[Flood-Rp] Base-ball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Flood-Rp] Base-ball

Message par Kentaro le 24/8/2011, 12:21

Le Stade de Narasu était plein à craquer, tandis que toute la ville s’était réunie pour assister à la mythique finale de la Ligue de Base-Ball d’Arasu, qui allait opposer l’équipe des Tigers, du Quartier Sud, à celle des Giants, du Quartier Est.

Bien que momentanément interrompue par la guerre, la Ligue avait pu reprendre pour la plus grande joie des fans qui attendaient cette finale depuis des mois. Bien que les effectifs des deux équipes aient été malmenés par les évènements récents, les coachs étaient parvenus à trouver des remplaçants au pied levé. Et si ceux-ci n’y connaissait rien au base-ball, ils n’en étaient pas moins des athlètes accomplis, en digne shinobi qu’ils étaient.

Avec déjà cinq minutes de retard sur l’horaire officiel, la public s’impatientait et s’agitait de plus en plus. Tandis que l’équipe des Tigers, sous les ordres du coach Minamoto, s’était déjà répartie en défense, et que son lanceur continuait à s’échauffer en lançant des balles à son receveur, du côté des Giants, personne ne semblait pointer le bout de son nez.

Et pour cause…

Un hurlement strident était en train de retentir dans les vestiaires des absents.
Kentaro relâcha le pied de l’homme qu’il auscultait et donna son verdict.

« Ah ben c’est clair, il s’est fracturé la cheville, ce boulet ! On t’as jamais dit qu’il ne fallait JAMAIS courir dans les escaliers, ‘spèce d’andouille !
_ Vous en êtes certain, demanda le coach Kazuki, un peu affolé. C’est notre premier batteur, il doit jouer.
_ On peut attendre le verdict du médecin de la ligue, si vous voulez. Mais ch’uis catégorique. Ch’uis médecin à la base, avant d’être remplaçant de Base-bol.
_ Et y’a pas moyen de lui faire un truc pour qu’il aille jouer ? Anti-douleur ? Soin éclair ?
_ C’est ça, pis comme ça il va aggraver son état ! Nan, c’est repos complet.
_ Catastrophe ! Il va falloir que je le rempla…
_ JE PRENDS !
_ Hein ?
_ J’ai dit, je prends ! Me tourner les pouces sur le banc, c’est pas mon truc. J’vais les bouffer, ceux d’en face !
_ Mouais… Motivé au moins. Bon, ça fera l’affaire ! Rends-toi sur le marbre !
_ Où ça ? C’est quoi ça ?
_ …
_ Quoi ?
_ Tu n’as pas lu le petit livret que je vous ai donné ?
_ ç’avait pas l’air intéressant…
_ Ok, tu vas voir, c’est très simple : tu prends une batte – les genres de massues, là-bas – et tu te rends sur le marbre – la grosse plaque, là-bas, devant le receveur et l’arbitre. Ton objectif, c’est de taper dans la balle. Une fois fait, tu jettes ta batte et tu cours comme un dératé jusqu’à la première base – la première plaque, sur le circuit.
_ C’st tout ? Trop fastoche !
_ Attention : tes deux pieds doivent rester dans le rectangle de tir à côté du marbre quand tu frappes.
_ Ok.
_ Tu as le droit à trois essais : quand tu loupes la balle et que le receveur la récupère, ça fait strike.
_ Comme au bowling ?
_ Trois strike et tu Out. Si l’équipe totalise trois joueurs Out, notre manche prend fin et les équipes inversent les rôles.
_ Pigé.
_ Par ailleurs, si la balle que tu lances est attrapé avant de toucher le sol, si elle transmise au type de la première base avant que tu n’y sois ou si quelqu’un te touche avec alors que tu n’es pas sur une base, tu es Out.
_ Ah.
_ Pour le reste, t’aviseras en temps utile. Allez, vas-y, gamin !
_ Ouais ! J’vais m’les faire ! »

Kentaro attrapa l’une des massues en bois à disposition et se précipita jusqu’au marbre. Le commentateur au micro annonça le début de la rencontre, ce qui fut aussitôt accueilli par force vivats et hurlements de la foule surexcitée. Après avoir appelé le premier batteur des Giants, le commentateur annonça le début de la première manche.

N’y connaissant rien, le jeune médecin opta au pifomètre pour le carré à droite de l’arbitre et, ne sachant à quoi s’attendre, opta pour sa garde classique : une pose décontractée, les bras ballants le long du corps.
Comme ça, il peut pas savoir à quoi s’attendre, le type d’en face, songea Kentaro. Bwahaha ! Ch’uis trop machiavélique !

Le lanceur des Tigers fut un peu surpris de cette pose fort peu orthodoxe mais ne se laissa pas déconcentrer pour autant. Il arma son coup, fit un grand pas en avant, et propulsa la balle de toutes ses forces, en un puissant lancer direct, pour tester ce nouveau batteur.
L’incroyable vitesse de la balle stupéfia grandement le jeune shinobi, qui ne s’attendait pas à ça de la part d’un civil. Son bras jaillit par pur réflexe et sa batte frappa la balle en catastrophe. Celle-ci monta très haut en l’air, effectuant une splendide chandelle qui retomba à la verticale, pour le plus grand bonheur des Tigers. L’un des défenseurs afficha un grand sourire condescendant à l’adresse de Kentaro, avant de se placer sous le point de chute de la balle pour la récupérer.

Oh, la boulette ! Il va l’attraper sans qu’elle touche le sol ! J’vais être éliminé au premier tour. Devant un stade complet ! Nonnonnonnon, une idée, quelque chose, vite !

C’est alors que Kentaro se rappela la consigne du coach : jette ta batte et court !
Le jeune homme ne se le fit pas dire deux fois : il déplia vivement le bras, balançant sa batte en direction du défenseur des Tigers, avant de filer à toute vitesse vers la première base !
La batte tournoyante franchit en quelques fractions de secondes la distance qui la séparait du pauvre Tiger, le sonnant net sous l’impact. La balle retomba quelques instants après, sans plus personne pour la rattraper.

« Y’a faute, là ! Hurla un Tiger. C’est une agression caractérisée, ça !
_ Meutropas, se défendit le médecin. La batte m’a glissé des doigts, j’l’ai pas fait exprès ! J’ai pas l’habitude de jouer, moi, j’vous signale. »

Il y eût quelques menues discussions du côté des arbitres, et finalement, rappelant que les règles de la Ligue d’Arasu était assez flous concernant les bousculades entre joueurs et retenant le caractère accidentel et fortuit de l’incident, ceux-ci optèrent pour un simple avertissement à l’adresse du trublion.

Le jeu reprit, tandis que le second batteur des Giants se mettait en position et que le coach Minamoto piochait dans ses réserves pour remplacer son joueur.
avatar
Kentaro
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 2047
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Muahaha !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Sonaka le 24/8/2011, 21:01

-Ujiwaru, prépare toi.

L'entraîneur des Tigers n'en croyait pas ses oreilles. Le stade tout entier avait été témoin de l'agression caractérisée d'un de ses joueurs, une action odieuse qui avait été acceuillie avec tout le respect qui lui était due: une huée soutenue, particulirement du coté des supporters inconditionnels de son équipe.

Et les arbitres avaient laissé courir. Tous des vendus.

Mais qu'à cela ne tienne. Lui même avait ses propres coups fourrés à distiller. Et un défenseur à remplacer, désormais. S'ils voulaient y aller d'entrée de jeu, il n'allait pas se gêner.

-Hey, Sonaka. Tu as entendu?
-Mmmh... oh. Déjà?, s'inquiéta la jeune femme.
-Je sais que c'est un peu prématuré par rapport au plan initial, mais s'ils cherchent la bagarre, on va la leur donner.

Une de ses connaissances lui avait recommandé cette inconnue avec véhémence. Elle ne connaissait pas grand chose au base-ball, mais présentait l'avantage d'être une kunoichi. Cela apportait effectivement un nouvel horizon à son panel stratégique, et il ne fallut pas longtemps pour le convaincre. Et pourtant... elle manquait d'entrain, selon lui.

-Je reviens dans un instant, indiqua la nouvelle.
-Quoi? Maintenant? Où vas-tu?, s'inquiéta le coach.
-Aux toilettes. Me... repoudrer le nez, tiens, mentit-elle avec un sourire entendu.

Le coach, jusque là suspicieux, sourit en comprenant et la laissa filer, lui lançant simplement un "T'aurais pu y aller avant" qui fit gentiment rire sa joueuse.

Joueuse qui, au lieu d'utiliser les cabinets, se dirigea simplement en direction d'une petite vieille qui se lavait les mains. Elle semblait avoir du mal avec le distributeur de savon. Le plus naturellement du monde, la jeune femme alla à sa rencontre.

-Eh bien ça y est, annonça la genin. Je vais bientôt entrer sur le terrain. Un petit mot d'encouragement, peut-être?
-Déjà?
-Ne fais pas cette tête. Ce n'est pas moi qui choisis.
-Alors vite. Tu as bien toutes les règles en tête?
-J'ai bien révisé mes leçons, oui, ronronna la jeune femme.
-Des questions?
-Pas sur le jeu, j'ai répété mon rôle. Cependant... j'en ai une autre concernant notre petite affaire. Quand devrais-je débuter?
-Je ne sais pas. Notre client assiste au spectacle depuis les loges de première classe, où les paris se tiennent souvent sur le fil. Peut être même ne requerra t-il pas nos services. Ca ne changera rien à la paie, mais...
-Bien. Il ne me restera donc qu'à en profiter pour m'installer.
-Joue normalement d'ici là. C'est tout.
-Je n'aurais pas dis "normalement", mais je serais... régulière, ponctua Sonaka avec un petit rire.

Car le match était truqué, bien entendu. Peut être pas encore, mais de nombreux parieurs excessivement gourmands auraient bientôt beaucoup à perdre à laisser les opérateurs décider seuls de la tournure des évènements.
C'était un genre de vente aux enchères très en vogue dans les arènes de chikara. Un premier client leur demandait d'influer sur l'issue d'une partie, pour un tarif préférentiel.
Tous ceux qui souhaitaient ensuite -dans une certaine mesure- récupérer la main pouvaient le faire, moyennant une promesse d'apport supérieure. Et ainsi de suite jusqu'à ce que chacun soit rassasié.

Trois minutes plus tard, c'est en affichant un large sourire sur sa charmante frimousse que Sonaka embrassa le terrain du regard. A son arrivée, elle accorda une bise au public avant de rabattre sa casquette et de s'avancer sur le terrain.

Pour commencer, elle serait dans la défense. Troisième base. Un poste pour le moment périphérique qui lui permettrait d'agir tranquillement, et de devenir une observatrice innocente des joueurs et du terrain, tout en ayant le pied dedans. Il lui faudrait tout d'abord déposer quelques talismans à certains points stratégiques. S'approcher des bases ne lui serait pas trop difficile: interagir discrètement avec elles demanderait davantage de doigté. Au contraire, atteindre les positions centrales, où se reportait constamment l'attention générale, serait bien plus contraignant. Peut même serait-elle obligée d'attendre d'y être elle même placée.
avatar
Sonaka
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 709
Date d'inscription : 04/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Keitaro le 27/8/2011, 00:10

- Keitaro ?

- (Dormant) Hum, non chérie, laisse moi dormir encore un peu ...

- Keitaro.

- Coquine ! Arrête de me chatouiller ...

- KEITARO !

- (En sursaut) Oh putain ! C'est la guerre ! Où sont ces Arasuites ?!

- La guerre est finie depuis 6 mois, belle au bois dormant ! Par contre, tu vas te bouger le cul, frapper cette foutue balle et nous faire gagner le match ! Je me suis fait comprendre ?

'Tain ! Comment je fais pour me retrouver dans des foutoirs pareils ? Nan mais franchement !
Oui bon d'accord, même si je dois avouer que le fait d'avoir bu la veille un demi-tonneau de saké ne m'excuse toujours pas d'avoir cassé le bras du pitcher vedette des Giants , je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi est ce que je devrais aussi remplacer leur second batteur !

- Putain, Minamoto, je suis Jounin ! Je ne suis pas fait pour cette sale besogne !

- De un, pour toi ce sera coach Minamoto jusqu'à la fin du match. Et de deux, si on ne gagne pas le championnat à cause de tes singeries je ferais en sorte que tu sois envoyé en exil à Heiki pendant 5 ans !

Ah oui, c'était pour ça que j'avais accepté de faire partie de l'équipe au début ... Et aussi parce que Minamoto était l'ami d'enfance du Kage.

- Sale raclure ! Bon, qu'est ce que je dois faire ?

Saloperie de corruption chikarate ... Après on se plaint des préjugés qu'ont les autres villages des gens du désert ... Tsss.

- Bon alors, Kentaro - Le mec qui est entrain de lancer des coucous aux spectateurs - est à la première base, donc toi tu vas frapper la balle de façon à ce qu'il bouge jusqu'à la troisième base et toi jusqu'à la deuxième, comme ça le prochain batteur pourra se placer à la première base et le suivant pourra faire un home run qui nous fera marquer 4 points d'affilés !

- Donc, en gros, vous voulez que j'expedie la balle, sa race, sa mère ?

- ... (En larmes) Mon Dieu, viens nous en aide ...

-----------------------------------------------------------------------------------------

Bon, le pitcher n'est qu'un civil et moi je suis un Jounin accompli, ça ne devrait pas être très difficile de frapper une balle ...

- STRIKE !

- Quoi ? Mais j'ai même pas eu le temps de me placer !

- STRIKE DEUX !

- Putain de bordel de merde !

Bon, faut que j'arrêtes les conneries ... Si je ne frappe pas cette balle je risque de me retrouver à faire de la compagnie aux pingouins ...
'Tet qu'en boostant un peu la batte au chakra Yami ...

BOUM !

Le temps que je frappe la balle je pouvais entendre au loin le pitcher s'affaler sur le sol et les autres defénseurs crier au scandale ...




Dernière édition par Keitaro le 27/8/2011, 21:02, édité 1 fois
avatar
Keitaro
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1444
Date d'inscription : 03/10/2008
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Ryu Shimima le 27/8/2011, 14:31

L'entraineur était hors de lui, cette fois. Toujours sur le banc, je ne pouvais pas m'empêcher de rire grassement en le voyant se décomposer. Un 2ème tigre à terre, il n'allait plus tarder à faire rentrer le lion dans l'arène. J'en remuais la queue d'avance, tout en me demandant si notre pauvre lanceur n'était pas mort sur le coup.
Je savais déjà que la première remplaçante à être rentrée, carrément bien foutue soit dit en passant, était une kunoichi aussi. Elle ne m'avait même pas calculé sur le banc, ça se paierait. Et les 2 premiers batteurs des Giants (qui n'avaient pas grand chose de géant), me semblaient un peu trop costauds pour des types normaux. D'autres ninjas pouvaient même déjà être en jeu. Ca promettait un match plutôt viril...

La balle avait rebondi sur le crâne de notre lanceur, mais se trouvait toujours dans la zone délimitée par les bases. Je connaissais un peu le jeu pour l'avoir pratiqué étant gamin, et là, placée où elle était, le 2ème base aurait déjà dû se précipiter pour la récupérer ! Mais non, il avait perdu de précieuses secondes à râler avec les autres contre l'arbitre, tandis que nos ennem... euh, les joueurs adverses, s'étaient remis à courir. Pourtant, ce type qui avait l'air un peu paumé, Kentaro, avait mis quelques secondes à réagir ! A sa place, j'aurais tenté de voler la base suivante avant même le coup de batte... Du coin de l'oeil, j'aperçu Sonaka laisser tomber quelque chose à terre, près de la 3ème base... Un piège ? Dans l'agitation, j'étais sans doute le seul à l'avoir vu faire. Elle recula ensuite tranquillement d'un pas, faisant des signes au 2ème base pour qu'il se réveille.
Lorsque ce dernier se rua enfin vers la balle, les 2 ninjas ennem... adverses avaient atteint leurs bases suivantes ! Kentaro, en 3ème base, marqua un temps d'arrêt pour vérifier où le jeu en était, puis reprit sa course. Le piège de mon équipière ne s'activait pas ? Bizarre. Je la vis alors ramasser une grosse pierre et la balancer juste derrière le genou du coureur, qui se rétama comme une merde face contre terre.
Surpris, il considéra que le temps de se relever, il n'atteindrait pas le marbre avant une balle bien lancée. Plein d'égratignures, il revint à 4 pattes sur sa base, une méfiance nouvelle dans les yeux envers la jeune femme qui lui souriait sagement.

Durant le même temps, leur batteur n'avait marqué aucun arrêt à la 1ère base, et avait commencé à avancer vers la 2ème. Mais notre équipe avait bien progressé aussi : le mec situé entre la 2ème et la 3ème base (je ne me souvenais plus du nom barbare de ce poste), était presque arrivé à la 2ème. Le Seconde base avait quand à lui attrapé la balle, et il allait la transmettre à son équipier pour bloquer l'adversaire. Keitaro se rendit compte qu'il n'y serait pas à temps et fit volte-face à une vitesse impressionnante, pour retourner sur la 1ère base. Il semblait contrarié...
Cela n'arrêta pas le défenseur qui envoya la balle d'un mouvement souple à son coéquipier ayant atteint la 2ème base, ne laissant plus le choix au ninja qui n'avait plus que quelques pas à faire pour être sauvé. Seulement, la balle était à nouveau dans les airs, se dirigeant cette fois-ci vers le défenseur placé à la 1ère base ! Je souriais déjà à l'idée de voir ce type se faire éliminer si rapidement, par des civils trop malins pour lui...
Mais je fus encore une fois déçu : le coureur fit soudain un grand bond et se retourna dans les airs pour lancer un petit objet, peut-être encore un caillou, à la rencontre de la balle, puis il se précipita sur sa base. Il avait eu chaud, son geste avait suffit à dévier un peu la course de la balle, et le défenseur avait raté sa réception.

Un instant après, mon équipe la récupérait et l'action se terminait. L'entraineur vint me voir :

- "Ninja ! Tu sais faire quoi et tu t'appelles comment ?" rugit le tigre.

- "Ryu. Je cours vite, je cogne fort et je sais voler ! En principe je suis bon en attaque, et en défense on me colle souvent à l'extérieur là, parmi les 3 clébards qui vont chercher la baballe."

- "Ah... Quelqu'un qui connait un peu le principe ! Bon, tu sais pas lancer alors ? Pas grave, j'ai déjà quelqu'un qui fera l'affaire sur le terrain. Je vais remanier tout ça et tu vas aller te placer au milieu des 2 autres joueurs extérieurs..."


Il semblait retrouver son calme, pendant que je me dirigeai vers le fond du terrain, devant un public fort surpris qu'un joueur de baseball puisse être aussi gros. Je ne me pressai pas, les soigneurs étant toujours en train d'essayer de ranimer notre lanceur... Je mis ma casquette et mon gant, puis adressai un clin d'oeil à l'attention de la jolie (mais néanmoins dangereuse) 3ème base.


Dernière édition par Ryu Shimima le 27/8/2011, 14:32, édité 1 fois (Raison : caca ! caca ! caca !)
avatar
Ryu Shimima
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 107
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 28
Localisation : dans ta femme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Yuji le 27/8/2011, 19:20

Le coach des Giants, Kazuki, se frottait les mains. Même après la faute brutale du remplaçant, celui-ci avait réussi à se placer sur la première base à la surprise générale. Les arbitres, soigneusement muselés par quelques promesses, avaient été relativement coulants. Mais ça serait vraisemblablement la même chose pour l’autre équipe, donc prudence. Car oui, les arbitres n’hésitaient pas à accumuler les pots-de-vins venant de partout : supporters, sponsors, joueurs voulant améliorer leurs statistiques et, justement, coach.
Enfin la perte de l’Ace s’avérait gênante. Il lui faudrait un nouveau lanceur d’ici le changement de phase, et pas un mauvais de préférence. Idéalement, quelqu’un capable de lancer deux types de balles.Au moins. Ou un ninja. Un type suffisamment intimidant pour, comme ce médecin, défoncer l’équipe adverse. Sawaji gloussa. Le public était partagé, ses fans hurlant leur joie tandis que ses détracteurs huaient violemment le joueur en lançant des objets divers et variés, plus ou moins coupants, aussi, sur le terrain.

Le deuxième batteur s’était plutôt bien débrouillé. Les deux strikes l’avaient rendu un peu nerveux (il restait des traces de dents sur sa casquette) mais le troisième swing avait été le bon et, en bonus, avait dégommé le lanceur adverse. Pas de doute, ces ninjas de Kiritsu étaient dangereux. Très dangereux. Et pas de doute qu’il y en aurait aussi en face. Il décida d’avoir l’œil.
Le troisième batteur se leva énergiquement et attrapa une batte et son casque, qu’il regarda d’un air peu convaincu. Après une dizaine de secondes, un fin sourire éclaira son visage et il adressa un signe de tête au coach. Un autre ninja. Oh, pas un Juunin comme le second, ou un Chuunin comme le premier, mais avec ces gens-là, on se savait jamais à quoi s’attendre. Svelte et élancé, celui-là avait tout pour qu’un de ses plans puisse marcher…

***

Yuji sortit de l’encaissement où se trouvait son équipe en attendant de passer à la batte et admira la foule qui était venue le voir jouer. Les pauvres, ils ne le verraient que de loin, mais ils le verraient, une grâce dont les trois villages ne seraient pas gratifiés. Son casque dans une main, la batte dans l’autre, il adressa un signe à ses fans, ainsi qu’un sourire éblouissant. Il était persuadé d’avoir vu une douzaine de jeunes femmes s’évanouir sous le choc, chacune pensant que le sourire lui était destiné.
Lâchant le casque, il tapa quelques coups d’essai dans le vide pendant que le lanceur adverse s’échauffait. Puis, une fois celui-ci prêt, il reprit son chemin.

Passant la batte dans sa main gauche, avec le casque, il se passa la main dans les cheveux, les ébouriffant savamment. Quelle classe, quelle magnificence ! Il savait que ces mots étaient dans tous les esprits. Il mit finalement son casque sur sa tête. Sa plus grande crainte était d’avoir l’air idiot, mais, après tout, ce n’était pas possible, c’était de lui dont on parlait, quand même !
Prenant fermement la batte en main, il adressa un dernier signe empreint de classe au public et se dirigea vers le marbre d’où il devait frapper la balle et faire à tous la démonstration de sa Yujitude, car aucun mot ne pouvait définir mieux que celui-là ce qu’il était réellement. Regardant le lanceur adverse, il sourit d’un air confiant et supérieur. Le grand Yuji était là, mon garçon, tu ferais mieux de rentrer chez toi. Non, mieux : remplis ton rôle de faire-valoir !

***

Kazuki regardait le cinéma de son troisième batteur avec un petit sourire aux lèvres. Non seulement il avait fréquemment fait la même chose dans sa jeunesse, mais en plus, cela avait le don d’énerver les joueurs adverses, qui se concentraient alors trop sur le joueur prétentieux à éliminer pour surveiller correctement le reste de l’équipe. Il semblait être une bonne pioche. Et avec le quatrième joueur à frapper, le grand slam n’était pas loin.
Au moment où Yuji (étrange, il n’avait pas donné de nom de famille ?) se retournait pour le regarder, il entama une série de signes secrets. Devant le regard vide de son vis-à-vis, il soupira et se rappela que les signes étaient durs à reconnaître pour un novice, a fortiori s’il n’est pas très malin. Il décida de faire simple comme avec les autres shinobis : ça avait bien marché jusque-là.
« Vas-y, frappe la balle de toutes tes forces, mon garçon ! »
« J’vais avoir la classe ! » répondit Yuji, anticipant déjà son moment de gloire, un magnifique home-run grâce auquel tout le stade aurait les yeux fixés sur lui.

Le lanceur arma son geste, surveillant du coin de l’œil l’occupant de la première base. Si celui-ci voulait voler une base, ce serait le bon moment. Mais non, le joueur ne bougeait pas. Peut-être ne savait-il même pas qu’il pouvait courir à la seconde base maintenant ? Il écarta ses pensées de son esprit et lança de toutes ses forces une balle rapide et basse que le troisème batteur laissa passer avec un mouvement de recul.
« Strike ! » cria l’arbitre alors que la balle atterrissait dans le gant du receveur.
Un mouvement de recul ? Mais… Il avait déjà joué au base-ball ou quoi ? Avoir peur de la balle comme ça était fatal pour un joueur. Surtout qu’il n’avait lancé que dans les 140 km/h, pour tester le nouveau-venu. Finalement, ce devrait être plus facile que prévu.

La curveball suivante, un tir plongeant, passa sans difficulté le maladroit coup de batte du troisième batteur, le receveur l’attrapant tranquillement dans son gant. Le coach Kazuki attrapa sa casquette et y mordit de toutes ses forces. Ce type était mauvais. Enfin il pensait la même chose du précédent mais il doutait fort que celui-là fasse un miracle. Son air perdu n’échappait sans doute à personne, après tout.
« Okay, Yuji, un bunt, fais-moi un bunt ! » hurla-t-il.
Le lanceur se prépara à lancer, tandis que, les bras ballants, le dénommé Yuji ne comprenait rien, cherchant à se rappeler ce qu’était un bunt.
Pas possible, j’ai déjà deux strike, la prochaine erreur me sera fatale et j’aurai super pas la classe devant tout le stade ! De quoi torpiller mon inénarrable réputation pour un bon moment, y’a pas à dire ! Ralalah, il est vraiment balaise, ce lanceur, pour me pousser dans mes derniers retranchements comme ça !

Alors que le lanceur arrivait à la fin de la préparation de son lancer, quelque chose se reconnecta dans le cerveau de Yuji. Un bunt, bien sûr ! D’ailleurs, le joueur à la première base avait choisi ce moment pour tenter de voler la deuxième base, laissant toute la place pour que Yuji courre à l’abri après avoir brillamment exécuté son bunt.

Tout était parfait pour concourrir à sa gloire.

Yuji se mit en position au dernier moment, tenant le haut de la batte avec la main qui ne tenait pas la poignée, fléchi sur ses appuis, prêt à tout pour avoir la classe. La balle, une fastball basse et à l’intérieur, le surprit un instant mais il réussit à placer sa batte pour toucher. La balle toucha le sol juste devant lui et rebondit droit vers le lanceur tandis qu’il lâchait sa batte pour courir vers sa base. Mais le lanceur avait anticipé et rattrapa la balle quasi-immédiatement, l’expédiant à la première base, éliminant le mauvais batteur. Comme le joueur de la troisième base n’avait pas bougé devant la faible avancée de la balle, et que le second batteur était parti en avance, les bases deux et trois étaient chargées, et il y avait un strikeout. Ce n’était pas le moment de merder, se dit le lanceur des Tigers…
avatar
Yuji
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 10
Date d'inscription : 06/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Kentaro le 28/8/2011, 14:11

« Strike Out ! »

Ah ben voilà, notre quatrième batteur vient quant à lui de se faire sortir par trois strike. Pas d’bol ! Mais c’est de la faute à l’autre lanceur, aussi : ce sale tricheur ne tire jamais droit, ni jamais de travers de la même façon. Comment vous voulez qu’on frappe sa balle, avec ça ? Si c’est pas de la triche, franchement… Mais les arbitres font mine de rien voir, les sales vendus.

Bref, notre équipe vient de se retrouver à 2 Out et zéro point de marqué. Si j’ai bien tout compris ce que m’a expliqué le coach, un joueur Out de plus et la manche prend fin. Pas bien fameux, tout ça.

Heureusement, on a la base 2 et 3 d’occupées, donc on peut potentiellement marquer des points. Tout n’est pas perdu.

Le batteur numéro 5 des Giants débarque sur le marbre. Comme pour le précédent, le coach Kazuki entame une gestuelle aussi discrète qu’élaborée. Le lanceur des Tigers prend son élan, arme son coup et tire.
Bruit caractéristique de la balle qui heurte le gant du receveur pendant qu'une batte frappe dans le vide. Strike.
Le lanceur récupère sa balle et tire une nouvelle fois, encore n'importe comment, et décroche son deuxième strike. Encore un autre et N°5 se fait éliminer, ce qui totalisera trois Out et mettra un terme à la manche. Pas cool du tout ça...

C’est alors que notre cinquième modifie sa prise de batte et se prépare pour un amorti : une main sur la poignée, l’autre à l’autre extrémité de la batte, il se prépare à laisser rebondir la balle sur sa batte. L’avantage du truc, si j’ai bien compris, c’est qu’il suffit de mettre la batte sur la trajectoire de la balle, sans plus se soucier des histoires de bon timing comme pour les frappes.
Le lanceur des Tigers ne semble guère étonné et lance quand même, d’un vicieux lancé qui tombe brusquement.

Le bruit caractéristique du choc contre la batte retentit. Ouaiche ! N°5 a réussi son coup ! Ni une, ni deux, cette fois-ci, je file à toute vitesse vers le marbre –ouais, la première fois, avec le N°3, j’avais pas compris que ça comptait comme pour une frappe, le coup de l’amorti, et donc que je pouvais courir. On m’explique jamais rien, aussi… –
C’est alors que j’ai un mauvais pressentiment. Du genre que mon dos vient de se transformer en une grosse cible bariolée. Comme la fois où la fourbe troisième base des Tigers m’a planté le genou avec un caillou. Je me retourne derechef et j’ai juste le temps d’intercepter le projectile qu’elle vient de me lancer. Je poursuis mon mouvement et transforme l’interception en lancé, qui frôle la joue de l’autre tricheuse. Bwahaha ! Voilà qui lui fera passer l’envie bousiller le genou des Giants, bwahahaha !

C’est alors que je sens un petit choc contre mon bras. C’est le lanceur des Tigers, qui vient de me toucher avec son gant.

« Qu’est-ce-t’as, toi ? Lui dis-je. Tu veux te battre ? ‘va falloir te muscler parce que j’appelle pas ça un coup de poing…
_ Joueur Out ! Hurle l’arbitre
_ Hein ? »

Avant que je ne comprenne, le lanceur des Tigers se retourne vivement et lance la balle en première base, éliminant du même coup notre numéro cinq.


« Woouhou ! On en a eu deux d’un coup ! Double-jeu ! » Exultent les Tigers, tandis que les arbitres annoncent le changement.

Bwaaah, c’est quoi ce truc de merde, encore !?

En plus, de retour au banc, je me fais illico incendier par le coach Kazuki. Attendez que je vous explique : techniquement, un amorti sacrifice, ça permet de faire rentrer presque à coup sûr la troisième base au marbre. Le temps que le lanceur aille reprendre sa balle, le coureur a largement le temps de traverser la distance, surtout qu’il est censé partir dès le début du lancer, et qu’il a pu grappiller quelques mètres en prévision. Mais par contre, il est rare que le batteur effectuant l’amorti parvienne à atteindre la première base avant que le lanceur ne fasse la passe au défenseur, d’où le terme sacrifice : le batteur est forcément éliminé.
Mais évidemment, quand le bougre d’ahuri de coureur de la troisième base, moi en l’occurrence, s’arrête au beau milieu de son parcours, cette stratégie rodée fonctionne tout de suite nettement moins bien.
Mais on m’explique jamais rien, à moi, aussi…

Rhalàlàlà, tu parles d’un jeu pourri. Qu’est-ce qui m’a pris de vouloir jouer, en fait ?

« Qu’est-ce que tu fait ? S’étonne le troisième batteur, – Yuji, je crois – en me regardant m’affaler sur le banc. Le moment est mal choisit de tomber en pâmoison devant mon corps d’adonis, même si c’est tout à fait naturel et compréhensible, je te rassure; nous devons aller nous positionner en défense !
_ Hein ?
_ Allez, on se remue. »

Qu’est-ce que c’est que cette histoire, encore ? Pourquoi ch’uis plus batteur ? J’ai été rétrogradé à cause de ma mauvaise performance ?

Ok !! Ils vont voir ! J’vais faire la meilleure défense qu’ils aient jamais vu et je vais repasser batteur, mwahaha !

Le seul hic, c'est...

« Dis, on défend quoi, au fait ? »
avatar
Kentaro
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 2047
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Muahaha !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Sonaka le 4/9/2011, 16:13

-Warharharharharh!

Le coach Minamoto exultait. Zéro. Zéro. Zééééroooo points pour les Giants. C'était un bon départ pour son équipe. Très bon, même, si l'on considérait le fait que l'équipe adverse disposait d'au moins deux empotés notoires. Le premier semblait absolument infichu de tenir une batte par le bon bout. Après le cinéma qu'il avait fait, le public s'était déversé en

Quant à l'autre... eh bien, s'il semblait tangent niveau fair-play, il faisait en tout cas un bel empoté. Tant mieux s'il était premier sur la liste des batteurs, ça leur laisserait de la marge. Un plouc de plus à éliminer. A moins que...

Minamoto jeta un coup d'oeil à ses nouvelles recrues. Le gros n'avait pas eu le temps de s'illustrer, mais il le sentait bien. L'autre, par contre...

-Donc c'est à moi, c'est ça? Je ne suis pas sûre que... je vais faire de mon mieux, en tout cas, promis.

Maintenant, il avait un mauvais pressentiment. Sa joueuse s'était montrée excessivement hésitante lorsqu'il lui avait présenté la batte. "En bois? Mais d'habitude, c'est du métal que l'on utilise, non?".

D'accord.

-Bien sûr, fais de ton mieux.
-Euh... oui. Mais, s'il vous plait...

Juste ce qu'il fallait d'hésitation et de bonne volonté pour que Minamoto se fasse attendrir. Pas seulement lui, d'ailleurs: les autres joueurs de l'équipe se sentaient tous prêts à servir de mentors à cette novice, et plus d'un se mit à rêvasser d'être appelé "sempai" par la petite.

-Est-ce que vous pourriez me donner des petits cours en vitesse, si j'ai trop de mal à la batte?
-Ah... euh.. eh bien, oui. Pourquoi pas. Ou alors, plutôt un joueur. Tiens, toi, là. Ryu, c'est ça?
-Tout ce que la demoiselle voudra. Et plus si affinité. Raiton, pour ma part, blagua le bonhomme.
-Super! Merci beaucoup. Bon, eh bien, j'y vais.

La genin eut un coup de froid dans le dos. Un gros lard pareil? Un ninja, d'accord, mais... elle aurait préféré un pro. Manque de temps pour marchander. Eh bien, au pire, elle dirait à Minamoto qu'il était nul, ou passait son temps à la draguer. Ou les deux, ce qui ne serait pas forcément faux, d'ailleurs.


***

-Strike!

Déjà? Ca allait trop vite. La batteuse avait essayé d'anticiper, mais elle avait frappé trop tôt. La balle n'avait pourtant même pas reçu d'effet. Et le lanceur n'allait pas tarder à réarmer son tir. Ca lui semblait bien facile, pour le coup.

Sonaka envisagea sérieusement d'employer un jutsu pour se faciliter la tache. Il lui aurait suffit de plonger le lanceur dans le noir pour le rendre incapable de viser correctement. Mais elle préférait garder ses cartes en main pour une meilleure occasion.

Ce qui ne s'annonçait pas facile. La seconde balle était un véritable boulet de canon qui passa bien avant que la jeune femme ait frappé. Décidément, Ryu aurait à faire...

De son coté, le coach mâchonnait sans retenue son couvre chef, à défaut de se mordre les doigts. Il ne regrettait pas encore sa nouvelle recrue, mais sentait bien que batteuse ne serait pas son point fort.

Allez, quoi. Qu'elle réussisse la troisième, au moins.

Ca ne devrait pas être si dur, pour une ninja, non?

Troisième strike. Qu'elle était déçue, la jeune femme. Elle ne s'imaginait pas que ça serait aussi dur, face à un pro. Aussi prit-elle le temps de s'agenouiller en exagérant un peu la mimique, et de taper le sol du poing.

Et, subrepticement, de poser un troisième talisman dans les alentours. Les choses commençaient à se mettre en place.

***

A quelques dizaines de mètres de là, un autre joueur était déçu. Kentaro aurait bien aimé que la batteuse lui donne une occasion de remonter dans l'estime du coach des Giants. On lui avait longuement expliqué qu'il devait défendre la base de l'équipe. Il ne savait pas où elle se situait, cette base, ni quels étaient les effectifs y étant présents (ça pouvait très bien être une colonie médicale, s'il fallait la protéger), mais il savait comment s'en charger. Un coup de poing de la main gantée faisait l'affaire, et sur ce terrain, il connaissait parfaitement ses capacités.
avatar
Sonaka
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 709
Date d'inscription : 04/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Kentaro le 7/9/2011, 17:01

Debout sur la 3ème grosse plaque qui trainait par terre, Kentaro était fébrile. Le second batteur des Tigers se ramenait sur le marbre : c'était l'occasion de montrer au coach Kazuki ce qu'il savait faire et de redevenir batteur !
Pour cela, il fallait qu'il élimine le N°2 des Tigers, donc que ce bougre d'ahuri frappe la balle, contrairement à la N°1 qu'avait fait de l'anti-jeu en se laissant éliminer par le lanceur chikaratte.

Pour Kentaro, le plan était fort simple : le N°2 frappait, lui-même récupérait la balle et serait donc autorisé à aller lui mettre son poing dans la gueule pour l'éliminer. C'est tout du moins ce qu'il avait compris des explications de son prof de base-balle attitré, Yuji, l'arrêt-court posté près de lui : on ne pouvait faire que des attaques à main armée sur les joueurs, et la seule arme disponible était balle.
Même si le médecin comprenait qu'on utilise une balle de coton pour faire moins mal, il trouvait tout de même que ça faisait un peu chochotte, pour le coup. Une sphère en fonte aurait été nettement plus spectaculaire pour se foutre sur la gueule !

Sur le monticule, Keitaro arma son coup, se concentra puis tira une patate monstrueuse (mais pas trop : le receveur était tout de même un civil). La balle fendit l'air en un clin d’œil, bien à côté de la zone de strike. Le junin chikaratte avait encore du mal à réguler sa puissance au détriment de sa précision.

Le second lancer fut à peine moins rapide, une balle haute, qui frappa vers l'intérieur. Le batteur des Tigers ne fit pas un geste, mais la balle étant dans la zone, l'arbitre lui décompta un strike, au grand damn de Kentaro.

Au troisième lancer du junin, le N°2 frappa mais loupa la balle d'un cheveu. Un second strike fut décompté. Kentaro commença à s'inquiéter que le batteur adverse ne parvienne pas à frapper un coup sûr, et que ses chances de redevenir batteur s'envolent.

Heureusement pour lui, la quatrième fois fut la bonne. Le batteur des Tigers était parvenu à régler son timing sur la vitesse des lancers du junin et claqua un grand coup. La frappe ne fut pas parfaite, et la balle fila le long de la ligne de terrain, rebondissant sur le sol.

Situé idéalement pour la rattraper, Kentaro ne se fit pas prier et l'intercepta en un clin d’œil. Alors qu'il jubilait à l'idée d'en coller une bien bonne au premier coureur des tigers qui passerait à sa portée, la voix de Yuji retentit :

« Vite ! Passe-la à la première base !
_ Quelle base ? Le Qg ?
_ La plaque là-bas ! Grouille ! Le coureur va y arriver ! »

Un déclic se fit dans l'esprit du médecin. Mais bon sang, mais c'est bien sûr : s'il passait la balle au type sur la première base avant que le coureur ne l'atteigne, celui-ci pourrait l'avoiner et l'éliminer. Et comme ce serait lui qui aurait fait la passe décisive, il était évident que le coach le féliciterait pour son intervention et le repasserait batteur !

Ni une, ni deux, Kentaro banda ses muscles, concentra son chakra et tira de toutes ses forces. Le projectile bondit de sa main et fusa à une vitesse folle en direction du joueur de première base, Keitaro, situé sur la trajectoire, ne devant qu'à ses réflexes d'éviter de se manger le tir en pleine face.
Pendant une courte fraction de seconde, tout le monde retint son souffle, se demandant si le coureur des Tigers pourrait atteindre la première base avant la balle.

La réponse fut un non, net et définitif, tandis que le défenseur des Giants effectua une réception parfaite.
Tout du moins l'eût-elle été pour un lancer standard. La balle bien trop puissante faucha et balaya proprement le pauvre receveur, l'envoyant bouler au loin et lui fracassant le poignet et la machoire au passage, tandis que le coureur des Tigers atteignait la première base. Voyant sa bonne fortune, ce dernier en profita pour filer en direction de la seconde. Le temps que Keitaro réalise que son ailier était sonné, qu'il aille récupérer la balle et la passe, il était trop tard.

Kentaro se renfrogna... à tous les coups, on allait lui lui mettre l'échec du receveur sur le dos...
à tout le moins, il avait compris ce qu'était les bases. Maintenant qu'il savait ce qu'il avait à défendre, pas question de décevoir le coach Kazuki, nom de nom !
avatar
Kentaro
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 2047
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Muahaha !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flood-Rp] Base-ball

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum