[Mahou] Nagaharu Shinrin, dit Ookami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Nagaharu Shinrin, dit Ookami

Message par Nagaharu le 4/12/2010, 21:42

Nom/prénom : Shinrin Nagaharu
Pseudonyme d’équipe : Ookami
Âge actuel : 15 ans
Village d’appartenance : Mahou
Grade ninja : Genin

Détails physiques :

Ni grand ni petit, il se situe dans la moyenne de son âge. Même chose pour son poids ; ni obèse ni anorexique. Il dispose d’une musculature potable, lui conférant une certaine robustesse et vigueur, mais rien d’impressionant. On peut sommairement dire qu’il a une carrure très similaire à celle d’un shinobi typique.

Nagaharu a des cheveux noirs plutôt long. Il détient les yeux de son père, semblables à ceux des loups, de couleur bleu/gris. On remarque généralement ses pommettes et son menton divisé en deux parties, lui attribuant l’image d’un garçon sévère même si ce n’est pas le cas. Ses traits du visage sont très ressemblants à ceux de son père en fin de compte.

Niveau vestimentaire, il adopte fréquemment le kimono gris et les pantalons légers noirs. Plus en détails, on peut parfois identifier un tatouage sur sa nuque, qui s’avère être une feuille imparipennée dont le relief est plus qu’impressionant. Ce tatouage lui vient de sa grand-mère ninja qui voulait lui laisser un souvenir impérissable. Aussi, il entoure ses doigts (sauf le pouce) de ruban blanc.

Détails psychologiques :

Nagaharu est un garçon complexe depuis toujours. Il aime rigoler et se la couler douce. Il est de nature sociable tout en étant mature et responsable. Naga ne se prend jamais au sérieux et n’est pas de type vantard, loin de là. Il préfère même vanter les exploits de ses compatriotes de temps à autre. C’est aussi un grand bavard, un compagnon fidèle et un garçon déterminé.

Mais quand il entre en mission et qu’il devient Ookami pour lui et son équipe, c’est du tout au tout. Il passe en mode silencieux, mais observateur et analyseur. Il devient furtif et à son affaire, prenant précaution dans tous ce qu’il fait. Ookami est discret, mais très direct, n’ayant aucunes craintes et se concentrant au plus haut point.

C’est dans ces cas-ci qu’on peut le trouver étrange, mais Nagaharu est un jeune homme complexe dont il faut apprendre à connaître afin de démystifier ses personnalités correctement.

Histoire de Nagaharu et du clan Shinrin :

Ce clan tire son origine du village ninja de Kusa, situé dans la partie sud-ouest de l’île d’Hokuto. Il fut tout d’abord fondé par un vénérable ninja portant le prénom de Fukashi. Initialement, les membres le constituant furent de jeunes ninjas orphelins ou des ninjas errants. Fukashi priorisait le ninjutsu à toutes autres formes d’art ninja. Ces ninjas se développèrent en conséquence. Les Shinrins devinrent un clan redoutable malgré leur petit nombre, surtout grâce à leur variété de techniques, d’affinités et de types diversifiés. Avec le temps, Fukashi et ses apprentis récoltèrent en prestige et se voyèrent placés au-dessus des clans ordinaires, sans pourtant être très reconnues.

Jaloux, certains clans sans honneur et respect firent assassiner les membres du clan Shinrin avec le plus de potentiel et de capacités. Les malheurs s’abattirent sur le clan pour multiples raisons : taux anormalement élevé de stérilité chez les femmes, déformations physiques chez certains nouveaux-nés, mise à feu criminelle de plusieurs appartements appartenant aux Shinrin, etc. Au bout du compte, un seul couple réussit à survivre. Celui-ci fut formé de Mayoku et Aemi, tous deux dans la trentaine. Afin d’échapper à la même fatalité que leurs prédécesseurs et parents, ils quittèrent le village dangereux de Kusa.

Le jeune couple fit multiples escales, de petits villages à petits villages, tentant de survivre du mieux qu’ils le pouvaient. Ce long voyage se termina à Mahou, le village ninja le plus près dans Yuukan. Ayant une finesse inégalée, Aemi ouvrit un petit commerce de porcelaine, leur rapportant une bonne somme d’argent sur une base régulière. Quant à Mayoku, il fut accueillie au sein des forces ninjas du village. En tant que Chuunin, ses missions lui rapportèrent un nombre conséquent de ryos au bout du compte. Aemi mit naissance à trois enfants : Kan, un brillant shinobi, Azuna, artiste tout comme sa mère, et Masakatsu, un jeune homme ayant mal tourné. Relié à des sphères un peu douteuses du gangstérisme de Mahou, ce dernier fut rapidement assassiné. Quant à Azuna, elle vécut toute sa vie cloîtrée dans un atelier. L’aîné eut beaucoup plus de chance et devint jounin.

Kan épousa une autre jounin, Naka. Ils eurent un seul enfant, un garçon nommé Nagaharu. C’était un garçon parfaitement normal, grandissant dans le plus grand équilibre qui soit. Guidé par des parents ninjas, il fut inscrit à l’académie et mettant haut la main sur son diplôme à l’âge de 12 ans. Naga suivit les traces de son clan et de son père. Il développa son ninjutsu et sa maîtrise du chakra jusqu’à pouvoir utiliser plutôt bien l'affinité Doton. Il fut mit sous la gouverne de Ikkaku Sorachi, un sensei très strict mais très intelligent, avec qui il développa une très bonne éthique de travail, également aux côtés de deux autres genins : Geido Shizuya et Yatori Maketoshi.

Aujourd’hui, il est âgé de 14 ans et réside à Mahou avec ses parents.

Répertoire de combat :

Se spécialisant tout d’abord dans le ninjutsu. Jusqu’à maintenant, il utilise le type d'affinité Doton, surtout pour la défensive. Il dispose d’une réserve de chakra un peu plus grande que la moyenne, qu’il maîtrise plutôt bien jusqu’à maintenant.

Totalement infirme niveau genjutsu, il en est pratiquement de même au taijutsu. Comme dit plus tôt dans cette fiche, il est doté d’une bonne carrure, mais n’a pas l’agilité ni la vitesse nécéssaire à l’utilisation de techniques du genre. Sa force physique n’est pas nécéssairement à envier, sans pourtant être obsolète.

Ses principaux atouts en combat son sa robustesse/endurance aux coups qui lui permettent de demeurer assez longtemps dans un combat, son sang-froid immuable lui permettant de réfléchir aisément pour prendre des décisions réfléchis mais surtout d’une incroyable capacité de débrouillardise. Usant souvent des éléments de son environnement de combat, il surprend souvent ses adversaires avec sa rapidité à modifier ses techniques et à s’adapter au combattant adverse.

Pour l’armement, il n’utilise rien de bien spécial. Il trouve bon compte dans les armes de jets traditionnels (shuriken, kunai,etc.).

Son équipement est constitué de petites plaques de métal couvrant ses avant-bras et de bandes de tissu très résistant au niveau des cuisses.

Techniques connues :

Doton ~ Chikyu Shirudo : Création d’un mince bouclier de terre (largeur : 1 m ; hauteur : 2m ; épaisseur : 15-20 cm) sortant du sol, donc inutilisable sur le sable ou l’eau. Requiert peu de chakra et retombe après utilisation. Protège des projectiles ou techniques de ninjutsu peu puissantes.

Doton ~ Sobokuna Shiru : Création d’une coquille terreuse enveloppant le ninja en entier. Son épaisseur est d’une dizaine de centimètres et nécéssite une petite dose de chakra. Se détruit quand elle est trop fissuré et empêche l’utilisateur de faire des mouvements.

Doton ~ Taikan Noburame : Avec un solide coup de pied au sol, l'utilisateur fait virvolter un important volume de terre et de poussières au sol (approx. 15-20m³) dans les airs, déstabilisant son adversaire et brouillant la vue de tous. Technique en cours de maîtrise, donc nécéssite environ 1/7 de chakra à chaque utilisation jusqu'à bonne maîtrise.





RP :

- Ta gueule, c’est moi le plus fort !
- Tu crois ça, mauviette ?
- Oh oui p’tit con ! J’vais te donner une raclée !
- Bastoooooooooooonnnnnnnnnnnn !

*bam*

Tahoki n’offrit pas une grande résistance. Un seul uppercut bien placé, puis un coup au ventre furent suffisants pour le mettre knock-out. Il se mit aussi à cracher du sang et à pleurer. En position fœtal sur le sol, entouré par ses lèches-culs par excellence, il braillait. La verdure sur le sol tourna au rouge. Naga avait bien frappé, voire trop bien frappé. Ce merdeux nabot d’un mètre 20 s’était attaqué à lui, même si l’écart de taille était considérable. Il n’avait eu, bien évidemment, aucune chance face au Shinrin de 11 ans. Tous les enfants de l’académie vinrent s’approcher du carnage. On aurait pu dire que la récréation s’était terminé brusquement. La trentaine d’enfants présents observaient Tahoki. Certains riaient, d’autres étaient complètement silencieux.

Un professeur s’approcha du groupe, le chuunin Gitoka, que Naga aimait bien. Renvoyant les enfants à leurs occupations, il se pencha vers Tahoki. Le résultat fut bien pire : une dent cassée. Un autre chuunin se pointa dans la cour de l’académie. Cette fois-ci, s’était Kanzashiro, un grand bonhomme très stricte. Il escorta le blessé à l’intérieur sous les regards curieux des étudiants. Nagaharu s’en tirait très bien pour le moment, mais quelques minutes plus tard, Kanzashiro revint dehors.


- Nagaharu Shinrin !

Impossible pour lui de se cacher, car tout le monde le regardait désormais. C’est d’un pas lent qu’il s’approcha du géant. Emmené à l’intérieur par le collet, il faisait pâle mine. À part le nombre de claques qu’ils s’étaient prises, il avait une copie de 10 pages sur la baston et 1 semaine de ménage de l'académie. Il ressortit alors que la récré tirait à sa fin. Il n’eut pas le temps de faire trois pas que 5 gars lui sautaient déjà dessus, le jetant au sol face première. Il se débattit et réussit à se relever. Le combat avait commencé entre lui et les lèches-culs de Tahoki, pour la plupart des minables qui ne savent pas se battre. Niaiseux comme ils le sont, ils s'attaquaient un-à-un sur lui.

Nagaharu se releva en vitesse. L’étudiant donna un solide coup de pied dans le mollet d’un de ses assaillants. Celui-ci tomba sur le coup en se tenant la jambe. Ensuite, il invoqua 5 clones pour l'aider au combat. Plutôt fort en ninjutsu, peu d'étudiants de l'académie en faisait autant, ou même ne maîtrisait le Bunshin. Ils se ruèrent avec ardeur sur un des gars qui se fit totalement massacré. Quand au vrai Nagaharu, il s'était caché dans un arbre, attendant le moment propice pour bondir. Ses clones furent balayés dans les instants qui suivent. Ses adversaires étaient déroutés, car il n'y avait plus aucune trace de Naga. Ce dernier profita du moment et sortit de sa cachette pour sauter dans le dos d'un des étudiants. Il lui mordit l'oreille de toutes ses forces en le frappant au visage. Sur les 6 partants, seulement 3 étaient encore debout. Le matin-même, son père lui avait procuré ses propres shurikens. Ils les avaient attendus si longtemps et maintenant ils les avaient. Même si l'utilisation de ceux-ci étaient prohibés à l'académie, il était plutôt habile au lancer d'armes de jet. Il en sortit deux qu'il prit entre ses doigts puis se concentra quelques secondes. Ses shurikens s'ancrèrent dans la cuisse de l'un et dans le bras d'un autre.

Il ne restait plus qu'un adversaire. Mais celui-ci allait être beaucoup plus ardu ; c'était le gros et grand Howa, une brute de gras et de muscle. Une seule option s'offrait à Nagaharu. C'était l'attaque suprême, causant la pire douleur qui soit pour un mâle. Il prit un élan, puis décocha un coup de pied vertigineux...dans les bouboules d'Howa. Encore une fois, un seul coup fut suffisant pour mettre knock-out un adversaire de taille. La cloche sonna alors que la récré se termina. Les élèves se mirent en rang et pénétrèrent dans l'établissement de l'académie, les souffrants à la traîne ... les réprimandes allaient sortir vite, très vite ...


Dernière édition par Nagaharu le 18/12/2010, 01:23, édité 11 fois
avatar
Nagaharu
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 33
Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 21
Localisation : Ça change quoi ? X)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum