Une nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une nuit.

Message par Eiki Jaiko le 7/12/2011, 15:42

Une pluie torrentielle s'abattait sur la ville. Depuis deux jours déjà. Temps de merde, j'vous jure. La nuit était tombé depuis bien longtemps... libérant sur la ville des dangers dont le commun des mortels n'avait aucune idée. Ouais, ça fait gamin dit comme ça...

*Pitoyable...*

Ca ne te plait pas comme entrée en matière, Blake?

*Pas vraiment, non. Typique de bouquin pour midinette fan d'Edward et autres saloperie du genre... *

Je me foutais de ta gueule, comme toujours mon petit Blake. Depuis combien de temps marche tu donc seul dans ces ruelles? Tu déprime mon ami ? Pauvre petite bête à croc, je te plains... sincèrement.

*Te fous pas de moi. Tu sais très bien quel est mon problème.*

Oui. Tu refuses d'assumer ta vrai nature. Depuis bien trop longtemps. La bonne vieille époque où tu vivais pleinement ne te manque donc pas?

*Laisse moi. Repars donc dans tes délires de narration si ça te chante, je commence à en avoir l'habitude.*

Bien... Un silence de mort s'était donc abattu sur la ville. Pas une lumière n'éclairait l'intérieur des habitations. Les seules clartés provenaient de quelques lampadaires. L'urbanisation de cette cité n'était pas vraiment des plus brillante... Détérioration des lieux public, graffiti et autres dégradations... Certains lampadaires ne fonctionnaient tout simplement plus, brisé par quelques délinquants en balade.

*T'es vraiment énervant.*

Regarde devant toi...

*Merde...*

Tu peux le dire, oui.. Ce que tu cherchais à tout prix à éviter. Une femme. Seule. Délicieuse proie, qu'attends tu donc mon ami? Va ! Tu en meurs d'envie !

*Non ! Je ne suis pas un monstre... Pas comme eux !*

Ne recule pas! C'est dans ta nature, dans ton sang, depuis le jour où tu as muté! Tu ne peux aller contre ce que tu es, pauvre fou ! Tu la sens... la faim. Elle grogne en toi, elle ne demande qu'à sortir. Laisse là s'exprimer, faire de toi ce que tu es vraiment !

*Je peux la réprimer...*

Cesse de te mentir! Tu n'es plus humain depuis bien longtemps !




Blake s'approcha furtivement de sa victime, tel que le lui permettait les capacités propre à son espèce. Sans un bruit, tel une ombre furtive et invisible. La jeune femme ne se doutait de rien, ne le voyant pas venir. Au moment de passer à l'attaque, Blake hésita. Une partie de sa conscience lui hurlait de ne pas agir, tandis que l'autre ne demandait qu'à se nourrir. Tant de femme sur cette planète, une en moins ne fera pas de différence pas vrai? Elle venait de trouver des clefs, certainement pour ouvrir la porte de son appartement. Malheureusement, elle les fit tomber... Blake se décida. La laisser vivre ou céder à ses bas instincts, le choix était prit. Alors qu'elle venait de se redresser, la malheureuse victime sentit une mâchoire se refermait sur son cou. Blake déchira le morceau de vêtement qui le gênait, afin de prendre prise plus facilement. La femme paniqua, frappant comme elle le pouvait son agresseur. Ce dernier ne bougea pas, restant fixement sur ses positions. Aspirant avec joie la source de vie de sa victime. Qu'y avait-il donc de mal? Après tout, cette femme allait connaître le plus intense plaisir de sa vie avant de mourir... Elle avait cessé de se débattre et n'avait pas poussé le moindre hurlement. Tant mieux, il aurait été compromettant de devoir tué des voisins trop curieux. La jeune femme ressentait une intense chaleur, là où la créature la mordait. Quoi que ce soit, il lui volait son sang, s'en nourrissait en la tuant à petit feu... et elle aimait cela. Elle se laissa glisser sur le sol, fesse contre terre, tenant fermement de sa main droite la nuque de son meurtrier. Elle se surprit à pousser de petits cris, tant la jouissance était forte. Plus rien n'avait d'importance: son travail, ses amis, son mari, ses enfants... sa mort. La femme se sentait vivre, comme jamais elle ne l'avait ressentit, à travers cette morsure et cette douleur qui lui apportait... une jouissance comme elle n'en avait jamais connu. Ce moment dura jusqu'à ce que toute vie ait quitté son corps. Blake déposa délicatement son corps inerte au sol et continua à se nourrir, jusqu'à ce que sa faim se soit apaisé. Il eût la sensation de revenir doucement à la surface...




*Qu'ai je fait?*

Ce pourquoi tu existes, mon ami. Tu es un tueur, une véritable bête. Pourquoi te le cachais ?

*Leur foutu sérum... Il devait me débarrasser de cette faim, ils me l'avaient juré!*

Ce truc ne pouvait fonctionner que durant une brève période. Ils le savaient, bien sûr... Ils se sont servis de toi, afin de combattre tes propres frères et autres créatures ''démoniaques'', comme ils le disent si bien. Que vas tu faire à présent?

*Pardon ?*

Tu as perdu tout foyer. Les tiens te voient comme un traître, les humains te vouent à présent la même haine que pour les autres bêtes à croc. Qu'importe le camp, tous veulent te voir brûlé. Alors je te repose ma question: que vas tu faire?

*Je n'en sais rien... rien du tout.*

Je t'ai connu bien plus futé que cela...

*As-tu peur de mourir?*

Moi? Absolument pas. Je suis simplement curieux de connaître la conclusion de ton histoire... Dis moi, pourquoi fixe tu le cadavre de cette femme ? Tu lui as apporté plus de plaisir qu'elle n'aurait jamais pu en connaître avec n'importe quel humain. C'est une très belle compensation en échange de sa vie.

*Ferme là... J'ai rompu mon serment. Mon Dieu, qu'ai je fait?*

Ne parle pas de lui, tu vas nous attirer encore plus d'ennuis...



Emplis de remord, Blake s'éloigna du corps de sa victime. Il ne fit qu'à peine un mètre avant de ressentir des présences. Froide, affamée...

*Merde...*

De la pénombre se détachèrent six formes décharnés qui se dirigèrent lentement vers le cadavre de la jeune femme. L'homme à la cape de cuir repéra de suite leur appartenance. Démarche lente et hésitante, râlement rauque, odeur pestilentielle... Aucun doute, des Goules. Certaines s'arrêtèrent entre deux pas, fixant Blake comme hésitant à l'attaquer. Ce dernier savait très bien que les créatures étaient contrôlés par une bête à croc bien plus puissante. Les mains sur les gâchettes de ses armes, Blake attendait avant de passer à l'action.

*-On s'en fout. On se barre...
-La ferme ! Je ne les laisserai pas s'en prendre au cadavre de cette femme.
-Elle est déjà morte... Je ne te comprendrai jamais.*

L'une des créatures était extrêmement proche du corps, tendant vers le visage une main griffu ...qui se retrouva pulvérisé par une balle en argent, suivit d'une seconde entre les deux yeux. Les autres se retournèrent prestement. L'une des goules fonça vers Blake, qui l'abattit d'une simple balle dans le crâne. Les quatre restantes bondirent sur les toits, suivit par leur opposant. A peine eût-il sauté vers l'un des toits que l'un d'entre eux bondit à sa rencontre. Blake le troua de balle, dégagea le cadavre d'un solide coup de pied, courut le long du mur et atteignit finalement le toit. Il eût tout juste le temps d'esquiver une main griffu en se baissant. Ne laissant pas le temps à la créature de se ressaisir, Blake lui colla un nouveau coup de pied de bas en haut, lui décrochant la mâchoire. Etant du genre prudent, le Vampire lui décocha une balle dans le crâne. Ces saloperies étaient du genre tenace... Il était à présent encerclé par les deux goules restantes, qui lui tournèrent autour, guettant le bon moment pour passer à l'attaque. Blake savait d'instinct comment agir, et attendit donc patiemment que les deux ''choses'' prennent l'initiative, ce qu'ils firent en peu de temps. Les goules foncèrent vers lui, simultanément pour des yeux normaux. Blake avait repéré lequel était le plus lent... Le canon de l'un de ses guns s'engouffra dans la bouche de la goule la plus rapide, avant de lui faire exploser le haut de sa tête. Tournant sur lui même à une vitesse inhumaine afin d'esquiver la dernière créature, il braqua ses deux armes sur elle.

-Crève, charogne.

Sans lui laisser le temps de se retourner, Blake l'abattit de quelques balles bien placé. Le travail terminé, il se laissa descendre dans la ruelle. Ce n'était pas terminé, loin de là... Blake ferma les yeux, se concentrant pour repérer la présence responsable de ses apparitions. Il la sentit au dernier moment, se retrouvant alors projeté quelques mètres en arrière.

-Traitre...

Blake se releva et reconnut instantanément son adversaire. Crâne rasé, longue cape noir, sourire sadique et un regard qui en lisait long sur ses pensées...

-Maître...
-Silence! Ta faiblesse me dégoûte.
-Je vois...

Il pointa l'un des canons vers le visage de son ennemi. Il n'eût pas le temps de presser la détente qu'il ressentit une violente griffure à la main, qui lui fit éjecter son arme sur quelques mètres. Blake hurla de douleur, sa main gauche ensanglanté. Se déplaçant à une vitesse invisible, le maître des goules le saisit à la gorge et le souleva à bout de bras.

-Tu fais honte à ta race, Blake! Après tout ce que je t'ai apporté, tu as osé me cracher au visage...

*Ce que je n'arrête pas de lui dire...*
-Vos-gueules! Je n'ai aucun compte à vous rendre!

*-Euh... Tu nous parle à tous les deux?
-Je t'ai dit de la fermer !*

Dans un hurlement de rage, son ancien maître l'expédia au loin. Blake s'écrasa violemment au sol et roula quelque peu, emporté par la force de la projection.

-J'ai reçu l'ordre de te tuer...

Blake se releva et tira autant de balles qu'il le pût sur son adversaire. Ce qu'il vit le laissa bouche bée. Son ex-maître stoppa toutes les balles en argent d'une main, puis les laissa lentement glisser... Histoire que Blake ait bien conscience qu'il ne délirait pas.

-C'est quoi ce bordel?...

*Faut croire que Syth est bien plus puissant qu'autrefois.*

Syth se dirigea lentement vers lui. Blake tira, totalement paniqué. Esquiver les tirs lui semblait si naturel, comme si rien ne se produisait...

*-C'est pas vrai! Bordel !
-T'as voulu jouer au plus malin, va falloir payer p'tit gars.
-Je ne t'ai pas sonné toi !*

Le Maître Vampire fit un petit geste en direction de l'arme, provoquant un choc qui l'a fit éjecter de la main de Blake.

*Te voilà totalement désarmé...*

Usant à nouveau de sa vitesse, Syth plaqua Blake au sol et commença à le marteler de coup de poings. Bien vite, le goût du sang envahit sa bouche. A chaque choc porté à son visage, Blake le sentit s'enfler.

*-J'imagine même pas la gueule que tu dois avoir.
-Même à ma mort, tu ne me foutras pas la paix ?
-Eh bien... non.
-Génial.*

Au bout d'une dizaine de minutes d'un tabassage dans les règles, Syth stoppa tout geste. Blake lui adressa un petit sourire provocateur.

-Bah alors? … T'..T'es déjà crevé?

Choc en pleine mâchoire. Crachat de sang (et peut-être de quelques dents).

*-On ne t'a jamais apprit qu'il vaut mieux fermer sa gueule, des fois?
-Retiens ce conseil pour ta pomme, l'ami.*

Syth attrapa Blake par le col et le tira vers lui, jusqu'à n'être qu'à quelques centimètres de son visage.

-Tu étais promis à un grand avenir. Tu avais les capacités pour devenir un Vampire d'exception, l'un de ces êtres qui serait resté à la mémoire de notre communauté !
-Ce n'est pas le cas?

Syth hurla de rage et attendait quelques secondes avant de reprendre:

-Tu es un traître à ta race. Tu nous as abandonné pour t'allier à ses pitoyables humains... Combien de tes frères as tu assassiné ?
-Bonne question. J'ai arrêté de compter au bout d'une bonne centaine.

Syth lâcha le col, optant pour la gorge qu'il serra délicatement.

-Malgré tout cela, il s'est produit quelque chose n'est ce pas? Oui... Je le vois dans ton regard. Tu n'as pas pu lutter contre ce que tu es.

L'air commençait à lui manquer...

-Je n'ai pas...à te répondre.
-Bien sûr que non. J'ai tout vu, Blake. J'étais là bien avant que je ne t'envoie mes goules. Dis moi, as tu savouré chaque goutte du sang de cette femme?

Des images défilèrent sous ses yeux. La morsure, ce sang, le sentiment qui l'avait envahi...

-Tu as aimé. Je le lis dans tes yeux. Ce que tu as fait ce soir t'a permis d'ouvrir les yeux. Redeviens celui que tu étais, Blake. Reviens parmi les tiens...

Une succession d'image défila devant ses yeux. Hommes, femmes, enfants: mort. Il avait tué, bu, massacré comme tout ceux de son espèce.

-Je ne suis pas des vôtres!

La voix de Blake avait brusquement changé, devenant rauque, bestiale.

-En ce cas, crève !

Syth voulut l'achever en lui fracassant le crâne, mais son poing fut stoppé par la poigne de Blake, qui lui brisa la main. Le Maître Vampire hurla de douleur, tandis que Blake lui saisit le visage tout en se relevant. Usant du maximum de sa force, le Vampire l'expédia au plus loin qu'il le pouvait. Syth se redressa et atterrit avec délicatesse au sol.

-Tu te dis différent de nous, mais tes actes prouve le contraire.
-Contente toi de mourir !

Les deux Vampires s'apprêtèrent à se livrer un duel à mort, lorsque l'éclairage d'un hélicoptère les éblouit tous deux. Bien qu'étant éloigné, Blake reconnut les nouveaux venus: ses anciens partenaires. Syth leur adressa un regard haineux, qu'il dirigea ensuite vers Blake.

-De la chance pour cette fois. Nous réglerons cela à notre prochaine rencontre.

Pour toute réponse, Blake lui montra ses canines prêtes à l'emploi, ce qui constituait un acte de défi chez les bêtes à croc. Tous deux prirent la fuite, chacun dans un sens opposés à l'autre.

*-On peut dire que tu as eut un sacré coup de bol pour ce coup-ci. Si Syth s'y serai mis sérieusement, tu serais mort. Comprend tu que sans boire de sang humain, tu n'as aucune chance de vaincre ?
-Ce n'est pas le moment de parler de cela !
-Oui, bien sûr. Que comptes tu faire?
-Fuir les Humains. J'aviserai ensuite.*




Dans la pénombre de la cité, un Vampire fuyait deux mondes. L'un qui l'avait condamné à l'errance pour trahison, et le second qui le craignait pour sa nature. Tandis qu'il fuyait, le Vampire ne savait que penser. Pour survivre, était-il obligé d'assouvir ses pulsions meurtrières? Ou devrait-il se laisser mourir et mettre fin à cette vie de cauchemar?

*Conclusion de merde... Heureusement que je ne t'ai jamais laissé tenter ta chance en écriture, tu ferais un véritable flop.*

Rabat-joie.

Eiki Jaiko
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 20
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum