[Mahou] Hrungnir Thrudgelmir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mahou] Hrungnir Thrudgelmir

Message par Hyûma le 21/6/2011, 15:38

Nom : Thrudgelmir
Prénom : Hrungnir
Âge : 20 ans
Village : Mahou

Affinité : Inconnue

Description Physique : Hrungnir mesure un mètre quatre-vingt-quinze pour cent dix kilos. Il est large d’épaule et possède des muscles noueux. Il a le teint pâle et le visage carré, encadré par une courte barbe et moustache. Ses longs cheveux lui descendent jusqu’au bas du dos et sont aussi blanc que la neige. Il s'exprime d'une voix grave et chaleureuse.

Il est généralement vêtu d’un ample kimono de bonne facture, de couleurs sombres, bordés d’un tissu blanc plus épais aux extrémités. Ses manches se terminent à niveau du coude, et ses avant-bras sont engoncés dans des bracelets de force en cuir. Des Jikatabis noirs complètent sa tenue.
Conçus pour se battre, ses vêtements sont particulièrement résistants.

Description Psychologique : Hrungnir se distingue par un sang-froid et une sérénité à toute épreuve. Il s’énerve rarement et même alors, ça ne va pas plus loin que hausser le ton. Malgré son apparence un peu brutale, Hrungnir est quelqu’un de calme, doux et sympathique, et il est honnête jusqu'au bout des ongles (même proférer des mensonges ne lui vient pas à l'esprit).
Il n'aime pas les choses déloyales ou malhonnêtes, et lui-même n'en fera pas de son plein gré (et il ne manquera jamais de faire part de sa désapprobation envers ses alliés qui pratiqueraient de telles choses...).
Doté d’un sens de l’honneur désastreux, Hrungnir refuse de se mettre à plusieurs contre un (même si ce ‘un’ est largement plus fort : il préférera que chacun y aille l’un après l’autre jusqu’à la victoire ou la défaite d’un camp), les attaques surprises (contraire aux sommations d’usages), profiter des faiblesses d’un adversaire, ou s’en prendre à plus faibles ou plus vulnérable.

NB: Hrungnir est bien élevé et ne profère donc jamais de grossièreté. Préférez donc des variations autour de Enfer, Damnation, voire Saperlipopette en guise de jurons...
Dans la même veine, tant qu'il ne se sent pas parfaitement à l'aise avec quelqu'un, il opte systématiquement pour le vouvoiement.
Hé oui, le ridicule ne tue pas...

Histoire : Hrungnir est le fils cadet de Hrolf Thrudgelmir – humble restaurateur ayant repris la boutique de son père, un nordique venu faire découvrir les spécialités de chez lui aux Sudistes – et Ochiyo Mogami – couturière issue d’une famille de civile.
Durant son enfance, Hrungnir était un gamin orageux et turbulent, et les rapports avec les gamins de son âge se soldaient couramment par des échanges de coup. Voyant dans ces bagarres un tempérament excessivement combatif et une prédisposition pour le combat, tous deux fort probablement hérité de ses turbulents ancêtres nordiques, Hrolf décida d’orienter son second fils sur la voie du shinobi. N’ayant pas confiance en l’académie du village – nombres de ses clients, chunins, ne manquaient pas de se plaindre des lacunes de leurs élèves aux cours de leurs discussions enfiévrés – Hrolf fit appel à son frère Hjalprek, une célébrité locale au sein du cercle très restreint des experts en Taïjutsu pur de Mahou, pour qu’il puisse le former.
Sous l’égide de son oncle, Hrungnir s’épanouit, et acquerra une plus grande stabilité émotionnelle au cours de son apprentissage, tandis que la pratique des Arts Martiaux lui apportait le calme et la sérénité. Il avait trouvé sa voie.
Hrungnir atteignit finalement ses 18 ans, et Hjalprek décida alors que le ‘gamin’ était enfin assez formé pour mériter son grade de genin.

Peu après, la guerre éclata entre Mahou et Arasu, et Hjalprek fut envoyé sur le front emmenant son neveu dans son sillage.

Objectif : Améliorer sa maîtrise des Arts Martiaux.

Equipement : Son orgueil de pratiquant des Arts Martiaux empêche Hrungnir d’utiliser un quelconque équipement. Il ne possède donc ni kunaï, ni shuriken, ni parchemin explosif, ni rien de ce qu’affectionne généralement les ninjas un tant soit peu subtils ou débrouillards.

Aptitudes au Combat :
Les Arts Martiaux du Roi-Démon

Âgée d'à peine quelques siècles, cette école pratique un style de Taïjutsu issu du Gôken Migite. Traditionnellement, les maîtres ne dispensent leur connaissance qu'à un disciple à la fois, ce qui explique qu'il n'y ait guère plus d'une poignée de pratiquant dans tout le Yuukan.

Sous sa forme basique, cet Art Martial se décompose de façon très simple : il n’utilise les jambes qu'exclusivement pour le déplacement, de même qu'il n'utilise que les bras pour frapper (et essentiellement des coups de poings, les coudes de coudes ne servant qu’aux frappes arrières, s’il n’est pas possible de se retourner). Bien que cette stratégie puisse sembler simpliste, elle reste néanmoins très efficace, et la plupart des pratiquants bénéficient d’un excellent sens des déplacements et d’une bonne stabilité, couplé à puissance de frappe plus qu’honorable.

Sous sa forme plus poussée, les Arts Martiaux du Roi-Démon reposent essentiellement sur la maîtrise du chakra interne, et une manipulation très précise du renforcement musculaire. C'est ce qui leur permet par la suite de pouvoir utiliser leurs techniques particulières.

Sous sa forme aboutie, les techniques de cet Art Martial exploitent l'impact et les ondes de chocs qui en résultent. Par le biais de leurs aptitudes en renforcement, les pratiquants sont capables d'amplifier ou de concentrer à l'extrême l'impact de leurs coups, faisant d'eux des adversaires redoutables.

Les techniques des Arts Martiaux du Roi-démon demandent donc du chakra pour être effectuées convenablement, au même titre qu’un jutsu pour les experts en Genjustu ou Ninjutsu.

~ Toutes les techniques qui suivent sont des techniques. Bien que Hrungnir y ait recourt régulièrement au combat, ce ne sont pas ses attaques basiques. Grosso-modo, sa réserve de chakra -et son aptitude physique- lui permettent d'utiliser une dizaine de fois ces techniques au cours d'un combat.~

Répertoire :
*!*Hrungnir ne connaît pas les jutsus académiques. En outre, il maîtrise mal l'adhérence par chakra, et préférera effectuer directement un saut renforcé en chakra pour grimper quelque part (ou renforcera musculairement sa prise en chakra s'il faut tenir à quelque chose... 'fin, il se débrouille autrement quoi)*!*


Apprenti en Arts Martiaux :
En tant qu’apprenti en Arts Martiaux, Hrungnir connaît quelques astuces simples, communes à de nombreuses écoles. Notamment, bloquer une lame à mains nues, sans se blesser.
S’il n’est pas pris au dépourvu et hors attaques spéciales, Hrungnir est capable de bloquer une arme (quelle qu’elle soit) entre ses deux mains, sans se blesser.
~Ne consomme pas chakra~


Arcane Mineur : Le Poing du Démon
Principe : Au moment de l’impact, Hrungnir fait ‘vibrer’ ses muscles de façon à amplifier l’onde de choc de son coup, augmentant tout à la fois la zone d’impact et les dégâts. L’amplification de l’onde de choc n’agit néanmoins qu’en surface, et ne provoque pas de dommages internes. Les dommages sont amplifiés sur les structures ‘rigides’ (tel qu’un mur, un rocher, etc…).
Effet : Concrètement, c’est comme si la cible était frappé par un poing d’un diamètre un peu plus gros, donné par un gabarit plus mastoc que Hrungnir.
Utilisation : Il n’y a pas de signes avant-coureurs pour discriminer cette attaque d’un coup basique, mais Hrungnir ne peut pas l’utiliser sur un revers.


Arcane Mineur : Le Souffle du Démon
Principe : Au moment de frapper, Hrungnir fait vibrer ses muscles pour produire une onde ‘inverse’ : au lieu de s’épanouir depuis un point donné, comme les cercles dans l’eau, celle-ci se concentre vers un point, provoquant une sorte d’explosion chassant brutalement l’air.
Effet : Cette technique permet de faire voyager l’impact d’un coup dans l’atmosphère. L’impact en lui-même est invisible, mais sa vitesse est similaire à celle d’un kunaï, et il est possible d’anticiper l’angle d’attaque depuis le coup frappé. L’impact voyage sur une demi-douzaine de mètres avec la même puissance qu’un coup de poing, puis s’affaiblit rapidement au-delà.
Utilisation : Hrungnir ne sait l’utiliser qu’avec le direct de sa main droite. La façon dont il crispe ses muscles au moment de frapper est caractéristique de cette attaque, et permet de la différencier d’une attaque lambda. Utilisé au contact, cette technique n’offre pas le moindre avantage par rapport à un direct lambda.


Arcane Mineur : Le Pas du Démon
Principe : Hrungnir charge de chakra son pied, puis produit une violente vibration au moment de s'élancer, ce qui augmente sa vitesse de propulsion.
Effet : Cette technique permet de parcourir une dizaine de mètres en un éclair, dans un bruit de tonnerre, ne laissant qu’une empreinte de pied au centre d’un petit cratère derrière elle.
Utilisation : Hrungnir ne sait l’utiliser qu’à l’arrêt, seulement avec son pied droit, et sur un sol dur (pas du sable, par exemple) et il ne peut qu’avancer en ligne droite. Il ne peut pas frapper en même temps, mais peut tout de même arriver en position d’attaque.
S’il l’utilise sur un sol fragile (plancher de bois d’un étage, par exemple), il y a un risque non négligeable de passer à travers au moment de lancer la technique.

Spoiler:
Barème de Puissance
Excellent: -
Très Bon: Taïjutsu (y compris connaissances théoriques d'autres écoles, styles et techniques, Bukijutsu inclus)
Bon: Capacités Physiques
Moyen: Planification, Improvisation
Faible: Vitesse
Très Faible: -
Nul à Chier: Ninjutsu, Genjutsu, Fuinjutsu, etc... (Même au niveau des connaissances théoriques, ça reste au ras des pâquerettes...)


Dernière édition par Hrungnir le 28/6/2011, 11:23, édité 3 fois
avatar
Hyûma
Combattant Débutant
Combattant Débutant

Messages : 33
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum