[Mahou] Arakasi Hirondawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Arakasi Hirondawa

Message par Arakasi Hirondawa le 30/1/2010, 18:27

Aspect extérieur :







Nom : Hirondawa

Prénom :Arakasi

Age : 19

Grade : Genin

Détail physique :


I-Généralités :


Arakasi Hirondawa à les cheveux noirs et cours et le teint halé ses yeux vert mettent souvent ses interlocuteurs mal a l’aise, en particulier quand il les fixe d’un air narquois. Grand et mince il est assez intelligent. Vêtu la plupart du temps d’une chemise verte et noire d’un pantalon noir assortit a ses chaussures. Il prend soin de son apparence car, comme il le dit souvent « l’aspect extérieur est à l’image de l’âme».Il tient également beaucoup a un pendentif ornée d’une bille de cristal ayant appartenu a son père.


II-Après Hitome.

Durant la bataille d’Hitome, il a était gravement blessé. Dorénavant, il une énorme cicatrice traverse son torse de l’épaule gauche jusqu’à sa hanche droite. Son épaule le fait souffrir quand il la sollicite trop. Il a aussi du mal à porter des charges lourdes ou à effectuer certains mouvements.
Il se fatigue aussi plus facilement.


Caractère :


I-Avant Hitome :


Sérieux, travailleur, parfois arrogant et souvent pénible pour les autres. Il se qualifie comme peut sociable avec un caractère cassant. Toutefois, depuis qu'il est devenu genin et qu'il a rencontré ses coéquipières et son senseï, il a tendance à plaisanter et a sourire plus souvent. D'un naturel calme, il n’est jamais mieux que dans sa chambre avec bon livre. D'une nature grave, il n’a pas beaucoup d’amis .Silencieux la plupart du temps quand il ne sonnait pas le sujet d'une converstation, il peut être très cassant quand il sait et pas les autre. Bien que n’étant pas intéressé par les jeux de hasard, il pari parfois son avenir sur un coup de dé. Il ne supporte pas l'alcool lorsqu’il boit : il s’effondre alors en larme et raconte ses malheurs à ses compagnons de beuveries.

Hormis en mission ou il à une tendance à être impitoyable, il évite de tuer ou de blesser, sauf en cas de légitime défense. Voir ces victimes le mets dans un état effroyable et il n’est plus bon à grand-chose après… Il a alors tendance à s’isoler avant de s’effondrer psychologiquement.

II-Après Hitome

Après la mission d’Hitome, Arakasi à compris que des coéquipiers sont parfois utile (surtout quand ils vous sauvent la vie …). Il essai d’être moins personnel et de penser davantage aux autres. Il fait des efforts pour être moins … cassant. Plus ouvert…
Il est mortellement sérieux en mission et essai d’éviter de faire la moindre erreur.
Sa balafre le complexe énormément. Il évite de la montrer et en à honte, sans savoir vraiment pourquoi.




Biographie :

Avant Narasu:

Spoiler:


I-Partie 1. Avant la guerre :

Ses parents sont originaire de Gensou, sa mère est herboriste ce qu’il a conduit a des études de pharmacologie. Ce qu’il ignore c’est que sa mère était auparavant une chunin du village de l’eau. Son père, charpentier, est mort écrasé sous une poutre lors d’un chantier. Sa mère ne s’est jamais remarié est ce consacre a son unique enfant. Cependant, Arakasi a rapidement appris a ne dépendre de personne. La mort de son père l'a rendu associable, raison pour laquelle il n'a pas eu beaucoup d'amis. Il est rentré sur le tard a l’académie, ce qui lui a valu les moqueries des autres étudiants plus jeunes, a cause de ses études de pharmacologie qu’il a obtenu haut la main. Malgré tout il a obtenu son bandeau synonyme de son nouveau grade. Passionné de lecture, ses œuvres favorites traitent de Gengutsus et d'histoire Mahousarde. Pour cela il a abandonné les terrains d'entrainements pour passer la plupart de son temps libre à la bibliothèque, ce qui lui a permis de développer une grande culture générale (au moins au niveau géopolitique et historique).

Il a accomplis plusieurs missions de plus ou moins d’importance.
Ca première mission réellement intéressante a eu lieu en compagnie du jounin Ryosuke Soma ainsi que des genins Hyuma Shigo, Yann Raïzaki et Thessar .Le principe de base (escorter une bande de brigand, informateurs de Mahou, hors des griffes de paysans excédés) avait été beaucoup plus compliqué quand une bande de samouraïs Tonshins s’était mêlés de l’affaire.

II- Partie 2. La guerre :

Arakasi ne s’est pas spontanément porté volontaire, il y a était envoyé (ordre du QG). A ce moment, le village était dirigé par le nouveau Kage.
En compagnie du chuunin Hisoka Kaneda et des genins Kalem Doskop (médecin), Hrungnir Thrudgelmir et de la kunoichi Oboro Muromachi, il a mené sa première mission durant cette guerre. Consistant à démolir un pont vital pour la logistique ennemi à Hitome. Les Mahousards se sont fait repérer et ont finalement du mener un assaut frontal, affrontant des soldats Araséens bien entrainés ainsi qu’un shinobi ennemi accompagné de son kan. Tous deux genjutsuka talentueux qu’Hisoka et son ours éliminèrent, non sans mal.
Tandis que les autres détruisaient le pont, Arakasi fut gravement blessé lors de l’ultime contre-attaque ennemie. Il ne dut la vie que grâce à l’intervention de Kalem qui soigna sa blessure ainsi qu’au fait que ses camarades le ramènent au camp de base Mahousard à toute vitesse.
Toutefois, cette mission lui « légua » une impressionnante cicatrice.

Avenir :

Après avoir un temps caressé l’idée de diriger les services d’information de Mahou, le genin souhaite aujourd’hui se diriger vers une carrière d’éclaireur-informateur, chose qu’il peu plus vraisemblablement envisagé.

Ce changement de vocation est advenu après qu’Arakasi ait causé la mort de son premier homme. Chose qu’il a très mal vécu.

Combat :

Généralités :

Arakasi préfère le combat a distance au corps a corps il utilise donc en conséquence une petite arbalète a deux coups .Cependant il dispose également de deux dagues a large et courtes lames pour se débarrasser des combattants qui arrivent au contact. Il préfère également le gengutsu au taijutsus.D'ailleurs, il utilise de nombreuses techniques de feintes pour mieux amener son adversaire à se découvrir. D’affinité fuuton (vent) il ne maitrise qu’une technique de cette catégorie. Ayant une préférence pour le combat a distance il utilise pour celui-ci des shurikens et kunais, bien qu'il leurs préfèrent les sembons dont il enduit parfois la pointe de substances toxiques.


Poisons:
Spoiler:
Classés de 1 à 10 selon leurs dangerosités, efficacités et leurs temps "d'activation", 10 étant mortel immédiatement. En dessous de 5, ils sont gênant, pas réellement dangereux (sauf sur un animal, et encore, ça dépend de la taille).

-acide/brulure:4
-calmant/somnifère/paralysie:3
-anticoagulant:4
Les genins ne s'en sert pratiquement plus du tout pendant et après la guerre, par manque de temps pour les confectionner. A Narasu, il les a totalement abandonné.


Gengutsus principaux
:


"La bulle de silence" (type Moreru/Genchi ) (l’adversaire croit n’entendre plus aucun son si elle est apposée sur lui. Sinon permet d'isoler l'utilisateur des bruits extérieurs et inversement)

"Le vue est un sens superflu"(type Seishin) (la perception de la distance de l’adversaire est légèrement faussé, celui-ci réagit donc avec une demi-seconde de retard)

Défensif :
-Kiai
-Analyse défensive: Destruction de genjutsu apposé sur l'utilisateur s'ils sont détectés par l'analyse.

Analyse : Envoie d’une petite quantité de chakra dans son cerveau ou celui d’un coéquipier, peu permettre de détecter des genjutsus.

Suppression de douleur: Envoi de chakra supprimant la sensation de douleur sur un nerf (ou juste sur une partie de celui-ci). Seulement la sensation, les limites du corps peuvent être poussés un peu trop loin....

Banal donc invisible: Une légère couche de chakra -sur le même principe que le Henge- enveloppe l'utilisateur. Cette couche de chakra se met à vibrer à très haute fréquence, empêchant l’œil "d'accrocher" l'utilisateur de cette technique. Le cerveau met alors beaucoup plus de temps à fixer son attention sur l'utilisateur. Une attention particulièrement soutenue est alors demandée pour "capter" l'utilisateur, et ceux même si la technique est détectée, du moment qu'elle n'est pas détruite ou annulée.
Faible cout en chakra (légèrement supérieur au henge). Cette technique est particulièrement utile lors des filatures, des infiltrations... Chaque fois qu'Arakasi doit se faire discret en réalité.




Genjutsus utilisés couramment:

Spoiler:
-Multiplication de projectile: (utilisable en Rp - Mukei) Crée des projectiles à base de chakra (kunaïs, sembons,...) n'existant pas réellement, ayant pour but de déstabliser l'adversaire afin que les (réelles) armes puissent l'atteindre. Le cout en chakra peut varier énormément, selon la quantitée d'armes ainsi crée; de la distance (plus ou moins élevée) et du temps d'apparition des armes.

-Charge illusoire: (utilisable en Rp - Mukei) une illusion a base de chakra charge l'adversaire pour le distraire. Au moment ou elle le touche, un projectile (réel) peut également l'atteindre. Toutefois, ce projectile doit etre tiré avant le contact cible-illusion. Cette feinte à un cout en chakra très variable selon le temps d'apparition, la précision des détails, la durée de l'illusion, sa taille et la distance jusqu'à laquelle elle doit etre projetée. Il va de soit que cette illusion ne peut apparaitre hors du champ de vision de celui suscitant l'illusion.

-Camouflage naturel: (utilisable en Rp - Mukei/Moreru ) Henge consistant à prendre l'apparence d'un végétal (arbre généralement) ou d'un rocher, etc... . Les diverse "branches" ou rajout sont constituées de chakra. Le cout de cette technique varie selon les conditions vu dans les précédents paragraphes.

-Electricité Statique: (uRp [utilisable en rp] - Mukei) Forme plusieurs petites boules (max 10cm de diamètre) qui flottent autour de l'utilisateur et de sa cible en dégageant de la lumière, utiles pour déconcentrer, inquiéter l'adversaire. (ou pour animer une soirée) Disponible en tout coloris.

-Boule(s) de feu: (urp - Mukei) Un classique ...

-Barrière chatoyante:(uRp - Mukei)Crée une fausse barrière lumineuse qui ondule à environ 50cm de l'utilisateur.


-Carte miniature:(uRp - Mukei) Crée une carte en relief (en version réduite) d'un terrain à base de chakra . Possibilités de représenter des personnages. Utile pour réviser une dernière fois un plan avant l'action.


Ninjutsus :

"Le vent passe la brume" (technique défensive) Arakasi ne la maitrise qu'au niveau 1.

Niveau 1: Légère brise tout juste bonne à écarter un brouillard.(portée: 12-15 mètres)(8utilisations/jour)

Niveau 2: Rafale de vent écartant les projectiles légers (sembons, kunais,...). Efficace jusqu'à 5-6 mètres. (?/jour)

Niveau 3: Forte bourrasque pouvant faire reculer un adversaire tout en lui infligeant de léger dégâts.(?/jour)

Chaque utilisation consiste a concentrer son chakra dans les mains, paumes tournée vers l’extérieur et à le relâcher brusquement.

Récapitulatif :

Avant Narasu

[spoiler]
I-Avant Hitome:

Spoiler:
Gengutsus : Bon
Taijutsu : Faible
Ninjutsu : Correct
Résistance : Faible
Sceaux : Nul
Vitesse : Correcte
Réflexe : Bon
Chakra : Quantité légèrement plus faible que la moyenne, gestion moyenne
Précision des attaques : Excellente à distance, moyenne au corps a corps.


II-Après la mission d’Hitome:

Alors qu’il n’avait jamais spécialement adoré le combat frontal, aujourd’hui, il le déteste carrément. Inutile donc d’espérer le voir vous affronter en face à face. Dès que possible, il préfèrera vous prendre en embuscade. Il se dissimulera le mieux possible et fera tout pour ne pas être repéré. Dans ces cas-là, surveiller vos arrières et méfier-vous des carreaux d’arbalètes et autres projectiles qui peuvent être empoisonnés. Attention, ses genjutsus suivent la même voix et peuvent donc vous incapaciter ou vous faire voir ce qui n’existe pas.
Si vous le repérez, méfiez-vous, c’est peut-être un clone, ou une illusion. Arakasi évitera le combat s’il ne s’est pas ménagé préalablement une sortie de secours. Il essaye donc d’élever sa discrétion au rang d’un art. En partie à cause de son épaule gauche qui n’est pas dans le meilleur état possible pour affronter un taïjutsuka en pleine forme.

II-Après Hitome :


Gengutsus : Bon. Voire très bon

Taijutsu : Faible en général. Voir sections ci-dessous.
-Puissance : Faible (pathétique avec le bras gauche).
-Endurance : Moyenne (ne peut rien porter trop longtemps avec le bras gauche).
-Esquive : Moyenne.
-Vitesse : Correcte.
-Résistance à la douleur : Très faible (très mauvaise si vous touchez son épaule gauche). Peut être renforcée avec un genjutsu.
-Discrétion : Bonne à la base, renforcée par des genjutsus.
-Réflexe : Bon.

Ninjutsu : Correct.
Sceaux : Nul.
Chakra : Quantité légèrement plus faible que la moyenne, gestion moyenne-bonne.
Précision des attaques : Excellente à distance, moyenne au corps a corps. Bras gauche parfois défectueux.
Rôle Play :


Spoiler:
Les nuages filaient, poussé par le vent qui soufflait en douce brise dans le beau ciel de cette fin de printemps Mahousard.
Assis dans une arrière cours, un enfant regardait les nuages et s’imaginait oiseau, jouant avec la brise et tutoyant les cieux. A 7ans, Arakasi était un enfant joyeux toujours prompt à sourire .Sa mère, herboriste, l’appela de la boutique ou elle devisait avec une cliente.
« -Arakasi, amène-moi le pilon, celui qui est dans la cuisine, avec les fleurs peinte dessus.
-Tout de suite maman, répondit le gamin avec enthousiasme, tiens le voila.
-Merci mon cœur tu es adorable
-Il ressemble a son père n’est ce pas ? Demanda la cliente.
-En effet, c’est tout lui. Et a mon avis il va lui ressembler de plus en plus en grandissant. Répondit sa mère
-Je te laisse Issaya, je repasserais chercher ce que je t’ai commandé une autre fois, au revoir Arakasi »
Mais l’enfant ne l’entendait déjà plus, plonger dans ses pensées, il continuait a être un oiseau.
Le soir, comme sa mère préparait le repas, le téléphone se mit à sonner .Sa Isaya décrocha et, après quelques instants, pâlit brusquement et murmura :
« Je prends le petit et on arrive de suite »
Elle s’activa rapidement, éteignis le gaz, et ramassa Arakasi .Celui-ci, n’eut pas le temps de s’interrogeais qu’ils arrivaient a la morgue. Là, un homme portant l’uniforme des médecins de Mahou les aborda :
-« Madame Hirondawa, je tiens à vous rassurer, malgré l’état du corps, votre mari n’a pas souffert apparemment, il est mort en un instant. »
Ils pénétrèrent dans une petite pièce. Là, Arakasi put voir une longue table avec une unique main qui dépassait d’un long linceul noir. Sa mère se pencha vers lui et lui murmura :
-« Tu sais, ton père est mort, ça veut dire qu’il ne pourra plus jamais te parler mais il pourra te voir, il sera avec les nuages et les étoiles pour toujours.
-Je ne le reverrais plus ?, chuchotas l’enfant
-Si, quand tu mourra a ton tour, tu sais Arakasi, rien n’est éternel, il ne faut pas avoir peur de la mort. Il faut l’accepter comme une évidence auquel personne ne peut échapper. Tu le reverras un jour toi aussi, quand tu seras avec lui dans les étoiles."



Armes:


Arbalète double d'une portée de 20 mètres environ. Possède la particularité de pouvoir être chargé de deux projectiles. Arakasi peu donc l'utiliser deux fois consécutivement sans avoir besoins de recharger.


Dernière édition par Arakasi Hirondawa le 24/6/2010, 16:23, édité 12 fois
avatar
Arakasi Hirondawa
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 352
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mahou] Arakasi Hirondawa

Message par Arakasi Hirondawa le 20/1/2013, 17:15

Annexe:
A Narasu.

Extérieurement, il a le corps couturé de cicatrices, signes des tortures et des combats subies au cours de la guerre. Toutefois, ces capacités physiques s’en ressentent. Le genin, qui vient d’être promus chuunin suite à la campagne militaire, ne dispose plus des mêmes capacités qu’autrefois.
Le chuunin porte également l'uniforme standart propre à son rang (couleur vert bouteille), si ce n'est qu'il conserve longues des manches noires (l'uniforme ayant les manches courtes).

Mentalement, Arakasi est … différent. Disons qu’il n’est pas plein de vie (en même temps, il ne l’a jamais été), mais il ne se plein pas et à tendance à positiver davantage, arguant du fait que « ça pourrait être pire ». Résultat qui n'a été obtenu qu'après un court séjour psychiatrique et une longue période de "ré-adaptation". Cela a laisser chez l'ancien genin des craintes irrationnelles (il se sent mal à l'aise en espace ouvert et à une tendance à raser les murs).Il a également pris l'habitude de toujours avoir un mur dans son dos (précaution élémentaire). Arakasi est aussi devenu plus ... radical dans sa manière de traiter les prisonniers. Pour éviter que ceux-ci ne se fassent torturer, il préfère les achever. Dans une logique purement humanitaire qui lui est propre.
Il lui arrive aussi d'avoir des "absences", semblables à des sautes de concentrations quand il n'est pas entièrement concentré (ce qui n'arrive pas en mission). Ses yeux se voilent et une part de lui revit l'épisode qui l'a traumatisé. Toutefois, cela est assez rare.
Le plus souvent, il garde comme séquelle une difficulté à trouver les bons mots. Il peut intervertir des mots à consonances proches (ex: "fou"/"faux"), ce qui l'énerve quand on lui fait la remarque.
Arakasi ne supporte pas non plus d'exposer sa peau (autre que visage/mains) à l'air libre en public (raison pour laquelle il porte des manches longues,...). Si cela doit se produire, le chuunin camoufle sa peau derrière un henge basique.

Techniques :


-Oblitération totale de la douleur: Arakasi consacre une part importante de son chakra pour bloquer la quasi-totalité de ce qui est ressentit. Bien évidemment, cela ne prolonge pas la durée de vie de l’utilisateur, bien au contraire. Un bras cassé, s’il ne fait plus mal, n’en reste pas moins douloureux.

-Torture mentale: Gengutsu ne nécessitant pas de contact physique. Néanmoins une proximité physique (1 à 2 mètres) est préférable pour une meilleure efficacité. Arakasi fait revivre la fameuse nuit qu’il a vécu durant la guerre. Le coût en chakra augmente au fur-et-à-mesure du maintien de la technique.

-Souffrance partagé :Gengutsu nécessitant un contact physique entre l’utilisateur et la cible. Arakasi se sert de ses expériences, de son vécu, pour transmettre ses souffrances à son adversaire. L’expérience est rarement agréable pour celui qui ressent des souffrances, auquel il est rarement habitué. Le coût en chakra augmente au fur-et-à-mesure du maintien de la technique.

-Torture mentale :Gengutsu ne nécessitant pas de contact physique. Néanmoins une proximité physique (1 à 2 mètres) est préférable pour une meilleure efficacité. Arakasi fait revivre la fameuse nuit qu’il a vécu durant la guerre. Le coût en chakra augmente au fur-et-à-mesure du maintien de la technique.

-Transmission de message : Arakasi envoi une vague de chakra à un destinataire (jusqu’à une distance d’une dizaine de mètres) pour transmettre un message (quelques mots ou une phrase brève). Si la personne ne maîtrise pas une technique similaire, une réponse n’est pas possible. Cette technique est plutôt épuisante (selon la distance et la dispersion de chakra).

Globalement, il a amélioré la maîtrise et la gestion de son chakra. Il en va de même pour ses genjutsus.
En revanche, il a du se résigner à un taijutsu, ainsi qu'a une forme physique plus globale, déplorable (douleurs aux articulations en cas de pluie, postures physiques impossible à tenir,...). Il a aussi abandonné toute sa collection de poison, incapacitant,...

Le chuunin Hirondawa:

Soyons clair, Arakasi en tant que chuunin n'a que peu d'expérience.
Néanmoins, l'Hirondawa est un vétéran de la guerre contre Arasu et Nagame. Et il s'en est sortit, en plus ou moins bon état, mais en vie alors que beaucoup d'autres y sont morts.
Cela seul suffit a lui donner une certaine respectabilité auprès de ses confrères moins expérimentés. Son grade a été gagné sur le champ de bataille, et non au cours d'un examen.

Malgré sa manie de raser les murs, il ne passe pas inaperçu dans la rue. Un homme dans un uniforme de gradé l'est rarement, a moins qu'il ne se décide à modifier volontairement son apparence.

Sur le terrain, le chuunin aurait tendance à se montrer assez directif. Il écoute les idées des autres, mais prends la décision finale. Un chef d'équipe se doit d'assurer ses responsabilités. Le genin qu'il était a constaté qu'un chef d'équipe pas assez directif (comme le jounin Ryosuke Soma) a du mal a se faire obéir de ses coéquipiers. Il encourage également les initiatives et les risques, du moment qu'ils sont modérés. Quand à ses plans, ils ont tendances à être assez simple (mais pas simpliste!) car il a constaté que les plans alambiqués ont tendances à partir en vrille beaucoup plus rapidement... La solution la plus simple est souvent la meilleure. Et en cas d'urgence, il fait toujours en sorte d'avoir un plan de secours (qui consiste le plus souvent à évacuer les lieux avec un minimum de perte).
avatar
Arakasi Hirondawa
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 352
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum