus, sous réserve de commentaires, critiques et suggestions.
avatar
Eikô
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 6
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Ax-kun le 18/4/2010, 20:41

Alors moi, j'adore cette fiche. Vraiment. Je trouve le test rp un peu court, il faut s'habituer au style épistolaire mais bon, une fois qu'on s'y est fait çà devient pas mauvais du tout.

Maintenant, la parole sont aux admins^^
avatar
Ax-kun
Obsédé du zizi sexuel
Obsédé du zizi sexuel

Messages : 1050
Date d'inscription : 23/09/2008
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Eikô le 19/4/2010, 15:06

Merci, ça fait plaisir! ^^

Le rp, j'ai un peu galéré vu que j'ai trouvé peu d'info sur le test (et sur l'académie en général); le site épistolaire, je suis fan depuis que j'ai lu Dracula, super dynamique et entièrement en épistolaire. Un peu mon idéal narratif...

Enfin bref, content que ça plaise!
avatar
Eikô
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 6
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Chihousou le 19/4/2010, 16:48

Bon et bien, reprenons ça ensemble.

Pour l'histoire, ça me semble un peu tiré par les cheveux mais bon, si y a que moi que ça dérange alors pas de soucis.

Tout le répertoire me va mais avec déjà trois techniques ta marge de progression sera limité en tant que genin. Après tout, c'est ton choix.

Le test rp maintenant. Pour la date, je peux pas te confirmer que ce soit exacte(puis y a pas vraiment de date ici mais bon...).
Rien à dire, c'est un peu court comparé à la moyenne du forum mais au final on s'en fout.

J'ai donc plus qu'à te souhaiter bon jeu au milieu des autres tarés qui parasitent ce forum.

Validé.

Ps: pas besoin de *** pour les mots vulgaires, suffit de voir les rps de Mak', Taïga et d'autres. Mais bon, encore une fois, tu fais comme tu veux.^^
avatar
Chihousou
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 586
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Eikô Kawagu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum