Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:38

Tsarik a écrit:* Désormais, j'étais bien décoré: une belle entaille sur le ventre...
J'étais rapide, mais ses clones l'étaient aussi, d'autant plus qu'ils étaient en terre: le terrain en était plein, donc l'avantage était dans leur camp...
4 clones...pas dramatique, c'est peu résistant, alors avec mon sabre, je tentais de les attaquer,mais à chaque coups donné, un bras coupé se reformait aussitôt...Je devais réfléchir !!

Une seule solution: mes cours à l'académie...
On avait vu qu'entre les affinités, chacune avait un faible et un fort, ce qui créait un cycle...
Parmis ce cycle, le Doton, affinité propre à la terre, était vulnérable à l'eau, du moins, c'en était que mon point de vue...

Alors, j'avais une idée: le petit étang qui était situé derrière les arbres allait m'être bien utile...J'essayais d'attirer ces foutus clones vers ce point d'eau, par tous les moyens, même gaspiller mon chakra:


- Tsarik: "Kage bushin" !!
8 clones occupaient désormais le terrain: je les ordonnais d'attraper les 4 autres, 2 par 2 afin de les immobiliser...1 clone restait récalcitrant, je dus alors intervenir pour aider mes freres, afin de jeter ces tas de terre dans l'eau...
Chacun se décomposaient peu à peu ne laissant qu'une marre de boue...

J'étais débarrassé, et Erol était maintenant tout seul, quant à mes 8 clones, ils disparaissèrent sous l'épuisement de mon chakra...


- Tsarik: Qu'est-ce que t'en dis ?... Les clones, ça m'connaît...maintenant, c'est plus des lones qui se battent, mais de vrais ninjas...
- Erol: Tand pis, ca va me bouffer le restant de mon chakra, mais j'ai d'autres tours dans mon sac... "iwa shuubansen" !!!

Erol était à la moitié de ses capacités: il ne put créér que 3 rochers, mais ils étaient plus grands que moi et il les manipulais avec dextérité...
Un premier arriva sur moi, je sortit aussitôt mon sabre pour le parer, mais le rocher, trop solide me plaqua contre le mur: j'étais encore immobilisé...

Alors je concentrai mon chakra restant dans la lame de mon sabre pour exécuter une taillade et tenter d'atteindre le manipulateur du rocher: Erol


- Tsarik: Grr...t'es plutôt fort je dois avouer...tu contrôles bien ta technique, mais moi aussi j'ai mon sac bien rempli..."Taillade" !!

Ma lame devenait blanche et soudain, un flash éclaircit la zone. Un son de cisaillement retentit et le rocher qui me plaquait s'effrita et tomba en miettes: Erol était touché à l'avant bras droit, son jutsu, quant à lui s'était annulé...

J'en profitait donc pour reprendre mes esprits et m'extraire de ce mur...


- Erol: Grrr !! tu m'agaces !... Cette fois, j'vais te montrer ma vraie force... "Shuugeki ogosoka" !!

Il sortit 13 Makibishis et s'élança vers moi de front en m'en lançant cinq ...
Je me mit aussitôt en garde défensive et je ne put en parer que trois, mais deux atterrissaient sur mes jambes:
je tombais alors par terre sous la douleur, mais Erol continuait sa course et lançait ses derniers Makibishis qui se fixèrent sur ma main gauche tenant mon sabre: je le lâchea et Erol le prit et l'envoya à quelques mètres: j'étais désarmé...

Il continuait sa technique de plus belle en me plaquant au sol avec ses trois derniers Makibishis et en planter un à ma cuisse et à mon bras gauche: le dernier qui avait gardé l'utilisa pour me menacer de m'étrangler et me faire perdre connaissance, il fallait agir, j'étais sur le point de perdre !!

Je me souvint alors que mon sabre était lié à moi, et que je pouvais le récupérer à tout moment: le bras gauche étant hors d'usage, je tendis le bras droit pour tenter le coup pour attirer mon sabre à 3 mètres de moi...


- Erol: C'en est fini pour toi Tsarik, j't'ai eu, tu peux plus t'en tirer, le temps est presque écoulé !!...Déclares forfait ou j'te fout dans le coma !
- Tsarik: - Je ne pus lui répondre sous l'étreinte qui exerçait sur ma gorge -

Ses Makibishis m'empêchèrent tout mouvement, mais c'est alors que mon sabre se mît à bouger pour revenir comme un aimant à ma main: je repris l'arme, et lui assigna un violent coup sur le dos, Il lâcha prise, s'écroula par terre à côté de moi:
Nous étions chacun hors d'usage, moi, immobilisé aux points d'articulation par ses Makibishis et je reprenais doucement mon souffle, et Erol était quant à lui, écroulé au sol une grande entaille sur le dos pouvant à peine bouger...

Le fait que nous étions encore conscients mais HS marqua donc la fin du combat:


- Miiyu: C'est fini, temps imparti écoulé...vous êtes salement amochés...les brancardiers vont vous emmener à l'hôpital pour soigner vos blessures, vous saurez le verdict en revenant...
- Tsarik: Mer..de !!
- Erol: P-Pu-tain...!!

Les brancardiers arrivèrent et nous soulevèrent dans leurs brancards direction: l'hôpital...Pour le prochain combat, il fallait quand même être en un seul morceau...
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:38

Notrek a écrit:*Il faut que je gagne au moins le premier combat*
Notrek ne semblait pas très rassuré pour ce combat, c'était la première fois qu'il participait à un tournoi.
*il faut que je fasse bonne impression, alors je vais me donner à fond!!*
Notrek s'avança vers la porte de l'arène dans laquelle il allait combattre, son adversaire était là aussi, il le connaissait car c'était un genin de mahou comme lui et qu'ils avaient fait le chemin jusqu'à chikara ensemble. Il connaissait aussi son nom: Yassin.
(Notrek)-Bonne chance!!
(Yassin)-Merci toi aussi .

Ils entrèrent dans l'arène ou il y avait déjà eu 3 combat avant celui-ci.
Un juge arbitre se tenait au centre de l'arène il les dévisagea l'air indifférent mais Notrek ne fit pas attention:
Il regardait tout autour de lui, il y avait une forêt, un petit lac, du sable recouvrait le sol et quelques rochers étaient près du lac...
Il s'avança avec Yassin jusqu'au centre de l'arène.
L'arbitre leva son bras:
(Arbitre)-4ème combat, Notrek contre Yassin.
Il baissa soudainement son bras d'un geste brusque et dit:
(Arbitre)-Commencez!!!!!!!
Au même moment Notrek sauta sur Yassin et lui mit plusieurs coups de poing qui furent la plupart arrêtés.
(Notrek)*hum... Il a un bon niveau de taijutsus*
Yassin se retourna et mit un coup de pied à Notrek qui vola en arrière.
(Notrek)*En plus il a de bons réflexes* Notrek recula.
(Notrek)*Il faut que j'élabore une stratégie d'attaque*
Yassin le regarda incrédule:
(Yassin)-Tu ne m'attaques pas ??
(Notrek)-Désolé mais je suis un homme de logique.
(Yassin)*Hum... un homme de logique... En attendant...*
Yassin sortit quatre shuriken et les lâcha sur Notrek.
(Yassin)*Je ne suis pas très fort au lancer de shuriken mais je veut voir ses capacités*
(Notrek)*Mince il ne me laissera pas tranquille... tant pis*
D'un bon Notrek sauta à un arbre et disparu dans la forêt
(Yassin)*Mais, que fait-il... qu'a cela ne tienne!! J'ai 15 minutes pour faire ce combat mais je veut finir le plus vite possible!!*
Il continua à lancer ses shurikens à travers les arbres, quand soudain un crie aiguë retentit: "Argh.."
Notrek tomba d'un arbre le bras en sang et plongea la tête la première dans l'eau du lac.
(Yassin)*Yeah!! Je l'ai eu!!*
Yassin s'approcha du lac avec un sourire.
(Yassin)*Hehe... Je prend l'avantage... mais le combat n'est pas fini il faut que je garde mon sérieux*
L'eau commença à faire des petites bulles.
(Yassin)-Allez sors de là !!
Notrek bondit hors de l'eau et prépara sa jambe pour mettre un coup de pied à Yassin.
(Notrek)*celui-là tu vas le sentir passer*
Mais Yassin stoppa la jambe de Notrek en vol.
(Notrek)-Mince!!!!!!!!!
(Yassin)-Je te tiens!!
Yassin projeta Notrek en arrière.
Ce dernier s'écrasa dans le sable avant de disparaître en fumée...
(Yassin)*Un Clone!!!!!!!!*
Soudain, derrière lui, Notrek apparut quatre shuriken dans chaque mains.
(Notrek)-Je suis là!!!
Il les lança et utilisa la technique Kaya no jutsu qui enflamma les shurikens
(Yassin)*Mince!!!*
Les shurikens filèrent dans le vent avant de s'écraser sur Yassin.
(Yassin)-Gwah!!!
Yassin sauta dans le lac pour éteindre le feu qui le brûlait.
Il en ressortit essoufflé, mouillé et avec des vêtements abîmés. Il avait aussi des marques de brûlure sur les bras.
(Yassin)-Comment as-tu fais...?
(Notrek)-J'avais, tout à l'heure, remarqué que tu avais d'assez bons réflexes, alors je ne t'ais pas attaqué tout de suite avec mes shuriken, tu les aurais esquivé. C'est pour cela que j'ai utilisé mon clone!!
Il sourit:
(Notrek[/b])-Je te l'ai dit tout à l'heure!! Je suis un homme de logique!! Et la ruse et l'une de mes meilleures techniques.
(Yassin)*Ce Notrek est vraiment impressionnant... je crois que je l'ai sous-estimé... Mais le combat n'est pas fini et j'ai encore le temps de gagner!!*
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:39

Yassin a écrit: Il m’avait bien eu avec son clone… De plus, il avait l’avantage. Et j’étais trempé de la tête aux pieds du fait que mon adversaire, Notrek, m’avait envoyé des shurikens enflammés et j’avais dû faire une baignade improvisée dans le lac de l’arène. Quel adversaire, j’allais bien m’amuser avec lui... Je remarquais que les spectateurs présents dans les gradins étaient réjouis par le spectacle. L’ambiance était à son comble. Bref, je devais me concentrer avant tout sur le combat pour que je puisse le battre, sinon c’était peine perdue.

Bien, Notrek est un utilisateur du feu ce qui le place dans l’affinité Katon, c’est grâce à ça qu’il a pu enflammer ses shurikens pour pouvoir produire plus de dégâts. Donc, pour l’handicaper, j’allais m’arranger pour que le combat reste dans ce lac, ce qui aura pour effet que ces techniques de feu auront un effet bien plus limité sur l’eau et une portée plus courte… Avec un peu de chance, il aura du mal à se déplacer sur l’eau contenu du fait que c’est un Genin, tout comme moi. Heureusement que Miiyu m’avait entraîné à la concentration de chakra mais elle m’avait imposée de porter des poids aux membres même en combat, ce qui rendaient mes mouvements assez lents. J’observais mon équipement, quelques kunaïs, des parchemins explosifs, un fumigène et des fils. Mais oui! Bien sûr, Hyûma m’avait initié à cette technique consistant à attacher quelques kunaïs à des fils qui sont eux- mêmes attachés aux poignets de façon à les « contrôler ». C’était un atout à ne pas sous-estimer et à utiliser sciemment. Je pris un kunaï que je serrai fermement dans ma main droite.

C’est parti le combat reprenait de plus belle, je fis en sorte de me placer au milieu du lac pour attirer Notrek dans ce terrain de combat où j’aurais un avantage contre ses jutsus Katon. Il me lança un sourire et fonça vers moi. Je m’efforçais de garder une concentration permanente sur mes pieds afin de marcher sur l’eau. Mon adversaire semblait maîtriser lui aussi la concentration de chakra vu la façon dont il se déplaçait aisément sur l’eau.Ca n’allait pas être un combat facile. J’esquivais et parais ses coups avec difficulté avec mon kunaï. Puis je fis une esquive latérale pour m’éloigner de lui. Environ 5 mètres nous séparaient. Je pris quelques kunaïs que je lança sur Notrek, qui fit simplement un pas sur le côté pour les esquiver. Comme je l’avais prévu… Les kunaïs partirent derrière lui, et je bougeai brusquement mon avant-bras pour rediriger les kunaïs en sa direction. Enfin, j’avais un avantage sur lui… En effet, j’avais attachés des fils très fins aux kunaïs, ceux me permettaient de les contrôler à distance pendant quelques secondes. Notrek ne semblait pas remarquer les kunaïs qui se dirigeaient vers lui étant donné qu’ils étaient hors de son champ de vision - derrière lui -, il sentit brusquement quelque chose se précipiter vers lui et se retourna soudainement pour dévier la trajectoire de mes projectiles avec son kunaï. Je n’avais pas attendu sa réaction pour foncer vers lui. Je pris une impulsion grâce à mon chakra et j’allais frapper avec mon kunaï son épaule gauche…

Je pouvais enfin mettre un terme au combat. Il était devant moi, occupé à dévier mes projectiles, il m’avait laissé une grande ouverture. Son dos était face à moi et je sautais en l’air pour lui infliger le plus de dégâts possible à l’épaule ou à l’omoplate. Lorsqu’il avait fini de dévier ses projectiles, il se remit en ma direction mais c’était trop tard… J’étais en l’air, le kunaï en main prêt à l’enfoncer dans sa chair… Et je l’écorchai au niveau de l’épaule gauche mais je ne l’avais pas assez blessé comme je l’aurais voulu. Un cri de douleur retentit de mon adversaire désormais blessé. Mais il eut le réflexe de m’infliger un coup de kunaï à la cheville pendant que j’étais en l’air. Nous prîmes tous les deux le réflexe de nous éloigner l’un de l’autre. Nous faisions face à face, l’un avec l’épaule en sang, l’autre avec la cheville blessée.


Notrek – Tu m’as bien eu avec tes kunaïs, j’avoue que je ne m’y attendais pas… Tu m’as bien amoché.

Moi – Il n’y a pas que toi qui utilises la ruse… Beau réflexe, j’ai enlevé ma garde lorsque je t’es blessé et tu as su en profiter…

Notrek – Merci, mais j’avoue que je t’ai sous-estimé. Arbitre, combien de temps reste-t-il ?

L’arbitre, le juge aveugle que j’avais rencontré lors des éliminatoires nous indiqua qu’il restait environ 4 minutes.

Moi – Bon, on reprend le combat ?

Notrek – Continuons le combat !!! Je sens que je vais bien m’amuser…


La blessure présente à ma cheville était superficielle mais provoquait une douleur relativement forte. Notrek semblait lui aussi souffrir de son entaille à l’épaule. Je devais continuer le combat, ne pas abandonner, j’avais désormais l’avantage sur lui. Nous étions de nouveau face à face sur cette surface aqueuse. Notrek commença par me lancer une demi-douzaine de shurikens que j’esquivai en bondissant sur la droite. Qu’est ce qu’il préparait ?

Notrek Kage Bushin no Jutsu !


Quatre clones apparaissaient et deux d’entres d’eux se ruaient vers moi. Il se préparait à quelque chose… Je m’engageais au corps à corps contre les deux clones… En quelques minutes, je les fis disparaître en les frappant avec mon kunaï. Notrek, face à moi, me lança une nouvelle fois un sourire… Bon sang, quel était son plan ? Ses clones étaient bien trop faciles à battre pour qu’il puisse compter sur eux pour me blesser. Hé, mais où se trouvait les deux autres clones ?!

Notrek – Désole de te dire ça mais c’est fini pour toi!!


Pourquoi était- t-il aussi sûr d’avoir gagner le combat ? …Soudain, des mains prirent fermement mes genoux puis un clone surgit de l’eau pour m’attraper par le corps. Je ne pouvais plus bouger. Le deuxième clone qui tenait mes genoux finit par aider son semblable en me tenant fermement le buste. Merde, je ne pouvais plus bouger. Je voyais devant moi Notrek exécuter des signes. J’étais dans un piteux état, je n’arrivais pas à me libérer des deux clones…

NotrekKaton, Gogage no Jutsu !


La situation était vraiment critique. Une boule de feu se dirigeait vers moi et je ne pouvais l’esquiver à cause des deux clones qui me serrait et m’empêchait de faire un geste. J’allais finir carboniser avec ses clones si je ne faisais rien…Malheureusement, la solution qui s’offrait à moi était principalement basée sur le hasard… Mais c’était ma seule échappatoire. Je réussis à extirper de mon étui une note explosive que je parvins à lancer en l’air puis je soufflai sur elle tant bien que mal de toutes mes forces pour l’éloigner devant moi… Et je la fis exploser lorsque la boule de feu la rencontra afin de créer une grosse explosion. Le résultat fut une déflagration qui m’éjecta de mes clones qui disparurent sur le coup et d’un nuage de fumée apparu aussitôt me séparant de mon opposant qui était sûrement lui aussi touché… Je ne pouvais à peine rester debout et un nuage de fumée m’entourait m’empêchant de voir quoi que ce soit. Une minute plus tard, la fumée commençait à se dissiper et j’apercevais une ombre à quelques mètres de moi-même… Tremblant et pouvant à peine rester debout… Apparemment, lui aussi n’avait plus les forces de combattre. Un signal retentit, le combat était bel et bien terminé…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:39

Takeshi Masumane a écrit:Deux jours après les présélections, débute le tournoi en lui-même.
*Enfin le grand jour ! Ca va chier !*
Une fois devant l'arène, aux alentours de neuf heures vingt, je trépigne d'impatience à l'idée de voir enfin de vrais affrontements...
*On va bien se marrer je sens... Mais bon, mon combat est en fin d'aprem... Je suis pas sur de rester pour regarder...*
Autour de moi, la foule commence à affluer. Les gens arrivent pour assister à des matchs passionnants. Je profite d'une trouée dans la masse humaine pour me glisser dans la salle réservée aux genins du tournoi.

Une fois à l'intérieur, je peux enfin observer à mon aise mes futurs adversaires.
*Alors, voyons voir... Plusieurs petits jeunes... J'en connais peu, à part certains chikarates...*
Puis mon regard est attiré par une vision des plus alléchantes.
*Hum, une jolie demoiselle... Pas beaucoup plus âgée que moi, c'est sur... Et qui plus est, bien proportionnée...*
Je m'approche du tableau des poules, et analyse les nom inscrits.
*Alors, c'est au tour de Chiraku et Lince de commencer... Les deux futurs adversaires de Kyuu. A surveiller. Et moi, je passe en dernier, fasse à... Evaline de Gensou... Essayons de savoir qui c'est.*

Discrètement, je fais le tour de la salle, pour écouter deux trois choses, glaner une ou deux informations.
Quand soudain.
Voix - Evaline ! Regarde, on est dans la même poule !
Voix - Oui, Mei... Je sais...
Mon regard fait le tour de la salle, avant de se poser sur les deux jeunes filles, à l'origine de cette discussion.
*Une plus jeune, mais grande et bien faite. C'est donc elle, Mei-Lynn ? Et donc, la jolie fille aux cheveux rouges... C'est Evaline ?*
Je ravale ma salive, avant de me diriger vers elles.
Takeshi - Mesdemoiselles ?
Mei-Lynn - Oui ? C'est pour quoi ?
Takeshi - Je suis Takeshi, c'est moi le...
Mei-Lynn - Cool, t'as pas l'air si fort...
Takeshi - Euh.... Je sais pas comment je dois le prendre...
Evaline - Le mieux c'est que tu le prenne pas et que tu attende tout à l'heure... Dans l'arène, on discuteras autant que tu voudras mon chou...
*C'est moi ou elle me drague ?*
Takeshi - Bon, à tout à l'heure, Evaline.
Evaline - Ouais, à plus !
Je m'éloigne des deux filles de Gensou.
*La première, on dirait qu'elle veut se pendre, même si j'ai l'impression qu'elle me fait du charme, et l'autre elle a l'air aussi heureuse qu'une pierre tombale... Ca s'annonce joyeux tout ça !*
Je me dirige donc vers une partie des grandins réservés, là où il n'y a pas trop de monde.

Le premier combat se déroule sous un tonnerre d'applaudissements, les chikarates friands de ce genre de prestations.
*Lince et Chiraku... Ils n'ont pas l'air monstrueux... Mais c'est pas gagné pour Kyuudan...*
Et la journée s'enchaîne à un rythme soutenu, avec une pause entre le deuxième et le troisième combat.

Puis vient enfin le dernier combat de la journée, le mien. Je m'avance donc lorsque mon nom est prononcé à haute voix par une chuunin.
Une certaine Miiyu Akamoujuu, d'environ mon âge.
*Elle vient de Mahou, et fait partie du jury. Comme Kezashi...*
Evaline aussi s'avance, et une fois tous les deux face à Miiyu, cette dernière nous fait signe de la suivre.
C'est ainsi que nous descendons plusieurs volées de marches, avant d'arriver enfin au niveau de l'arène.

Miiyu - Bon les jeunes, c'est simple ! On ne tue pas son adversaire, même s'il est lourd.
Elle jette un coup d'œil accusateur à Evaline.
Miiyu - Le terrain à été refait spécialement pour vous, les genins ! Utilisez le à fond ! Une autre chose... L'issue de ce combat ne détermineras pas forcement qui gagnera au final, alors suivez les consignes qu'on vous a donnés... Sur ce bonne chance !
Elle se retourne et s'avance vers l'entrée de deux couloirs.
Miiyu - Un dans chaque, vous entrez quand ça ouvre.

Une fois en place, j'entends autour de moi la voix du commentateur.
Commentateur - Et voici mes amis le dernier combat de cette journée riche en émotions !
La foule applaudit à pleines mains.
Commentateur - A ma gauche, voici venue de Gensou, la charmante Evaline !
Beaucoup de bruit, autant d'acclamations que de huées.
Commentateur - Et à ma droite, se tient un des jeunes espoirs de Chikara, j'ai nommé... Takeshi Masumane !
Un vacarme assourdissant envahie le stade.
*Ils sont chauds, en haut... Ils sont content de voir du chikarate... Fiers de leurs village, fiers de leur sang !*
La porte s'ouvre alors devant moi, et l'arène se présente alors tout autour de moi.
*C'est beaucoup plus imposant que vu des gradins...*
Evaline se tient de l'autre coté, et marche dans ma direction.
*Elle porte des gants ? Donc elle fait du Taijutsu ? Aucune arme visible... Ben ça, si c'est pas une fille mystérieuse...*

Miiyu - Que le combat commence !
Miiyu se tient à quelques dizaines de mètres, et semble très concentrée sur chacun de nos faits et gestes.
Evaline, pour l'instant ne bouge pas.
*D'accord, j'engage les hostilités !*
Je défais la fermeture éclair sur mon bras gauche, et le lève, menaçant. Elle, ne réagit pas.
Takeshi - Libération du sceau !
Mon arme s'enroule autour de mon avant-bras, prête à tirer.
Le bruit commence à monter dans les gradins.
Takeshi - Feu !
Je tire à plein régime tout mon chargeur. Les trente aiguilles d'acier fusent vers mon adversaire, qui saute pour les éviter. Elle en prend néanmoins deux dans la cuisse gauche.
Elle les retires vite, de peur qu'elles soient empoisonnées.
*Pas de ce genre d'artifice avec moi... On continue la démonstration !*
Je sors un chargeur de mon étui et l'engage. Evaline se prépare à esquiver de nouveau.
Mais au lieu de faire feu.
Takeshi - Dissipation !
L'arme disparait comme elle est venue. Tout le monde semble surpris de ce choix.
*Pourquoi gâcher des munitions ?*
Je commence à courir vers elle, laissant plusieurs ouvertures, pour découvrir son style de combat, et pas besoin d'envoyer un clone pour ça.
Arrivé sur elle, je porte un coup rapide du pied vers sa hanche, qu'elle part aisément, comme prévu. Elle m'attrape le pied, et me fais pivoter sur moi-même. Je profite de ce mouvement circulaire pour lui envoyer un nouveau coup vers la nuque, du poing droit.
Elle pare une fois de plus. C'est alors que je perds totalement mon équilibre, et tombe au sol.
Elle concentre sa force et frappe vers moi.
Takeshi - Yuugiri !
Je me téléporte, pendant qu'elle donne un grand coup dans le petit nuage de brume laissé par mon jutsu. La terre se fissure sous la force de son coup.
Le public semble captivé par ma technique de téléportation.
*Un seul objectif, me battre du mieux que je peux, tout en donnant du spectacle à la foule !*
Takeshi - Alors, tu bouge pas très vite, chérie !
Evaline - Reviens par là !
Takeshi - Avec plaisir ! Ninpô ! Kage bunshin no jutsu !
Deux clones de moi apparaissent à mes cotés. Et nous crions simultanément.
Takeshi et ses clones - Fuuton ! Yuugiri !
La triple téléportation semble provoqué beaucoup d'émois, là-haut.
Deux Takeshi apparaissent alors autour d'Evaline, la prenant en tenaille.
L'un crie.
Clone - Libération Takekaze !
Et l'autre.
Clone - Libération Kanazuchi !
Les deux bunshins se tiennent alors en position de combat, l'un avec un sabre dans la main droite, l'autre avec une énorme lame à double tranchant.
Mais le troisième Takeshi, le vrai, se dissimule parmi les arbres. J'observe donc la scène avec attention.
Clone - C'est parti !
Clone - Ca va chier !
Et les deux clones s'élancent vers la jeune gensouarde, avec l'envie d'en découdre.
*Voyons voir comment cette jolie demoiselle compte s'en sortir !*
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:40

Evaline a écrit:Deux ennemis, non trois, l’un d’entre eux avait disparu. Ils portaient un bandeau sur l’œil gauche, intéressant.
Evaline bondit de nouveau en arrière pour éviter de se retrouver prise en tenaille. L’un de ses adversaires maniait un simple katana et l’autre une lourde lame reliée à son poignet par une chaîne. Celui-ci plus lent ne posait pas vraiment un problème. Mais avec son jumeau maniant le sabre, et bien plus rapide, elle ne pourrait pas assez se concentrer pour éviter la lourde lame.

Elle maneuvrait pour tenter de garder ses deux adversaires sur une même ligne, mais ceux-ci habiles la poussaient peu a peu vers le mur de l’arène afin de lui couper toute retraite.
La jeune femme sourit aux deux ninjas semblables lui faisant face. Prenant une pose assurée, de celle qui s’apprête à remporter la victoire, elle prit la parole.

-préparez vous a morfler les gars ! Voici le raz de marée déferlant ! souzou mizu no jutsu !

Les deux shinobis bondirent sur le coté pour éviter… une projection d’eau ridicule. Le bluff avait fonctionné finalement. Cela lui laissait assez de temps. D’un bond elle fut sur celui maniant l’énorme épée à double tranchant. L’angle mort offert par le bandeau ne fut pas de trop pour le surprendre. Trop lent, celui-ci n’eut pas le temps de se servir de son énorme lame pour contrer l’attaque et le poing ganté s’écrasa sur son visage. Un clone en moins.


La douleur provenant de sa cuisse, due aux aiguilles qu’elle n’avait pu éviter, la fit grimacer alors qu’elle prenait appui pour faire face au second. Celui-ci la défia du regard avant de bondir de nouveau sur elle. Les attaques bien plus rapides du katana étaient difficilement parées, faisant hurler de joie le publique majoritairement chikarate. Evaline se mordit la lèvre inférieure pour garder sa concentration, elle n’arrivait même pas à tenter de contre attaquer. Forcée d’être sur la défensive par des coups bien plus rapides et puissants que ceux auxquels elle avait déjà eu affaire dans un combat du même type. Celui contre Mei, utilisant aussi un sabre, une semaine plus tôt a Gensou.
Plus rapides, plus puissants, meilleurs en ninjutsu…


Evaline ouvrit légèrement sa garde, il fallait qu’il la frappe maintenant, sa jambe blessée, ça ne pouvait être que tentant.
La jeune femme ne put réprimer un cri de douleur alors que la lame lui transperça la cuisse jusqu'à la garde. Gardant ses esprits elle parvint tout de même a attraper la main tenant la poignée du sabre et ,utilisant sa propre chute, à projeter le Chikarate contre l’enceinte de l’arène le faisant disparaître à son tour. Deuxième clone hors jeu.


La jeune femme tenta de se relever mais la douleur était bien trop mordante, elle fit les quelques mètres la séparant du mur de l’arène sur les fesses en s’aidant de ses mains et de sa jambe valide. Elle arracha un pan de son tee-shirt s’en faisant un bandage de fortune autour de sa cuisse ensanglantée. Et seul les bruits de pas de quelqu'un s’approchant lui fit relever la tête


Takeshi : -Et bien on dirait que le combat est finie ma belle…


Il détourna la tête regardant en direction de la juge, toujours immobile. Il restait encore du temps.
Takeshi se remit à détailler la jeune femme. Celle-ci restait belle malgré la sueur et la fatigue imprimée sur son visage. Le publique hurlait, attisé par l’odeur du sang d’un ninja de Gensou qui coulait du fait d’un des leurs.


Evaline : Ouai…désolée pour le manque de spectacle, je suppose que tu aurais aimé plus d’opposition…

La jeune femme soupira, souffla sur une mèche collée à son front et regarda Takeshi droit dans les yeux.

Tu sais je, déteste perdre… surtout contre un beau gars comme toi. Dommage que nous ayons eu à nous rencontrer ici. Je suis sur que nous nous serions très bien entendu en dehors de cette arène…


Allez tant pis pour le coté spectaculaire, elle jouait son va tout pour une victoire après tout. Takeshi l’écoutait, il était peut être déjà « accroché »…après tout il n’était pas blessé et avait juste utilisé un peu de chakra. Le numéro de charme ça elle savait le faire, le publique avait même cessé d’ hurler pour entendre ce que les deux gennins se disaient. Bien juste un peu de temps pour concentre encore du chakra.

Takeshi : allez relève toi, le combat n’est pas terminé ! Montre de quoi est capable un ninja, même s’il provient d’un village aussi faible que le tiens. Ne me déçois pas.

Evaline laissa couler une larme et se releva, visiblement difficilement, en s’aidant du mur. Les pleurs d’une jeune femme, quoi de plus irrésistible ? Elle commença à laisser le chakra l’entourer en le diffusant doucement, encore quelques secondes…


Evaline : Non je ne veux pas te décevoir, pardonne moi, je t’admire tant… cela à du être dur pour toi de devenir aussi fort malgré ce bandeau sur ton œil… je… j’aimerai tant te ressembler…


Bien le chakra était enfin accumulé, Tekashi surpris par la tournure des événements fronçait les sourcils, visiblement nerveux et ne sachant que faire. Le genjutsu était en cours, il ne restait plus qu’à le sceller et à prier pour que le chikarate ne s’en rende pas compte.

Evaline : iyoku ninfu !


Genjutsu terminé. Pour lui elle devait maintenant avoir l’apparence de la plus belle femme qu’il n’avait jamais rencontré. Peut être la prenait il même pour une incarnation de la déesse de la beauté en personne. Le tressaillement des yeux du gennin et sa bouche ouverte en étaient la preuve. Evaline tendit sa main vers le ninja, celui-ci, lentement, approcha la sienne s’apprêtant a saisir doucement celle de la jeune femme.


Le publique hurlait maintenant son incompréhension. Tekashi cligna de son œil valide et déglutit. Ils allaient le « réveiller », Evaline ferma son autre poing et l’arma pour mettre fin au duel. Trop tard. Celui de Tekashi, plus rapide, la renvoya au sol après avoir heurté sa tempe, la sonnant sur le coup.
Le ninja se tourna vers Miiyu secouant la tête pour reprendre totalement ses esprits.

Tekashi : Je pense que le combat est terminé madame.

Evaline se redressa visiblement desorientée portant une main a sa tempe.

Miiyu : En effet…le temps est écoulé. COMBAT TERMINE!
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:41

Yozo a écrit: Le voilà le combat numéro 6…Un combat qui s’annonce rude vu l’adversaire que j’ai en face…Chiraku, je l’ai vu combattre au début, il est puissant et contrôle le suiton…

Le combat n°5 était fini depuis hier, ce qui voulait dire que le mien allé se jouer demain matin…Un shinobi vient alors me chercher afin de me préparer pour le combat qui s’annonce. Sur le passage j’aperçois takeshi dans les tribunes attendant le prochain combat avec impatience…

Ca y est, un ninja de chikara me fait rentrer à l’intérieur de l’arène. Depuis les tribunes elle ne parait pas aussi grande…Ma gorge ce noue…


*Bon, il faut que je garde mon calme, si je stresse je n’arriverais à rien…Réfléchissons…Chiraku maîtrise le suiton et moi le raiton donc j’ai un avantage sur lui. Ensuite j’ai remarqué qu’au corps à corps il n’était pas assez puissant comparé aux attaques lointaines c’est à dire le ninjutsu…Si j’ai bien compris il va falloir que j’y aille bourrin….Sa me plaît ça !*

Moi et chiraku apparus l’un devant l’autre, à chaque bout de l’arène…L’arène est immense de se point de vue, de plus les gens dans les tribunes sont déchaîné depuis les dernier combats, ils veulent du très beau match, un match encore plus excitant que les autres…

*Je vais leur en donner du spectacle ! *

Un arbitre apparaît alors face à nous.

Miiyu : Bonjour à vous ! Vous êtes les 6ème combattants, chiraku c’est ton deuxième combat quant à toi Yozo c’est le premier, bonne chance ! C’est moi qui vous arbitre ne l’oublié pas…

Elle disparaît dans un nuage de fumé et la cloche retentit à ce moment. A cet instant présent, la foule est déchaînée, ils sont la majorité debout et criez des mots indescriptibles…
En tout cas sa y est le combat a commencé…

En face de moi se tien chiraku, un génin un peut plus âgée que moi et qui a l’air d’avoir plus d’expérience. Il a les cheveux qui lui tombent devant les yeux, ce qui fait que je n’arrive pas à distinguer ou sa vision se tourne…

Bien donc c’est partit, comme il ne connaît pas mon jeu, je vais rentrer dans le sien et faire croire que j’attaque à distance…

Je me mets à sourire…

Chiraku ne dit pas un mot et court à l’horizontal et contourné l’arène. Je fais de même et nous faisons presque un tour complet de l’arène quand chiraku s’arrête. Il est juste devant le point d’eau et s’apprête à faire quelque chose…


*Merde ! Une technique suiton ! *


Je sort mon arc accroché à mon dos et attends sagement…

Chiraku : Suiton - Mizu Hari !

Des aiguilles aqueuses apparaissent alors, elles ne sont pas très nombreuses mais ont l’air de faire pas mal de dégâts… Chiraku me regarde et envoie les aiguilles en ma direction.

Chiraku : Essaye d’esquivé ça !

Chiraku a l’air déterminé et sur de lui, si je me laisse trop prendre dans son jeu, je vais me faire latter en moins de deux ! Je mets à courir alors en direction de la forêt qui parait assez dense. Je vais me camoufler en attendant sa charge…

Chiraku : Arrête de fuir ! Tu as peur de cette attaque ?

Je sort soudainement de la forêt après la tempête…

Yozo : Non… Je regardais ta façon de combattre. C’est médiocre…

Je vois chiraku plein de rage, il fait de nouveau exactement le même signe de la main…

*Parfait….*

Chiraku : Suiton - Mizu Hari

Des gouttes d’eau s’envolent alors dans le ciel exactement comme tout à l’heure…

*C’est le moment…*

Je bande alors mon arc et arme trois flèches en même temps, je concentre mon chakra à l’intérieur afin de rentre ses simples flèches, des flèches de foudres…Discrètement, J’accroche des fils de chakra au bout de mes flèches pour les diriger après les avoir lancé…

Yozo : Je ne te laisserais pas le temps de faire une deuxième fois ta technique ! Prend ça !

Mes flèches de foudre parties à grande vitesse, faisant voler le sable qui était au sol sous l’effet de la puissance. Chiraku les esquive facilement. Je fais alors des légers coups de la main pour diriger les 3 flèches sur chiraku à nouveau, mais il se retourne, j’ai l’impression qu’il a vu mon geste…

*Il est fort…*

Chiraku esquive avec facilité mes flèches à chaque fois, cela dure au moins une bonne minute jusqu’à ce qu’il coure en ma direction…Il sort sont katana et le pointe en ma direction, Sa lame brille avec la lueur du levé du soleil et son manche a une beauté très distingué des autres armes ordinaires… Les flèches malgré tout le poursuivent toujours mais elles n’arrivent pas à le rattraper…

*Il est rapide…*

Je lâche alors mes fils de chakra et essaye de sortir un kunai mais s’est trop tard. Chiraku me tranche à la vertical de bas en haut avec ardeur. Un nuage de fumée apparaît…

Chiraku : Quoi ? Un clone ? Mais ou est-t’i……….

Je sors alors de la forêt derrière lui…

Yozo : Raiton - Shizoku no jutsu !

Un marteau de foudre apparaît subitement dans mes mains...Il doit faire au moins une bonne vingtaine de kilos...Je le dirige en direction de Chiraku et le frappe d’un coup violent dans les omoplates ce qui le projette à l’opposé de l’arène avant de s’écrasé sur le mur qui était déjà fissuré par un combat précédent…

A présent j’ai un avantage, chiraku est blessé, moi rien pour le moment mais les 3 flèches de foudre plus le clone et mon jutsu mon fait perdre pas mal de chakra… Je suis épuisé mais fière de ma technique mise en place… A présent il doit rester la moitié du temps et il faut que j’économise mon chakra si je veux continuer à le dominer….


To be continued…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:41

Chiraku a écrit: Ah, il m'a bien eut sur ce coup.... j'ai l'épaule droite salement amoché. Finalement , il n'est pas si nul qu'il en a l'air, je vais devoir m'y mettre sérieusement ! Il a utiliser beaucoup de chakra depuis le début du combat, alors que moi je n'ai lancer qu'un seul Mizu Haru, j'ai donc l'avantage sur ce point là. Dans ce cas.....

Clonage !

Yozo : "Pfff , encore la même technique, tu va me refaire le même coups qu'à Lince !"

Chiraku envoya ses trois clones au contacts. Une fois à portée, il dégainèrent leur sabres, et attaquèrent Yozo. Ce dernier fit apparaitre de nouveau le marteau de foudre dans sa main droite, ainsi qu'une sorte de petite hache dans sa main gauche. Il contra le premier clone, et le détruit d'un coup de marteau à la tempe. Malheureusement pour lui, les deux autres clones esquivèrent son attaque, et lui attrapèrent les bras, le maintenant fermement. A cet instant, Chiraku bondit sur son adversaire, lui infligeant un coup de sabre horizontal.

Kaze Tsurugi !

Une puissante bourrasque frappa le genin à l'abdomen, l'envoyant valser dix mètres plus loin, détruisant les clones. Quand Yozo se releva, difficilement, Chiraku put observé que le tee-shirt de son adversaire était déchiré, et une marque rouge balafrait son ventre. Sa respiration était difficile, saccadée, et Chiraku profita de ce moment de faiblesse de son adversaire pour porter son assaut. Il lança une aiguille aqueuse pour tester la mobilité de son adversaire, et celui-ci reçu le projectile dans l'épaule.

Bien, il n'est pas en état de ce défendre, je vais pouvoir lui porter une attaque frontale. Pas besoin de gâcher mon chakra, un coup de poing sera suffisant

Chiraku couru vers son adversaire, concentrant du chakra dans son poing.

Chiraku : "Tsaaaaaaaaa!"

Le coup atteignit Yozo de plein fouet, le projetant en arrière. Heureusement pour lui, ce dernier avait réussi à se substituer grâce à un clone au dernier moment, ce qui surpris grandement Chiraku.

Merde ! Il a réussi a me bluffer cet petite enflure !

Chiraku ressentit alors un extrême danger. Il se retourna, et une immense douleur parcourue son corps, partant de l'épaule et rayonnant dans tout ses membres. Yozo avait son arc à la main, le bras encore tendu, tremblant sur ses jambes mais toujours debout. La flèche de foudre était allé droit au but,et Chiraku avait le sentiment que son adversaire aurait put facilement le tuer s'il avait s'agit d'un combat réel. Le jeune Gensouhard retira la flèche de son épaule en grimaçant.

Arf... heureusement, c'est encore le bras droit qui à prit... Bon, pour le corps à corps, c'est mort, avec un seul bras je ne peux pas utiliser mon sabre, et un combat à main nue contre ce gars serait suicidaire.... Remarque ça tombe bien, je suis sensé être spécialisé dans les attaques à distances....De toute façon, je n'ai plus rien à perdre, si je n'impressionne pas les jurés dans les prochaines minutes, s'en est fini de ma participation à ce tournoi....

Alors qu'il était absorbé dans ses pensé, Chiraku remarqua que Yozo avait une nouvelle fois bandé son arc, et qu'un flèche électrisé était armée. Il attendit que le projectile soit lancé pour esquiver en direction du plan d'eau. Il joignit les mains, et commença l'incantation du Mizu Haru. Son adversaire s'arrêta net, se préparant à bondir pour esquiver les projectiles. Au moment où il mit ses bras devant son visage, Chiraku se précipita derrière son adversaire.

Maintenant !

Chiraku saisit son sabre de la main gauche, et profitant de l'élan du mouvement, executat une attaque horizontale dans le dos de son adversaire.

Kaze Tsurugi !

L'attaque était volontairement faible,pour éviter de gâcher du chakra, le but de la manoeuvre était de l'approcher de....

Yozo fut projeté dans le petit plan d'eau où se trouvait Chiraku quelques instants plus tôt. Lorsque Yozo sortit la tête de l'eau pour respiré...

Yozo : "Que....."

Le jeune genin était entouré de dizaines d'aiguilles aqueuses, prêtes à fondre sur lui au moindre mouvement de Chiraku.

Mizu Haru !!

Yozo : "Ghuaaaaaaaaaaa !!"

Yozo sortit de l'eau couvert de coupures, superficielles, mais très handicapantes et douloureuses. Les deux garçons se regardèrent dans les yeux, et Chiraku comprit que son adversaire était au moins aussi déterminé que lui. Ils était tout deux à sec, quasiment à cours de Charkra, Chiraku avait un bras inutilisable et Yozo était écorché sur 80% du corps. Le duel allait donc se régler au taijutsu....

D'après ce que j'ai vu, mon adversaire est plutôt bon au Taijutsu, mais son état actuel de lui permet pas d'utiliser ses armes de foudres, ou alors il cache très bien son jeu... Quoiqu'il en soit, il est assez puissant, mais pas très rapide, je devrai pouvoir en tirer profit...

Ils s'élancèrent l'un vers l'autre....
Yozo lança son poing en direction de son adversaire. Celui-ci esquiva d'un pas sur le côté, et saisissant la manche du genin, effectua une rapide rotation et le projeta, dans la continuité du mouvement. Yozo roula sur lui même et fit de nouveau face a son adversaire. Chiraku prit une impulsion, et, de son bras valide, tenta un uppercut. Yozo encaissa sans broncher, et riposta par un low kick rotatif, qui chassa les appuis de Chiraku. Il retomba lourdement sur le sol, mais roula immédiatement sur le côté droit, évitant ainsi le coup de talon de son adversaire.

La vache, c'est pas un rigolo... il est puissant et il encaisse bien, je ne peux pas gagner comme ça....

Tout en réfléchissant, Chiraku s'efforçait d'éviter les assauts répetés de son adversaire. Crochet du droit, feinte de balayage, uppercut, Yozo prenait l'ascendant sur le combat. Chiraku commençait à fatiguer, sa garde devenait perméable aux attaques enchainés.

Il faut réagir, je ne vais pas pouvoir tenir comme ça longtemps... c'est pas facile de parer avec un seul bras...

Un coup de genoux l'atteint à l'estomac, le faisant plier sous la douleur. il releva légèrement la tête, et vit que Yozo avait baissé sa garde.

C'est ma seule chance !

Dans un ultime effort, Chiraku se releva rapidement, prenant une puissante impulsion sur la jambe droite, frappant son adversaire d'un coup de coude à l'abdomen. Il profita de l'ouverture pour éxécuter un kata-guruma http://www.judoclic.com/katag1.jpg et envoyer son adversaire au tapis. D'un geste rapide et assuré, il plaça un Juji-Gatame http://www.judoclic.com/jujigatame.jpg, brisant le bras droit de son adversaire. Yozo se dégagea rapidement, peinant à se relever. Les deux jeunes garçons ce faisaient de nouveau face, mais cette fois , ils n'avaient plus aucune force, et aucun n'avait assez de jus pour porter une ultime attaque. Deux minutes s'écoulerent dans le silence le plus complet, puis Miiyu annonça la fin du combat. Le publique applaudit, dubitatif. La fin du combat laissait à désirer.

Chiraku s'effondra, et perdit connaissance......
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:42

Querashi a écrit:Arriva enfin le jour de mon second combat , j'était à l'arène , derrière une porte ... Elle allait s'ouvrir d'une minute à l'autre , Yazuko n'était pas présent , je ne l'avait pas vu depuis hier soir ... La porte s'ouvrit enfin , je voyait au loin une silouette et j'entendait le public et leurs applaudissement , quoi que ici , c'était plus des cris et des sifles que des applaudissement . J'avança donc vers le centre de l'arène . Quand je fût assez près de mon adversaire , je pu l'apercevoir ... Je remarqua en premier lieu sa taille imposante qui me fît froid dans le dos , sa peau était mate et ses yeux noirs ... Il avait un tatouage sur le visage , il avait l'air plutôt joyeux mais déterminé ... Il avait aussi des protections métaliques aux avant-bras et une grande épée dans le dos . J'arriva donc au centre de l'arène , je pouvais voir le paysage environant , il n'avait pas vraiment changé depuis mon dernier combat , quelques fissures en plus par si par la, des arbres abimés , enfin bref , la trace des récents combats. J'adressa donc quelques mots à Hisoka avant le combat ...

Ryu : Salut ! Bonne chance pour le combat ...
Hisoka : Oué, bonne chance à toi aussi , t'en aura besoin crevette *rires*
Kesashi : Bon , on va commencer les gars , j'veux pas d'embrouilles , ok ?
Ryu : Ok !
Hisoka : Oué , oué ... On commence ou pas ?
Kesashi : C'est parti !

Kesashi disparu derrière un écran de fumée épais , j'en profita pour executer rapidement une technique quand je vit Hisoka me foncer dessus , il sortit son épée et me l'abatit dessus ...

*pouf*

Hisoka : A merde , une substitution , j'aurai du y penser ...

Je réapprut derrière lui en sortant mon sabre ... Il se retourna et planta son épée dans le sol ...

Hisoka : Kakogan Kabe !

Un grand mur de granit apparut devant lui , j'arreta ma course et composa rapidement une serie de signes puis le mur disparut ...

Ryu : Den'kegi no jutsu !

Hisoka tenta d'esquiver ma technique mais se prit quand même le choc électrique sur le pied , il tomba à terre , ce qui provoqua une légère onde de choc due à sa masse imposante . Jje couru vers lui mais il eut quand même le temps de se relever , il donna un lourd mais lent coup d'épée que j'esquiva rapidement , j'arriva ensuite au corps à corps ...

Ryu : Coup de poing Sakaï !

Je toucha Hisoka dans le torse , il fût projeter a environ 2 mètres , je lui fonca dessus et sortit mon sabre , je lui infligea un coup de sabre un peu raté qui lui écorcha le bras gauche , dans ma course , il me prit les pieds et je m'écrasa lamentablement au sol , ce qui provoqua dans le public un rire assez génant . Mais , cela ne me déstabilisa , je tenta de me relever quand un coup de poing vint percuter mon dos... J'était démolit mais je reussi à me mettre quand mêmedebout , bien qu'avec dificulté ... Je sentait l'électricité monter en moi , je fonça sur lui en lançant 5 shurikens , il les esquiva en sautant sur le coté , arriver au corps à corps , j'esquiva son premier coup de poing puis le second , je donna en suite un coup qu'il para avec son avant-bras mais mon électricité le lui brula . Son bras réagissant à la douleur changea de position et je lui porta un coup de pied dans l'abdomen , il tomba à terre ...

Hisoka : Putain , j'avais pas prévu sa la crevette ...
Ryu: Eh oué , mieux vaut éviter de parer mes coups ...
Hisoka : Je m'en souviendrai !

Il se releva et fonça sur moi , il arriva au corps à corps et me donna un coup de poing que j'esquiva en lui sautant par dessus , après être atterit derrière lui je tenta de lui engourdir la jambe quand il se retourna et saisit ma main ... Bien entendu , j'expulsa de l'électricité de ma main qui le fit lacher prise , mais il donna ensuite un coup de poing à terre ...

Hisoka : Kakôgan Kakera !

Plusieurs éclats de granit volèrent en ma direction à une vitesse plutôt faible , je les para avec mon sabre mais il profita de ce moment d'innatention pour me foncer dessus , arrivé devant moi , il me donna un coup de poing dans la machoire , je fût sonné ... Il courut à nouveau vers moi comme à son habitude , sauf que quand il arriva devant moi , je me releva en sautant et lui donna un coup de pied dans la face puis en retombant un coup de poing dans les côtes mais malheuresement , je le rata , maudit étourdissement ... Je sauta sur le coté mais Hisoka donna un coup d'épée qui me coupa légérement la jambe ...

Ryu : Aïe , putain ...
Hisoka :Tiens , la crevette ne gesticule plus , enfin ...
Ryu : Tu vas voir de quoi je suis capable *composition de signes * Den'kegi no jutsu !

Hisoka tenta d'esquiver mais il fût quand même brûler au bras ... Je lui couru dessus et réussit à lui engourdir la jambe avec mon électricité ...

Hisoka : Putain , j'arrive plus à bouger , espèce de ...
Ryu : Crevette ? Je sais merci ...
Hisoka : Prend toi ça !

Il me lança des shurikens que j'esquiva facilement mais pendant ces quelques fractions de seconde , il sortit de sa poche une sphère grise , qui semblait être un fumigène , il le lança entre nous deux et cria ...

Hisoka : Gappei !

Je vis Hisoka sortir de l'écran de fumée en chevauchant un ours et en brandissant son l'épée vers moi . Une peur soudaine m'envahissa , qu'est ce que j'allai faire ... Il arriva donc pas loin de moi , je n'avais plus le temps d'esquiver , ma blessure y était pour beaucoup ... Il était maintenant à 1 mètre de moi , je sortit alors mon sabre de sa gaine et fonça droit sur lui , je fit un glissade et laçera la patte de son ours . Hisoka tomba à terre mais fit un bond pour retourner sur sa monture ... Il fonça à nouveau vers moi , qu'est ce que j'allai faire ? Cette question me resonnait dans la tête ... Ce geant sur son ours m'impressionait énormément , et les rugissements du monstre amplifiait encore plus ma peur ... Mon corps était paralysé par la peur , soudain j'eut une idée ...

Ryu : Multi-Clonage !

4 clones apparurent à mes côtés , je fonça ensuite vers lui , je regarda le contenu de ma sacoche ... 4 kunaïs , 3 shurikens et une petite bobine de fil ... Je pris 3 de mes kunai et les lança sur Hisoka , l'ours para d'un coup de patte , je m'arrêta alors le temps d'attacher le fil à mes shurikens et je remis alors les shurikens assemblés dans ma sacoche ... Hisoka arriva plus vite que prévu et son ours essaya de me porter un coup de patte , je sorti mon dernier kunai et le planta dans la patte de l'ours ... Je fit ensuite un bond en arrière et lança l'ensemble de mes shurikens assemblées entre eux . Hisoka les esquiva mais il n'avait pas vu le fil ... Il fût donc prit dans le fil et ne pouvais plus bouger , j'en profita pour prendre d'assault l'ours ... Ce dernier fonça vers moi , j'executa des signes et lança ma technique

Ryu : Den'kegi no jutsu !

L'ours fût touché de plein fouet ... Il saignait , Hisoka s'était défait du fit , il dit son ours ...

Hisoka : Part maintenant !

Son invocation disparu ...

Hisoka : On peut dire que tu ms donné du fil à retordre ...
Ryu : *sourire *
Hisoka : Cesse de sourire et viens te battre !
Ryu : J'arrive !

Je couru vers lui ,le sabre dans la main ... Il degaina son épée et couru lui aussi vers moi . Arrivé au corps à corps , nous nous attaquâmes , tout les coups était esquiver ou parer , il avait plus de force que moi mais ma vitesse me permettait de l'éviter ... Après quelques coups , je sauta en arrière pour executer une technique quand mon adversaire me lança 1 kunai que j'esquiva mais , il me sauta dessus l'épée brandit vers moi et il me l'abatit dessus , j'esquiva mais la puissance de son coup me projeta un pierre au visage ... J'était sonné et à terre , je vis Hisoka se rapprocher vers moi en courant mais tout à coup , une personne apparut entre nous deux dans un nuage de fumée , c'était Kesashi ...

Kesashi : C'est terminé !

Hisoka se retourna sans m'adresser un mot , je me releva avec difficulté et me dirigea vers la sortie ... Le public n'avait pas changé d'attitude depuis le début , des cris et des cris ... Je sortit alors de l'arène et un ninja médecin m'appliqua les premiers soins , je devais ensuite aller à l'hopital , comme a chaque fois pour vérifier si je n'était pas en danger . J'avais fini mes deux combats , toujours avec difficulté , est-ce que j'allai continuer ? Je doutai comme toujours ...
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:42

Mei-Lynn a écrit:Ca y est, c’était l’heure. L’heure de faire mes preuves. Etrangement, je ne ressentais aucun stress, aucun trac à l’idée de m’exposer devant tant de personnes… Ce qui me dérangeait le plus, c’était le fait que j’étais aussi calme devant cette situation, qui en perturberait plus d’un… Je serrai les poings, l’air déterminé, prête à tout pour décrocher une victoire. J’examinai également mon adversaire; plutôt grand, plus que moi d’ailleurs, et sûrement aussi plus âgé, à la vue de cette expression mature, un style vestimentaire assez… original : il avait une fermeture éclair sur chaque manche de sa veste, le pan gauche de son pantalon recouvrait entièrement sa jambe, tandis que la droite était découverte au niveau de son mollet. Intriguant quand même, fallait l’avouer…Il arborait aussi de bandes blanches sur chaque poignet. Mais le plus marquant, c’était le bandeau de son village qu’il portait de travers, cachant son œil gauche.


Mei-Lynn *pensée* : Je me demande comment il a pu se faire ça… On peut dire qu’il est unique en son genre celui-là. En tout cas, il change des autres garçons de Gensou. En plus, il a l’air plutôt sympa…


Il me sourit, et le lui rendit l’ombre du mien. Surtout ne pas me déconcentrer. Je caressai le manche de mon sabre, comme pour tenter d’y retrouver un réconfort. Il fallait dire qu’il me déboussolait un peu, étrangement… Soudain, une voix dérangea mes pensées. Une voix familière d’ailleurs…


Kezashi : Et voici l’heure du dixième combat! Il opposera Takeshi Masumane, de Chikara, et Mei-Lynn Sabishii, de Gensou!


Un tonnerre d’applaudissements envahi le stade. Tout en avançant vers le centre de l’arène, où se trouvait Kezashi, j’examinai notre lieu de combat. A première vue, il était pas mal amoché : arbre entaillés ou tranchés, des flaques d’eau qui n’étaient pas encore évaporées jonchaient le sol par endroits, et diverses fissures parcouraient les rochers dispersés dans l’arène. Nous étions à un mètre de l’aveugle maintenant. Décidément, il fallait qu’on se le tape partout ! D’abord aux éliminatoire, et maintenant en tant qu’arbitre!


Kezashi : Bien, je vais vous rappeler quelques règles. Comme vous le savez, le combat durera dix minutes. Battez-vous comme cela vous chante, mais retenez une chose essentielle : à la fin du temps imparti, vous devrez être tous deux debout, et de préférence en un seul morceau. Vous avez bien compris?
Mei-Lynn : Oui.
Takeshi : Bien compris.
Kezashi : Très bien dans ce cas… Que le match… Commence!!


Tous deux nous mîmes en garde. Pendant quelques secondes, aucun de nous deux ne réagit, pensant que l’autre attaquerai le premier. Finalement je me décidai à passer à l’offensive en premier. Je dégainai mon sabre en un éclair, mais au moment où la lame allait entailler son visage, il réagit en faisant des signes

Takeshi : Fuuton :Yuugiri no jutsu!
Mei-Lynn: Comment...?


Il disparut dans un souffle de vent. Je le cherchai des yeux, me retournant par peur d’être attaquée par derrière.


Mei-Lynn : Mais où est-il passé?
Takeshi : Ici!


Je regardai au-dessus de moi et écarquillai les yeux : bien sûr ! Il avait sûrement deviné que j’analyserai tout autour de moi, mais concentrée sur l’entourage terrestre, je n’avais pas pensée à regarder en haut… Etais-je bête!
J’esquivai de justesse la pointe de son katana, non sans y laisser un morceau de ma veste… Désormais, j’étais fixée: ça n’allait pas être du gâteau. Il enchaîna avec de rapides coups que j’esquivai à grand-peine, y laissant parfois une petite mèche de cheveux ou un bout de vêtement. J’allais être belle à la fin de ce combat moi… Puis il laissa une ouverture. Le moment était venu de voir si mon entraînement paierai.



Mei-Lynn: Fuuton, Kaze no Hasaki !
Takeshi: Une Fuuton?


Le chakra bleu ciel enveloppa la lame argentée, et je l’abattis vivement sur mon opposant, en visant son torse.
Il para une seconde fois. Son katana avait la même teinte que mon arme. Shimatta! Il fallait que j’en place une! Il eut un sourire de victoire.



Takeshi: Dommage, n’est-ce pas? J’ai encore gagné sur ce coup là!
Mei-Lynn : Tu n’as pas encore tout vu…
Takeshi : Dans ce cas, j’ai hâte de voir ça! Montre moi ce qu’un Gensouard sais faire!


Nous nous repoussâmes mutuellement, mais lui ayant une force physique supérieure à la mienne, je fus projetée un peu plus violemment. Lorsque je repris mon équilibre, il passa à l’attaque. Je ne le vis même pas arriver, sa vitesse avait anormalement augmentée. Son katana s’abattit latéralement sur moi, et je ne pus faire qu’autre chose qu’un pas vers l’arrière. Trop tard. Sa lame m’entailla la poitrine.
La foule poussait tantôt une exclamation de surprise, tantôt une acclamation. Je reculai des quelques mètres, me tenant les côtes d’une main. Puis d’un geste, je retirai ma veste, laissait voir mon unique armure : ma chère cotte de maille. Takeshi fut légèrement déstabilisé. Je profitai des ces quelques petites secondes de répit pour examiner rapidement les dégâts : certaines mailles étaient fendues en partie, d’autres entièrement. Mon mouvement de recul ainsi que ma veste et cette cotte m’avaient sauvé la vie. Je reprenais confiance, et brandit mon sabre verticalement, déterminée.


Mei-Lynn : Fuuton, Kaze no Hasaki!

Takeshi: Kage bunshin no jutsu!


Pendant qu’un nouveau ruban bleu s’emparait de ma lame, deux nouveaux Takeshi apparurent. Et zut… un c’était déjà gros, mais trois… Je me mis en garde, détendue et concentrée en même temps, de façon à garder l’enveloppe de chakra intacte. Ca allait être difficile…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:43

Takeshi Masumane a écrit:*Saloperie ! Elle porte une cotte de mailles ! Elle a eu chaud !*
Les deux clones à mes cotés sont prêts à en découdre. La foule est emballée. Ce combat m'excite.
Les bunshins font disparaitre leur sabre, au profit de la lame géante.

Takeshi - Bonne chance, jeune fille ! Yuugiri !
Je réapparais sur le mur d'enceinte de l'arène. D'ici, je peux contempler le match dans sa totalité.
*Ah merde, sortir de l'arène signifie être disqualifié...*
En effet, l'arbitre aveugle tourne sa tête vers moi, comme une accusation.
Takeshi - Ça va ! Je descends !
Je prends une légère impulsion, et saute du mur.
Mais à mi-chemin, d'un revers du bras, je plante mon sabre, qui perce la pierre facilement grâce au Fuuton.
Une fois le katana bien enfoncé, je prends appui dessus et me tiens donc debout, adossé au mur, à quinze mètres du sol.

*Petite vue panoramique... J'ai presque l'impression qu'elle ne sait pas où je suis...*
De fait, Mei-Lynn est aux prises avec les deux copies de moi-même.
Ils sont en train de faire glisser la chaine dans leurs mains, et ainsi de faire faire de dangereux cercles à la lourde lame, au-dessus d'eux.

Mei-Lynn - Shimatta ! Vous êtes lourds, les clones !
Elle recule vers le mur de l'arène, sans savoir que c'est précisément là que je me tiens.
*Allez, encore un peu, et tu seras à ma merci !*
La gensouarde continue à marcher à reculons. Elle n'est plus qu'à quelques mètres de ma position.
*Elle va être hors combat vite fait, mais il reste cinq minutes encore... Va falloir faire durer...*

Alors qu'elle est adossée au mur, en situation délicate, les deux clones envoient l'épée sur elle. Et c'est à ce moment-là que je claque des doigts. Ils disparaissent comme ils sont venus.
Mei-Lynn rouvre les yeux, et reste stupéfaite. Devant elle se tient Kezashi, en position de combat.

Kezashi - Tu va trop loin, Takeshi-kun... Tu as mit sa vie en danger par deux fois déjà...
Takeshi - Et je recommencerais s'il le faut... Maintenant laissez nous finir je vous prie, monsieur l'arbitre.
D'un bond, Kezashi reprend sa place, au milieu de l'arène. Mei-Lynn, elle, me jette un regard furieux.
Mei-Lynn - Ma vie ne vaut rien à tes yeux ?
Takeshi - Sa valeur pour moi ne concerne que moi... On continue ? Dissipation !
Mon sabre disparait, me laissant retomber au niveau de mon adversaire. Je me remets en posture défensive.
Takeshi - Allez, attaque pendant les quelques minutes qu'il te reste.
Elle a l'air déterminée, et se met à sourire.
Mei-Lynn - Kaze no Hasaki !
Sa lame reprend sa lueur bleutée, et Mei-Lynn revient à l'assaut.
Ses coups de sabre se font plus puissants qu'avant, plus précis. Je me contente de les esquiver, prenant des risques inconsidérés.
Elle place une attaque plus forte que les autres, sous le coup de la colère, à force de voir ses efforts vains.
J'utilise l'espace créé pour placer une charge du genou vers ses abdominaux. Elle pivote et esquive donc plus ou moins, mais je la touche quand même.
Elle recule sur un mètre, et se prépare à repasser à l'action.

*Fini de rire, moi aussi je reprends le sabre !*
Takeshi - Libération Takekaze !

Tout deux prêts, nous nous tournons autour.
Chacun attends que l'autre se décide à attaquer, et donc à laisser des ouvertures.

*Plus que deux minutes trente... Faut bouger ou c'est fini !*
C'est vrai que le combat perd en intensité, le public en haut des gradins criant son mécontentement.
Mais Mei-Lynn reste impassible, elle ne souhaite pas refaire la même erreur qu'au début du match.

*Je vais rester à distance...*
Takeshi - Souffle, Takekaze !
La lame s'auréole d'un halo blanc, lumineux.
Mei-Lynn ne s'en étonne pas, et fait en sorte que sa propre arme prenne sa teinte bleuté.

*Deux sabres chargés au Fuuton... Ça risque d'être appréciable...*
Mais je n'ai aucune raison de la provoquer au corps-à-corps, ne connaissant que trop bien ses capacités à se battre, lame en main.
*Pas la peine de la combattre de près, je sais que je la bats... Voyons voir si elle tient de loin !*
D'un mouvement ample du bras, je fend l'air avec ma lame et envoie sur Mei-Lynn une raie de lumière blanche. Elle l'esquive sans trop de peine, et se remet en position.
*Parfait, on augmente le niveau !*
Je commence à exécuter une sorte de danse, envoyant ainsi de nombreuses attaques Fuuton, très dangereuses. Elle les esquive toutes, puis d'un revers du bras droit, envoie une bourrasque, assez forte, de son sabre.
Je suis surpris et déstabilisé, et tombe en arrière. A ce moment, elle me saute dessus, prête à blesser.

Takeshi - Yuugiri !
Elle réagit plus vite que la première fois et se retourne, regardant aussi en l'air.
Sauf que cette fois, je réapparais exactement au même endroit, camouflé par la légère fumée dû à ma téléportation.
Je lui érafle alors le bas de la jambe avec la pointe de ma lame, et elle se retourne.
Pendant sa rotation, je fais un bond au-dessus d'elle, un petit tour sur moi-même pour la foule, et retombe à nouveau derrière elle, qui est maintenant face à l'endroit où je me tenais une seconde auparavant.
J'abats Takekaze vers elle, lui intaillant sévèrement la cotte, au point qu'il ne reste que cinq ou six mailles qui l'empêche de tomber.
Un épais filet de sang lui coule le long du dos, tombant en fines gouttes sur le sol.

*J'y suis peut-être allé un peu fort...*
Mais elle se retourne déjà, prête à frapper à son tour.
D'un réflexe surprenant, je lève la jambe droite et évite son attaque basse, puis lui assène un coup de talon en plein dans le dos, faisant éclater les dernières mailles encore en place, passablement fragilisées.
Elle tombe par terre, épuisée. Je me tourne vers Kezashi.
Il lève le bras vers le public.

Kezashi - Match numéro dix terminé !
Je m'effondre alors, tombant par terre comme une masse. Juste avant que je ne percute le sol, Mei-Lynn, dans un superbe effort, parvient à me retenir, en m'attrapant.
Je tombe donc sur elle, l'écrasant légèrement.
Kezashi marche vers nous. Une fois à notre hauteur, il s'accroupit.

Kezashi - Ça va les jeunes ? Vous avez l'air crevés !
Il s'attarde visiblement sur la blessure de mon adversaire.
Kezashi - C'est pas banal, ton truc, Mei... Takeshi, tu n'as pas fait attention !
Takeshi - Désolé ! D'ailleurs je compte bien me faire pardonner ! Je m'occupe d'elle, j'ai tout ce qu'il faut.
Kezashi - Si tu veux, je te fais confiance...
Il repars alors vers la tribune, pour rejoindre ses comparses.
En essayant de la relever, je me rends compte que sa cotte de mailles ne tient plus du tout , et qu'elle lui glisse le long des bras, découvrant sa poitrine.

*Et merde... Je peux pas la ramener à demi nue...*
Je la rallonge par terre, et défais la fermeture éclair de ma veste.

Dans l'heure qui suit, Mei-Lynn ouvre enfin les yeux.

Mei-Lynn - Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Elle commence à se redresser.
Mei-Lynn - Merde, ma cotte.
Elle porte ses mains sur sa poitrine, et remarque qu'elle porte ma veste.
Mei-Lynn - Mais c'est la veste de Tak...
Takeshi - Oui, c'est bien la mienne !
Elle se tourne vers moi, les yeux vitreux. Puis elle observe les alentours.
Nous sommes tous les deux dans un petit square, avec quelques verdures, mais toujours dans l'esprit de Chikara, beaucoup de sable et de roches.

Mei-Lynn - Mais il s'est passé quoi, à la fin ?
Takeshi - Ben, disons qu'à la fin de notre combat, ta cotte n'était plus en état, et elle tombait. Ça m'aurais embêté de te ramener en tribune les seins à l'air, si tu vois ce que je veux dire... Je t'ai filé ma veste, et je nous ai téléporté en dehors de l'arène. Pour la blessure, je t'ai faite boire une de mes potions.
Je balaye le paysage du regard.
Takeshi - C'est calme ici...
Mei-Lynn commence à assimiler les informations.
Mei-Lynn - Merci, Takeshi...
Takeshi - Y a pas de quoi... C'était normal, après un tel combat... Et puis, quand tu as dit "Ma vie ne vaut rien à tes yeux ?", je n'ais pas répondu clairement... Car, dans un combat, il n'y a pas beaucoup de place pour les sentiments... Mais...
Je me tourne vers elle, et la regarde intensément.
Takeshi - A mes yeux, ta vie vaut bien plus que la mienne, et je serais prêt à me sacrifier pour toi.
Elle a l'air surprise par ma réplique. Puis elle tourne la tête vers le soleil couchant.

Un quart d'heure plus tard, nous décidons de nous lever, pour rentrer direction l'arène.
En chemin, Mei-Lynn se pose une question, et me demande.

Mei-Lynn - Mais au fait, ma cotte ? Qu'en a tu fais ?
Takeshi - Je l'ai donné à une vieille femme, pour qu'elle s'en occupe. Demain, elle sera réparée pour ton combat contre Evaline.
Mei-Lynn - Une vieille femme ? Qui ça ?
Takeshi - La vieille Tsumei, une commerçante de talent, je te l'assure !

Une fois aux portes de l'arène, nous nous rendons compte que presque tout le monde est parti.
Personne ne nous reconnais, car ils étaient trop loin lors du combat pour nous voir vraiment.
Mais certains genins sont encore là, et Kezashi aussi.

Kezashi - Alors les jeunes, enfin là !
Takeshi - Oui désolé du retard, elle a mit du temps à se réveiller...
Puis je m'approche de lui, et dis à mi-voix, à son oreille.
Takeshi - Elle me semble un peu fragile...
Mei-Lynn - Eh ! J'ai étendue !
Alors que je me retourne pour voir sa réaction, je la vois en train de me foncer dessus.
La poursuite s'engage alors, dans un fou-rire général.

*Je pense que je viens de me faire une nouvelle amie.*
Mei-Lynn - Baka !
Un grand sourire illumine mon visage balafré.
*Rhalala... Ces gensoulards...*
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:43

Sarouh a écrit:Sarouh était fier, il avait était pris ! Son adversaire Yassin Shinmen et lui aller se rencontrés dans quelque minutes, la foule était en délire et quand il pénétrèrent enfin dans l’arène et qu’une voix amplifier par le chakra les présenter le bruits devint insoutenable. Sarouh contempla son adversaire il était leste apparemment souple et puissant,[coloré=blue] -il essayera donc de me battre au taïjutsu, intéressant.[/color] Sarouh salua brièvement son adversaire d’un signe de tête et se retourna vers l’arbitre qui ne sera ni plus ni moins que celui l’ayant testés !Ce dernier donna le signal de départ du combat accompagné par un tonnerre d’applaudissement du public.Ces chikarates sont vraiment des brutes assoiffés de sang…Sarouh n’eût pas le temps de terminer sa pensé que le mahousard qu’il avait pour adversaire était déjà sur lui,ce dernier lui fit un coup de kunaï a l’horizontal évité par Sarouh qui dut sauté pour éviter le combos que son adversaire avait prévue c'est-à-dire un coup de genou dans la figure et un violent coup de poing dans l’abdomen. Sarouh se releva en vitesse et dut repartir en saut périlleux a droite pour éviter d’être découper en morceau.Il me laisse pas une seconde on dirait qu’il a peur de quelque chose mais de quoi…là non plus il ne put continuer a réfléchir, sous peine de se voir transformer en Nick Quasi sans tête .Il fit un pas de coté et lança des shurikens sur son adversaire pour pouvoir le ralentir ou mieux l’immobiliser. Celui-ci, contrairement aux espérances de Sarouh ne ralenti pas, au contraire accéléra pour empêcher Sarouh de lui envoyer d’autres salves. Cette dernière action marcha, Sarouh fut cependant étonnée qu’il doive fournir un effort pour le rattraper, lui, le plus lent a la course ninja jamais vu au village ! En n’ayant jamais s’entraîner a la course forcément… Il a quand même pas des poids, cet imbécile a mis des poids pour le combat ! Quoi que c’est pas si bête il veut peut être me surprendre plus tard il vas falloir faire gaffe, cependant je ne sais toujours pas de quoi il as peur si jamais je l’apprenais le combat tournerai en ma faveur je le solliciterai le mettant a bout pour le fatigué en 5 min il créera des failles exploitable, au fait il me reste combien de temps ?9minute ? Ha sa va… un kunaï mal lancé se planta au sol,Sarouh pour écarter tout risque bondit en arrière. Yassin bondit vers lui en jetant des shurikens tout autour de Sarouh qui ne comprit que lorsque le piége se refermait pris dans des liens indéniablement incassable. Son adversaire arriva vers lui, un sourire de victoire non dissimulé. Il tapa fort, très fort, sur………. La bûche! Sarouh regarda au loin son adversaire, le poing rougie. Sarouh fit deux clones et un clone inconsistant. Il fonça avec ses clones vers Yassin. C’est bon, maintenant la phases deux du plan ! Maintenant qu’il s’est explosé le poing contre la bûche je vais l’épuiser ! Sarouh en tête de course lâcha 6 shurikens sur Yassin. Il en évita 4 le dernier le blessa légèrement. Le 6éme partit se ficher dans l’arbre a l’autre bout de l’arène. Aussitôt il se substitua a ce dernier fit un bushin et enchaîna avec un henge le transformant en caillou. Les clones attaquait Yassin sans relâche et l’encercla 3 clones consistant et trois autres inconsistant qui feintaient une frappe le inconsistant frappe et durant l’hébétude de Yassin un consistant derrière qui tape sa fait mal, très mal. Sarouh le constata durant les 2 minutes de souffrances de Yassin. Soudain il fit un grand saut lança plusieurs shurikens sui se fichèrent au 4 points cardinaux devant et derrière les clones. Ils furent pris dans des rets coupants qui tranchèrent les clones consistant et l’inconsistant. Sarouh révoqua ces derniers clones inconsistant et fis face a Yassin. Il avait le souffle court, il fit glisser lentement ses poids. En même temps le gong signalent le passages de la minute sonna. 7 minutes…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:43

Yassin a écrit: J’aurais dû faire plus attention… Comme mon premier combat, je m’étais fait avoir par ses clones. Je ne me trouvais pas dans une bonne situation et je commençais à douter sur mes chances de victoire. J’étais face à Sarouh, au beau milieu de l’arène, avec les spectateurs ébahis par les tours de passe-passe de mon adversaire. Il avait fait fort pour ses clones. J’avais remarqué qu’il y’avait utilisé les deux types de clones pour me tromper plus facilement sans gaspiller trop de chakra. Au moins, je n’avais pas utilisé ma réserve de chakra ce qui était mon seul avantage pour l’instant. Je savais que Sarouh est un spécialiste en Genjutsu, ce que je redoutais le plus lors de ce combat.

Flash Back
Au QG de Chikara

Moi – En fait, Sarouh est mon prochain adversaire et je voudrais quelques informations sur sa façon de combattre… Pourrais-tu me dire dans quelle discipline est-il spécialisé ? Le Taijutsu, le Ninjutsu ou le Genjutsu ?

Chiraku – Je comprends… Tu ne veux pas être sous l’effet de surprise comme se fut pour Notrek avec son affinité Katon. La seule chose que je peux te dire, c’est qu’il maîtrise le Genjutsu, il en fait sa spécialité…

Flash Back


Etant donné que je ne maîtrisais que très peu mon Kaï Intérieur, si j’étais pris dans son Genjutsu, il avait remporté le combat… Le seul moyen était de l’empêcher d’exécuter les signes, ce qui impliquait que je le suive au corps au corps pour ne lui laisser aucun répit. C’était mon plan depuis le départ mais il avait eu nombre d’occasion de me lancer un Genjutsu surtout lorsque je me battais contre ses clones. Et avec mes poids, j’étais beaucoup trop lent pour pouvoir le suivre et appliquer mon plan. Désolé Miiyu mais j’étais obligé de faire ça...


Tandis que Sarouh me fixait mais il semblait réfléchir, je me délestais des poids qui entouraient mes jambes et mes bras dans lesquels j’attachais discrètement des parchemins explosifs puis je lançai les poids autour du terrain de combat. Sarouh n’avait sûrement rien remarqué… Ahh, je me sentais libre comme l’air puisque je portais ces poids continuellement depuis que j’étais à Mahou. Je me savourais cette impression d’être aussi léger. Bref, je reportais toute mon attention sur le combat. Merde, je voyais Sarouh composait des signes…


Non, non, je suis foutu, rayé de la liste, mort enterré, ce n’est pas possible, je vais être la risée de tout Chikara pour avoir été pris dans un Genjutsu aussi facilement. Impossible, je ne pouvais pas tomber dans une vie aussi minable et sans intérêt, je devais empêcher ça. Je pris une demi-douzaine de kunaïs en sa direction pour l’empêcher de continuer à faire les signes. Oui ! Ses mains se détachaient l’empêchant de composer les signes. Il avait été obligé de dévier quelques kunaïs avec le sien et d’en esquiver quelques uns. Maintenant, je ne vais plus te laisser aussi facilement exécuter tes illusions, ça va me permettre de voir si les poids ont servi à quelque chose, Miiyu, c’est ta crédibilité en tant que Senseï qui se joue dans ce combat…


Je concentrais du chakra dans mes jambes et me dirigeais à pleine vitesse vers mon adversaire qui se situait à une dizaine de mètres. Mais j’avais atteint une vitesse phénoménale !! En quelques secondes, je me retrouvais devant Sarouh, l’air surpris par mon gain de vitesse. Soudain, je lui assénai un coup de poing concentré au chakra en plein abdomen. Sarouh disparu dans un nuage de fumée. Hein ?! Un clone mais alors où se situe l’original. J’entendis une voix derrière moi et je me retournai brusquement… Sarouh était là, un sourire aux lèvres, les mains formaient un signe…

Yassin – Comment ? Où étais-tu passé ?

Sarouh – Depuis que je t’avais envoyé mes clones, j’étais transformé en caillou devant l’arbre qui est situé derrière moi… Entrain d’observer le combat.

Yassin – En caillou ?! Sûrement une illusion… Mais pourquoi ses mains continuaient de former ce signe…

Je m’empressais de lui envoyer quelques shurikens en sa direction qui les évita aisément en faisant tout simplement quelques pas de côté. Il formait toujours ce signe avec ses mains attachées…

Sarouh – C’est trop tard Yassin…

Bon sang, je venais de comprendre ce qu’il allait faire… Il avait fini de composer les signes pour exécuter son Genjutsu… NON !!! Par réflexe, je fis exploser les parchemins explosifs attachés aux poids qui se trouvait dans le terrain mais bien trop loin pour qu’il puisse blesser quelqu’un… Mais ils font assez bruit pour déconcentrer et ainsi baisser la garde de mon adversaire.

Sarouh relâcha soudainement sa concentration et son regard fixé vers moi pour laisser place à un air ahuri par les explosions qui nous entouraient me laissant une ouverture afin de l’empêcher d’exécuter son Genjutsu… Je concentrais du chakra dans mes jambes, et je courais à toute vitesse sur Sarouh, cependant il était assez loin.

Mon adversaire remit son regard vers moi, s’apercevant que je courais vers lui, le poing en avant. Il me fixa avec un air défiant, ses mains toujours liées formant le signe malheureusement, il y’avait encore quelques mètres à parcourir…

SarouhNuit noir !


Toute l’Arène commençait à s’obscurcir violemment jusqu’à que je ne distingue plus rien… J’étais devenu aveugle !!! Je pouvais me déplacer librement mais ma vue s’était estompée, j’étais véritablement devenu aveugle. Je commençais à reprendre mes esprits, et à réfléchir.Ca ne peut pas être réel, il m’a lancé un Genjutsu. J’étais pris dans un foutu Genjutsu qui m’empêchait de voir quoique que ce soit. Je posais ma main sur le sol et je ressentais les pierres et le sol brûlant, dur et rugueux. Je pouvais encore entendre le bruit des spectateurs avec leurs cris de joie et d’exaltation, les flots du lac, le léger vent agitant avec finesse et violence les branches de la forêt. Je pouvais à peine sentir la douce odeur du sable chaud et sec. Tous mes sens n’étaient donc pas affectés par le Genjutsu mais seulement la vue. Il pourrait me faire un coup critique très facilement si je ne peux pas voir mon adversaire… Le combat était serré…

Une idée me traversa l’esprit. Cela faisait une dizaine de secondes que j’étais plonge dans le Genjutsu. Je pris ma sacoche remplie de kunaïs, parchemins shurikens et un fumigène. Je déversai tout le contenu autour de moi et j’entendais la stupeur des spectateurs et le silence qui y’était installé. Bien que je ne pouvais plus voir, j’essayais de faire de mon mieux pour que les kunaïs et les shurikens soient rassemblés autour de moi. J’avais vidé ma sacoche et je tâtais le sol pour vérifier que tout mon équipement était placé équitablement tout autour de moi, aussi bien devant que derrière.

Puisque je n’avais plus la vue, il fallait que je me concentre sur les autres sens pour espérer me repérer dans l’espace et avoir un maigre espoir de déceler Sarouh. J’avais disposé les projectiles sur le sol à environ 20 centimètres de rayon autour de moi. Le but était, dès lors qu’il s’approchait de moi pour m’infliger un coup fatal, je pourrais l’entendre marcher sur les armes en métal, ce qui permettrait de le repérer au son et de pouvoir le parer ou au mieux le blesser. Mais il y’avait une grosse faille, toutes les attaques aériennes y compris les lancers de projectiles, je ne pourrais pas les parer grâce au son et je serais complètement inoffensif. Je pris deux kunaïs pour chaque main. Mes mains étaient placées volontairement au-dessus de moi, kunaïs vers le haut, pour avoir le plus de chances de parer les probables attaques aériennes. J’essayais de ressentir et d’entendre tout ce qui se trouver aux alentours.

Soudain, j’entendis vaguement quelques shurikens filer vers moi… Erf, je ne pouvais rien voir, je gesticulais pour avoir une chance d’arrêter les projectiles… Mais les shurikens ne me touchèrent pas, bizarrement, ils étaient passés à proximité. Pourquoi avait-il volontairement raté ses lancers ? Je sentais quelqu’un s’approcher vers moi grâce au bruit de ses pas. C’était sûrement Sarouh. Les pas venaient de derrière. Il allait attaquer par derrière pour que je ne puisse pas parer. Rusé…

Quelques secondes plus tard, les pas produisaient au fur et à mesure plus de bruit, jusqu’à ce qu’il marche sur l’équipement déversé sur le sol. Maintenant !! Je concentra mon chakra dans mon bras gauche et fit une rotation en sa direction pour le blesser. Je sentis que mon kunaï s’étais planté dans la chair et Sarouh lança à son tour un cri de douleur. Mais il avait réussi à me planter son arme dans mon bras droit par réflexe. La douleur devenait de plus en plus intense.

Puis, l’obscurité qui remplissait mes yeux s’effaça peu à peu rendant ma vue comme elle était. Je voyais à nouveau ! J’observais autour de moi, j’avais mon kunaï planté dans l’épaule de Sarouh tandis qu’il avait son kunaï planté dans mon bras. Une sonnerie retentit.
Le juge, un homme de taille moyenne ayant des cheveux bleu ciel que je n’avais jamais vu s’approcha vers nous.


Juge (à haute voix) – Le combat numéro neuf, opposant Yassin à Sarouh est terminé !

Sarouh – Comment tu m’as eu ? J’avais pourtant attaqué ton angle mort !!

Yassin - Grâce au bruit que tu as produit en marchant sur les projectiles… Ton Genjutsu a failli me déstabiliser…

Sarouh – Je l’avoue, je t’ai sous-estimé…

Yassin – Moi aussi… Mais on a fait un très beau combat et même regarde la foule, elle est de notre avis !

En effet, la foule de spectateurs était en exaltation, et nous applaudissaient.

Juge – Dites donc, vous vous êtes bien amochés, allez direction l’infirmerie !

YassinAvec un air de supplice… Non, je ne veux pas revoir l’infirmière, s’il vous plaît ! Je ne me souviens toujours pas de son nom, elle pourrait m’assassiner pour ça, je le sens chez elle.

Juge – Pas de non, et l’infirmière ne pourrait pas tuer ses patients comme même, et si tu ne vas pas à l’infirmerie, tu seras disqualifié…

Yassin – Ohh, non, c’est pas vrai…

Sarouh – Tu ne me rassures pas, Yassin… Enfin, après qu’on soit soigné, ça te dirait un bol de ramens ?

Yassin – Hum… Avec plaisir !! Enfin, si je suis encore vivant…


Sous les applaudissements et les acclamations du public, nous partions de l’Arène, le sourire aux lèvres, en direction de l’infirmerie…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:44

Akkurenai a écrit:Les juges venaient de décider de passer au nouveau combat. C'était le combat numéro 8, un combat entre Tsarik et Akkurenaï. Les styles des deux combattants étaient semblables sur certains points : katanas au poings, les deux adversaires allaient certainement appuyer sur leurs points forts, leurs jutsus de combat, pour tenter d'approcher la victoire dans l'arène.

(Izyroth) : Avez vous bien compris les nouvelles règles de ce combat ? Vous devez remporter ce combat coûte que coûte, les juges prendront en compte vos techniques et vos réactions en fonction de votre adversaire. Rien n'a redire ?

(Akku) : Ouep !

(Tsarik) : Ouais Ouais, ca va, comme pour l'autre combat...

(Izyroth) : Akku n'a pas encore combattu, Tsarik...

Ainsi donc le combat allait opposer une demoiselle de Chikara à un Génin de Mahou. Izyroth sauta en dehors des limites du terrain, et lança aux adversaires.

(Izyroth) : Que le combat commence !

Akkurenaï fut la première à se lancer dans la bagarre. L'excitation et l'envie dont elle voulait faire preuve avait pris le dessus sur les intentions de réflexions. Inutile de demander si la jeune fille avait pris le soin de regarder son adversaire, puisqu'elle était venue assister à la rencontre avec Erol. Elle avait vu donc de quoi était capable Tsarik et ne se laisserait certainement pas dépasser.

De son côté, Tsarik devait essayer de rapidement en terminer avec la Chikarate. Mine de rien, ses efforts d'avec le combat d'Erol avaient laissés quelques traces et il était difficile pour lui de faire perdurer un combat qu'il avait de toute façon l'intention de gagner. Ce n'était pas cette fille aux cheveux rouges qui allait l'en empêcher.

(Akku) : Prends ca !

Akku asséna un violent coup de katana en guise de hors d'œuvre à tsarik, qui para facilement le coup, mais qui recula sous la force de la demoiselle.

(Tsarik) : Visiblement tu te sers de ta vitesse pour améliorer tes coups ! Intéressant ! A mon tour !

Pivotant sur lui même, Tsarik leva sa jambe et propulsa son pied en pleine tête de la jeune demoiselle, qui n'avait pas pris soin de lever sa garde. Envoyée à terre, Akku plissa les yeux et se retrouva en fâcheuse posture. Tsarik en profita pour lancer une nouvelle attaque :

(Tsarik) : Attrape ca !

Concentrant son chakra, Tsarik fit grandir la lame de son katana qui arriva à vitesse prodigieuse devant le corps de la génin. En un réflexe, elle se releva sans l'aide de ses mains, évita le coup mortel et sauta au devant de Tsarik. Formant un sceau avec ses mains, elle lança un œil noir à Tsarik :

(Akku) : Katon !

Une flamme lourde se fit entrevoir et arriva en direction de Tsarik, qui ne pu éviter que partiellement la première attaque de la Chikarate. Touché à la jambe, Tsarik ne put retenir sa colère devant l'attaque d'Akku.

(Tsarik) : Tu vas me payer bien cher !

(Akku) : Viens donc !

Et Akku de lui tirer la langue.

Les deux adversaires se jetèrent en direction de l'autre. Tsarik synchronisa sa lame tandis qu'Akku placa une forte quantité de chakra dans ses jambes, ce qui lui augmenta sa vitesse de manière plus prononcée. Devançant Tsarik, elle lui donna une ribambelle de coups violents, que Tsarik ne put éviter. Projeté au sol, il chuta lourdement, salement amoché par l'enchaînement d'Akku.

(Tsarik) : Outch !

Akku voulu alors en profiter pour asséner le coup final sur son adversaire. Katana sorti, elle voulu lui enfoncer dans le ventre, sans toucher ses organes vitaux. Mais Tsarik ne l'entendait pas de cette oreille. Sa lame toujours grandie par le chakra lui permit de parer l'attaque d'Akku, tout en la propulsant à toute vitesse contre les parois de l'arène.

Un vacarme étourdissant se fit ressentir. La génin sortit tant bien que mal des gravas et des éboulis causés par l'attaque de son adversaire...

___________________________

Le combat continuait à faire rage entre les deux combattants. La demoiselle sentait tout de même qu’il ne fallait pas trop traîner pour essayer de lui porter des coups plus puissants tandis que le jeune Tsarik préférait certainement en finir le plus rapidement possible étant donné qu’il avait déjà combattu contre Erol.

Bien que touchée et un peu amochée (le sex appeal d’Akku allait certainement en prendre un coup, quoi que… une demoiselle qui demande à être gentiment soignée devrait parvenir à obtenir les faveurs de certains mâles… Humm… Quoi ? Je m’éloigne ? Ah oui, revenons donc au combat).

(Akku) Tu veux pas abandonner hein ?

(Tsarik) Tu as vu ma tête ? J’ai l’air de vouloir abandonner peut-être ?

Un sourire parcourra le visage de la demoiselle. Pour son premier combat, elle n’était pas ridicule et son premier adversaire était un noble combattant. Quel adversaire voudrait arrêter un combat alors que l’issu en restait plus qu’incertaine ?

(Akku) Pfff ! J’arrive !

Akku concentra son chakra sur la pointe de ses pieds et s’élança encore une fois en direction de Tsarik, le katana pointé sur son adversaire. Déjà dotée d’une belle pointe de vitesse, le chakra lui permettait de maximiser ses déplacements et de booster de manière considérable sa célérité.

Tsarik avait déjà prévu l’arrivée d’Akku, étant donné que ce n’était pas la première fois que la jeune Génin utilisait sa vitesse pour rivaliser avec ses adversaires.

(Tsarik) * Jutsu de synchronisation *

Lorsqu’Akku essaya de lui porter un coup violent sur le côté, Tsarik para assez facilement l’attaque, mais ne se contenta pas de défendre. D’un moulinet rapide, il retourna son épée vers le visage de la demoiselle, qui apparemment n’était pas la seule à être dotée de réactions rapides. La lame du katana du jeune homme heurta la pommette droite de la génin, qui laissa apparaitre une trainée rouge vif qui ourla le visage de la Chikarate.

(Akku) Raaaaaa… Tu ne perds rien pour attendre

(Tsarik) Approche !

Une nouvelle fois Akku s’élanca vers Tsarik, mais au dernier moment, elle joigna ses mains et prononça :

(Akku) Katon !

Un feu assez puissant s’engouffra en direction de Tsarik, qui en défense apposa ses mains ensemble puis cria rapidement :

(Tsarik) Taillade !

Son épée s’enveloppa dans du chakra et Tsarik sauta rapidement pour éviter le feu brûlant qui arrivait en sa direction. De plus, pour parer les braises et flammes, il entama des moulinets avec son épée renforcée pour couper et souffler les flammes dans la direction opposée et ainsi s’en tirer en n’ayant eu qu’un peu chaud. Mais en exécutant ces mouvements, Akku profita de l’activité de son adversaire pour s’approcher plus près de lui pour le toucher.

Tsarik vit effectivement la demoiselle arriver. Mais pas assez rapidement pour éviter tous les coups portés. Un léger déchirement se fit entendre et une entaille longue, mais peu profonde, se fit entrevoir sur la cuisse du redoutable génin.

Les deux génins se faisaient une nouvelle fois face. L’intensité du combat est visible. D’un côté, Tsarik certainement plus affaibli qu’Akkurenaï puisqu’il s’agissait là de sa seconde opposition, mais plus confiant grâce à son premier combat dans l’arène. De l’autre, Akkurenaï qui avait promis à Jydd’ de défendre chèrement l’honneur de son village et qui apprenait le plus haut niveau grâce à un noble adversaire, rusé et rapide également.

Le combat semblait plus se dessiner entre un combat de fins épéistes sur cette seconde phase du combat, mais la fatigue était perceptible sur le visage des deux opposants. Tsarik semblait vouloir forcer la décision de ce combat et ses yeux se fermèrent. Il posa ses mains sur le sol de l’arène et insuffla une très forte quantité de chakra à l’intérieur. Akku se méfia et se mit en position de défense soutenue pour éviter une mauvaise surprise.

Une pluie de lame se mit à tomber lourdement sur l’arène. Akku se lança directement en direction de Tsarik, mais fut soufflée par la quantité incroyable de lames. Elle catapulta alors son katana en direction de Tsarik, qui déchira son vêtement et fit trainer une large coulée de sang. Akku fut projeté en même temps sur le sol, ensanglantée et complètement abasourdie par la puissance du jutsu.

Les deux génins mirent quelques minutes avant de se relever. Touchés, blessés fortement chacun de leur côté, ils se regardèrent en titubant. Le juge prononça la fin du combat…

(Izyroth) : Stppez le combat ! Le match est terminé !

Intense et incroyable, le match n’avait pas donné de vainqueur. Cette fois-ci...
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:44

Yozo a écrit: Les doigts de pieds en éventails, la tête chiffonnée comme du bacon, je me lève sur cette 3ème journée déterminante pour moi. En effet, j’affronte Lince darkness, je l’ai vu combattre et il se bat pas comme un ninja qui à bu 3 litres de saké et qui a fumé 3kg de substances qui t’aide à voler avec les moutons….Bref, le combat entre chiraku et Lince la dernière fois était assez équitable, j’ai remarqué que lince maîtrisait le fuuton et qu’il préférait les attaques à distance.

Le soleil se lève, les oiseaux chantent, je me lève éblouit par le soleil radieux du matin. Quelques minutes plus tard, un homme vient toquer à ma porte pour m’amener à l ‘arène pour mon combat.


Yozo : C’est qui ?

Homme : Je viens vous chercher pour le combat contre Lince Darkness vous êtes en retard dépêchez-vous !

*Eh merde ! J’ai même pas mangé mon jambon fumé fétiche du petit déjeuner…..ça crains ! *

Je m’habille à toute vitesse, accroche mon arc et mes flèches à mon dos ainsi que des kunai, shurikens, parchemins explosifs et tout le blabla dans ma petite sacoche et la met à la ceinture. Rapidement, j’en profite pour ranger mon jambon fumé dans ma sacoche…

C’est enfin mon tour, je suis rentré dans l’arène et Lince à fait de même nous sommes face à face et à notre côté se tient izyroth, l’arbitre que j’ai affronté récemment aux premières épreuves.


Izyroth : Bon à force vous connaissez les règles je vais pas vous les répéter bonne chance !

Il disparaît dans un nuage de fumée histoire de se la jouer comme les autres…Bref il faut que je me concentre sur mon combat. La cloche retentit…

*Let’s go ! *

Yozo : Bonne chance Lince ! Il t’en faudra !

Lince : Tu disais ?

*J’ai pas mangé mon jambon chui dans la cata bon alors j’y vais bourrin *

Je prends alors deux shurikens et les lancent sur Lince, il les esquive facilement mais ne réagit pas, il ne dit pas un mot. Pendant quelques minutes nous restons ainsi à ne pas bouger et le public s’impatiente. Des exclamations se font entendrent…

*Pour être feignant y a pas pire que lui ! Bon je charge. *

J’exécute alors une combinaison de signes.

Yozo : Raiton, Shizoku no jutsu !

J’enchaîne avec un autre jutsu...

Yozo : Raiton, Kasaku no jutsu !

Je vois Lince qui commence à incliner ses sourcils d’un air méfiant. Je cours alors dans sa direction, hache et marteau de foudre à la main. Le bruit du vent pendant ma course et agréable et les petits grésillements des éclairs en contact avec le sable produit des éclats lumineux. Malgré tout, cette mélancolie s’arrête net par un bruit alliant l’électricité au vent…

Lince : Kaze no ken !

Une lame de vent d’une beauté distincte freine alors la course de mon marteau que je tiens main droite. Le public commence à émettre des cris de joies et le son de foule cache mon souffle. Me restant la hache, je la saisi fermement et lui adresse un coup à l’horizontal, la lame le découpe violemment mais un bruit d’arbre se fait entendre.

Lince : Kawane !

*Merde de la substitution ! *

J’entame une seconde charge sur lui à pleine puissance.

*A cause de lui j’ai raté mon pti dej’ ! *

Avec mon marteau je lui assigne un coup à la verticale qu’il esquive en se déplaçant vers la gauche. Le marteau provoque une fente à cet endroit. Je l’enchaîne avec ma hache mais celui-ci me force à lâcher prise avec un violent coup de poing au niveau du poignet. Il essaye ensuite de m’aligner un coup de pied faisant voler des grains de sable mais j’exécute alors une rotation avec un effet de mouvement, je tourne en appuie sur le manche du marteau tenu perpendiculaire au sol et lui met un coup de pied violent sur la nuque. Sous l’emprise du choc, il vole environ sur 5 mètres avant de s’échouer dans l’eau qui devient marron avec le sable qui vole dans l’arène. Mon poignée et cassé et sa nuque amochée. Je ne peux plus dans tous les cas tenir une arme de ma main gauche.

*Je vais devoir y aller fort *

Yozo : Kage bushin no jutsu !

Trois clones sont à présent à mes côtés. Avec mon chakra, moi et mes bushin exécutent un signe de la main.

Yozo : Raiton, Masaku no jutsu !

Quatre sabres foudroyant apparaît alors dans nos mains . Je vis Lince faire de même avec une série de signes…

Lince : Shakugan !

A cette distance je ne vois absolument pas ce qu’il a fait du moins d’assez gros.

*Tant pis ! Sa fait sûrement déjà 5 minutes qu’on y est ! *

Je cours en sa direction avec mes clones. Une fois à distance je vois quelque chose d’étrange…

*Ses yeux ! *
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:45

Lince Darkness a écrit:------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Flash Back
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Le soleil se levait sur Chikara et je serait bien cette fois-ci restée une fois de plus das mon tendre lit douillet...
Ahhhh!!!!! la chaleur du bon lit, même en squattant hors de chez moi, car je me satisfaisait bien de la piaule de Dat. inutilisée, elle était suffisamment grande pour me permettre de vaquer à me occupations coutumières... mais hélas, je n'avais pratiquement aucun loisir à accorder à mes distraction, la préparation des combats du tournoi requierait toute mon attention et je ne pouvais guère m'atteler à autres tâches.


Une journée était passée entre mon dernier combat et les résultats ne m'étaient pas parvenus, pour une fois, l'organisation était hermétique et personne ne donnaient les résultats à l'avance...
Je m'étais remis des blessures infligées durant le premier combats, en particulier, les contusion avaient été plus simple à guérir, mais pour le bras, j'avais quand même été obligé, après me l'être remboité de faire une petite visite à l'hôpital de Chikara... juste pour consultations, même si cela ne m'enchantais guère et que se fut plutôt inutile.....


Les bains de Chikara m'avait alors permis de me ressourcer pour dès le lendemain assister aux combats se déroulant entre mes deux confrontations...
Le prochains shinobi que je devais combattre se nommait Yozo, il combattrait avant notre affrontement contre Chiraku, suite à la méthode des poules prévues....
Je venais de me renseigner sur lui: c'était un jeune d'une quinzaine d'année qui,, comme tous les jeunes de son âges portait ses propres caractère pour se distinguer; des cheveux oranges soulignés par une veste en cuir et un pantalon tacheté recouvert de chaussure typiques... mesurant à peu près la même taille que moi, cela ne lui serait pas un avantage...
A chaqune des fois où je le croisait, il faisait le guignol essayant d'ameuter la galerie, c'était un point à ne pas négliger car, le plus souvent, cela masquait des très de caractères beaucoup plus profonds....
Enfin, je n'étais pas là pour faire sa biographie, mais plutôt pour me renseigner sur son profil de combattant.
Et pour cela, j'allais tirer partie du match qui s'annonçait.


Ça y est, le début de leurs match... mmmh d'après ce que je vois, Yozo est un attaquant médian, il cherche à provoquer son adversaire, ce qui, avec Chiraku à l'air de fonctionner puis, il va surement essayer de provoquer une erreur chez celui-ci pour utiliser son arc... Voila... qu'est-ce que je disais... tiens??? des flèches bizarre


*/affinités???? Makayavélesque: Raiton/*


De plus, il peut contrôler la trajectoire de ses flèches... mais pas parfaitement à ce que je vois... Kawarimi, eh!!! une arme de raiton, pas commun... enfin, il prenait un peu l'avantage, jusqu'au moment ou Chiraku inversa la tendance en le blessant au torax, s'en souvenir, cette blessure pourrait, peut-être, le jour du combat, me resservir....
Mmmmhhh en tout cas, il semblait être assez déterminé et se valait dans la plupart des domaines...


La fin du combat approchait et je décida que j'en avait assez vu, je sortis de l'arène quelques seconds avant l'arrêt du combat par les juges... la journée risquait d'être longue si je devais observer tout les combats uns à uns, mais tant pis, les informations étaient souvent vitales dans la bataille...


Mais elle s'était finalement achevée et aujourd'hui enfin s'annonçait le fameux jours...
Je m'était donc levé tôt pour éviter d'avoir à croiser les chunnin requis pour mandater les combattants et j'avais rejoint l'arène... je m'était échauffé et, à l'appel de mon nom, je venais de me présenter devant la foule.... c'est maintenant que les choses sérieuses commençaient...



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fin du Flash Back
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



J'avais bien fait de m'organiser, grâce à cela, ces armes ne m'étaient pas inconnues.... pfff, il décide d'y aller à fond dès le début... */chier !!!/*
Malgrès mes info, je venais de me prendre une sérieuse rouste... j'étais en piteuse état, mais lui aussi... il fallait que je fasse attention à ces gestes... je ne pense pas qu'il maitrise encore son affinité à fond....


*/mmmh main gauche, pied droit... tout va, il ne m'a donc pas court-circuité les nerfs... parfait/*



Hormis la douleur, lancinante qui me rappelais que je devais lui prêter toute mon attention, son coup n'avais pas eut grand effet... quoique... enfin!!! j'avais restreins une de ses mains au moins et il ne pouvais plus utiliser correctement ni son arc grâce à cela....



*/Mmmmhhh??? des clones, jolie technique pour se sortir de l'impasse, mais que dit-tu de cela???/*



J'activais alors mon shakugan, pour une fois que je ne l'utilisais pas.... bref... ces clones seraient vite réduits en poussière s'il ne prenait pas gaffe à mes gestes...
Que de surprise, il me fonçait dessus... je récupéra alors mes moyens et, saisissant dans mon étui quelques parchemins j'attendis sa venue... se débarrasser de ses clones était vital et le temps défilait sous mes yeux.


Je lança un kunai à mes pieds, entouré d'un parchemins, il me servirait de détonateur pour mon attaque.
Il semble qu'il l'ait remarqué... pas grave, ce ne serait pas drôle sinon, je saute vers un des Yozo qui m'assiège, pied gauche en avant, et libère une feinte d'uppercut avec mon bras droit, ça y est, comme je le pensais, il y régit.
Manque de chance, je balance mon poing gauche en direct vers son menton, lui, préparé pour recevoir le premier coup, n'a d'autre choix que de subir l'assaut.... un nuage de fumée apparait et un juron est écourté par manque de temps, ce n'était qu'un PU*** de clone....


Voila déjà les autres qui arrive à ma hauteur, avec difficultés, je me positionne pour prendre le coup, mais contrairement à l'ordre prévu, le premier clone en tête, me dépasse.
Il me projette alors, par un coup de pied sur le second, qui lui, amorce un coup de coude...
Pas question que je me le prenne!!!
Je pousse sur mes avant bras au niveau du sol et me surélève suffisamment pour ne pas prendre le coup, mais le dernier clone profite de cet instant pour m'envoyer son sabre....


Je tombe lourdement sur le sol, le sabre m'a coupé au dessus de la paupière et ma vue commence à s'obscurcir... il va falloir que je fasse quelque chose, je ferme mon œil, dans son élan, le sabre à rompu un des clones, il ne reste donc plus que deux Yozo...
Celui qui m'a lancé le sabre tenter de se rapprocher, je me dépêche, me relève et dans le même mouvement envoie le kunai que j'avais fait tomber sur le sol peu avant vers celui-ci, le Yozo restant s'interpose entre les deux, C'est donc le vrai que j'ai visé...
Une explosion retentit, supprimant le dernier Clone et envoyant valdinguer Yozo contre le mur... nous sommes pas mal amochés mais nous relevons quand même, comme mués par une volonté de victoire... le temps est écoulé et les arbitres sonnent la fin du match....


Ainsi s'acheva notre second match à tout les deux....


[HRP]Aaaaahhh pour une fois que je peut poster en couleur.... je vais pas me gêner^^'[/HRP]
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:45

Cacaunoy a écrit:J'attendais dans mon coin le début du match, celui-ci ne devait plus tarder à commencer à présent.
Comme la derniére fois, j'étais à l'opposé de l'entrée par laquelle mon adversaire allait sortir.
Pfff, je sais même pas à quoi il ressemble.
A ce moment, la voix du commentateur se fit entendre.
Commentateur : "Bonjour Chikara !"
Le public rugit à ces mots, impatient de voir le combat.
Quel bande de blaireaux, plus chauvins tu meurs.
Commentateur : "Je vais maintenant vous présenter nos deux concurrents, dans un premier temps nous aurons pour Gensou la jeune Cacaunoy Marwais !"
En entendant, mon nom j'avancais vers le centre de l'aréne, jettais un coup d'oeil circulaire puis regardais l'endroit que mon adversaire n'allait pas tarder
à quitter.
Commentateur : "Et voici tout droit venu de Mahou, Hisoka Kaneda !"
Je vis une masse immense qui avancait dans ma direction, il devait faire dans les deux métres et les cent kilos.
Il avait les yeux noirs avec une peau bronzée, sur son visage était dessiné un tatouage.
Sur ses avant-bras étaient placés des protections métatalliques et sur son dos se trouvait une épée immense.
Hisoka : "Salut, je suis Hisoka j'espére faire un bon match contre toi."
Cacaunoy : "Pfff, super aprés un niais j'ai droit à un ours."
Hisoka : "Bien alors vérifions de quoi est capable l'ours."
Cacaunoy : "Vantard."
Hisoka : "Je suis loin de te battre sur ce plan."
Il me provoquait, il le faisait exprès mais je n'arrivais pas à passer outre.
Je vis une femme s'avançer vers nous, elle était l'arbitre de notre match.
Miiyu : "Bonjour, je suis Miiyu chuunin de Mahou c'est moi qui arbitrerai ce match."
Hisoka : "D'accord."
Cacaunoy : "Ne me dites pas qu'il faut que je réponde à ça."
Elle me lança un regard courroucé puis parla en ces termes :
Miiyu : "Je ne vous rappelle pas les régles, alors que le match commence !"




Je m'élancais vers Hisoka rapidement pour lui porter le premier coup, il l'amortit sans grande peine avec ses protections métalliques placées aux avant-bras.
Cette déconvenue me força à vite me reculer pour prendre un peu de distance.
Je le voyait retirer son épée de son dos puis se préparer à attaquer.
Avec ce corps il ne doit pas aller trés vite, j'ai intérêt à l'attaquer dés maintenant.
Je me préparais à passer à l'action mais il était déja à ma hauteur, son arme en main.
Il avait une force hallucinante, son énorme épée ne l'handicapait absolument pas, chacun de ses coups me faisaient perdre un peu plus ma garde.
Alors que nos armes continuaient à s'entrechoquer, je fis une feinte du corps pour le surprendre par derriére et lui donner un coup de pied dans la nuque.
Hisoka : "Chikan !"
Des rochers se substituèrent à lui, puis il se glissa derrière moi pour me donner un violent coup de pied dans les côtes.
Le choc fut tel que je fus éjecté à six métres de l'endroit où il fit son attaque.
Hisoka : "Alors, ça va ?"
Il souriait, il savait qu'il était entrain de prendre le dessus.
Grr, il a plus de force que moi, de plus il maîtrise le ninjutsu.
Je frappais le sol de rage, j'étais au paroxisme de l'énervement.
La vitesse, l'agilité, baka.
Encore elle, cette voix, le pire c'est qu'elle avait raison.
Cacaunoy : "Hé l'ours !"
Hisoka : "Oui ?"
Je me relevais, à cette vision il se remit en position de combat.
Cacaunoy : "Tu m'as vraiment, vraiment, vraiment énervé, tu vas apprendre à respecter les Marwais ! !"
C'est pas trop tôt, que les choses sérieuses commencent.




Je me jettais vers lui, en l'attaquant avec mes poings, j'avais fais tomber mon katana prés de nous.
Au moment où il était sur le point de me donner un coup d'épée dans mon flanc gauche, j'accrochais à mon pied mon katana grâce au chakra.
Cacaunoy : "Marwais Foot !"
Je fis partir mon pied auquel était attaché le katana pour viser sa téte.
Il parat le coup grâce à ses protections métalliques mais à ce moment je lancais mon pied opposé dans son visage.
Le choc lui fit perdre son équilibre, j'en profitais pour lui assener un coup de katana mais il fit un geste de sa main sur le sol.
Hisoka : "Kakôgan Kabe !"
Un mur de granit apparut et s'entrechoqua avec mon katana, une fissure se dessina sur ce dernier.
Quelques secondes aprés il disparut, Hisoka avait du sang qui coulait de son crane.
Cacaunoy : "Alors, ça va ?"
Hisoka : "Tu vas voir."
Il se remit sur ses jambes avec un sourire sur les lévres.
C'est pas bon ça.
Je pense aussi, ce sale ours prépare un mauvais coup.
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:46

Hisoka a écrit:Un goût de métal dans ma bouche... Merde, je saigne.

Hisoka crache sur le sol, afin de se débarrasser de ce goût à la fois désagréable et motivant. Désagréable, car c’était dû au fait qu’elle ait réussit à me frapper suffisamment fort pour réussir à me blesser. Et ce genre de chose, ça ne fait jamais plaisir. Motivant, parce que le sang appelle le sang.

Je sais bien que c’est un tournoi amical. Mais pas question que le combat se finisse sans que je lui rende la par…

Hisoka secoue la tête pour s’éclaircir les idées. Il resserre sa prise sur son épée, comme si ce morceau de métal allait lui permettre de rester lucide. Il ne peut s’empêcher de sourire.

Mon épée est plus grande que mon adversaire. On va se servir de l’allonge que ma procure ma taille et mon arme pour la faire reculer. Elle est de Gensou, mais utilise un sabre. Donc elle en est une spécialiste. Et si c’est le cas, comme tout bon sabreur, elle est susceptible sur ce point. Allons-y…

Hisoka : _ Tu es bien de Gensou, n’est ce pas ?
Cacaunoy : _ Qu’est ce que ça peut te faire ?
Hisoka, ricanant : _ Quel sale caractère. Pas grave. De toute façon, à Gensou, ils savent pas se battre avec un sabre…
Cacaunoy, beuglant : _ QUUUOOOIIII !!!!

J’ai touché un point sensible, apparemment. Bien, la colère fait faire des erreurs.

Cacaunoy charge directement son adversaire. Un coup direct, sans finesse. Un coup de taille vertical. Hisoka se contente de parer le coup avec son avant bras gauche. Sa main droite libre abat violemment le sabre géant. Cacaunoy recule précipitamment, la lame passant à quelques centimètres de son visage. Hisoka sourit à nouveau. Et au moment où la lame touche le sol :

Kakôgan Kagera !!!

Des éclats de granit surgissent du sol et se dirige droit sur Cacaunoy. En temps normal, un genin de niveau moyen peut esquiver sans difficulté dette attaque, car sa vitesse est faible. Mais, au cœur d’un combat et à bout portant, qui plus est, c’est une tout autre affaire.
Cacaunoy parvient, in extrémis, à protéger ses points vitaux, mais l’attaque lui inflige nombres de blessures légères un peu partout sur le corps. Au vu de son regard, Hisoka comprend qu’elle n’a apprécié que très modérément l’attaque.
Caché une attaque dans une autre. C’est là que réside tout l’art du ninja. Enchaîné simplement des attaques, pour n’importe quel ninja, c’est le B.A.BA. Donc, combiner les attaques, les entremêler, innover… c’est ça qui fait la différence entre la réussite ou l’échec d’une mission. Et, en l’occurrence, la mission de Hisoka, c’est de gagner le tournoi. Et pour ça tous les moyens sont bons. Le seul problème, c’est son panel de techniques est assez réduit . Et pas question de tout dévoiler maintenant. Dans ces conditions, une seule chose à faire.

A peine Cacaunoy est – elle revenue de ce qui lui est tombé dessus, qu’Hisoka fonce sur elle, sabre au clair. Coups d’estoc et de taille pleuvent sur Cacaunoy, qui pare tant bien que mal. Les coups ne sont pas très complexes, mais la puissance d’Hisoka, combinée avec le poids de l’arme font qu’ils sont lourds. Les chocs se ressentent dans toute la longueur des bras. Mais ce genre de situation fatigue aussi l’attaquant, car il ne faut pas laisser de répit à son adversaire et donc enchaîner sans cesse les coups.

Et ça, Hisoka le sait parfaitement. Surtout qu’il continue à utiliser son épée de sa seule main droite. Soudain, alors, que Cacaunoy semble de plus en plus en peine pour contenir les assauts de Hisoka, l’épée de ce dernier glisse sur la lame du katana et frappe le sol. Jusqu’à présent, Hisoka s’attendait à une résistance lorsqu’il frappait. Mais là, il est surpris par le vide et se laisse entraîner par son mouvement, créant ainsi une large ouverture.

Cacaunoy, en bonne ninja qu’elle, exploite immédiatement l’ouverture pour placer une autre technique familiale :

MARWAIS STORM !!!

Cacaunoy se mit a se déplacer rapidement autour d’Hisoka, prenant de plus en plus de vitesse. Les yeux d’Hisoka suivent les mouvements, mais son corps est trop lent pour parvenir à la toucher. Chaque attaque ne rencontre que le vide. Soudain, Hisoka ressent une vive douleur au bras. Il se rend compte qu’elle l’attaque tout en tournant autour de lui, ce qui ne laisse d’autres option à Hisoka que de se protéger.

Il place son épée dans son dos, se servant de la largeur de la lame comme d’un bouclier. De ce fait, son bras droit se retrouve devant son visage, le protégeant aussi. Il utilise ensuite son bras gauche afin de protéger le haut de son corps. Ainsi, tous ses points vitaux sont protégés.

Lorsque que Cacaunoy arrête sa technique et qu’elle regarde Hisoka, elle voit que celui-ci est couvert d’une quinzaine de blessures superficielles sur tout le corps.

Cacaunoy : _ Un prêté pour un rendu !
Hisoka, souriant : _ Bien joué. En même temps, tu ne peux guère faire mieux avec ton cure dents.
Cacaunoy : _ Cure d… Tu essaies encore de me provoquer. Mais ça marchera pas cette fois, foi de Marwais !

Tiens, ça marche plus. Essayons autre chose…

Hisoka : _ Tout à l’heure, tu as dit que j’apprendrai à respecter le nom des Marwais.
Cacaunoy : _ Et ?
Hisoka, riant : _ Ben, pour l’instant, c’est loin d’être le cas !
Cacaounoy : _ QUUUOOOIIII !!!!

Ce cri de rage vient du cœur, ça se sent. J’y suis peut être allé un peu fort.

Cacaunoy chargea comme une furieuse, lame au clair. Il est clair qu’elle veut se venger de l’affront fait à son sang. Elle ne pense plus qu’à l’attaque, ne cherche même pas à se protéger. En général, les combattants aguerris, même si ils veulent gagner, veulent aussi vivre. Donc, ils s’équilibrent enter attaque et défense. Mais elle, elle a clairement pété un plomb.

Hisoka se contente de parer avec son arme, les deux mains sur la poignée. Il essaie de comprendre la finalité de cet assaut rageur – autre que simplement venger l’affront – mais il ne voit pas. Cacaunoy se fait de plus en plus pressante et force Hisoka à reculer petit à petit.

Cacaunoy tente un coup d’estoc vers le torse de Hisoka, mais son coup dévisse et se dirige droit sur l’épaule droite d’Hisoka. Ce dernier lâche son arme de la main gauche. Il avance son pied gauche, pivote légèrement dessus et fait remonter son poing gauche droit sur le menton de Cacaunoy.

Alors que la lame de Cacaunoy traverse le bras de Hisoka – ne tranchant heureusement que les muscles –, le poing d’Hisoka percuta sauvagement le menton de Cacaunoy, envoyant celle-ci valdinguer à quelques mètres de là. Hisoka prend le temps de regarder la blessure de son épaule. Il peut bouger difficilement le bras droit. Autrement dit, il ne va plus pouvoir tenir son arme avec sa main directrice. Cacaunoy, de son côté, se relève doucement et difficilement, les jambes faibles. L’uppercut qu’elle vient de prendre a fait son effet. Mais elle ne renonce pas. Elle se met en position de combat. Elle ne semble pas avoir la force de ramasser son katana, tomber à ses pieds.

Hisoka la regarde. Les yeux de la jeune fille lui disent qu’il lui en faut plus pour arrêter. Il saisit son sabre dans la main gauche. Il n’est pas très à l’aise avec, mais ça devrait faire l’affaire. Au vu de l’énergie qu’il lui reste et des blessures – superficielles mais nombreuses – qu’il a reçu, ça va être son dernier assaut. Ce qui le rassure, c’est que son adversaire ne doit pas être dans un meilleur état.

Hisoka charge. Pas de fioritures. Une attaque simple. De toutes façons, il ne peut pas faire grand-chose d’autre. Alors qu’il arrive près de la jeune fille, il porte un coup d’estoc pour l’atteindre au torse. Celle – ci réitère sa technique, l’attention d’Hisoka étant focalisée sur le fait de réussir son attaque :

MARWAIS FOOT !!!

Son pied pied accroche son katana et Cacaunoy porte son attaque pour faire passer la lame sous le bras gauche d’Hisoka. Alors que les deux lames allaient toucher leur but chacune, Miiyu décida d’intervenir et arrêta les deux lames à quelques centimètres de leur cible. Elle les repoussa d’un coup. Les deux combattants s’affalèrent sur le sol.

Miiyu : _ Le match est terminé. Les quinze minutes sont écoulées.

Les deux genins se relevèrent tant bien que mal. Hisoka se dirigea vers la jeune fille et lui tendit la main.

Hisoka : _ C’était un beau combat. Ta famille peut être fière de toi.
Cacaunoy regarde Hisoka d’un air bizarre. Elle ne prend pas la main tendue vers elle.
Hisoka : _ Tu m’en veux encore de ce que j’ai dit tout à l’heure. C’était dans le combat. Tu t’énerve très facilement et c’est plus de te battre. C’est tout. Mais bon. A une prochaine. J’ai hâte de te réaffronter.

Hisoka se retourne et sort par là ou il est rentré. Cacaunoy fait de même de son côté. Tous deux filent à l’infirmerie…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:46

Sarouh a écrit:Le match allait bientôt commencer Notrek se tenait en position de garde face a Sarouh Ce dernier faisait de même. Le juge, Izyroth qui avait jugé déjà a deux reprises Sarouh s’avança
Izyroth Vous avez tout les deux combattus pas besoin de vous répétez les combat 1..2..3 ! Combattez !
Il disparut dans un nuage de fumé. De suite Notrek commença par une technique:clonage.
Plusieurs Notrek m’attaquèrent Aïe sa s’annonce mal, il veut me forcer a utiliser du chakra et montrer mes capacités dès maintenant mais si je les fais pas, sa va aller mal.. Quoi que. Oui comme sa ça peut marcher !Sarouh fit mine de foncer sur les clones et au dernier moment permuta dans les arbres il lança précisément 4 shurikens sur chaque clones. Tout les Notrek disparurent. J’ai la désagréable impression de mettre fait avoir, là il doit être en train d’observer pas loin. J e fis un clone inconsistant et l’envoya en terrain découvert et quand Notrek apparut pour le détruire je permuta avec le clone et lui lança un kunaï d’aussi près impossible d’éviter et pas le temps de permuter [color=blue] Je l’ai eut il sera blessé et le combat sera gagné ! Tout ne se passa pas comme Sarouh le voulut et le kunaï le toucha et il disparut Un clone ! Mais alors où est le vrai !? Il ne tarda pas a avoir la réponse une énorme boule de feu le percuta de derrière Sarouh hurla de douleur… Il se releva avec difficulté et regarda dans la direction de Notrek, il était épuisé il avait mis de grandes doses de chakra dans sa boules de feu. Sarouh lui lança des kunaï sa douleur l’empêchait de viser correctement et Notrek évita les cadré. Il fonça sur Sarouh qui utilisa une de ces dernières possibilités : Le ninjutsu et le genjutsu !
Il se mit en position prés de la zone d’eau (pour que Notrek soit projetée sur le coté) et cria : Le souffle venteux !
Notrek retomba en arrière. Sarouh n’avait pas fini Vision du mal et de l’enfer !
Le genjutsu allait enfin commençait !...
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:46

Notrek a écrit:Notrek ne savait pas ce qu’il lui arrivait, il était dans une forêt qu’il connaissait étrangement.
Devant lui se tenait un petit garçon de 3 ans, ce garçon il le connaissait aussi, c’était lui !
Devant se garçon il reconnu deux silhouettes: ses parents !!
*C’est surement du genjutsu, il faut que je face attention…*
C’est alors qu’une ombre avec des yeux brillant et rouge arriva dans la forêt et, avec une arme que Notrek ne distingua pas dans la pénombre, frappa d’un coup très rapide son père qui s’écroula sur l’herbe mort.
(Notrek) Pa…PAPA !!!!
Il regardait la scène épouvanté, et sa mère qui disait « arrête calme toi, je t’en supplie reprend toi et ne fait pas de mal à Notrek… »
Cette dernière fut elle aussi frappés par l’ombre et, comme son père, Notrek vit sa mère mourir devant ses yeux.
(Notrek) Maman !! Nan !!!!
Dans l’arène Notrek avait beaucoup était affecté par le genjutsu de Sarouh et restait sans bouger devant son adversaire qui le regarder trembler de peur.
Sarouh profita de l’occasion pour sauté sur son adversaire et l’attaqua avec du taijutsu pendant 5 bonne minute, tous les coups de Sarouh passait et Notrek finit par terre.
Pendant 1 longue minute il resta sans bouger et l’arbitre allait annoncer la fin du combat qu’en Notrek se releva. Dans ses yeux la peur avait totalement disparu laissant place à une rage soudaine.
*si mes parents son mort c’est parce que j’étais trop faible pour les protéger. Maintenant ça va changer !! Je deviendrais beaucoup plus fort et pourrait protéger les personne qui me son cher !!*
(Izyroth) Alors tu continu le combat ?
(Notrek)Bien sur !!
Notrek fit deux clones avec quatre shurikens dans chaque main chacun et partit avec l’un d’eux sur Sarouh
(Izyroth)Impressionnant, avec tous les coups qu’il a pris il a encore la force de continuer le combat !!
Le clone de Notrek lança les shurikens sur Sarouh qui les évita en sautant malheureusement pour lui Notrek avait suivit et, avec un kunai dans la main gauche frappa avec force dans le bras droit de Sarouh qui, lui aussi avec un kunai, frappait le pied de Notrek.
Les deux garçons finirent par terre tous deux blessés. Cependant Notrek avait un petit sourire.
Le deuxième clone arrivait derrière Sarouh et lança ses quatre shurikens sur lui.
Sarouh se retourna trop tard et avant que les shurikens ne le touche Notrek avait fait des signes de mains.
(Nortek)Kaya No Justu!!!
Les shurikens s’enflammèrent et filèrent sur Sarouh.
Le Sable et la poussière vola dans l’arène et Notrek ne vit pas si il avait touché son adversaire.
Il s’effondra sur le sol epuisé.
Il vu néanmoins, quand la poussière c’était dissipé la silhouette de Sarouh qui était lui aussi sur le sol.
Au même moment l'arbitre sonna la fin du combat.
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:47

Akkurenai a écrit:Message aux Juges. La première partie est celle d'Erol, en vacances actuellement. Je poste pour lui sa première partie, comme prévu.

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤


Une Chikarate. J’allais affronter une Chikarate que je connaissais même pas. La galère…. Je me levai de mon lit et préparai mes affaires. Je descendis de chez moi et allai directement au stade. Comme je passai l’après midi, j’avais tout le temps devant moi. Je regardai les matchs le matin d’un sale œil. J’avais pus voir des combattants d’exception. M’enfin ….


Quand ce fut mon tour de combattre je descendis directement dans l’arène par les tribunes en sautant. Un mec qui semblait être aveugle allait arbitrer. J’attendis quelques secondes et mon adversaire prit place dans l’arène. Une jeune fille un peu plus âgée que moi. Elle avait les cheveux rouges et était assez belle pour tout dire …. Keuf je devais pas me laisser avoir. J’allais y aller à fond dès le début. L’arbitre s’approcha de nous et s’exclama.
*


-(Kezashi)- Bon alors vous deux, vous devez être dans un bonne état à la fin du combat et surtout vous devrez pas vous entre tuer !!
-(Erol)- Pffff …. On peut toujours pas ?
-(Kezashi)- Amuses toi à le faire, et je te le ferais regretter !!
-(Akkurenaï)- Mais de toute façon je ne pense pas que ce garçon est envie de le faire ? Si ?
-(Erol)- Keuf ….
-(Kezashi)- Bon si c’est bien compris ….. Combat !!


* L’arbitre disparu et la foule commença à nous acclamer. Deux Genins de Chikara. On allait enfin voir ce qu’ils valaient les uns contre les autres. Akku se mit en garde et je fis de même. D’abbord il fallait que je regarde son jeu de jambe. Je lui lançai 3 shirukens qu’elle esquiva en sautant vers la droite. Je courus très vite en concentrant mon chakra dans mes pieds, et lui mis un coup de poing très puissant dans le ventre. Elle eut un mouvement de recule et tomba par terre. Pfffff …. Elle était vraiment nulle. Je m’approchai d’elle en sortant mon sabre et son corps laissa place à une bûche de bois. Je me retournai et je la vie en position de combat en train de sourire. *


-(Akkurenaï)- Ne vends pas la peau de l’ours avant de l’avoir tuer !!
-(Erol)- Peu être bien…. Donc je vais devoir te tuer !!

* Je fis un sourire démoniaque et je commençai à sentir la colère en moi…. J’avais envie de tuer. Je fonçai sur elle le sabre en main et elle sortie son sabre et para mes attaque. Au bout d’un échange assez violent nous reculâmes tout les deux. Je ne l’avais pas touché une seule fois. Elle me tira la langue. *


-(Akkurenaï)- Alors, un problème ??
-(Erol)- Raaaaaah …. J’vais te tuer !!


* J’exécutai quelques signes et criai Bushin no daichi . 4 Clones de terre apparurent. Nous sortîmes chacun son sabre, et foncèrent sur Akku. Elle ne se laissa pas décourager, et fonça sur nous aussi. Chaque clone l’attaquait en même temps si bien qu’elle ne pue parer toutes les attaques. Elle fut blessée au dos et un filet de sang se montrait sur sa joue gauche. *


-(Erol)- La prochaine attaque je t’aurais complètement !!
-(Akkurenaï)- C’est ce que tu crois !!


* Cette fois elle était sérieuse. Elle me regardait avec un regarde noir. Elle réfléchissait sûrement à un moyen de vaincre mes clones de terre. Je fonçai sur elle avec mes clones et elle me lança des shirukens. Je sautai en l’air pour esquiver et mes clones continuèrent de l’attaquer. Un de mes clones avait réussit à lui tenir le bras l’empêchent de se défendre. Chacun de mes clones attrapèrent sa jambe, son autre bras et son autre jambe. Elle ne pouvait plus bouger du tout et je profitai d’être toujours en l’air pour faire un technique de taijutsu. Je criai kougeki gufuu et je lui mis un coup de pied dans le ventre et, toujours en l’air, je tournai sur moi-même pour lui en mettre un autre avec le talon. Elle fut éjectée contre le mur et le fissura encore plus. Elle tomba par terre. Elle se releva tant bien que mal et s’appuya sur son sabre. *


-(Erol)- Il reste pas mal de temps ….. Essaie de pas mourir !!
-(Akkurenaï)- Fermes là !! Regarde derrière toi !!
-(Erol)- Qu…


* Je me retournai et ne vis rien. Je me retournai et regardais Akku et je l’entendit crier Katon, Gokakyuu no Jutsu !! . Une boule de feu sortit de sa bouche et me brûla moi et mes clones. La boule de feu cessa et je me tenais toujours devant Akku. Mon bras gauche, mes côtes gauches et ma jambe gauche avait été brûlé. Je criai de douleur. *


-(Erol)- Gue … Me faire prendre dans un piège si naze ….
-(Akkurenaï)- Comment tu as fait pour ne pas être entièrement brûlé ??
-(Erol)- J’ai placé mes clones devant moi, mais l’un de mes clones était déjà brûlé alors il a pas put se placer devant moi à gauche …. Ca tu vas me le payer !!


* Nous nous remîmes en position tant bien que mal …. *



~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤



Il était enragé ! Complètement enragé ! Par rapport au combat avec Tsarik, ce combat en était d’un tout autre acabit. Pour remettre la situation aussi claire que de l’eau de roche pour les futurs lecteurs, il y avait un Génin fou furieux et prêt à aller durement au combat pour remporter les étapes suivantes et une demoiselle prête à exploiter ses points forts pour ne laisser personne s’opposer à elle dans une telle émulsion et un tel engouement pour ce tournoi.

-(Akkurenaï)- Tu parles trop !

Akku se lança au devant d’Erol pour le projeter fortement contre le mur de l’arène. Sabre sorti pour parer l’attaque de la Chikarate, Erol eut néanmoins quelques difficultés pour contenir la fougue de la demoiselle. Acculé au mur, il devait certainement réfléchir à se tirer de ce mauvais pas.

La blessure subie lors de la dernière attaque avait laissé des traces tandis que la douleur d’Akku semblait être atténuée par le sentiment de supériorité qu’elle croyait avoir sur le combat suite aux derniers événements.


-(Erol)- keta iwane !

Un monticule de roche sembla se soulever du sol et se dressa sous les pieds d’Akkurenai. Erol devait certainement cacher les sceaux de sa main qui lui permettaient d’accomplir une telle technique sans réellement se déconcentrer du combat.

Complètement étonné par la réaction du génin de son village, Akku ne put esquiver l’énorme montagne rocheuse qui venait ainsi de se former et fut obligée de se désengager du combat pour se concentrer sur le Ninjutsu ainsi formé. Erol jubilait : sa technique utilisée était d’un niveau supérieur et la volonté affichée de vouloir se surpasser lui avait permis d’exécuter cette terrible attaque. Pas sûr qu’elle soit maitrisée totalement, mais la technique était tout de même dangereuse, bien qu’incomplète. La demoiselle prit alors son élan sur les roches qui se dirigeaient vers elle puis s’élança dans les airs.


-(Akkurenaï)- Housenka no Jutsu !
-(Erol)- C’est quoi ça ? Je vais la tuer !!

Une pluie de pétales tranchants s’abattit sur les roches. Puissantes et rapides, les pétales se mirent à fendre la dure roche qui s’éparpilla en de nombreux morceaux pour enfin éclater à quelques mètres de hauteur. Une fantastique explosion et un souffle puissant de chakra se fit ressentir dans l’arène.

Akku retomba sur le sol, un genou à terre, la paume posée sur le sol de l’arène.


-(Erol)- Mais tu es encore là ? Gnaaa ! Tu vas en baver ! J’vais te tueeeeeeeeer !
-(Akkurenaï)- Tu ne changes jamais de musique ?

Akku tira la langue une nouvelle fois à Erol puis s’élança une nouvelle fois en sa direction. Mais cette fois-ci, Erol avait pris un avantage : il avait minutieusement préparé un nouveau coup pendant qu’Akkurenaï se débattait avec son jutsu. Et puis le temps de cette attaque, il en avait profité pour souffler un peu, étant donné que son attaque avait consommé une grande quantité de son chakra.

-(Erol)- Prends ca !

Erol apposa ses mains sur le sol lança ses pieds en avant pour aller frapper le visage :

-(Erol)- kougeki gufuu !
-(Akkurenaï)- Encore une attaque de pierre ?

Mauvaise réponse : un enchainement rapide se profila et arriva en plein visage de la demoiselle.

-(Akkurenaï)- Outch !

Trainée sur quelques mètres, la génin chuta lourdement sur le sol de l’arène et un nuage de poussière s’éleva d’entre les travées. Erol se jetta sans la moindre hésitation sur le corps de la demoiselle.

-(Erol)- Devil va connaitre enfin ton sang !

Erol plongea son épée dans le corps d’Akkurenaï, qui ne put malheureusement pas éviter le coup, encore trop fébrile et trop sonnée par l’attaque d’Erol. Elle tenta en vain de se relever et de parer le coup, mais la lame glissa le long de ses côtes et entailla fortement la génin.

-(Akkurenaï)- AAAAAaaaaaaaaaaaaaah !

Les yeux rivés sur la génin, Erol fulminait et ne pouvait se retenir. Il tenta d’enfoncer un peu plus la lame dans le ventre d’Akkurenai qui essayait de maintenir la position de l’épée pour ne pas abimer ses organes vitaux.

-(Erol)- Ce ne sera plus très long…
-(Akkurenaï)- D.. dis p… pas de conn… conn… conneries…

D’un geste assez lent, elle sortit de la manche un sceau explosif préparé depuis des lustres avec Jydd’.

-(Akkurenaï)- S… souffre un p… peu aussi m… maintenant !

Le sceau s’alluma et explosa au devant d’une arène médusée. On vit deux corps projetés à deux extrémités qui virent s’exploser au devant des murs de l’arène dans un vacarme étourdissant.

-(Kezashi)- Mais ils sont complètement fêlés !

D’un geste, il arrêta le combat et une équipe médicale entra sur le terrain pour examiner les deux combattants. La première équipe se dirigea vers Erol. Assez touché par le sceau, le visage ensanglanté, il regardait Kezashi et dit :

-(Erol)- J… J’lai eu ? Je… Je l’ai tué ?

La deuxième équipe était en train d’extraire Akkurenaï des décombres. Blessée par le Kunai d’Erol, elle ne donnait plus réellement de signe de vie. Les soigneurs donnaient déjà les premiers soins lorsque les lèvres de la demoiselle bougèrent, une larme aux yeux :

-(Akkurenaï)- … j… je n… ne …l’ai pas… tué, dites ? Il… n’a… rien, h… h… hein ?
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:47

Evaline a écrit:Le dernier combat des poules allait commençait et pour les
deux participantes il avait comme un air de déjà vu. Mei et Evaline se faisait
face au milieu de l’arène, et Myuu arbitrait la rencontre pour une raison
d’équité.


Le publique était plus clairsemé, après tout les deux jeunes
femmes n’étaient pas du village…


Evaline :
Alors Mei, tu comptes nous refaire le coup du je perd mon armure et montre ma
poitrine a tout le monde ou tu vas te battre un peu cette fois ?


Mei se contenta de saisir son sabre, rougissant toutefois
sous la moquerie de son opposante. Elle se mit en position de combat, jambes
légèrement arquées et lame pointée vers Evaline. Cette dernière enfila ses
gants renforcés, en en faisant craquer le cuir comme à son habitude. Cette fois
le combat serait différent, les deux jeunes femmes se connaissaient.


Myuu : Et
bien mesdemoiselles…que le combat commence !


Evaline se mit a courir immédiatement vers Mei, celle-ci commençait
déjà a former les signes avec ses mains, à distance Evaline ne lui connaissait
qu’une technique de ninjutsu, elle bondit sur le coté saisissant un Kunai dans
le mouvement.


Mei-Lynn: Fuuton:Bourrasque!

Le sable de l’arène tourbillonna sous l’effet du ninjutsu
qui frôla la jolie gennin. Restant a genoux elle sourit a Mei gardant le kunai
dans son dos, puis se redressant d’un bond, se remit a courir vers cette
dernière réduisant encore la distance. Mei monta son sabre en garde haute, lui
donnant l’avantage d’une allonge importante. Comme d’habitude elle
paraissait…déterminée…


Mei-Lynn:
Fuuton,
Kaze
no Hasaki !


Sa lame émit une lueur bleutée, la même que face a Takeshi
de Chikara. Des membres du publique avaient dit que les ninja de haut niveau
maîtrisant le Fuuton pouvait fendre du métal sans même forcer leur coup… sans doute
exagéraient il mais autant rester prudente.


Juste avant l’impact Evaline freina son élan et bondit en
arrière tout en lançant son Kunai sur Mei. Celle-ci bondit à son tour en
arrière pour éviter l’arme de jet, la surprise marquant son visage.


Evaline : souzou
mizu no jutsu !


La projection d’eau n’avait pas pour destination Mei, elle
frappa le sol sous les pieds de cette dernière, détrempant le sable et le
rendant plus meuble. Pas assez toutefois pour déstabiliser la jeune gennin.
Mais assez pour ralentir son jeu de jambe. Elle n’eut pas le temps de se
replacer alors qu’Evaline parvenait enfin au corps a corps, lui infligeant un
puissant coup de genou sur le coté de la cuisse. Le sabre de Mei, toujours
bleuté, rata d’un cheveu le visage d’Evaline, esquivant d’une roulade arrière
l’attaque.


Evaline :
Alors Mei, toujours pas remise de ton combat contre le
chikarate ? Ou peut être devrais je
dire de ton spectacle…théâtrale.


La jeune femme grimaçait, une main sur la cuisse. Evaline
sourit puis se releva pour ramasser le kunai emprunté a un autre gennin avant
d’entrer dans l’arène. Elle recoiffa une mèche de cheveux et réajusta
légèrement sa jupe. Elle avait résolu deux problèmes, avec ce kunai elle
pouvait tout comme Mei attaquer a distance. De plus le sable détrempé et le
coup à la cuisse réduisaient la mobilité de l’épéiste…


Evaline était curieuse de voir ce que Mei pourrait inventer
pour se sortir de cette impasse, elle ne put s’empêcher de laisser un rire
cristallin s’échapper en voyant les larmes aux yeux de sa jeune adversaire,
elle avait bien du frapper au niveau d’un nerf vu l’effet de son coup de
genoux.


Mei serra les dents et défia son opposante du regard. Elle
fit difficilement quelques pas sortant du sable devenu boue, alors qu’Evaline
restait étrangement immobile, les mains jointes devant elle. Mei fronça les
sourcils, oui elle avait déjà vu cela aussi dans ce même tournoi. Son
adversaire aux cheveux rouge allait tenter un genjutsu. Mei enchaîna aussi tôt
les signes adéquats et les deux jeunes femmes parlèrent en même temps.


Mei-Lynn: Fuuton:
Bourrasque!
Evaline: iyoku ninfu !

La bourrasque frappa Evaline de plein fouet la faisant reculer sur
plusieurs mètres, elle perdit son équilibre et s’affala au sol, les bras
croisés devant son visage pour le protéger. Elle les baissa légèrement, ses
yeux assombris par les deux fines cicatrices qui les bordaient.


Son asperge d’adversaire était immobile, regardant Evaline d’un air
vague.

Ca avait marché…un homme voyait en Evaline une femme encore plus belle et
plus parfaite qu’elle n’était et en tombait bien souvent sous le charme… une
autre femme voyait souvent la même chose, mais à l’inverse, était prise d’une
rage intense envers l’utilisateur du genjutsu.


Mei hurla chargeant en boitillant la jeune femme au sol. Cette dernière
soupira, un ninjutsu plus puissant ne l’aurait pas seulement renversée… d’un
coup de rein elle se remit sur pieds attendant Mei, sabre haut et visiblement
folle de rage l’attaquer.


Elle ne semblait plus calculer ses attaques enchaînant de grands coups de
sabre latéraux rappelant presque les mouvements d’un bûcheron tant ils
semblaient manquer de finesse. Evaline attendit la faille esquivant les premières
attaques puis se glissa sous un coup plus lent que les autres envoyant ses
jambes faucher celle de Mei qui avait déjà reçu le coup de genou. Celle-ci
lâcha son sabre pour amortir sa chute de la main. Et hurla de rage et de
douleur alors qu’Evaline se redressa tout en renvoyant un coup de pieds dans
son estomac plus protégé par le sabre. Un deuxième coup puis un troisième
suivirent alors que Mei se jeta sur le coté pour récupérer son arme. Elle
fendit l’air derrière elle, à l’aveugle, afin de repousser son bourreau. Le
coup, trop lent fut évité par Evaline qui bondit en arrière.


La plus jeune des deux se releva s’aidant de son sabre, d’abord sur un
genou, puis debout, les jambes légèrement tremblantes. Elle prit la parole
difficilement après avoir craché un peu de sang en toussant et s’être essuyé la
bouche de sa manche. Elle n’avait plus le même regard, les coups avaient brisé
le genjutsu.

Mei : Et bien… il semblerait que tu apprennes vite
de tes défaites… et ton petit tour est efficace…


Evaline haussa les épaules, encore indemne elle paraissait sur d’elle et
se pavanait devant Mei sourire moqueur aux lèvres.


…cependant…tu ne vas toujours pas pouvoir me battre. Tu confond la
détermination et le fait d’être sur de toi Evaline…


[b]Evaline : je te trouv… le sabre lançait par Mei la coupa dans sa
phrase la forçant a bloquer l’attaque avec ses gants.


Mei : Fuuton:
Bourrasque!
La bourrasque frappa de nouveau Evaline de plein fouet, celle-ci toujours
les bras en protection après avoir pré le sabre.


La bourrasque s’affaiblissant La jeune gennin aux cheveux couleurs prune
rouvrit les yeux, Mei était déjà sur elle lui assenant un coup de poing dans le
ventre suivi d’un uppercut au menton.


Pas assez forts. Les deux jeunes filles entamèrent une danse violente,
esquivant parant et frappant tour a tour mais plus rapide et légèrement plus puissante
Evaline reprenait le dessus peu a peu. Le combat semblait devoir prendre fin
violemment alors que Mei réussit finalement à récupérer son sabre au sol permettant
de rééquilibrer quelque peu le combat.


Les dernières minutes s’écoulèrent, Mei sur la défensive, repoussant
grâce à son allonge les assauts d’Evaline qui ne parvenait plus à se créer
d’ouvertures.


Myuu siffla finalement la fin du combat sous les applaudissements des
spectateurs restants.
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:48

Miyuu a écrit:[29]
.
Les quinze genins se tenaient au centre de l’arène où on les avait amenés. Tous attendaient avec impatience l’annonce des résultats, de même que le public qui avait déjà pris des paris. Six d’entre eux allaient passer au deuxième tour, mais pour l’heure, aucun d’entre eux n’avait ne serait-ce qu’une petite idée du noms des vainqueurs.
.
Puis, enfin, Miiyu, Kezashi et Izyroth se décidèrent à apparaître. La jeune fille, en tête, tenait dans sa main une liste où figuraient six noms… après une délibération relativement longue, les trois juges avaient enfin décidé qui passerait au second tour. D’un commun accord, peut-être dans le but de faire mariner encore un peu les genins, les trois chuunins commencèrent par faire le bilan des trois jours de combats.
.
Kezashi –Comme vous le savez, nous allons passer dès demain à la seconde phase du tournoi. C’est trois derniers jours, nous avons pu assister à de très beaux combats, où le spectacle était le plus souvent au rendez-vous.
Takeshi –On peut pas abréger, là ? On veux juste les résultats, nous.
Miiyu –Nan on peut pas abréger. Et si tu râles, on peut se débrouiller pour faire beauuuuuuuucoup plus long… ok ?
Takeshi –Ok, alors j’ai rien dit…
Miiyu –Voilà qui est sage… Bien évidemment, il nous a fallu choisir un seul vainqueur par poule, et cela n’a pas toujours été facile. Je rappelle que le critère premier était le côté spectaculaire de vous combats.
Izyroth, dépliant une affiche –Voici donc la liste des combats de ces trois derniers jours, avec le nom du vainqueur de chacun d’entre eux.
.
Combat 1 : Chiraku
Combat 2 : Cacaunoy
Combat 3 : Erol
Combat 4 : Yassin
Combat 5 : Takeshi
Combat 6 : Chiraku
Combat 7 : Ryu
Combat 8 : Akku
Combat 9 : Yassin
Combat 10 : Takeshi
Combat 11 : Yoso
Combat 12 : Hisoka
Combat 13 : Akku
Combat 14 : Notrek
Combat 15 : Evaline
.
Un brouhaha parcourut le public, où l’on entendit quelques cris de joie, et gagna rapidement les quinze jeunes genins au centre de l’arène. On pouvait déjà voir les regards déçus de certains d’entre eux, qui pouvaient déjà deviner qu’ils ne pourraient pas continuer le tournoi, de même que les sourires satisfaits de ceux qui étaient persuadé de passer. Certains d’entre eux continuaient d’arborer une expression incertaine, ne sachant pas vraiment quoi penser…
.
Les chunnins attendirent tranquillement que le calme revienne pour reprendre la parole.
.
Kezashi –Procédons à présents aux vainqueurs par poule… comme vous pouvez déjà le deviner, ceux qui ont deux victoires sont sûrs de passer au deuxième tour du tournoi.
.
Cette fois-ci, les genins en questions laissèrent apparaître leur joie de façon plus évidente. De leur côté, Hisoka, Cacaunoy et Ryu se regardaient en coin, attendant un éclaircissement de leur situation.
.
Izyroth –Nous avons donc :
.
Poule n°1 : Chiraku
Poule n°3 : Akkurenaï
Poule n°4 : Yassin
Poule n°5 : Takeshi
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Poule n° 2 : Hisoka
.
Miiyu –Comme vous pouvez le voir, il y a pour le moment 5 personnes pour les combats du second tour. Cependant, en tout, vous serez six. Après maintes discussions, Kezashi, Izyroth et moi-même avons décidé de « repêché » l’un d’entre vous, qui nous a offert de très beaux combats et qui, nous l’espérons, fera de même pour la suite.
.
Nouveau brouhaha dans le public et chez le tiers des genins restants.
.
Izyroth –Et nous avons décidé de repêcher… Yozo !
Kezashi –Ce qui nous donne comme combat pour la journée de demain…
.
Akkurenaï VS Yassin
(arbitre : Izyroth)
.
Takeshi VS Yoso
(arbiter : Miiyu)
.
Hisoka VS Chiraku
(arbitre : Kezashi)
.
Kezashi –Sur ce, bonne chance à vous !
Miiyu –Je rappelle juste à tous les genins qu’il est vivement conseillé de rester jusqu’à la fin du tournoi… bon spectacle !
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:48

Hisoka a écrit:Hisoka pénètre dans l’arène. Son adversaire n’est autre que Chiraku, un type qu’il a déjà affronté lorsqu’il est allé à Gensou. Autrement dit, ce n’est pas un adversaire surprise… sauf qu’il ne souvient pas de son affinité. En observant les gradins, Hisoka remarque qu’il y a un peu plus de monde que les jours précédents. Bah ! Pas grave ! Ce n’est pas ça qui va lui mettre la pression.
Il arrive au centre de l’arène en même temps que son adversaire. L’arbitre, celui qui l’a évalué, un certain Kezashi, est, lui aussi, déjà là.

Hisoka: _ Salut Chiraku. Alors, comment vas-tu, depuis la dernière fois ?
Chiraku : _ Bien, Hisoka. Je suis même content de pouvoir prendre ma revanche sur toi.
Hisoka, souriant : _ Ouais, c’est ça. Sauf que cette fois ci, je suis pas à poil comme la dernière fois. Donc, ça sera pas plus évident, je te préviens.
Chiraku, souriant : _ C’est vrai, mais j’ai fait des progrès depuis.
Hisoka, se mettant en garde : _ Alors montre moi !

Chiraku sort son katana et se met en garde. Hisoka garde pour le moment son sabre rangé. Au signal de Kezashi, Chiraku s’élance pour porter un coup de taille vertical que Hisoka pare simplement avec son avant bras gauche, la protection métallique faisant parfaitement son office. Chiraku enchaîne avec une série d’attaques au katana qu’Hisoka bloque ou dévie avec ses deux mains sans efforts apparents. D’un coup, Hisoka, au lieu de bloquer, esquive simplement l’attaque et décroche un magistral coup de poing dans l’abdomen de Chiraku, l’envoyant bouler à quelques mètres de là.

Chiraku se relève avec difficulté. Il s’est fait cueillir par surprise et cela lui a coupé le souffle pendant quelques secondes. Mais il tient toujours son katana, preuve de sa détermination.

Je me suis pas assez lâché sur ce coup. Il est encore trop combatif à mon goût. Et son affinité, c’est quoi déjà… Putain, j’arrive pas à m’en souvenir…

Alors qu’Hisoka essaie de se rappeler ce petit détail, Chiraku profite de cette ouverture pour placer sa technique :

Kaze no Tsurugi !!!

Hisoka n’a pas le temps de se protéger et se retrouve éjecter en arrière de plusieurs mètres. Lorsqu’il se relève, on peut remarquer qu’il n’a guère apprécié la blague.

Futon… ‘tain, pourquoi j’ai pas été capable de m’en souvenir avant ! J’aurais pu éviter de prendre cette technique !

Hisoka dégaine son sabre. Il charge directement son adversaire. Il porte un puissant coup vertical, sans finesse, mais destructeur. Chiraku, conscient de la différence de physique (et accessoirement de la différence de taille d’arme), préfère esquiver l’attaque plutôt que de la contrer. Lorsque le sabre percute le sol, celui – ci se fissure quelque peu. Hisoka enchaîna par une série d’attaques verticales et horizontales, que Chiraku esquive tant bien que mal. Les minutes qui suivent se résument en une course-poursuite entre un nain et un géant, provoquant ainsi l’hilarité du public.
Alors qu’ils passent près de l’étang qui se trouvait là, Chiraku compose une série de signes. Comme Hisoka est derrière lui, il n’y voit que du feu. Ce dernier porte un coup vertical, qui atteint Chiraku… ou plutôt qui le découpe en deux, déclenchant un cri d’horreur dans l’assistance. Les deux moitiés de Chiraku se liquéfient alors, devant le regard incrédule d’Hisoka.

Un clone aqueux… c’est quoi ce délire ! Attends… il est quand même pas…

Alors qu’Hisoka réalise que Chiraku possède aussi l’affinité suiton, ce dernier déclenche une nouvelle technique :

Mizu Haru !!!

Une pluie d’aiguilles aqueuses surgit de l’étang et fonce droit sur Hisoka. Ce dernier, par pur réflexe ou pure bêtise, se jette dans l’étang, se prenant, au passage, plusieurs égratignures. Chiraku apparait alors, en lieu et place d’Hisoka.

‘tain… je viens de me faire avoir comme un bleu. Attends voir, bonhomme. Je te réserve une petite surprise… Tu vas avoir la joie de rencontrer mon tendre et mignon compagnon…

Toujours sous l’eau, Hisoka compose une série de signes.

Gmblblmbgl blmblm bl blmbl !!! (ndlt: Kôhanryo Kyuchiyose no Jutsu)

La surface de l’eau se met à bouillonner et, à la surprise générale, du fond de l’eau surgit un énorme ours brun…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:49

Chiraku a écrit:Post de Chiraku
_______________________________

Comme il l'avait deviné, le géant mahousard fonça directement dans l'eau pour éviter les aiguilles. Chiraku se plaça face à la mare, concentrant son chakra de nouveau. Il s'appretait à lancer son jutsu, lorsqu'un énorme ours brun, mesurant au moins deux mètres cinquante surgit des flots. Malgré la surprise, Chiraku créa deux clones inconsistants pour leurrer l'ours, pendant qu'il tentait de nouveau son Jutsu. HIsoka arrivait presqu'au bord de la mare, alors que son adversaire s'écria :

Chiraku : "Nouvelle technique ! Je l'ai crée spécialement pour ce combat ! La prison aqueuse !"

Mizu Ori !

Le colosse se retrouva alors dans une sphère d'eau, que Chiraku commença à faire entrer en rotation.

Chiraku : "Technique de l'essoreuse !! Nihahaha!"

Alors que la boule tournait de plus en plus vite sur elle-même, Chiraku sentit un souffle fétide réchauffer sa nuque....

Ho ho.....ça c'est mauvais !

Une violente douleur lui parcourue alors le flan gauche, et il fut projeté cinq mètres plus loin, le tee-shirt en lambeau et maculé de sang. L'ours avait fini par comprendre qu'il attaquait des clones, à moins que ce soit Hisoka qui lui ai donner l'ordre d'attaquer....

Mais comment à t-il fait pour s'adresser à son ours alors qu'il était dans l'eau ??

Hisoka commençait à se relever lentement, visiblement encore déséquilibré, l'eau ruisselant encore sur ses muscles saillants.

Hisoka : "Haaa... sa tourne.... pas mal ta petite technique, mais malheureusement pour toi j'ai invoqué Mikaijin avant que tu lance ton jutsu...."

L'ours brun revint à coté de son maitre, lui caressant machinalement le sommet du crâne.

Chiraku : "Mais comment à tu fait pour communiquer avec lui alors que tu était pris dans mon Jutsu ?? C'est de la télépathie ?"

Hisoka : "Et bien vois-tu, ce n'est pas vraiment de la télépathie. C'est plus une transmission de la pensée par image, ce qui me permet de communiquer avec lui sans que mon adversaire le sache.... plutôt pratique, non? "

Je vois... donc il peut donner des ordres à son ours, ce n'est pas un simple animal sauvage....

Hisoka : "Bien, il semble que tu ne sois plus en état de combattre... tu ne veux pas avouer ta défaite ? "

Chiraku : "Il n'en est pas question ! "

Hisoka : "Je n'en attendais pas moins de toi Chiraku !"

Le combat reprit alors de plus belle. Hisoka, disposant de l'avantage du nombre, décida d'attaquer de front, abandonnant visiblement toute stratégie....

Bon, sur le plan physique, il m'est de loin supérieur. En plus, avec son nounours, c'est même pas la peine de tenter un affrontement direct.

Le jeune Gensouhard exécuta alors un clonage, cernant Hisoka et son ours d'une demi-douzaine de Chiraku.

Chiraku : "Voilà qui rétabli l'équilibre du nombre..."

Hisoka : "Mmh, il te reste encore pas mal de jus finalement..."

Le colosse s'élança alors sur un de ses adversaires, son ours décochant un coup de patte nerveux à l'un des clones, qui fut détruit instantanément. Chiraku sortit son sabre, immité par ses clones. Deux d'entres eux se précipitèrent sur hisoka, essayant de profiter des ouvertures dans la garde du géant, tandis que les trois clones restants s'éfforcaient de combattre l'ours enragé. Au bout de deux minutes d'échanges intenses, ce dernier commençait à fatigué, sous les coups répetés de ses assaillants. Hisoka quand à lui n'avait aucun mal à parer les coups de Katana de Chiraku, et au moment ou il esquivait un coup d'estoc, il abattit son énorme sabre sur Chiraku, qui se substitua de justesse avec un clone. Tandis que l'ours s'effondrait suite à une attaque combinée des deux derniers clones, Hisoka annula le Kyuchiyose, et l'énorme bête disparue dans une volute de fumée blanche. Les deux genins se retrouvèrent de nouveau face à face, mais Chiraku montrait des signes de faiblesse apparant, alors qu'Hisoka, malgré les multiples coupures tailladants son corps, semblait encore relativement en forme.

Bon, j'espère que le combat va bientôt finir, sinon je vais finir à l'infirmerie plus tôt que prévu... Avec le chakra qu'il me reste, je peux encore tenter une attaque, mais si je la rate... il ne me restera plus qu'à prier...

Chiraku : " Je crois que le fin du combat approche... Tu m'est largement supérieur sur le plan physique, nottament en ce qui concerne l'endurance...."

Hisoka : "Ce genre de compliment ne sert à rien, toi tu est capable de produire des jutsu incroyables, et ta réserve de Chakra m'impressionne... Quoi qu'il en soit, je suis d'accord avec toi sur un point. La fin du combat approche. Cela fait presque vingts minutes que nous nous battons... Alors cet attaque sera la dernière ! En garde ! "

Devant le visage souriant de son adversaire, Chiraku ne put s'empêcher de pensé qu'il avait vraiment à faire à une brute au grand coeur... Il rengaina son Katana, et pris une posture de concentration.

Je dois réunir mes dernières forces dans ce jutsu....

Hisoka saisit son arme, et fonça sur son adversaire. Chiraku esquiva un coup horizontal, en s'accroupissant, et en se relevant, mit un coup de tête dans la poitrine d'Hisoka. Conscient du peux d'efficacité de son attaque, il repris rapidement de la distance, se dirigeant de nouveau vers le petit lac.

Mizu Haru !

Une petite volée d'aiguille vinrent d'écraser sur l'impressionnante épée du Colosse mahousard, qui continua d'avancer sur son adversaire. Chiraku tomba à genoux, à bout de force. Hisoka s'arreta devant lui, et l'aida à se relever.

Kezashi : "Fin du Combat !"

Les deux genins sortirent de l'arène, Hisoka soutenant Chiraku, sous les applaudissements nourris des spectateurs entousiates.... Ainsi s'acheva le Second tour du Tournoi Inter-Genins.
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Makaya le 15/4/2008, 11:49

Yozo a écrit: Le combat contre Lince était terminé et l’annonce des résultats approchait…Les nom s’affichaient mais pas le mien, je pensais que s’été terminé pour moi quand un juré dit à haute voix.

Voix : Le candidat repêché et……Yozo ! Bravo à toi !

Un sentiment de joie montait en moi mais ce n’était pas tout….

Voix : A présent voici l’annonce des prochains combat !

Le juré commençait à citer pleins de nom de shinobis inconnus à mes connaissances quand vient mon tour…

Voix : Yozo Hamu affrontera Takeshi Masumane !

Une sueur coulait le long de ma joue et des tremblements se ressentaient dans mes mains et le long de mes jambes, ma peau devenait blanche et je sentait mes mains devenir moites.

*Takeshi…….Pourquoi ? Il me doit des explications… *

Depuis le temps je suis rentré chez moi et je suis affalé sur mon sofa, clope au bec et les pieds affalé sur un coussin réfléchissant dans le vide…Je pense à tout ce que j’ai vécu jusqu’à présent et me remémore tout mes combats passé.
J’analyse mes façons de combattre et mes imperfections sur le terrain que ce soit contre Chiraku ou encore Lince. Je ferme les yeux quand je suis prit dans un rêve, non c’est quelque chose de bien réel, un souvenir déjà vécu...
Je reprends mes esprits en sursaut. Quelques souvenirs ou plutôt des cris des pleurs me surgissent dans la tête, j’ai peur, je suis seul… Mes jambes fléchissent et mon cœur bat à vive allure, je me dirige vers la salle de bain et m’arrose la tête d’eau froide afin de reprendre mes esprits…Pendant quelques temps, je reste ainsi à ne point bouger.

Ma vision et trouble et le soleil m’éblouit le visage, j’entends des cris de foule venant de l’arène qui doit sûrement annoncer le prochain combat…


*Merde c’est à mon tour! Comme dab je suis en retard ! *

J’enfile mes rangers, les lasses et me dirige à vive allure vers l’arène d’un pas décidé.

*Mon adversaire et takeshi….Je ne me rappelle pas bien de lui autrefois…Ma t-il abandonné ?….Le mieux sera de lui demander en personne… *

Je me trouve enfin aux portes de l’arène, je donne mon nom au chuunin qui s’occupait de la réception et j’entre à l’intérieur. Un ninja me demande de le suivre jusqu’aux vestiaires et me dit d’attendre mon tour. La pression commence à monter, ma salive se fait moindre et mes mains se crispent. Je tapote le sol avec mes pieds essayant de me décompresser.

*Pourquoi suis-je ainsi ? Je tremble sa ne me la jamais fait auparavant, et pourquoi je reste aussi sérieux…. *

Le même ninja vient alors me chercher afin de m’amené face à takeshi. La foule crie de joie, ils sont tous debout, normal nous sommes les sélectionnés, les meilleurs sélectionné je ne dois pas les décevoir….Ils veulent du spectacle, un spectacle de grande classe.

Je m’avance de quelques pas vers le centre de l’arène. Au loin je vois une ombre en mouvement. Sa démarche est lente mais à l’air de venir d’un pas décidé.


*C’est sûrement lui…. *

Miiyu est une nouvelle fois mon arbitre et connaît déjà mon style de combat, je dois donner plus pour l’épaté-elle aussi. Elle a des trais du visage fins, c’est quelqu’un de ravissant.

Miiyu : Bon vous avez été sélectionné pour la suite, à présent vous vous affronté…Ne nous décevez pas ! Je vous rappelle juste une chose, pas de tuerie c’est bien clair ?

Elle disparaît dans un nuage de fumée dans l’habitude des arbitres, a présent je suis seul face à takeshi, je n'ose pas le regarder dans les yeux, mes mains tremblent encore, j’ai chaud, je transpire…Miiyu nous demande de nous éloigner, nous exécutons les ordres et une fois dos à dos avec mon adversaire la cloche retentit. Je n’ose pas me retourner pour exprimer ma souffrance, je sers mes poings à en faire saigner mes doigts…

Takeshi : Kyuu ! Cela fait très longtemps que nous nous sommes pas affronté en arène, tu te rappelle de la fois ou nous avons combattu l’un contre l’autre à chikara ? Que de bons moments !

Je ne puis supporter un mot de plus, une sorte d’automatisme me fait exécuter une série de signes…

Yozo : Raiton, Masaku no jutsu !!!!

Une épée géante apparaît dans ma main, ma lame à grossit à cause de ma rage et de ma souffrance, mon chakra à multiplié et je pense que c’est ainsi que mon épée et sous cette forme…Takeshi paraît étonné…Mon épée a un côté dentellé et un côté tranchant. Sont manche et aussi fait de foudre et de légères bandes foudroyante flotte dans l’air…

Takeshi : Kyuu… ?

Yozo : Ferme là !!!!!!!!!!

Je me retourne et cours en sa direction épée géante tenu à juste avec main droite. Mon regarde et noir comme la mort. Ma vitesse a augmenté, mes foulés sont bien plus énergiques. J’arrive à pleine vitesse sur lui, je dois amortir mon coups si je veux pas finir étalé comme une merde. Mais impossible, je ne contrôle plus mon corps, mes yeux me piquent, j’ai envie de pleurer, de m’effondré à genoux et d’exprimé ma peine…

Yozo : BAKA !!!!!!!!!!! Crève !!!!!!

Je projette alors ma lame en sa direction à la vertical, un coup d’une violence extrême, Take évite le coup en se reculant en arrière et ma lame prend contact avec le sol qui se fissure sous l’effet du choc.

Takeshi : Kyuudan … Pourquoi réagit-tu ainsi ?

Tu l’aura voulu…

Takeshi : Libération, Takekaze !!

Sa lame apparaît dans ses mains et il se met en position de défense. Je fonce à nouveau sur lui, je lui adresse un coup à l’horizontal qu’il bloque en parant avec sa lame en la penchant sur le côté gauche. Un grincement de lame se fait ressentir. Par la suite, je lui mets un coup de pied en direction de ses cottes qu’il arrête avec son bras droit. Avec ma main gauche je lui attrape le visage en écartant mes doigts afin d’épousé la forme de son visage. Sous l’emprise du coup, il lâche ma jambe et essaye de m’enlevé la main, il se débat comme il le peut. Je lâche mon arme et cours en direction du mur à pleine vitesse toujours avec takeshi au bout de mes mains, au moment de lui écraser la tête contre le mur il exécute un jutsu…

Takeshi : Yuugiri !

Mes phalanges percutent le mur mais sa tête n’y est plus, mes métacarpes sont cassés, je souffre, ma main et en sang…Sous la douleur je ne puis m’empêcher de prendre ma main avec mon autre, mais takeshi est là, il court en ma direction et me colle un coup de poing dans l’estomac…Je tombe quelques mètres plus loin…Mes cheveux sont humides, mes yeux fermés…

Yozo : Pourquoi tu ne ma pas tuer ? Takeshi pourquoi tu ma abandonné ???

Ma rage s’amplifie, ma colère et à son maximum, avec mon chakra je fait aimant sur la paume de ma main et récupère mon épée géante entourée de foudre à 100 % et la soulève avec mes deux mains. Je la dirige en direction de takeshi.

Takeshi : Je…..

Yozo : Ferme là tu mérite la mort !!!!!!!!!!!!! Je fais te finir jusqu’à l’os enfoiré !

Un combat continue s’effectue pendant 2 bonnes minutes, on s’enchaîne coups de lames, coups de pieds et de poings, Take me donne un coup violent avec sa lame sur mon épaule, je le pars de justesse avec mon épée et simultanément avec mon autre main j’attrape son sabre et dirige la pointe de sa lame vers le ciel, ma main pivote par erreur et le côté tranchant m’entaille profondément la paume de la main, je ne lâche pas pour autant. Je ne regarde toujours pas Take dans les yeux, lui ne voit pas les miens, ils sont cachés par mes cheveux orange qui ternit avec le sang…

Takeshi : Kyuu….Tu as changé….

Il se met à cracher du sang qui tombe sur mes chaussures, je lui est assainit un coup de poing violent dans l’abdomen sous forme d’uppercut…

Sa lame commence à me faire très mal, par inattention je lâche sont arme et recule par automatisme.

Yozo : Takeshi, Je ne te pardonnerais pas, tu ma laissé tomber ! Ce coup sera le ternier ! Prépare toi à mourir !

Nous sommes chacun a un bout de l’arène, take à quelques entailles et moi de même. Nos vêtements sont déchirés, une course effréné s’engage. Au moment de tomber nez à nez avec lui il disparaît à nouveau…

Takeshi : Yuugiri !

Il apparaît dernier moi et arrête ma course en me menaçant avec sa lame au niveau de la gorge. Je sent sa lame frotter mon cou.

Takeshi : Kyuu, J’ai essayé mais je ne pouvais plus, mais je tien à toi kyuu, tu compte beaucoup pour moi…

C’est la que mes yeux s’ouvrent, mes jambes se paralysent, je tremble à nouveau, cette sensation s’en est allée, la sensation de solitude, de ne pas avoir était aimé par quelqu’un. Mes yeux me font mal et deviennent flous, des larmes s’écoulent le long de ma joue…Je ne puis que dire une chose..

Yozo : Merci…
avatar
Makaya
Combattant Expert
Combattant Expert

Messages : 1561
Date d'inscription : 10/03/2008
Age : 27
Localisation : Huum...des gencives de porc.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/tigersharksnantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournoi Inter-villages [Tournoi 1]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum