La "Guerre d'Arasu" [Résumé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "Guerre d'Arasu" [Résumé]

Message par Iarwain le 22/3/2011, 15:30

Ayant reçu le feu vert de Nagame, Izanami commence à abattre ses cartes. Par l'entremise d'Hamiyastu Nomakade, le grand magnat de la finance de Yuukan, un nouveau courant politico-économique apparaît dans le Junkyo et se montre particulièrement virulent envers les shinobis. Jouant de toute sa fortune et de tous ses appuis, Nomakade tente de rafler les postes décisionnaires de la Cité-état, mais ne parvient pas à emporter la majorité.
En parallèle, Izanami lance ses Onshitsu Kyôfu, une cabale de terroristes fanatiques, sur Gensou et Mahou. Les attentats suicides frappent des points stratégiques, tels que les hôpitaux, l'académie, et les commerces, provoquant plusieurs dizaines de morts, et bien plus de blessés.
Les deux cités, qui suspectent le Junkyô, battent le rappel de leurs troupes pour sécuriser la cité et les terres alentours. Bien que la puissance militaire du Junkyô soit toute juste suffisante pour inquiéter l'une d'entre elles, Mahou et Gensou craignent une éventuelle alliance des civils avec les samouraïs, et concentrent leurs espions dans la zone. En réponse, le Junkyô augmente ses activités militaires d'un cran, craignant une attaque des shinobis.
L'attention des 3 détournée du Sud, les armées de Nagame pénètrent en secret dans le Yuukan, et rallient Arasu.

Menée par des éclaireurs d'Arasu, l'armée Nagaméene progresse le long de la côte Ouest et marche sur Chikara. Les patrouilles de Chikara repérant cette vaste force, le village se prépare au siège et envoie des messagers à Gensou et Mahou. Dans le même temps, les équipes toujours à l'extérieur du village harcèlent l'armée Nagaméene pour tenter de la ralentir.
Nagame s'abat sur le village, manquant de renverser ses défenses.
La bataille oscille pendant plusieurs heures, mais les Chikarates parviennent à établir leur ultime Buryoku-jutsu de défense, transformant le désert de Chikara en de vaste sables mouvants, dotés d'une propriété zetsu empêchant de les franchir avec du chakra.
Chikara n'est plus accessible que par les airs, ce qui ne fait que ralentir les forces de Nagame, dotées de nombreux marionnettistes et dresseurs d'animaux volants.
Néanmoins, ils ne peuvent plus escompter une victoire rapide et doivent établir un siège en règle de la cité. Ils bénéficient du renfort logistique et militaire du Royaume de Kuma, qui espère pouvoir s'agrandir avec la chute de Chikara.

Les pactes qui lient les 3 Villages sont évoqués par les messagers de Chikara pour obtenir l'aide de Gensou et de Mahou. Bien que cette dernière hésite à défendre son rival, elle finit par se mobiliser, craignant que Gensou et Mahou ne puissent rivaliser avec les forces de Nagame si Chikara venait à tomber. Néanmoins, le Mahoukage a l'intention d'épargner ses troupes au maximum, souhaitant faire porter la majorité de l'effort par Chikara et Gensou pour qu'ils s'affaiblissent, permettant alors une éventuelle annexion.
Toujours préoccupés par le Junkyo, Mahou et Gensou ne portent que les 2/5ème de leur armée au secours de Chikara.
Si Gensou peut se porter directement à l'aide de Chikara, il n'en va pas de même pour Mahou, qui, à l'instar de la seconde grande guerre du Yuukan, se retrouve une nouvelle fois gênée par les Toshins. Ayant tiré les leçons du passé, les forces de Mahou passent par le Sud. C'est ainsi que ses éclaireurs découvrent le lien entre Arasu et Nagame, et comprennent qu'Arasu est devenu la place forte de Nagame dans le Yuukan. Peu désireuse d'affronter les forces de la cité seules, les troupes de Mahou décident d'exercer un blocus sur toute la zone entre les Toshins et les montagnes, au sud. Dans le même temps, ils déploient un vaste réseau d'espions dans les zones environnantes.

Pendant ce temps, Nagame et Kuma tentent de faire plier Chikara, qui résiste avec opiniâtreté. Malgré les commandos extérieurs de Chikara, les lignes de ravitaillement sont majoritairement fiables, et tout semble se dérouler pour le mieux pour les envahisseurs. C'est alors qu'Arasu leur rapporte qu'une importante force Gensouarde fait marche dans leur dos. Nagame divise alors ses forces, ne laissant que la moitié autour de Chikara afin de maintenir la pression, et dirigeant l'autre moitié sur les forces de Gensou, afin de les éliminer au plus vite.
En parallèle, Mahou multiplie les commandos, et commence à s'en prendre au ravitaillement de l'armée principale depuis Arasu. Cette diversion occupe les forces d'Arasu, et Mahou en profite pour détruire tous les ponts du fleuve Daki, qui sépare Arasu des Trois Villages, compliquant le ravitaillement des troupes.
Suite à ces attaques, Arasu mobilise son armée afin de recevoir l'assaut de Mahou, mais celui-ci ne vient pas, Mahou campant sur ses positions sans s'approcher d'Arasu.

Au nord, les généraux de Gensou décident de tenter le tout pour le tout pour renverser la situation, et traversent les montagnes pour arriver à Heiki. Ils font le pari que le temps que les patrouilles des Kurogans les repèrent, remontent à leurs places fortes plus au Nord, rassemblent leurs troupes et redescendent, l'armée de Gensou sera déjà loin. Pari gagnant, puisque l'armée de Gensou progresse sans problème sous l'oeil attentif des patrouilles Kurogan.
Pendant ce temps, l'armée de Nagame, partie à la rencontre des forces de Gensou, ne se doute de rien et continue à progresser, se laissant "dépasser" par Gensou de l'autre côté de la montagne.
Gensou redescend dans le Yuukan au niveau du Royaume de Kuma, étrillant les cités qu'elle croise sur son passage. Les forces restantes de Nagame autour de Chikara battent en retraite, ne pouvant contenir les Chikarates et les Gensouards. Chikara et Gensou matent Kuma, que la cité du désert annexe purement et simplement. Les deux troupes de Nagame, harcelées par un contingent Chikaro-Gensouard, se replient en bon ordre vers des places-fortes plus défendables, au sud.

En parallèle, les espions de Mahou sont parvenus à faire la lumière sur ce qui se trame au Junkyo. Après de courtes négociations, le Junkyo conclut un pacte de non-agression avec les deux cités ninjas. Mahou et Gensou renforcent leur contingent sur le front.
Sur la ligne de front, Gensou-Chikara font face aux forces de Nagame au Nord du Daki, tandis que Mahou harcèle Arasu, chacun tenant âprement ses positions.
Finalement, les renforts des 3 villages arrivent, et l'alliance, au terme d'un plan audacieux, renverse la situation et investit Arasu. Avec la perte de leur principale place-forte, les forces de Nagame se replient sur Tsuchi.

L'alliance poursuit l'armée en retraite et assaille Tsuchi. Mais cette dernière encaisse bien mieux que prévu l'assaut. Après quelques semaines de siège, Mahou décide unilatéralement de se retirer: en l'absence de protection militaire, ses protectorats les plus lointains commencent à se tourner vers les cités-états, et les Toshins semblent avancer leurs pions, le Mahoukage préfère donc raffermir ses positions sur le Yuukan plutôt que vaincre les Nagaméens. N'ayant guère le choix, Gensou et Chikara suivent Mahou. De plus, les rapports entre le village du désert et celui du marais se sont dégradés suite aux prétentions de ce dernier sur quelques avantages commerciaux et une partie du butin consécutifs à la prise du Royaume de Kuma.

Bien que la guerre ne soit pas finie, il n'y a plus guère de combats, chaque camp pansant ses plaies, et les tensions entre les 3 sont plus vives que jamais.
Et la trace d'Izanami, criminelle de rang X, a été perdue.

Il est à noter qu'il s'agit là d'un résumé global n'infirmant en aucune manière des actions à petite echelle.

_________________
Let's save Christmas !
avatar
Iarwain
Lord of Santa
Lord of Santa

Messages : 2106
Date d'inscription : 09/03/2008
Localisation : Laponie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum