Etat des lieux du Monde Actuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etat des lieux du Monde Actuel

Message par Kentaro le 23/2/2012, 18:46

Le Paranormal ?

La présence d'un tel mot dans le sigle de l'Agence (et donc dans ses activités premières) implique la nécessité d'une définition. En effet répondre à la question « Qu'est ce que le Paranormal » c'est répondre à « quel est le champ d'action des agents ».
Le paranormal regroupe toutes ces choses voilées de mystères dont l'existence a été reniée par l'humanité pour qui ce ne sont plus que mythes ou science-fictions. Ces choses fantastiques pour lesquels le commun des mortels est devenu totalement incrédule, et qui n'a pas sa place dans sa vision étriquée du monde moderne.
En résumé, le paranormal recouvre tout ce qui a été exclu par consensus de la conscience du monde par la population lambda, depuis les extra-terrestres ou la magie en passant par les dimensions parallèles, les créatures mythologiques, etc...

Et s'il y a deux siècles l'Humanité dans sa grande majorité ne faisait pas l'expérience du paranormal, souvent grâce au travail impeccable autant avant qu'après coup des organisations locales, désormais plusieurs phénomènes font que l'exposition d'une certaine partie de la planète à ces phénomènes est en passe d'exploser. En premier lieu, conséquence inattendue de la Mondialisation la dissémination des différentes créatures partout sur la Terre, entraîna une hausse brutale des activités du Paranormal. En effet si les habitants du Mexique avaient leurs bestioles et donc mythes locaux, peu d'organisations étaient préparés à une rencontre avec un Minotaure ou un autre phénomène importé d'Asie. Les Agences Locales furent donc rapidement en difficultés, leurs moyens habituels se retrouvant souvent inadaptés.

Le Paranormal n'échappa évidemment pas à un des autres changements de la fin du XX siècle : la Mondialisation du crime. Y voyant un moyen juteux d'augmenter les rentrées d'argent, les bandes du crime organisées, représentant environ 10% du PIB mondial, s'emparèrent des marchés prometteurs que sont l'exportation, la séquestration et l'étude du Paranormal. S'ajoutant aux habituelles sectes en activités, cette surcharge de travail, nécessitant en outre un minimum de coordination à l'échelle international, compliqua grandement la tâche des organisations locales.

Autre phénomène, plus marginalisé mais non négligeable : la Mondialisation desdites sectes.
Recrutant désormais aux quatre coins du Monde, possédant des antennes dans plusieurs grandes villes, certaines sectes, adoratrices de phénomènes paranormaux, voient leur puissance et leur dangerosité croître significativement. La propagation de leurs savoirs bien souvent occultes sur le net aidant à recruter et diffuser leurs connaissances sans contact physiques et dans de nombreux cas sans que leurs victimes ne s'en rendent compte. Les Agences locales souvent habituées à considérer ce genre d'activités comme mineure ne surent, dans la plupart des cas, détecter la menace à temps et durent solliciter de façon croissante l'aide de cellules anti-terroristes pour intervenir auprès des sectaires dont le nombre dépassait dans certains cas celui des membres des dites Agences.


Tout ceci amena l'ONU a créer l'agence de Régulation Internationale du Paranormal. (R.I.P.)

La création de la R.I.P. a suscité des réactions qui ne furent pas sans rappeler celles, qui, 65 ans plus tôt,fusèrent contre la création de l'O.N.U.

L'antique et oubliée lettre d'Albert Einstein fut ressortie et invoquée de nouveau. Nombre de pays, en effet, étaient favorables sur le principe à la création d'une telle organisation et reconnaissaient ses bienfaits mais craignaient l'usage pernicieux que pourraient en faire certaines grandes puissances.
L'organisation permettait potentiellement de noyauter toutes les agences de lutte contre le paranormal des différents assurant à celui qui parviendrait à réaliser une telle opération la main mise sur la politique mondiale envers le paranormal.
Une instrumentalisation de la R.I.P. était également à craindre. Certains pouvaient en effet être tenté de se servir de l'Organisation pour convoyer et exporter leurs idées parfois affreusement partiales et bornées.
Le débat autour de la conduite à adopter face au paranormal au général faisait rage et beaucoup redoutaient une bipolarisation autour des deux principales écoles de pensée en la matière: la défiance armée systématique ou une tentative de dialogue à tout pris jusqu'à la naïveté. Ce qui était hautement probable au regard de la bipolarité des partis politiques dans la plupart des pays concernés.
avatar
Kentaro
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 2047
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Muahaha !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum