La Navigation sur GrandOcéan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Navigation sur GrandOcéan

Message par Kentaro le 22/2/2012, 11:07

Les Dangers de GrandOcéan


La navigation sur GrandOcéan est des plus périlleuses. En effet, les courants peuvent changer de direction subitement et le climat ne semble obéir à aucune règle définie. Enfin, les boussoles se dérèglent complètement et se figent ou, au contraire, n'arrêtent pas de changer de direction. Il est donc impossible de conserver un cap constant, pas même en s'aidant du soleil ou des étoiles.
Par ailleurs, outre ces soucis de navigation, la zone pullule de pirates et de marines, et grouille de monstres marins, ce qui permet à Grand Ocean de jouir de la sinistre réputation d'Océan le plus dangereux du globe.


S'orienter sur GrandOcéan


Comme il a été dit, les moyens conventionnels sont inutilisables sur GrandOcéan. Heureusement, il existe une étrange catégorie de boussole pour palier à ce soucis : les Poses.
Ces petits engins, qui prennent généralement la forme d'une aiguille coincée dans un hémisphère de verre, sont sensibles aux champs magnétiques des différentes îles, et pointent donc toujours dans la même direction. On distingue trois types de Pose :

_ Le Log Pose : Très courant, on peut en acheter un peu partout, et notamment à LongueTown, le point de départ de GrandOcéan. Ce Log sélectionne une île proche au hasard, et pointe toujours dans sa direction. Une fois l'île atteinte, le Log l'enregistre (ce qui peut prendre quelques heures à quelques mois selon l'île) et sélectionne une autre île proche qu'il n'a pas en mémoire, ce qui en fait l'instrument le plus adapté pour naviguer.
Il est à noter que la capacité de mémoire d'un Log est limitée, et il est donc tout à fait possible qu'il finisse par repointer une île déjà visité si celle-ci est à portée.
_ L'Eternal Pose : Pour des raisons inconnues, il est possible qu'un Log se détraque subitement et n'enregistre pas une île, même après plusieurs mois dessus. Il devient donc un Eternal Pose, qui pointera toujours en direction de cette île, où que se trouve son porteur sur GrandOcéan.
La vie de Pirate étant ce qu'elle est, ils ont fâcheusement tendance à finir entre les mains de la marine. Celle-ci en possède donc des stocks qu'elle distribue avec parcimonie en fonction de ses besoins, tandis que les Eternals en libre circulation sont plutôt rares et jalousement protégés par leurs propriétaires. Ce sont donc des objets rares qui peuvent être considérés comme de petits trésors.
_ Le Marine Pose : Ce Pose équipe exclusivement les navires de la marine et a la propriété de s'aligner sur le signal d'Antenne d'Alerte le plus proche. Ces dernières équipent de nombreuses îles de GrandOcéan et sont allumées en cas de soucis, permettant aux navires proches de s'orienter vers elle pour la secourir. C'est la clef de voute du dispositif de la marine, qui lui permet d'être réactive aux catastrophes en tout genre.


Le climat des îles de GrandOcéan


Si sur GrandOcéan, le climat est totalement anarchique, c'est moins vrai à proximité des îles, où il s'aligne sur leur climat. On rencontre quatre types de climats distincts pour les îles : estival, automnal, hivernal et printanier. La répartition des ces îles semble n'obéir à aucune logique, et on peut très bien tomber sur une île estivale à deux jours de voyage d'une île hivernale.
Enfin, toutes les îles possèdent malgré tout un cycle de quatre saisons, même si celui-ci est marqué par l'empreinte du climat de l'île (ainsi, l'été d'une île hivernale est plutôt frisquet...).


L'OTAN
(Organisation des Transports de l'Autorité Navale)

L'OTAN a été fondée il y a quelques années par le Gouvernement Mondial, afin de mener à bien la tâche suivante : établir un réseau maritime permettant aux différentes îles affiliées au Gouvernement d'être reliées entre elles.

Néanmoins, cette directive fort simple se révéla monstrueusement complexe à mettre en œuvre : entre les pirates, les monstres marins, le climat variable et incohérent et l'absence de possibilité pour choisir sa direction, la tâche se révéla être un véritable casse-tête qui fit s'arracher les cheveux de nombreux coordinateurs de l'OTAN. Néanmoins, celle-ci s'en acquitta du mieux qu'elle le pouvait, même si la petite avancée tient souvent de l'exploit.

S'appuyant sur les fonds illimités du Gouvernement Mondial, l'OTAN commença par battre les mers et, par le biais d'amnisties, de salaires mirobolants et autres avantages, recruta la plupart des trop rares individus sachant dérégler sciemment un Log Pose pour en faire un Eternal Pose. Ceux-ci lui permettent de fabriquer des Eternals, en quantité quasi-suffisante pour éponger les pertes. Dans un second temps, elle s'efforça de recruter des marins et des navigateurs suffisamment aguerris, et monta sa propre flotte de navires de transports, légèrement armés.

Une fois cela fait, l'OTAN dut se pencher sur le délicat problème de savoir qui desservir et à quelle fréquence, n'ayant pas la possibilité de contenter tout le monde. Bien vite, elle décida de favoriser les lignes maritimes entre grandes cités, entre lesquels transitent de nombreux voyageurs et marchandises. Ces lignes favorisées bénéficie en général d'un départ de navires quasi-hebdomadaire de plusieurs navires. Tandis que d'autres voies doivent se contenter d'une fréquence et d'effectifs plus faible, avec parfois à peine deux départs d'un unique navire, dans l'année.

Parmi les nombreux dangers infestant GrandOcean figurent en bonne place les pirates : ceux-ci trouvèrent rapidement que les convois de l'OTAN faisaient des proies faciles. Pour palier à ce problème, l'OTAN a obtenu du Gouvernement que la Marine lui affecte régulièrement des navires d'escortes. Il n'est donc pas rare que les convois de l'OTAN soient protégés par un ou plusieurs navires de la Marine, selon le danger de la voie et l'importance du convoi.
Ces effectifs étant très nettement insuffisants pour couvrir l'ensemble des besoins, de nombreux navires de l'OTAN doivent donc se débrouiller seuls, avec leurs quelques canons et marins. Il n'est donc pas rare que le Capitaine adjoigne des mercenaires à son équipage, sans trop regarder à leur identité tant qu'ils ont l'air de savoir se battre.

Enfin, par commodité ou pour ne pas froisser certaines sensibilités, l'OTAN sous-traite une partie de son réseau par des sociétés d'états vassaux, voire même privées. Tant que les résultats sont là, l'OTAN se montre très compréhensive et leur laisse gérer leurs petites affaires comme ils l'entendent, les laissant libre de pratiquer les conditions et tarifications qu'ils souhaitent. Ces sociétés bénéficient de baux d'entre 3 et 5 ans, au terme desquels ils peuvent être renouvelés après une évaluation sur le terrain par l'OTAN.

Mais même en prenant en compte ces sociétés, le réseau de l'OTAN ne couvre encore qu'une petite fraction de GO, et principalement les grands foyers de populations ou les concentrations de richesses.
avatar
Kentaro
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 2047
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Muahaha !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum