[Mahou] Buenevo "Tony" Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Buenevo "Tony" Green

Message par Jerri Tournechezmoi le 7/8/2010, 20:11

Nom-Prénom: Buenevo "Tony" Green
Clan/Famille: Niet
Âge: 18
Grade: Genin
Taille et Poids: 1,77m pour 70 kilos.

Détails physiques:

Buenevo a un visage trés fin, voir osseux. Cet aspect de son physique accentue fortement toutes les expressions de visage de l'intéressé. Par exemple, il ne paraîtra pas fatigué mais comateux. Rajoutez à ce visage taillé en V des cheveux longs attachés n'importe où et n'importe comment pour éviter qu'ils ne tombent dans les yeux ou dans la bouche (entreprise qui, la plupart du temps, périclite). Autre particularité, Buenevo (que certains surnomment Bone) n'a pas de front. Ou presque. En effet, les yeux verts de l'intéressé sont situés trés haut sur le visage de Buenevo et les cheveux poussent seulement un ou deux centimètres plus haut (du moins, ça en a l'air, mais la coupe du jeune homme ne permet pas de confirmer totalement ce fait). Notez aussi qu'il ne se rase jamais. Pas trés pileux et sans rasage, la barbe ne pousse pas et reste un fin duvet. On peut ainsi voir apparaître un semblant de bouc sur le menton de Buenevo assez insignifiant pour qu'on s'en moque plutôt que pour en vanter la classe. Ce visage particulier a valu au jeune homme quelques railleries (beaucoup le surnomment "tête de rat" dans le quartier résidentiel).
A coté de ce visage en piteux état, Buenevo peut compter sur un corps plus commun. Bien nourri, le jeune homme a en effet toutes les caratéristiques de l'homme lambda, ou presque. De part sa pilosité faiblarde et sa circulation sanguine bizarre, le jeune homme n'a pas un tas de poils en vrac sur les jambes et ses veines sont plus qu'apparentes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le garçon a les mains ensanglantés (bien que sêches) en hiver. Ajoutez donc un nouveau surnom à Buenevo (on le surnomme aussi "Peau de glabre") et un léger ventre (camouflable sous les vêtements) et vous aurez le corps sain du jeune homme (en fort contraste avec son visage).
Enfin, faisons un peu le point sur l'état inquiétant de ses pieds. En effet, si à première vue les pieds de Buenevo sont puissants (et presque beaux !), lorsqu'on observe avec attention la plante, on apperçoit une quantité folle de cicatrices, de plaies encore ouvertes ou à peine cicatrisées, ainsi qu'une évidente absence de peau. Ceci est dû au fait que le bonhomme marche pieds nus depuis l'âge où il a pu décider seul de sa façon de s'habiller. De plus, Buenevo est victime d'un léger problème, c'est que la couche de corne qui se forme générallement sous les pieds des capoeristes n'apparait pas chez lui, laissant le champ libre aux infections diverses et variées. Cette habitude de longue date lui empêche de ressentir la moindre douleur au niveau de ses organes inférieurs, ce qui, à l'inverse des proches et des médecins, ne l'inquiète pas le moins du monde.
Notons aussi l'étrange accoutrement de l'intéressé. En effet, Buenevo ne se balade à l'extérieur qu'en pyjama noir d'été (ce qui lui a valu un énième surnom, mais passons). Autrement dit, veste noire et légère, ouverte perpétuellement et long short d'été dans un noir des plus sobres.

Caractère:

Buenevo est un jeune homme de 18 ans (hélas) des plus normaux. Concrètement c'est un glandeur donc. Il se lève quand il faut se lever mais ne met pas la moindre envie dans ce qu'il fait. Sauf ce qui l'intéresse. Comme tous les jeunes cons, il se fout régulièrement de la gueule des gens moches. Si il les connait, c'est tant mieux. Il peut s'en foutre encore plus. Par contre, il est étrangement calme et posé. Rares sont les gens qui l'ont vu ne serait-ce qu'une fois en colère. Il a également la capacité à se faire les amis qu'il veut. Selon leur gueule, il saura rapidement s'il peut-être pote avec tel ou tel personne. La encore, il les insultera, mais cette fois sans méchanceté. De manière affective. Enfin, vis-à-vis de dames, le jeune homme est quelqu'un d'assez distant. Il aura plus envie de s'en faire des amies (et de se moquer d'elles via des blagues macho au passage)à plutôt qu'ennuyer à les séduire.
Loin d'être bête, malgré le fouillis de ses idées, Buenevo est capable de développer de manière subtile les idées qu'on lui donne. Le problème, c'est que lui n'en a jamais de bonnes. Ajoutez à celà un talent certain en calcul et une mémoire visuelle parfaite et vous aurez le profil cérébral de l'intéressé.
Buenevo est un esthète. Dans un sens particulier. Il n'attache aucun importance à l'apparence des choses ou des gens. Il aime juste que tout soit placé de belle façon. Ainsi, il préférera voir un tableau droit que penché. Sauf si l'ambiance du tableau sonne mieux penché que droit. Il s'attache à donner une image une ambiance à un état d'esprit, à une façon de voir. Au niveau culinaire, il aime tout sauf les crevettes et le foie de veau. Pourtant, si elles sont bien présentées... Il ne la mangera pas mais fera part à ses compagnons de tablée d'un speach d'une bonne demi-heure sur la disposition des nombreux coraux qui sont apposés sur le fond marin et de la bonne éducation des vaches dans leurs enclos tout à fait aptes à l'éducation en masse.
Mais, hormis ces quelques banalités, le jeune homme aime à s'attacher à un certain nombre de manies, stupides ou non, qu'il va respecter instinctivement sachant bien sur qu'aller à l'encontre de celles-ci serait un blasphème inadmissible. Le plus étrange, c'est qu'il ne sait pas d'où lui viennent ces idées-là. Ainsi, on peut observer divers comportement chez Buenevo qui peuvent laisser perplexe...

Quelques maines de Buenevo :

- Tu ne porteras pas de chaussure ou de quelconque objet servant à protéger les pieds
- Tu porteras toujours les mêmes vêtements, sans jamais les changer ou en prendre d'identique sauf si celui-ci est en état tellement pitoyable qu'il ne peut plus être porté
- Tu ne levera jamais l'index droit seul
- Tu tourneras 3 fois sur toi-même et aboieras à chaque fois que tu croises un chat noir et blanc qui perd ses poils.
- Et d'autres...


Il reste quand même une manie qui sort un peu du lot car un peu étrange (certes, les autres le sont aussi). Pourtant, c'est probablement celle à laquelle Buenevo tient le plus. Cette habitude consiste à s'appeler "Tony". Une fois de plus personne ne sait pourquoi. Et lui non plus d'ailleurs.

Biographie/Histoire:

Buenevo est né tôt. Dans la matinée, je veux dire. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle sa mère lui en veut. Elle était fatiguée disait-elle et pondre à 3 heures du mat', ça ne l'arrangeait pas un poil. Quant à son père, n'en parlons pas. Pour des raisons professionnelles, il n'était pas là et n'avait pas pu mener la dame à la maternité... Et bizarrement, sa mère ne lui faisait aucun reproche. Femme soumise. Dans beaucoup de famille, ce genre de schéma arrive. Buenevo ne s'en est jamais plaint.
En attendant, et ce dés sa naissance, la dame ne l'a jamais aimé comme une mère mais comme l'objet qui lui permettait de continuer de vivre avec son homme. L'amour entre la mère et l'enfant ne s'est jamais fait. Et d'après Buenevo, ça lui a manqué. Beaucoup. Car si le jeune garçon avait avec son père une relation privilégiée et presque fusionnelle, celui-ci était rarement à la maison. Le garçon devait rester avec sa mère qui lui crachait presque dessus.
Jusqu'au jour où le père découvrit le mauvais traitement infligé à son fils et se sépara de son épouse. Problème supplémentaire, car le père, forcé de continuer de travailler, ne pouvait pas garder son enfant dans la journée et même certaines nuits. Ne voulant pas utiliser le peu d'argent qu'il avait à payer une garde pour son enfant, Buenevo fut forcé à se débrouiller seul rapidement dans sa propre maison. C'est seul dans la baraque que ses étranges habitudes commencèrent progressivement à arriver, laissant son père amusé ou perplexe selon ce que lui réservait son fils à chacun de ses retours.
Quand le garçon eut l'âge requis, le père l'inscrit à l'académie du village. Primo, c'était gratuit et Secundo, ça permettait à son fils d'apprendre à se faire un boulot. Enfin presque. Pas franchement doué, Buenevo mis quelque trois années à obtenir son diplôme de Genin. Il sortit donc de l'académie à ses 17 ans. Oui parce que, quand on dit l'âge requis, hein, on ne dit pas que son père était plutôt mauvais en calcul. Autrement dit, lorsque le père alla voir l'âge d'entrée minimum à l'académie, il a un peu loupé la soustraction qui différenciait l'âge en question et l'âge de son fils.
Enfin bref. Après ces quelques années à l'académie, le garçon chercha durant une bonne année quoi faire de son diplôme. Sans rien trouver. Avouons aussi qu'il n'a pas franchement cherché, au grand dam de son père qui, malgré quelques tentatives, n'a pas réussi à trouver les mots pour motiver son fils. Seul un type nommé Claudio parvint à intéresser le bonhomme en lui parlant d'une personne qui détruisait tout sur son passage avec une coupe de cheveux particulièrement spéciale et jamais vue. D'où le fait que, désirant voir cette coupe de cheveux destructrice (parce que c'est ce qu'il avait compris), Buenevo se remit sérieusement à chercher du boulot. Et comme il avait le diplôme de ninja... Autant en profiter.


Les priorités: Découvrir quelle est donc cette coupe de cheveux destructrice qui, d'après Claudio, relève du jamais vu.

Répertoire de combat:

Taijutsu : Ne sait pas se battre. Envoie juste ses bras et ses jambes dans tous les sens sans jamais rien de concret ou de refléchi. C'est aberrant. Pourtant, le garçon est trés fort en théorie ! Il sait taper où il faut et quand il faut. Mais il ne sera jamais fait pour ça.

Ninjutsu : Possède une certaine facilité à malaxer son chakra, mais ne sait pas s'en servir. Après le stade de malaxation, la mise en forme de celui-ci a du mal à se faire. Il lui faut du temps. Et du temps, on en a pas toujours. Donc son niveau est considéré comme mauvais. Mais d'après les professeurs, le potentiel y est. Potentiel commun, certes, mais potentiel quand même.

Genjutsu : C'est cependant avec une déconcertante facilité que Buenevo maîtrise le Genjutsu. Il maîtrisa facilement le bagage technique demandé, à savoir la permutation, le clonage et la métamorphose. Mais d'après les professeurs, le fait de malaxer le chakra rapidement et de visualiser les choses instinctivement lui donne une grosse marge de progression en genjutsu.

En combat : C'est surtout un jeu de dupes que va chercher à faire Buenevo s'il est confronté à une situation de combat. N'ayant aucun talent en combat rapproché, le jeune garçon se voit forcé d'attaquer à distance. Son objectif est donc de duper assez longtemps son adversaire afin d'avoir assez de temps pour préparer une attaque efficace.



Post RP:

"En fait, ça vaut pas franchement trois sous dans une barque."

Non, mais, c'est pas que je veuille être méchant mais je m'en fous. C'est vrai quoi. Je résume. Disons qu'hier, j'étais un jeune homme normal. Con, flemmard, naïf et tous les attributs que vous saurez apposer sur le terme "Juste majeur". Bah aujourd'hui, je suis strictement la même chose. J'ai juste croisé ce type là... Claudio. Il était moche, alors je lui ai dit. Il l'est toujours d'ailleurs. J'aime être clair avec les gens. Mentir ne sert à rien. Bon ok, je le connaissais pas et certains diront "Woh, mais ça s'fait pas, c'est vulgaire et malpoli...". Lui il a rigolé, alors quand je vois un type qui se marre à une merde d'un inconnu, moi je lui paye un verre. N'empêche qu'il est moche alors j'ai décidé de pas trop rester avec lui. D'autant plus qu'il vient de commencer un speach à propos d'une "information intéressante pour les gens qui s'intéressent aux inconnus". Sur ce, il me montre du doigt. Mais je suis pas sur qu'il ait compris... Moi, je m'en fous des inconnus, hein. Je voulais juste me foutre de sa gueule. Mais voila qu'il a commencé à parler et plus rien ne semble l'arréter. Il commence à me parler d'un révolutionnaire puant le fromage qui semble semer le chaos à chacun de ses pas. Et là, normalement, vous êtes franchement d'accord avec moi. Cette info pseudo-intéressante ne sert à rien. Ni à moi, ni à personne. Si j'veux pas péter un cable, ce serait bien que j'exulte. J'vais pas m'rouler sous la table ou m'étaler en insultes. J'prends du recul sur ma frustration, ridicule, sans d'autre solution que d'attendre qu'il ait fini...

"Non... Mais... Tu comprends pas... Ce jeune homme révolutionne le monde d'ici. Il possède un genre que personne n'a ! On le reconnait de loin à sa coupe de cheveux... C'est du jamais vu. C'est tellement étonnant... Je n'ai jamais vu quelqu'un coiffé comme ça, c'est... n'importe quoi. C'est moche !"

Et bah voilà. Il dit quelque chose qui a la capacité de m'éveiller pour une fois. J'aime beaucoup ce terme. Le "Jamais vu". C'est mon coté esthète qui émerge. Je suis curieux. L'incapacité à imaginer le "Jamais vu" est quelque chose que j'apprécie. C'est littéralement quelque chose qui sort du commun. Qui va à l'encontre des règles de l'image. Restait à trier les infos. Bah ouais. Parce que si c'est du jamais vu inutile comme le croisement entre une armoire et un poney, ça ne présente aucun intérêt. Quoique...


"Moche comment? Comme le design du resto?"
"Bah... Il est vachement beau le resto..."


Héhé, ça se précise. Ah merde. Le gérant du resto en question passait par là au moment de la discussion. Pom pom pom...Où est la sal... la serveuse? Ah la voila. Détournons un peu l'attention du patron à l'aide de ses propres employés. La déesse du commerce a dit "Il faut du sexe pour vendre". Les restos ne dérogent pas à la règle. D'où l'intérêt d'appeler "Marta" et sa jolie tunique rose. Si les clients ne restent pas indifférent, le patron non plus. Et hop. On commande une bonne bière et le voila qui part, se frottant le nez discrètement.
Bref, revenons à nos moutons. L'info de Claudio est des plus utiles. S'il trouve le resto magnifique alors ses gouts vont au contraire des miens. Et donc, ce jamais vu que mon "ami" trouve moche relève d'un profond talent pour l'esthétisme. Restait à savoir où trouver l'objet de ma convoitise...

"Mais non, ce n'est pas qu'une coupe de cheveux dévastatrice. C'est un révolutionnaire destructeur qui a cette coupe de cheveux horrible. Je vois pas pourquoi tu t'intéresse à la coupe de cheveux d'ailleurs. C'est plus une aberration qu'autre chose. Enfin bref. Je savais que ça t'intéresserait. On appelle ce révolutionnaire le gourou du raclétoïsme... Enfin, un révolutionnaire... C'est ce qu'on dit, hein, mais à force de tout casser, il aura bien mérité l'appellation."

Ouh, Yeah ! Même le nom pète la classe. En fait, ça sonne bien. Cette coupe de cheveux doit vraiment valoir le coup. Je dois la voir. Y a plus qu'à demander à Claudio où elle est.

"Pas le moindre idée."

...

Bon, bah voila, hein. Claudio me servait plus à rien. Alors j'ai appelé la serveuse qui lui a refilé l'addition. Alors qu'il était en train de visionner quelques attributs de la dame, j'en ai profité pour me casser comme un voleur. Désolé Claudio, mais j'ai une réputation moi. Bon certes, une réputation de squelette, de tête de rat, d'homme en pyjama et de peau de glabre. C'est toujours mieux qu'être le type qui traîne avec les bizus. En plus, peau de glabre, ça sonne bien.
En attendant, je sais pas où je peux la trouver cette coupe de cheveux appelée "Gourou du raclétoïsme"...
Bon. Bah, y a plus qu'à rentrer. Je vais demander à P'pa.
Ouais, ouais, salut Bob. Non, je n'ai pas oublié de m'habiller. Ouais, c'est ça. Je m'en contre-fiche. Ouais, salut, bonne journée. Je l'aime bien ce Bob. Il est sympa.
Bon me vlà chez moi. Alors... Est-ce que mon père est dans l'coin... Faut croire que non. Bon bah tant pis. On a qu'à patienter. Tiens, je vais ranger la chambre. Je suis comme ça moi. C'est étrange pour quelqu'un de mon âge, mais je n'aime pas avoir un tas de merde dans ma chambre. J'aime que les choses qui m'appartiennent soient à leur place, que je puisse facilement les retrouver. Les affaires des autres, je n'en ai que faire.
Bon. Voilà. C'est rangé. Pom pom pom. Bon. Voilà.
...
Bon. Voilà. Ah ! Voici le Padre. Pas trop tôt.

"... Bon écoute Tony, je sais pas ce que tu m'as encore inventé, mais je n'ai jamais entendu parler d'une coupe de cheveux démoniaque... Ah? Ce n'est pas une coupe de cheveux? C'est une coupe de cheveux démoniaque posée sur un bonhomme? Ah, ok. Donc je vois qui c'est. Le "Gourou du raclétoïsme" tu dis? Ouais, c'est bien ce que je pensais. Ne t'approche pas de lui. Il est bizarre. Il te corrompera plus que tu ne l'est déjà. Mais non, je dis pas que t'es corrompu... Où tu peux le trouver? Bah, il me semble qu'il est originaire de Mahou... D'ici donc. Mais je pense pas qu'il y soit en moment. Ce type est toujours en mouvement. Personne ne sait jamais vraiment où le trouver, sauf les hauts cadres. Avec un peu de chance, si tu commence vraiment à faire ce qu'on te demande, tu pourras tomber dessus. Mais ne t'en approche pas hein. Comment ça, on te demande rien? Ah, mon fils... Ecoute. Va au QG du village. Tu es un Genin. Tu as donc la possibilité de prendre du grade en exécutant des missions et en devenant plus fort. En gros, si tu fais quelque chose de ta vie, tu pourra trouver cet homme. Cette coupe de cheveux, comme tu veux, oui... Bon. Je suis fatigué moi. Prépare des pâtes et à une prochaine fois, hein. Mais ne t'en approche pas."

P'pa me connait bien. Il sait trés bien que j'ai qu'une envie... Approcher cette esthète. Et lui ne le veut pas. Mais comme il est bizarre, il me donne quand même toutes les infos qu'il connait... C'est bien mon père tiens.

"Au fait, Roger est mort, hier."

Ah merde. Tant pis. En attendant, j'ai enfin trouvé une utilité à mon grade de Genin. J'étais à des années lumières de penser qu'un jour je pourrais m'y faire. Ça m'sidère.
J'ai plus qu'à sortir. Direction le Qg !

"Salut Bone !"
"Salut Roger. T'étais pas mort?"
"Bah... Non... Pourquoi?"
"Oh, comme ça..."

Ah, P'pa. Toujours le mot pour rire.



Dernière édition par Buenevo "Tony" Green le 10/8/2010, 14:42, édité 2 fois
avatar
Jerri Tournechezmoi
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 16
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans l'coin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum