[Chikara] Morouh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chikara] Morouh

Message par Morouh le 11/5/2010, 00:35

Morouh Dushino (15 ans)
Physique : Morouh mesure 1,78 m pour 75kg. Il porte des cheveux bruns lui descendent juste au dessus des épaules, pas lisses mais pas frisés pour autant. Il a les yeux verts et la peau assez bronzée (bien pratique à Chikara). Il n’a pas une carrure très impressionnante mais ses muscles très entrainés ressortent beaucoup. On peut noter une longue cicatrice qui lui barre le dos en diagonale.

Tenue vestimentaire :
_ Vêtements civils : Morouh porte des T-shirts courts et de larges pantalons qui rentrent dans d’épaisses chaussures. Ses vêtements couvrent une assez large gamme de couleurs : noir, marron, gris, blanc, vert, rouge et parfois bleu. Il garde toujours son sabre sur lui ainsi qu’une vieille cape rouge en assez mauvais état. Des gants noirs (qu’il utilise aussi pour l’entraînement) viennent parfois s’ajouter à sa tenue et il se ballade parfois pieds nus en dépit du sable brûlant.

http://tektek.org/avatar/36667997

_ Tenue de combat : Morouh adopte de lourdes chaussures conçues spécialement pour parer les coups de sabres. Un pantalon blanc, souple et solide, lui assure une bonne capacité de mouvement. Il y accroche un étui à shurikens. Ensuite vient un T-shirt sans manches où le symbole de Chikara apparaît dans le dos ; s’y trouvent également des poches pour parchemins ou armes de jet autour d’une ceinture et située sur les côtés. Un léger plastron noir s’enfile par dessus qui, même si d’assez bonne qualité, est surtout un effet de style car il laisse les bras et le dos sans protection. Cet élément n’est pas toujours utilisé. Une capuche noire surmontée d’une écharpe rouge vient compléter la tenue.

http://tektek.org/avatar/36667478

Caractère : Morouh est assez discret et ne compte pas beaucoup de relations. Il est toutefois toujours prêt à rendre service et dépense volontiers argent et efforts pour n’importe quel villageois. On peut noter une grande aversion pour les ninjas du village Mahou et pour les brigands qui rôdent parfois dans son quartier d’habitations. Il adore se battre dans des duels serrés et laisse toujours une chance à ses ennemis de rattraper un faux pas, parfois à ses dépends. Les règles de son ancien pays le poussent à ne jamais attaquer en traître ou à deux contre un lors d’un défi.
Histoire : Morouh est né dans un lointain continent nommé Keiru, au Sud-Ouest de Hokuto, dans une famille d’illustres et puissants combattants. Les guerriers de ce pays contrôlent le chakra qu’ils nomment Atoï, mais ne maîtrisent ni les techniques liées aux affinités, ni le genjutsu. Leur utilisation du chakra est donc assez réduite.
Mais la situation du royaume devient instable et la famine ronge peu à peu ses habitants. N’y tenant plus la famille Dushino, leurs amis les Nakato et 2, autres familles fuient le pays pour trouver une terre plus clémente. Morouh n’a que 8 ans quand ils prennent le mer vers le Nord pour un voyage de 19 mois. La mère de Morouh, Anyah, meurt d’une infection juste avant que le voilier ne parvienne à l’Est d’Hokuto. Après quelques jours de marche la troupe arrive près du village Mahou. Une attaque massive de brigands et renégats en tous genres se préparait dans le but suicidaire d’écraser les forces mahousardes. Cependant le village avait pris des mesures très strictes afin de parer à toute éventualité : tout shinobi quittant son poste serait emprisonné. Bien entendu les arrivants ne savaient rien de tout cela et ils furent surpris par l’assaut. Les attaquants se séparèrent en deux pour attaquer le village et la petite troupe. Morouh garde le souvenir d’un ninja en haut des murailles se débattant pour aller aider les occupants et se faisant emmener par deux hommes à la carrure impressionnante. Les arrivants se battirent courageusement mais avec seulement deux combattants dans leurs rangs l’affaire fut vite réglée : sur les 15 personnes ayant accosté, 9 furent massacrées en quelques secondes et les autres ne durent leur salut qu’au sacrifice de Shinji, le frère ainé de Morouh, qui partit seul affronter l’ennemi, laissant pour seuls souvenirs à son petit frère qu’un sourire amer et sa cape trempée de sang. Son père Môdo étant trop blessé pour continuer à combattre, il dût se résigner à laisser partir son fils pour sauver les survivants.
Bien entendu l’attaque fut rapidement écrasée par Mahou. Morouh voue depuis ce jour une haine farouche à ce village qui a laissé périr les siens, bien qu’il sache que nimporte lequel des autres villages aurait agit ainsi à vue d’une attaque ou le nombre et la puissance des opposants sont encore inconnus. C’est aussi de ce carnage qu’il a hérité de la longue plaie qui lui traverse le dos.

Après cet épisode tragique, seuls 5 personnes restaient : Morouh, Môdo et la famille Nakato. Ils firent route vers le Nord dans la tristesse et le découragement le plus total jusqu’à arriver dans un petit village nommé Kaiso. Les Nakato s’y installent définitivement en tant qu’agriculteurs et Môdo initie Morouh aux arts de combat familiaux.
Deux ans plus tard, Môdo, Morouh et Usho, le fils des Nakato qui ne supportait pas d’être séparé de son ami, font route vers Chikara pour s’enrôler dans l’armée shinobi. Malgré une certaine appréhension Morouh découvre que les mentalités ont quelque peu changé mais il se jure que, si le cas se présentait, il ne laisserait personne l’empêcher d’aider des gens livrés injustement à la mort. Il rejoint l’académie de Chikara à 12 ans.

Mode de vie : Môdo avait acheté une belle maison en bois dans le centre ville mais il a décidé en accord avec son fils d’en faire un dojo. Cette décision ne s’est prise que récemment et le bâtiment est encore en pleine transformation. Ils ont donc acheté deux petits appartements séparés, n’ayant plus assez d’argent pour en prendre un qui convienne pour 3. Morouh habite donc une minuscule cabane près des bas quartiers qu’il a aménagé au mieux : un matelas deux places prend toute la pièce principale (c’est dire la taille de l’endroit). Sous celui-ci on trouve absolument tous les rangements, y compris la nourriture ! Différentes parties peuvent se soulever pour donner l’accès aux différentes sections de ce bazar. Ensuite une porte permet de circuler vers une salle de bain.
Il est à remarquer qu’il mange régulièrement à trois endroit différents : dans la maison en chantier avec son père et son ami, dans la sienne (si on peut appeler ça une maison) ou chez Yaaku, son restaurateur préféré avec ses fameuses brochettes de dodo (lol)
Morouh passe (comme la plupart des ninjas) beaucoup de temps à s’entraîner. En général il aide Usho et Môdo pour le chantier de la grande maison le matin, puis part s’entraîner ou se documenter à l’académie pour son ninjutsu et enfin s’entraîne au taijutsu et au combat. C’est l’emploi du temps habituel mais il peut varier du tout au tout. Chaque mois Morouh effectue un raid de trois jours d’entraînement quasi-non stop à l’extérieur du village pour faire le bilan sur ses capacités. Il dispute chaque samedi une bagarre de rue (organisée) dans les bas-quartiers.
Projets immédiats : Améliorer son ninjutsu qui sent la vinaigrette en putréfaction XD Mieux s’intégrer dans le village et terminer le chantier du dojo. Apprendre à manier le sabre avec son père.
Big projets : devenir un ninja abusay… non juste Chunin pour le moment. Perfectionner encore et encore ses techniques. Retrouver le ninja mahousard qui avait tenté de sauver ses proches (et tuer les autres XD). Exterminer tous les méchants du quartier mouahahahahaha !!!!! …
Compétences : (comprendre : métiers ou activités que Morouh sait exécuter avec des compétences adéquates)
_ Les combats de rues : Morouh test régulièrement son taijutsu dans des combats de rues organisés dans les bas-quartiers.
_ La navigation : Après presque 2 ans passés en mer, autant dire qu’il s’y connaît un peu !
Spoiler:

PNJs liés :
Môdo Dushino (47 ans) : le père de Morouh. C’est un homme calme le plus souvent habillé d’une tunique blanche. Il ressemble beaucoup à un Hyuuga mis à part les yeux qu’il a verts comme son fils. C’est un redoutable combattant au corps à corps, sa pratique du glaive et du sabre est plus qu’admirable et sa maîtrise dans le ninjutsu affinitaire progresse très rapidement grâce à une énorme réserve de chakra qui lui permet des entrainements prolongés. Il vient d’obtenir le grade jounin mais n’effectue que très peu de mission car il passe le plus clair de son temps à s’initier au ninjutsu et au chantier du dojo.
Usho Nakato (13 ans) : le meilleur ami de Morouh. Il passe ses matinées avec ce dernier et son père à travailler sur la maison et habite dans ce qui y servait de cabanon avant le début de la transformation. Il possède un incroyable sens tactique et ses conseils seront très utiles à Morouh pour ses entrainements. Il est également très habile de ses mains. Il est un peu petit et porte des vêtements assez normaux. Il a les yeux bleus et des cheveux gris coupés courts. Il est séparé de ses parents qui sont restés dans le village de Kaiso, minuscule hameau à l’Est de Chikara, mais retourne régulièrement voir ses proches.

Shinji Dushino (20 ans) (décédé) : Shinji était le frère de Morouh, il s’est sacrifié pour permettre à ce dernier et à ses proches de se tirer de l’attaque des brigands. C’était un jeune homme solide aux cheveux noirs et aux yeux verts tout comme le reste de sa famille. C’était un illustre guerrier aux capacités phénoménales, son style rappelait celui qu’adopte Morouh aujourd’hui.
Aiho et Manida Nakato : ce sont les parents d’Usho et de bons agriculteurs. Ils habitent le village de Kaiso, près de Chikara.
Anyah Okimaro (38 ans) (décédée) : Anyah était la mère de Morouh et Shinji et la compagne de Môdo. C’était une femme forte et exemplaire, qui a toujours été très bonne pour sa famille.
Spoiler:

RÉPERTOIRE NINJA :
Utilisation du chakra : Morouh a un niveau moyen pour extérioriser son chakra mais il est d’une nullité affligeante pour tout ce qui concerne le contrôle à l’intérieur du corps. De plus sa réserve plus que réduite est handicapante aussi bien en combat qu’en entrainement.
Taijutsu : C’est la spécialité de Morouh. Cette facilité lui vient de l’apprentissage poussé de son père, mais aussi de son endurance permettant des longs entrainements et de ses nombreux duels dans les bas-quartiers. Bien qu’il soit aussi très bon point de vue vitesse, c’est l’endurance extrême de Morouh qui fait de lui un adversaire dangereux : il est très rare qu’il finisse un combat à bout de souffle quelle qu’en soit l’issue.
Côté style, Morouh ne craint pas de faire des sauts nombreux et dangereux pour déstabiliser l’ennemi et donner de puissants coups aériens. Son assaut lambda consiste en une charge accompagnée de roulades où il pare les éventuelles armes de jet grâce à ses chaussures renforcées, puis en un où plusieurs coups violents dans le but de projeter l’adversaire.
Armes ninja : Morouh est assez habile au lancer et utilise souvent des kunais aussi bien au corps à corps qu’au combat à distance. Les shuriken ont généralement un emploi plus stratégique. Ayant reçu depuis peu le sabre de son père il s’entraîne au maniement de cette arme mais pour l’instant sa pratique, bien que correcte, reste instinctive.
Ninjutsu : C’est le gros point faible de Morouh : n’ayant jamais pratiqué avant son arrivée à Chikara, il doit combler d’énormes lacunes et s’entraîne sans relâche. La seule technique de l’académie qu’il maîtrise bien est la substitution. Il a aussi inventé une technique katon : la boule de feu éternelle. Il s’agit d’une boule de feu de taille variable dans laquelle on insuffle beaucoup de chakra. Cette masse de chakra est très destructrice mais, en plus de consommer énormément de chakra est très lente et donc difficile à caser au combat à distance. Le nom est inspiré du flambeau d’un temple dans son pays natal et dont le feu, de la même couleur rosée que la technique, était toujours entretenu depuis des siècles.
Genjutsu : Morouh se débrouille assez bien en genjutsu mais sa faible réserve de chakra ne lui permet pas de technique puissante. Son frère lui avait enseigné une technique nommée l’hypnose du dragon-lune : l’adversaire voit le paysage se déformer pour prendre un aspect sinistre, tout étant recouvert d’énormes écailles blanches. Il ne fonctionne qu’à très courte portée et il est facile de s’en débarrasser mais il consomme peu de chakra. Il combine souvent cette technique avec un coup de pied (ou de sabre selon l’ennemi) surpuissant dans le but de mettre fin au combat.
Post RP : (tatsam)

Morouh se relève d’un coup de poing bien placé, souriant malgré ses blessures.
*Et mince, ça fait un moment que ça dure. Je vais essayer de le prendre de vitesse avant qu’il me sorte un ninjutsu du feu de Zeus *
L’ennemi attaque à nouveau, mais cette fois il se retrouve par terre sans avoir vraiment compris ce qui lui était arrivé.
(Morouh) Hum, cette fois je t’ai eu !
(Bentu) Puh ! J’ai pas dit mon dernier mot !!
Trois mudras et un futon plus tard, Morouh se retrouve contre un mur et aperçois un pied qui se rapproche dangereusement de son visage.
*Heeeyyyyyyyyy *
Le jeune génin fait un pas en avant. L’assaillant dévie son coup pour frapper à l’horizontale et atteint directement l’épaule de sa cible. Morouh attrape ce membre embarrassant pour un formidable uppercut qui fait voler l’adversaire trois mètres plus loin.
(Bentu) Zut ! Futon ! Les larmes d’Iwa !!!
Une pluie de boule concentrée de chakra futon s’abat sur Morouh qui, malgré plusieurs habiles et impressionnantes esquives fini à terre.
(Bentu) (Un kunai à la main) Le coup final ! Hayaaaaaaaaaaa !
Son adversaire se relève en un éclair :
(Morouh) Genjutsu : l’hypnose du dragon-lune !
(Bentu) Argquooooii ?!
*Ca a marché =D *
Un saut périlleux pour se placer au-dessus de son opposant et Morouh prépare le coupdelamortquituepas fatidique.
(Bentu) …
*Mince il est sorti du genjutsu ! Vite ! *
Le premier coup de pied est paré par le génin, qui ne trouve rien de mieux à faire que de planter son kunai dans la jambe de Morouh lorsque le deuxième assaut s’abat sur sa tempe.
Les deux génins tombent lourdement à terre : l’un de douleur, l’autre est KO.
Morouh se lève difficilement, son flanc droit lui fait mal.
(Môdo) Morouh, ça va mieux ? Tu étais dans un sale état quand tu es arrivé …
(Morouh) Oui, j’ai beaucoup moins mal, merci.
(Modô) Tu peux marcher ?
(Morouh) Je pense que oui, c’est pas si grave.
Le jeune génin lâche un gémissement de douleur en se mettant sur le plan vertical, mais fini par marcher et à faire le tour de la pièce.
(Modô) Très bien ! Maintenant suis-moi j’ai quelque chose à t’offrir.
Morouh avait bien envie de se recoucher mais le ton était sans réplique. Les deux Dushino descendirent dans la cour de la grande bâtisse en bois. Morouh s’assit sur un banc pendant que Môdo disparaissait dans sa chambre qui donnait directement sur l’espace de terre battue.
(Modô) Bien ! Prend ceci, il est grand temps que je te le lègue.
Il tenait à la main un paquet de forme allongée, soigneusement emballé, que Morouh reconnu avant même de l’avoir ouvert :
(Morouh) Mais, c’est ton sabre !
(Môdo) C’était mon sabre jusqu’à aujourd’hui, dorénavant il t’appartient et je t’enseignerais comment le manier. J’aurais bien aimé t’apprendre ce matin comment attaquer et te défendre efficacement mais vu ton état il vaut mieux passer à un autre exercice.
(Morouh) Lequel ?
(Môdo) Ce sabre est un peut spécial, il peut s’enflammer à volonté. Jusque là rien de spécial, de nombreux utilisateurs du Katon peuvent le faire mais je lui ai trouvé plusieurs avantages : le chakra que tu lui insuffle t’es restitué grâce au système de sceaux que tu vois à côté de la garde, ensuite tu peux l’utiliser même si tu n’es pas Katon car le changement de forme du chakra se fait directement lorsque le sceau que je vais t’enseigner fait réagir le sabre, de ce point résulte une simplicité d’utilisation étonnante pour qui connaît le sceau évidemment. Bien, tu as tout compris ?
(Morouh) Oui.
(Modô) Alors passons à la pratique.
Il sort un parchemin de sa poche.
(Modô) Ceci est le symbole que tu dois appliquer sur cette arme pour utiliser sa particularité, comme tu le vois il est composé de trois signes de notre pays : l’oiseau, le bambou et bien sûr la flamme. Tu dois le reproduire avec ton chakra ! Pour faciliter ton entrainement, des ardoises: il est plus simple de figurer ce signe sur une surface plane et tu pourras ajuster tes résultats en fonction du dessin que tu fera en les entamant. Essaie un coup pour voir.
Morouh concentre son chakra et l’applique sur une des pierres apportées par son père. La forme apparaît grossièrement mais elle est déformée : le milieu est décalé sur la droite.
(Modô) Pas facile, hein ! Allez, moi aussi j’ai eu du mal.
Soudain le portail s’ouvre et Usho fait irruption dans la cour.
(Usho) Salut Morouh, bonjour monsieur Dushino ! Ca va ?
(Môdo) Très bien et toi ? Tu as fait bon voyage ? Au fait, j’ai un prénom, tu sais.
(Usho) Bien sûr ! Papa et maman ont agrandi leur exploitation, ils ont déjà 4 ouvriers ! Et vous savez quoi ils vont peut-être vendre à Chikara !
(Môdo) Je suis content pour toi ! J’ai toujours dit que tes parents étaient d’excellents agriculteurs. Bon et bien Morouh, je crois que je n’ai pas le choix, je te laisse ta journée, profite-en ! Ah, et passe aussi au QG, il y a une petite fête de promotion.
(Morouh) Merci papa !
Les deux garçons sortent de la cour.
(Usho) Oaah ! C’est le sabre de ton père ? Il te l’a donné ?
(Morouh) Oui, une heure avant que tu n’arrives.
(Usho) Tu me raconteras ça chez Yaaku, je meurs de faim !
Morouh et son ami se dirigent vers le restaurant de Yaaku.
(Yaaku) Tiens, Morouh, Usho ! Ca fait un moment ! Allez vous installer j’arrive.
Les jeunes gens s’installent à leur place habituelle.
(Usho) Au fait qu’est-ce qui t’es arrivé, tu es blessé ?
(Morouh) Ca fait mal, mais c’est pas grand chose. Je me suis battu contre un autre génin ce matin.
(Usho) Je vois … Tu l’as étalé ?
(Morouh) Non sans mal mais j’ai gagné.
(Yaaku) Alors les jeunes, ça va ? Je vous ai apporté vos traditionnelles brochettes de dodo.
(Usho) Merci !
(Morouh) *miomslurpchkrompf *
(Yaaku) Toujours autant d’appétit celui-là
(Morouh) (un peu gêné) Ch’est que ch’avais pas manché depuis deux chours.
(Yaaku) Peut importe ! Moi je suis content !
Après un gros repas Usho et Morouh se rendent au monumental quartier général de Chikara.
(Chunin) Vous venez pour la promotion ? Couloir de droite et c’est la deuxième à gauche.
Quelques instants plus tard…
(Morouh) Mais … il n’y a qu’une porte à gauche !
(Chunin) (voix lointaine) Excusez-moi j’ai oublié de vous dire que c’était à l’étage.
(Morouh) …
Une fois montés.
(Typeloucheregardantdunairpasclairlapetitesecrétairequiséloigne) Bonjour, jeunes gens. Donnez-moi vos noms.
(Morouh) Morouh Dushino et Usho Nakato
(Typelouchemaisquineregardepluslasecrétairecarelleachangédecouloir) Hum ! Nakato il y est pas ! C’est qui Nakato ?
(Usho) C’est moi.
(Typelouche) T’es pas sur la liste, je peux pas te laisser entrer.
(Usho) C’est pas cool…
(Typelouche) Et voilà, on me prends encore pour un connard, je déteste ce boulot.
(Usho) C’est sur vous préférez aller reluquer les secrétaires dans les couloirs !
(Typelouchequialairencorepluslouchequandilestenérvé) Toi le nain tu m’as saoulé alors tu laisse ton petit copain et tu dégages !!!
(Usho) Mon … … QUOI ??????!!!!!!
(Morouh) Bon, alors toi le vieux pervers, tu fermes ta gueule et toi Usho tu ferais mieux de sortir, on se verra après.
(Typetrèslouche) Qu’est-ce que je disais …
Un coup de pied lui encastre la tête dans le mur du bureau d’en face, qui à en juger par le cri d’admiration et celui de détresse qui s’en échappent était sûrement celui d’une secrétaire.
(Morouh) Bon j’y vais, je te retrouve où ?
(Usho) Je pense que je vais rentrer, le voyage m’a fatigué.
(Morouh) Ok, à toutes !
(Usho) Salut.

Une cinquantaine de génins sont réunis, encadrés par 10 chuunins.
Dans un coin un groupe balance des accords barbants avec un rythme mou et une voix … non, vaut mieux pas en parler.
(Morouh) Comment peuvent-ils faire autant de bruit ?? C'est surhumain ...
Il reconnaît son adversaire du matin.
(Morouh) Hey ! Ca va mieux ?
(Bentu) Évidemment ! Beau coup de pied ! J'ai encore du mal à bouger la tête.
(Morouh) Désolé, mais le kunai n'étais pas de très bon goût non plus.
(Bentu) Bah on s'en remettra l'un comme l'autre, j'adorerais t'affronter une autre fois ! Au faite je m'appelle Bentu, Bentu Natu !
Un jounin apparait et tout le monde se tait d'un coup.
(Morouh) AAh mes oreilles vont mieux !
Le jounin lui lance un regard réprobateur et commence son discours :
_ Jeunes ninjas de Chikara ! Il est temps pour vous de commencer à servir le village en effectuant des missions. N'oubliez pas qu'un shinobi doit toujours rendre service aux habitants de son village ! Vous pourrez dès à présent rejoindre une équipe pour vos missions dangereuses à l'extérieur du village et pour trouver des camardes sur qui compter pour vous aider dans toutes les situations. Au fur et à mesure de votre progression vos coéquipiers deviendront comme une deuxième famille, aussi veillez à entretenir de bonnes relations et à éviter les disputes ! Il est aussi très utile de s'entraîner à plusieurs. Enfin votre senseï veillera sur vous et vous apprendras des techniques qui forgeront votre répertoire ninja.
Pensez donc à vous inscrire sur les listes à l'entrée et à consulter celle des jounins chargés de l'apprentissage si vous avez des préférences. Vous recevrez rapidement des missions de test puis des missions en équipes, vous risquez donc de devoir faire une pause dans votre entrainement mais c’est nécessaire pour pouvoir évaluer vos capacités Bonne chance et n'oubliez pas que le village compte sur vous !
(Morouh) Tiens on dirais que je suis arrivé juste pour la fin …
Il écrit son nom sur une feuille encore vierge et se rend aux portes du village pour un petit jogging (comprendre ici deux heures et demi de course)
(Morouh) Pfiuu, je m’améliore, je sens que je pourrais continuer encore un bon moment ! Si seulement j’avais les mêmes facilités en ninjutsu … Bon il est temps de rentrer.
(Arrivé à la maison)
(Modô) Tiens Morouh ! Alors c’était bien ?
(Morouh) Mouais, bof. Tu sais où est Usho ?
(Modô) Usho ? Il n’est pas rentré pourquoi ?
(Morouh) Qu … quoi ?!
Il rebrousse chemin au pas de course et repasse tous les trajets possibles entre le QG et la maison, jusqu’à-ce que.
(Letypelouchequoncommenceàenavoirraslelucdelui) Vas-y, tue-le !
(Morouh) Mais … c’est le type de la fête de promotion !
Le type en question est accompagné d’un « norme gaillard armé d’un gourdin. Morouh saute du toit juste derrière la brute.
(Morouh) Eh !
(Bandit) Mmh ?
Morouh lui plante son kunai dans l’épaule.
(Bandit) Aarh ! Enfoiré prend ça !
Il frappe … sur une poubelle.
(Bandit) Mais qu’est-ce que ?
(Typelouche) C’est un ninja crétin !
Le combat reprends, Morouh pare facilement les coups avec son katana avant de couper une main à son adversaire. Pendant ce temps le typelouche qui a l’air d’être le boss dégaine un poignard et fonce vers Usho.
(Morouh) Non !
Un saut plongant … trop tard ! L’arme vient se planter dans le ventre d’USho qui s’écroule.
(Morouh) Salopard !
Mais il n’a pas le temps de continuer : l’armoire à glace est de retour et frappe la tête, enfin la jambe puisque Morouh esquive, d’un monumental coup de massue.
(Typelouche) On les a eu ! Achève-les
Morouh se redresse et tranche la gorge du mastodonte qui s’écroule … sur lui ! Trop faible pour bouger, il ne peut se dégager.
(Typelouche) Merde ! Bah qu’importe ce larbin, tu es à ma merci maintenant.
( ???) Toi aussi.
Morouh ne comprend pas trop : le bandit disparaît soudainement de son champ de vision, mais il reconnaît la voix de son père. Celui-ci hôte le cadavre du corps de son fils.
(Môdo) Pas de mal ?
(Morouh) Il a rouvert ma plaie, mais sinon ça va … et … Usho ?
(Môdo) Pas de souci je l’emmène à l’hôpital. Tu devrais venir aussi, j’ai peur que cette brute t’ai cassé la jambe.
(Morouh) Usho ça va ?
(Usho)(crache du sang) Beaaah pas trop.
(Môdo) Allez on y va.
En partant Morouh remarque le deuxième bandit : il est écrasé contre un mur et son corps est lacéré de toutes part.
*Un jour je serais aussi fort que mon père *
Morouh rentre chez lui vers deux heures du matin, après avoir emmené Usho à l’hôpital et s’être lui même fait soigner.
(Morouh) C’est vrai que c’était pas prudent de les attaquer dans mon état … Purée, une lettre du QG.
Spoiler:

Cher génin,
Nous avons appris l’imposture du membre de sécurité de la fête de promotion ainsi que ses méfaits et votre action exemplaire.
De ce fait vous recevez 1000 ryos de dommages et intérêts.
Cordialement,
Fukinaki, membre insignifiant et anonyme du QG de Chikara.
PS : félicitations pour votre promotion !
(Morouh) Enfin une bonne nouvelle, bon j’suis vidé là bonne nuit … ◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊


Dernière édition par Morouh le 27/9/2010, 21:41, édité 6 fois
avatar
Morouh
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Yukitutso le 11/5/2010, 09:06

Je ne commente casiment jamais les fiches d'habitude mais comme celle-ci est vierge je me lance:
Alors, nom, prénom, age, grade RAS.
description physique. RAS
caractère. on aimerait savoir ce qu'il a contre le village de Mahou.
histoire: ça me parait un peu court, si tu pouvais détailler un peu plus.
Projet. RAS
répertoire de combat RAS.
Post RP: Beaucoup trop court à mon goût.

Voilà, sinon ta fiche est bien, il faudrait juste revoir les points indiqués.
avatar
Yukitutso
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 435
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : à gensou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Seol le 11/5/2010, 09:41

Yosh! Welcome sur le forum!

Morouh a écrit:NOM : Dushino
PRENOM : Morouh
AGE : 16
GRADE : génin
Ok

Morouh a écrit:DÉTAILS PHYSIQUES :
Morouh utilise des bottes renforcées pour parer les coups de sabres (voir plus bas) ainsi qu’un un pantalon blanc à la fois souple et résistant où il accroche son étui à shuriken (jambe droite). Il enfile son armure noire par dessus un T-shirt sans manches où apparaît le symbole de Chikara dans le dos. L’armure bien que d’assez bonne qualité est surtout décorative puisqu’elle ne couvre que l’avant et laisse les bras nus. Enfin une écharpe rouge par-dessus sa cagoule noire sert de base à son genjutsu (voir plus bas).

Un style vestimentaire assez basique si on enlève 3 points importants :
Son sabre qui ne le quitte jamais, une vieille cape rouge assez abîmée et des gants noirs.
Il porte donc des pantalons larges qui rentrent dans d’épaisses chaussures et des T-shirt courts en plus des éléments cités plus hauts. Il se ballade aussi souvent pieds nus.

Passons au physique :
Yeux verts, cheveux bruns et longs jusqu’aux épaules. De taille (1,78cm) et poids (81kg) moyens pour la profession il n’a pas une carrure très impressionnante en dépit de sa grande forme physique. Ses origines (voir plus bas) lui ont donné une
peau assez bronzée et une large cicatrice lui barre le dos en diagonale.
Ok

Morouh a écrit:CARACTÈRE : Morouh est assez discret et ne compte pas beaucoup de relations. Il est toutefois toujours prêt à rendre service et dépense volontiers argent et efforts pour n’importe quel villageois. On peut noter une grande aversion pour les ninjas du village Mahou et pour les brigands qui rôdent parfois dans son quartier d’habitations. Il adore se battre dans des duels serrés et laisse toujours une chance à ses ennemis de rattraper un faux pas, parfois à ses dépends. Les règles de son ancien pays le poussent à ne jamais attaquer en traître ou à deux contre un lors d’un défi.
Comme sit par Yukitutso, c'est un peu succinct. Mais le principal y est.

Morouh a écrit:HISTOIRE : Morouh est né dans un pays lointain au Sud de Hokuto dans une famille de guerriers. La famine rongeant le royaume son frère emmena la famille à travers les mers trouver une terre plus paisible alors que Morouh n’a que sept ans. Après plus d’un an de voyage l’équipage a trouvé sa destination : Yuukan. Le frère nommé Shinji meurt d’une infection au bras et la mère de vieillesse quelques temps après. C’est ainsi que Morouh et son père Kito son devenu membres du villages Chikara qui a remarqués les talents de guerriers du père. Celui-ci vient de transmettre à son fils le sabre familial réputé indestructible et qui s’enflamme au contact d’un symbole secret de chakra.
Mouais... Alors, des guerriers remarquables, il y en a toute un poly-méga-chiée dans chaque villlage. Donc, il n'y a aucune raison que les autorités du village remarques spécialement un homme parmis tant d'autres. Les villages ne s'embêtent pas à recruter des gens. Ils en ont assez sous la main; C'est aux gens de décider de venir, s'ils en ont envie.
Donc, il va falloir appronfondir cette arrivée. Et donner une autre explication. Sachant, qu'en toute bonne logique, arrivant du sud de Hokuto, tu te tape un longue traversée de Nagame ou Suiteki et que le premier village que tu rencontres à Yuukan serait Mahou. Et non Chikaz' qui se trouve nettement plus loin pour une famille qui a déjà fait un si long voyage.

Morouh a écrit:PROJETS
S’intégrer dans un village qui a tendance à le rejeter à cause de ses origines et aider à la formation d’une école pour transmettre les savoirs guerriers de sa famille.
Ok. Mais, n'étant pas du Yuukan, il a très peu de chance que ta famille représente une menace. Donc, peu de chances que les villageois te rejettent. La politique des villages, actuellement, n'est pas une politique de rejet de l'extérieur. 'fin, pas pour le moment.

Morouh a écrit:RÉPERTOIRE NINJAS :
Points Forts :
Taijutsu à mains-nues ou au sabre, Genjutsu à très faible distance, techniques d’un pays étranger : difficiles à assimiler pour l’adversaire, excellentes endurance et vitesse, repère facilement les faiblesses de l’adversaire.
Points faibles :
Ninjutsu, faible réserve de Chakra, a du mal a travailler en équipe, ne maîtrise pas bien les techniques de l’académie.
Qu'entends tu par techniques d'un pays étranger? Un combat reste un combat. Et chacun maîtrise et utilise des techniques différentes. Même des personnes maîtrisant les mêmes techniques ne les utiliseront pas de la même manière. Rendant un peu caduc ton argument "difficile à assimiler pour l'adversaire".
Tu as plus de points forts que de point faibles. Pour un débutant, ce n'est pas très logique. Oui, un genin, c'est un débutant. Même s'il a passé sa vie à s'entraîner.

Morouh a écrit:Affinité : Katon
Techniques : (maîtrise : +médiocre ++bon +++excellent)
Substitution +
Clone inconsistant +
Taijutsu de style Dushino +++
Taijutsu de style Chikarate ++
Technique au sabre ++
Boule de feu éternel +
Genjutsu hypnotique (courte portée) +++
Alors, il n'existe pas de Taï style chikarate. En fait, chacun se bat comme il l'entend. Et on peut retrouver le même style dans différents villages.

Morouh a écrit:La boule de feu éternelle est une simple boule de feu de couleur rosée qu’on lance avec les mains. Etant donné son fort coût en chakra et les réserves réduites de Morouh, il ne l’utilise que très peu.
C'est pas mal, mais ça manque de précision. La taille de la boule, la distance parcourue, etc...

Morouh a écrit:La technique « héréditaire » de Morouh consiste à enflammer le sabre familial à l’aide d’un sceau de chakra. Malheureusement il n’y est encore jamais parvenu.
Si tu ne maîtrises pas une technique, ne la mets pas. Cela remplit ta fiche pour rien et empêche de connaître clairement les capacités de topn personnage. Enfin, saches quand-même que quasiment tout les utilisateurs de Katon et de sabre, sur ce forum, sont capables d'enflammer leur sabre.

Morouh a écrit:Enfin son coup final consiste à utiliser le genjutsu pour pouvoir utiliser une attaque de taijutsu aérien très risquée mais très efficace :
1) L’écharpe rouge de Morouh sert à attirer l’attention de l’adversaire sur la zone où il compose ses mudras. Avec sa vitesse il peut s’approcher assez facilement pour utiliser une technique d’hypnose.
2) L’adversaire est momentanément immobilisé, l’attaque aérienne a été choisie car on n’entre dans le champ de vision de l’adversaire qu’au dernier moment, permettant de porter un coup décisif.
3) Après un saut périlleux Morouh écarte la garde de l’adversaire à coups de pieds, les bottes sont spécialement renforcées pour résistar aux coups de sabres.
4) L’assaut lui-même : un violent coup de pied ou de sabre (selon l’adversaire) dans la tête ou le cou mais l’adversaire HS
5) Mais cette technique est risquée : le genjutsu consomme pas mal de chakra et, au cas ou l’adversaire sort trop tôt du genjutsu, la riposte peut-être dévastatrice : un uppercut bien placé ou encore un petit empalement mettront l’attaquant au tapis.
Voilà pour les techniques n’hésitez pas à exploiter la faille du « finisher » =)
Mouais. alors, l'enchaînement, tu peux l'enlever. Ce sont des choses que tu écris dans un RP de combat. Et qui ne se déroule pas forcément à chque fois de la même manière.
En revanche, une description de ta technique de genjutsu, comme tu l'as fait pour les précédentes serait fort appréciable.

Morouh a écrit:POST RP :
Morouh se relève d’un coup de poing bien placé, souriant malgré ses blessures.
_ Mince, il se débrouille ! Voyons sa vitesse…
La lutte reprend et cette fois c’est l’adversaire qui se retrouve au tapis après une balayette suivie d’un coup dans l’estomac.
_ Tu es vraiment fort ! Tu mérites ta réputation…
_ Tu me prends pour qui je vais te montrer ce que je sais faire !
Le jeune génin compose les mudras d’une boule de feu, Morouh a à peine le temps d’esquiver qu’un coup de pied s’abat sur son épaule. Il attrape la jambe de l’assaillant pour porter un coup de poing, bloqué par l’adversaire qui à son tour lance une attaque vers la tête qui manque son but de peu. Les deux rivaux s’éloignent d’un bond.
_ Il est temps d’en finir ; Les deux génins se regardent d’un air déterminé.
Morouh fonce vers son adversaire qui riposte avec des shurikens. Il pare les projectiles avec un coup de pied roulé, attrape in extremis le bras de son adversaire et compose le signe de son genjutsu.
_ Genjutsu ! Hypnose du Dragon-Lune !
L’assaut final est lançé : un saut périlleux avant et il se retrouve juste au dessus de son adversaire. Celui-ci vient de se libérer du genjutsu et tente une attaque parée d’un coup de pied. La jambe de Morouh s’abat sur la tempe du concurrent tandis que celui-ci lui donne un coup de Kunai dans le ventre.
Les deux adveraires s’écroulent : l’un de douleur, l’autre est KO.
/////
_ Alors tu te remets ?
_ Oui Papa je vais mieux !
_ Suis-moi j’ai un cadeau à t’offrir…

_Tiens, prends-le il est à toi !
_ Mais … C’est ton sabre !
_ C’était mon sabre, je te l’ai dit il est à toi maintenant. Tu as l’âge pour commencer à le manier.
……
_ Formé par ton chakra, ce symbole te permettra d’enflammer cette lame à volonté. Tu dois t’entraîner à le produire vite et très précisément ! Démonstration !
En une fraction de seconde la lame entière prend feu puis s’éteint après quelques secondes.
_ Il faut que tu réussisses à le faire aussi vite, ou mieux ! Tu as toute ta vie pour y parvenir, après tu le légueras à ton héritier. Ce sabre est un formidable outil de combat : il est indestructible et très léger, de plus les flammes que tu créeras augmenteront encore son tranchant déjà exceptionnel. Bien ! Montre-moi comment tu t’en sors et n’oublie pas tu as tout ton temps.
Sur le RP, rien à redire. A part une chose sur la fin : Un sabre indestructible et léger, tu oublies. Aucun sabre n'est indestructible. Si tu regardes la fiche de Hisoka Kaneda (en lien dans ma signature) tu y verras une technique qui permet de faire des trous dans les sabres adverses. Et ce n'est qu'un exemple. Ensuite,le feu n'a jamais amélioré le tranchant d'une arme. Il permet d'augmenter les dégâts effectués par l'arme, mais c'est tout.

Voilà, voilà. allez bon courage.

_________________
Hasta la Vista, Baby !!
Vivons pleinement ce jour, parce qu'hier n'est plus et que demain ne viendra peut-être jamais.
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Morouh le 11/5/2010, 18:55

OK je vais éditer un peu
Merci pour vos commentaires
Edit : Voilà j'ai un peu (beaucoup) changé l'histoire et modifié quelques détails dans les techniques et j'ai aussi fait la description de la technique genjutsu. Et aussi j'ai rallongé le RP pour qu'il s'étende sur une journée
Et Seol je parle seulement d'un TENDANCE à le rejeter et surtout pas parcequ'il représente une menace (à deux en plus ). C'est juste parce qu'il vient d'un autre pays et que de ce fait (on peut dire ce qu'on veut) est plitôt mal vu.
avatar
Morouh
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Ardanel le 12/5/2010, 14:48

En fait, les trois villages sont composés se gens venant de tout Yuukan, et s'étant re-groupés sur une période de moins de trois cent ans, donc il n'y a que très peu de xénophobie. Oui, tu peux être mal vu des clans les plus anciens, mais tu auras aussi beaucoup de gens proche de ton cas et accueillant pour cette raison ^^

Bon, revenons à la fiche.

Nom, prénom, âge et grade: RAS.
Description physique: RAS.
Caractère. RAS.
Histoire: RAS. Que des ninjas restent impassible lorsque des gens sont attaqués pas loin, c'est pas de bol. Certes, il y a dans chaque village des égoïstes ou des cyniques qui en auront rien a cirer des civils qui se font égorger deux cent mètres plus loin, mais il y a aussi une majorité qui ira filer un coup de main. Donc t'as pas eu de bol ^^
Projet: RAS.
Répertoire de combat: RAS. Genjutsu court et à portée réduite plus taijutsu et kenjutsu. Fais attention toutefois, n'avoir aucun ninjutsu à tendance à vite rendre les combats tous similaire (surtout si tu finis toujours par le même coup de grâce ^^), il faudra être inventif.
Post RP: Un peu court et des enchaînements d'un évènement à l'autre très rapide, mais tu t'amélioreras avec le temps.

Bilan: sans que ta fiche soit parfaite (mais rien ni personne n'est parfait ^^), je ne vois pas grand chose pour refuser la validation. J'attends un peu histoire d'avoir un deuxième avis puis je valide ^^ Bienvenue parmi nous.
avatar
Ardanel
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 695
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Là ou l'on ne me voit pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Morouh le 13/5/2010, 12:39

Merci cheers
Et pour le ninjutsu je le met dans les objectifs =)
EDIT : c'est fait !
Juste une question : existe-t-il un petit récapitulatif des relations des personnages entre eux jusqu'à présent classés et tout ? Si non est-ce que ça vous paraît utile ? Pour moi oui car ça évite de lire tout le rp pour bien connaître tou le monde (même si je vais le faire quand même rabbit ).
avatar
Morouh
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Iarwain le 13/5/2010, 13:08

Tu vas lire tout le rp ? Rolling Eyes
Nan mais essaie pas, tu risquerais de mourir devant ton pc xD

Et nan, y'a pas de relations entre les personnages...

_________________
Let's save Christmas !
avatar
Iarwain
Lord of Santa
Lord of Santa

Messages : 2106
Date d'inscription : 09/03/2008
Localisation : Laponie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Morouh le 13/5/2010, 13:11

Non seulement celui de Chikara
J'ai lu 3 pages déjà depuis le début de la semaine Wink
Et sinon tu penses que c'est une bonne idée pour le récapitulatif ou pas ?
avatar
Morouh
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 49
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Ryosuke le 13/5/2010, 13:16

Nan. Ca donnerait un truc trop intriqué... soit tu fais un schéma géant qui prend des allures de toile d'araignée hyperactive, soit tu listes pour chaque personne mais alors là, ça donnerait un truc démesurément long. Si en plus on considère que des membres apparaîtront, que d'autres disparaitront, et qu'on a déjà du mal à tenir un simple recensement des actifs, ça peut pas le faire comme ça ~~

Après, certains tiennent un petit machin comme ça sur leur fiche. Ca, pad'prob.

Ryosuke
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 2308
Date d'inscription : 10/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Otarin le 13/5/2010, 13:32

Iarwain a écrit:Tu vas lire tout le rp ? Rolling Eyes
Nan mais essaie pas, tu risquerais de mourir devant ton pc xD

Et nan, y'a pas de relations entre les personnages...

Mourir de rire oui... sinon, celui de Chikara est évidemment le meilleur mais si tu veux te marrer, va lire la mission Mak, elle est située dans archives... il y a d'abord un topic pour chaque village puis un pour tous ensembles...

Je penses que tu n'as plus qu'à attendre Seol ou Ardanel, bon Rp...
avatar
Otarin
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1533
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://otarinrekaishi.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Seol le 14/5/2010, 12:55

Milles excuses. J'avions pas vu qu'Ardanel était passé sur la fiche.

Validé.

_________________
Hasta la Vista, Baby !!
Vivons pleinement ce jour, parce qu'hier n'est plus et que demain ne viendra peut-être jamais.
avatar
Seol
TERMINATOR/ Graphiste
TERMINATOR/ Graphiste

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Bretagne! Et j'en suis fier!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chikara] Morouh

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum