[Gensou] Kaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Gensou] Kaa

Message par Kaa le 21/4/2010, 23:41

Nom : Fushiton

Prénom : Kaa

Âge : 18 ans.

Village : Gensou.

Grade RP : Genin. Depuis l'âge de 16 ans.

Description physique : Kaa est un jeune homme de taille commune, mesurant un bon mètre soixante-dix. D'allure svelte, quoique légèrement sec, il s'entretient quotidiennement en courant de longues heures dans les environs du village; mais aussi, en pratiquant régulièrement un mélange d'arts martiaux de sa composition. Kaa a un visage fin, anguleux et sec. Pourtant, celui-ci est très souvent orné d'un grand sourire, lui donnant une belle tête d'idiot. Il a les cheveux long. Très long, châtain et frisés. Ils sont ornés de plumes, de perles de bois et de tresses. Il les portent le plus souvent détachés, sauf lorsqu'il s'entraîne. Il utilise alors une cordelette en cuir qui lui sert autrement de collier. Elle est orné d'une toute petite perle d'or, sur laquelle est gravé une larme, ou une goutte d'eau, suivant l'interprétation. Il a des yeux d'un bleu profond, et une absence de poil au milieu du sourcil gauche, suite à une chute dans sa jeunesse. Il est vêtu habituellement d'une toge( similaire au moines bouddhistes) bleu sombre délavé et troué. Il marche pied nu, sauf lorsqu'il court sur de longue distance. Il chausse alors de simples sandales de cuir. Un bracelet d'argent à la main droit vient terminer ce personnage.

Description psychologique : Kaa est un garçon tout ce qu'il y a de joyeux. Il aime la vie, il aime danser, rire et taquiner ses compagnons. Malheureusement, c'est aussi un garçon fort lunatique. Il est capable de s'énerver contre un caillou qui lui aurais effleuré l'avant-bras si quelque chose ne lui convient pas et qu'il n'arrive pas à le changer. Même si il aime beaucoup discuter, il a des avis très net et tranché, pouvant ne se baser sur rien de concret. Il est aussi calme par moment. Très observateur et à l'écoute, tant de lui même que des autres, il analyse et comprend rapidement. Il est pourtant, lorsqu'il n'est pas concentré, très imprévisible. Tant pour lui même que pour son entourage. C'est probablement dû à son caractère changeant et à son léger grain de folie.

Histoire : Kaa est fils d'une petite famille de Chikara. Son père était un expert en compréhension du chakra et du corps humain. Malheureusement pour lui cela s'arrêtais là. Il ne maîtrisais absolument pas son chakra. Il développais uniquement des techniques afin d'accroître celui-ci ainsi que les capacités physiques et mentales. Il était donc réputé à travers Chikara pour enseigner à haut niveau sur ce point précis. Bon nombre d'enseignant et de Jouninn venait donc le voir, afin d'augmenter leur quantité de chakra, ou encore améliorer la circulation de celui-ci. Sa mère était une vagabonde qu'il avait recueilli puis épousé. C'est d'ailleurs à cause d'elle, suite à une sombre histoire de meurtre de Kouninn qu'il fut déchu de ses fonctions et renvoyer du village. Sa mère accoucha de lui durant leur exile. Nombreux était les Ninjas de Chikara qui venait de temps en temps voir le Père de Kaa, afin d'acquérir de nouvelles connaissances vis à vis du chakra et de tout ce qu'il enseignait. Il fut donc rapidement connu par les vagabonds de Yuukan et, de files en aiguilles, par les Ninjas de Mahou et de Gensou. Son talent étant suffisamment grand pour qu'il attire la convoitise de chaque village. Gensou furent les premiers à lui faire une offre. Il l'accepta assez rapidement, afin de pouvoir proposer à sa femme et son fils autre chose qu'une vie de vagabondage. Ils y arrivèrent lorsque Kaa eu tout juste 3 ans. Son père lui appris (et lui apprends toujours, même si c'est de manière sporadique) tout ce qu'il savait sur le corps et le chakra, ce qui permis à Kaa d'entrer à l'académie de Gennin et d'y suivre un cursus plus que correct. Peu adepte du Ninjutsu car trop "inintéressant" et "inutile" à son goût, il préférait nettement le Genjutsu, ainsi que ça propre version du Taijutsu. Il était néanmoins obnubilé par une chose. Trouver sa voie et être en paix. Il passait donc des journées entière à méditer. Seul. Et à observer la nature.

Objectifs :
- Long terme : Trouver la paix. Éclaircir le mystère de la mort du Kounnin.
- Court terme : Voyager. Maîtriser le Genjutsu

Affinité : Aucune connu à ce jour.

Équipements : Dans les replis de sa toge se trouve quelques bandages, une poignée de fumigènes et de fils, des huiles essentielles permettant la relaxation et le massage, ainsi qu'un onguent cicatrisant fabriqué par son père. (Et des feuilles de thé, mais est-ce vraiment utile de le précisé ?)

Répertoire : Kaa utilise un Taijutsu basé sur le Tae Kwon Do, le Karaté et le Kung-Fu. Il mélange, secoue le tout, y ajoute une pointe de précisions de chakra et vous avez son art martial. Précis et destructeur. Il peut être utilisé de 2 façon différente. La première est brutal. Elle vise à détruire l'extérieur de l'ennemi tout en impliquant une importante agressivité. C'est le type qu'il utilise lorsqu'il se lâche ou perd plus ou moins le contrôle de lui-même. L'autre est fine et précise. Elle vise à détruire des points précis dans le corps adverse, comme des tendons, des ligaments, ou encore, si le but est de tuer, le coeur, le foie, etc. C'est le type qu'il utilise le plus couramment. Il l'utilise en général pour affaiblir ou immobiliser son adversaire, le temps de lancer un Genjutsu. Il est aussi passionné par le Genjutsu. Il le maîtrise pourtant faiblement. Le Ninjutsu lui est inconnu. Des techniques de bases, il n'en maîtrise aucune. Son père lui à aussi transmis un sceau. Qu'il tiens lui même de son père. Il permet d'invoquer un loup ou un chat. Personne ne sait vraiment. Actuellement, Kaa ne sait pas l'ouvrir. Il n'est pas particulièrement attirer pour essayer, même si il essaye de temps en temps. Il a une excellente condition physique grâce à son entraînement quotidien. Fin tacticien, il a tout de même de grande difficulté à se maîtriser lorsqu'une personne lui résiste. C'est à double tranchant. Il y a une chance sur 2 pour que cela soit à son avantage. Ou non. Il est absolument incapable de se soigner malgré la connaissance de son corps, car cela ne l'attire pas du tout. Il utilise exclusivement le baume de son père et le temps.



Taijutsu : Aucune technique particulière. Son art martial lui assure une maîtrise supérieur à celle d'un Gennin Académique.

Ninjutsu : Rien.

Genjutsu : Il le maîtrise fort correctement. Pourtant, il ne s'est axé que sur la branche mentale de celui-ci, passionné par les méandres du cerveau. Ses techniques sont donc très peu nombreuses et longues à utilisé.

Spoiler:
-Technique :

.Type Haruka ( Mentale à Distance )

Bon'yari No Jutsu Flou, étourdi
Durant un laps de temps de quelques secondes, l'adverse ciblé voit flou/ perds sa concentration/regarde un papillon (rayer la mention inutile en fonction de l'adversaire.). Le coup en chakra est faible. Mais la technique est longue à lancé. Et la concentration nécessaire à son lancement doit-être grande.

Invocation : Possède un parchemin d'invocation venant de son père, qui le tiens lui-même de son père, etc. Les origines de se parchemin sont suffisamment flou pour que l'on ne sache pas précisément ce qu'il invoque, si ce n'est un félin, de type chat ou loup. Actuellement, Kaa ne travail pas trop sur l'ouverture du parchemin. Peut-être un jour.

Maîtrise du Chakra : Excellente. Il s'améliore quotidiennement, de manière à ne faire plus qu'un avec son Chakra.




Post RP :

Spoiler:
Demain, passage de l'examen Gennin. Alors je me couche tôt. Après une courte séance de méditation, je m'endors.

Je me lève à 5 heure du matin pour un petit décrassage. 2 heure plus tard, je m'effondre, épuisé. Malgré tout mes efforts, je stresse tout de même un peu. Voir beaucoup. Je sors ma blague de tabac. Une petite cigarette. Plaisir éphémère et occasionnel. L'examen est à midi. Il me reste 5 heure. Je mange quelque biscuit, en pensant, rêveur, aux nuages qui passent au dessus de moi. On-y-il trouvé la paix eux ? Je m'assieds dans l'herbe et embrasse le paysage. Qu'il est beau ce village, lorsque le soleil sors de la brume et irradie le ciel de son rougeoiements si familier. Je regarde vers l'ouest du village. J'y aperçois ma maison. Je suis content. Je me relève, récupère le tabac non utilise de ma cigarette, le range et me mets à marcher. J'approche un petit rocher qui surplombe un champ. Je m'y assoie et commence à méditer.

4 heure ont passé.

Je sors de ma méditation, quelque peu abasourdi et un sourire serein sur les lèvres. Je descends du rocher et retourne au village. Je croise quelques camarades de promotion en train de manger. Ils m'invitent. Je me joins volontiers à eux. Nous discutons de l'examen à venir, échangeons quelque blague. J'ai du mal à sortir de ma méditation. J'ai l'esprit ailleurs. Une main se pose sur mon épaule. C'est mon père qui est venu me chercher pour prendre le thé et me reposer. Je le suis.

- Comment vas-tu mon fils ?
- Bien. Un peu ailleurs tout de même. Mais bien.
- Tu as médité ce matin ?
- Oui. Tu avais raison. Le soleil était beau.

L'échange fut bref, certes, mais reposant. Mon père et moi n'avions pas besoin de beaucoup. le silence parlait pour nous. j'aimais mon père pour cela.

- Faisons des exercices de chakra. Cela te détendras.

Le chakra circule. Je le sens me traverser. Me picoter. Il est doux, légèrement amer et parfois à peine amer, quand je le fait parfaitement circuler. J'aime cette sensation. C'est tellement ... plaisant. Mon perds me sors de ces excercices.

- Il est temps.

Je l'embrasse puis sors et me dirige prestement vers l'Académie. Devant la porte d'entrée, je vois une amie qui se ronge les ongles. Elle est tellement stressé que commence à le communiquer à ses voisins. Je me glisse derrière elle.

- BOUH !

Elle sursaute.

- Aah ! Kaa ! Espèce d'idiot ! Nan mais ça va pas de me faire peur comme ça ? Tu crois vraiment que c'est le moment ? On va passer les examens pour devenir gennin, et toi, tu me saute dessus comme ça ? Tu aurais au moins pu me rassurer ! Ingrat ! goujat !

Elle continue de me crier dessus pendant que je la regard, un sourire jusqu'aux oreilles. L'entendre me crier dessus me rappelle qu'après tout, c'est un jour comme les autres. Elle me regarde, bouche-bée.

- Sale gosse. J'te jure.

Elle sourit et m'embrasse sur la joue. Elle me fait tellement rire. Nous discutons pendant un bon moment. L'ambiance se détend. elle en oublie son stress. Je suis content.

Soudain, un examinateur nous intimes gentiment que c'est l'heure. Nous rentrons et commençons l'examen.



Quelques heures plus tard, nous sortons. Me voici Gennin. Je touche la plaque de métal gravé. Je vais enfin pouvoir avoir du temps pour moi. Devenir quelqu'un. Savoir qui je suis. Et puis danser toute la nuit sous la pluie. Mon amie sors, hystérique, juste après moi. Je ne me demande même pas si elle l'a eu. Le village entier doit-être au courant de son diplôme maintenant ... Elle m'entraîne dans sa danse effrénés. J'accepte et danse avec elle jusqu'à crever. Étouffé. Et je ris. Je ris. Je ris.

Me voici Gennin.
Résumé RP :

Spoiler:


Dernière édition par Kaa le 11/6/2010, 23:49, édité 10 fois

Kaa
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 55
Date d'inscription : 21/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gensou] Kaa

Message par Kaa le 29/5/2010, 17:22

Pnj

Patchouli Koroji : Style Danseur, 18 ans, Genin depuis 2 ans.

Physique : Mesurant environ 1m75 pour 58 kilos, elle est fine et élancé. Ses cheveux de couleurs verts “nature” sont ramené en un demi-chignon, ce qui lui laisse une bonne moitié de son épaisse tignasse raide lui tomber sur les épaules. Les yeux pétillants d’un marron noisettes, ses traits sont d’une grande finesse. Elle est vêtu généralement d’une chemise ample de couleur beige, à col mao boutonné au poignet, et d’un sarouel marron. Elle porte son bandeau sur le front et sa naginata généralement sur l’épaule. Elle ne a scelle qu'occasionnellement.

Psychologie : Voir psychologie du clan Koroji

Biographie : Fille de deux grands shinobi, elle appris très rapidement à manier les armes avec ses frères. Elle est réputé dans son clan pour l’excellence et la facilité avec laquelle elle Danse.

Combat : Elle aime taquiner son adversaire avant de passer à l’offensive, avec de nombreux jets de makibishi, kunai et autre projectiles en tout genre, ce qui n’est pas habituelle pour un Danseur. Elle maîtrise son affinité Suiton et dispose probablement d’une affinité Futon, même si elle ne la maîtrise pas encore.



Lima Koroji : Style Statique, 17 ans, Gennin depuis 1 ans.

Physique : Mesure près d’1m90 pour 80 kilos. Ses cheveux forment une immense dread de couleur chatain. Celle-ci traîne par terre. Il a les yeux verts, vif et moqueurs. Étant presque exclusivement torse nu, il porte un sarouel jaune sable pour unique vêtement, ainsi qu’un épais collier d’or et son jumeau en bracelet au poignet droit.

Psychologie : Voir psychologie du Clan Koroji.

Biographie : Dernier enfant de la famille du Clan Koroji. Il fut repéré comme n’ayant aucune aptitude en tant que “Danseur”. Il fut donc soumis à l'entraînement des “Statiques” dans lequel il excella. Ceux-ci étant fort rare, il fut envoyé hors du village pour s’entraîner avec le dernier des Statiques, en ermitage dans les montagnes proches du village.

Combat : Réputé pour être le plus prometteur des Statiques. Il manie son arc à la perfection. Il y allie assez aisément sa seconde affinité ( Raiton ) qu’il maîtrise, au dépend de son affinité clanique ( Suiton )




Rochouni Koroji : Style Danseur, 20 ans, Jounnin débutant.

Physique : Il mesure un petit mètre quatre-vingt, pour 75 kilos. Il est svelte. Ses cheveux d’un noir de jais lui tombe sur les épaules. Il ne les attache jamais. Il porte un sarouel noir ainsi qu’une veste large sans manches, d’un rouge sombre. Il a un tatouage dans la paume de chaque main et autour des poignets.

Psychologie : Voir psychologie du clan Koroji

Biographie : L’aîné de la famille du Clan Koroji, il fut tout d’abord presque rejeté du clan, car il ne voulait pas se battre avec des armes, lui préférant le combat à main nue. Puis, suite à l’application de sceau sur ses mains et poignets, lui permettant d’invoqués des armes lui convenant, il progressa rapidement dans le monde Shinobi, jusqu’à devenir respecté au sein de son Clan pour être le meilleur “Danseur” de celui-ci.

Combat : Utilise à la perfection le style du Clan. Les tatouages au niveau de la paume de ses mains lui permettent d’invoqués des griffes (genre wolverine) forgés pour ses mains. Ceux au niveau des poignets invoquent des chaînes d’environ 3 mètres de long ( celle de la main droite est plus longue que celle de la main gauche ) se terminant par un crochet. Il est d’affinité Suiton et Raiton. Il les maîtrises parfaitement et combine allègrement Kenjutsu et Ninjutsu.



Clan Koroji

Le Clan Koroji n’est à l’origine pas un Clan de Shinobi. C’était des artistes qui voyageaient de village en village afin de se produire. C’était il y a fort longtemps, alors que le village Shinobi n’existait pas encore. Puis, suite aux nombreuses Guerres qui ponctuèrent les siècles, le Clan Koroji appris à se battre, afin de garder son indépendance. C’est ainsi que les premiers Shinobi du Clan apparurent. Le tout premier d’entre eux ce nommais Sochuine. Il est connu pour être le plus grand Danseur du clan. Encore aujourd’hui, le Clan Koroji n’est pas considéré comme un clan de shinobi à part entière, mais plus comme un clan de Vagabond. Pourtant, de part leur mode de vie itinérant, ils se sont peu à peu implanté dans les trois grands villages Shinobi, même si, au hasard des chemins, ils se sont majoritairement implanté à Gensou. De part leur multiples localisation, aucun des villages ne leur fait confiance, ce qui les arrange bien. Ils peuvent ainsi vaquer à leurs occupation diverses et variés.

Chaque membre du Clan est d’affinité Suiton. Même si une personne du clan se marie avec quelqu’un n’y appartenant pas, leurs enfants auront tous au moins l’affinité Suiton. Il semblerait que leur gêne soit dominant, ce qui expliquerait cette transmission.

Style de combat des Koroji : Étant à l’originie Danseurs et Musiciens pour la plus part, ils ont adapté leur art au combat. Ils ont ainsi obtenu 2 styles parfaitement opposé et complémentaire. Dès qu’ils sont en âge de combattre ( soit vers 7/8 ans ), les anciens observent chaque individu du clan, afin de savoir qui seras “Danseur” ou “Statique”, puis, ils font forgés une arme qui deviendra l’arme de prédilection du Shinobi.

Danseurs : Les Danseurs se battent de manière fluide et gracieuse, et presque exclusivement au corps à corps. Cela est dû au faite du choix de leur arme. Les Danseurs n’utilisent aucune arme de jets, même les Shurikens, les Makibishi ou autre ne sont que très rarement utilisé. Selon une vieille légende Koroji, on dit que lorsque Sochuine se battait, sa Danse était tellement belle que ses adversaires perdaient l’envie de se battre et préférait le regarder. C’est ce à quoi aspire chaque Danseur, hypnotisé son adversaire part la beauté de sa Danse.

Statiques : Les Statiques étaient les Musiciens qui accompagnaient les Danseurs, avant que ceux-ci n'apprenne à se battre. Le tout premier Musicien à être devenu un statique se nommait Sachuine. C’était le frère jumeau de Sochuine. Leur duo était d’une mortelle beauté. Au sens propre du terme. Dans les temps passé, il y avait autant de Statiques que de Danseurs, et ils se battaient par paire. Malheureusement, les naissances d’enfants aptes à devenir des Statiques devinrent de plus en plus rares, jusqu’à presque disparaître entièrement. Les Statiques se battent presque essentiellement avec des armes de jets, comme des arcs, des javelots ou autre. Ils ne bougent pratiquement pas, préférant couvrir les pas du Danseur qui le protège du corps à corps. Grâce à l’affinités Clanique Doton, ils disposent aussi de puissant jutsu défensive, qui leur permettaient de parer à une éventuelle attaque sur leur personne.


Psychologie des Koroji : Les Koroji sont tous, à différents degrés, des personnes joyeuses et fêtardes. À croire que même l’esprit se transmet par les gênes. Ils se battent pour le plaisir du combat et n’apprécie jamais de donné la mort. Surtout lorsque l’adversaire était puissant. Les Statiques disposent aussi d’une capacités de concentration et d’une intelligence supérieur à la moyenne.

Kaa
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 55
Date d'inscription : 21/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum